Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Les Bonnie and Clyde de la Bourse

Ces deux-là étaient faits pour se rencontrer. Elle, Claire Arfi, blonde habillée en Dior et Gucci, est la directrice générale d’une société de gestion de portefeuilles, Etna Finance. La vie lui sourit. Elle roule en voiture de luxe, habite avec son mari et leurs enfants un superbe appartement à deux pas du Trocadéro, compte trois personnes à son service et, dans les soirées mondaines, fréquente le gratin des milieux financiers parisiens.

Lui porte un nom déjà connu des traders parisiens. Jeune courtier, Ricaldo Zavala avait été impliqué, puis relaxé, dans l’affaire Pechiney, un délit d’initié commis lors de l’achat de la société Triangle par le groupe français en 1988. Condamné dans ce scandale d’Etat, l’homme d’affaires Samir Traboulsi continue à venir dîner régulièrement chez lui.

Flambeur, chaleureux, conduisant sa Bentley bleue intérieur cuir blanc ou son 4 x 4 Mercedes, Ricaldo Zavala, 44 ans aujourd’hui, parle sept langues, passant de l’hébreu au roumain, de l’allemand à l’italien et au français. Avec sa femme, il partage 350 mètres carrés décorés de sculptures de Botero et de Niki de Saint-Phalle, près de la porte Maillot. Directeur d’une société de Bourse, doté d’un épais carnet d’adresses, Ricaldo Zavala se veut aussi apporteur d’affaires, empochant au passage des commissions.

Lire la suite de l’article : lepoint.fr

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

10 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #118102
    le 15/03/2012 par neribu
    Les Bonnie and Clyde de la Bourse

    Bizarrement rien dans les médias audio-visuels si prompts à dénoncer les infâmes capitalistes et prédateurs financiers.
    Surtout que cela s’est étalé sur des années, que la justice était au courant des malversations pour en finir aujourd’hui à plus de 60 millions d’euros évaporés.

    Intéressant à tout point de vue...

    Dans le même cas de figure, aux USA, auraient-ils pu rester impunis si longtemps ?

     

    • #118114
      le 15/03/2012 par fifty miles
      Les Bonnie and Clyde de la Bourse

      Madoff, Enron...


    • #118135
      le 15/03/2012 par neribu
      Les Bonnie and Clyde de la Bourse

      Madoff, Enron certes.

      disons que dès qu’il y a eu soupçons, la machine s’est mise en marche et ils se sont retrouvés au trou.

      Je remarque simplement que chez nous, la justice, les magistrats étaient au courant depuis déjà longtemps, que plusieurs affaires foireuses étaient déjà dans leurs cartons et que cela n’a en rien empêcher ces deux escrocs de continuer.

      Peut être que je suis un peu naïf, mais j’ai tout de même l’impression qu’aux EU, les choses vont beaucoup plus vite... mais j’ai peut être tort.


    • #118343
      le 15/03/2012 par damien
      Les Bonnie and Clyde de la Bourse

      Ouaips,

      si il existe des paradis fiscaux, il existe aussi des paradis d’impunité, la France y est en bonne place, c’est un fait attrayant pour tout magaouilleur


  • #118115
    le 15/03/2012 par fifty miles
    Les Bonnie and Clyde de la Bourse

    La justice Française ferait-elle son travail ?
    Les "réseaux" communautaires sont-ils dépassés par l’affaire ?
    Bonne nouvelle au pays des requins, les meilleures prises sont dans la même espèce.


  • #118149
    le 15/03/2012 par fifty miles
    Les Bonnie and Clyde de la Bourse

    On retrouve Botulenri lévi dans les boursicotages d’Etna finance auquel il avait confié 2 millions d’euros sur un compte "finaquatre"(?) les cours ayant chuté, rendu fou furieux, derrière sa façade d’intello, c’est un allumé de l’argent totalement obsédé" déclarait Parent le patron d’Etna Finance.
    A l’époque, claire Arfi gérait son compte et "devant les menaces verbales de botulenri lévi, "elle avait préféré le rembourser contre l’avis de son patron, plutôt que de perdre son emploi". On comprend mieux pourquoi.


  • #118373
    le 15/03/2012 par NON
    Les Bonnie and Clyde de la Bourse

    La justice française est aux mains de la franc maçonnerie et des sataniques. Ceci n’en est qu’un exemple, et pourtant cela se vérifie à tous les niveaux, des juridictions de proximité à la Cour de Cassation, en passant par les Cours d’Appels.

    Quiconque a un peu d’intuition pourra voir les magistrats avec leurs écharpes et autres accoutrements de mécréants.


  • #118421
    le 16/03/2012 par roberto
    Les Bonnie and Clyde de la Bourse

    Kippa d’or


  • #118461
    le 16/03/2012 par BDPE
    Les Bonnie and Clyde de la Bourse

    Un autre site écrit que la blonde Claire Arfi s’appellerait plutôt Michèle Elmaleh.
    Est-ce possible ?

    je sais, j’ai de mauvaises lectures...