Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Les États-Unis font planer la menace militaire contre l’Iran si la diplomatie échoue

À l’échelle individuelle, il faut toujours se méfier de ceux qui veulent sauver ou protéger les autres.

À l’échelle internationale aussi.

« L’ambassadeur iranien auprès de l’ONU, Majid Takht Ravanchi a réagi au discours du Premier ministre israélien dans un tweet lapidaire.
"La phobie à l’égard de l’Iran sévit à l’ONU", a-t-il écrit en dénonçant des propos "pleins de mensonges" et en déniant le droit à Israël de parler du programme nucléaire iranien alors que ce pays, selon lui, "possède des centaines d’ogives nucléaires".
Le programme nucléaire iranien a franchi "toutes les lignes rouges", a déclaré lundi à l’ONU le nouveau Premier ministre israélien Naftali Bennett, affirmant du même souffle que l’Etat hébreu "n’allait pas permettre" à Téhéran de se doter de l’arme atomique. » (i24news)

 

Passons maintenant aux États-Unis, le bon chien des Israéliens.

– La Rédaction d’E&R –

 


 

Les États-Unis de Joe Biden ont fait planer mercredi la menace d’un recours à l’option militaire contre l’Iran en cas d’échec de la diplomatie pour empêcher Téhéran de se doter de l’arme atomique, faisant pour la première fois clairement écho aux avertissements israéliens. À la veille d’une visite cruciale du négociateur de l’Union européenne jeudi à Téhéran, l’impatience monte côté américain mais aussi européen, et le changement de ton est manifeste.

 

Washington pense « qu’une solution diplomatique est la meilleure manière » d’éviter que la République islamique devienne une puissance nucléaire, a déclaré le chef de la diplomatie américaine Antony Blinken lors d’une conférence de presse avec son homologue israélien Yaïr Lapid dans la capitale américaine. Mais il a jugé peu « encourageants » les signaux émanant de Téhéran, qui n’a toujours pas fixé de date pour la reprise des négociations visant à sauver l’accord international de 2015 sur le nucléaire iranien, à l’arrêt depuis juin. « Il faut être deux pour dialoguer et nous n’avons pas constaté, à ce stade, de volonté d’en faire autant de la part de l’Iran », a déploré le secrétaire d’État, estimant une nouvelle fois que la « fenêtre de tir » se refermait à grand pas.

« Nous sommes prêts à nous tourner vers d’autres options si l’Iran ne change pas de direction », a-t-il prévenu alors qu’il était interrogé sur la possibilité du recours à la force. « Nous envisagerons toutes les options. » À ses côtés, le ministre israélien a enfoncé le clou, sans être contredit. « En disant “d’autres options”, je pense que tout le monde comprend », a-t-il lancé, dans une allusion claire à l’option militaire. Yaïr Lapid a d’ailleurs été encore plus explicite au nom de l’État hébreu, opposé de longue date à l’accord de 2015 qu’il juge insuffisant.

« Le secrétaire d’État Blinken et moi sommes des enfants de survivants de l’Holocauste. Nous savons qu’il y a des moments où les nations doivent avoir recours à la force pour protéger le monde du Mal », a-t-il déclaré. « Israël se réserve le droit d’agir à tout moment, et quels que soient les moyens », a-t-il martelé.

Lire l’article entier sur lefigaro.fr

Le point au Proche-Orient

 






Alerter

26 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • Ils ont quitté l’afghanistan, ils ne feront pas front contre l’Iran. Ce qu’ils veulent faire, d’autres pays fasse la guerre à leur place....
    Si Macron est reélu il poussera les pays Europpéen dans le bourbier pour SION.
    C’est d’ailleurs peut être pour cela que l’armée de terre recruterait ?!! Si c’est le cas, j’espère quand même une solution diplomatique sinon la France va sombrer...

     

    Répondre à ce message

  • j’estime que la flambée de l’energie , en particulier le gaz et le pétrole est due pour 50% aux lubbies des écolos européens qui exigent depuis 15 ans la fermeture des centrales nucléaires et aussi des centrales à fuel et à charbon....et pour les autres 50%, à la géopolitique, en particulier à cause les sanctions contre la Russie et surtout contre l’ Iran . Heureusement que les chinois passent outre aux exigences américano- sionistes et qu’ils achètent encore du pétrole iranien, sinon le gaz et le pétrole vaudraient 40% plus cher.
    Je vais peut être ouvrir une pétition en ligne demandant la fin des sanctions contre l’ Iran,ne serait ce que pour pouvoir me chauffer cet hiver !

     

    Répondre à ce message

  • Mais de quel droit interdirait-on a une nation de garantir sa souveraineté territoriale par le développement d’armes que d’autres nations, colonialistes et agressives possèdent illégalement ? (De QUI est-ce le cas, me demanderez-vous ?) Ah, ben oui, il faut éviter qu’un pays riche en pétrole ne puisse être menacé d’écrasement militaire par les Etats Unis (donc l’OTAN), car ceux-ci, ne tiennent que par l’impôt impérial appelé : pétrodollar.
    De plus, je ne me souviens pas d’une intervention américaine hostile à Israël quand celui-ci développa à Dimona ; semble-t-il avec l’aide de hauts fonctionnaires français trahissant la volonté du Général de Gaulle (on veut les noms ! QUI ?) ; une arme atomique, que depuis l’entité sioniste possède illégalement. Rappelons en revanche, comme Guyénot le souligne avec raison, que c’est à cette même époque, que JF Kennedy fur assassiné. Par QUI ? Lui, était fermement opposé au projet Israélien car il avait conscience du déséquilibre dévastateur que cela induirait au Moyen Orient……

    ###- Hélas ! La prudence réclame que nous rappelions au lecteur que QUI n’est en aucun un substantif mais bel et bien un pronom relatif ou interrogatif. Nous invitons donc ici le lecteur avisé à répondre à cette question. QUI ?

     

    Répondre à ce message

  • Bla bla bla
    Ça fait 30 ans que les menaces planent sur l iran de la part des sionistes et qu ils poussent au cul les usa pour intervenir. Mais au final que dalle, rien, pas un missile tire contre l iran. Car l iran est un pays militairemt bien armé et qui serait capables de représailles assez conséquentes vis à vis de l axe us-sioniste (détroit d ordures, bases us dans la région, bombardements de l entité sioniste soit directement soit par l intermédiaire du hezbollah...)
    Donc les paroles oui mais les actes, c est autre chose

     

    Répondre à ce message

  • #2827413

    Aucun pays n’a le droit de nier le droit à l’arme nucléaire d’un autre. Ceci n’est pas négociable !

     

    Répondre à ce message

  • De simples gesticulations destinées à faire bouger l’opinion public à travers les médias.
    [ rien ! ]

     

    Répondre à ce message

  • L’oligarchie occidental (juste de nom) veulent faire là guerre à l’Iran.
    Sa tombe bien car les musulmans ont un livre sacré du monothéiste qui prédit cette guerre. L’Iran va perde et la babylone va en subir les conséquences de cette guerre, puis un miracle va se produire de Syrie.

    Le livre sacré musulman sera t’il encore juste sur les prophéties révélés ?

     

    Répondre à ce message

  • "Les États-Unis de Joe Biden ont fait planer mercredi la menace d’un recours à l’option militaire contre l’Iran en cas d’échec de la diplomatie pour empêcher Téhéran de se doter de l’arme atomique"

    La question est : Est-ce que les Américains suivront Biden ? Seront-ils prêts à se sacrifier encore une fois pour les lobbies et la cause sioniste ?

     

    Répondre à ce message

  • les USA viennent de désencercler l’ Iran, c’ est pas pour leur faire la guerre de sitôt.. bien sûr, Israël continuera à se victimiser et a utiliser sa science du mensonge pour braquer l’ occident contre les perses.. mais Téhéran, attendra son heure (et nous aussi) patiemment.

     

    Répondre à ce message

  • Les populations Occidentales c’est à dire l’Europe, La grande Bretagne, les Etats Unis au principal doivent savoir qu’Israel n’a aucune chance contre l’Iran. L’armée Israélienne n’a pas été capable de gagner contre le Hezbollah libanais qui n’est pourtant qu’une milice. Israel représente une menace telle pour l’Iran que cette dernière n’a pas jugée utile d’intégrer la prétendue menace israélienne dans son dispositif de défense. Que recherche donc Israel ? C’est simple, fidèle à son habitude, Israel entend entrainer de force l’occident dans une guerre contre l’Iran . En somme Israel déclare la guerre, les occidentaux sont obligés de la faire pour elle ( la politique du fait accompli ).Le Problème pour Israel c’est qu’il n’a pas compris le changement de temps. le modèle de démocratie siono-atlantiste ne fait plus rêver du tout les populations occidentales .La défiance voire la haine à l’endroit des Etas unis progresse dans le monde et à fortiori chez les populations occidentales. Par ailleurs Le rapport de force dans le monde a évolué. Les Etats unis additionnent les revers. Rappelons nous Trump qui menaçait de détruire la Corée du Nord si elle n’arrêtait pas son programme nucléaire pour au final rencontrer en Asie le leader Nord Coréen et accepter implicitement l’arme nucléaire Nord Coréenne. Trump malgré ses menaces et malgré la pression israélienne n’a pas engagé de guerre contre l’Iran. Viendra forcément le jour ( il n’est plus très loin à fortiori si Biden tombe dans le panneau israélien ) ou les populations occidentales se réveilleront et agiront ( l’instinct de survie ). Ce jour venu cela risque non seulement d’être particulièrement difficile pour Israel mais également pour la communauté juive ( qui est non responsable ) en occident et peut être même dans le monde.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents