Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Les YouTubeurs dévorés par le capital

Les groupes médiatiques investissent dans le contenu narcissique adolescent

De plus en pus de grands groupes médias investissent sur le Web en créant des MCN, pour multi-channel networks ou réseaux de chaînes. Pour y voir plus clair, nous avons fait un panorama complet de ces nouveaux arrivants sur le paysage français.

 

[...] Les médias traditionnels perdent de l’audience quand internet et en particulier YouTube en gagne. Comment ignorer des youtubeurs tels qu’EnjoyPhœnix qui fédèrent une communauté de plus de 2 millions d’abonnés avec des vidéos visionnées plus de deux millions de fois quand Cyril Hanouna, proclamé « star du PAF » rassemble 1,7 millions de spectateurs avec son émission télévisée Touche pas à mon poste ?

Sans vouloir, et pouvoir, pour autant contrer ce phénomène, les médias commencent, depuis quelques années, à sentir le vent tourner, peut-être un peu tardivement, et investissent dans les contenus web. Lagardère, M6, Canal Plus, et plus récemment NRJ deviennent des MCN. [...]

 

 

L’intérêt pour les médias traditionnels d’investir sur ces réseaux, tient dans plusieurs raisons :

- En investissant chez les stars des chaines sur Internet, les médias espèrent tirer des bénéfices grâce à la monétisation des vidéos et à la publicité. De plus, les coûts d’investissements dans la création de contenus web sont très peu élevés par rapport aux revenus qu’ils peuvent générer grâce aux annonceurs.
- Il s’agit également d’une vitrine. En 2014 plus de 43 millions de français utilisaient internet. Une augmentation de 1,5 % par rapport à l’année précédente. L’intérêt réside dans le but de toucher un éventail de téléspectateurs plus large mais aussi de pouvoir exploiter des contenus ou des programmes propres aux chaines YouTube ou Dailymotion plus ou moins librement en fonction du type de contrat qui a été signé entre les parties.

Lire la suite de l’article sur numerama.com

Qui contrôlera Internet contrôlera les consciences :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

20 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1401019

    Les YouTubeuses spécialisées dans la "beauté" ont une espérance de vie économique de 10 ans. Ensuite, elles sont mises à la retraite par des YouTubeuses plus jeunes.

    Le pire : quand elles sont au top de leur business, la plupart d’entre elles ne gagnent pas le smic après imposition car leur modèle économique est la pub et la pub ne rapporte rien.

    Sur internet, il y a des entrepreneurs qui ont une petite audience ( par exemple 1 000 visiteurs par jour ) mais qui gagnent des milliers ou dizaines de milliers d’euros par mois ( exemples : Aurélien A., Jean R, Antoine B.,... ) parce qu’ils vendent ( avec un "entonnoir de conversion" efficace ) des formations vidéos qui coûtent entre 57 et 997 euros et dont le prix moyen est 197 euros, qui résolvent des problèmes douloureux pour de nombreuses personnes.

     

    • #1401127
      le 19/02/2016 par noname
      Les YouTubeurs dévorés par le capital

      Le système reste le même, que ce soit youtube ou une entreprise "physique", y a ceux qui gagnent bien leur vie et d’autres qui touchent juste un peu, angelphoenix fait partie de ceux qui doivent bien gagner leur vie puisqu’elle fait aussi des trucs à coté genre livre etc. Pas mal d’entres elles sortent des livres qui génèrent forcément un minimum de ventes vu la base de clients qu’elles ont sur leur chaîne.

      Il reste aussi les placements de produits qui selon un youtubeur serait très bien payé (il parle de 10 000 € le placement). Pour les autres, celles qui ne touchent pas plus d’un smic je pense que c’est soit un peu de beurre dans les épinards soit un truc en attendant mieux.

      Mais ceci dit, 10 ans assuré quand on sait qu’elles sont plutôt jeune, c’est l’équivalent d’un poste de serveur ou de secrétaire, donc rien d’alarmant je trouve.


  • #1401021
    le 19/02/2016 par Matthieu80
    Les YouTubeurs dévorés par le capital

    Le génie du Capital réside dans sa capacité à spéculer sur du vide et du rien. Et en matière de néant, les jeunes ne sont jamais en reste.

     

    • #1401094
      le 19/02/2016 par Florian
      Les YouTubeurs dévorés par le capital

      Ne prends pas le jeune que tu étais pour exemple ;p

       

    • #1401471
      le 20/02/2016 par Silence Radio
      Les YouTubeurs dévorés par le capital

      @ Matthieu80
      Non, le génie du capital consiste à tout transformer en marchandise spectaculaire, y compris l’exemple que vous citez, la spéculation sur du vide et sur du rien.
      Victorieux, le capital vous fait attaquer les symptômes plutôt que la cause. Soyez plus radical, soyez circonspect.


  • #1401039
    le 19/02/2016 par la pythie
    Les YouTubeurs dévorés par le capital

    Voilà ce qui ronge les sociétés occidentales, bien plus que le sionisme, l’américanisme ou l’islamisation ou dieu sait quoi d’autre...la tyrannie du moi, hégémonique, emportera tout sur son passage : nation, religion...la première victime est la vérité : chacun voudra se faire son idée et sa propre réalité et tout ce qui contredira l’épanouissement individuel sera balayé...


  • #1401049
    le 19/02/2016 par Starkamanda
    Les YouTubeurs dévorés par le capital

    Pourquoi s’étonner ?
    Ils ont pris un risque en s’affichant et bosse pour réaliser ces vidéos, tout travail mérite salaire.

     

    • #1401208
      le 19/02/2016 par françois
      Les YouTubeurs dévorés par le capital

      Sauf qu’ils sont surtout payés grâce à des contrats avec les marques dont ils parlent dans leurs vidéos. Par exemple, un youtubeur jeux vidéos sera payé par les fabricants de jeux vidéos, une youtubeuse beauté par des fabricants de produits de beauté (après vérifications, la youtubeuse qu’on peut voir en photo sur cet article touche 27k€/mois pour ses vidéos youtube, alors que les revenus générés par la monétarisation des vidéos, suivant le classique 1000vues=1€ ne devrait lui faire gagner "que" 6k€/mois). Ainsi, la majorité de leur revenus pourraient être assimilables à de la publicité déguisée. C’est pourquoi leurs revenus commencent à intéresser la répression des fraudes (cf http://www.lemonde.fr/pixels/articl...)


    • #1401428
      le 20/02/2016 par Starkamanda
      Les YouTubeurs dévorés par le capital

      Et ?
      Il faut bien gagner sa vie non ?


    • #1401728
      le 20/02/2016 par Pjz_19
      Les YouTubeurs dévorés par le capital

      Ils pactisent avec YouTube par l’intermédiaire des networks pour être mis en avant par les algorithmes de YouTube ce qui fait que les vidéos les plus mis en avant sont celles calibrées pour générer de l’argent c’est à dire des vidéos du niveau d’Hannouna qui détendent et amuse l’internaute, donc se partage mieux sur les réseaux sociaux, et donne des minutes de cerveaux libres pour les annonceurs. YouTube devient comme la télévision, on mets en avant des ânes et les gens talentueux qui propose un contenu neuf que la télévision n’aurait jamais pu produire sont oublié parce qu’elles ne pactisent pas ce qui n’était pas le principe de base de YouTube.


  • #1401074

    YouTube a joué un role énorme dans la montée de la dissidence, il ne faut pas l’oublier. Avec aussi le risque de les voir censurer a vue et de filtrer a terme ce qui leur déplait.

    Cela dit on voit de tout passer le cap des millions des vue sur YouTube : des pastiches plus ou moins bien faits, des videos conspis plus ou moins justes, des videos sur la masturbation, des videos sur le maniement ou le choix des armes a feu, etc... etc...

    Mes gosses matent ces videos d’ados a peine pubères qui se laissent aller a faire n’importe quoi quand leurs parents ne sont pas la. Ca suinte le narcissisme. Certains en fait sont assez droles. Mais la plupart sont navrantes. Ce qui me choque moi c’est le nombre de garcons efféminés qui y pullulent. Ca sent bon la famille monoparentale avec un père absent.

     

  • #1401162
    le 19/02/2016 par Joachim Laurbis
    Les YouTubeurs dévorés par le capital

    Si internet est un outil fabuleux pour échapper à la propagande des médias officiels ,il constitue aussi une arme redoutable au service du capital.En facilitant la mise en relation entre des gens qui n’ont que leur vacuité à partager, on accroit l’homogénéisation des mentalités (car l’ effet de masse fonctionne comme un puissant attracteur ).Pour une personne entrant en dissidence grâce aux sites de réinformation sur internet on en a 10 qui vont s’abreuver de toute cette bouillie mondialiste omniprésente sur le net. Autrement dit , l’avenir s’annonce sombre.


  • #1401177
    le 19/02/2016 par The Shoavengers
    Les YouTubeurs dévorés par le capital

    Regarder la vie des autres sur un écran, ou vivre soi-même ?


  • #1401226

    Jamais compris l’intérêt de regarder ces clampins. Pourtant je suis de la génération qui devrait les vénérer mais non, rien à faire. Ils sont en première page de Youtube, n’ont aucun contenu qui vaut le coup mais génèrent des millions de vues de la part des ados et pré-ados. S’abonner et "liker" des "youtubeurs connus" c’est presque pire que de regarder la TV.


  • #1401249

    Ce sont les "camwhore" soft ... Ils touchent de l’argent pour parler d’un produit, jouer à un jeu particulier ... Le pire ce n’est meme plus youtube, c’est twitch.tv. Et contrairement à ce qui est dit dans les commentaires, ils gagnent très, très, très, bien leur vie ...


  • #1401254

    Ces youtubeurs ne sont pas "payés par la pub". Ils sont plus précisément directement payés par les marques pour présenter des produits. 500 euros à chaque vidéos, 20 fois par mois ...
    Quand on sait qu’un tweet de star peut valoir 100,000 euros ...


  • #1401526

    Tout est bon pour grappiller de l’oseille. Quand la soupe n’est plus bonne, les chacals vont manger ailleurs.


  • #1402444
    le 21/02/2016 par kevorkian
    Les YouTubeurs dévorés par le capital

    Cool, le "capital" va bientôt s’intéresser aux cas de Vincent Reynouard, Boris Le Lay, Aldo Sterone, etc... alors ?


Commentaires suivants