Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Les « advergames », des jeux vidéo pour tout faire avaler aux enfants

Jamais en mal d’innovation, les publicitaires aux États-Unis ont trouvé un nouveau moyen de placer efficacement leur produit. Il s’agit de l’« advergame », une contraction d’« advertisement » (publicité) et « game » (jeu), qui consiste en la création d’un jeu vidéo dans le seul et unique objectif de promouvoir l’image d’une marque.

Cible privilégiée : les enfants qui ont à portée de main un clavier, un smartphone ou une tablette numérique, relate le site Slate. En les obligeant à cliquer sur la marque pour avancer dans le jeu, ces chers bambins peuvent développer une addiction aux retombées commerciales somme toute évidentes.

Le problème est que de plus en plus de marques américaines de produits alimentaires – et pas des moins caloriques – font appel à ce procédé qui va à l’encontre des recommandations les plus élémentaires pour la préservation d’une bonne nutrition de nos marmots.

Lire la suite de l’article sur bigbrowser.blog.lemonde.fr

Les plats préparés d’Aubonsens : bio, frais, livrés chez vous et équilibrés !

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

34 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • De quoi s’étonne le blog du Monde ???

    Le Happy Meal™ contient déjà un jeu en plastique made in China je crois.
    C’est juste une suite logique...

    Ce qui est juste anormal, c’est que après tout ce qui a été dit sur cette nourriture, même de bouche à oreille, les parents n’aient pas encore trouvé la force de dire assez, stop.

    Je trouve que Marine le Pen devrait prendre le problème à bras le corps, mais pas comme l’a fait Michelle Obama. C’est aussi une mère de famille. Ce serait une bonne manière de s’attaquer indirectement à la télévision qui leur fait avaler tout ça. Ça changerait en plus de la polémique du Hallal...

    De plus, ce serait un signal très fort !


  • Ce n’est pas de l’innovation ça. Des tas de jeu vidéos ont existé pour des raisons similaires, et la pub s’est introduite dans le jeu vidéo de bien des façons. Un peu tard pour s’inquiéter de cela, ce que font là Mc Donald’s n’a rien de condamnable, ça s’appelle des produits dérivés... Je doute qu’un américain en a besoin pour connaître et manger au moins une fois au Mc Donalds, et serait curieux de savoir quelle proportion de société auraient les moyens de développer leur propre jeu vidéo (potentiellement amusant, on s’entend) !

    Et ces journalistes qui aiment surfer sur le mythe qu’on développe une addiction sur un jeu vidéo... Et moi si je joue à Tetris je développe une addiction au Rubik’s cube. Sans rire.

     

    • Les jeux vidéo c’est comme un mac do, ça coute cher et ça sert a rien a part satisfaire un désir créé artificiellement.

      Société de conso de masse quand tu nous tiens par la barbichetteuh, le premier, qui consommera, aura une tapette ! ^^

      Misère du désir !


  • avec le "BIG" mac , au moins ils annonce la couleur ou plutot la forme.
    40% d obèses aux USA .tout comme pour certains animaux en cage ,( ici la cage c est : télé metro télé boulot télé mac do msn facebook dodo )l infertilité et l absence plus forte d attirance( ou plus grosse hahah) les conduira à moins ou plus du tout se reproduire.le passage au tamis des civilisations sera rude.seuls les talibans de l hygiènisme - prévention passeront au travers . tant mieux. 1 autiste pour 65 naissances aux USA , ( physique, bien sur) . nous en europe , 1 pour 80. on a encore la marge ....
    l autisme intellectuel , lui , par contre, fait des ravages , surtout chez les politicars , ici comme la bas .


  • J’ai cru avoir aperçu dans la rue un Mc Do training ou fitness center (?), avec pleins de gamins dedans. Bien sûr les parents sont à blâmer.


  • Quand je vois la tête à Ronald, il me fait penser à " ça " un film basé sur un roman de Stephen King. Je veux bien le voir apparaître dans un jeux vidéo, sans faire de publicité, mais que l’on puisse lui botter son cul avec son sourire mesquin.

     

  • Ouf je suis pas le seul à savoir que ça existe depuis des lustres les compagnies qui font des jeux vidéos pour leurs produits et les commentaires sur l’article de ce blog font la correction.

    Récemment je suis tombé sur pepsiman, j’imagine qu’on peut appeler ça un "speed runner" ou il faut collecter des canettes pepsi, éviter dans certains niveaux des canettes pepsi géante, bien sur le panneau d’affichage affiche une pub pepsi, à la fin de chaque niveau le mec se désaltère devant un distributeur pepsi sur une délicate chanson répétitive avec pour seule parole : "peeeppsssiiimmmaaannnn"...Jeux créé en...1999, Rien que pour mc do y a au moins 2/3 jeux à l’époque, dès 1992 on trouve trace de mcdonald land sur amiga, y a aussi McDonald’s Treasure Land Adventure en 1993, je pense pas y avoir joué mais je me rappelle très bien de zool (1992) qui intégrait le logo de chupa chups dès le premier niveau, vous vous souviendrez aussi de cool spot (1993) qui était la mascotte de seven up à l’époque. Bon c’était de tête, mais y en a certainement eu d’autre, de même qu’a l’époque déjà disney sortait toujours un jeu après un film, mickey, le roi lion, la belle et la bête...Et encore, ce sont les jeux qui sont arrivés chez nous, au japon ou aux états unis devait y en avoir en pagaille.

    Aujourd’hui la technologie et le savoir faire aidant on peut faire un jeux en une semaine/mois, ça coûte que dalle à réaliser, sur internet un bête jeu flash est réalisable par n’importe qui dans ces délais...les mecs vont pas s’en priver !

    Le mec qui nous sort que c’est nouveau et que ça viens parasiter les enfants ferait mieux de sortir de sa cave de temps en temps, encore un enculé (j’espère que vous validerez parce que je maintiens) qui critique les jeux vidéos gratuitement parce que critiquer le système bancaire c’est trop dangereux, parce que porter plainte contre la compagne non officiel de F.Hollande qui jouis d’un statu qu’elle n’a normalement pas c’est trop compliquer, alors on se rabat sur les non sujets des jeux vidéos ça permet de meubler les pages vides et de faire son intéressant...

    On vous le dit et on vous le répète, vous c’est pas le jeu qui fait ce que vous êtes ce sont ceux qui vous entoure, si un gamin tourne mal c’est que ces parents sont des sinistres abrutits, quand c’était l’heure d’aller bouffer, si je refusais c’était une bonne claquasse dans la gueule et c’était pas mc do...Et j’ai pas eu une enfance malheureuse, loin de là.


  • Rien de nouveau j’ai joué à un jeu mc donalds sur gameboy première génération.
    j’en ai pas le moindre souvenir, et je me souviens ne pas avoir été excité quand j’ai eu ce jeu. J’avais déjà une âme révolutionnaire, oui oui oui, même à 6 ans.


  • Quels sont les parents assez cons(omateurs) pour acheter un poison pareil ???


  • Je crois que les journalistes du Monde ne sont jamais plus hypocrites que lorsqu’ils feignent de dénoncer superficiellement, sous l’angle naïf de la chronique culturelle, les conséquences des causes qu’ils chérissent, pour reprendre l’excellente formule de Bossuet.

    Franchement, qu’est-ce que ça peut foutre qu’il y ait des jeux vidéos publicitaires dans un monde qui est déjà envahi par le marketing ? Il y a déjà des chaînes spécialisées américaines qui diffusent des publicités spécialement conçues pour les chiens, ils ne sont plus à ça près. Comment peut-on prendre au sérieux ces "scientifiques" qui découvrent au XXIème siècle que la publicité de masse contribue à inoculer de mauvaises habitudes alimentaires aux gosses, etc... sans déconner, on ne savait pas que "le medium était le message" depuis les années 70.

    Pour éviter de sombrer dans le défaitisme, le site d’information cite une autre étude sur le sujet, qui démontre que, lorsque des advergames promeuvent une nutrition équilibrée, les enfants se tournent d’eux-mêmes vers ces aliments conseillés.
    Dans les deux cas, les advergames restent toujours au centre du jeu.

    Oui, donc, le postulat que cette étude cherche en réalité à "démontrer", c’est que le cerveau des gosses est une boîte vide que l’on peut remplir avec tout et n’importe en utilisant les outils de communication appropriés, c’est donc une validation scientifique et objective des méthodes de marketing modernes.

    Bref, on sera bientôt peut-être comme les personnages des romans de Philip K Dick, harcelés dans la rue et jusque dans notre domicile par des publicités personnalisées vivantes qui auront directement accès à notre inconscient et à nos fantasmes à travers notre profil de consommateur, et dont il faudra se débarrasser à coups de fusil.


  • Avec le grand marché transatlantique toute cette laideur consumériste ,risque de balayer tel un tsunami ce qui reste de notre civilisation et de notre âme. Je comprends que Dominique Venner n’ait pas eu le courage d’en supporter d’avantage.


  • C’est pas neuf. Rappelez-vous le mauvais Battlefield concocté pour l’armée américaine. Tous les jeux a la Battlefield et C.O.D. sont de toutes manieres des pubs pour l’armée.

     

    • C’est exact, mais à nuancer.

      D’une part le premier Battlefield (1942) était un jeu neutre et apolitique par rapport à ses cousins Call of Duty et Medal of Honor, qui mettaient en scène de vraies glorifications des alliés et diabolisations de l’axe alors que Battlefield se contentait de les lancer dans des batailles dépourvues de jugements moraux et idéologiques, ce qui était particulièrement rafraîchissant. Il y a peu de jeux qui ont repris ce créneau d’une représentation neutre de l’expérience guerrière secondeguerremondialeuse. Red Orchestra 2 est un de ceux-là, et il est brillant.

      D’autre part, la grande majorité des jeux de guerre actuels sont essentiellement de la propagande idéologique. On peut sans doute faire une distinction avec le caractère publicitaire des jeux décrits dans l’article. Les jeux de propagande font un travail idéologique de fond, ils travaillent l’inconscient "intellectuel" pour lui faire intégrer certaines valeurs et représentations du monde. Les jeux publicitaires font un travail commercial également subtil mais moins profond, ils travaillent l’inconscient "animal/primaire" pour magnifier certains désirs et schémas comportementaux, certaines impulsions et associations.

      Jeux de propagande et jeux publicitaires sont donc deux mondes assez différents, et j’observe que les jeux publicitaires sont bien bien peu de choses comparés aux jeux de propagande, en termes de nombres, de budgets, de publics, d’effets, de perversité, etc. Les horreurs de la publicité en général étant aujourd’hui largement connues et décriées, la dénonciation des jeux publicitaires enfonce surtout des portes ouvertes, et elle dénonce un phénomène mineur par rapport à l’intoxication idéologique qui est diffusée par le jeu-vidéo mondialiste.


  • D’un côté le jeu qui rend con, de l’autre la bouffe qui rend malade. Excellent.
    Ne reste plus qu’à vendre un débiteur de Coca-Cola taille XXL avec la console, avec un tuyau relié au joueur, après on aura plus qu’à le rouler pour le mettre au pieu le gamin. Merci Ronald ! T’es un sacré enfoiré en fait !

     

  • Aller donc faire un tour des les rayons de jouets de Noël qui apparaissent, ce phénomène n’a vraiment rien de nouveau.


  • C’est pas nouveau ça, je me rappelle bien avoir joué à "Ronald McDonald’s adventure" sur Sega Megadrive, il y a une vingtaine d’années...

    Et ça doit faire pas loin de dix ans que je n’ai pas mis les pieds dans un McCrado ! Comme quoi c’est pas si efficace ! Pas mal de jeunes branchés sur leurs écrans passent plus de temps sur internet que devant la télé, c’est pas plus mal... Bien que pas idéal non plus, je vous le concède.


  • C’était un procédé qui se faisait dans les années 80/90. Aujourd’hui cela n’existe pratiquement plus et si il en reste plus personne ne s’y intéresse.

    Il y a d’autres jeux vidéos qui posent de bien plus graves problèmes actuellement je pense. Notamment la licence Call of Duty et sa façon de banaliser la guerre, d’en faire un jeu ou GTA et sa façon de promulguer les comportement de voyous libertaires...

    Ces jeux la sont beaucoup plus problématiques dans le sens où ils touchent des millions de jeunes (souvent des enfants).


  • #558152

    Aussi vieux que le jeu vidéo.
    Sur NES, il y a 25 ans.
    L’indignation prend du retard...
    La plupart du temps ce sont des jeux extrêmement mauvais qui n’ont jamais fait recette.


  • A l’âge d’or des jeux vidéos, il y avait COOL SPOT !
    COOL SPOT... VIRGIN... VIRGIN... COOL SPOT...


  • En même temps c’est pas nouveau hein... Les jeux publicitaires existent depuis toujours, c’est simplement que maintenant on les "impose" presque. Heureusement je n’ai plus de facebook mais qui n’a jamais eu a cliquer sur une pub plus ou moins sale pour pouvoir continuer a jouer a un pauvre jeu flash ? Ils sont simplement en train de systématiser le processus en prenant une clientèle encore plus maléable et facile a berner (bien que des fois je me demande) : les enfants.

    Ce phénomène représente surtout la prise de contrôle d’internet par nos amis de la pub/censure/bourse/mafia/finance/politique (rayez mention inutile).

    RDV sur la quadraturedunet et sur l’EFF.
    (https://www.laquadrature.net/fr / https://www.eff.org/)


  • Combien de McDo en Corse ?


  • Cette pratique date des années 80 les amis.
    Rien de neuf sous le soleil, j’ai parfois l’impression que certains (re)découvrent la roue...

    L’exemple en illustration donné ici est édifiant, ça fait au moins 15 ans que l’éditeur "Ocean" n’existe plus.
    Et comme 80-90% des jeux vidéos (toutes catégories, toutes époques confondues), ce type de produits sont des merdes, même aux yeux des joueurs.

     

    • J’ai trouvé que c’était un bon article, je ne connaissait pas cet aspect du jeu video et de la publicité.
      Ce n’est pas que certains redécouvrent la roue, il partagent une information. Moi j’ai été satisfait d’apprendre quelquechose, même si c’est anodin et que pour certain cette info est une évidence.

      Cet article ne vous était pas adressé puisque vous étiez déja au courant de cet pratique.


  • Gamin, j’ai eut droit à Scoubidoo. A mon avis, c’était pas anodin s’ils s’envoyaient des tonnes de hamburgers. J’étais dégouté de ne pas pouvoir en manger car il n’y avait pas autant de Mac DO à l’époque.


  • Perso
    je ne pense pas que mcdo a besoin d’un jeu pour se promouvoir.


  • Sérieusement gars il faut arrêter avec GTA car ce jeu est avant tout une satire noire et grinçante de la société américaine (et pas que d’ailleurs...) et je le préfère donc 10 fois à un titre comme Call Of Duty par exemple qui est lui un jeu de pure propagande !

    Rien ni personne ne trouve quelque chose à redire dès qu’il y a un "bon" film de gangster à regarder alors arrêtons de diaboliser le jeu vidéo quand çà arrange certaines personnes !

    Vive la France libre !


  • Complètement d’accord avec toi Lokito, je suis une grand joueur de ps3 et je viens de finir gta 5 et je peux dire que cette une "belle" représentation de notre monde actuelle, il faut savoir se salir un peu pour dénoncer un système de m.... même si ce jeu engrange un profit colossale.
    Mais arrêtons de diaboliser le jeu video c’est un divertissement, je pense pour ma part que face book, toutes ces saloperies de télé réalité est beaucoup plus nocif pour nos enfants car tout ce qui est dit et fait n’est pas virtuelle aux yeux et oreilles de nos bambins.
    C’est aux parents de s’imposer.

     

    • Vous préférez Soral ou GTA5 pour dénoncer le systeme ? Personnellement je préfère Soral, il m’apprend des choses, contrairement a GTA5 ou Call of Duty ou Tetris ou ce que vous voulez. ^^ On vit dans une société de divertissement de masse, j’ai entendu ça chez Soral je crois. Ce n’est pas en jouant a un jeu de divertissement de masse que je vais l’apprendre ni lutter contre. ^^


  • Facile E&R de dénoncer GTA V comme l’oeuvre du diable ou ressortir " mcdonaldland " qui a plus de 20 piges.
    Vos conseils de lecture, cinéma, bouffe, musique, parti politique ( soyons honnête ) etc sont excellents, rien à dire.

    Mais un jeu vidéo à conseiller à nos enfants, neveux, petits frères peut-être ?

    De plus vous n’ignorez certainement pas a quel point Alain Soral est célèbre dans cette " communauté " de gamer qui d’une certaine manière échappe aux médias de masse.

     

    • Je conseillerai Adibou ^^
      Je vois mal E&R conseiller un jeu-video. Bon ok ils ont parler d’un fps parodiant le zombie mode de Call of Duty avec Poutine en héros mais bon ça ne compte pas. E&R n’est pas fait pour conseiller aux jeunes de dépenser leur temps et leur argent dans une tel activité, ça m’étonnerai fort qu’ils dévellopent un jeu et le vende sur KK.


    • D’une certaine manière la communauté des gamers ne serait-elle pas en plein dans la consommation de masse voulue par une société de divertissement intégrale ?


  • Afficher les commentaires suivants