Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Les plus grandes erreurs de l’histoire

Qu’est-ce qu’une « erreur » historique ? Une bourde de proportion colossale, une décision malheureuse qui change le cours de l’histoire. En mal.

Facile, dira-t-on. Nous, nous connaissons la fin de l’histoire, l’étourdi qui s’est fourvoyé était loin de s’en douter. Mais, si nombre de ses contemporains ont compris qu’il se trompait et l’ont mis en garde, alors, oui, on peut parler d’erreur historique, car il avait le choix, et il a fait le mauvais - il a travaillé contre ses propres intérêts et ceux de son peuple, qu’il a conduit au désastre.

Attention : il ne faut pas confondre erreur et crime. La traite négrière, les exactions coloniales, le génocide arménien, la Shoah, le goulag, voire la Révolution culturelle chinoise, ne sont pas des « erreurs », mais des scélératesses. Le crime frappe les autres, l’erreur, soi-même.

Mais pourquoi les hommes se trompent-ils avec autant de constance ? Les moralistes - il faut lire le portrait à charge des princes que dresse Erasme dans son Eloge de la folie - ont évoqué pêle-mêle leur ambition effrénée, leur propension à s’entourer de valets, la confusion entre bien public et intérêt privé... En un mot comme en cent, l’orgueil et la démesure, ces grands pourvoyeurs de la folie humaine.

Lire la suite de l’article sur marianne.net

Sur l’histoire de France, chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

14 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #479391

    "En un mot comme en cent, l’orgueil et la démesure, ces grands pourvoyeurs de la folie humaine."

    Et c’est d’ailleurs là aujourd’hui notre espoir... L’hybris des abrutis qui nous dirigent est lentement mais sûrement entrain de les perdre.

    Ils accumulent actuellement conneries sur conneries et ont totalement perdu pied avec la réalité du terrain.
    Grâce à ces idiots de plus en plus de gens connaissent leur "point de bascule" et se réveillent.

    Le temps est entrain de jouer pour nous...

     

    • #479515
      le 31/07/2013 par Zeorzes Abitbol
      Les plus grandes erreurs de l’histoire

      Tout à fait exact, et ils le savent, c’est pourquoi ils s’entourent de gens intelligents payés des fortunes et finissant dans leurs rangs (Blythe Master) pour pallier à la dégénérescence induite par ’l’orgueil et la démesure" particulièrement sensibles dans les générations élevées dans l’hyper luxe, l’aisance infinie et souvent la dépravation (affaire lalagade héritier de la Sté la maison du caviar).


    • #479882
      le 01/08/2013 par Rémi_Pierre
      Les plus grandes erreurs de l’histoire

      Bonjour,

      A propos de "connerie", je me permets de "troller" votre message.

      Le déraillement de Bretigny sur Orge ne serait pas un accident. Il s’agirait d’un sabotage en vue de détrousser les gens.

      La pièce qui a fait dérailler le train est beaucoup trop lourde pour s’être déplacée seule. En acier, elle est petite pour son poids, elle ne donne pas de prise. Si elle s’était déplacée seule, d’autres éléments plus légers auraient du se déplacer eux aussi, comme des galets, et ce n’aurait pas été le cas.

      Des quatres experts nommés, le seul expert indépendant serait expert automobile. Les quatres écrous sensés fixer la pièce qui a fait dérailler le train auraient été officiellement perdus.

      Voici venir la "connerie" de ceux qui nous dirigent : l’incident aurait été nié et minimisé au maximum afin d’éviter de faire monter le Front National dans les sondages.

      Voilà, j’ai appris cela en lisant le site d’E&R et en écoutant sur Radio Courtoisie.

      Là où je veux en venir, c’est que Marine Le Pen doit vraiment être haute dans les sondages. L’affaire "Meric" était un "Carpentras bis" avorté, l’affaire de Brétigny est cachée...

      Il parait que lorsque de Gaulle était au pouvoir, son parti n’a jamais dépassé 33%. Au premier tour des présidentielles, Sarkozy et Hollande n’ont pas atteint les 30%. Cela fait longtemps que personne n’a atteint les 30%.

      Marine le Pen doit s’approcher dangereusement de ces 30% pour que le "système" réagisse autant.

      Plus les difficultés augmentent, plus on est proche de réussir ! C’est quand on voit les réactions de l’adversaire que l’on voit que l’on est proche de gagner.

      Je précise que je ne suis pas spécialement pour le FN, mais voir le ps ET l’ump perdre tous les deux des élections une fois me plairait bien.

      Salut


    • #479884

      @zeorzes : Blythe Masters = Intelligente ? (instruite est déjà mieux ...)

      rien n’est moins sur !

      elle est le pur produit d’un système qui cherche a ne plus dépendre de paramètres incontrôlables ...

      il y a depuis quelques années , une tendance qui pourrait se schématiser grossièrement en : "Economie = Mathématiques " (ce qui voudrait dire : Economie = Science finie et quantifiable) ce qui est la raison du pourquoi "beaucoup" de français travaillent à la City de Londres ... PAS parce qu’ils ont meilleurs économistes ... mais parce que notre système éducatif est déjà presque entièrement converti au "Dieu Maths"

      les dérives sont alors des boulevards que ces "petits matheux" s"empressent de descendre à toute vitesse ... en fait à celui qui semblera aller le plus vite :-))

      les dirigeants n’en ont cure , pour plusieurs raisons =
      1° les fonds sont en quantité quasi illimitée ( chez nous , on a recours aux contribuables pour offrir des lignes de crédits garanties par l’état aux malheureuses banques ; chez les anglo-saxons , on fait tourner la planche à billets ... alors 1 , 2 ou 10 milliards perdus = aucune importance ... sauf quand cela se sait de manière publique )

      2° comment admettre qu’ils se sont trompés (les dirigeants) ? si ils gardent leurs vernis de "Gourous" , alors ils peuvent demander presque n’importe quoi aux imprimeurs de billets (qui eux seront trop contents de pouvoir faire semblant de croire à l’infaillibilité du fantasme et ainsi justifier leurs actions tout en se déchargeant des responsabilités )

      3° avoir l’éclat du diamant pour le grand public ...
      si les dirigeants avaient le courage de reconnaître qu’ils sont on ne peux plus faillible , alors leurs rémunérations , leur statut social et leur panache "éclairé" fondraient comme neige au soleil

      Donc les Maths rentrent dans l’arène ... la prévision aléatoire (puisque ayant comme point central la nature humaine qui est imprévisible) devient une science où l’incertitude est bannie à grand-coups de théorème ...

      dans la réalité , CA NE MARCHE PAS ( les maths devraient permettre de réussir les paris à tous les coups) mais cela permet de justifier TOUTES les dérives et surtout de mettre beaucoup de charabia dans une chose où le pékin moyen pourrait se rendre compte de l’escroquerie en 5 minutes en utilisant des termes simples

      les Subprimes ou le QE-US-Fed en sont les parties émergées de cet océan de médiocrité qui consiste à négliger les fondamentaux


    • #480373

      Je pense que l’on peut les prendre pour plein de chose. Mais juste des cons, ça, personnellement, je ne me l’autorise pas.

      Il me semble, que leur travail est au contraire, relativement bien distillé. Et ce que l’on pourrait prendre pour des bourdes, ne le sont peut être pas tant que ça.

      Si leur "conneries" énervent, c’est peut être pas pour rien. J’entends par là, ils ont construit, un champ de mine. Et leur "bourde" ne sont peut être que des titillement sur le détonateur.

      C’est, qu’ils en donnent un peu pour tout le monde. Un coup je tape sur l’un et glorifie l’autre , un coup c’est l’inverse. Mon avis que des combines en tout genre, ils n’en manquent pas.

      Et plus le temps avance et plus je me dis, qu’une simple révolution comme on l’entends, sera déjà une défaite.

      Il y a des places, où l’on n’y arrive pas par hasard. Ils sont tout, mais pas con.


  • #479433

    Mouais. Comment faut-il prendre cet article ?
    Monsieur Elie Barnavi se fait conseiller anachronique des grands personnages de l’Histoire. Pourquoi pas, il y en a bien qui se prennent pour Ramses II ou Napoléon.
    J’aimerais mieux l’entendre sur la situation actuelle, juste pour lire toutes les conneries qu’il a à raconter.
    Son interprétation, les sujets choisis, les détails mis en avant n’expliquent pas grand-chose en réalité, sinon sa vision de journaliste à Marianne en 2013.
    Ensuite, où veut-il en venir ? L’article reste en suspens. Les causes de ces "erreurs" ne sont pas explorées. Il y avait des pour, des contre. Certains ont eu raison, d’autres torts. Ah ouais ? Sans blague ! C’est la faute à pas d’chance. Mince !
    L’Histoire comme l’Evolution sont donc des suites de coïncidences et de chaos sans queue ni tête. Heureusement qu’aujourd’hui, nous sommes tous des citoyens raisonnables et Républicains dans la démocratie des Droits de l’Homme. J’ai bon ?
    Proposons-lui un stage d’été chez Kontre-Kulture.


  • #479501
    le 31/07/2013 par kurt tucholsky
    Les plus grandes erreurs de l’histoire

    << [...] On empaille pas les gens ?!
    C’est quoi cette histoire ?!
    Vous imaginez ?
    Nous, on va vous choper Simone Veil ?
    Hein ?!
    On va l’empailler.
    On va la mettre dans un musée,
    à Johannesburg,
    à côté d’un hippopotame ?
    Ça va vous faire rire ?.. >>

    Foxtrot.
    D. M’B.(x2).


  • #480012
    le 01/08/2013 par le Serbe
    Les plus grandes erreurs de l’histoire

    Rien est hasard ! Tout est voulu ! c’est marrant mais autour de Napoléon on avait les mêmes types de gars que ce que l’on a aujourd’hui ! ! Sauf et sauf, que la France compte aujourd’hui différentes communautés qui ont chacun leur combat ! Cela veut dire quoi ? ? Tout simplement que l’unité dans les grandes villes face à nos maîtres EST IMPOSSIBLE ! C’est de là que vient le pouvoir des FM au pouvoir ! Toute la politique d’une France aux portes ouvertes n’apporte que des communautés divisées de l’une à l’autre ! ! Francuz réveilles-toi !


  • #480146
    le 01/08/2013 par audiogenic
    Les plus grandes erreurs de l’histoire

    Le traité de Lisbonne, ça compte comme erreur historique ?


  • #480184
    le 01/08/2013 par TOUTATIS
    Les plus grandes erreurs de l’histoire

    Peut être que la constance de ces errances a répétition...

    SONT A CHERCHER : dans la fausseté permanente de ce qui nous est présenté...les faux mobils, les fausses causes..LES ARTIFICES UTILISES PART UNE MINORITE SUBVERSIVE CONFISQUEUSE AVIDE D OR ET DE POUVOIR ..qui tordent toutes les lois et règles usuelles..pour saccaparer de tout...

    Pour paraphraser le boudisme ou lao-tseu... CES ERREURES ET ERRANCES REPETITIVE VIENT DE CE QUE L ON VEUT S APPROPRIER CE QUI EST UN BIEN COMMUN...
    posseder est le début de lerreur...le conserver...est le maintient de son ignorance...
    Garder une salle pleine d’or et de pierres précieuses sans que rien en soit détourné est impossible ; mieux eut valu ne pas amasser ce trésor.


  • #480361
    le 01/08/2013 par SERVITEUR
    Les plus grandes erreurs de l’histoire

    Je pense que si il n y avait pas ces erreurs ,nous ne serons pas là ,le monde est ainsi fait,ce qui est fait est fait
    Cela s’appelle le DESTIN
    C’est ceux qui veulent jouer à dieux qui regrettent ces erreurs
    C’est ceux qui veulent éviter certaine conséquence de ces erreurs qui veulent un gouvernement mondiale
    C’est ceux qui veulent un monde aseptisé ,qui veulent une espèce humaine uniforme
    À méditer


  • #480766

    C’est de l’histoire ça, plutôt de la propagande .. Quel ramassis de conneries ... Toujours expliquer les guerres par des erreurs commises par un seul homme ...
    Ou un seul fait.... pour ne jamais rien comprendre. Grotesque

    Le traité de Versailles responsable de la seconde ... ( la faute à la France et l angleterre) si certes ça n’a pas aidé .. ça permet d’occulter deux choses, la responsabilité de la crise de 29 et d’ou est venu le pognon qui a financé les nazie et leur a tendu le crachoir ..

    Les méchant Jap qui attaquent les ricains ... Sans raisons juste parce qu’ils sont bêtes et mechants, admirable c’est un historien qui a écrit cette énormité.
    Il suffit de cinq minutes de recherches sur le net pour savoir que le Japon était sous embargo Américain ...

    Marianne c’est bien un journal français, un torchon pour crétins


  • #481023
    le 02/08/2013 par Intifada
    Les plus grandes erreurs de l’histoire

    Il faudrait aussi traiter des plus grands bobards de l’histoire qui ont changé le cours de l’histoire si vous voyez ce que je veux dire............


  • #481544
    le 02/08/2013 par anonyme
    Les plus grandes erreurs de l’histoire

    Se baser sur la mythologie juive pour pondre un article n’est déjà pas sérieux. Du mythe de l’exile aux fantasmes sur les méchants nazi de la 2e Guerre, et à commencer par le Traité de Versailles, qui avait pour but de provoquer celle-ci, et qui n’était donc pas une erreur ; et Bainville l’avait prédit, déjà à l’époque.

    Quant au génocide arménien mentionné dans l’article, saviez-vous qu’il a été organisé et exécuté majoritairement par les juifs sabbato-franckistes de Salonique, et qu’on embarrasse encore les Turcs avec le poids de la "honte" pour un crime que leurs ancêtres n’ont pas commis ?

    http://www.youtube.com/watch?v=61QV...
    http://www.youtube.com/watch?v=VM1s...
    http://www.youtube.com/watch?v=fY3J...

    Le mec qui en parle a aussi commis deux livres en PDF, sur le génocide des chrétiens arméniens et sur l’affaire du plagiat du sioniste Einstein. Petit hic : tout est en Anglais, la langue des "gentils".