Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Les rebelles yéménites bombardent le territoire saoudien

Le Sénégal envoie plus de 2 000 hommes combattre la rébellion

Malgré la campagne intensive de bombardements de la coalition arabe menée par le régime saoudien, les rebelles houthistes n’ont pas perdu totalement leur capacité de riposte : ainsi, des obus de mortier et des roquettes Katioucha ont plu pour la première fois sur le territoire saoudien, dans la ville de Najrane, à deux kilomètres de la frontière.

La compagnie aérienne nationale Saudia a annoncé la suspension de ses vols intérieurs vers la ville-cible. Riyad a lancé ses hélicoptères Apache sur des cibles rebelles sur le sol yéménite afin de se venger de cet affront, qui met à mal les informations véhiculées par le régime, qui prétend que l’important budget militaire a permis de sanctuariser le territoire du Royaume.

Autre information significative de la difficulté pour Riyad de mener à bien son objectif de rétablir au pouvoir son homme lige, le président Abd Rabo Mansour Hadi : l’annonce faite par Macky Sall, président du Sénégal, d’envoyer 2 100 soldats, destinés à lutter sur le terrain contre l’insurrection houthiste et ses alliés. Une décision qui interpelle dans le pays, la presse et toute une partie de l’opinion publique étant furieusement hostile à cette aventure militaire. Seydi Gassama, président de la section sénégalaise d’Amnesty International, s’interroge sur cette décision :

« Sous quelle bannière les soldats sénégalais vont se battre au Yémen ? Sous la bannière saoudienne, non pas pour protéger la Mecque et Médine contre Al Qaïda ou l’État islamique, mais pour maintenir ce pays sous l’influence wahhabite fortement menacée par le chiisme des Houthis. N’étant pas autorisée par les Nations unies, dans un pays sans gouvernement légitime depuis plusieurs années, la légalité de cette intervention pose problème du point de vue du droit international. »

Un envoi de tirailleurs sénégalais, cette fois au service des princes arabes et non plus au service de la France coloniale, qui suscite l’interrogation au-delà des frontières du pays, Dakar ayant refusé de participer à la coalition africaine, constituée afin d’éradiquer le groupe Boko Haram.

On ignore pour l’instant dans quel région sera envoyé le contingent sénégalais, peut-être à Aden, deuxième ville du pays, où les combats de rue font rage depuis plusieurs semaines entre les milices populaires, fidèles au président Hadi en fuite à Riyad, et la rébellion houthiste, appuyée par des partisans de l’ancien président Ali Abdallah Saleh. Plusieurs dizaines de conseillers militaires de la coalition ont été signalés depuis dimanche dans la ville, à proximité de l’aéroport international, que les insurgés convoitent.

Voir aussi, sur E&R :

Comprendre la géopolitique de la péninsule arabe avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

11 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • La mauvaise nouvelle c’est que ça signifie que tout le matériel français vendu en masse à l’arabie saoudite n’est que de la camelote, au final.

     

  • L’élite sénégalaise corrompue tout comme l’élite arabe !!!!
    En quoi le sénégal est concerné par le conflit chiites/wahhabites ???

     

    • C’est peut-être une façon pour le Sénégal de remercier la France qui ne peut s’engager militairement partout, pour les deux avances budgétaires qu’elle lui a consenti (190 et 60 millions d’euros, dont une grande partie sera effacée comme à chaque fois) et son appui pour le débloquement de l’aide européenne.


  • Pauvres Sénégalais, que vont-ils faire dans cette galère ?


  • l’argent du pétrole que les Occidentaux donnent aux rois arabes sert à l’esclavage des peuples ou à leur massacres ....la monarchie saoudienne achète tout : des pays , des gouvernements , des élites , des médias , des mercenaires , des rafales et même des Président français ... pourquoi alors s’étonner de ces pauvres militaires sénégalais vendus pour protéger "les lieux saints" du dieu Dollar


  • Pour les saouds le sang des africains coute moins cher que celui des locaux

     

    • Je pense plutôt que les locaux ont compris qu’ils ne se battaient pas pour défendre Dieu l’unique mais plutôt mais plutôt le dieu-dollard ! Y’a qu’à voir les soldats qui avaient désertés parce que j’imagine qu’ils se sont rendu compte qu’ils étaient en train de tuer leurs frères en religion.

      Pauvre tirailleurs sénégalais qui vont servir de chair à canon !


  • #1178618

    L’Empire sous-traite aux Sénégalaise les guerres qu’il ne veut pas conduire car elles sont perdues d’avance.

    Plus le temps s’écoulera, plus l’Empire utilisera les soldats Sénégalais car
    1) pour l’Etat Sénégalais, c’est une source d’argent comme une autre. Or, plus l’Etat est riche, plus le chômage baisse donc plus l’espérance de vie du gouvernement est grande ;
    2) pour les politiciens Sénégalais, c’est un moyen de financer leurs prochaines campagnes électorales ( par exemple les valises de billets qu’il faut offrir aux Sénégalais influents, au Sénégal et dans la diaspora Sénégalaise : politiciens, journalistes, artistes, universitaires, sportifs, écrivains, réalisateurs, marabouts,... ) et leurs n-ième vêtements / voitures / villas de luxe ;
    3) pour l’Empire, cela coûte moins cher économiquement ( les salaires, primes de guerre, assurances, pensions à vie pour les familles des soldats décédés au combat,... des soldats Sénégalais sont inférieurs à ceux des soldats américains ) et politiquement : les citoyens n’aiment pas que les soldats reviennent au pays dans des boîtes en bois.


  • #1178644

    L’armée sénégalaise qui se prend pour l’US Army ... En fait non l’AS envoie des noirs comme chairs à canon, ce pays qui prétend être musulman.


  • Tant que les pays agressés par Israel et son bras armé l’OTAN n’aurons pas détruit les pays du golf qui servent de banquiers à ces fabriquants de terroristes,il n’y aura jamais de paix au moyen-orient !! Comme pour Al Capone il faut frapper ces voyous criminels à la caisse !!!