Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Les revendications délirantes de 30 artistes noirs en Suisse

Du fric, bande de racistes !

Après la production culturelle gay (Pierre & Gilles, sans plus), la production culturelle gouine (les Femen), la production culturelle trans (on attend encore les œuvres), voici qu’on doit ingurgiter la production culturelle des minorités noires en Suisse.

On attend les Vermeer, les Rembrandt, les Rodin et autres génies des minorités visibles. Nul doute que ça va venir... On est patients.

Quant à la lettre elle-même, elle sent très fort la production culturelle des parasites gauchistes indigénistes de l’université, qu’elle soit française ou alémanique. Un groupe antiraciste qui est à l’origine des concepts fumeux qui guident les pillards dans les grandes villes américaines et, espèrent-ils, dans les grandes villes françaises.

Pourvu que les Suisses restent à l’abri de ces délires...

 

– La Rédaction d’E&R –

 


 

Envoyée par un collectif d’artistes de couleur, une lettre ouverte parvenue à une cinquantaine de lieux de culture réclame que leur soutien affiché après la mort de George Floyd se poursuive par l’instauration de quotas. Réactions.

 

La lettre ouverte est arrivée mercredi 10 juin chez ses destinataires. Le ton est comminatoire, l’écriture ultra-inclusive, le propos en lien avec les multiples manifestations qui ont suivi le meurtre de George Floyd par quatre policiers, le 25 mai dernier aux États Unis. Rédigée en anglais, en allemand et en français (mais pas en italien), elle émane du collectif Black Artists and Cultural Workers in Switzerland et demande à la cinquantaine d’institutions culturelles, musées et galeries d’art listées de quelle façon elles comptent agir pour « démanteler la suprématie blanche et les discriminations raciales qui régissent [leur] structure ». Également posée, la question de leur « soutien actif aux artistes et aux travailleuses.x.eurs culturelles.x.els Noire.x.rs à l’avenir ».

Parmi la trentaine de signataires pour une nette majorité alémaniques, quelques noms d’artistes romands émergent. Les contours de ce collectif restent flous, d’autant plus que l’unique contact indiqué sur la lettre renvoie à une adresse mail, san@antonio.net, puis à un message d’erreur de serveur. Parmi les signataires, le comédien Cédric Djédjé, diplômé de la Manufacture lausannoise, ne souhaite pas s’exprimer en son nom seul et renvoie à une nouvelle adresse électronique. Vendredi en fin de journée, aucune réponse à nos questions ne nous était parvenue.

 

« Suprématie blanche »

Quelles questions ? Sur les termes utilisés, par exemple. Les signataires convoquent la notion de « suprématie blanche » pour désigner le système de valeurs oppressif des sociétés occidentales : une notion pour le moins polémique qui essentialise la supériorité d’un groupe ethnique sur un autre et compose traditionnellement le manifeste des extrémismes de droite américains. La lettre dénonce également un « racisme structurel » dont « l’étendue et l’ampleur semblent n’avoir aucune limite dans nos sociétés, qu’il s’agisse des forces de police ou des musées d’art ».
Accolés aux forces de l’ordre, ces derniers sont ainsi tenus de « prendre leurs responsabilités », d’autoévaluer leur antiracisme et de le rendre public à l’aide d’une série de questions interrogeant la place des artistes noirs exposés, ainsi que le nombre de personnes de couleur employées. Parmi les institutions concernées : le Centre culturel suisse à Paris, Art Basel, Mamco, HEAD Genève, etc. Toutes ont participé au deuil mondial après la mort de Floyd, via l’ajout d’un carré noir sur leur site web.

[...]

Un mouvement opportuniste ?

Fabienne Lévy, elle, tique sur l’opportunisme d’un mouvement global qui passe d’une cause à une autre.

« Tout le monde voulait plus d’artistes femmes après Weinstein et #Metoo. Aujourd’hui, c’est la cause noire avec George Floyd. Je pense que les galeries n’ont pas attendu ces événements pour lutter contre le racisme – mais toutes les formes de racisme, également antisémites, antimusulmans, etc. Les termes contenus dans la lettre sont virulents pour faire effet, c’est normal. Mais je ne changerai pas ma ligne : un artiste n’a ni couleur ni race. Sa qualité reflète son talent et non pas son genre ou son identité. »

Lire l’article entier sur tdg.ch

Black is parfois beautiful :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

42 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • en anglais c’est"fuck you",en italien"vaffanculo",mais comment dit-on "allez vous faire foutre "en allemand ?


  • Ces enfoirés de pseudos anti racistes sont en train d’allumer le feu en Europe .... ça va clairement péter puisqu’avec l’immigration qui débarque depuis 5 ans, les troupes sont prêtes. d’ailleurs le timing est quand même troublant... à chaque fois on dirait que c’est fait exprès ... non sans deconner ??

     

  • Il faut vraiment avoir la mentalité d’un colonisé et avoir aucune dignité pour faire ce genre de revendication !


  • #2482896

    Ils sont en train de piller le Musée d’Orsay - pour ramener leurs sculptures chez eux. Là y’a une idée de remigration, je mets un point.

    C’est pas que l’art primitif m’intéresse, mais est-ce qu’il me viendrait à l’idée de repartir avec un tableau ?

    Eux ont le droit. Sinon c’est WACISTE ! Le gang Traoré a parlé !

     

    • Il faut leur restituer tous leurs "chefs d’oeuvre", ces morceaux de bois grossièrement taillés qui enlaidissent nos musées . Les snobs les préfèrent à l’Aphrodite de Praxitèle...


    • Que Macron donne l’ordre de tout leur rendre, il fera plaisir aux Noirs et surtout aux Blancs . Mais ce que les Noirs veulent c’est du pognon, leurs statuettes ils s’en branlent . Donc organisons une vente aux enchères mondiale - avec interdiction faite aux Blancs d’enchérir - pour nous débarasser de ces horreurs et leur donner du fric .


  • et bien moi maintenant ils m’énervent les noirs avec toute leurs gesticulation, sur moi ça à fait effet inverse, remmigration.

     

    • Ca énerve n’importe quel blanc normalement constitué et c’est bien le but de la manoeuvre.
      Ne vous laissez pas avoir, cherchez à qui profite cette mascarade, coupez la tête des manipulateurs et leurs clébards la fermeront où s’en iront.


  • Il semblerait que le système mondialiste joue son va-tout en cette année 2020 : avec les ingénieries sanitaire, communautaire, bancaire et sexo-égalitaire, il pense pouvoir frapper un grand coup et mettre définitivement les peuples échec et mat.
    Il va falloir tenir ferme sur nos jambes car le vent va souffler très fort.


  • #2482901

    Les artistes de couleurs...

    Après les délinquants noirs victimes, les artistes de couleurs victimes, ou bien les artistes aux couleurs de victimes on sait plus vraiment.

    A ça y est le tableau, le chef d’oeuvre m’apparaît .. les arts aux couleurs victimistes, l’art de la sainte victime de couleur ... Blancs de peau détestés car encore trop blanc extérieurement, agenouillez vous devant les artistes de couleurs, petits pinceaux de l’Empire maudit du Chaos Contrôlé Coloré.

    Au bout du bout, peut être qu’un jour ce chaos coloré amènera le blanc nouveau, le pure blanc, super blancos, le plus blanc que blanc, car tout artiste sait que le blanc est l’union de toutes les couleurs qui soient.


  • #2482912

    Comme disait mon grand-père : "Laissez uriner les meyrinos !"
    En Suisse on a encore de la chance, car à part les grandes villes tels Genève ou Lausanne qui se prennent pour Paris, on a encore la raison de nos campagnes, le respect de notre peuple (blanc et chrétien) et de nos traditions ! Ce n’est pas quelques guignols (certes trés présent dans les médias) qui vont faire la loi ! La majorité des suisses de souche ont un lien avec leur terre de part leurs grands parents ou arrières grands parents qui étaient paysans ou fermier !
    Et n’oublions pas que chaques helvètes apte au service militaire possédent un fusil d’assaut à la maison !!

     

    • Je parcours toute la suisse pour le boulot, événements festifs, manifestations, foires, etc...de Zurich à Locarno en passant par Neuchâtel et Sion. Et si il est vrai que la cambrousse est épargnée, les villes moyenne subissent une immigration importante... Les fêtes de Perolles à Fribourg tu n’est plus en europe... noirs, turcs, bosniaques et autres joyeusetés multiculturelles pas très catholiques forment le gros de la foule. A une différence notable avec la france, des rassemblements colorés de ce type (boulevard entier transformé en boite de nuit avec picole a gogo et forte densité de population) on ne déplore aucun incidents ou troubles liés aux jeunes... un coup de poing dans la gueule par ci par là comme partout. La même en france les jeunes de cité obligeraient a une forte presence policière et ca finirait mal.
      Et comme la suisse est en retard de la france côté invasion, je t’annonce que là ou je vis depuis 5 ans, a Saint Julien en Genevois aux portes de Genève, il y a depuis quelques mois une invasion de voilées, de niquab et de personnes parlant des langues exotiques... sous tes fenêtres dans pas longtemps... Des populations discriminées, victimes de racisme et d’islamophobie, au volant de leurs audi full tube de 400 cv...


  • #2482923
    le 13/06/2020 par On s’embrasse et on oublie
    Les revendications délirantes de 30 artistes noirs en Suisse

    Moi je propose des séances d’UV ,de jus de kératine ,de frisage des cheveux ,de boubou gratuit et de cours de dialectes africains, pour les blancs
    A y’ être faisons les choses bien !!

     

  • Il n’y a pas d’artistes jaunes en Suisse ?


  • Il faut faire savoir aux Black Artists and Cultural Workers in Switzerland que Bescherelle Grammar Matter car par ici nous rejetons toute écriture inclusive qui se veut être une suprématie de l’enseignement de base : donc au panier la lettre de doléances.
    Soyez excellents, les guignols, et personne ne viendra mettre votre couleur de peau en perspective de votre art.


  • Les Noirs veulent reprendre leurs chefs d oeuvre dans les musées français : qu’ ils reprennent leurs bouts de bois grossièrement taillés qui sont une insulte permanente à notre art occidental . Un peu moins de laideurs en France ne fera pas de mal .

     

    • Excellemment dit ! Avec en prime les œuvres exposées au musée du Quai Branlouille voulu par Chirac 1er.


    • @ Hubert



      Les Noirs veulent reprendre leurs chefs d oeuvre dans les musées français : qu’ ils reprennent leurs bouts de bois grossièrement taillés qui sont une insulte permanente à notre art occidental . Un peu moins de laideurs en France ne fera pas de mal .



      Tu mord à l’appât des sionistes, entre autres, Soros et Attali. « Gouvernement mondiale avant la guerre ou après ». C’est selon la réaction des gens, dont l’attention sera détournée par un mouvement "socialo-ethnico-culturel" afin que leur projet soit accéléré en créant un ennemi qui n’en est pas un. Restons concentré et, soyons vigilant.


    • Becalme, il n’est pas ici question de sionisme mais d’honnêteté. Hubert parle de bouts de bois mals taillés. On peut dire à un enfant qui vous tend son gribouillis : bravo mon lapin, c’est très joli !
      Mais dire cela à un adulte de couleur alors que son œuvre est ridicule, c’est condescendant, raciste et ça ne l’aidera pas à s’améliorer.
      C’est comme une femme qui se fait embaucher simplement parce que c’est une femme, même si elle est nulle, c’est malsain.
      C’est la différence de traitement qui provoque des tensions horizontales, pas seulement Attali.


  • Je croyais pas trop à toutes ces histoires d’Apocalypse....Mais là, je commence à avoir des doutes..


  • Si ces artistes ne supportent pas le système des valeurs occidentales, voir plus précisément européen, qu’ils se cassent et retournent sur la terre de leurs ancêtres voir si le valeurs sont plus vertes là-bas.
    Nous n’avons pas en tant qu’européen à supporter leurs jérémiades permanentes, ni à nous sentir éternellement coupable d’un racisme créé de toutes pièces par des officines au profit de quelques-uns (toujours les mêmes d’ailleurs)
    Marre de ce whitebashing permanent.
    Si Black lives matters, White lives matters too.


  • Alexandre Dumas,Pouchkine...sont ils écrivains ou écrivains noirs ?
    (noirs dans le sens racialiste américain)

    Il semble qu’un artiste noir ne parle que de sa condition de noir...était ce le cas pour le chevalier de st Georges dans ses compositions musicales ?

    Bon,après la grippe aviaire pour bovins humains ,on a une nouvelle grippe saisonnière qui attaque la tête...le conarovirus sorosis...pandémie mondiale !

     

  • #2482984

    À quoi reconnaît-t’on les Black live matters ?
    au côté obscur de la farce...


  • Si seulement les victimes de pédophilie pouvaient être aussi bruyantes.


  • Quelques noms de personnalité de l’immigration locale demandant moins de Chinois dans les films Chinois ou moins de Sénégalais dans le gouvernement Sénégalais ?


  • #2483030

    Je suis originaire de la Haute Savoie et je ne peux plus supporter cet endroit qui se fait envahir par les étranger de France pour vite bosser en Suisse et les étranger d’ailleurs pour venir visiter la Venise des Alpes. Rendant la vie impossible aussi cher qu’à Paris et maintenant peuplé par des cons remplis de pognon qui font grimper les prix de partout. Depuis 10-15 ans maintenant la politique est tourné à répandre du béton et de construire à tout va détruisant tout les champs et les prairies de mon enfance. Les villages de montagne aussi se transforme en complexe énorme pour accueillir tout ces bobos connard qui dans les années 70-80 se foutaient de ta gueule si tu vivais là. Eux, ils avaient un appartement à Paris avec vu sur la Tour Eiffel pendant que toi le bouseux tu avaient vu sur le Mont Blanc. Mais avec la vogue écolo de merde on construit et détruit des sites (vachement écologique) pour rapprocher ces tocards vers la nature pour qu’il la détruisent encore mieux.

    La seule raison qui me fait rester là où je suis née c’est que je possède toute ma famille dans cet endroit. Je regrette dès fois que les savoyards ne soit pas comme les corses. Et le pire c’est que ces connards d’étranger disent que les savoyards sont des connards alors qu’ils ne croisent que des connards de leur niveau (à savoir des Frontalier) qui ne sont pas originaire de la yaute. Donc oui depuis l’euro et la libre circulation je peux le dire ma région à été détruite pour le fric et les bobos. J’espère sans y croire que cela reviendra comme avant mais le mal est déjà fait.

     

    • Salut à toi camarade Ht Savoyard.
      Pour ce qui est du debat des frontalier on est forcé d’admettre que la HS beneficie pas mal de la suisse romande. Faut voir comme Annemasse s’est developpé depuis 15 ans (au depends du prix de l’immobilier, j’en convient). A savoir que les compagnies americaines sont les 1er employeurs dans la vallée de l’Arve. Vallée qui il y a 3o ans etait l’une des capitales mondiale de l’industrie...mais ca c’etait avant.
      Courage et force à nous tous.
      Un Clusien pur jus.


    • Je compatis à votre désarroi, il faut bien admettre que les humbles paysans du Doubs et du Territoire de Belfort se réjouissent d’être limitrophes à un canton sous-développé et classé comme réserve naturelle.


    • Dave, Annemasse est sans doute la ville la plus immonde du territoire français et la vallée de l’Arve suit le modèle.
      Unnainconnu je compatis, vraiment, j’ai pas mal bossé dans votre secteur (construction de murs en pierre sèche, toujours ça de sauvé, dans des lotissements dégueulasses où des crétins transfrontaliers consuméristes faisaient bâtir des maisons ignobles et hors de prix). Je crois que nulle part j’ai vu un aussi bel environnement à ce point saccagé. Même la côte d’Azur et de Béton n’a pas tant souffert.
      Ca ne va pas vous consoler mais je fais pas mal de chantiers en Corse et la tendance est la même, les villas de pinzutu qui sautent à tout bout de champ c’est terminé, la Corse suit doucement le chemin de la soumission au friqués destructeurs et les Corses "modernes" en sont les premiers acteurs.
      Je ne pense pas néanmoins que tout soit foutu, j’ai encore foi en une reconquête nationale et mentale qui permettra à notre pays de sortir de la laideur morale, architecturale, systémique et économique (car tout est lié). Sans quoi je n’aurai plus de raison de fréquenter le site d’ER


  • Tien donc, encore du progressisme sud-Vaudois, bien heureux que la complainte ne porte pas jusqu’au Jura.Finalement je le découvre en allant beuiller sur E R.

    PS : je rappelles que la Suisse n’est pas latine mais germano(surtout)-latine (et un petit peu gauloise au nord-ouest), le pragmatisme germain est le moteur du pays, les artistes et leurs émotions vont ramer encore longtemps dans leur quête mondialiste avant d’abandonner face à une population qui reste lucide en ce qui concerne ses intérêts propres, enfin ça, faudra en rediscuter après le 27 septembre.

    Au fait, Lausanne n’est pas la Suisse, faut le savoir ça.


  • Aucune Manif Anti France Concernant les gilets Jaunes qui sont 1000000000000000 fois plus Sincères, Honnêtes et Convaincants dans leur lutte..


  • Il est intéressant de se pencher sur l’histoire d’Haiti et le génocide subi par les blancs en 1804. On voit apparaître le personnage de Zombi, qui réapparaît de temps en temps dans l’imaginaire haïtien, massacreur et gloire locale.

    Après sa nomination à la tête de l’État, Dessalines demande mi-février à certaines villes (Léogâne, Jacmel, Les Cayes) d’organiser des massacres au niveau local. Le 22 février 1804, le nouveau gouverneur général prend un décret ordonnant le massacre des Blancs. Des exclusions concernant certaines professions (médecins, prêtres, ou toute autre pouvant être utile à la population haïtienne), ainsi que les déserteurs polonais (issus de l’expédition de Leclerc) et les fermiers allemands (ayant fondé une colonie dans de nord-ouest de l’île, avant la révolution) sont prévue. Si les femmes et les enfants sont d’abord censés être épargnés, Dessalines décide finalement de les éliminer également.

    Un des meurtriers les plus connus est peut-être Jean Zombi, un mulâtre habitant Port-au-Prince qui avait acquis une réputation par sa brutalité. Un récit affirme que Zombi a notamment arrêté un homme blanc dans la rue, lui a arraché ses vêtements, l’a amené jusqu’à l’escalier du Palais présidentiel, où il l’a tué avec un poignard. Dessalines aurait été un des spectateurs de ce meurtre, et il en aurait été "horrifié". Dans la tradition du vaudou haïtien, le personnage de Jean Zombi a renforcé la croyance aux zombies

    Les massacres commencent alors dans les rues et dans les environs des villes, intégralement à l’arme blanche, afin que la ville suivante ne soit pas alertée. À la fin du mois d’avril 1804, 3 000 à 5 000 personnes ont été tuées, soit la quasi-totalité de la population blanche restante après la révolution. Les massacres s’arrêtent définitivement après le 22 avril 1804.

    Érigeons donc une statue à Jean Zombi


  • 30 ?! Il y en a tant que ça ?!

     

  • Rien à foutre.


  • La Suisse, l’Europe en général n’est pas l’Afrique.
    Si ces gens ne se sentent pas bien en Europe, si l’ambiance en Europe n’est pas trop africaine à leur goût, ils ont juste à déménager et aller en Afrique et donner libre cours ka bas à leurs aspirations et leur râlent.
    Qu’ils arrêtent d’emmerder le monde. Ceux qui veulent vivre en Europe normalement doivent se fondre sans le moule européen et arrêter de se communautariste. Il faut lutter et abolir tous les communautariste, c’est le fleau n1 du monde actuel. Pareil pour ceux qui réclament une suprématie blanche.La France n’est pas bâtie sur des valeurs de supremacists qui en général sont des cas relevant de psychiatrie.
    Il y a les lous de la République et la vraie laïcité pour régir le comportement des individus.


Commentaires suivants