Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Les semences de variétés traditionnelles ne peuvent plus être commercialisées

La cour de justice de l’Union européenne a confirmé le 12 juillet dernier l’interdiction de commercialiser les semences de variétés traditionnelles et diversifiées qui ne sont pas inscrites au catalogue officiel européen. L’organisation Ecolo propose une réforme de la réglementation, qualifiée d’« absurde ».

Des associations comme Kokopelli ou Semailles se retrouvent dans l’illégalité : elles préservent et distribuent ces semences.

Pourtant, il suffirait d’inclure ces variétés anciennes au catalogue officiel pour les commercialiser en toute légalité. Seulement voilà, elles se trouvent dans le domaine public et après 20 ans, si personne ne les a réinscrit au catalogue, elles en sortent. Il faut pour cela payer assez cher, explique Catherine Andrianne de Semailles. « À cause de cette réglementation, il y a plus de 80% de la biodiversité qui a disparu », dit-elle.

Il ne suffit pas de payer pour inscrire une semence au catalogue officiel, il faut aussi que l’espèce réponde aux critères de Distinction, Homogénéité, Stabilité (DHS). Ces critères sont discriminants, selon Kokopelli, « puisqu’ils impliquent que les semences soient… très peu variées. Seules des variétés hybrides F1 ou des variétés lignées, quasi cloniques, répondent à ces critères, qui ont été établis dans le seul but d’augmenter la productivité selon des pratiques industrielles. »

Malgré un assouplissement de ces critères pour les variétés dites de conservation, ceux-ci restent inadaptés pour les variété traditionnelles. Pour Nature & Progrès et les défenseurs des semences paysannes, « cette décision est un contresens historique grave qui s’apparente à un déni de la sélection végétale réalisée par l’être humain depuis 10 000 ans ».

Certains producteurs alternatifs comme Semailles ne comptent pas arrêter la commercialisation de leurs semences, qu’ils considèrent comme un produit vivant et non un produit d’usine.

L’industrie, elle, défend les variétés nouvelles : la réglementation permet de garantir le financement de la recherche. Pour le Prof. Bernard Bodson de Gembloux Agro Bio Tech ULg, les variétés issues de la recherche sont plus résistantes et plus productives.

De là à parler de concurrence déloyale, il y a peut-être un pas à ne pas franchir... On pourrait pourquoi pas classer les anciennes variétés au patrimoine naturel sans que cela ne gêne la création de nouvelles variétés plus standardisées pour les agriculteurs.

Ecolo réagit

« Ecolo, comme de nombreuses organisations agricoles et environnementales, juge pour l’heure cette réglementation parfaitement contraire à la sauvegarde de notre biodiversité et aux intérêts des cultivateurs. L’absurde rigidité du catalogue officiel des semences commercialisables menace en effet de nombreuses semences anciennes et semble tout simplement taillée sur mesure pour les quelques grandes multinationales du secteur », selon un communiqué.

Le parti écologiste entend « marquer son soutien plein et entier aux nombreuses associations qui, à l’instar de Kokopelli, luttent pour la sauvegarde de variétés anciennes ou locales, et permettent de nous offrir ainsi une alimentation variée et de qualité au quotidien ». Ecolo compte peser au niveau européen et au niveau national pour faire modifier la législation.

Pour retrouver une alimentation saine et enracinée,
rendez-vous sur Aubonsens.fr :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

25 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Pas mal de paysans travaillent énormément, toute l’année ( jamais de vacances ), mais ils vivent en dessous du seuil de pauvreté.

    Vous allez voir ce qui va se passer si un Agent impérial vient sur son domaine pour le verbaliser ou pour le jeter en prison parce qu’il fait ce que les paysans font depuis des milliers d’années : planter des semences traditionnelles.



  • Certains producteurs alternatifs comme Semailles ne comptent pas arrêter la commercialisation de leurs semences, qu’ils considèrent comme un produit vivant et non un produit d’usine.



    [ATTENTION CHIEN-CHIEN (TRES) MECHANT]

    Voilà ce qui est marqué sur la porte de la maison de Von Rompuy :

    - VALLS ! ATTAQUE !


  • C’est peut-être pour çà que Monsanto a arrêté de vouloir imposer ses OGM en Europe, vu qu’à terme les agriculteurs-inconscients seront obligés d’acheter de l’OGM (semences hybrides H1, etc. fabriquées par les mêmes), sinon ils seront hors la loi.

    Est-ce que nos agriculteurs en France, et même en Europe vont accepter çà ?! Oseront-ils se mettent hors la loi, pour préserver la nature, leur honneur, leur santé et la notre ?


  • ou elle est la Duflot la, le Placé et leur groupe de beatniks ? Il est ou José Bové ?

    j’entends rien venir des VERTS !! EELV, Europe Ecologie les Verts, y’a que l’Europe de bon comme mot, tout le reste c’est de la fumisterie !
    Les soit’disants Verts sont rouges sang contaminé !

    Combien qu’il a raqué le lobby ?

    HONTE , SCANDALE, AUX ARMES CITOYENS !!!


  • De toute façons, rien à foutre...dans les campagnes, on continuera à s’ échanger des semences....Il faut s’ habituer à l’ "illégalité" pour vivre dans le monde qui vient.


  • Magnifique travail de la cour de justice européenne qui oeuvre pour les intérets des peuples européens et non pour les semenciers type monsanto.
    C est beau une justice sans lobby.


  • Encore une perte d’argent, de temps et d’énergie pour le profit d’une minorité.
    Tout le monde est perdant avec ce genre de bipède en liberté, même la planète.


  • Ce monde est desesperant ,ils attaquent sur tous les fronts, mais la c est primordiale car la mafia semanciere veut controler ce que l on mange et pour cela elle a brevete ces semences de merde depourvu de qualite nutritive, les seules a pouvoir etre commercialise selon le catalogue officiele.
    rendez vous compte, un paysant n a meme pas le droit de recuperer ces semences de haricots par exemple. il est oblige de les racheter chaque annee.

    bonne appetit


  • le premier qui vient m’emmerder parce que je ressème mes graines de tomates il a intérêt a sauvegarder le contenu de son cerveau sur une clef USB....

     

  • chantre de la "bien pensante élite "scientifique" " le brave "professeur" Bernard Bodson oblitère une très grande partie des connaissances générales de biologie végétale, chargé de cours, il suit la mouvance "agro-chimico dépendante" en réduisant celle-ci à ses besoins en eau et en nutriments, pérorant cyniquement que c’est le milieu qui doit être adapté au "rendement espéré" et non la culture qui doit se soumettre au contraintes environnementales du lieu de culture, il prone une agriculture " performante" aux yeux des investisseurs, pas une agriculture suffisante et localement sociale.....
    A lire pour se faire une opinion : http://www.sosfaim.be/pdf/publicati...


  • Mais, depuis des décennies, qu’attend-on pour créer un "catalogue officiel général des semences" non brevetables après un délai raisonnable, ou, une fois créée, une variété serait inscrite une fois pour toutes, sans devoir JAMAIS renouveler cette inscription avec les frais énormes que ça représente !!


  • #476471

    Bientôt les seuls nouveaux-nés qui auront droit à une existence légale seront à choisir sur catalogue. Le pire des mondes


  • "Les semences de variétés traditionnelles ne peuvent plus être commercialisées"

    Vive le don !

     

    • excellent !......on va s’gêner.


    • C’est exactement à quoi je pensais :) ça se radicalise ...

      Leur monnaie scripturale n’étant qu’écriture ...
      alors pourquoi pas le don pur et simple ! avec comme tradition un contre don en numéraire au généreux donateur :)
      écriture quoi :) (les plus radicaux pourrait se passer de toute ce grattage papier ;) )

      Pour eux reste plus qu’à encore plus se radicaliser encore plus en dénonçant les semences traditionnelles comme terroristes !
      Si ils estiment avoir besoin d’un motif zont qu’a dire, que ces vieilles semences polluent ?


  • si cela continue, des semailles naturelles finiront par ce vendre sous le manteau....

    brrrrrrrrrrrrr...

    cela ne vous rappelle t il pas les heures les plus sombres de votre histoire ?

    L’Europe en tant qu’organisation supranationale d’intégration est une abomination,

    je suis pour la transformation de l’UE en une CE (communauté eur) qui sera une organisation de coopération, ou chacun sera souverain sur son propre sol...


  • Il existe toujours des moyens de contourner les lois. Pourquoi ne pas les "offrir" aux membres des associations qui adhérent et "paient" leur cotisation annuelle ?


  • Il y a un détail qui ne colle pas, comment les élites qui se goinfrent de bons produits dans les restaurants et autres banquets peuvent -ils accepter de manger demain toute la merde industrielle que l’on réserve au peuple. Je creuse mais rien de censé ne me fait comprendre leur choix au delà de la pression du lobby Monsanto & co...

     

    • Les restaurant etoile auquel tu fais allusion utilisent souvent des legumes issus de graines ’’interdite’’(acheter chez un producteur ou cultive par le resto).Personne ne
      les fera chier ceux la, c est un peu ’’l exeption culturel’’. ne t inquiete pas pour leurs santes, ils sont tres bien nouris.


    • Il me semble logique que les plus haut placés auront accès à des produits saints, surtout qu’ils bouffent tous au resto et beaucoup de grand nom de la cuisine ont leur propre jardin pour avoir des produits de qualités et une traçabilité infaillible (puisque ça viens de chez eux).

      C’est pareil pour les farines animales etc ou encore le poisson nourrit à la viande, pendant que nous on déguste du poisson d’élevage "pas cher" qui a mangé un élément improbable, eux continuerons de manger la langouste venu de la mer qui a une alimentation normale.

      En général tu peux appliquer ce principe partout ou le système logique est détruit, pour les plus riches rien ne changera, pour les plus pauvres c’est le début de la fin...reste la classe moyenne mais là encore c’est divisé entre les plus aisés et les moins aisés...L’éducation est un bon exemple...

      Pis j’imagine que les graines traditionnelles en question sont probablement conservés quelque part, bien à l’abris...


  • ça veut dire quoi "traditionnelle" ? On parle des semences normales, naturelle, non-OMG ?

    Je n’ai pas bien compris...

    Est-ce qu’on vient de rendre "illégale" la culture bio ? En faveur des OGM ?

    ...


  • Si on ne savait pas encore que le capitalisme est intrinsèquement pervers (et incompatible avec la civilisation), maintenant on a compris.

    reste à en tirer les conséquences

     

    • Un peu dur...
      Ce sont les civilisations capitalistes qui ont vu leur niveau de vie grandement augmenter depuis toujours, Amérique, Europe, Japon... (éducation, soins, hygiène, espérance de vie...)

      Quels seraient les autres alternatives ? Le communisme et le socialisme son incapable d’améliorer (maintenir ?) le niveau de vie d’un pays.

      Cependant, je suis d’accord pour dire que c’est du grand n’importe quoi d’interdire les variétés traditionnelle !
      Il y a effectivement quelque chose qui cloche...

      C’est vraiment un monde de fous... Je souhaite à ces fous qui ont pris cette décision inhumaine, de vivre malheureux, parce-qu’ils le mérite largement... Vraiment certains sont ignoble !


  • C’est quoi le numéro d’affaire ! Rien trouvé sur le site de l’institution Européenne ! J’espère que ce n’est pas encore un putain d’haox !!!


Afficher les commentaires suivants