Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Les sœurs franciscaines de l’Immaculée dans la tourmente

Après les frères franciscains de l’Immaculée, ce sont aux sœurs franciscaines d’être maintenant dans la tourmente.

On se souvient du massacre auquel s’était livré le commissaire apostolique nommé par les instances dirigeantes de l’Église, le père Volpi, contre les frères franciscains de l’Immaculée. Désormais ce sont contre des sœurs que les instances dirigeantes s’apprêtent à se déchaîner, selon Roberto de Mattei.

Il est vrai que les sœurs franciscaines de l’Immaculée observent la règle définie par saint François, sont attachées à la messe de toujours, sont très nombreuses et très jeunes (contrairement à la moyenne d’âge de l’immense majorité des autres ordres) et mènent une intense activité missionnaire en Afrique et en Asie. Elles ont donc tout pour déplaire aux instances dirigeantes de l’Église promotrices d’une doctrine catholique délibérément délayée pour satisfaire aux exigences d’un œcuménisme hostile à l’idée de mission et logiquement attachées au nouveau rite, cette traduction imparfaite de la doctrine catholique.

Le plus cocasse est que ces persécutions frappent les derniers fidèles de la règle de saint François sous le pontificat d’un pape qui se revendique lui-même de saint François. Il y a là assurément un clin d’œil de la Providence qui doit nous aider à comprendre la vraie nature de ce pontificat.

À ne pas manquer, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

14 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Je suis catholique, mais complètement désemparé par ce Vatican...on dirait que son but est de dégoûter ses adeptes...

    Comme les récentes canonisations...je me faisais une autre idée du "saint", je croyais que c’était bien plus fort que ça, il faut voir ce qu’on fait et subit certains, Jean-Paul II et l’autre n’en son pas arrivés à la cheville que les voilà "santo" en grande pompe...à côté de cela des personnages comme Dobri Dobrev sont passés sous silence, Soeur Emmanuelle pourra attendre et bien d’autres sont laissés dans l’oubli, par cette même "église"...

    Il faut avoir constater la richesse du palais du Vatican, sa banque, son argent, ses innombrables domestiques, gardes, serviteurs, son luxe, cet or fin en dorure à peu près partout, son obélisque phallique, sa fresque en bronze, ses innombrables intrigues...pour s’apercevoir que l’on est loin de la Parole de Jésus... Le crucifix, avec le Christ humilié, qu’aimait à arborer J-Paul II...

    Doit on évoquer la mort plus que bizarre et prématuré de Jean-Paul 1er...

    Il faut voir comment se sont comportés les dignitaires catholiques en France, ces derniers mois, que ce soit sur le plan du mariage pour tous, théorie du genre etc...ils ont eu, en effet, un comportement très "républicain"...

    Le pape François salué par le B’nai B’rith juste après sa nomination, ceux là, comme chacun sait, sont de grand admirateurs de Jésus...un pape François présenté comme "du côté des pauvres" mais qui finalement ne fait rien de plus que ces prédécesseurs, et se complait dans l’instauration brutal du nouvel ordre mondial, sans dire mot, accompagnant plus exactement cet état de fait...Un pape François fort peu virulent dans la défense des chrétiens qui se font bousiller un peu partout dans le monde, y compris en Israël, peu bavard sur le sionisme destructeur de vie...

    Il faut avoir vu la niaiserie béate de certains catholiques, jeunes et vieux, pour le pape pour se poser quelques questions sur la foi...Ces chrétiens qui comprennent la lettre sans une once d’esprit...JMJ et autres conneries ostentatoires qui ne font que protestantiser ce qui reste de catholicisme mais ne rend pas le monde meilleur...

    Catholique, oui, mais selon l’Eglise Universelle, pas sous les ordres de ce Vatican, dont la mission est loin, maintenant, de la parole du Christ.

    En gros, il semble que le catholicisme se soit fait "court-circuiter" de l’intérieur...

     


    • on dirait que son but est de dégoûter ses adeptes...



      C’est même pas "on dirait que", c’est précisément le but. L’Eglise n’est plus dans un message de vérité, mais dans un de consensualité qui ne tranche plus, un message empreint de tiédeur que Dieu vomit.
      La tiédeur n’attire pas… les gens la ressentent cette tiédeur, sans forcément en avoir conscience, et comprennent instinctivement que tout cela ne les nourrira de l’intérieur, que leur cœur n’en ressortira pas "grandi". Alors les églises se vident. Tout cela est logique et mérité.

      Les églises se rempliront de nouveau le jour où les prêtres dans la rue même apostropheront le passant, la foule, en lui délivrant un message singulièrement véhément à l’endroit du mensonge, de la corruption des mœurs, de la perversion de la société, le jour où les prélats quitteront leurs sermons bien policés pour dans la rue même dénoncer l’usure, condamner l’homosexualisme, s’ériger en combattants de la vérité, pleine et entière, qui n’a pas peur du politiquement correct et même le défie.
      Les églises se rempliront le jour où ceux qui sont censés guider se comporteront en hommes courageux, quitte à faire de la prison, quitte à être insulté. Combien de prêtres en France sont aujourd’hui prêt à défier la loi de la république au nom de leur religion ? très peu.


    • #831591

      Court circuité ? ou peut etre plus simplement avec des faiblesses et des soumissions qui ont profitées à d’autres à çertains moments de l’histoire.


    • Je suis musulmane et je vous soutiens de tout coeur


    • Cher @Eliphas, ce n’est PAS qu’il semble, c’est une CERTITUDE !


  • Il faut rester fidèle à sa foi chrétienne, et du reste l’immense BHL nous le rappelle de temps en temps : "Chrétiens continuez à croire qu’un Rabbin est le Sauveur du monde et tout ira bien pour vous" . Amen .


  • "le père Volpi", en Italien Volpi signifie : renards (...)


  • #831595
    le 24/05/2014 par Veritas Liberabit Vos
    Les sœurs franciscaines de l’Immaculée dans la tourmente

    Dans l’Église aussi, certains travaillent pour l’Empire...
    Nous les connaissons....
    Ce sont ceux qui fréquentent les loges, entre autres...


  • #831654
    le 24/05/2014 par l’oracle a dit....
    Les sœurs franciscaines de l’Immaculée dans la tourmente

    François est autant pape que moi, je suis Rabbin !!!
    à l’instar de son devancier, ce "pape" n’a pas la foi, et se revendique d’un oecuménisme qui me fait sourire, mais qui m’horrifierait si j’étais catholique...il se préoccupe des musulmans, des juifs, des laïcs, de tout ce qui marche et se meut en ce bas-monde...mais dédaigne royalement les catholiques...à l’écouter, lui et son devancier Benoît 16, le baptême n’est pas nécessaire, de même qu’on peut être sauvé sans être chrétien- ce qui arrange bien les affaires des musulmans, des protestants et de tous les autres !!! quel intérêt, dès lors, à se fatiguer à observer les dogmes catholiques ?


  • JE CROIS QUE C EST SUFFISAMMENT CLAIRE POUR LES LUCIDES ET LES INSTRUIT.....il y a bel lurette que le diable est installé a ROME ....

    what else ?


  • Tout est sous contrôle... Dormez tranquille.


  • ce qui me gène un peu c’est d’acoller le prosélytisme missionnaire à Saint François d’Assise.
    St François c’est, pauvreté amour et exemple, rien de plus.
    les amalgames sont toujours politiques

     

    • "prosélytisme missionnaire" ? Dois-je vous rappeler que le doux saint François d’Assise s’est rendu en Egypte pour essayer de convertir le sultan, qui fut si impressionné qu’il le laissa continuer sa route vers Jérusalem en toute sécurité.
      Le "prosélytisme missionnaire" comme vous l’appelez est l’un des fondements de la Foi chrétienne.
      Que Dieu daigne nous envoyer des missionnaires dont nous manquons cruellement !


    • En 1219, François d’Assise a rencontré le sultan d’Egypte Al-Kâmil près de Damiette. Lors de cette entrevue, il n’a eu de cesse d’essayer de le convertir.

      Si cela n’est pas du prosélytisme, qu’est-ce au juste ?