Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Libye : évincé par Le Drian, Bernard Lugan avait prédit dès 2011 la situation actuelle

En avril 2015, Jean-Yves Le Drian évinçait l’historien spécialiste de l’Afrique Bernard Lugan de Saint-Cyr Coëtquidan, où il participait à la formation des futures élites de l’armée française. Les raisons de cette décision ? Les analyses, percutantes mais jugées politiquement incorrectes, de l’historien ainsi que ses accointances jamais cachées avec une partie de la droite nationale française.

Rédhibitoire pour le ministre de la Défense de François Hollande, même si cet universitaire compte parmi les africanistes les plus reconnus, notamment à l’international, en raison de pertinence de ses analyses sur les crises africaines.

L’invasion migratoire que connait l’Europe aujourd’hui en est un bon exemple. La situation actuelle en Europe et en Afrique du Nord , avec ces milliers de clandestins en provenance d’Afrique qui passent quotidiennement par la Libye, n’aurait pas existé en effet si le régime de Kadhafi n’avait pas été détruit par la coalition internationale menée par la France – Nicolas Sarkozy étant président, Alain Juppé ministre des Affaires étrangères, sans oublier le Parti socialiste qui, à l’exception de 7 députés, avait voté pour l’intervention.

 

Bernard Lugan avait exposé dès 2011 les conséquences de l’intervention en Libye

Bernard Lugan avait d’ailleurs publié dès janvier 2011, puis en août 2011, soit trois mois avant la mort du colonel Kadhafi, une mise en garde sévère contre les conséquences de cette intervention en Libye et de cette déstabilisation d’une région que la France atlantiste ne maitrisait visiblement plus du tout. « L’épicentre de la “révolution” fut la région de Benghazi qui avait des comptes à régler avec le régime depuis la féroce répression d’un précédent soulèvement islamiste. Cette Cyrénaïque dissidente à l’époque ottomane, rebelle durant l’Impero italien et insoumise depuis les années 1990, présente plusieurs originalités : elle est le fief des partisans de l’ancienne monarchie islamo-senoussiste, le phénomène jihadiste y est fortement ancré et la contestation y a reçu le renfort des mafias locales dont les ressources étaient coupées depuis plusieurs mois à la suite de l’accord italo-libyen concernant la lutte contre les filières de l’immigration africaine clandestine », expliquait t-il avant de dénoncer : « Toujours à la différence de la Tunisie et de l’Egypte, et cela a constamment été caché à l’opinion française afin de ne pas écorner l’image “positive” des insurgés, ce soulèvement fut extrêmement violent. Il fut en effet, dans certaines villes tombées aux mains des rebelles, accompagné de la mise à mort d’une manière cruelle et rappelant les méthodes des islamistes algériens, des partisans du régime et parfois même des membres de leurs familles », et de conclure : « Ce fut donc dans une atroce guerre civile que la France s’immisça pour des raisons officiellement éthiques. Sans son intervention, le colonel Kadhafi aurait repris le contrôle de la situation. »

Alors qu’actuellement, on nous explique que les milliers de réfugiés fuient l’instabilité, la pauvreté, la guerre dans leur pays, Bernard Lugan rappelait en 2011 : « Avant les “évènements”, la Libye était le pays d’Afrique le plus développé et le chômage des jeunes qui fut un des leviers des évènements tunisiens y était inexistant. »

Mais il posait déjà des questions qui trouvent aujourd’hui leurs réponses, et que jamais les dirigeants français de l’époque ainsi que leurs successeurs ne se sont posées : « Comment s’organisera la Libye de demain ? Là est en effet toute la question. La Tripolitaine et la Cyrénaïque se combattront-elles, partageront-elles le pouvoir ou bien l’une l’emportera t-elle sur l’autre ? Comment va réagir la minorité berbère quand elle constatera qu’elle aura une fois de plus été flouée ? Avant de se lancer dans cette guerre les autorités françaises ont-elles pris en compte l’hypothèse de l’apparition de guerres tribales et claniques, comme en Somalie ? Ont-elles bien évalué le risque islamiste, éventualité qui ouvrirait un espace inespéré pour Aqmi qui prospère déjà plus au sud dans la région du Sahel ? »

Lire la suite de l’article sur breizh-info.com

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

11 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • M.lugan , que l’on voyait encore parfois dans les médiats , fait parti des " bannis" en sa qualité d’historien et geopoliticien à l’instar d’A.Soral en politique , ou dieudo dans le monde du spectacle , ou toute personne n’entrant pas dans le moule de la pensée unique - quand on divulgue la supercherie , et certaines vérités , le bannissement ne tarde pas à s’abattre - c’est à cela , je pense , que l’on reconnaît une authentique dictature ! ( mais celle dans laquelle nous vivons , va s’avérer des plus "abouties " de toute l’histoire de l’humanité , puisqu’à l’échelle quasiment planétaire , si par malheur elle parvient à son terme ) .


  • Oui en fait, les évènements qui arrivent aujourd’hui Lugan les avaient prévus. Mais en fait cela fait un mois (août) que tout s’est précipité. (arrivé en masse de migrants de partout).Période où les gens sont en vacances. Donc on leur a dit aux migrants barrez vous, allez en Europe, on vous attends. Parce que là ça va être chaud ! On avait rien vu ! (moi en tout cas) ! Ils préparaient la guerre ! Et oui ! Pas la petite ! La 3ème .Gros lessivage à prévoir ! Tout se mets en place !


  • "Les analyses, percutantes mais jugées politiquement incorrectes, de l’historien ainsi que ses accointances jamais cachées avec une partie de la droite nationale française."

    Ça rejoint ce que je disais ici : http://www.egaliteetreconciliation.... (les commentaires précédents doivent être affichés pour voir mon message)

    Et sachant que la pensée de droite est réaliste tandis que la pensée de gauche refuse le réel, on évince des gens comme Lugan qui sont indispensables à la compréhension de la situation africaine. On est obligé d’avoir une pensée réaliste quand il s’agit de donner des informations destinés aux militaires confrontés au terrain. Si vous falsifié la réalité en posant une grille idéologique marxiste, ça peut devenir dangereux pour un militaire confronté au réel et non à l’idéologie. Bernard Lugan en avait parlé dans une interview vidéo.


  • M. Lugan, qui est un républicain et déteste donc la démocratie, se garde bien de dire que c’est le peuple français qui aurait dû se prononcer sur l’intervention française en Libye lors d’une votation nationale.

    Par ailleurs ces propos sont monstrueux :

    « Cette migration-peuplement est essentiellement la conséquence d’une démographie devenue folle [….] parce que les missionnaires, les religieuses soignantes, les médecins et les infirmiers coloniaux ont, hier, au nom de leur « amour des autres », délivré les Africains de la lèpre, de la rougeole, de la trypanosomiase, du choléra, de la variole, de la fièvre typhoïde ;"

     

    • Pourquoi être choqué ? Il y a un fond de vérité. Un début de preuve que je vous donne. Pascal Sevran, chanteur, écrivain, avait écrit dans un de ses livres :"la bi.. des noirs est responsable de la famine en Afrique." " Les coupables sont facilement identifiables, ils signent leurs crimes en copulant à tout-va (...), ils peuvent continuer parce que ça les amuse, personne n’osera leur reprocher cela, qui est aussi un crime contre l’humanité : faire des enfants, le seul crime contre l’humanité impuni. On enverra même de l’argent pour qu’ils puissent continuer à répandre, à semer la mort ».

      Gros scandale au PS et dans les associations. Ils avaient demandés son renvoi de France 2, ainsi que des poursuites. Sevran ne s’en ai jamais remis !

      Mais si vous pensez que Lugan est contre l’humanitaire des coloniaux et qu’il pense que ceux ci ont fautés en soignant les Africain et qu’il était préférable qu’ils meurent de maladies, moi je pense que Lugan n’a pas eu le courage de Sevran.


    • Mais quelle "démocratie" ? (vous avez oublié "droits de l’Homme").
      Celle qu’on a installé en Libye, qu’on veut installer en Syrie... où même qu’on vit actuellement en Union Européenne ?.... par "amour des autres" ?...
      Le mal a plusieurs visages.
      Celui de la Vertu est le plus sanglant et le plus dévastateur.


    • Eric vous etes possédé...
      Démocratie/République... c’est votre seule et unique approche. C’est bien pauvre et terriblement naif.

      Et connaissant personnellement Lugan, il n’est que fort peu républicain.


  • Une vraie analyse pertinente et impartiale, pour moi...
    c’est d’être triste d’avoir eu raison... et non pas d’en être content.


  • breizh-info.com un site que j’ai découvert il y a peu et qui semble être sur la ligne.


  • Les francs-maçons qui nous gouvernent de par le monde savent tout déjà, car leur programme précède nos analyses de leurs "exactions". Il ne reste plus que la lutte armée, mais pour cela, il nous faut des partis politisés et structurés. C’est de l’Occident que devra se faire la révolution, car le Tiers-Monde est occupé à survivre ...


  • bonjour

    Allons droit au but : c est sur ordre des neo cons ricains que l allié français est intervenu en Libye pour mettre fin aux attaques contre le dollar voler le pétrole libyen et désarmer un adversaire d Israel