Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Macron, qui veut nous apprendre à "vivre avec" le Covid, mis au défi par un Français

Le Président a pris un risque en lançant un défi à deux youtubeurs populaires pour faire la propagande de sa politique sanitaire foireuse. Les réseaux sociaux ont répondu, mais de manière inappropriée, pour reprendre l’euphémisme à la mode. Un « être humain » lui a donc lancé un double défi...

 

 

Les médias mainstream n’avaient pas voulu voir de malice dans le plan présidentiel et trouvaient ça très fun, très cool, très jeune. Notre Président est nullissime, son action sur le pays est catastrophique, mais quel communicant !

 

 

Les indicateurs économiques et sociaux sont dans le rouge, la natalité a chuté de 13 % en un an, le PIB de dix points, le chômage explose, les petites entreprises crèvent, nos grandes industries (automobile, avion) auront du mal à se remettre de la politique gouvernementale suicidaire, mais Macron communique, et ça plaît aux journalistes.

Seuls 53.900 bébés « bébés du confinement » ont vu le jour en janvier. Les derniers chiffres de l’Insee le confirment : la pandémie du Covid-19 s’accompagne d’une dénatalité. Le nombre de naissances enregistrées en France en janvier 2021 a chuté de 13 % par rapport à janvier 2020, précise l’institut de statistiques. (Le Figaro)

Pendant ce temps, Castex promet d’abattre la foudre sur Dunkerque et sur vingt départements sous prétexte que les lits de réanimation sont pleins. Or, les infirmiers nous expliquent que la réduction du nombre de lits a été programmée, ce qui prouve que la crise est politique avant d’être sanitaire. Ce sont nos dirigeants qui ont produit cette saturation qui est à l’origine de leur politique de répression totalitaire.

 

 

Les Parisiens, qui sont administrés par un maire qui vide les caisses et déforme la capitale avec ses pissotières à fuites et sa déco d’escrocs, sont menacés d’un confinement de trois semaines, une demande de l’édile en personne !

Parigots ! Contre la traîtrise du maire et la folie liberticide du gouvernement, réagissez, dites non, dites merde, soyez dignes du valeureux peuple de Paris de 1848 et de 1870 !

Ça, c’est la dernière du Macron et c’est la meilleure : apprendre à « vivre avec » le Covid (alors qu’on vit en permanence au milieu d’une centaine de virus). Apprendre à vivre avec le Covid, ce serait comme apprendre à vivre avec la pédocriminalité de l’élite, avec la désinformation gouvernementale, avec la déprotection sociale, avec l’immigration de masse, avec la destruction de nos églises...

 

 

Emmanuel Macron veut aussi penser à « l’après ». Lors d’un conseil de défense sanitaire, mercredi, le président de la République a demandé à ses troupes d’imaginer les outils qui permettraient aux Français de revivre – quasi – normalement dans les mois et les années à venir, quand bien même le coronavirus rôderait toujours. Un an après l’apparition du SARS-CoV-2 en France, la lassitude de la population est telle que des mesures qui apparaissaient, hier, comme choquantes ou liberticides pourraient devenir acceptables, estime-t-on au sommet de l’Etat.

Il en est ainsi de l’utilisation de données personnelles permettant de tracer les citoyens et de remonter les éventuelles filières de contamination. Mais aussi du passeport vaccinal certifiant une immunité acquise contre le Covid-19, que les Français brandiraient pour pouvoir traverser les frontières mais aussi, pourquoi pas, fréquenter salles de sport, musées, cinémas ou restaurants. (Le Monde)

Moralité : 2021, c’est 1940 !

Comme prévu, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

48 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Pas de panique pour le système, les français attendent juste le match retour du PSG contre le Barca et à Marseille les gens sont plus préoccupés par l’OM que par l’état du pays.

    Macron peut dormir tranquillement !

     

  • En réponse aux pourquois, je conseille l’excellent ouvrage "Le virus et le président", qui nous explique les enjeux du virus prétexte et la stratégie immonde des financiers et gouvernants contre les peuples.
    J’aurais tout de même un défi supplémentaire pour Macron : démissionne le plus rapidement possible et fiche nous la paix avec cette fausse pandémie !


  • « ...des mesures qui apparaissaient, hier, comme choquantes ou liberticides pourraient devenir acceptables » ?!

    S’habituer au pourrissement de l’état du pays par lassitude, c’est ce qu’ils entendent par "apprendre à vivre avec le virus" ?!

    C’est beau le projet Macron, quel avenir ! Il plane ce type !


  • "Allez, bisou !" lance-t-il au Président... Merde, quand même ! Ce Macron n’inspire vraiment aucun respect.

     

  • "Nous ne vaincrons durablement ce virus que si nous parvenons à développer une campagne de vaccination partout sur la planète." - Macron

    On en sort quand ? C’est pas prévu, remettez votre masque, monsieur.

    Macron confirme bien que les réouvertures se feront quand le passeport, servant de pass pour entrer où que ce soit, sera prêt :
    - https://youtu.be/lY4-V6BqFcA?t=1020

     

  • Cette soit-disant Presse, qui n’est plus du journalisme d’investigation, qui ne sait même plus ce que c’est qu’une véritable une enquête objective, mais uniquement les chiens-chiens du Pouvoir qui lisent le document officiel qui leur est fourni, participe à entraîner les peuples vers leur perte, perte sociale, perte identitaire, perte économique. Aucune armée ennemie n’aura fait autant de mal à la France que ces pseudo-journalistes de la propagande d’État. Un Nuremberg II est en cours de projection, comment ces journalistes – et je pense à l’épuration en 1945 – espèrent-ils échapper à la colère posthume et légitime des peuples qu’ils auront, par la désinformation systématique (devenue systémique comme la corruption, exemple : aucune enquête sur le scandale du Lancet et l’hydroxychloroquine) entretenue et attisée ? Ne voient-ils pas que les mensonges ne passent plus ?


  • Voici déjà deux arbres d’âge respectable, en excellente santé apparente que je vois abattus dans les rues de Paris : l’un dans le 13e, près d’Austerlitz, l’autre dans le 18e où de nombreuses rues se clochardisent, les queues d’urineurs s’allongeant devant les cabinets installés sur les places, en guise de statues.
    Que nous réserve la mairesse pendant son confinement espéré ? Suivi dit-elle de zéro confinement à jamais. On la croit tiens donc !
    Les arbres rejettent trop de gaz carbonique, ce doit être la raison. Priver d’oxygène le citadin des quartiers occupés ?
    Du bétonnage en vue, ça c’est plié.

     

    • Mais les arbres rejettent 10 fois plus d’oxygène par la photosynthèse que de dioxyde de carbone par leurs respiration.
      En France, les surfaces bétonnées augmentent d’un département par an.
      C’est beau l’écolo-bobo-logie !


    • #2675362

      Les Parisiens peuvent bien crever dans le béton grisâtre, personne ne vous plaindra à la campagne. Les Parisiens sont les principaux artisans de la situation d’aujourd’hui, avant toutes les autres catégories. C’est un nœud de propagande et de dégénérescence dans lequel passe près d’un Français sur cinq dans sa vie, c’est une usine à transformer le brave citoyen en servile cosmopolite.

      N’y voyez rien de personnel, mais plus vite cette ville pourrira dans son jus, plus vite la France pourra se libérer du poids délirant que cette ville est devenue. Pour sauver la France, il faudra déjà cramer Paris.


    • #2675472

      Sodome c’est aussi dans les campagnes. La capitale d’un pays, c’est la partie visible de l’iceberg.
      Jusqu’au plus profond des petits villages, tu trouveras des maires franc mac et tout leurs affiliés. Quand Paris brûlera, toute la France brûlera. A cette heure ci, les "campagnards" regardent BFM Cnews, vont se branler sur des sites porno ou bien font des réunions partouse webcam. Les autres se paluchent sur Zemmour ou sur des essai de bagnole dans la région parisienne ou à Monaco, ou bien écoutent ceux qui se sont barrés de la France pour sauver leur âme même si ils ne sauvent rien du tout, ils repoussent juste encore un peu la chute en vendant du rêve... Et en accusant le voisin qui leur parle de Soral c’est à dire moi de toute leur hypocrisie. Sinon y’a des gens qui ont toujours leurs gamins auprès d’eux, ça leur donne une raison de pas trop se laisser aller dans la grande dépression. Le slogan de la France d’aujourd’hui pour la majorité des campagnards et des citadins de circonstances c’est mon pseudo, rien d’autre.


    • "Quand Paris brûlera, toute la France brûlera."
      @c’est pas moi c’est les autres.
      Non...
      Pas besoin de dissertation ni de long argumentaire,il suffit d’en appeler au bon sens pour comprendre que ce n’est pas vrai.
      Paris ne brûlera peut-être pas en premier mais Paris brûlera...
      Et là-bas ça sera plus vicieux qu’à Toulouse,plus desespéré qu’à Lyon et plus violent qu’à Marseille.
      Hélas ajouterai-je.
      Quand à ensuite une possible renaissance post-apocalypse de la ville,je serais plus que circonspect là-dessus aussi...


  • Eh oui, avec un beau défi arithmétique pour macron avec ses contradictions en permanence , des cons toujours en quête de célébrité , et la destruction d’une chapelle pour nous débarrasser du cov id ,ou de la chapelle .Ils ont choisi la chapelle .
    Il n’y a que la connerie qui reste intacte..


  • Etape après étape, Sarko, Hollande puis Macron et demain qui (?) c’est toute la mémoire et l’Histoire de la France qui sont détruites et vendues à l’ancan par le nabot de l’Elysée et ce qui me désespère c’est comment et quand allons-nous bouter hors du pays cette mafia qui s’est emparé d’à peu près tous les leviers du pouvoir ???

    Moi, je suis prête à monter au "Palais" dès qu’une armée populaire décide de s’y rendre et de faire face au "mur des CRS" qui défend cette mafia ! Messieurs... je vous attends...


  • Petit rectificatif : le nombre de naissances n’a pas baissé de 13% sur un an. 740 000 bébés sont nés en 2020 contre 753 000 un an plus tôt. La natalité a poursuit sa baisse que l’on constate depuis 2010, passant de 800 000 naissances à 700 000 sur la dernière décennie (France métropolitaine). La baisse de 13 % ne concerne que le mois de janvier 2021 par rapport au mois de janvier 2020. En France métropolitaine (donc sans compter les bébés comoriens de Mayotte et les bébés surinamiens de la Guyane), on est passé de 59 100 bébés à 51 100. Dans le même temps, et toujours sur les mêmes mois de janvier, on est passé de 56 300 décès à 64 900. Le solde naturel est donc passé d’un solde naturel de + 2 800, à - 13 800 ! Si les chiffres étaient aussi mauvais sur l’ensemble de l’année, la France perdrait, en 2021 165 600 personnes... Certes l’hiver est la saison où l’on enregistre le plus de décès et le moins de naissances, mais il est plus que probable, vu l’ampleur de cette crise, que la France est en train de revenir à son vieux malthusianisme d’avant guerre à l’origine du déclin démographique qu’elle subit depuis la Révolution. Et en absence de politique familiale digne de ce nom, les choses ne vont pas aller en s’améliorant...

     

    • Personne, sauf les tribus africaines, n’a la moindre envie d’avoir des enfants destinés à vivre encagés.
      Les tribus africaines se fichent de l’encagement, elles ne le respectent globalement pas, s’installent partout où les Français ont été poussés pour leur faire place, et se voient comme occupants, certes secondaires, mais confortables du pays.
      Que la natalité baisse est une bonne chose, car la France est surpeuplée d’occupantsdel’espace, de l’emploi, des ressources.
      Les animaux enfermés dévorent leur progéniture.
      Vivre, c’est circuler librement.


  • Si un con me défi à son propre jeu, c’est qu’il a d’énormes chances de gagner, non ?
    Çà, c’est une leçon de la vie !


  • Ils détruisent nos églises, nos chapelles et nos cathédrales par contre, ils construisent des mosquées.

     

    • Rien ne change,toujours le même logiciel et on s’étonne que les zélites nous manipulent comme des marionnettes. on prefere se battre entre prolétaires sous couvert de différences que l’on nous pointe du doigt pour ne pas voir les véritables problèmes.

      Autre chose j’ai remarqué que "grace a l’islamistion" la france s’est redécouverte chrétienne. Merci qui ? Merci Jamel et Momo


    • Les églises ne sont plus que des lieux de concerts . Bon il y a bien quelques vieux qui s’y rendent pour prier mais pour le reste ( l’homme moderne tout puissant ) c’est finish ! Tant qu’on ne lui détruit pas sa télé....


  • Au nom du slogan "Pas de discrimination !" notre président a refusé de mettre en quarantaine une poignée de gens du voyage en Alsace où a débuté l’épidémie,(qui a ensuite traversé la France du N.E au S.O)
    Dans le même ordre d’idées il a refusé de vérifier les entrées dans les aéroports de ressortissants en provenance de la province chinoise en question...et de rétablir des frontières sanitaires.
    Il a laissé la Région Ile de France aller se confiner en masse en province pour que les bobos s’aèrent, il a laissé les Pays nordiques traverser notre pays pour aller bronzer en Espagne...
    Mais il n’a pas hésité à confiner, à museler,à appauvrir, à terroriser puis à pousser à la vaccination, plus de 60 millions de Français qu’il était censé protéger !
    Ne serait-ce pas discriminatoire ?
    Voilà encore un calcul coût /risques bien étrange pour celui qui se prend pour l’entrepreneur de "l’affaire" France...
    Il n’est même plus question de "gouvernance" mais de simple gestion !


  • Un pays qui s’arrête à cause du nombre de lits de réanimation est un pays affaibli qui peut être envahis par n’importe quelle puissance étrangère à n’importe quel moment.

     

  • #2675219
    le 26/02/2021 par Les anciens combattants ne sont plus honorés
    Macron, qui veut nous apprendre à "vivre avec" le Covid, mis au défi par un (...)

    "Moralité : 2021, c’est 1940"

    Même si 1940 ça a duré 5 ans, là on est partis pour au moins 15 ans... Et ça faisait déjà au moins 15 ans que ça durait...

    Les armes de l’hécatombe sont juste plus silenciences, et la collaboration plus visible et socialement rémunérante.

     

  • Tout ce cinéma pour gogos c est uniquement pour noyer le poisson de la dictature sanitaire. Pendant ce temps là, on fait passer ces mesures liberticides ni vu ni connu jtembrouille pendant qu on déblatere sur ce non évènement. Et surtout on n entend plus les vrais spécialistes :Dr Raoult, PERRONNE, Toussaint, Fouché qui dénoncent en force cette dictature
    Et comme les gens sont manipulables à souhait micron et sa clique peuvent nous priver de liberté longtemps et nous imposer leur pass sanitaire sans que personne ne moufte. Que ceux qui pensent que j exagere et bien regardez avec les masques, combien ne le porte pas dans la rue, une infime partie


  • Cette situation économique et sociale catastrophique est provoquée par ces néolibéraux de l’école de Chicago, des donneurs d’ordres ineptes, totalement immatures et tordus issus de SciencesPo->l’ENA qui :
    - ne savent pas gouverner, ni administrer donc mettent tout le monde sous surveillance dans un système répressif de violence policière (d’une milice politique) – cf Surveiller et punir de Michel Foucault ;
    - ne connaissent rien, aux réalités de la production, n’ont jamais rien produit de sérieux, ni estimer la charge en termes de moyens, encore moins planifier donc sous-traitent tout en Chine (*) ;
    - ne connaissent rien à la santé et donc confinent tout le monde en mettant les sains avec les malades contagieux.

    Nous sommes managés par une clique de jean-foutres, maltraités par un petit Bonaparte sans affect déguisé en Télétubbies pour séduire les jeunes abandonnés. Jean-foutres qui ne savent que baratiner du soir au matin puis du matin jusqu’au soir voire user de persécutions et de violences dès le moindre écart manifesté : aucun compte-rendu produit par ce conseil dit scientifique, la trace écrite les dérange et pour cause !

    (*) La société chinoise peuplée d’un milliard six cent millions de fourmis produisant selon le Pr Raoult « un travail de fourmis sur l’étude de contamination du SARS COV 1 », ancêtre commun de l’actuelle version 2 : nous pouvons donc conclure que la Chine est l’hyper cluster du capitalisme mondialisé du fait de la précarité et de la promiscuité de vie des fourmis besogneuses. Par analogie aux clusters de contamination étudiés lors de la 1ère révolution industrielle mettant en évidence les hauts taux de contamination d’ouvriers s’entassant à 15 dans 10 mètres carrés dans les villes ouvrières comme Glasgow.

    Ce sont les mêmes qui sont au pouvoir, les banquiers de la City de Londres, reproduisant les mêmes misères, hyper amplifiées... bref "de véritables dingues qui nous coûtent un pognon de dingues !".

    Allez bisou Manu ! UberCoco arrive t’inquiète !


  • Pas d’accord avec cette conclusion.

    2021 c’est 1940 en mille fois pire, en 1940 on pouvait encore aller au resto, se distraire et il n’a jamais été question d’enfermer les gens chez eux pendant plusieurs semaines, aucun commerçant, patron de restaurant ou de de bistro n’a été soumis à baisser le rideau.

    Comparativement à la plandémie de Bill Gates, l’occupation allemande fut très soft (leichting dans le langage de l’époque).

    Et puis Pétain, contrairement à Macron, aimait les Français, n’a jamais cherché qu’à leurs procurer un moindre mal, ne les a jamais insulté, ni traité de gaulois réfractaires (à sa dictature).


  • Un mec cool, avec une voix grave pour faire séreux. Puis ce rendez-vous déjà proposé et donc pris à l’Elysée. Et si ?
    Vous me plaisiez définitivement avec une belle introduction dans mon monde perso comme d’autres "avant vous" ?
    Puis donc la France pour les affaires sérieuses. Celles donc traitées aussi par Macron Emmanuel.
    Comme une épidémie grave et récurrente qui est donc prise d’une façon "légère" ... ! Donc un machin pas sérieux.
    Macron Emmanuel est-il capable de s’occuper des problèmes sérieux en France ?


  • Macron n’a pas besoin de réfléchir, il va se faire exploser les quelques trés rares neurones qu’il possède (et en plus de trés mauvaise qualité). Ses patrons ont déjà tout pensé pour lui donc la voie est tracée.


  • "soyez dignes du valeureux peuple de Paris de 1848 et de 1870 !"

    C’est un voeux pieux, camarades...

     

  • Autre défi:échapper aux lois divines qui consistent à l’impossibilité de se dérober aux conséquences de ses actes quant à l’attention portée à la Vie et à la conservation de l’exercice du pouvoir,la jouissance allant avec ; pour se sentir vivant et grand.
    Bonne chance.


  • Il manque plus que les camps de travail et les guillotines...


  • "Vivre avec le covid" : l’expression vaut peut-être pour certains qui l’ont contractés et qui en ont encore les séquelles, mais sûrement pas pour l’ensemble de la population. C’est une expression d’appui, de levier, servant à faire tomber les digues. Le vaccin en tête de gondole, le "pass pour la vie" en embuscade. Et entre les deux nos corps et nos esprits entiers, malmenés, réduits à néant. Et pourtant ce néant vient d’en haut, de tout en haut...ah non, pas tout à fait, parce que tout en haut tout en haut...c’est le Soleil. Mais les nuages sombres, les éléments perturbés, le voile que l’on nous met sur les yeux, contribuent à jeter le trouble et le non-sens, à nous perdre, à nous égarer. Rendez-nous la lumière bon sang !


  • On apprend déjà à vivre avec le sionisme et son cousin l’islamisme.... la minorité mondiale blanche a bien du mérite !


  • Rien à foutre, nous avons à faire à un pays d’immatures totaux....


  • vivre avec .... mourir avec .... mais surtout tout bousiller "grâce aux" ....
    la médecine de rue a de beaux jours devant elle, hep la bas ! papier, carte grise et passe sanitaire siouplait, bref des humains s’adressant aux humains, car ceux qui ne seront pas en phase avec cela, ne le seront plus


  • Il y a peu d’espoir du côté du peuple. J’étais aujourd’hui dans une ville du Sud-ouest de 50000 habitants et je me suis amusé à calculer : environ 95% des gens étaient totalement masqués dans les rues ( pas du tout bondées) et ce n’est pas obligatoire. J’avais mon masque dans la poche et j’ai croisé plusieurs fois soit la Police soit la Police Municipale et ils n’ont même pas fait attention à moi ! Donc les moutons font du zèle. Ils en rajoutent. Macron va pouvoir partir en vacances, on n’a plus besoin de lui : les Français se terrorisent trés bien tout seuls !


  • La toune covid-macron des 2 tarla laurel et hardy en insignifiants.... bien elle va jouer partout partout partout, vos enfants vont la chanter.....bonne chance !!

    Sainte-Chapelle priez pour nous il y a du terrorisme spirituel dans nos contrées, les bouddhas de Bamiyan ont connus le même sort en moins coûteux sans les fausses études..de sauvegarde du patrimoine, ça finit jamais bien pour le patrimoine français depuis longtemps, on cherche à réduire la fierté de la nation française c’est évident


  • Quel est l’image subliminale à 38 secondes dans la vidéo Macron plus haut ?

     

    • l’image insérée est une vue de montagne avec un cable de tyrolienne au dessus d’un près et avec une forêt de sapin dans le fond, sous le cable, un clampin en position de superman, à l’horizontale, dans un harnais et qui regarde dans notre direction en pointant du doigt. Style appel de l’oncle Sam pour s’engager dans l’armée américaine : "we need you !"... BFM Wc outil propagandiste du régime Macronescu.


  • Dans "vivre avec le covid" il y a le verbe vivre. Or, ce qui nous est imposé actuellement ne s’apparente nullement à l’action de vivre, c’est même tout le contraire. Il faudrait plutôt dire : s’empêcher de vivre avec le covid.


Commentaires suivants