Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Manifestation de Civitas contre l’interdiction des crèches dans les lieux publics

Après avoir inauguré la crèche du Parlement européen, l’organisation Civitas a organisé la tenue d’une veillée de Noël place de l’Estrapade à Paris, à quelques pas des locaux de la Libre Pensée, organisation qui s’oppose à la présence de crèches dans les lieux publics. Malgré quelques protestations de riverains, l’événement, sous haute surveillance, s’est déroulé sans incident.

 

Voir aussi, sur E&R :

Redécouvrir le christianisme avec Kontre Kulture :

Sur le destin politique du catholicisme en France, chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

74 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • C’est incroyable de voire les creches interdites dans les lieux publics.
    Moi, enfant, j’adorai m’arreter emerveille, avec ma tante devant ces creches.
    Ca fait tout de meme parti du patrimoine culturel !

     

    • Nous sommes en dictature soft. En attendant plus...


    • Ils ne veulent pas que les enfants s’émerveillent. Les crèches, Saint Nicolas, les contes pour enfants (quelles que soient les cultures d’origine, puisque des légendes et contes traditionnels, il y en a à peu près chez tous les peuples), tout ce qui développe l’imaginaire et la part de rêve chez l’enfant et qui constitue son monde à lui, le monde de l’enfance, ils veulent le détruire. Le but est de produire les futurs hommes nouveaux, sans racines, sans foi en rien et surtout pas en l’idée qu’il est possible, à force de ténacité et d’obstination, d’avoir un autre monde que celui actuel, Il faut pour cela oublier ce qui a existé avant, et aussi ne pas voir qu’il existe autre chose, même en rêve. Tout au plus permettront-ils aux gamins d’avoir Disney et ses personnages grotesques, histoire d’uniformiser un peu plus toute l’humanité.


  • Je respecte Civitas, qui entreprend un combat noble, parfois contradictoire et confu, mais noble. Je comprends qu’ils veuillent défendre les valeurs chrétiennes de la France, mais pour ce qui est de ma réflexion de simple individu, chrétien, je ne vois pas l’intérêt à long terme de défendre Noël, qui est une fête à la gloire des dieux païens (qu’on me prouve le contraire)... la crèche, de surcroît, donne une fausse image de Jésus, comme eternel enfant, alors qu’il est avant tout un enseignant, un guide, et un roi. Qu’on me trouve dans l’Evangile une trace, une raison de fêter ce truc-là, que les premiers chrétiens ignoraient. Et en plus une crèche au parlement... ça fait gentiment marrer... C’est presque plus logique de rencontrer là-bas l’autre femme à barbe ou demi-trans saucissonné, plus symbolique pour ce repère de démons.

     

    • L’enfant Jésus qui renaît tous les ans et qu’on glorifie de chants religieux, moi je trouve çà fort symboliquement et plutôt positif.

      Que çà emmerde du monde, bien qu’on puisse en redire sur les raisons de cette manifestation etc., est bien plus important !

      D’autre part, quand on est petit, çà produit un certain émerveillement, une certaine atmosphère de communion dans l’ensemble, une sorte de recueillement, je trouve çà positif, décoratif, enthousiasmant.

      C’est ce que j’appelle la vraie culture, mais je suis peut-être trop français...


    • j approuve le raisonnement


    • Je comprend la logique mais il ne faut pas reprocher à la Neue helle d’être une fête païenne, mais reprocher au christianisme de l’avoir volé et récupéré à son compte pour mieux mystifier les peuples européens qu’il fallait convertir. C’est pas différent de la fête du solstice d’été devenue la St Jean, les Saturnales devenue l’Epiphanie, Soledi le jour du soleil et du repos qui devient dimanche jour du seigneur, Mithra, Horus ou Dyonisos nés d’une vierge/Jésus né d’une vierge, Dyonisos qui change l’eau en vin et dont les fidèles mangent de la viande représentant son corps et qui devient le corps du Christ après Théodose, etc...)


    • Jésus n’est pas un éternel enfant. A part la nativité et la présentation de Jésus au temple, nous ne savons pas grand chose de sa vie en tant qu’enfant. On parle surtout de Jésus durant sa vie publique qui est très courte et à l’âge adulte.

      Ce qui est très important c’est de se souvenir que Dieu, c’est fait enfant pour nous. Il s’est fait Homme ! Pour nous sauver du pêché originel. Il faut se remettre durant l’avant dans l’attente de ce sauveur qui a duré plus de 4000 ans selon la tradition.

      Tout ceci fait parti de la tradition qui c’est construite au court des 2000 ans d’existence de l’Eglise. Il faut respecter et continuer la tradition car elle est le gardien de la foi ! Sans la tradition les Hommes s’égarent dans les fausses religions et se croient capable de tout comprendre, l’orgueil !

      De plus, je crois que vous oubliez la notion de grâce divine que Dieu peut apporter aux Hommes. L’espérance est une vertu capital et nous espérons le retour du règne du Christ. Et il se fera à l’instant où Dieu l’aura décidé ! Le fait de déposer un crèche peut apporter des grâces à ceux qui la verront ! Chaque Homme est appelé à ce sauver et si du coup ca peut aider rien qu’une seule personne, ça en valait la peine !


    • Dieu, le Fils, s’est incarné dans le sein d’une femme où il a passé neuf mois avant de naitre. Puis il a passé trente ans de sa vie soumis à ses parents.
      Le Christ ne serait pas ce qu’il est s’il n’avait donné cet exemple indépassable d’abaissement et d’humilité : Dieu tout puissant, dépendant en rien, qui se fait volontairement petit enfant, dépendant en tout, se laissant caresser, allaiter, vêtir...
      Pour notre propre édification. Impossible pour un Chrétien d’ignorer cette dimension du Christ.

      La fête de Noël nous rappelle tout cela, comme elle nous rappelle plus simplement que Notre Seigneur et Sauveur, Jésus-Christ, n’est pas un symbole, un esprit, un fantôme. Il s’est manifesté charnellement dans le temps et l’espace. C’est un homme véritable, de chair et de sang, qui a ressenti tout ce que nous ressentons au cours de notre vie. Mangeant, marchant, dormant, souffrant...
      Avant sa venue, les portes du Ciel nous étaient irrémédiablement closes. Sa naissance marque une immense réjouissance pour toutes les âmes, en attendant son sacrifice qui enfin nous délivre du démon.

      Les Chrétiens ont donc toutes les raisons de célébrer Noël. Car sans Nativité, pas de Passion et pas de Salut !


    • La Chrétienté fête Noél depuis les premiers siècles et apparemment ça n’a gêné personne.....des plus humbles parmi le peuple de toutes les nations jusqu’aux plus élevés dans les fonctions ecclésiastiques !!! Mais heureusement que vous êtes arrivé pour nous ramener votre science !
      Les Fêtes sont un rappel au souvenir et l’émotion religieuse qu’elles suscitent n’est jamais vaine même si les dates des faits historiques ne sont pas connu exactement !


    • Parce que tu ne vois pas au-delà de la "méthode historique". Cessez de chercher des "preuves historiques", en littéraliste.
      Entre le solstice d’hiver et la naissance du Chist il y a des "liens symboliques" évident.
      Et si tu ne comprends pas le sens profond de la crèche (au sens symbolique), elle ne sera pour toi qu’une "idolâtrie".
      "Les premiers chrétiens" se gausseraient bien d’un tel commentaire ou bien le tiendraient en horreur.


    • @NSX
      Qu’est ce que vous croyez prouver avec ces faits historiques ?
      Le perpétuation des symboles universels, la Tradition Primordiale dont découlent toutes les formes traditionnelles existantes ou éteintes, jamais envisagé ?
      Vous êtes borné intellectuellement, c’est fatiguant.


    • Et bien voilà un scoop : Jésus est bien né un 25 décembre !

      Jusqu’à très récemment, tout le monde pensait que cette date avait été choisie arbitrairement par l’Église par opposition aux fêtes païennes du solstice d’hiver, mais un professeur de l’Université de Jérusalem, Shemarjahu Talman, a découvert, grâce aux documents de la bibliothèque de Qumran, que Jésus était bien né un 25 décembre :

      http://lesalonbeige.blogs.com/my_we...


    • Avant d’être une fête païenne. C’est la date du solstice, et il a fallut choisir une date pour célébrer la naissance du Christ. Quoi de mieux que la date de la renaissance du soleil tout en remplaçant les fêtes païennes fortement encrées ?
      Beaucoup d’églises aussi ont été bâtis sur d’anciens
      sites païens. Le remplacement est une manière d’éradiquer.
      La crèche est surtout l’image de l’humilité du Christ. Dieu fait homme et né selon les Ecritures : dans une mangeoire.


    • Dieu qui s’incarne dans une étable, au milieu de la plus grande pauvreté, entouré de brebis et de bergers (les pauvres par excellence), voilà qui serait inconcevable et irrecevable pour des païens !


  • Les types qui travaillent à l’interdiction des crèches dans l’espace public au motif que c’est un signe religieux sont des ESCROCS car
    1) une crèche c’est d’abord une Tradition Européenne qui fait rêver les enfants et qui donne de l’espoir aux adultes. Nous ne voulons pas vivre dans un pays sans histoire et sans modèles ;
    2) si on voit Jésus de Nazareth comme un Dieu, une crèche est un signe religieux. Si on le voit comme un personnage historique, une crèche est une représentation du fait fondateur de notre civilisation mais aussi de la civilisation musulmane ( selon les découvertes du docteur en histoire Edouard-Marie Gallez : http://www.salve-regina.com/salve/L... ). Donc il existe non pas une mais deux interprétations d’une crèche. L’une d’elle est parfaitement compatible avec la laïcité.

    Les Maires, les Présidents d’un Conseil Régional, les Ministres,... ne doivent pas baisser la tête devant le terrorisme intellectuel maçonnique car nous sommes des millions à les soutenir.

     

  • J’espère que le long voile de la Vierge Marie vous rappellera comment les croyantes étaient habillées.
    D’ailleurs, je me suis toujours demandée pourquoi les français qui respectent autant la mère du Prophète Jésus (que la paix soit sur lui), détestent avec autant de force son voile ?
    la Vierge Marie est considérée en Islam comme la meilleure femme de l’humanité.
    Elle est la femme parfaite. Il faut lire la sourate MARIE dans le Coran qui est la seule à porter le nom d’une femme.
    Cette histoire de crêche démontre avec force l’hypocrisie et le deux poids, deux mesures.
    La laïcité, c’est pour les femmes voilées musulmanes. Sur ce site, à longueurs de commentaires, on ne cesse de nous parler de la tradition, de la France d’antan...Or, moi qui suis née à la campagne, je peux vous assurer qu’il était très courant jusque la fin des années 70 de croiser des femmes avec leur foulard sur la tête et la jupe tombait bas.
    Rien à voir avec vos donzelles moulées dans leur leggings dégueulasses et leurs ongles américains.
    J’imagine ST-Louis revenant parmi les siens...

     

    • Les Français rejettent le voile islamique, pas le voile chrétien porté dans les Églises, parce que l’Islam n’est pas une religion indigène mais exogène, et que c’est le symbole ostentatoire de l’immigration afro-maghrébine de masse voulue et organisée par les sionistes contre le Peuple qui en subit quotidiennement les effets délétères à tous les points de vue (identitaire, sécuritaire, économique).


    • @LA VIEILLE
      La plupart des femmes modernes se situent entre les "extrêmes" que tu décris (femme voilée et femme aux ongles américains) et qui parfois peuvent s’assembler (l’arabe-musulmane voilée en mini-short avec leggings) : les femmes Françaises sont souvent belles, apprêtées, voire sexy oui : les adultes Français, d’ailleurs, n’aiment pas vraiment les "pures à frange", c’est pour ça qu’elles ne courent pas les rues non plus (même si on peut voir des "prototypes" parfois en effet)

      @Titus
      Bien d’accord avec ton message concis et précis


    • @LA VIEILLLE

      Je voulais surtout dire que Marie voilée, ça ne me pose pas de problème, au contraire
      D’ailleurs, elle est la Vierge, son voile est très adaptée à elle

      Les voiles de ta campagne ne me sont pas non plus repoussants car ils "découlent" du voile de Marie : ils sont portés grâcieusement, n’ont pas le but de couvrir la tête ni même entièrement la chevelure

      Les voiles islamiques sont plus rebutants pour un Français comme moi parce qu’ils témoignent visiblement d’un strict "exercice de la Religion" : ils sont portés rigidement, comme pour montrer la piété…
      De plus, porter le voile « pieusement » pour les musulmanes m’apparaît hypocrite quand celles-ci ont autant d’enfants en poussette…
      Les Religieuses catholiques françaises (que nous ne voyons plus) avaient le "mérite" d’être "vraiment" pieuses (elles ne procréaient pas, encore moins "à tour de bras")


    • La réponse est simple :

      La tradition et la culture française sont le fruit d’une mixité, celle de deux cultures qui ont fait bon ménage, la grecque antique et la romaine chrétienne, hors dans notre civilisation helléno-chrétienen, à part quelques nonnes, les femmes se promènent habituellement sans voile, sauf effet de mode ou rares vêtements traditionnels. Vous ne manquerez pas dans un esprit de pilpoul de trouver d’autres exemples et ferez sans doute semblant de ne pas comprendre.

      Au passage La France est aussi le pays de l’amour courtois, celui ou les preux chevaliers courtisaient des femmes nobles et mariés en espérant leurs faveurs. Cette tradition a donné lieu à toute une littérature ainsi qu’un rapport aux femmes très différents du vôtre.

      Les français n’aiment pas le voile islamique parce qu’il représente la culture musulmane qui n’est tout bonnement pas la nôtre. Un chrétien n’est pas un musulman, pour nous Jésus est à la fois Dieu et le fils de Dieu, vous le reconnaissez comme un prophète, libre à vous, nous ne reconnaissons pas le vôtre. Pour dire les choses le plus simplement du monde, nous ne voulons pas de l’islam en France, du moins pas trop visible c’est à dire pas trop nombreux et pas trop politique, nous avons depuis bien longtemps dépassé le seuil de tolérance, c’est à dire le moment ou une société s’atomise parce qu’il n’y a plus assez de même et trop d’autres, aucune société ne résiste à cela. Vous êtes d’une autre culture voilà tout, respectable mais AUTRE tout autre.

      L’Europe tout entière refuse l’islam cela crève les yeux sauf sur ER, le mouvement PEGIDA est un bon exemple de ce refus. L’Europe à toujours refusé l’islam, cela fait partie de son identité. Nos dirigeants nous ont trahis et vous voilà déjà si nombreux en si peu de temps.

      La France fût longtemps la fille ainée de l’église catholique et il en reste encore quelques choses malgré les deux siècle de haine maçonnique à notre égard. Nos ennemis sont peut-être commun, mais vous êtes chez nous et vous n’êtes pas nous. La décence devrait vous rappeler qu’être chrétien en pays musulman est une situation bien pire que le contraire. L’Europe a 1500 d’histoire chrétienne, l’Europe fût le rempart de l’avancé de l’islam. Vous le savez très bien et faites semblant de ne pas comprendre. Il faut dire qu’ER entretient le trouble. Il y a beaucoup de différences fondamentales entre un chrétien et un musulman. Les francs maçon ne sont jamais que des chrétiens haineux d’eux-mêmes.


    • @ souche39 .
      Pour info ,il est dit dans la bible que Jésus avait 4 fréres(Matthieu 13:55) et des soeurs (Matthieu 13:56)(non denombrées )donc Marie aurait eu au minimum 7 enfants, un peu comme certaine femmes voilées qui te dérange ,car tu associe voile et chasteté .C’est vrai pour les religieuses catholiques qui rentre dans les ordres , mais pour les musulmanes cela a une autre signification certainement la meme que pour Marie car elle n’as pas pu le mettre comme les religieuses catholiques car avant que cette religion existe ,elle le portais déja .et puis faire des enfants(procréer comme tu dit) dans le cadre du mariage n’a jamais été un péché que je sache et peu importe la religion.


    • Titus

      Afro américain désigne les américains dont l’origine est en Afrique.
      Et les Euro américains sont les américains dont l’origine est en Europe.

      Afro magrébin désignerait les magrébins dont l’origine est en Afrique.

      Or le magreb se trouvre en Afrique.

      Il aurait été plus simple et surtout plus juste de parler des magrébins.

      Tous ceux qui parle à chaque fois "des africains et des magrébins" font preuve, soit de carrances culturelles, soit de mépris à l’égard des africains.

      S’il vous plait, arreter de rajouter de la confusion à la confusion (de l’empire).


    • @Titus
      Oui, mais la madame elle parle de foulard qu’on peut qualifier de laïc et que de nombreuses françaises, y compris les actrices (ma mère aussi), portaient tandis que beaucoup d’hommes arboraient un chapeau feutre (revoit les vieux Melville si tu n’as pas connu l’époque).


    • @duch
      - merci pour ton apport
      - je me suis trompé sur la signification du voile islamique, en effet
      - c’est que je suis "d’essence catholique", et j’ai pu imaginer que le port du voile des religieuses catholiques était pour "montrer" justement qu’elles étaient vierges (alors que la femme musulmane, par son voile, montre seulement qu’elle est croyante, bien qu’elle le porte bien serré parfois)
      - je maintiens qu’il est porté "rigidement", comme pour s’assurer de la piété
      - en tant que "dinspiration catholique", je préfère le voile catholique au voile islamique


  • Je ne comprends pas.
    Vous vous revendiquez catholique mais vous fêtez quand même Noël alors qu’on sait tous qu’elle ne fête pas la naissance du christ mais est en réalité une fête païenne.
    Quelqu’un pour éclairer ma lanterne ? (réelle interrogation, aucun sarcasme je précise)

     

    • Noël est la fête chrétienne qui célèbre, à travers le monde entier, la naissance de Jésus Christ.


    • @Titus Le Christ n’est pas né le 25 décembre pourtant ...


    • @Hvssou,
      Noël est d’abord et avant tout la fête de la "nativité" pour les chrétiens. Accessoirement, il y a la tradition du "sapin" (aujourd’hui, de plus en plus du "plug" pourrait-on dire, qui est un truc du genre hallowen...).
      La crèche, pour les familles chrétiennes, c’est "fêter la nativité" (aspect chrétien, religieux, la naissance du Christ, puis quelques jours plus tard, la visite des Rois Mages qui sont mis - représentés - dans la crèche à ce moment là...). Elle est donc infiniment respectable (Ce qui ne nous empêche pas de respecter aussi les fêtes des autres religions, qui selon moi, doivent être "tolérées" en France Chrétienne en raison de cet aspect d’ouverture qui nous caractérise).
      Déjà, le fait de vous interroger sur ce point appelle mon respect.
      Bien à vous, et que Mon, Votre, Notre Dieu vous garde ;


    • Est-il utile de se poser toutes ces questions. Cette date est choisie parce que c’est le moment où les jours commencent à devenir plus longs et les nuits plus courtes. C’est la lumière qui va prendre l’avantage sur les ténèbres. C’est la naissance d’un nouveau cycle. Cela dans tous les cultes depuis des milliers d’années. Chacun l’aura symbolisé à sa façon suivant son époque et sa culture. Alors païen ou pas païen, c’est l’astronomie qui commande.


    • Je crois que SINCEREMENT beaucoup ici se "revendiqueraient" plutôt "païens de culture catholique" que "catholiques"
      - On nous a décatholicisés-laïcisés-républicanisés-DÉSTRUCTURÉS depuis plusieurs siècles

      Donc la fête de Noël, même si "païenne", est traditionnelle, et reste donc un élément "fondamental" pour notre structure "interne" (psychique-identitaire) et collective (le résidu de "communauté nationale et spirituelle" qui reste après cette Conjuration anti-chrétienne)


    • @ hvssou « Le Christ n’est pas né le 25 décembre pourtant ... »

      Le 25 décembre est la date officielle de la naissance de Jésus Christ, établie par les docteurs de l’Église. Les querelles d’experts en calendrier, jamais d’accord entre eux, sont secondaires, car c’est l’événement extraordinaire et salvateur qui est fêté, pas une date de calendrier ou un moment de l’année !


    • Le catholicisme a beau être historiquement et culturellement parlant la religion officielle de la France, cela ne prouve pas qu’il soit la religion officielle du "Christ" si je puis dire, du moins celle approuvée par Dieu.
      Des exemples comme Noël, fête d’origine païenne, il y en a des dizaines dans le calendrier Romain.
      Sur ce point je vous invite à lire "Les deux Babylones" d’Alexander Hislop, elles y sont référencées, documentées, illustrées et même expliquées...que demande le peuple :)
      Pour ma part j’ai mis la clé sous la porte de ce clocher après avoir étudié/comparé les évangiles avec l’histoire/l’origine des cultes de cette religion.
      L’apôtre Paul exhortait les Corinthiens (2Cor.13:5) à se mettre à l’épreuve pour savoir s’ils étaient dans la vraie Foi, s’examiner c’est aussi prendre en compte l’origine de tout ce que l’on fait, savoir pourquoi on le fait.
      Bonne lecture !


    • Ce n’est pas compliqué. Le christianisme, là où il s’est implanté, n’a pas eu pour habitude de faire "table rase" de ce qui l’a précédé mais plutôt d’adapter et de christianiser ce qui existait (ce qui a facilité la transition aux populations). Comme personne ne connaît la date exacte de la naissance du Christ, mais qu’il fallait bien fixer une date à cette fête, les chrétiens des premiers temps ont choisi le 25 décembre, solstice qui correspondait à la fête du "Sol invictus" (Soleil invaincu) : la fête demeurait, mais prenait un autre sens. C’était d’autant mieux vu que le Christ, lumière du monde et ressuscité des morts, pouvait tout à fait être appelé de façon métaphorique "Soleil invaincu".
      Noël n’est donc plus une fête païenne depuis longtemps.


    • Il faut comprendre qu’il n’y pas d’incompatibilité absolue entre la foi catholique et le paganisme bien compris c’est à dire non satanique. En vérité la fois catholique a non seulement permis la survie du paganisme en crise mais lui a permis d’accéder à l’universalisme. C’est pour cette raison que je trouve que le néo-paganisme et sa haine du christianisme est d’une bêtise insondable ! La fois catholique n’a jamais détruit la moindre croyance païenne mais à au contraire permis leur survie. La faiblesse du paganisme est son enracinement au terroir dans lequel il se trouve si bien qu’au moindre événement climatique de rendre ampleur, au moindre bouleversement (invasion et colonisation, émigration...) il ne peut pas survivre à l’inverse des grandes religions qui elles restent valident quelques soient le climat, la nature du sol,le relief, la flore et la faune...Le christianisme peut rester opérationnel même dans un vaisseau spatial, quand au paganisme avec ces rites étroitement liés aux nécessités de la survie (chasse, pêche, cueillette, guerre, agriculture...) perd en grande partie de sa pertinence notamment dans le monde moderne urbanisé. Faire des offrandes à Tatonka dans l’espoir d’une chasse aux bisons fructueuse n’a aucun sens pour un citadin qui en guise de bison mangera du boeuf aux hormones acheter au supermarché du coin...faire une incantation à Odin est ridicule quand on est instituteur même si c’est dans le 93 !


    • C’est l’inverse, le catholicisme s’est répandu et a survécu jusqu’à aujourd’hui essentiellement grâce à ce qu’il a récupéré du paganisme (tout ce qu’il n’a pas pu détruire en fait) et par lequel les gens ont pu reconnaitre ce qui leur était familier. Les religions originelles de tous les peuples sont ce que le christianisme appelle le paganisme, elles n’ont pas besoin d"accéder à l’universalisme", elles sont en lien permanent avec la nature et le réel, tandis que les monothéismes abrahamiques avec leur croyance intemporelle et immatérielle reculent à chaque fois que la science avance.
      Quant au catholicisme inoffensif qui n’aurait jamais détruit aucune croyances anciennes, c’est une blague j’espère. Ce serait intéressant de savoir ce qu’en pensaient les Aztèques ou les Saxons aux Externsteine par exemple. Le christianisme s’est tant acharné à détruire ce qui lui était contraire que ceux qui s’en détournent aujourd’hui ne rencontrent que le vide.


    • La réponse est simple : les fêtes chrétiennes se sont substituées aux anciennes fêtes païennes.
      Cela étant, Noël vient du latin "Natus", qui signifie nativité. Noël est donc une fête chrétienne, fixée symboliquement au retour de la lumière.
      Les grandes antiennes de l’Avent, nous apprennent que Jésus porte sept noms différents :
      - Sagesse,
      - Adonaï,
      - Tige de Jessé,
      - Clef de David,
      - Orient,
      - Roi des Nations,
      - Emmanuel.
      L’antienne "Orient" est ainsi libellée : "O Orient, splendeur de la Lumière éternelle, Soleil de justice, venez illuminez ceux qui sont assis dans les ténèbres et la nuit de la mort."

      Il s’ensuit que Jésus est la Lumière divine, le Soleil de justice, qui vient éclairer les ténèbres de l’humanité, raison pour laquelle, le fête de Noël est fixée symboliquement, à la date à laquelle la lumière commence à reprendre le dessus sur la nuit.


  • On allume les bougies de Hanoucca, on illumine le sapin et on fait la crèche..... et qu’on nous foute la paix !

     

  • Mesdames ,messieurs et gens de tous pays de toutes religions, qui viennent en France,qui est un pays laic ,fondé sur le christianisme ;qui a toujours fêté noêl en faisant une crêche et un arbre de noêl .Si celà, pour ceux que ça ne convient pas ,vous prennez vos valises et vous vous cassez ou alors aurait fallu vous renseigner avant de venir car maintenant vous nous faites chier. merci


  • Toutes ces conneries, çà va aller "crèche-endo" et à un moment çà va péter. On est en France "Chrétienne" (désolé de l’asséner !). En revanche, pas de problème pour que la communauté d’avant-garde fête Hanouna à grand coups de candélabres, et pour que la Mairie de Paris dépense des sommes astronomiques pour fayoter avec l’Aïd (électoralement).
    Qu’on nous foute la paix !


  • Athée et agnostique je comprends et soutiens le mouvement de Civitas car la crèche de Noël fait partie de notre culture et la féerie de ce moment festif illumine de joie le regard de nos enfants !!!...et basta la démagogie chicaneuse des soit-disant libre penseurs !!!...

     

  • L eglise " du cœur immaculé de Marie"a Lyon 3 va etre detruite le permis de detruire est deja affiche . jamais rénové elle tient encore debout ,meme si quelques travaux lui ferait pas de mal ;sa me fait mal aux coeur si vous pouvez en parler ,je ne pratique pas l informatique et je n ai pas les moyens d en faire un reportage mais elle le merite bien .bonne fete a vous tous .


  • Très émouvante manifestation ! Merci !

    Jésus en Christ n’a jamais été aussi Présent parmi nous !

    La crèche désigne à l’origine une auge, une mangeoire. Ce terme est d’origine francique, dérivé d’un mot reconstitué sous la forme « krippia » que l’on peut rapprocher de crypte et de grotte signifiant « caché » !

    Jésus est « l’Homme Voilé » ! Il se dévoile peu à peu, par son enseignement et par sa Présence ! Notamment pour « la Noël » signifiant « date divine par excellence de la naissance d’un être ayant tous les attributs royaux » (contraction de « né-le »). À noter aussi les lettres terminales -EL que l’on retrouve dans ELohim, ÉLever, ....

    La crèche désigne, au sens strict, une mangeoire pour les animaux.

    C’est dans une mangeoire que Jésus a été placé, selon la Tradition, à sa naissance. Par extension, la crèche désigne la représentation de l’étable et ses santons.

    La représentation de la crèche est lourde de ce symbole, de l’union avec le Sacré, l’étincelle divine, notre âme !

    Nous sommes tous enceints du Fils de l’Homme, caché au plus secret de nous même ! Notre « enfant intérieur » ! Nos Ténèbres (la caverne de Platon), nos espaces vierges, territoires intérieurs, les zones non-encore-conscientes de notre Soi individuel EST ce Fils à l’image de Jésus en Christ ! Nous sommes donc des Hommes (hommes & femmes) en devenir d’ÊTRE. Notre gestation est un potentiel cherchant à s’actualiser, à évoluer, à grandir !

    Dieu s’est retiré de nous. Il nous a confié une page blanche. Il nous a laissé l’écrire pour notre accomplissement d’existence pour le plein exercice de notre libre-arbitre. Et ce, afin d’exercer chacun notre devoir de liberté et notre droit d’obéissance !

    L’Anniversaire de Jésus, le 25 décembre est à l’image de l’anniversaire de chacun d’entre nous, à savoir certes « le jour de notre naissance », un nouveau cycle, de nouvelles possibilités, d’expériences ainsi que pour nos âmes chargées d’accomplir une mission, celle d’abord d’exister en relation avec le Divin !

    Ce Fils de l’Homme, EST en chacun quelle que soit son credo

    Lorsque Noé lâche Corbeau, le Patriarche recherche un endroit propice et ferme où poser son arche et son âme ! L’oiseau du Petit Luminaire, minuscule lumière donc apparaissant dans la sombre nuit des Ténèbres vers l’aube, revient !

    Il est étrange de constater la ressemblance frappante en hébreu « harab » signifiant « corbeau » et retrouver le trilitère h b r inversé !

     

    • Pour apporter de l’eau à votre moulin :
      Votre remarque sur l’origine du mot "crèche" me rappelle qu’en occitan (langue d’oc si vous préférez) la mangeoire, dans l’étable se dit "la grepia" (qui se prononce grépio , avec accent tonique sur la 1ere syllabe comme en français "crèch" ) .
      Quant à l’origine du mot j’ignore si elle est celtique, latine, ou germanique . Mais je pencherais pour une origine celtique quand on sait qu’en occitan on trouve autant de mots d’origine gauloise que latine . Le passage des wisigoths a semble t il peu influencé la langue gallo romaine que parlait le peuple . De même il y a eu peu d’évolution entre l’occitan que parlaient et écrivaient les troubadours au 12eme siècle et celui que parlaient nos parents jusqu’aux années 1950 (jusqu’à l’arrivée de la télé , de l’éducation dite nationale et la récente invasion venue du nord et du sud)
      Joyeux Noel ( Nadal ) à tous !


    • Noël est aussi une ancienne fêtes païenne.
      Au cœur de l’hiver nous fêtons le retour de la lumière et le mouvement vers le printemps, un monde régie par des cycles extérieurs et intérieurs que votre texte illustre parfaitement. Presque toutes les fêtes chrétiennes sont ainsi corrélés aux fêtes païennes, rien d’incompatible, bien au contraire. La lecture de l’une par rapport à l’autre est éclairante. Le polythéisme n’empêche pas le monothéisme et vice versa. Seul le christianisme l’a un peu compris, il y a tant de chemin vers le divin et tant de manifestation du divin. J’aime cette idée de l’absence de Dieu en nous pour y laisser une page blanche.Cette absence est aussi une présence. Je ne suis pas loin de penser que les hommes du néolithique ressentaient cette absence, leurs connaissances du divin nous étonnerait, il en reste des traces surprenantes.


    • @La rochejaquelein

      Il est absurde et faux de dire que Noël est une ancienne fête païenne, car le mot Noël est un mot chrétien. Si tu veux parler d’une fête païenne qui avait lieu à ce moment de l’année, appelle-la par son nom, mais ne l’appelle pas du nom chrétien de Noël !


  • Je suis un jeune français de 26 ans et de confession catholique. Je ne comprend pas ces catho qui méprise les musulmans et leur pratique (vos commentaires sont vilains et sans fond).
    CE N’EST PAS DANS NOS VALEURS !!!
    Cela prouve simplement que votre esprit est confiné et qu’il serait temps de se remettre en question...
    L’islamophobie est une forme de haine de son prochain, qui n’attise rien d’autre que la haine en retour. C’est l’inverse de ce que le christ nous a enseigné il me semble.
    Par contre c’est tout à fait ce que les média et le gouvernement français souhaite nous enseigner depuis pas mal de temps.
    Ces mêmes médias et politiques qui salissent l’islam et le christ sans arrêt...

    Ayons un raisonnement censé.
    Ce qui pose problème ce n’est pas les musulmans ! c’est l’excès d’immigration en provenance de pays traditionnellement musulmans eux même attaqués ou réduit à la soumission économique et social par notre propre gouvernement (ainsi que nos "alliés" occidentaux). Gouvernement qui est ouvertement anticlérical et islamophobe.
    (Etre anticlérical c’est la spécialité des francs-maçons qui nous gouvernent et l’islamophobie c’est la spécialité des sionistes bien qu’il n’aiment pas les cathos non plus...).

    Les chrétiens islamophobes et les musulmans christianophobes qui ne cesse de se taper dessus ne font qu’affaiblir leur propre foi et affaiblissent leur religion chaque fois qu’il éprouve de la haine l’un envers l’autre. Ils appliques concretement la stratégie du "diviser pour mieux reigner" et cette stratégie ne vient pas de nos religions mais de leur contraire ! Ils affaiblisse également la France dans son ensemble ! Unissons-nous catholique et musulmans raisonnable, immigrés ou français afin de ne former plus qu’un bloc pour lutter contre cette oppresseur pervers qui tente de nous abrutir pour qu’on se soulève les uns contre les autres.

    Paix respect unité et charitée !! C’est ça nos valeurs !!!! (entre autres biensur).
    Bref , Cultivez-vous, Lisez des livres ! ça hurge...

     

    • Tout cela n’a aucun sens , les histoires à l’eau de rose ne mène nulle part .

      La France doit rester la France et les Français doivent pouvoir se sentir chez eux ,
      en défendant leur culture et leur identité , chose qui devient difficile convenez-en... !

      Oui effectivement cultivez-vous (charitée) ça urge ! c’est vous qui le dîtes !

      @ Cohen à l’endroit


    • Bonjour,
      Vous faites honneur au catholicisme ,à la chrétienté , au genre humain .


    • @ henco en verlan

      L’Islamophobie c’est la peur de l’Islam et non le haine de l’islam, hors il est sain d’avoir peur, c’est un bon reflex de survie. La survie n’est pas incompatible avec mes valeurs ; Chrétiennes, européennes, grecques, barbares, païennes. Ma longue histoire n’a pas de lien avec l’islam, sinon pour le commerce et la guerre. La philosophie grecque étaient dans les bibliothèque de Byzance et du mont Saint Michel. C’est le monde musulman qui doit au monde grecque et non l’inverse.

      D’autre part si vous êtes un catholique pratiquant vous constaterez bien des différences et des incompatibilités entre les deux religions, entre les deux cultures.

      Puisque les musulmans d’ER aiment a parler du christ le Fils de Dieu, alors qu’il s’inspire de son enseignement et qu’il rende à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu.

      Le Coran est aussi un texte juridique et l’islam une politique.

      Une société a besoin d’un minimum d’entre soi pour vivre sereinement, la présence musulmane en Europe est depuis trop longtemps, trop forte, en nombre et en revendications. Quand l’autre ne s’intègre pas alors se pose la question de savoir combien est l’autre, la réponse tient en un mot : Trop. Et pas seulement en tant que musulman mais simplement en tant qu’autre.

      Ce qui se passe en ce moment après 40 ans de mensonges et de trahisons politiques, d’idéologie du métissage et de multiculturalisme obligatoire c’est le dur retour du réel, et ce n’est pas fini.

      Il ne peut y avoir de réconciliation puisqu’il faudrait pour cela qu’il y eu d’abord conciliation. L’Europe et la chrétienté sont aussi des remparts face à l’islam. Les remparts n’interdisent nullement d’échanger et de parler à ses voisins. Connaître l’histoire reste toujours une bonne base de réflexion.


  • Pour les ignares :
    le foulard (et non le voile) porté par les femmes dans nos campagnes d’antan était un moyen de se protéger les cheveux de la poussière car à l’époque on ne se lavait pas aussi souvent que maintenant (il n’y avait pas l’eau courante et encore moins l’eau chaude) !!!
    Donc rien de religieux là dedans !
    Par contre le voile islamique a, lui, une connotation religieuse et prosélyte.

     

    • le voile n est ni arabe ni musulman renseignez vous avant de declamer des betises ! pas une seule fois le coran ne mentionne le voile ou une tenue vestimentaire quelconque.etre musulmane ne se resume pas a mettre le voile a faire le ramadan et à dire wallah avant et apres chaque phrase ! c est comme le mot jihad qu on traduit par guerre sainte alors que ce mot veut dire faire des efforts comme par exemple elever ses enfants c est un jihad(et non djihad ce n est pas la bonne prononciation)etc... la notion de guerre sainte n existe pas dans l islam (guerre sainte = al harb al moukadassa et non jihad) .par contre le voile est une tradition rabbinique .chez les chretiens c est saint paul qui a impose le voile aux femmes. de nos jours.certains chretiens comme les amish gardent leurs femmes voilées .la burqua et le niquab sont une invention recente du wahhabisme .il est claire que le voile integral doit etre interdit.nul ne peut avancer masqué à moins d avoir quelque chose à se reprocher.l islam n a rien à voir la dedans.renseignez vous !.merci


  • Magnifique ... merci ......
    Oui tout pouvoir vient de Dieu......
    Tout est dans le message universel .....
    @Fidelovaleurs
    Merci, je suis d’accord avec vous ....
    oui, cette grâce divine que Dieu peut apporter aux hommes est essentielle......
    Vivre dans l’attente de le venue du Christ Sauveur des hommes ...... L’ESPERANCE......
    @Noël
    merci pour cette analyse
    @Gaulois du midi
    merci pour ces précisions

    JOYEUX NOEL A TOUS
    sans oublier Alain Soral et E&R


  • bien braves les Civitas...et un peu cons !!!
    ils servent de faire valoir à la population française qui s’est largement déchristianisée depuis un siècle, et qui fait montre désormais de signe extérieur de piété- si je puis dire- alors que pas un ne pourrait donner une définition juste et fidèle du catholicisme....c’est par pure réaction à l’Islam que les Français réclament maintenant des crèches, comme des enfants leurs hochets-, et non par amour de la Tradition....j’ai des yeux pour voir, des oreilles pour entendre et je ne suis dupe de rien. Croyez-vous que Jésus serait dupe une seule seconde de cette farce que les Français se jouent à eux-mêmes ? au lieu de se projeter dans un futur qui vous effraie, de poser les fondations spirituelles de la France de demain, vous préférez, par paresse autant que lâcheté, vous réfugier dans un passé tranquillisant ( que vous renommez "tradition"), stérile car ne se payant que de rêveries et ne demandant guère d’efforts à ceux qui y croient...Ne croyez pas un traître mot de ceux qui vous flattent à propos de christianisme et de Tradition : à l’instar de Ménard et de Marine le Pen, ils ne le font que dans un souci électoral et de diviser pour régner. S’ils étaient sincères, ils parleraient comme Jésus, citations à l’appui et ils chercheraient à convertir les coeurs. Invoquer la Tradition et le christianisme sans citer Jésus, c’est ne rien dire, au final...


  • Ce militantisme hystérique anti-crèche est le fait de racailles faux-cul qui piquent des crises d’hystérie à la vue d’une crèche mais qui en revanche n’ont rien à redire en ce qui concerne l’érection d’une menorah dans un lieu public.
    La plupart des athées aiment aussi la vision d’une crèche pendant les fêtes de fin d’année ! Indépendamment de sa signification religieuse c’est tout simple beau, poétique...les gosses adorent !
    Cette arrogance qui ne se cache plus et qui est dorénavant au niveau de gros crachats à la gueule des goyim va très mal finir !


  • C’est une bonne chose cette réaction de la Libre Pensée ; jamais un Noël n’aura vu autant de crèches en France... ! Il y en a partout !

    N’y aurait-t-il pas, par hasard, quelque athée de la Libre Pensée dans d’autres pays catholiques pour faire interdire les crèches ? Par exemple en Italie ou en Suisse... Allons, messieurs les bouffeurs de curés, encore un petit effort... Ça serait vraiment bien, je trouve qu’il manque des crèches dans ces pays...


  • Dieu les benisse quand à l’autre tordue qui hurle à la fenetre et qui ose pretendre se revendiquer "chretienne" elle n’a visiblement pas compris le message ni qu’elle est en grand danger...Un mouton de plus qui a du voter hollande la pauvre.


  • Soutien total.

    Leurs arguments ne tiennent pas car il n’est pas fait obligation aux Mairies de présenter au public une crèche à Noël. Elles sont donc libres de le faire ou non. Les croyants connaissent sa valeur spirituelle universelle. Les autres apprécient sa valeur culturelle incontestable. Où est le problème ?.

    Perso, je suis musulmane, j’aime Marie l’Immaculée, j’aime Jésus (comme il m’aime, je n’en doute pas une seconde). Noël est pour moi l’occasion de me les remémorer et ce serait pour moi un bonheur supplémentaire si les autres prophètes du Livre étaient célébrés ici ou là, en toute liberté.


  • Je savais pas que le ramadan avait été fêté à la mairie... mais faut pas croire que les musulmans sont adorés en France, mais ça, je pense que personne ne le pense. Le vrai problème est le sionisme on l’aura tous compris !


  • C’est une honte, la crèche pour les chrétiens c’est le début de la bonne nouvelle, l’arrivée de Dieu sur Terre.

    Qui s’oppose à l’arrivée de Dieu ou de son Esprit sur Terre ?
    Le même qui promu le tristounet le vite périmé Santa (Satan) Claus marchandisé à la place.

     

  • @ Liberté

    Effectivement ma dernière phrase n’était pas la plus maligne, surtout que je me suis réconcilier avec la lecture que depuis peu (grâce à Kontre Kulture) et que je ne sais même pas écrire "ça urge" !

    Mais je ne suis pas sur que ce que j’ai écrit n’ai aucun sens.
    Je suis plus ou moins d’accord avec vous lorsque vous dites :

    "les Français doivent pouvoir se sentir chez eux ,
    en défendant leur culture et leur identité".
    Il est vrai que les musulmans français et les musulmans immigrés en France ne souhaite pas forcément renier leur culture et leurs traditions (religieuses ou civilisationnelles). mais ce n’est pas eux qui empêche l’installation de crèche ou manifestation chrétienne en France !
    Je pense que cette réaction de leur part est compréhensive. si les catholiques étaient contraints d’émigrer à Tel Aviv par exemple, je suis convaincu que nous souhaiterions conserver nos pratiques religieuses et traditionnelles, même si cela va à l’encontre de sans doute de la conception citoyenne, religieuse et traditionnelle des habitants de tel aviv !

    Ce que je veux dire part la c’est que, même si j’admet qu’il y a une islamisation croissante de la France et qu’il y a un recul de la chretienté et surtout du catholicisme sur lequel sont basé les principales valeurs de notre pays, Les responsables ne sont pas les musulmans qui je pense auraient préféré dans l’ensemble vivre en paix chez eux avant d’être contraint d’immigrer chez nous, souvent pour la survie de leur famille ( raison qui est légitime et compréhensible).

    pour conclure, je trouve injuste de s’en prendre au musulmans et à leurs pratiques alors qu’il sont victimes eux aussi et depuis plus longtemps de nos classes dirigeantes ! Ce sont eux qui interdisent les crèches et favorisent le ramadan à la mairie. Si les dirigeant ont permis au musulmans d’immigrer massivement en France catholique, c’est précisément pour qu’on se chamaille bêtement afin qu’on ne puisse pas s’élever plus haut que nos propres conflits d’intérêt afin d’occulter que se sont eux les responsables de la "décatholicisation" de la France et ils sont également responsables de nombreux malheurs du monde musulman.

    chrétiens et musulmans de France aurait tout à gagner à s’unir (avec d’autres) pour lutter contre les puissances de domination et de soumissions des peuples.

    ensuite peut être sera t’il possible de retrouver une souveraineté perdue, et enfin de fermer nos frontières ou au moins de les réguler raisonnablement.


  • J’approuve l’initiative de civitas. Je voudrais seulement apporter le bémol suivant :il ne suffit pas de défendre les crèches dans les mairies, mais bien de redonner à Noël le sens RELIGIEUX qu’il a à l’origine. Cette fête religieuse a été transformée en réjouissance de la gueule, le Christ étant remplacé par un barbu à bonnet, (Ho ! Ho ! Ho !), le sens mystique s’est perdu dans les vapeurs des gueules de bois et des crises de foie, sans jeu de mots.
    Mon acte MILITANT, cette année, sera de me rendre à la Messe de minuit.
    Et de relire le Nouveau Testament, édité par KK.


  • @ La rochejaquelin

    effectivement l islamophobie est la peur de l’islam, et non la haine de l’islam, Ce que j’ai écrit la est un raccourcis un peu facile. Je le reconnais.
    Mais le sentiment de peur, même en période de survie, ne permet pas l’élévation de la foi et mène à la haine si cette peur n’entraine pas une curiosité de l esprit dans le but de comprendre son origine.

    Quand je dis comprendre son origine cela ne signifie pas forcement que les chrétiens doivent devenir musulmans pour comprendre profondément l’islam. Le but est d’observer leur valeurs, leur structures, leur histoire et les forces qui les dirige ainsi que les forces qui nous dirige, notre histoire etc... il faut aussi analyser les forces extérieures à nos deux religions pour comprendre comment elles influent dessus, dans le but de faire une analyse plus englobante de ce qu’il se passe.

    Après cette analyse, la seule conclusion plausible est que nous devons nous unir chrétiens éclairé et musulmans éclairé (entre autres), pour rejeter les forces qui nuisent à nos religions respectives.

    à mon sens les musulmans (éclairés) ne cherche pas à nuire aux catholique et aux français.
    sauf bien sur ceux qui réagissent de manière puérile et qui réagissent dans un système défensif contrôlé par la peur et la vengeance. Ces musulmans christianophobes la réagissent comme les chrétiens islamophobe. (ils auraient d’ailleurs aussi intérêt à s’allier (si leur communautarisme et leur racisme inhérent ne les en empêché pas...)).

    De plus je ne pense pas que Jésus Christ soit la propriété exclusives des catholiques. Jésus Christ s’adresse à tous ceux qui entendent et accepte son message. Je passe donc la paix au catholique, aux musulmans, aux chrétien orthodoxe, à certains agnostique aussi (entre autres) et tous ceux qui se reconnaissent à travers la parole de Jésus.

    En ce qui me concerne pour répondre à ton interrogation, je suis pratiquant "à ma manière" et traditionnellement catholique, plus ma foi s’épaissit, plus je m’éloigne de la structure catholique et plus je m’en remet aux texte d’origines. Je me sent toujours plus rapproché du catholicisme que d’autre chose, mais je ne suis pas d’accord avec tout le dogme catholique issu du vatican. Je pense que les catholiques doivent dépasser la structure judéo-chrétienne récente dans laquelle ils se trouvent, mais pour moi, la parole du christ et le nouveaux testament reste ma vérité (au moins autant qu’il m’est possible de l’apercevoir).


  • Pour finir un grand merci à Alain Soral, Dieudo et jovanovic pour ne citer qu’eux.
    Joyeux noël à tous.


  • Je ne suis pas chrétien mais cette année, poussé par une envie de soutien et de révolte, j’ai acheté et installé une crèche sous mon sapin. J’en suis très content. Mes gosses aussi.

    Je m’étonne moi même... C’est devenu de la résistance que de mettre une crèche sous son sapin ?


  • Une association de gauche ( fédération de la libre pensée) qui fait l’apologie du paganisme c ’est bien la première fois que je vois ça ??


  • bonjour

    La laïcité ! là les fanatiques religieux sont tout heureux de constater que l état socialiste honni s accommode fort bien d’une entorse à la séparation de l Eglise et de l Etat quand ça les arrange ! Ca en dit long sur leur conception de la démocratie : quand ils gagnent ils sont démocrates mais quand ils perdent c est la dictature !
    Noël est la fête des enfants mais n a rien à voir avec cette mise en scène chrétienne qui ne signifie rien pour les athées sinon une exposition obscurantiste et pour les laïcs une concession anti constitutionnelle. Oui au père Noël non aux crèches dans l espace public !

     

    • "Oui au Père Noël, non aux crèches dans l’espace public"

      Le Père Noël, tel qu’il nous est représenté habillé de rouge et de blanc, nous vient des spots publicitaires de Coca-Cola. Donc, le Père Noël n’a rien à voir avec la laïcité mais plutôt avec une célébration de la domination de la culture consumériste américaine sur le "Vieux Continent", autrefois empli de traditions :-(.


  • Soubresauts identitaires, a dit Cardinal XXIII ce matin sur RTL


Afficher les commentaires suivants