Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Marcel Vervloesem : libre mais baillonné

Marcel Vervloesem, le fondateur de l’asbl Werkgroep Morkhoven qui a exposé le fichier pédopornographique Zandvoort*, vient d’être condamné à une écoute permanente ses communications téléphoniques, une surveillance de son ordinateur, de ses communications par Internet, ainsi que son courrier postal.

Marcel Vervloesem a été remis en liberté le 4 août 2010, suite à une condamnation pour des faits qu’il a été reconnu physiquement incapables d’exécuter. La liberté lui a été accordée sous les conditions suivantes :

1. Le renouvellement d’une interdiction de contacter la presse qui lui a été imposée en 2006 pour une période de trois ans.

2. L’interdiction de toute activité de soutien à des associations ou organisations qui luttent contre l’abus d’enfants.

3. L’interdiction de contacter les membres de l’asbl Werkgroep Morkhoven qui sont ses amis depuis vingt ans, et qui lui ont rendu visite chaque semaine durant les deux ans qu’il était détenu en prison.

4. L’interdiction de contacter l’acteur Flamand Jo Reymen, qui soutient Marcel mais ne fait pas partie du Werkgroep Morkhoven.

Tout citoyen belge est supposé être égal devant la loi, avoir le droit à l’information, à la liberté de la presse, à la liberté d’expression, à la liberté de participer aux associations de son choix et au droit au respect de sa vie privée, selon la Constitution belge, sauf Marcel Vervloesem. Les conditions viennent d’être alourdies pour priver le fondateur d’une ONG, qui expose les réseaux pédocriminels, de droits laissés à Marc Dutroux, le fameux tueur en série qui a mené 300.000 belges en colère dans les rues. En effet, Dutroux, condamné pour enlèvement, viols et meurtre, n’est pas objet d’une ordonnance qui lui interdit tout contact avec la presse ou avec ses amis.

La condamnation initiale de Marcel Vervloesem a été basée sur des calomnies de trois mineurs détenus dans une institution pour vols à main armée, cambriolages et trafic de drogue, qui s’échappaient de ladite institution de temps en temps. L’ONG a été écartée du procès, bien qu’il ait traité du dossier Zandvoort, qui est le dossier du Werkgroep Morkhoven et non de Marcel Vervloesem. Les autres membres de Morkhoven ne participent à aucune organisation criminelle et leur casier judiciaire est vierge. Ils n’ont fait que défendre et publier des articles sur les faits censurés par la presse belge concernant cet homme, qui fait toujours partie de la direction de leur association. Ils ne constituent aucun danger de récidive des faits dont il a été accusé mensongèrement. Le président et la vice-présidente de l’asbl Werkgroep Morkhoven lui ont régulièrement rendu visite tout le long de la période de sa détention dans les prisons de Turnhout et Bruges, parfois deux fois par semaine, ce qui était leur droit.

Sur quelle base la « justice » se permet-elle donc d’interdire les contacts entre Marcel Vervloesem et ceux qu’il avait le droit de voir en prison ? Fallait-il le condamner deux fois où fallait-il punir les membres de l’association qui persistent à diffuser l’information, dans le but de permettre aux gens de protéger leurs enfants ? Cela démontre une fois de plus, que le motif réel de la condamnation était de fermer le dossier Zandvoort par dénis de justice. La sanction inexplicable et injustifiable, n’a de rapport qu’avec la crainte que Marcel Vervloesem oriente les recherches, après que Morkhoven ait découvert un procès-verbal qui revient d’actualité. Or, Morkhoven a été parfaitement capable de faire un travail correct sans lui durant les deux ans de détention. Il n’y a pas de raison que cela change.

Nous, les meilleurs amis de Marcel Vervloesem, n’avons actuellement le droit de le voir que quand il sera mort. Nous avons tout juste le droit de lui téléphoner pour lui dire : »MARCEL, NOS MEILLEURS VŒUX POUR L’AN 2011, MAIS NE RÉPOND PAS PARCE QUE TU N’EN AS PAS LE DROIT ! »

À quoi sert donc la Constitution belge si même les citoyens belges irréprochables n’ont aucun droit ? Pourquoi la Belgique continue-t-elle à faire référence aux traités européens des Droits de l’Homme, si elle ne les respecte pas ?

* voir absolument :

http://www.egaliteetreconciliation....

http://www.egaliteetreconciliation....

http://www.egaliteetreconciliation....

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

7 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #15094
    le 14/05/2011 par serviteur de la lumiere
    Marcel Vervloesem : libre mais baillonné

    réseaux maçonniques sataniques pédophiles...
    les magistrats complices et surement coupables aussi veulent lui faire fermer sa gueule certainement
    et Dieu est témoin de tout !

     

    • #15199
      le 14/05/2011 par Victimenée
      Marcel Vervloesem : libre mais baillonné

      Dieu est toujours témoin de tout !
      Mais son action est différente de la nôtre. Il a été témoins des assassinats des juifs par les nazis et après il a laissé la colère grondé et les allemands sont morts sous les bombes au phosphore !
      La Belgique est punie car plus rien ne marche, l’esprit Saint ne guide plus personne ! Il ne travaille pas sur un tas de fumier ! Le pays va couler et ceci en plein coeur de l’Europe Pédo !


    • #15632

      Dieu est témoin de tout c est vrai.Marcel Vervloesem est un homme qui a un grand courage ce combat est le plus beau des combats .Alors que la plupart des gens ne veulent meme pas voir la vérité sur ces réseaux lui se bat contre eux bec et ongles et ce malgres une santé lamentable et l emprisonnement.Si nous etions pas tous des laches a differents degrés biensur on pourrait faire cesser ces réseaux en foutant tout en l air .Oui mes voila c est trop dificille de voir et de croire et puis ça pourrait nous couper l envie de bouffer ou nous enmpecher de dormir.PAUVRES GOSSES quand leurs ainés ne sont meme pas foutu de les proteger !Je propose qu on ne se detourne plus de ces sujets ,que chacun a son niveau en parle aux amis ,a la famille sur le net...Bravo a toi Marcel tu est un exemple de courage pour nous tous.Que tu sois un homme ou un saint mes prieres sont pour toi et pour ces petits malheureux. Pour ouvrir les yeux : http://echosdesmontagnes.blogspot.c...


  • #15121

    il aurait surement eu plus de droit s’il etait pedophile un logement tout pret d’une ecole maternelle lui aurait eté meme attribué ....en tout cas marcel est un homme courageux il est l’exemple de ce qui pourrai arriver a n’importe quel citoyen qui veut informer le monde ,l’elite n’aime pas les journalistes et enqueteurs independants ils peuvent pas etre plus clair que ça


  • #15129

    Il devrait tenter un recours devant le cour européenne des droits de l’homme.


  • #15552

    Ces restrictions sont complètement hallucinantes. Je ne vois même pas comment elles peuvent tenir deux secondes devant la loi...


  • #15554
    le 15/05/2011 par Tonton JC
    Marcel Vervloesem : libre mais baillonné

    A comparer avec Maurice Gutman : filmé en flagrant délit et il s’en sort avec un sursis.