Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Mélenchon insulte un journaliste de L’Express : Un verre ça va, deux verres…

« Qu’est-ce que vous faites encore là, sale petit espion ? Ça fait trois jours que vous m’espionnez, rentrez à Paris écrire vos saloperies dans votre journal fasciste. Fichez-moi le camp, dégagez ! »

C’est en ces termes ourlés de courtoisie que le délicieux Jean-Luc Mélenchon s’en est pris une nouvelle fois à un journaliste, en l’occurrence un journaliste de l’Express parti à sa rencontre. On pourrait épiloguer à l’envie sur les raptus à répétition de cet olibrius, mais à quoi bon ?

Jean-Luc Mélenchon est à la politique ce qu’est l’alcool aux accrocs du comptoir : un verre ça va, deux verres bonjour les dégâts. C’est à croire que « bouffer » du journaliste participe de son adrénaline. Me refusant à pousser plus loin l’expertise médicale de l’intéressé, je vous livre seulement la réaction courroucée de la Société des journalistes de l’Express.

Lire la suite de l’article : blogs.lexpress.fr

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

11 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • L’express a raison. On ne parle comme çà à une prostituée ! Surtout si la mère maquerelleest une vierge effarouchée avec une écharpe rouge.
    Pour son électorat de gogos, Baudruchon veut jouer les Monsieur Soral. Mais il n’en a ni l’esprit chevaleresue et patriote, ni la kpntre kulture ...


  • J’ai du mal à ne pas haïr ce personnage, je sais que ce sentiment n’avance à rien si ce n’est l’ulcère, mais j’ai horreur du mensonge et ce type est une sorte d’horrible personnalisation du Mensonge, insupportable, j’espère qu’il se trahira publiquement d’ici peu d’une manière qui l’obligera à dégager définitivement.


  • Faire le beau sans prise de risque : que l’on écarte tout son entourage physique quotidien (ses gardes du corps, attaché de presse, etc...) et que l’on le laisse parler comme ca à un journaleux colérique prostitué bien musclé ou pire, à un électeur du front à la Soral, on verra les dégâts.


  • ça y est ,Melencho a tres bien compris quels echos laisser derriere lui pour seduire par les basses ou les riffs subliminaux, les mefiants et les soupçonneux. JM le pen l’a fait avant lui et Melen s’en inspire.mais au lieu d’etre l’auteur des exces il delegue a d’obscurs le boulot . de meme que de qualifier n’importe quel journaliste de fasciste, lui confere une virilité populaire , visant a rassurer les retifs à la mollesse, qui pour cela penchait vers Marine.


  • Là j’avoue que j’ai du mal à comprendre. Pourquoi fait il ça, au risque de se griller avec les plumitifs ? C’est de la connerie ou quoi ?...

     

    • C’est simple : il suffit de voir d’anciennes interviews de lui, quand il était au PS et défedait l’UE , tout mielleux et surveillant soigneusement son language...
      Il sait que dans l’opinion du peuple, les médias sont pas mal discrédités, d’une manière générale, et donc, pour faire "plus vrai", plus "prolo" , il parle comme un charretier, subitement et agresse systématiquement les journaleux, sous les applaudissements des couillons du FdG...çà fonctionne.
      C’est de la comedia dell’arte : point barre.
      Pareil avec les socialos à Hénin beaumont : critiques virulentes, mais au final, je cite : " Jamais, je ne voterai de motion de censure."
      Un pourri, certes, mais qui a un réel talent de comédien et donc de menteur professionnel...mais parfois, y a un bug, comme pour le coup de ne "pas connaître le siècle"....
      Une grosse merde,quoi.


  • C’est devenu son fond de commerce, le petit plus pour faire peuple, à l’heure du média spectacle on en arrive là. C’est certainement ce qui lui vaut de ne pas avoir sa place au Siècle par ailleurs.
    Le péquin de base qui n’a pas étudié les antécédents de cet olibrius en conclura « Lui il dit ce qu’il pense, il ne se laisse pas faire ! » .Insulter la tapineuse sans jamais s’en prendre au maquereau, voilà bien une marque de courage.
    Triste constat sur ce qu’est devenue la rébellion dans les yeux de la majorité française.


  • Sacré Merluchon, comme le dit si bien A Soral, il va finir comme Besencenot.... oublié de tous au fond du caniveau... Pour un alccolo c est comme cela que ça se termine en general.... Le natrurel revient toujours.


  • Ca leur fait les pieds aux merdiats c’est eux qui l’ont mis au devant de la scène ce débile mental pour contrer marine Le Pen ben maintenant ils savent la haine oû elle est , c’est pas dit que sa popularité dure dans le temps si les merdiats ne le soutiennent plus mais ça il est trop con pour l’avoir compris c’est ce qui va le menner à sa perte .


  • Mélenchon est plutôt choyé par les journaliste donc ça pourrait n’ être que de la comédie ,comme d’ habitude .


  • Bodruchon le bouffon !!