Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Métavers, le monde numérique parallèle que veut créer Facebook

Quand le virtuel remplace le réel interdit

L’internet de demain attise déjà les convoitises. Avec l’annonce de la création de 10 000 emplois au sein de l’Union européenne d’ici cinq ans pour développer son métavers, Facebook compte bien garder son rang de géant de la Silicon Valley à l’avenir. […]

 

Si le concept semble intéresser les géants du web depuis peu, le metaverse, contraction de « meta » et de « universe » (métavers, en français), apparaît pour la première fois dans le roman de science-fiction Snow Crash (Le Samouraï virtuel) de Neal Stephenson, paru en 1992. Dans l’univers cyberpunk de l’auteur américain, grâce à des lunettes, tout individu peut se connecter à un monde en trois dimensions où les actions virtuelles ont des conséquences sur le réel.

Le concept a depuis inspiré le cinéma à l’image de la trilogie Matrix de Lana et Lilly Wachowski, entre 1999 et 2003. Le personnage de Neo, incarné par Keanu Reeves, découvre que le monde qu’il croit réel est en fait une simulation virtuelle appelée « la Matrice ». Plus récemment, Steven Spielberg avec son Ready Player One, adaptation du roman d’Ernest Cline, a lui aussi exploré le métavers au cinéma.

Ces mondes où le virtuel vaut autant, ou presque, que le réel suscitent forcément les fantasmes des développeurs de jeux vidéo depuis longtemps. Mais pas seulement. Mark Zuckerberg, patron de Facebook, s’est lui aussi lancé dans la course au développement de ces mondes virtuels. Pour lui, le métavers constitue « le Graal des interactions sociales ».

Contrairement à Neo dans Matrix, il ne s’agira pas de choisir entre la pilule bleue et la pilule rouge pour accéder au métavers, mais plus simplement d’enfiler un casque de réalité virtuelle. En moins de deux secondes, vous voilà dans un monde parallèle en trois dimensions tout en restant bien assis dans votre canapé.

Le principal objectif de cette révolution technologique est de rendre plus immersives les expériences virtuelles tout en étant en lien avec le réel. Plus concrètement, « c’est la fusion d’un univers virtuel avec des fonctionnalités qui sont, elles, bien ancrées dans le réel », résume Julien Pillot, économiste enseignant à l’Inseec et spécialiste des marchés technologiques, sur Franceinfo.

Ainsi, dans cet univers virtuel en 3D, les utilisateurs peuvent faire les boutiques virtuelles et acheter des vêtements avec leur argent bien réel. Leurs avatars pourraient alors les revêtir pour assister à une réunion en 3D avec leurs collègues-avatars ou à un concert virtuel donné par un artiste réel (tout en payant son billet avec de l’argent réel). Bref, les deux univers sont intrinsèquement liés.

[…]

Facebook a fait un premier pas vers le métavers dès 2014 en rachetant Occulus, l’un des leaders du marché des casques virtuels, pour 2 milliards de dollars. Puis, cet été, le projet « Horizon Workrooms » permettant de suivre des réunions en réalité virtuelle en 3D grâce à des lunettes spéciales a clairement traduit l’ambition de Mark Zuckerberg de répondre présent sur le marché. L’annonce de l’embauche de 10 000 personnes dans l’Union européenne ne fait que concrétiser cela. Avec ses 2,85 milliards d’utilisateurs, Facebook peut espérer disposer de l’un des métavers avec la plus importante communauté, s’il voit le jour. La guerre commerciale entre les géants du numérique risque bien d’avoir lieu.

[…]

L’évolution des infrastructures technologiques, le déploiement de la 5G qui offre un débit jusqu’ici inégalé en mobilité ou encore l’amélioration des casques de réalité augmentée qui ne cessent d’accroître leurs performances d’immersion sont des signes que les choses avancent. Pour Mark Zuckerberg, patron de Facebook, le métavers ne sera « pas totalement en 3D » dès le départ, et pourrait rester accessible sur un écran classique, ou via la réalité augmentée, « grâce à un superordinateur dans des lunettes épaisses de 5 millimètres ». Ses dernières annonces laissent penser qu’il table sur le déploiement de son métavers d’ici à 5 ans.

Lire l’intégralité de l’article sur ouest-france.fr

 

Vous isoler toujours plus dans le virtuel, sur E&R :

Vous évincer du réel pour le dominer, sur E&R :

 






Alerter

48 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2830746

    Monde de zombies ! Quand je pense que certains se réjouissent de ça et trouvent cela... quand tu vois la tronche de bougie de Zuckerberg je lui confirait même pas mon chat à ce psychopathe.

    que les ignares et que les cons s’enferment là-dedans, bon débarras ! Ils nous verront pas venir avec leur casque quand on leur petera les genoux :)

     

    Répondre à ce message

  • #2830764
    Le 22 octobre à 09:05 par Marble Dominance
    Métavers, le monde numérique parallèle que veut créer Facebook

    Ce sera possible de lui pisser sur la figure dans son métavers ?

     

    Répondre à ce message

    • #2831031

      Lui pourra vous pisser à la gueule tant qu’il le veut, mais dans l’autre sens un tel geste sera qualifié de haine, et passsible de prison (dans le prison métavers pour votre personnage, et dans la prison en béton pour vous).

      Dans cette sorte de matrice dans la matrice, il ne risque pas de manquer d’opposant (à cette matrice, et à celle qu’il y a au dessus), mais ils seraient bien avisés de bien jouer les cartes qu’ils auront en mains.

       
  • #2830770

    A l’occasion visionnez ou revisionnez le film (d’avant "Matrix") intitulé : "Passé virtuel" qui évoque déjà cet idée en 1999 et où les gens ne savent même pas qu’ils sont dans une simulation ainsi que dans des mondes emboîtés les uns dans les autres.
    Peut-être que déjà, ce monde ci que l’on appelle réalité est déjà un genre de simultation car quelque part, l’âme qui elle même est le véhicule de l’esprit est venue s’incarner dans un corps physique...

     

    Répondre à ce message

  • #2830793

    Donnez moi votre conscience, votre temps et votre argent, en échange je vous donne l’illusion.

     

    Répondre à ce message

  • #2830840
    Le 22 octobre à 10:44 par nanothermite
    Métavers, le monde numérique parallèle que veut créer Facebook

    QUI va arrêter ce fou ??

     

    Répondre à ce message

  • #2830883

    Tant qu’il y aura de la demande (une demande ou un désir fabriqué grâce à une ingénierie sociale de plus en plus sophistiqué associée à un abrutissement des masses), les mondes virtuels auront le vent en poupe.
    Adrien Sajoux nous l’avait bien expliqué, en attendant de coloniser l’espace la Lune, Mars et les autres planètes (ce qui peut prendre plusieurs siècles) il faut coloniser les mondes imaginaires et intérieurs de l’homme, afin de mieux l’asservir idéologiquement, psychiquement, créativement et spirituellement en le transformant en consommateur addictif.
    Cette nouvelle "réalité" virtuelle va s’imposer comme une matrice transhumaniste où tous les désirs et les excès seront possibles (enfin pour les plus riches et les plus soumis) en se superposant sur le monde réel naturel.
    On voit très bien où veut en venir le Diable, quelle meilleure façon de posséder les âmes qu’en fusionnant le virtuel et le réel, qu’en s’accaparant le monopole du plaisir, de la pensée et l’imaginaire. La fusion du cinéma, des jeux vidéos, de l’hypnose télévisuelle, de la musique luciférienne et de ses clips suggestifs remplis de symboles horribles.
    Est-ce ainsi que doit se terminer l’histoire de l’humanité ? Dans l’asservissement, la débauche et la décadence totale ?
    Il semble que oui, les textes sacrés nous ont tous prévenu.

     

    Répondre à ce message

    • #2831039

      Est-ce ainsi que doit se terminer l’histoire de l’humanité ? Dans l’asservissement, la débauche et la décadence totale ?



      Je n’apprécie guère les discours apocalyptiques. Même R. Guénon s’était laissé, certes à reculons, aller à tergiverser sur ce sujet.
      Il n’y a rien de nouveau sous le Soleil : l’asservissement, la débauche et la décadence ont cours depuis des temps indéfinis quelles que soient leur forme extérieure.

       
  • #2830919

    Rien que le nom est louche : "métavers".
    Comme le ver luisant, autre nom de l’ARN de Luciférase, utilisé pour mettre au point les vaccins ARN anti covid 19 (et c’est le Dr Robert Malone, concepteur de la technologie ARN qui le dit, cf interview dans FranceSoir).
    Bref l’antique serpent du jardin d’Eden qui nous propose son nouveau monde.

    _Non merci_

     

    Répondre à ce message

  • #2831013

    En 2017 deja, Chamath Palihapitiya, un des directeurs de facebook, et desormais milliardaire, avait dit que les reseaux sociaux detruisaient ’la fabrique sociale qui est a la base des societes’. Il regrettait y avoir contribue.

    La on va plus loin dans la destruction des societes et des rapports humains. Il manquera plus qu’on puisse acheter des marchandises dans ce monde virtuel, qui seront livrees par drone, et on ne pourra peut-etre plus echapper a la vie dans ce monde virtuel.

    Le choix semble etre d’aller soit dans toujours plus de virtuel (un monde qui nous offre plus de comfort mais nous deshumanise), ou revenir dans le reel integral (un monde peu comfortable, ou on vit au rythme des saisons et intemperies, mais qui fait de nous des etres bien humains). J’ai l’impression qu’on a de moins en moins de possibilite de vivre quelque part entre ces 2 options.

     

    Répondre à ce message

  • #2831253

    Sur le sujet, voir aussi le court métrage "made in France" Reality 2.zero.
    Grosse satire du marché du virtuel et de la crétinerie de ceux qui y plongent.

    https://www.youtube.com/watch?v=IQM...

    Rendre le réel ignoble pour mieux vendre des mondes virtuels, nous y sommes, les jeux vidéos offrent déjà se genre "d’évasions".
    Le succès du dernier Zelda Breath of the Wild par exemple est édifiant : l’appel de la nature, l’exploration, maitriser son destin... Tout cela y est très bien fait il faut être honnête, mais s’extasier sur des forets, des prairies et des couchés de soleil virtuels, faut arrêter les conneries.

     

    Répondre à ce message

  • #2831276

    Ça va faire un malheur au 27ème confinement...
    Une nouvelle vague ? Restez chez vous et enfilez votre casque virtuel !

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents