Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Mistral : le gouvernement français s’obstine à refuser la livraison

Les conditions ne sont pas réunies pour la livraison du premier des deux navires de guerre Mistral commandés par la Russie, a déclaré jeudi à Belgrade le Premier ministre français Manuel Valls.

« Vous connaissez la position française. Aujourd’hui les conditions ne sont pas réunies pour leur livraison à la Russie », a indiqué M. Valls quelques jours avant la date prévue pour la livraison du premier navire de classe Mistral à la Russie.

Les médias ont antérieurement rapporté que la remise du premier bâtiment de projection et de commandement (BPC) de classe Mistral à Moscou serait reportée de trois mois. Un responsable russe chargé de la coopération militaire et technique a indiqué à RIA Novosti que Moscou n’avait reçu aucun avis sur le report, la suspension ou l’annulation du contrat russo-français.

L’administration du président français François Hollande a annoncé le 3 septembre que les conditions pour la livraison du premier navire à la Russie n’étaient pas réunies compte tenu de la situation en Ukraine.

Le groupe français de construction navale DCNS et l’Agence russe d’exportation d’armements (Rosoboronexport) ont signé en 2011 un contrat de 1,2 milliard d’euros prévoyant la construction de deux BPC de classe Mistral pour la Marine russe. Le premier navire, le Vladivostok, doit être remis à la Russie en 2014 et le second navire, le Sébastopol, en 2015.

Voir aussi, sur E&R :

Retour sur les origines de la crise avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

33 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • "Mistral : le gouvernement français s’obstine à refuser la livraison"

    Faut pas s’exciter ! Pour l’instant, c’et de la com (peut-être même avec la complicité de la Russie).

    Par contre, lorsque les délais sans pénalité seront dépassés, si les Mistrals ne sont toujours pas livrés, alors là, y aura matière à s’inquiéter pour notre pays martyrisé.


  • Le Mistral a été commandé par la Russie pendant la période de Anatoli Serdioukov ex ministre de la défense (poursuivi pour des affaires de corruption). Il ne serait pas étrange de faire une corrélation avec cette commande. Car ce est qui incompréhensible selon les terme même des experts militaires russes, que la Russie puisse commander un BPC qui ne peut naviguer dans des eaux dont la température est inférieure à -7°.

     

  • "Les conditions de livraisons ne sont pas réunies"... Mais de quelles conditions parle ce clown de Valls ? Je serais curieux de savoir quelles "conditions" est bien capable d’imposer la France pour une commande déjà payée, à un pays comme la Russie et à son président qui manifestement à 100 fois plus de couilles que toute la classe politique française réunie... Plus de couilles, mais une patience probablement pas illimitée... Alors attention de ne pas trop jouer aux cons...


  • J’ai le sentiment que Vladimir Vladimirovich leur prépare un joli cadeau de Noël...


  • Quel est le délai maximum,avant que la Russie puisse engager une procédure en justice, et demande le remboursement ainsi que les pénalités.
    Et combien de temps met la justice pour se prononcer ???
    La parole de la France pour de gros projets ne sera plus audible.,les entreprises de pointe et leurs employés, leurs ingénieurs, les chercheurs, et l’ensemble du peuple n’oublieront jamais...depuis quand un président français baisse sa culotte devant les sollicitations de l’OTAN ? À ce point là, tu es le meilleur et le plus haï par le peuple. Merci Hollande, grâce à toi, nous avons la chance de grossir les rangs..


  • Ca coince aussi peut-être parce qu’une rétro-commission n’aurait pas encore été versée... Et Julie Gayet exige peut-être aussi sa ristourne... Chi lo sa ?


  • Ca coince parce qu’ils n’ont pas trouvé la bonne traduction du mot "Retro-commission" du Ladino sépharade Elyséen au Yiddish, la langue des intermédiaires "russes" . E&R devrait les aider...


  • Ca vient d’un simple problème de traduction : quand les "Français" ont parlé de "rétro-commission" le traducteur russe a compris "métro-commission", il a pas compris que les francaouis demandaient du pèze , il a cru que les russes devaient aussi livrer des rames de métro ! Le malentendu dure toujours et les "Français" attendent le versement du pèze pour débloquer les Mistral .


  • C’est encore le contribuable français qui va payer, donc pas de panique.

     

    • #1023702

      on va surtout payer par l’arrêt de nos chantiers navals et la fin de moults gros contrats internationaux...
      France = pays pas fiable, donc plus de contrats...
      Imparable.
      Bravo le gouvernement !
      Entacher à ce point la réputation de notre pays, de nos ouvriers et techniciens, de nos chantiers, ça ressemble même à une opération de trahison nationale claire et nette.
      M/


  • #1023389

    Il convient donc ..que les RUSSES fassent comme les israeliens, et les vedettes , que DeGaulle refusait de livrer ...ET QU ILS SONT DONC VENUS tout simplement , voler , de nuit à CHERBOURG...pour repartir par la mer en israel...

    CA NE SERAIT QUE JUSTICE ET EN HARMONIE AVEC L IMPUNITÉ INTERNATIONALE DES ISRAELIENS...

    JE NE CROIS PAS QU IL YA AIT EU NON PLUS...aucune sanctions...sauf des apitoiements et autres tergiversations de principe . comme pour lassaut du bateux humanitaire turc , abordé en eau international lors de laide turc aux palestiniens

    what else ?

     

    • Bonjour,

      Je ne connaissais pas cette affaire, merci de l’avoir signalé.

      Pour ceux qui ne sont pas au courant :

      Les « Vedettes de Cherbourg » sont des navires qui furent l’enjeu d’une des affaires les plus surprenantes de détournement de matériel militaire français. Le détournement eut lieu au départ de Cherbourg, dans la nuit de Noël 1969, quand les vedettes commandées par Israël furent dirigées vers cet État malgré l’embargo sur les armes qui le visait.

      En 1965, la France passe un contrat (en fait deux contrats signés les 26 juillet 1965 et 14 mars 1966) avec l’État d’Israël pour la vente de douze vedettes lance-missiles (les patrouilleurs de classe Sa’ar III). Le contrat ne porte cependant que sur la livraison des navires dépourvus de leur système d’armes, celui-ci étant installé par Israël. Un chantier naval de Cherbourg, les Constructions mécaniques de Normandie (CMN) fondées par Félix Amiot, est chargé de l’exécution de la commande. Mais après la Guerre des Six Jours, le général de Gaulle décrète un embargo sur la vente d’armes à destination d’Israël. Cependant cet embargo sélectif ne touche que les armes offensives et épargne les vedettes pour l’instant avant une extension de cet embargo décidée après le raid israélien sur l’aéroport de Beyrouth en décembre 1968.

      La première vedette est lancée le 11 avril 1967. Cinq de ces vedettes sont livrées avant l’embargo ; deux, en essais au moment de l’embargo, profitent de ces essais pour rallier Israël ; les cinq autres étant devenues indésirables dans l’arsenal, le vice-amiral Bouillaut, préfet de la 1re région maritime, les fait amarrer dans le port de commerce, dans une darse appartenant aux CMN, en face des bureaux de Félix Amiot. Hors du port militaire, leur évasion devient alors possible.

      La suite ici

      http://fr.wikipedia.org/wiki/Vedett...

      Je connaissais l’histoire de la bombe atomique israélienne, mais la, c’est incroyable tant cette affaire et celle des Mistral peuvent être comparées.


  • Si tu t’obstines, faudra sortir le chèquier papa.


  • Non seulement ces guignols livrerons les bateaux mais en plus ils irons a Canossa ,après avoir fait une croix sur leur chemin de Damas ! Poutine leur a déjà prouvé qu’il pouvait après beaucoup de patience et de sérénité leur glisser des quenelles sur tous les fronts et dans tous leurs fions ! Ils ne se rendent même plus compte du ridicule de leur soumission aux Israélo-cow- boys !!!


  • Je ne comprends pas tous ces commentateurs, notamment sur E&R, qui continuent à avancer l’argument des pénalités.

    La France ne livrera pas les mistrals et elle ne paiera pas de pénalités, un point c’est tout.

    Il faut bien se mettre dans la tête maintenant que l’empire se fout complètement du "droit international".

    Le "droit international" c’est bon pour les petits pays, quand on veut leur imposer quelques chose.

    Qui plus est, l’empire est manifestement dans une stratégie de provocation : ils veulent absolument pousser Poutine à la faute (un peu comme en Pologne à une certaine époque pour provoquer un autre dirigeant qui avait osé défier, lui aussi, le système monétaire anglosaxon, pour ceux qui ont vraiment étudié en profondeur une certaine période récente...).

    Alors moi depuis le début, je pense que les mistrals ne seront pas livrés, et que la Russie n’obtiendra jamais gain de cause la rupture du contrat.

    Mais le pire dans cette histoire est que la Russie a fabriqué une partie des navires, et qu’aujourd’hui, la France parle de vendre les mistrals à l’OTAN ou au Canada... hallucinant !


  • Ce que je ne comprend pas c’est le besoin des russes de commander un navire de guerre français alors qu’ils ont tout le savoir pour fabriquer des navires de guerres plus évolués que le Mistral, en plus si une guerre oppose la Russie à la France cette dernière pourrait éventuellement prendre le contrôle sur le Msitral grâce à des systèmes d’espionnage électronique implantés comme on l’a fait à la Lybie et les avions de Khadaffi.

     

    • Ben c’etait surement pour rendre service à notre industrie ,ou dans le cadre d’echange commerciaux.. mais la petite France "d’en haut", au lieu d’être reconaissante, n’y a vu là qu’un moyen de pression (un des seul disponible,probablement).

      Ca donne l’idée de la médiocrité de nos dirigeants, alors que notre industrie visiblement est en mesure de prendre ce genre de commande,et d assurer la formation des personnels, bref... du beau gachis.


    • @ léon et OTOOSAN, merci pour les informations, je ne suivais pas l’actualité régulièrement et cela m’a échappé, je pense que la France va gagner beaucoup dans une alliance avec la Russie que d’être l’esclave des pays qui dirigent réellement l’Otan (Usa, Israel, Angleterre).


    • Cette situation fait pensé à ce pays d’Afrique,à la fin des années 70,qui voyant arriver dans son port,un navire militaire en provenance d’un pays d’Europe,venue faire dont d’une quinzaines de 4x4 Lande Rover au gouvernement en question,ce dernier exigea le payement des frais de douane pour délivrer l’autorisation du déchargement des véhicules offerts sur son sol.
      Après plusieurs jours d’attente et de tractations,la taxe de douane étant toujours exigée,l’ordre fut donné an matin de décharger les 15 cadeaux rutilants, dans la mer face au port.


  • @ Fask ! Les russes ont très bien expliqué cela il y a trois mois : a l’époque Sarko, des pressions politiques amicales les ont conduit à commander ces deux bateaux qui ne correspondent pas à des besoins de l’armée Russe, ils donnaient du travail aux chantiers français pour marquer leur bonnes volontés de coopération...Je ne pense pas qu’ils recommencent !!!

     

    • Non seulement les Russes ne nous achèterons pas ces bateaux, mais les Indiens peuvent aussi se servir de cette mésaventure pour rejeter la signature d’un contrat d’achat de Rafales, vu que cette histoire là-bas est très débattue.

      Car le "I" de BRICS, c’est bien l’Inde et qui nous dit que, très bientôt, nous (US, France, GB, et autres laquais atlantistes) ne soyons pas en guerre économique avec les 4 autres pays du BRICS ?


  • "Les conditions ne sont pas réunies." Difficile de faire plus flou...Il est où le blême ?
    Pour une fois que la France n’est pas importateur de quelque chose !


  • ont devrait manifeste contre se gouvernement qu il livre ce que la France a promis , il ne faut plus les laisser faire , et en meme temps ont vera la force des patriotes , mais cette fois ci avec casque et gourdin , y en a asse de se faire ridiculise par ses gents , le seule qui decide s est le peuple , ont attend les propositions .une date cessons de subir et de" commenter ;aux ellites de la dissidence de lancer une date


  • Je serais Poutine, j’arrêterai cette comédie en annulant la commande et j’exigerais du Gouvernement français qu’il rembourse ce contrat non respecté.

    C’est triste, mais mon pays est tombé si bas dans ses singeries que j’en suis réduit à spéculer contre lui... Il n’y a plus que ça pour démontrer la folie de nos dirigeants.

     

    • @How.........t’inquiète, les traitres c’est pas nous donc pas la peine de " tomber " dans une inversion auto-accusatoire !......et spéculer contre un ramassis d’ ennemis, tels que la France n’en n’a jamais connus, c’est carrément un acte de patriotisme !!


  • J’vois pas dans quel boulot y va se reconvertir quand y va jarter l’flanby !!!


  • Ils vont les livrer ces bateaux !! nom d’une pipe !
    Un contrat commercial n’est pas un outil diplomatique... s’l y avait du chantage ou des demandes à faire, c’etait avant la signature.
    Le bateau est construit, alors il n’y a rien à discuter.

    En plus nous on a rien contre les Russes, on est même plutot d’accord avec eux.
    On à même une culture commune... rien à voir avec les Américains, avec leur marché et leurs gros sabots.


  • Le gouvernement "français" qui n’a que du vent à vendre préfère garder le Mistral, ça peut se comprendre : si on lui enlève le vent...


Afficher les commentaires suivants