Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Mort de Said Bourarach : quatre hommes jugés aux assises en mars

Quatre hommes accusés d’avoir provoqué la mort de Said Bourarach, un vigile de 35 ans, qui s’est noyé dans le canal de l’Ourcq en mars 2010, seront jugés aux assises de Seine-Saint-Denis du 17 au 26 mars, ont annoncé vendredi les avocats des parties.

Les accusés, âgés de 19 à 25 ans à l’époque des faits, sont poursuivis pour « violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner, avec usage ou menace d’une arme ». Ils encourent une peine maximale de 15 ans de réclusion criminelle.

La mort de M. Bourarach, ce père de famille marocain de 35 ans, musulman non pratiquant et analphabète, qui tentait d’échapper à un groupe de jeunes – de confession juive – qui l’avait pris en chasse avait réveillé un profond sentiment d’injustice dans la communauté musulmane.

Sur des sites d’information communautaire, l’origine des agresseurs ainsi que leur sympathie supposée pour la Ligue de défense juive (LDJ), suffisait à établir la dimension raciste de son « meurtre ».

La très discrète couverture médiatique de son destin tragique – souvent comparée à l’émoi suscité par la mort de Clément Méric ou de Ilan Halimi – a alimenté le sentiment d’une indignation à géométrie variable.

Lire la suite de l’article sur leparisien.fr

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

30 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • « violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner »
    Serieusement ?

     

  • Une indignation a géométrie variable.......NON.... Très discrète couverture médiatique...... vous voulez dire aucune couverture médiatique.... Mais quand il s’agit d’un juif..... La couverture "médiatique" tourne en boucle..... C’est bizarre.... Sans intention de la donner, d’après les faits ils sont revenus pour lui donner justement...

     

  • "La mort de M. Bourarach, ce père de famille marocain de 35 ans, musulman non pratiquant et analphabète, qui tentait d’échapper à un groupe de jeunes – de confession juive – qui l’avait pris en chasse avait réveillé un profond sentiment d’injustice dans la communauté musulmane."

    Où est l’intérêt de dire qu’il était analphabète et comment le savent ils ? Parce que c’est faux !
    De quel sentiment d’injustice de la communauté musulmane parlent ils ? Ya eu aucune réaction communautaire bande de menteurs, ya eu Dieudo et Soral c’est tout !


  • Il faudrait que LeParisien m’explique ce qu’est un musulman non pratiquant parce que la je seche ....


  • Un musulman non pratiquant, ça existe ?

    Et je me demande pourquoi il fallait absolument mettre en avant son analphabétisme...si tenté qu’il l’était (ce qui reste à prouver ?) même quand on pense avoir une bonne nouvelle, faut que ces raclures la fasse passer comme une nouvelle anodine. La victime qui l’avait cherché en somme.

    Enfin bon, retenons le fond et pas la forme, en attendant le procès.

     

    • Il existe bien des chrétiens ou des juifs non pratiquants... à ce que je sache.

      Je vais pas faire mon Emmanuel Caron, mais

      En France, évoquer l’analphabétisme d’une personne (du moins de notre langue, car ne connaissant pas le russe, je serais un analphabète en Russie) est très souvent montrer une personne en très grande précarité sociale : il est souvent nécessaire de savoir lire et écrire pour le travail.

      Pour être vigile d’un magasin en zone franche, je pense pas qu’une grande connaissance littéraire soit nécessaire.

      Quand à ces allégations qui n’appartiennent qu’au journal, libre aux proches de Saïd de démentir sinon d’attaquer le journal.

      Moi je comprends ici qu’il ne devait pas faire ce travail de gaîté de cœur, en plus pour ce que ça lui a coûté. Mais il le faisait... C’est déjà très bien !

      On va pas faire une légende de Saïd comme les antifas le font avec leurs martyrs comme Clément Méric... de Bellefont.

      On est pas dans le ni pardon, ni oubli.

      On demande simplement que justice soit faite.

      Ce qui serait déjà pas mal.


    • Quelqu’un qui fait la shahada est musulman jusqu’à preuve du contraire.

      Quand à celui qui ne fait pas la prière, il n’y a que l’école hanbalite qui dit qu’il n’est pas musulman, sinon les autres écoles disent qu’il reste musulman (info à vérifier).


    • Musulman, juif, chrétiens = pratiquant d’une religion (islam/juive/catholique). Si tu ne pratiques pas la religion, tu n’es pas ni musulman, ni juif, ni chrétien.

      Je veux pas faire de leçon mais un musulman c’est quelqu’un qui pratique une religion, sinon c’est un maghrébin et dans ce cas il devrait être présenter comme un français et pas une sorte de sans papier qui se trouvait là par hasard.

      On reste d’accord sur le fait que seule sa famille, qui au passage galère déjà à faire condamner des gens qui sont responsable de la mort de said Bourarach, est apte à déposer une plainte bien qu’ils ne soient sans doute pas au courant de l’article et qu’ils sont les seuls à pouvoir dire si il est effectivement analphabète ou pas.

      Reste que ces informations ne sont absolument pas pertinente dans cet article et qu’à la limite, c’est même préférable de les supprimer car elles n’ont aucun intérêt.


    • Ça part d’une méconnaissance de l’Islam et d’une assimilation au christianisme, qui pratique le baptême.

      Le Parisien n’est bon que pour vous donner les résultats des équipes locales. A part ça n’importe qui peut faire des piges dans ce journal.


  • ...Ces 4 sous-hommes comparaissent libres aux Assises...c’est pas commun ça...


  • #998184

    Quel et le problème qui soit analphabète ou pas ?
    J’aurais aimer savoir le parisien torchon journlalistique


  • Et dire que les assassins de Said Bourarach se promènent tranquillement dehors,on voit bien qui dirige l’institution judiciaire en France !!L’affaire Illan Halimi qui comme une tempête s’est abattue sur la France ,les politiques de tous les bords se sont mis en deuil et ont mis la France en deuil,on a même baptisé un square au nom de Illan Halimi,du jamais vu dans ce pays ! Dans un intervalle de quelques jours un autre français Mr Savéan un catholique était assassiné avec actes de barbaries, torturé retrouvé avec les oreilles arrachées là c’était l’indifférence totale de la part des journalistes et des politiques comme pour l’affaire Said Bourarach !! Ils sont à vomir ces politicards et ces journaputes du système !!


  • L’article pratique le slalom (non pas slalom) de haut vol pour éviter le hors-piste ! Gare aux dérapages incontrôlés.

     

  • Un bon sujet sur lequel Arcady va se précipiter, je n’en doute pas !


  • "Musulman non pratiquant " ?! Serait-ci une circonstance particulière qui appelle à plus de compassion ?,un élément favorable à la défense ?! un état-civil ?!, ou une fiche de police politique indiquant "ne va pas à la mosquée ?!

    "Analphabète" ?! Il est " vrai " qu’un vigile "bougnoule d’arabe" ne peut-être qu’une "racaille" évadée des ghettos de Casablanca, une brute épaisse, une mauvaise graine, un "Untermensch ", ce sous-homme qui nous rappelle les heures les plus noires de la rafle des juifs dans le Paris des collabos vichystes .

    Les presstitués des merdias de la haute finance cosmopolite, n’ont pas encore fait leur deuil du temps des Croisades, de la guerre du Rif et d’Algérie . Ces plumitifs à la soumission canine savent ce qu’il en coûte de déranger les vrais maîtres du monde : la gamelle et la niche . Leurs maîtres jouent de la flute et du tambourin. Les journaleux aux ordres dansent .

    La menace de "ratonnade" plane toujours et , les hors-la-loi sûrs d’eux-mêmes et dominateurs rodent dans les villes. Ils ne s’arrêteront jamais d’eux-mêmes !


  • Une pensée pour Dieudonné qui a porté ce dossier à bout de bras. Quand tout était foutu. Qui a été accusé de créer des parallèles malsains etc. Enfin les agresseurs passent en justice. Aux assises. Là, ils sont dans le grand-huit. Avec des jurés portés sur le régime ananas, ils pourraient bien encaisser une très grosse quenelle.

     

    • Les jurés sont là pour la frime : juré moi-même, j’ai vite compris que c’était le magistrat présent soi-disant pour "conseiller" les jurés pendant les délibérations qui décidait du jugement . Pas plus de justice "rendue au nom du peuple français" que de beurre au chose .


  • " Ils encourent une peine maximale de 15 ans de réclusion criminelle."

    - déjà faut qu’il soit condamné ,deuxièmement ils n’en prendront qu’un tiers avec la justice française surtout qu’en plus de cela les prisons sont pleines et que surtout un juif au milieu d’arabe et d’africains de confessions musulmane fait qu’ils seront probablement en danger et sa je pense que la justice en tiendra compte .

    "La mort de M. Bourarach, ce père de famille marocain de 35 ans, musulman non pratiquant et analphabète, "

    - c’est quoi un musulman non pratiquant ?

    comment ils font pour le savoir ?

    qu’il soit pratiquant ou non pratiquant est-ce une circonstance aggravante ou atténuante ?

    en quoi est-ce important de souligner qu’il était analphabète ?

    avez vous pensez a sa famille ?

    "qui l’avait pris en chasse avait réveillé un profond sentiment d’injustice dans la communauté musulmane."

    - pas seulement les musulmans car beaucoup aujourd’hui utilise l’affaire bourarach pour démontré les dysfonctionnement judiciaire de notre justice exemplaire .

    "Une altercation avait alors éclaté, l’un des agresseurs s’emparant d’une manivelle à cric tandis que le vigile répliquait avec sa bombe lacrymogène. S’en était suivie une course-poursuite le long du canal entre le vigile et le client, qui avait appelé trois hommes en renfort. "

    - c’est peut être la même chose mais j’aurais voulu que vous disiez qu’il avait d’abord appelé trois hommes en renfort et que par la suite ils se sont mis a chasser le goy .

    parce que quand je lis les deux premières ligne de ce paragraphe j’ai l’impressions que l’hystérique était loyale ce qui n’a pas été le cas ; surement un style d’écriture enseigné dans les grandes écoles de journalisme parisien .

    "Selon les mis en cause, le vigile se serait noyé après s’être volontairement jeté dans le canal, ce que conteste la famille."

    - on s’en fous des mise en cause, eux non pas le droit a la parole ,il y’a déjà suffisamment d’éléments a charge jouant en leur défaveur ,si il fallait prendre un point de vue sa serait plus celui de la famille avant celle de ces sanguinaires .

    " Le renvoi devant les assises a été décidé par un juge d’instruction de Bobigny qui a estimé que ... "

    - aller savoir quelle pression il a subi celui-la .....

    je comprend que c’est Grégory Cohen qui te paye mais quand même ! ces errements journalistiques sont plus qu’insupportable mon auréole .


  • Un jugement équitable : quatre billets d’avion pour Tel Aviv avec interdiction absolue de revenir en France .


  • "musulman non pratiquant", "analphabet", "ne savait pas nager"...

    C’est un article ou un début de plédoirie de la défense ?

    La vérité c’est qu’il a été roué de coups : 38 hématomes excusez du peu, et que ses poumons étaient remplis de gaz lacrymogère, voilà pourquoi il s’est noyé !

    Ces "barbares" sont donc libres en attendant le procés ? Et ils ne risqueraient que 15 ans ? Ils n’écoperont sans doute que de pas plus de 8 ans.

    Qu’à cela ne tienne, même s’ils ne passaient qu’une seule journée en prison, j’espère que "les Noirs et les Arabes", chers à Zemmour qui "surpeuplent les prisons françaises" comme il aime à répéter, sauront réajuster les choses...


  • Apparemment l’avant-garde a tous les droits sur l’arrière-garde !?
    Merci el blanco.


  • Pour un meurtre qui pourra être considéré comme similaire sauf qu’en 1995, le meurtrier était sans arme, celui qui a poussé dans l’eau, Mickaël Fréminet, après 5h45 de délibéré sera condamné à 8 ans de prison ferme.



    Le 1er mai 1995 dans la Seine à proximité du pont du Carrousel à Paris, Brahim Bouarram, un Marocain né en 1965, est poussé par des militants provenant des rangs de la manifestation annuelle du Front national en l’honneur de Jeanne d’Arc. Ne sachant pas nager, il se noie. Âgé de 29 ans, il était père d’un enfant.

    Son meurtrier a été condamné à 8 ans de prison.



    http://www.ina.fr/economie-et-socie....


  • Si je me souviens, il avait réussi à se mettre à l’abri de ce gang de barbares. Mais il est ressorti parce que ces fourbes menaçaient de tuer sa chienne laissée dehors. Il y a laissé sa peau. Désolé, mais moi ça me touche, me parle. Ça signe la grandeur de cet "analphabète musulman" Saïd Bourarach.

    Mes pronos :
    - Mois de mars ? Le procès est pas encore fait ! d’ici là ...
    - Identité des avocats ? Klugman ? Goldnadel ? Kiegman ? payés par le CRIF
    - Il n’y aura pas de Square "Saïd Bourarach".
    - Pas de prison ferme (bénéfice du doute, c’est parole du maître contre parole de l’esclave)


  • Affaire déjà jugée !!!

    La mascarade continue !

    http://www.panamza.com/131014-boura...

    JUSTICE POUR SAÏD !!!!!!!!!!!!



  • Sur des sites d’information communautaire, l’origine des agresseurs ainsi que leur sympathie supposée pour la Ligue de défense juive (LDJ), suffisait à établir la dimension raciste de son « meurtre ».




    C’est vrai que " la dimension raciste" en France est indiscutable uniquement quand la victime est juive , on avait bien compris .


  • Il y a en effet matière à être surpris en lisant l’article. L’intitulé énonce déjà que " le vigile de 35 ans qui s’est noyé" (il se serait donc suicidé ? Pourquoi alors traduire quelqu’un en justice ?). D’autre part il est fait état qu’il était musulman "non pratiquant" et "analphabète". Je n’ai peut-être pas suivi l’actualité judiciaire récente mais, y aurait-il eu une loi, promulguée à mon insu et édictant que l’assassinat d’une personne musulmane "non-pratiquante" et "analphabète" n’est pas punissable ? Où qu’il y a des circonstances atténuantes dans ce cas ? Où que ces circonstances atténuantes ne sont données que quand les agresseurs sont juifs, sionistes et savent lire et écrire( la dernière qualité restant à démontrer) ? Il est intéressant de constater que lors des évènements récents à Gaza, Manuel Valls a stigmatisé les manifestants pro-palestiniens accusés d’importer le conflit israélo-palestinien en France. Et que le respect de l’égalité républicaine interdisait de stigmatiser une communauté en France. Une petite question : Lorsque un groupe de juif traque et tue une personne de souche arabe en France à la manière dont des colons israéliens se comportent à l’encontre des palestiniens, qui alors importe ce conflit en France ? Où en est la sacro-sainte égalité républicaine quand d’un côté des juifs tuent un arabe et sont au-mieux condamnés à des peines très légères et quand de l’autre une simple tentative commise par des arabes de porter atteinte à la vie de juifs sionistes soutenant la politique israélienne ferait immédiatement condamner ses auteurs à la réclusion à perpétuité ? L’état français semble avoir oublié que la principale cause de touts les conflits dans l’histoire de l’humanité a été le non-respect de l’égalité et de la dignité humaines d’une catégorie de personnes par une autre.


Afficher les commentaires suivants