Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Mensonge de l’égalitarisme

Des top-models naines défilent à Paris

Ce n’est pas la taille qui compte et ces femmes mesurant moins de 1,30 le prouvent de belle manière en défilant sur les podiums de la Fashion week à Paris.

À bas les diktats des podiums ! Glamour et sûres d’elles, une dizaine de mannequins de petite taille, américaines et françaises essentiellement, ont défilé vendredi sous les bravos du public lors de la prestigieuse Fashion Week de Paris.

Seul critère de casting pour ces top-models atypiques qui portaient des tenues créées sur mesure par l’agence new yorkaise Creative Business House : ne pas dépasser 1,30 mètre. Bien loin des mannequins longilignes qui arpentent habituellement les podiums.

L’association française Donnons-leur une Chance a été cofondatrice, avec Creative Business House, de ce « défilé des personnes de petite taille » ou « défilé des ppt » - baptisé « The Dwarf Fashion Show » de l’autre côté de l’Atlantique. Il en est à sa troisième édition, après une première en septembre 2014 à Paris, suivie par New York cet hiver. Deux autres défilés sont prévus en 2016, à Dubaï et Tokyo.

C’est dans le Salon des Maréchaux du ministère de la Culture que Christine, Ophélie, Emma, Hélène, Melissa ou Ismahn, coiffées et maquillées par des pros, ont défilé avec assurance et dans la bonne humeur, prenant la pose face aux photographes et aux caméras. La Londonienne Lucy, 16 ans, a clos le défilé, en robe de mariée, comme il se doit...

 

Déjà New York

Certaines, comme la Californienne Christine, avaient déjà participé à la Fashion Week de New York. Pour la Française Emma, c’était une première. « C’est pour changer le regard des gens sur nous et parce que j’aime la mode que j’ai eu envie de défiler », explique-t-elle à l’AFP. « Et cela pourrait donner l’idée aux créateurs de faire des vêtements pour nous. »

Pour les initiateurs de cet événement, il s’agit de contrer les « diktats discriminants de la beauté ». C’est aussi la possibilité de promouvoir l’égalité des chances dans le monde très stéréotypé du mannequinat et de répondre aux attentes des « ppt » fashionistas en matière de vêtements.

La mode s’ouvre peu à peu à la différence. Ainsi, la Fashion Week de New York a accueilli en septembre une jeune trisomique australienne, Madeline, et une Américaine, Rebekah Marine, née sans avant-bras droit. Madeline est déjà engagée en 2016 aux Fashion Weeks de Tokyo, Milan et New York. En 2006, John Galliano avait déjà fait défiler des personnes de petite taille, des femmes rondes ou âgées.

Prochaine étape ? Intégrer des personnes de petite taille dans un défilé de mannequins classiques ? Ce serait un pas de plus pour bousculer les tabous de la mode.

 

Revoir les analyses d’Alain Soral sur les jeux Paralympiques et la mise en avant des handicapés (extraits des entretiens d’octobre et novembre 2012) :

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

54 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1283371
    le 03/10/2015 par pff
    Mensonge de l’égalitarisme

    Enfin, les sujets prioritaires sont traités dans les médias avec quelques rappels salutaires en passant :



    La Londonienne Lucy, 16 ans, a clos le défilé, en robe de mariée, comme il se doit...



  • #1283383
    le 03/10/2015 par cylon
    Mensonge de l’égalitarisme

    A quand des manchots informaticien ? gratte moi l’nez collègue.


  • #1283384
    le 03/10/2015 par arcésilas
    Mensonge de l’égalitarisme

    Bientôt des nains dans l’armée où la police au nom de l’égalité ?
    Pourquoi pas non plus créer une équipe de football de nain avant de créer une équipe féminine de nain ?
    Je crois qu’au nom de l’égalité nous devrions inclure dans nos armées, dans nos équipes sportives internationales, un quota d’aveugles, de sourds, de muets, de cul-de-jatte, de nain etc...
    Et justement..., au nom de l’égalité pourquoi les barèmes sportifs d’entrée dans l’armée où dans la police ne sont pas mêmes entre homme et femme ?
    Pourquoi les féministes ne crient pas "aux scandales" ce qui serait, il me semble, au nom de "l’égalité", la moindre des choses !

     

    • #1283429
      le 03/10/2015 par matador
      Mensonge de l’égalitarisme

      Une équipe de foot de cul-de-jatte, on fait comment ? ou de rugbymans manchots...L’absurde ’ car on est en plein dedans) a forçément des limites prag-ma-tiques.


    • #1283518
      le 03/10/2015 par Marc
      Mensonge de l’égalitarisme

      Et bien pourquoi pas ? les soldats de 14-18 ne dépassaient pas 1m70 en moyenne ! Et je crois qu’ils avaient plus de corones que tout les grand gaillard d’aujourd’hui.


    • #1283519
      le 03/10/2015 par arcésilas
      Mensonge de l’égalitarisme

      @Matador
      Après carré blanc sur fond blanc ou la musique sans son avec"silence" pourquoi pas inventer le "foot sans ballon" ?
      Tout est permis dans une société tel que la notre n’est ce pas ?


  • #1283386
    le 03/10/2015 par olivier
    Mensonge de l’égalitarisme

    Les défilés de mode étaient du genre : "la femme de Dracula est anorexique".
    Maintenant les trisomiques, les naines, bientôt les féministes du front de gauche, voire les thons de la politique et les morues des merdias !
    Jusqu’où iront-ils ?


  • #1283396
    le 03/10/2015 par cocagnus
    Mensonge de l’égalitarisme

    absolument d’accord ! Rien à ajouter.


  • #1283397
    le 03/10/2015 par Hector
    Mensonge de l’égalitarisme

    Les anciens étaient superficiels par profondeur ! Un minimum d’eugénisme est une nécessité pour une société.


  • #1283401
    le 03/10/2015 par Kamino
    Mensonge de l’égalitarisme

    Beaucoup de réactions assez violentes. Trop, peu être. Elles veulent exister, comme nous tous. C’est le grand méchant loup qui a perverti ce qu’il a touché, encore.


  • #1283402
    le 03/10/2015 par letroudanslatête
    Mensonge de l’égalitarisme

    Si on veut aller jusqu’au bout dans l’égalitarisme à deux balles pourquoi ils sorte pas une catégorie "obèse" à ce moment là ? Eux aussi ils ont le droit d’être différent et d’avoir confiance en eux. Eux aussi ils peuvent faire du sports ! Non mais ! Et elle à raison de dire qu’il faut que ce soit mixte ! Grand, gros, petit, hommes, femmes, troll... euh... oui ça viendra.


  • #1283405
    le 03/10/2015 par Michael B.
    Mensonge de l’égalitarisme

    C’est de la discrimination envers les gens normaux ça, non ?

     

    • #1283496
      le 03/10/2015 par caverne de platon
      Mensonge de l’égalitarisme

      Il me semble qu’aujourd’hui ce que l’on appelle les gens normaux sont considérés comme des sous hommes. Tout le reste devient cohérent. Si une famille ne fait pas de vagues, est harmonieuse et se déroule pas trop mal ou avec bon sens, il va se trouver des lois, des revendications, des jalousies ?, ou de la méprise "Eux ils sont simplets, ils font pas de vagues... Ils ne se posent pas de questions." Bref ça devient louche de na pas exhiber ses outrances... Les gens qui aiment exhiber leurs outrances et se comparer pensent certainement que si l’on en a pas ce besoin c’est que l’on ne doit pas avoir de "qualités" au sens de la frime et la mise en avant très couru à notre époque "Selfy", "AutoExposition", Exhibition de tout tout le temps... Comparaison de qui aura le plus gros ego, la plus grosse souffrance, la plus grosse douleur, Tout avoir très vite, car on a jamais le temps donc personne ne doit nous arrêter. Etc.

      Ceux qui s’agitent tant qu’il n’ont plu le temps de rien doivent mépriser ceux qui prennent le temps d’en perdre aussi... Ce sont certainement des abrutis. Les gens normaux, sont des abrutis. Car l’on ne tien plu compte de la pensée d’ un silencieux, d’un discret, d’un observateur qui ne s’invite nulle part en donnant des coups de pieds dans les portes...
      Ses gens là ennuient les anxieux de la vie et les matérialistes surtout. Qui n’ont que la fureur comme sécurité. Se sont eux qui donnent le la ... Car ils dépensent un max d’énergie car leur vies ne suiffera jamais à combler leurs tonneau des danaïdes... Résultante d’une pression constante entretenue dès le collège...

      ... Jusqu’à la retraite.


    • #1283512
      le 03/10/2015 par Andrée
      Mensonge de l’égalitarisme

      C’est exactement cela. Il n’y a que les monstres - et j’y inclus les mannequins anorexiques - qui intéressent ces pervers.

      Précisons, pour éviter toute monstruosité du propos, que le monstre est à l’origine ce qui est "montré" parce qu’il sort de la norme. Mais quand autrefois on exhibait dans ce sens les monstres de foire, ce qui était évidemment tout sauf charitable envers ces personnes, aujourd’hui, on le fait par "(charity) business" et pour prôner à travers eux la normalité - ou "une autre" normalité, car maintenant il en est de plusieurs sortes, comme il n’y en a plus. En d’autres termes, cela revient à mépriser les gens normaux.

      Tout n’est qu’une déclinaison du même principe : la subversion de la norme et, par la perte du sens commun et de la possibilité de représentation de ses semblables, l’impossible rattachement de l’homme à l’idée. C’est effectivement le moyen le plus sûr de rendre l’homme isolé, malléable et d’en faire l’instrument de quelques-uns. Définition même du projet pervers. Celui proclamé par l’immonde Pierre Bergé, pour rester dans le sujet de la "mode".

      Mais c’est exactement le même principe qui anime la loi dite Pleven (votée à l’unanimité par les deux assemblées, faut-il le rappeler ?), qui derrière l’anti-racisme n’a d’autre but que de discriminer le Français, détruire la nation et le sentiment d’appartenance à celle-ci. Ce crime permanent contre l’esprit est l’élément moral du génocide du peuple français par ses "élites" - l’élément matériel principal de ce crime étant l’immigration de masse.


  • #1283406
    le 03/10/2015 par gigi
    Mensonge de l’égalitarisme

    Les américains devraient lancer la fashion week de femmes/hommes obèses. Ca leur permettrait de légitimer la société de consommation dans ce qu’elle a de plus sordide. McDo, Coca Cola, RedBull, KFC, etc pourraient sponsoriser l’événement.

    Bien qu’ils préfèrent sans doute sponsoriser de vrais mannequins qui ne consomment jamais leurs produits. Histoire de se donner une image "propre".


  • #1283413
    le 03/10/2015 par martin gale
    Mensonge de l’égalitarisme

    partage entre degout et mepris (pour les organisateurs surtout, moins pour les modeles meme si l’universalite du beau continue de me faire vibrer...), je pensais que ce superbe catwalk avec quelques graduations auraient pu etre une superbe piste pour le lancer de nain ! Je suis navre que pour la fashion week on n’aie pas clos ce freak show par quelque chose de vraiment grandiose ! ;)


  • #1283417
    le 03/10/2015 par protana
    Mensonge de l’égalitarisme

    Le but d’un défilé c’est pour montrer à une certaine cible des robes qu’elles devraient acheter. A quelle cible on s’adresse pour vendre ces fringues ? Je doute que beaucoup de nain (ooops, il faut dire personne de petite taille, novlangue activée) arrive a se payer ces vêtements.

    Ce n’est juste qu’un coup de com’


  • #1283419
    le 03/10/2015 par NouvelleFrance
    Mensonge de l’égalitarisme

    Dieudo n’a-t-il pas déjà été accusé de pratiquer le lancer du nain ?

     

    • #1283565
      le 03/10/2015 par Rk
      Mensonge de l’égalitarisme

      Sans doute, mais quels sont les chefs d’accusation auxquels Dieudo n’a pas encore échappé ?


  • #1283423
    le 03/10/2015 par skds
    Mensonge de l’égalitarisme

    À quand une ligne de vêtement pour aveugle ? Avec un public aveugle et des mannequins aveugles ? La suite des pantalons a une jambe.....


  • #1283424
    le 03/10/2015 par Clio
    Mensonge de l’égalitarisme

    C’est parce que la France est de plus en plus riche qu’elle peut se payer le luxe de ne plus laisser de côté les personnes disgraciées de naissance . Préféreriez vous qu’elles soient précipitées dans le gouffre des Apothètes, sort que réservaient les Spartiates aux enfants nés malformés ?

     

    • #1283602
      le 04/10/2015 par Palm Beach Post : "Cult !"
      Mensonge de l’égalitarisme

      lol, ce n’est pas "la France", mais la prestigieuse Fashion Week, le monde du luxe, précisément.

      "La France", il m’arrive de la voir fouiller dans les poubelles du Franprix, plutôt...
      Pour peu que les roms ne soient pas passés avant.


    • #1283621
      le 04/10/2015 par goy pride
      Mensonge de l’égalitarisme

      Pour ta gouverne, dans un monde normal quand on était moche, difforme... on s’assumait tel quel et on faisait avec ! On ne pleurnichait pas tout en prétendant éhontément que l’on était beau...Dans les sociétés traditionnelles le laid, le difforme...pouvait avoir sa place sans pour autant devoir mentir en prétendant qu’il était magnifique... On ne mentait pas en prétendant l’inverse. Et le plus ironique dans cette époque décadente c’est que les gens qui n’ont pas été gâtés par la nature, dans les faits vivent dans une très grande solitude. Dans la vie quotidienne le mensonge de "tout le monde il est beau" ne fonctionne pas ! Si bien que ces stars d’un jour quand elle se retrouvent abandonnées sur le bord de la route, jetées comme un vieux mouchoir en papier usager, à l’écart des projecteurs et du mensonge médiatique du spectacle elles sombrent bien souvent dans la dépression, la drogue et le suicide. L’éternel retour du concret à un effet dévastateur sur ces pauvres gens manipulés.


    • #1283862
      le 04/10/2015 par Ravenor
      Mensonge de l’égalitarisme

      Il n’y a pas à choisir entre deux extrêmes, leurs médiatisation ou leurs extermination dans les "Apothètes", ce que dit Soral c’est qu’il est dérangent de plébisciter dans les médias en prime time et à l’échelle nationale la difformité physique (accidentelle ou de naissance) car d’un point de vu civilisationnel c’est tendre à une inversion des valeurs, ces valeurs qui ont toujours poussé l’humain à plus d’excellence et de perfection. ça rappel aussi un certain rêve allemand :) comme quoi... :)


  • #1283441
    le 03/10/2015 par thihen42
    Mensonge de l’égalitarisme

    Là vraiment Soral est au sommet de son art. Il faut un courage incroyable pour dire ce qu’il ose dire et attaquer ainsi de front la doxa. Peu de gens en sont capables.

     

    • #1283567
      le 03/10/2015 par Rk
      Mensonge de l’égalitarisme

      Peu de gens sont capables de lucidité déjà, c’est çà le drame. Lui, Soral, a vécu assez d’années pour voir les choses se dégrader, mais les jeunes qui arrivent aujourd’hui, formatés aux dogmes ambiants, sauront-ils se remettre en question ?
      Merci E&R.


  • #1283444
    le 03/10/2015 par Spartacus73
    Mensonge de l’égalitarisme

    La mode des mi-grands ? D’ailleurs, je ne crois pas en avoir vu un dans la salle....

     

    • #1283710
      le 04/10/2015 par Laurent9712
      Mensonge de l’égalitarisme

      Bonjour, et merci pour ce commentaire. Je suis plié, mort de rire. J’ai fait ma séances d’abdos ce matin grâce à vous.
      cordialement.


  • #1283452
    le 03/10/2015 par Xavier57
    Mensonge de l’égalitarisme

    Mode partout (et avec n’importe qui), élégance nulle part.


  • #1283478
    le 03/10/2015 par gilbert michiels
    Mensonge de l’égalitarisme

    Le plus choquant dans ce reportage ,ce ne sont pas les gens petits ou affliges d’un nanisme,les gens obeses...mais l’instrumentalisation qui est faite de leur difference.Et je suppose les rires et les remarques acerbes ,entre deux verres de champagne,du public de ces nantis,de ces journalistes.J’ai bien peur que chez eux il n’y a qu’une seule joie:celle d’avoir fait un scoop,un "buzz".Leurs applaudissements sont proportionnels a leur propre spectacle et a leur vaine quete de bousculer,de choquer un peu plus...en se servant des malheurs des autres.


  • #1283481
    le 03/10/2015 par caverne de platon
    Mensonge de l’égalitarisme

    En résumé, toutes les aberrations sont égales à la norme. C’est la base de l’égalitarisme. Comme les races sont toutes les mêmes. Il n’ y a plu de différences.

    Donc, si l’on est handicapé et que l’on est inactif car la vie sociale devient un soucis... On peut très bien te répondre "Va bosser ! Comme tout le monde !!"

    Or ce n’est pas en gommant des mots que les "différences" disparaissent.(Ou alors on nous prend pour des cons ??) On ne peut plu donner les atout des uns et des autres, on a tous les mêmes... Ceci est une vision totalement sans aucune base réelle. Qui atomise l’individu et donc ne le rend pas libre... Car si l’on nie ses différences, on nie aussi ses qualités et tout le monde se vaut et est interchangeable, plu personne n’ a sa propre place dans la société... Le tout sur une idée Totalement folklorique et de non sans...

    Est on encore dans un système de marchandisation de tout et de "TOUS" ? Comme la libération de la femme ... Hop à l’usine !!

    La libération du handicapé ? "Hop a l’usine !!"

    Et les plus veinards remporterons des prix... Mais il faudra être conscient que c’est la face visible et belle d’un quotidien bien moins beau... Le handicap plus le non respect qu’il se doit car on va nier l’handicape, et pouvoir envoyer l’handicapé à l’usine... Ou a la plonge.

    Ce n’est qu’une vision plausible... Mais Le meilleur des Mondes aussi était du plausible et cela se réalise, 1984 aussi. Or préservons donc les handicapés du labeur si ils n’ y tiennent pas, préférons aussi des leviers économiques qui ne mettent pas TOUT LE MONDE au travaux forcés... Voilà les risques d’un spectacle faussement beau et effectivement "Inégalitaire" exemple, entre un sans jambes qui a deux ressorts et un unijambiste qui en a qu’un, l’un cours plus vite que l’autre... Aucun handicap de se vaut, alors comment tout cela se passe et pourquoi ?


  • #1283517
    le 03/10/2015 par Titus
    Mensonge de l’égalitarisme

    Je suppose que les salaires des manequins sont aussi diminués de moitié.


  • #1283557
    le 03/10/2015 par TheWay
    Mensonge de l’égalitarisme

    Alors-là, chapeau. La démonstration de Soral est imparable. Il m’a retourné je l’avoue.
    Et tout ce qu’il dit sur le sujet est dit - contrairement à ce que l’on pourrait penser - avec une tendresse et un respect perceptibles.

    Elégance suprême du punk véritable.


  • #1283599
    le 04/10/2015 par TheWay
    Mensonge de l’égalitarisme

    A propos pour ceux qui connaissent le milieu de la mode parisien.

    Pourquoi l’industrie de la mode fait-elle défiler des modèles anorexiques, décharnés, aux frontières de la souffrance et de la mort ?

    Est-ce pour promouvoir "un nouveau type de beauté avant gardiste" qu’on plébiscite de (très) jeunes filles - les carrières commencent officieusement à 14 ans - dont les frêles silhouettes (et illusions) s’envolent au premier coup de vent ?

    Se pourrait-il que l’unique but de ces maisons de couture et de leurs sponsors internationaux soit de faire de l’argent ??! Et ainsi de promouvoir le produit, rien que le produit ?

    (Les top modèles plantureuses des années 90 ont été évincées car elles étaient plus connues que les marques qu’elles promouvaient, dixit Karl Lagerfeld)

    Dans ce cas il est logique que le rôle et la forme du mannequin prennent celle... d’un cintre. Un cintre sur pattes.

    Non, parce qu’on veut bien faire défiler des vêtements hein, mais pas de corps ! (les corps, c’est pour l’industrie du porno, chacun son business). C’est la segmentation du marché. Le système se caricature.

    À bas l’humain ! À bas la beauté du corps humain habité d’un esprit.

    Cerise sur le gâteau, cet intérêt économique rencontre de plus - heureuse coïncidence ! - le dégoût le mieux partagé par le lobby majoritairement représenté chez les créateurs de mode (quel lobby ?) : j’ai nommé le rejet du corps... féminin. Avec ses attributs, rondeurs et spécificités de corps adulte.

    De sorte que les "modèles" proposés se rapprochent au final curieusement de corps adolescents asexués (masculins ?) pré-pubères.

    Bref tout ce petit monde s’entend à merveille, se tape sur l’épaule et se frotte les mains, juchés sur un tas de cadavres.

     

    • #1283695
      le 04/10/2015 par Youpie !
      Mensonge de l’égalitarisme

      Mais non, c’est pour que tout ce petit monde (anorexiques comprises) soit plus présentables dans les partouzes mises en place par les élites pour nos dirigeants ... arf !


    • #1283742
      le 04/10/2015 par caverne de platon
      Mensonge de l’égalitarisme

      Je connais quelqu’un qui a couvert la Fashion Week de l’an dernier, il était horrifié par cette "mode" qui représentait un musée des horreurs... Ses femmes monstrueuses effectivement, malades, mais aussi les modèles très lugubres avec des maquillages monstrueux... Et une foule de gens d’une superficialité effrayante ... Lorsqu’il me l’ a raconté j’ étais plié de rire car il semblait me conter un charnier de guerre laid et choquant. Non c’était la Fashion Week... Le top du luxe et de la mode...


    • #1283746
      le 04/10/2015 par caverne de platon
      Mensonge de l’égalitarisme

      Bien dit
      C’est la négation de l’humain (Avec une âme) au centre de tout ça... Avec ses pauvres femmes qui "jouent" le jeu tant elle savent qu’elles ne sont que des cintres interchangeables. Donc qui n’ont droit à aucune revendication...


    • #1283837
      le 04/10/2015 par caverne de platon
      Mensonge de l’égalitarisme

      C’est un très bon photographe.( Que je n’ peu pas nommer je crois, il est très indépendant et passionné de philosophie) , il a bossé dans la mode un peu mais s’est jugé de ne plu y travailler en ayant fait le tours pendant la Fashion (Relayé par le monde en 2014 ou 15 tant il fut révulsé par tout ce qu’il voyait... Il n’ a tiré que de magnifiques photos d’une vulgarité subtile et effrayante... Or je ne crois pas que ce soit l’objectif de tout ses badeaux et ses tendancieux de "Faux-génie" du mauvais gout. Absolu.
      - C’est bien sur une histoire authentique... Car si je suis ici, ce n’est pas pour dire des mensonges... Ni me mettre en avant (D’ou l’anonymat...)


  • #1283713
    le 04/10/2015 par Zom
    Mensonge de l’égalitarisme

    " Voici ce que nous sommes , détruisons le ! "
    On en est là à peu prés partout aujourd’hui...


  • #1283724
    le 04/10/2015 par MaxC
    Mensonge de l’égalitarisme

    Moi qui pensait que les filles de petite taille (< 1m70) ne pouvait pas accéder au statut de modèle. Si je comprends bien, il y a discimination des filles de + de 1m30 et de - de 1m70. Quarante centimètres qui pèsent lourd sur le dos de certaines femmes. Ajoute à ça quarante kilos discriminant et c’est le pompon.


  • #1283877
    le 04/10/2015 par réveillez-vous
    Mensonge de l’égalitarisme

    Quel horrible spectacle de notre société décadente et pourrie...Le Freak , c’est chic

    Sodome et Gomorrhe...La fin est proche

     

  • #1283921
    le 04/10/2015 par Lilou
    Mensonge de l’égalitarisme

    Chaque année je participe à une course à pied au bois de Boulogne "Courir ensemble" organisé par Handicap International. Parmi les différentes courses il y en a une qui est réservée aux Handicapés.
    On y voit des personnes qui poussent des fauteuils dans lesquels il y a personnes handicapés qui ne savent même pas pourquoi on les amène à cette maniestation. Il y a même ceux qu’on porte à plusieurs dans une civière et qui semblent être dans un autre monde.
    On les exposent comme s’il s’agissait d’un cirque ou d’un parc animalier.
    Qu’on leur fiche la paix et qu’on arrête de faire de l’argent sur leur dos en exploitant leur handicap.


  • #1283931
    le 04/10/2015 par linerteju
    Mensonge de l’égalitarisme

    eux qui tienne la bourse s amuse dans le sadisme en étant bien a l abris derrière leur milliard.


  • #1283944
    le 04/10/2015 par Loup blanc
    Mensonge de l’égalitarisme

    Gimli au prochain Eurovision ?


  • #1283958
    le 04/10/2015 par dixi
    Mensonge de l’égalitarisme

    C’est vraie ,que ce que dit Alain Soral est choquant pour certains , dans le sens hypocrite ou idiot de la chose car si on se place dans la réalité ,ce qu’il dit a tout son sens et ce reportage en est une parfaite démonstration ,avec des commentaires d’une vérité inouï .
    Il ne faut pas s’étonner de voir de plus en plus d’adeptes sur E&R et sur les murs un peut par tout " SORAL A RAISON "


  • #1283969
    le 04/10/2015 par Erdoval
    Mensonge de l’égalitarisme

    Alain Soral n’est ni un handicapé du cerveau ni un nain de la pensée. Il confirme, à travers sa position sur le sujet de l’exploitation des personnes handicapées, qu’il ne craint pas de s’exposer aux représailles de la part des esclavagistes bien-pensants. Il a osé, s’appuyant sur son ressenti sincère et sur les grandes capacités d’analyse et de formulation qu’il a su développer, dénoncer avec force la marchandisation sans limites des corps par la logique libérale-libertaire droit de l’hommiste mondialisée . Dès 2012 Il osait déchirer le voile de la bien-pensance actuelle appliqué aux handicapés. Car c’est avant tout malédiction que d’être très différent du schéma humain habituel et fait de ces personnes des êtres anormaux qui sont plus ou moins bien insérés socialement quand ils ne sont pas rejetés voire éliminés. Vivre avec un grand handicap n’est certainement pas chose facile. C’est bien pourquoi il est admis que le handicap puisse faire l’objet d’une assistance sociale nécessaire pour le compenser et favoriser autant que possible un certain épanouissement. Ce n’est pas nier l’évidence du handicap, c’est au contraire le reconnaitre et le respecter. Mais les exhibitions des personnes handicapées quel qu’en soit le cadre, le sport ou la mode vestimentaire, s’apparentent aux spectacles de nains dont le Conseil d’Etat a estimé en octobre 1995 qu’ils pouvaient être interdits par un arrêté municipal car cette activité porte atteinte à la « dignité de la personne humaine » et est de nature à troubler l’ordre public. Un refus d’interdire une telle manifestation s’apparentant à un lancer de nains dans le cadre de la Fashion Week, n’aurait-il pas pu faire l’objet d’un recours devant le Conseil d’Etat et provoquer ainsi un débat ? Car le but de ce défilé de mode était exclusivement de faire défiler des mannequins nains et rien d’autre et c’est bien cela qu’on peut lui reprocher. D’ailleurs ce reproche filtre à travers les propos de certains mannequins eux-mêmes. Quelle tristesse dans le regard de certaines de ces femmes exhibées. Quant au défilé lui-même il s’apparente à une vente de charité moderne façon évènement humanitaire mondain qui ne sert pas plus la création artistique que la cause des personnes de petite taille, comme on diten nov-langue. Si au moins ils les avaient embellies ! Mais non, ils ont même osé les plumes de paon dans le cul pour finir de les ridiculiser.


  • #1283971
    le 04/10/2015 par sandeman
    Mensonge de l’égalitarisme

    Freaks, film culte, la monstueuse parade : ce sujet était déjà d’actualité dès 1934 https://youtu.be/AXyPkAxJGmM

     

    • #1285655
      le 06/10/2015 par Kwisatz Haderach
      Mensonge de l’égalitarisme

      D’où l’intérêt de lire tous les commentaires avant de poster car c’est en substance ce que je voulais dire également.

      Les monstres dans cette affaire sont bien plus les maitres d’œuvre de ces mascarades pitoyables que ces malheureuses victimes manipulées qui pensent ainsi pouvoir exhiber leur triste besoin d’exister.


  • #1284096
    le 04/10/2015 par H.M.
    Mensonge de l’égalitarisme

    L’intervention de Soral ( que j’avais déjà vue en son temps ) n’est pas destinée à être drôle mais, comme souvent, l’expression d’une vérité normalement interdite par le politiquement correct a un effet cathartique et libérateur qui génère chez qui l’écoute une réaction qui dépasse le message. J’ai donc réécouté, et ça m’a fait rire. Parce que c’est vrai. Et que normalement, c’est interdit de dire ça. Pas mal de grands sketchs de Dieudonné fonctionnent aussi là-dessus.
    Bravo Soral !


  • #1284103
    le 04/10/2015 par Popopo
    Mensonge de l’égalitarisme

    Puréééeee, comment qu’on va gagner notre vie si y font des robes avec la moitié du tissus ? Y’veulent qu’o aille sur le sentier de la guerre ou quoi ?


  • #1284118
    le 04/10/2015 par compris
    Mensonge de l’égalitarisme

    Intéressant article.
    Quelques questions :
    - comment regarde ce défilé une foule ou une salle se gens nains devant leur télé :
    pour eux, en groupe nombreux, être nain est normal.
    - comment regarderions nous ce défilé de nains, si la majorité des individus étaient nains ?
    - Pourquoi les participants, les premiers concernés, semblent contents de pouvoir présenter
    les nains, les sans (...) dans un contexte plus positif ( championnats, défilés, )

    - ne serions-nous pas en fait conditionnés à accepter ce que doit être le beau et beau ?
    Et nos réactions de "malaise" , "dégouts" ne seraient-elles pas une réaction programmée dès l’enfance par les médias ? E&R pourrait-elle faire une revue historique sur la manière
    dont sont représentés les nains et les sans (...) ? E&R pourrait-elle aussi faire des sondages pour déterminer quelles représentations des nains et les sans (...) sont fourrées dans nos cerveau depuis la naissance ?

    Est-ce que des enfants normaux qui voient souvent des défilés de nains, ont un regard different
    et plus positif sur les nains ?

     

    • #1288003
      le 09/10/2015 par Caverne de Platon
      Mensonge de l’égalitarisme

      Les mots sont biens tournés mais pour répondre à tes questions , je dirais tel un sage que la réponse est en toi...
      Car les choses énoncés nous donnent déjà les réponses si l’on sort de chez sois et connaissons un peu notre population .

      La beauté, certains ont voulu la mettre en nombres (d’or) , d’autre en ont fait des recherches de couleurs et voulant lui donner un sens. Mais â vrais dire , personne ne l’a rendu évidente vraiment dans le handicap. Dans l’emputassion ou la limitation... Sans que ce soit une contrainte... Quel qu’elle soit .

      la beauté du sport est naturellement et sans aucun jugement de valeurs une recherche de perfection du corps et de l’esprit. Le comble de la perfection "un esprit saint dans un corps saint"
      mais avant cela il faut se montrer digne de cette beauté et le spectacle nous en éloigne (la société du spectacle actuel). Car la vrais brauté est valeureuse, et ne se mêle pas â des acteurs marchands et belliqueux ... Autrement qu avec méprit .

      le handisport est un apothéose de l’hypocrisie moderne qui veut qu tout soit beau si il le veut or NON la beauté relève de l’alchimie et n’a pas de morale ... Elle se fout des bons sentiment et elle n’a pas de pitier ... Elle se jette sur un homme ou une femme et devient son plus fier atout ou sa plus grande parjure. La beauté est l’objectif visé par les médiats et d’autant plus dans le sport aussi , mais les dieux grecs rentrent en concurrence avec les estripiés de la vie qui eux meme n’en demandaient certainement pas tant ...


  • Afficher les commentaires suivants