Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

"Neuro-pirates, neuro-esclaves" : conférence de Lucien Cerise et Paolo Cioni

 

 

Partie 1 (Lucien Cerise) :

 

Partie 2 (Paolo Cioni) :

Retrouvez Lucien Cerise sur Kontre Kulture :

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

93 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • J’ai beaucoup apprécié"gouverner par le chaos"de Lucien Cerise.Cependant,sa position pro FN comme résistance au "système" m’intrigue.
    Quand vous vous adresser a une institution pour la contester,vous accepter ses règles donc vous la renforcer.Il est primordial que le peuple continue de croire en ses institutions car l’esclave qui se croit libre se garde tout seul.Pour rester crédible,le "système" a besoin d’une opposition qu’il neutralisera en la finançant.Lorsque vous croyez voter pour un parti résistant,vous vous adresser en fait au service des réclamations.Le suffrage universel permet aux ultras riches d’acheter le pouvoir grace à l’argent qu’ils fabriquent eux meme a partir de rien.
    Placer son espérance dans un énième parti politique subventionné qui sera récupéré a mesure qu’il progressera me fait penser à la phrase de Raymond Queneau sur l’absurdité de la condition humaine
    "Nous sommes des rats qui fabriquont nous meme le labyrinthe dont nous nous proposons de sortir !"

     

    • Quand on accède au pouvoir via les règles du système, on peut changer ses règles, comme par exemple retrouver la maîtrise des frontières nationales, de la monnaie nationale, de la législation et du budget.
      Vladimir Poutine a accédé au pouvoir en jouant le jeu du système, ce qui lui a permis de maîtriser les oligarques juifs et de redresser son pays.


    • Tu proposes peut-être autre chose qu’une élection présidentiel pour changer les choses , vas-y nous t’écoutons avec attention...


    • Peut etre faudrait il s’entendre préalablement sur ce que signifie"changer les choses".Dupliquer une organisation économique et sociale en changeant l’etiquette,est ce changer les choses ?La structure oligarchique des sociétés humaines est elle une fatalité biologique ?Y’a t’il une oligarchie préfèrable a une autre et si oui,serons nous du bon coté du manche ?En bon fondamentaliste du doute,je répond par "je ne sais pas !"Quand à proposer une solution pour "changer les choses",j’en suis bien incapable.Mais ce n’est pas pour autant que je vais croire en un avenir radieux grace a un parti politique dont le fond de commerce est le mécontentement.


    • Très bien résumé !
      quand on est payé par le système - 35 000 euros en tant que député européen, c’est pas rien-, c’est rarement pour lui nuire...


    • Et bien Grizzly les réponses qui te sont fourni doivent te rendre pour le moins sceptique ....
      Entre un qui pense que "les oligarques juifs" sont à eux seul responsable de toutes les misères du monde, et l’autre qui, après ta réflexion théorique sur les différentes modalités de résistance au système, te demande de réfléchir à sa place ... dur dur hein ....


    • "Nous sommes des rats qui fabriquont nous meme le labyrinthe dont nous nous proposons de sortir !"

      par la tu excuses donc L Cerise, de l’impossibilité du truc, mais si tu as mis parle !

      Ta contribution met en évidence tes contradictions, voire ton manque de panache.
      Tu me faits penser à un gas sur un plongeoir en maillot de bain, mais qui refuse de sauter.

      En fait si ça se trouve sans te l’avouer tu voudrais continuer sur cette voie,
      mais c’est un échec et c’est sans issue ou issue très moche et beaucoup le savent toi même peut-être.

      Désolé, mais il me semble que l’Histoire se fait sans ton genre de profil, que ton égo ne le prenne pas mal :)
      Ca change quoi cette vérité pour toi ?


    • Les positions pro FN que l’on voit chez nos camarades dissidents authentiques sont un pari, celui que le FN joue en partie le jeu de l’établissement afin d’avoir une tribune médiatique qui facilitera son accession au pouvoir et qu’une fois aux commandes ils appliqueront les mesures nécessaires pour sauver la France (grosso modo appliquer ce que préconise Asselineau). A titre personnel je fais parti de ceux qui ne croient pas que cela marchera et que nous aurons avec le FN aux commandes un gouvernement au mieux de type berlusconien, en d’autres termes les fondamentaux n’auront pas changé...toutefois au point où nous en sommes on ne risque pas grand chose d’essayer, le FN est à court terme la dernière option viable d’un changement qui pourrait se produire pacifiquement dans un cadre "républicain démocratique"...quant à l’option Asselineau à mon avis la plus crédible n’a probablement pas les moyens d’accéder démocratique à de hautes responsabilité dans un futur proche...


    • de Gaulle rigole dans sa tombe...et arrêtons d’être lâche autant au niveau individuel que collectif (vaste et douloureux programme). grizzly bonsaï a raison.


    • Eh bien, tu dois être souvent intrigué, toi ! La position de Lucien Cerise est celle de tous les vrais dissidents, comme Félix Niesche par exemple, et comme la mienne.

      Tu préfères sans doute le ps au FN, en bon masochiste que tu es, mais toute personne saine d’esprit estime qu’une atmosphère délétère n’est pas une bonne chose.

      Le FN n’a strictement rien d’un "énième parti politique", c’est le seul et unique parti antisystème et cela depuis sa création.


    • Je n’ai pas vraiment de "position pro-FN". Je sais simplement qu’en situation de guerre, comme c’est le cas aujourd’hui, il faut appliquer des stratégies et des tactiques, et ne pas chercher la perfection, sinon on est mort.
      En politique, et en général, "stratégie et tactique", cela veut dire : faire avec le terrain, s’adapter à la situation concrète, utiliser les armes qu’on nous laisse et qu’on a sous la main, accepter les compromis, de ne réussir qu’à moitié, de faire alliance avec des gens qu’on n’aime pas de manière fusionnelle, et mettre de côté les principes idéologiques absolutistes. Bref, il faut faire de la Realpolitik (et placer la métaphysique entre parenthèses pour un temps). Dans cette perspective, et dans l’optique de reprendre le pouvoir au niveau "institutionnel", le FN est la meilleure solution, sur le "marché" de ce que l’on nous propose.
      En outre, un parti politique qui accepte d’être représenté dans une élection majeure par quelqu’un d’aussi solide et simultanément subversif qu’Aymeric Chauprade ne peut pas être mauvais. (Se rappeler le scandale qu’il a provoqué involontairement il y a quelques années sur un sujet brûlant pour s’en convaincre.)


  • Juste Génial !

     

  • le seul dossier qui mérite le détour sur ce site.....mais il y a encore un soucis....l’explication est scientifique...et la science est une religion a part entière (satanique ? lumineuse en tout cas). Donc malgré la bonne foi des intervenants, le conclusion éloignera les gens de la compréhension réelle. Trop de blabla compliqués, la vérité est bien plus simple a expliquer.

     

    • Tu dois très peu connaitre la science pour sortir une énormité pareille.

      Tous les grands scientifiques étaient croyants, depuis Pythagore jusqu’à Einstein.

      Même les généticiens sérieux reconnaissent aujourd’hui qu’une cellule viable ne peut pas apparaitre par génération spontanée (théorie déjà réfutée par Pasteur mais qui demeure la base du darwinisme).

      La science opposée à Dieu, c’est précisément ça l’innovation (satanique) des Lumières qu’on essaye de te faire gober.
      La "nouvelle" religion, ce n’est pas la science mais l’ignorance de sa véritable nature.

      En rejetant les "explications scientifiques" et les "blabla compliqués" tu risque de passer à coté de beaucoup de choses dans l’existence.

      D’ailleurs, je te mets au défi de citer une seule découverte majeure en science physique ou mathématique qui ait été faite par un athée....


    • Aie aie aie, vous vous mélangez les pinceaux Mr blabla.
      Laissez la religion et le satanisme de leurs cotés et écoutez ce magnifique exposé scientifique de Lucien Cerise.


    • me traiter d’ignorant sur un sujet comme celui ci ne prouve en rien votre bonne foi...le mot science vient du mot séance et une séance n’est rien d’autre qu’une séance de spiritisme...un rituel , des entités, des adeptes...un culte...ça ne vous rappelle rien ? Quand je dis que la science est une religion je ne m’attaque en aucun cas aux scientifiques mais a la doctrine elle même car combien sont ceux qui servent le mal( mais est ce que le mal existe vraiment ? tout est relatif disait le rabin einstein justement) sans s’en rendre compte ? Ce qui ne veut pas dire qu’ils ne s"en rendront jamais compte bien entendu...Ein-stein =oeil du sheitan...il a eu des remords oui , mais après avoir largement contribué...Pythagore ? la secte des pythagoriciens arboraient tous un pentacle dans la paume de leurs mains et s’adressaient a des entités ( égrégores) qui leurs fournissaient l’inspiration nécessaire a leurs découvertes...Tesla, lui, faisait des rêves dit lucides (lumière) et se réveillait le matin pour écrire les messages( équations) qu’on lui transmettait chaque nuit...(écriture automatique sous transe)ça ne vous rappelle rien non plus ?
      Je pourrai continuer avec ce genre d’exemples mais a quoi bon ? Vous avez l’air de bien connaitre votre sujet .A bon entendeur éveillé


    • science viens du latin "scientia" (connaissance)
      alors que séance viens du verbe "sedere" (s’assoir) qui s’est dérivé en sedeir puis seoir en vieux français.

      un minimum de science étymologique t’aurais évité ce genre de confusion, par exemple.

      J’ai moi même quelques années d’études supérieures en sciences fondamentales, loin de me prétendre un grand scientifique, j’ai tout de même quelques bases si tu veux discuter plus en avant de la relativité générale ou restreinte, théories contestables je te l’accorde, mais encore faut-il savoir de quoi on parle.

      Cependant ta réponse me confirme plutôt dans ma première impression.

      Je ne comprend pas trop ce que tu entend par le "rituel" ou le "culte" rattaché aux sciences.
      Mais en tout cas un scientifique ne se rapporte pas à un quelconque dogme, mais à des paradigmes qui peuvent être remis en cause (c’est d’ailleurs le principe même d’une "révolution" scientifique).

      C’est bien cette distinction de principe qui différencie une science d’une religion.

      par exemple , Galilée n’a pas prétendu que la terre était ronde, tout le monde le savait depuis longtemps et les arabes calculaient le rayon de la terre avec l’ombre des pyramides et obélisques égyptiens des siècles auparavant. le débat était de savoir si c’était la Terre qui gravitait autour du Soleil ou l’inverse. Ce qui constitue un changement de paradigme en astrologie.

      Aujourd’hui certains technocrates voudraient ériger des principes scientifiques au rang de dogme, ne pouvant être remis en cause. C’est évidemment une dérive , une perversion, qui veux dénaturer la science pour en faire une "nouvelle" religion (qui est en fait très ancienne).

      On pourrait dire par exemple, que certains paradigmes historiques ne sont plus légalement contestables.

      Mais puisque je suis près à me remettre en cause, reconnaitre que j’ai tors, et approuver tout tes dires si tu me donne des arguments convaincants, explique moi donc d’où te viennent toutes ces "informations" sur le "dogme scientifique" et les "rituels" de Tesla ?

      Je veux bien dire, quelles sont tes sources ?
      à moins que tu ais découvert tout cela par toi-même...


    • @em

      Bonne réponse, très bien développée et avec le paragraphe qui va bien sur certaines dérives dogmatiques de la science. On pourrait même dériver sur la notion d’OGM ou d’industrie pharmaceutique, mais est-ce encore réellement de la science ? Evidemment du commerce qui utilise la science et ses avancées sans noblesses et sans éthique.

      Il y a certaines choses que je voudrais préciser concernant les croyances des scientifiques. La science a toujours été dans le passé, proche des notions ésotériques, Pythagore en est un bon exemple. Mais pas seulement, Newton faisait à la fois des recherches eschatologiques et pratiquait (dit-on) l’alchimie. Beaucoup confondent ésotérisme et satanisme, ce qui génère tout un tas d’amalgame et confusion au final, alors qu’effectivement, beaucoup de scientifiques étaient même des religieux - le terme même de big-bang vient d’un religieux il me semble.

      La rupture est récente, et elle correspond à la disparition des scientifiques universels. Car qui peut prétendre encore de nos jours allier de parfaites connaissances dans toutes les sommes de savoir que nous accumulons. Le danger de la science moderne, c’est le cloisonnement et la spécification des recherches. On a de magnifiques experts qui sont des ignares dans un tas d’autres domaines. Comme deux branches d’un arbre à l’opposé du tronc, qui vivrons ensemble toute leur existence sans jamais se rencontrer. C’est peut être un problème ou le deviendra à long terme.


    • Le problème de beaucoup de gens formatés est justement de vouloir systématiquement des références a tout, et pourquoi pas des diplômes tant qu’on y est...( j’ai évoqué le mensonge de "l’égo" plus haut).
      Qu’est ce que ça vous apportera de plus de savoir combien d’auteurs j’ai dans ma bibliothèque sincèrement ? Pouvez vous échanger avec vos propres points de vue sans vous référer a un "maître professeur" systématiquement ? Et si je n’ai pas un bac plus cent en étymologie (vous ne trouverez pas la source des mots dans l’étymologie officielle) fera de moi un ignorant c’est ça ?
      Malheureusement c’est ce que j’avançais dans mon premier commentaire quand je parlais de "spécialisation".
      Plutôt que spéculer indéfiniment je préfère poser quelques questions simples pouvant vous entraîner a la limite de la raison.... :
      Combien d’entres vous sont-ils réellement prêt a entendre la vérité ?
      Si le mensonge se situe au delà même de vos pensées , aurez vous la force de l’accepter ?
      Pourriez vous envisager que vous n’êtes même pas un être humain ?
      Que toute votre existence n’a jamais été ?
      Que la naissance et la mort sont des illusions.... ?
      Que le temps n’existe pas.... ?
      Que vos enfants ne sont pas réels ?
      Que vos doigts ne touchent en réalité jamais le clavier de votre ordinateur lorsque vous rédigez un commentaire ?
      Qu’il n’y a absolument rien devant votre écran en ce moment même ?
      Que toutes les routes ont été conçues pour que vos yeux se retrouve face a un panneau stop ?....c’est dur a envisager tout ça je vous comprend....

      Pourtant un simple film (hollywoodien sataniste avec sa part de mensonge) comme matrix vous divertit au plus haut point...et en full hd 3D s’il vous plait !

      A bon entendeur éveillé


    • Je suis prés à tout remettre en cause, à partir du moment où l’on me donne des arguments convaincants.

      Mais à défaut d’arguments (puisque je n’en ai vu aucun dans ta réponse), j’aimerai bien connaitre effectivement, les auteurs et les livres sur lesquels tu te base.

      Ou sinon, puisque tu n’a pas besoin de maitre à penser, explique moi un peu ta réflexion et le raisonnement qui t’a mené à ces conclusions.

      Ainsi tu m’aura évité de rester dans l’erreur de mon "formatage" (comme beaucoup d’autres gens qui pensent bizarrement être des humains et que leurs enfants sont réels).

      Il faut tout de même apporter quelque chose d’intelligible avant de remettre en cause plusieurs millénaires de développement intellectuel et les centaines de générations qui t’ont précédées.
      Par exemple, ce que tu développe là me semble simplement être du solipsisme et tu n’es pas le premier à y avoir pensé. (cf Socrate, bonne lecture)

      MaxC> ça va au delà du cloisonnement par domaine de connaissance scientifique. La plupart des grands penseurs en science et technique étaient aussi de grand philosophes ou artistes (de Vinci, Pascal, Descartes, etc...)
      De nos jours, on tend même à séparer, au sein d’une discipline, la recherche fondamentale et les applications technologiques qui en découlent. On obtient des universitaires improductifs et des ingénieurs sans imagination...



    • La science est une religion



      Encore une phrase d’un commentateur bête à manger du foin. Tu confonds science et scientisme. Sur ce, tu sais où se trouve la sortie.


    • conférence magistrale de Cerise, (il y a tout, de Norbert Wiener à René Girard, tout en passant par Godel)
      Blabla, si tu penses que tu peux acceder à une quelconque connaissance sans passer par un maître : une tradition, un apprentissage (par le mimétisme) et une expérience, tu te trompes lourdement et tu n’as rien compris à cette conférence.
      . , la science n’est pas une religion mais la connaissance des causes, or quand on s’intéresse aux causes, on en arrive légitimement au problème de la cause première qui est but ultime et inavoué, de nos jours, de la science
      c’est donc une définition de la religion bien comprise.( voir Liebniz, Pascal ou Pythagore,)


    • c’est assez étrange que vous n’ayez pas compris ...le solipsisme (la seule existence de l’ego dans un monde illusoire...Descartes et non pas Socrate)est l’inverse de ce que je tentais (maladroitement certes par manque de temps et d’espace) d’expliquer ci dessus.Donc je répète....moi ce que je vous affirme c’est que l’ego est un mensonge et en aucun cas la seule réalité existante....Donc veuillez relire dix fois avant de répondre,mais je ne vous en tient pas rigueur, l’illusion que vous avez accepté comme réalité ne peut s’estomper d’un seul coup.


    • blabla, je vous en supplie, ne parlez pas comme s’ils étaient des imbéciles qui refusaient de voir la vérité. Vos messages ne sont juste pas assez construits pour nous permettre de comprendre totalement votre pensée. Oublions les batailles d’égo, et expliquez nous de manière raisonnée (pour communiquer, il faut utiliser le langage du récepteur de la communication, sinon c’est inefficace), que l’on puisse comprendre, et réellement débattre et avancer

      Merci :)

      Ceci dit, il est vrai que j’ai entendu (Soral je crois, ou un philosophe, je ne sais plus) dire que la notion d’individu et d’égo était due à Descartes et son cogito.


    • Le principal obstacle à ma compréhension réside dans le fait qu’il n’y a strictement aucun arguments dans ton discours, juste des affirmations martelées avec les formes de l’autorité et beaucoup de condescendance.
      Je ne t’en tiens pas rigueur, et si je prend du temps à répondre, c’est que j’ai bon espoir te t’amener à réfléchir un peu.
      Je suppose qu’on se retrouvera sur ce point.

      Et je n’ai pas dis que tu était ignorant dans l’absolu, mais simplement que tu ne connais pas grand chose aux sciences, ce qui n’est pas un défaut en soit quand on a l’humilité de le reconnaitre.




      la secte des pythagoriciens arboraient tous un pentacle dans la paume de leurs mains et s’adressaient a des entités ( égrégores) qui leurs fournissaient l’inspiration nécessaire a leurs découvertes...



      étais-tu là pour le voir ?
      J’en doute, donc il faut bien que tu ais tiré ça de quelque part, ton "maitre à penser" que tu n’ose avouer.
      Avais-tu autant d’esprit critique lors de cette découverte que pendant tes cours de math ?

      Tu prête aux savants des pouvoirs de voyant-medium, qui seraient seuls capables d’expliquer leurs découvertes. Ce qui m’incite à penser que tu n’as pas compris pas la teneur de leur travail et que tu sous-estime les capacités de l’intelligence humaine (sauf la tienne).

      J’ai deux fois affirmé que j’étais prêt à me remettre en cause, mais ça ne t’incite malheureusement pas à argumenter.

      J’ai effectivmeent accepté certaines choses comme étant la réalité, mais je ne vois pas d’où te viens la prétention de savoir ce qu’il en est, et j’attire ton attention sur le fait que tu semble aussi avoir accepté certaines choses comme étant la réalité, si bien que t’etonne même candidement : "c’est assez étrange que vous n’ayez pas compris..."

      Maintenant, es tu prêts de ton coté, à concevoir que le discours que tu tiens est une illusion visant à manipuler un public non averti, qui n’a rien de nouveau, rien d’innovant, et qui fut déjà réfuté il y a des millénaires par les gens qui raisonnent.

      s’il faut vraiment le répéter : oui, on te ment aussi sur internet.


    • Ma science est fille de la cause unique, c est découvrir les toujours impénétrables lois de la création pour mieux la glorifier. Ce qui me fait le plus de peine : le nombre de scientifiques qui portent l athéisme comme un sacerdoce, gage, croient ils, du sérieux qu ils n ont pas. Ne le savent ils pas ces pauvres fous, qu ils ont été fait d une goutte de sang et avant cela d un limon inanimé, ou etait leur science alors, ou sera t elle lorsqu’ils y retourneront, leur prédécesseurs augustes le reconnaissaient, désormais dominés par une caste de sabbateens paraplegiques ils ont l arrogance des pharisiens, leur renommé et comme eux le mépris d une masse grandissante de paroissiens abusés


  • Ne pas oublier l’auto-esclavage / l’auto-duperie.


  • La socialisation évoquée dans la première partie est une hérésie... ce n’est pas en se fiant a des spécialistes que la vérité se fera...par définition, la volonté de "spécialisation" donnera systématiquement une vision étriquée de ce monde....impossible de prendre comme modèle quelqu’un ou quelque-chose (comme une certitude)...c’est la métaphore des idoles chère aux religions....la science elle-même se tire une balle dans le pied quand elle décide de modéliser (dogme), d’ailleurs les fractales le prouve ainsi qu’une simple partie d’échecs (physique quantique).
    Vouloir améliorer un système défaillant par nature est une folie .Le mensonge commence avec l’invention du langage, de la géométrie (écriture) et des mathématiques.

     

    • Tu peux nous en dire (beaucoup) plus ? Ces concepts m’intéressent fortement puisqu’ils contredisent ma pensée.
      J’aimerais que tu détailles le plus possible (et le plus clairement possible) tout ce que tu as dit en construisant un raisonnement logique, que ça me (nous) permette de comprendre.
      Notamment le fait que les fractales prouvent que la modélisation est néfaste à la science, et que la physique quantique aussi...
      Et aussi le fait que le mensonge commence avec l’invention du langage, la géométrie et les mathématiques.

      Tu as vraiment piqué ma curiosité ;)


    • @blabla : "Vouloir améliorer un système défaillant par nature est une folie"

      Préconiseriez vous d’améliorer un système parfait et prétendre ainsi agir avec raison ? ceci ne vous placerait-il pas encore au dessus de la perfection ? la situation serait bien trop paradoxale...

      Du coup quel système parfait, donc autosuffisant, non améliorable, préconiseriez vous ?


    • le nombre d’or est un infini, impossible de construire quelque chose de matériel avec un infini...(au commencement était le verbe...)Il faut donc s’arrêter a un moment et cette "ablation" volontaire est le mensonge originel ( création du temps donc de l’espace et donc de la matière .. toute la matière vous , moi y compris, sans oublier l’univers dans son ensemble donc la totalité de ce que vos 5 sens (pentacle) vous permettent de percevoir)....Ce qui est évoqué içi est en rapport avec la géométrie dite " sacrée" qui a été utilisée dans la construction de la totalité des édifices religieux ( rien de caché il faut juste observer pour voir)et qui est la source de l’invention du processus de la pensée liée a la manipulation de la structure d’un rayon de lumière et de la structure de la pupille de l’œil( octogonale et non pas ronde comme on pourrait le croire (illusion) et qui est la source du culte franc maçonnique luciférien (lumière)) .Vous , moi , ne pensons pas par nous mêmes, la pensée est de l’électricité, donc de la lumière et se traduit en son (paroles , le son de votre voix dans votre tête, donc écriture, donc forme (lettres de l’alphabet)) ,de la provient la fameuse inspiration des artistes ou encore la fameuse intuition.Nous pensons que nos pensées nous appartiennent ce qui est un mensonge...la structure des lettres des alphabets ( tous langages confondus) est de la géométrie sacrée (forme), mais c’est aussi une vibration donc un son mais aussi de la lumière...techniques utilisées en magie, trois éléments (trois cotés de la pyramide, du delta) appelés "siggils magiques"...c’est le mythe du golem chère a la tradition juive par exemple...
      L’ego (ego= oeil) nous pousse a croire ( par pensées ) que tous nos actes nous appartiennent ce qui est aussi un mensonge.
      Un autre mensonge ( mensonge = le songe de l’homme= le rêve= l’illusion) et le plus sournois est de nous faire accepter l’idée ( par le langage (suggestion)) que nous sommes vraiment des êtres humains...je vous laisses y réfléchir ( réfléchir= réfléchir de la lumière...)
      Tout ceci peut paraître confus , mais c’est justement le but de ceux qui nous "inspire", nous maintenir dans le flou.


    • A ce rythme là, on peut aussi dire que les fautes d’orthographe ont commencé avec l’écriture. Moi j’ai une solution pour réduire les accidents de la route : exécuter tous les titulaires d’un permis B, détruire toutes les routes et les véhicules. Le nihilisme, passé un certain stade, ...


    • Même si ce que tu dis est pertinent dans certaines phrases tu parles de choses que seuls des initiés peuvent connaitre et comprendre. Ça n’a malheureusement aucune portée pratique pour la plupart des gens. Je procèdes par petit pas quand je veux amener certaines personnes vers une remise en question de son système de pensée et son art de vivre. Il faut commencer par éveiller une curiosité mais si tu commences à parler de géométrie sacrée et de spiritualité ça va juste te discréditer chez plein de personnes. (Même si ça part d’une bonne intention et que le contenu est intéressant)


    • Le débat n’a aucun sens, seule la compréhension compte réellement pour y arriver .
      Il n’y a qu’une seule personne dans tous ceux qui RÉAGISSENT a mes commentaires qui semble avoir envie finalement de comprendre (et la réaction est le piège(re action=action de la lumière) qui nourrit l’adversaire) Vous vouliez une référence ? Sur ce coup la...ben bruce lee par ex (rire)..."l’adversaire (sheitan) n’existe pas !"( pas parce que ce chinois qui adore mettre des coups est bête ou un sataniste camouflé en maître de sagesse, mais juste parce qu’il a compris que si il croit en l’adversaire, il lui donne sa force (énergie, électricité, lumière et lui donne vie ( golem)))...ah oui ce n’est pas une référence c’est juste un film...(il vous faut le titre, le producteur et la date de sortie ou ça va aller ?..ah ben non je suis disqualifié d’entrée avec ce genre de "maître a penser" prix Nobel des arts martiaux (rire) )Comme quoi, on puise ses références ou on veut finalement...allons "faut rigoler madame" comme dit si bien Dieudonné...
      Je tiens juste a préciser quand même une chose : J’ai bien conscience que mon point de vue peut éventuellement influencer(en bien ou en mal ça ce n’est en aucun cas a vous d’en décider) certaines personnes, mais dans ce contexte c’est aussi valable pour vos points de vue, a moins que du coup ce soit vous qui déteniez la vérité ultime...
      Laissez moi svp en douter un chouia et continuez a en faire de même avec mes propos, je vous y invite fortement.
      Le fait est que je n’impose rien a personne,le libre arbitre est toujours d’actualité.Ce que je constate (et vous déduirez rapidement que je me gargarise en disant ça) c’est que malgré le tollé provoqué par un simple commentaire, l’idée de départ semble en avoir titillé plus d’un par ce qu"elle révèle (manipulation vous me dites ? je répondrais sans prétention,parano aiguë)
      Effectivement ce que j’avance pourrait être très mal compris par certains n’ayant pas les bases...ça pourrait même leur paraître effrayant dans un sens...Forcément, devoir remettre tout en cause (encore une fois...) c’est angoissant, mais se mettre dans un état de pensées angoissantes relève uniquement du libre arbitre (sensation = sentiment= pensées, et rien n’empêche l’individu de décider de changer de pensées a tout moment...c’est le libre arbitre).Secrets d’initiés ?Surement mais aujourd’hui largement disponibles pour qui veut bien les saisir...mais surtout les comprendre.


  • Coran : " a la fin, les gens croiront que c’est de l’hypnose"...

     

  • J’ai écouté deux fois cette conférence et transmise à d’éventuels intéressés !

    Ces neuro-sciences sont une application de sciences dites "occultes" détournées, renversées, Lucifériennes donc au service du Mal. De la fausse Lumière car viciée : elle tourne en rond, se nourrit des énergies-informations qu’elle recycle en permanence.

    Voici les références d’un document qui en dit long sur ces champs de pensées nocifs. Ils agissent comme des virus sur le mental.

    A n d r e w M. Lo b a c z e w s k i - ;PONÉROLOGIE POLITIQUE
    Science de la nature du mal servant des buts politiques - Traduit de l’original polonais en anglais par Alexandra Chciuk-Celt, Ph. D.-Texte corrigé par l’auteur en 1998 Revu, annoté et commenté par Laura Knight-Jadczyk et Henri Sy - Traduit de l’anglais en français par Micheline Deschreider (2006) - Les Éditions Pilule Rouge - 2006


  • livre énorme neuro esclave ... de cioni ..

    j’ai beaucoup aimé les deux techniques des publicitaires l’une faire craqué des chips a 70 bpm (cœur au repos) et l’autre de l’industrie de l’alcool qui prend les cauchemars des alcooliques pour engendré l’angoisse ...

    sans oublié l’industrie du porno qui banalise l’achat d’un individu ... de quoi être dépressif .. finalement pas forcement


  • Je trouve cette conférence passionnante, la description de la dissolution de l’oedipe est fascinante car elle explique parfaitement la vague de perversion sexuelle qui se répand aujourd’hui dans les esprits à la vitesse d’une supernova. Fin des années 80 début 90 le club dorothée occupait la grille télévisuel comme aucun autre média ne l’avait jamais fait ni ne l’a fait depuis, diffusant des dessins animés et des séries en boucle, les dessins animés mettant en scène des personnages humains à tête d’animaux, de chien souvent ou d’autre bête, ces trans-humains suggérait des modèles de séduction, les "femme/femelle" avait du rouge à lèvres, des cheveux soignés, des attitudes de femme lascives, comportement séducteur pour des humains/chiens trans-humain, de quoi perturbé la grille de lecture sexuel d’enfant/ados en plein développement. il y a eu beaucoup d’autres dessins animés de ce type, des séries télé aussi, une adolescente vivant avec ses oncles, le rapport constant à la séduction etc.. etc.., dernièrement on retiendra le film AVATAR qui présente des sortes d’humanoïdes extra-terrestre à tête féline ou la "femme/femelle" fini par être séduisante dans sa relation d’amour avec le personnage central, cette femelle trans-humaine à la poitrine et au courbe alléchante dans une tenu tribale mais qui pourtant possède des caractères d’animaux/félin. très peu de temps après sa sortie le net voyait déferlé une vague de pornographie Avataresque, de personnages humano-félins à la peau bleue. Les séries télévisuelles de type Semi-porno Ultra-violence déferlent depuis quelque année, Nip Tuck - Game Of Thrones - Spartacus etc... brisent tout les codes, encensent le viol et les pratiques sexuelles type partouzes dans une violence sans limite ou toute les valeurs morales implosent et où les vices trouvent crédits. Les salons [sexe] des t’chat internet sont envahie par des légions d’hommes frustrés qui n’ont qu’une obsession des dialogues autours de la zoophilie, de l’inceste, du plan à trois mère/fille.... quand ce n’est pas la recherche de photomontage avec des femmes pulpeuses munies d’un sexe masculin des plus massif... et pour finir une vague de transsexuel toujours croissante. Bref j’ai le sentiment que les dessins animés ont préparé le terrain et qu’à une époque où les gamines de 10/12 ans en legging string, rouge à lèvres et soutifs rembourés sont l’un des "triggers" ou gachette qui font implosé le cerveau reptiliens de génération d’hommes à la sexualité foirée.

     

    • Qui financent ces productions ? "Qui finance, décide" ! .... il s’agit de barrer définitivement la quête authentiquement spirituelle aux êtres humains actuels et à venir ! La Sexualité/génitalité est inséparable de la Spiritualité. Elle de l’ordre du Sacral d’ailleurs le sacrum (os impair, médian et symétrique, formé de la soudure de cinq vertèbres sacrées (ou sacrales) chez les vertébrés terrestres) indique bien qu’il s’agit d’une région du corps en laquelle circulent nos énergies créatrices (Châkras, les Séphiroth de l’Arbre de Vie ou réceptacles de la Lumière divine). En abâtardissant le plus grand nombre, le privant de ses identités sexuelles, locales, ses racines (donc raciales étymologie identiques), ethniques, culturelles, toutes les références possibles. Il s’agit de créer un nouvel être trans-humaniste : on voit déjà où cela va nous mène à voir comportements de plus en plus déviants, délirants, irresponsables avec une violence inouïe ! L’Empire veut l’emprise sur toutes les âmes ! Ce n’est pas un nouvel ordre mondial mais un nouvel ordre noir, barbare !


  • euh dans la partie 2, saquer des éléments de neuroanatomie à un public non averti à la va comme j’te pousse... allez hop, bouffe du gyrus cingulaire :x
    il aurait au moins pu décrire succinctement les modalités de fonctionnement du système limbique pour expliquer l’importance des éléments qu’il aborde...

    Sinon la 1ere partie est intéressante... rappelons que Kevin Mitnick n’était pas vraiment un hacker a la base, mais un petit malin qui a réalisé ses plus gros coups en faisant du social engineering physique (il se faisait passer pour un employé des télécoms, pour un collaborateur de sous-traitant, etc parfois en allant sur les lieux). Il y a eu un film sur son histoire, je me rappelle plus le nom...

    La partie sur la cybernétique est fascinante, elle fait tout a fait penser a l’utilisation des théories de Darwin dans l’élaboration de la théorie du darwinisme social par (ce connard de) Spencer : par simple transposition du champ scientifique vers le champ politique, et ce sans aucune autre justification, Spencer nous a pondu que le darwinisme se retrouvait en tout point dans la société ... or, ceci est un pur argument d’autorité ...
    Ces récupérations politiciennes des théories scientifiques sont vraiment vulgaires et répugnantes ! et passablement irritantes pour ceux qui tentent vraiment de comprendre...

    bref assez intéressant, mais déjà en ayant les bases faut parfois s’accrocher quand même :x
    ceci dit merci ER ^^


  • A propos d’invisibilité, ça me rappelle un film : "Now you see me" (insaisissables). Le guru des jeunes magiciens et son symbole de l’oeuil qui voit tout, le sentiment d’impunité tout en prenant de gros risques...
    C’est comme s’ils s’amusaient à laisser des indices pour voir si on comprend leur délire...
    C’est de plus en plus chaud ananas, car en fait on découvre qu’ils vont beaucoup plus loin qu’on ne le pensait !


  • Lucien Cerise est quelqulun de tres interessant.
    Il manque toutefois d’exemples concrets dans ses interventions.
    Des examples s’il vous plait

     

    • Des examples s’il vous plait

      Oui et un peu moins d’anglais, car la sémantique geek c’est pour un public averti, pas pour des néophytes. Je trouve personnellement que la première partie est confuse car c’est une lecture d’un texte où en moins de 15mn, on parle de piratage, de social engineering, de Tolkien, de cybernétique et j’en passe.

      Désolé de fâcher encore une fois les fans de Lucien, mais ça me fait plus penser à un étalage de concept qu’à un exposé déterminé, d’autant que le fil d’Ariane mène à cette évidence que la théorie du genre est un piratage du cerveau. Ce qui n’apporte pas beaucoup d’eau au moulin.

      La terminologie, la sémantique de l’exposé complexifiant bien souvent des concepts simples, je me demande vraiment si tout le monde serait capable de faire un résumé de l’exposé à chaud directement après l’intervention. Ce qui est un gage d’avoir été bien perçu par son auditoire.

      C’est là où l’on se dit que Soral a quand même cette capacité d’être limpide même pour expliquer des concepts pas forcément abordables au premier abord (d’où son succès).

      Je garde la seconde partie pour plus tard, mais visiblement il semblerait qu’elle soit pire (dans les termes que j’approche ici).


  • Méta : Elément du grec meta exprimant la succession, le changement, la participation, et en philosophie et dans les sciences humaines, "ce qui dépasse, englobe".


  • Très bien, indispensable !

    Dommage que les chemtrails n’aient pas été plus développés ...


  • il serai bien de prendre un maximum d’exemples dans un exposé, la pédagogie c’est la choses la plus importante !

    Merci pour cette conférence.

     

    • ...Exact, il n’est plus l’heure des conférences pour les initiés, sans pédagogie, sans exemple concret, ces exposés deviennent plus rébarbatifs qu’éducatifs...il faut savoir transmettre son savoir pour l’enseigner, le diffuser au plus grand nombre...


    • Parfaitement d’accord !

      L’un des meilleurs moyen serait de s’inspirer des courtes séquences un peu comme " Bref, l’episode Je m’appelle Eric Dampierre " ou encore la chronique "3615 Usul les dévelloppeurs" c’est à dire :

      - style naratif
      - mise en situation/contexte rapide
      - messages direct et intelligible / décodage par explications entrecoupées dans des séquences.

      - fond d’humour qui décape quand on regarde la première fois.
      - le seconde visionnage : emphatie des stress, des coups et des détresses.
      - le message est passé, ça existe donc c’est à ne pas vivre car nuisible.


  • C’est vraiment pénibles mes commentaires ne passent plus. énième tentative. Je suis victime depuis de nombreuses années de ce programme, le MK, le gang stalking, installé par ma famille, le père de mes enfants, les soi disants amis, les voisins etc... Je suis une femme une vrai très féminine, mère aimante et classique, j’ai essayé d’être l’épouse aimante, j’ai dut lutter contre ces malades qui n’ont eu de cesse de me faire inverser mes valeurs morales, aujourd’hui, mère isolée, ils s’en sont donnés à coeur joie pour tester sur moi leur saloperie, je suis restée fidèle à mes valeurs, mais à la différence c’est que je suis dévastée, j’ai une colère en moi, je dois à présent faire un travail pour ne pas succomber à cette tempêt. Il est urgent de mettre en lumière les agissements de ces dégénérés franc-macs, je précise que la secte sataniste ALPINA où le corps médical y est très actif, teste énormément sur la population tout leur fourbis délirant qui repose sur rien si ce n’est que sur leur extraordinaire sadisme.

     

    • On traverse des épreuves terribles à notre époque, mais nous devons rester à la hauteur des épreuves qui nous sont dressées. Nous devons unir notre volonté à la volonté de Dieu. Je ne sais pas si vous êtes croyante, mais je vous conseille vraiment la prière, Dieu est le plus grand des réconfort dans ce monde, il n’y a pas d’amour des hommes sans l’amour de Dieu. Nous serons récompensés pour notre résistance et notre courage, nous ne devons pas perdre patience avec les gens qui nous entour.
      Je suis récent converti, Dieu m’a tant aidé à remettre de l’ordre dans ma vie. Ma famille est totalement empoisonnée par toutes les idéologies du monde moderne, je prie pour eux, et je dois tout faire pour les aider, c’est une épreuve et je dois en être à la hauteur. Il faut prier, et s’en remettre à Dieu, nous débarrasser du sac de pierre sur notre dos, avec Lui nous avons un magnifique chemin qui s’ouvre à nous :)


    • Le gang stalking touche énormément de français et est la continuité du programme mk ultra. C’est un mélange de technologie et de magie noire.Les personnes sont ciblées des la naissance voir bien avant selon les cas.Cela touche tout l’entourage proche et explique énormément de comportement anormaux comme les pulsions,les obsessions, les hallucinations auditives ou visuelles...
      Implants, chemtrails , wifi, ondes basses fréquences , tout est lié.
      Votre histoire personnelle et les événements incompréhensibles sont des éléments de réponse.
      Le corps médical,les politiques,l’armée, les associations,les services sociaux, les services secrets(étrangers ou non) ont tous un lien dans cette affaire a traiter de toutes urgence afin de venir en aide aux gens victimes de ces abus de pouvoirs


  • Cher Monsieur, pour quelques minutes de plus...

    La psychose n’est pas un flou identitaire, mais une fragmentation de la psyché individuelle dans son expression la plus primaire c’est à dire dans le Moi. Le Moi fracturé voire déstructuré ou détruit est celui qui est observé dans les psychoses schizophréniques.
    C’est donc bien plus grave et les signes présentés par les malades sont en général très élaborés, puisqu’ils correspondent à la victoire des Titans des profondeurs (énergies) de l’inconscient et du chaos qu’ils imposent aux Dieux (idées) opposés à eux dans le préconscient, le surmoi et le conscient, pour faire simple
    Vos explications concernant le complexe d’Oedipe consiste encore à donner raison à nos ennemis... Difficile de m’étendre ici... Dieu merci il existe d’autres référents en psychologie et en psychanalyse que celles que vous nous servez. Il serait souhaitable d’y plonger le nez, avant d’aborder leurs implications et intrications dans l’inconscient collectif.
    Si vôtre analyse sociale du problème est juste, celle de vôtre interprétation par la sainte parole Freudienne et le délire Lacanien est plus que sujette à caution.
    C’est croire qu’un Rabbin ou un Prédicateur Luthérien prient le Christ et la Vierge Marie.
    La réalité du rapport Enfant Mère et Père ne se situe pas exclusivement au niveau du désir non désir par un supposé Oedipe interposé Pitié ! Il se situe à un niveau un peu plus noble que ce palier et qui lui, explique bien des situations tragiques.
    Cette confusion absolument profuse a une seule cause : l’ignorance du langage (que nous partageons tous), mais de grâce si l’intention est bonne (dénoncer le danger) la méthode est douteuse, voire contreproductive.
    Qu’au CNRS on puisse plaider entre autres pour le mariage avec les animaux, donc pour la pratique de la Zoophilie, en dit long sur le degré de bêtise profonde des universitaires ou de l’intensité de leur perversion narcissique ( une compulsion psychotique) : Au choix ! Les deux très certainement et surtout devrait contribuer à leur discrédit.
    Vous qui aimez tant la triangulation vous avez donc oublié de citer la plus toxique d’entre toutes : Pouvoir Politique—Pouvoir Médiatique—Pouvoir Académique et Universitaire... Ah ! J’oubliais, vous faites peut-être partie de la « maison » ?
    « Maison, Maison » disait l’Alien !
    Qui donc tiens le rôle de l’aliéné ? Demandait en son temps le poète.
    Le spectateur répondait-il invariablement...

     

    • Sur la psychose et le flou identitaire : je parle de la psychose en termes de vécu phénoménologique ; la fragmentation du Moi aboutit bien à du flou, c’est-à-dire une multiplicité identitaire non maîtrisée, c’est-à-dire à du "flou", car les limites de l’identité ne sont plus fixes, elles bougent et sont mouvantes.
      Sur le complexe d’Oedipe et la "gratification différée" : plutôt que d’appliquer la méthode de propagande stalinienne de disqualification avant débat en attaquant les auteurs du message plutôt que le message lui-même (correction en passant : les concepts de Freud viennent de la Grèce antique et Lacan n’était pas luthérien), essayez de comprendre que l’Oedipe est aujourd’hui reconnu par tous les psychologues sans exception, même s’ils ne le savent pas, dans le mécanisme de "gratification différée".
      Merci de votre attention.


  • La relation triangulé me fait penser aux relations de pouvoir (relations toxique) mais organisé de façon scientifique (pas de place à l’imprévue).

    En outre il me semble aussi que dans la nature humaine tout est convoitise perpetuelle, exemples :

    par pulsions ou par besoins (relations entre les personnes avec interface informatique ou pas : une façon de gagner de l’argent, profiter des avantages que dispose votre voisins, une envie de manger, se sortir d’une situation ou l’on se sait paralyser)...

    ...directement lié à de notre système nerveux, l’être ou l’entité qui est en face est régulé lui aussi par une dynamique (un but, un objectif) cette dernière est-elle saine ou pas à notre/votre égard ?

    De quoi rendre misanthrope ! et oui à force de chercher à décéler si l’autre à la volonté de nous nuire ou pas... hors on connait plus ou moins déjà la réponse au fond de nous et sachant que l’on vie en interdépendance... d’où la question : quel est le niveau de tolérance que nous pouvons accordé à l’insupportable ? Sachant que nous sommes de plus en plus nombreux à convoiter par étonnant que certain prennent peurs et optent pour des manoeuvres à caractére malthusien sur nous autres (en disant cela je pense au club de rome, bilderberg, cfr, la trilatéral, vatican, les théories néo évhéméristes et au marketing...).


  • Vous ne pratiquez pas, même si vous les connaissez, les mots qui correspondent et correspondaient il y a peu encore à ce que vous dénoncez. Pourquoi ?
    Quand les Anciens Egyptiens voulaient punir un prédécesseur pour cause d’hérésie, leur nom et leur verbe se voyaient effacés de toute inscription hiéroglyphe, afin de donner une nouvelle orientation, d’impulser une renaissance.
    Dans le monde antique impitoyable d’où nous sommes issus, le théocrate est responsable du bien être de son peuple, il en est le garant.. En contre partie de quoi il vit et est vécu par son état divin. S’il ne remplit pas les conditions de « ce contrat » il est sacrifié, non pas vaincu aux élections.
    Quelle belle leçon à enseigner à nos dirigeants de tous poils, scientifiques compris : Le bien-être du peuple ou ... !


  • merci infiniment pour cette conférence.
    une intervention de Monsieur Cerise éblouissante !
    bravo et merci de votre générosité intellectuelle
    à faire tourner au plus grand nombre
    pour ralentir le lavage de cerveau généralisé
    et peut être , je veux y croire, l’endiguer

    mille merci


  • Faut voir le bon côté des choses, dans quelques années, quand les cerveaux auront été bien attaqués un tas de problèmes disparaitront.
    Les gens continueront à se marier pour avoir du sexe à domicile, mais n’ éprouveront plus l’envie de divorcer. Vu que tout se vaudra, le divorce n’aura aucun sens et il ne viendra à l’esprit vide de personne de changer de partenaire pour des performances similaires.


  • Une conférence de plus de 2 heures où les mecs lisent littéralement !
    Comment vous pouvez écouter ça ? Lucien Cerise, c’était déjà horrible avec ses fiches, mais Cioni, c’était pire ! Au début je croyais qu’il lisait un extrait, que ça allait s’arrêter. En fait il nous a lu son bouquin.
    Même entre eux ça se voit : quand un conférencier parle, l’autre s’emmerde.
    Faudrait trier les vidéos pas uniquement sur le sujet, mais aussi sur la qualité.

     

    • Je suis d’accord dans l’analyse mais il faut être indulgent.
      Paolo Cioni ne semble pas très à l’aise avec la langue française, ce qui peut limiter "l’improvisation " sur des sujets complexes. De plus les personnes compétentes dans un domaine donné ne le sont pas forcément en matière d’expression publique, et les vidéos sur ce sujet ne sont pas si courante. Donc le choix est limité.

      En même temps, l’avantage d’une vidéo ou d’un livre, c’est qu’on peut stopper un moment pour faire des recherches sur un terme ou un concept que l’on ne comprend pas , et que l’on peut revenir en arrière pour reprendre les passages trop "denses".

      Il faut se muscler le ciboulot et ne pas trop s’habituer à la pensée pré-machée qu’on nous sert habituellement.

      Bien que je reconnaisse une certaine lacune pédagogique des intervenants, ça n’enlève pas l’intérêt de cette conférence.

      Mais si tu te sens capable de faire une synthèse plus digeste, ça aiderait sans doute beaucoup de monde (moi le premier).


    • MERCI Lucien CERISE, conférence très instructive.


    • A Robert : le livre de Paolo Cioni fait 858 pages. S’il s’était contenté de le lire, nous y serions encore. En outre, l’ayant lu, ainsi que sa conférence, je peux vous assurer qu’il n’y a pas de redondance excessive d’informations entre les deux.
      Pour ma part, j’avais trop de choses à dire, et trop détaillées et précises, pour être en capacité d’apprendre par coeur mon texte. J’aurais oublié plein de trucs si je m’étais lancé là-dedans.
      Merci de votre attention.


  • à renouveller , à multiplier .

    genre de conférence trop rare , en espérant que lucien cerise ,paolo cioni et autres personnes abordant ces domaines continuent ce travail éclairant les liens entre social et psychologique , pouvoir et perception , socialisation ou mercenarisation etc...

    merci pour la diffusion ce type de conférences trés importantes y’a de la matiére et du sens ,des liens entre l’intelligible et le sensible ...ce que la matrice tente de nous "subtiliser".

    complémentaritée , réconciliation !


  • Documentaire très intéressant , surtout dans sa partie un pour la précision de langage de Lucien Cerise, qui théorise beaucoup mais nous lâche à la fin sa version de la théorie du genre. Un peu de saine colère, ça fait du bien après une telle joute intellectuelle.
    Plus délicate, la seconde partie , car de la neuro-psychiatrie expliquée par un italien qui lit une feuille pendant une heure, faut de la volonté.
    Mais je me suis amusé à reconnaître dans sa description de l’être charismatique qui prend le dessus sur les foules l’ami Soral, qui a quand -même des ailes de chaman.
    La longue description de la manipulation des foules est très étayée, mais, et comme toujours, n’emporte aucun argument moral en soi. Tout au plus elle stimule un vague sentiment d’injustice, car elle offense l’idée que l’on se fait de notre liberté.


  • Je voulais réécouter sur la partie 2, c’est fait.

    Partie 2, minute 21, la on peut sauver les cerveaux malade hein Patrick Cohen !

     

    • Je l’ai écouté 2x et c’est plutôt ardu.
      Je comprend mieux des choses que j’avais intuité.

      Les concepts sont plutôt énoncés clairement.
      Ça me fait penser à ces Noxs un race extra terrestre pacifique qui a le seul pouvoir d’invisibilité pour défense, pouvoir très coinvoité par les méchant goaulds à la structure très féodale, mais aussi par les humains sauce ricaine pressé par leur hiérarchie.
      http://fr.wikipedia.org/wiki/Nox_%2...

      Se cacher dans la lumière comme les maçons, se faire passer pour une victime on a compris ici.
      L’anti humanisme est d’aujourd’hui est :
      anti mimétique
      anti hiérarchique
      anti stéréotype
      Le rôle néfaste de l’égalitarisme et les scientifiques idiots utiles que sont Fassin, Ogien.


    • « Le rôle néfaste de l’égalitarisme et les scientifiques idiots utiles que sont Fassin, Ogien. »

      Des hommes comme Fassin, Peillon ou Obama, ont quelque chose de similaire dans l’expression : un même ton, une même manière de séduire et de persuader en douceur. Le mimétisme de l’androgyne rassurant et faussement savant à l’ avant-garde de l’effondrement de nos valeurs morales et traditionnelles.


  • Il m’a flingué le Paolo, là.
    Si vous ne pigez rien à ce qu’il raconte, je vous rassure, c’est normal. Moi-même, j’ai décroché au bout d’un quart d’heure. La thématique traitée est de première importance mais il faudrait qu’il s’améliore sur le plan pédagogique. Il y a des règles élémentaires à respecter, et à vouloir aller trop vite, on ne fait que brûler des étapes.

    En revanche, rien à dire sur la conférence de Lucien. Elle clarifie certains points abordés dans sa précédente entrevue.


  • 27 avril 2014 10 :08
    Critique de la pseudo raison scientifique de la censure Kantienne où le principe de raison est basée sur le rapport de la condition au conditionné et qui est un contre sens philosophique grossier dont se nourrit la Science.
    Qu’est-ce que la langue Française aujourd’hui devenue ? Celle des disciplines scientifiques impénétrables pour le non initié (d’ordre universitaire).
    Cela consiste donc à réaliser exactement ce qui est dénoncé dans cette confèrence ! Ainsi donc la Science est infectée !
    Un discours remarquable, mais c’est l’ordre du langage qui est à revoir, c’est à dire que nous sommes là où nos adversaires nous ont conduit : Dans la prison de la dialectique scientifique, pseudo contraire de la réflexion philosophique et qui ne doit aucunement être(la réflexion philosophique) consubstantielle à la science, c’est à dire que la philosophie, au sens de ce qu’elle est où, à celui que Platon et d’autres développent, ne peut-être exclusivement une philosophie de la science mathématique, biologique, informatique, quantique, cognitive et sociologique :
    La partie étant devenue plus grande que le Tout, ce qui est une absurdité assez remarquable !
    Pourtant ceci est ! Le triomphe de Socrate de Descartes et de Kant !
    Il faut me semble-t-il s’extraire de l’état d’objet de "la science" en tant que "chercheur" pour éviter toute "contamination" pour reprendre l’intelligente « terminologie. »
    Pour cela il faut remodeler son propre langage et lui rendre son essence originelle qui est « l’expression de l’être » et de son sens véritable, comme de sa perspective, c’est à dire pour employer un mot savant : son ontologie.
    Par exemple le même discours recomposé pour un public néophyte voire sans contact avec l’intellectualisme de l’univers universitaire
    Alors le discours sera vraiment recevable
    Renoncer à l’esprit critique c’est renoncer à l’être.
    Qu’est-ce que l’être ?
    Ce qu’est l’être est en dehors du rapport qu’exerce la condition sur le conditionné. Il est par ailleurs intéressant de remarquer le triple emploi du verbe être pour le définir, ce qui devrait donner à réfléchir à nos génies de la sciences.

     

    • Dans tous les domaines, il y aura toujours un fossé entre ceux qui commencent et ceux qui ont plusieurs années, voire décennies, d’expérience derrière eux.
      C’est ce qu’on appelle la hiérarchie entre l’élève et le maître.
      Et les premiers comprennent rarement les seconds quand ils s’imaginent les avoir déjà dépassés.


  • Sublime conférence instructive,mettant bien en lumière la guerre cachée que nous livrent ces acharnés du désordre contre le peuple : politiciens arrivistes et pervers, franc-macs satanistes et laïcistes, religieux de pacotilles donneurs de leçon qui ne craignent pas Dieu, les talmudo-sionistes victimaires et j’en passe...


  • De cause à effet, bonne vue d’ensemble de Lucien Cerise et de Paolo Cioni où la compréhension intellectuelle est ou sera difficile pour ceux déjà enrôlés dans la schizophrénie dont le chaos cérébral résulte en conscience d’antenniste sans structure d’une sensation d’invulnérabilité et de liberté autodestructrice dont chacun devra faire ménage...
    https://www.youtube.com/watch?v=Kxv...

     

    • pour ceux déjà enrôlés dans la schizophrénie dont le chaos cérébral résulte en conscience d’antenniste sans structure d’une sensation d’invulnérabilité et de liberté autodestructrice dont chacun devra faire ménage...

      C’est bien ce que je dis, on frise la branlette intellectuelle. Dans le genre, comment faire compliqué quand on peut faire simple. Et au passage, c’est une bonne technique pour paraître intelligent.

      L’intelligence c’est surtout et avant toute chose d’arriver à se faire comprendre du plus grand nombre. Même les plus conférences scientifiques "en amphi" sur Internet se boivent comme du petit lait. Je penses que les sociologues souffrent d’un manque de reconnaissance qui les forcent inconsciemment à complexifier la terminologie afin de rendre leur discours plus guindé et plus scientifiquement recevable.

      Mais ce n’est que mon avis, je suis peut être effectivement un idiot fini de penser que la simplification est aussi synonyme d’optimisation.


    • L’ignorance est béni mais, il est une réponse de legrandjeu du 27 avril à 20:10.
      Une autre de cette voix...
      https://www.youtube.com/watch?v=HFo...
      et (2)...
      Et de bien d’autres voix...


    • A MaxC : apprenez déjà à écrire français correctement et ensuite vous aurez le droit de parler.
      Merci pour votre attention.


  • Conférence excellente, surtout la partie de Lucien Cerise !

    Cher Lucien, vos propos gagneraient énormément en force en limitant le vocabulaire inutilement technique (épigénétique, etc), laissez cela au livre.

    L’objectif est ici de faire passer un message, continuer d’utiliser les analogies avec le vocabulaire informatique en les simplifiant, c’est percutant.

    Essayez également autant que possible de ne pas parler de façon trop monotone.

    Je suis bien conscient que c’est difficile de faire des conférences mais je suis sur que vous y arriverez.

    Merci beaucoup pour votre travail, c’est vraiment top !


  • Pour faire simple et concret, le salarié exécute et s’exécute à dose homéopathique, il ne prend que très peu de DÉCISIONS, sans parler des fins. L’autoentrepreneur/artisan en prend tout le temps. La vie privée, est se rachat, en terme de divertissement de toutes sortes.
    Bcp apprécier le concept de dépression rampante. Le format est certes pénible et abstrait mais le contenu est plein de "dynamisme".


  • A
    #799021
    Ce n’est pas parce que tous les tenants d’une école reconnaissent une interprétation erronée comme juste qu’elle en devient une vérité pour autant.
    De toute façon j’ai écris : ne relève pas exclusivement de l’Oedipe...
    Ensuite je cite Freud et je parle du délire Lacanien...
    La phrase suivante ne fait pas référence à.eux... C’est simplement une figure de style, comme en Français on aime à pratiquer.
    J’ai lu Sophocle et les mythes grecs de Robert Graves... Merci de prendre vos interlocuteurs pour des ignorants, c’est très sympathique. Et même s’il ne sont pas allés à l’école, ils se sont peut-être instruits tous seuls.
    Pour ce qui est de la gratification différée on est dans un registre frontière et je ne pense pas que l’on puisse en discuter ici.
    Quant à la psychose, cher ami, quant on a un moi fragmenté donc détruit ou en voie de destruction on n’est plus dans le flou identitaire on est dans la démence dépourvue de ce type de notion.
    Ensuite il faudrait savoir ce que vous entendez par identitaire...Ce qui renvoie à identité et non à individuation du moi...
    Ceci dit j’admire vôtre travail et il n’y a ici qu’un échanges d’idées, une sorte de confrontation corticale et surtout merci pour vôtre réponse

    JM

     

    • La notion de gratification différée est commune en psychologie et en pédiatrie. De fait, c’est un mécanisme universel, par lequel tout sujet doit passer pour acquérir ne serait-ce que la capacité à apprendre une langue. Il est vrai qu’en fonction de leurs écoles de formation, les psys ne comprennent pas toujours clairement que c’est exactement la même chose que l’Oedipe. En tout cas, Paolo Cioni, qui n’aime guère la psychanalyse (lisez son livre et vous verrez), m’a dit que la façon dont j’en parlais permettait de clarifier les choses pour un neuro-psychiatre comme lui et de dépasser les clivages liés uniquement aux différences de jargon.
      Sur le "flou identitaire" de la psychose : selon le point de vue, on peut dire que le Moi est "fragmenté", ou qu’il n’a plus de forme fixe, délimitée, claire et nette. Mais ce n’est pas exclusif. Dans tous les cas, la différence intérieur/extérieur s’estompe dans cette pathologie, d’où le fait que le "flou" convienne mieux à sa description, à mon avis, que la "fragmentation" ou le "morcellement".


  • Enormissime. J’en suis a 35 minutes, et tous ce que je pensais intuitivement sur ce sujet vient d’être formulé clairement et scientifiquement. BRAVO ET MERCI.
    Je pense avoir été une victime directe de ce piratage, il m’a toujours semblé évident juste et nécessaire d’être patriote et de lutter contre nos politiques corrompu. Mais dans mon esprit le patriotisme était associé au mal, au racisme, auxzeureleplusombredelhistoire. Le fait de vouloir suivre une aspiration logique me transformait en monstre théorique, je suis resté dans cette boucle, dans ce bug, pendant plusieurs années, ca a clairement inhibé mon esprit et a créer de la culpabilisation.
    Seul la culture et EetR ma permit de sortir enfin de cette anomalie, je viens de le comprendre avec cette vidéo, aujourd’hui le monde me parait totalement cohérent, ce qui n’était pas le cas quand j’étais dans le "bug".
    Sinon, la technique de manipulation qui consiste a maquiller le bourreau en victime est .... géniale. L’image serait un dirigeant de Goldman Sachs qui chouine sur la shoah et la terrible souffrance éternelle que se souvenir qu’il na pas vécu lui inflige.
    Il y a aussi la confirmation que le stéréotype est le fonctionnement logique du cerveau, bref merci. Ex : Si je n’ai aucun stéréotype sur rien, je peux aller caresser un ours sauvage en pleine foret, car penser qu’un ours peut être dangereux est un stéréotype. J’invite les antifas a réaliser cette expérience.


  • Bonne conférence sur la manipulation : merci.

    3 questions :
    1-les expériences extrêmes faites pendant les guerres du XXe siècle donnent elles des renseignements (résistance à la douleur, réaction aux violences, limites physiologiques et psychologiques...) utilisés pour les manipulations des foules ? J’avais entendu parler de ça : légende ou réalité ?
    2-développer sur l’influence des ondes basses fréquences sur l’organisme, s’il vous plait. Plus généralement, énoncer, s’il vous plait, tous les stimuli technologiques non perçus (ondes électomg ou ultrasons ou autres) qui changent le comportement : qu’on sache quelles nouvelles armes ils ont à leur disposition
    3-Vou parlez de l’histoire des ondes à fréquence basse changeant le comportement. C’est la résonnance du cerveau (humain et même animal) à 8Hz de Tesla ?

    Toujours le dilemme des conférenciers : justesse des mots qui conduit à un vocabulaire technique sibyllin ou vulgarisation excessive. M.Cerise et Cioni sont des équilibristes.
    J’ai bien aimé leur jargon car il est au service de la définition et de la compréhension fine (et non pas au service de leur gloire).
    Je comprends bien mieux toutes ces manip que je connaissais (comme tout le monde) : j’apprécie l’énorme travail de traduction orale et consciente de tous ces mécanismes. Ce travail est fort utille.

    ps : la manipulation existe depuis tout temps mais le XXe siècle a vu éclore une industrilisation et une systématisation intolérables : merci de l’avoir dit.


  • A #801285
    Réponse
    Ainsi donc cher Maître, puisque c’est là que vous semblez vous placer en invoquant un fossé hiérarchique, à moins que ce ne soit le contraire ; mais cela n’aurait pas de sens...
    Je disais, ainsi donc cher Maître, assez bizarrement vous bottez en touche au sujet des deux commentaires proposés sur vôtre sujet de conférence.
    Sois vous n’avez pas lu, sois vous n’avez pas voulu recevoir et entendre l’éclairage qu’il offre aussi à la réflexion.
    Vous ne le savez peut-être pas, mais la base de la réflexion philosophique est celle du discours contradictoire des idées argumentées verbalement.
    Je me suis exprimé sur trente lignes à propos du sujet imposé, en retour vous m’avez gratifié de façon assez condescendante de cinq lignes hors sujet pour les deux analyses proposées. Ne pas se plier à la règle du discours philosophique contradictoire, ne peut en aucune façon faire avancer nôtre compréhension des phénomènes contre lesquels nous voulons nous opposer. Au final cela revient bien à faire le jeu de nos ennemis qui sont je dois vous le rappeler, cher Maître, impitoyables !


  • Lucien Cerise, j’ai beaucoup apprécié votre conférence, mais il y a quelques points qui m’ont fait tiquer comme quand vous parler de l’enfant qui vit dans le monde du caprice tant qu’il est attaché à sa mère. Mais avez-vous eu des enfants pour oser dire une chose pareille ? Un bébé ne crie pas pour rien, mais parce qu’il a faim, soif, a besoin d’être changé, tourné etc... Le caprice est tout autre chose. Par exemple quand un enfant veut quelque chose et dès qu’il l’obtient crie pour avoir autre chose ; ça dénote déjà d’une déstructuration ou en tout cas d’un malaise profond. Les bébés ne sont de loin pas tous capricieux !
    Ensuite prendre Freud et Lacan comme référence, c’est déjà entrer dans des explications bidons. Car pour expliquer correctement un être humain, il me semble nécessaire de reconnaître sa partie spirituelle. Hors Freud qui était athée, a remplacé l’âme et l’esprit par l’inconscient pour soutenir ses théories psychologiques. C’est bien joli, mais ce n’est pas en réduisant l’homme à un animal psychologique, que l’on arrive à une compréhension juste des phénomènes qui se déroulent en lui. Personnellement, je reformulerais cette attaque à l’oedipe comme une attaque au Moi, qui est empêché de se construire par ces techniques de piratage. Ce ne sont pas les seules d’ailleurs. Je pense que la TV, les jeux électroniques ont aussi leur rôle.
    Je les mentionnerais aussi comme des préalables à la théorie de la confusion des genres. En premier lieu, il y a fallu déraciner l’enfant, en le coupant au maximum du passé culturel de l’humanité. Les bandes dessinées avec des monstres, la science-fiction sont la nourriture habituelle avec laquelle on nourrit les âmes enfantines. Les contes et légendes traditionnelles sont mis de côté ou servis à la sauce Walt Dysney. L’enfant moderne ne sait pratiquement plus rien de ses ancêtres, (déjà ses parents ont reçu un lavage de cerveau) et ça le fragilise beaucoup. Donc après c’est plus facile de venir lui imposer la théorie du genre.

    Merci toutefois pour la qualité de votre conférence !

     

    • Mon bébé de 1 an et 4 mois est clairement dans le monde de l’immédiateté et du caprice (il n’a jamais regardé la télé ou joué avec des tablettes). Quand il veut un jouet ou de la nourriture, il la veut immédiatement sinon il fait une petite crise, si vos enfants ne sont pas passé par ce stade vous avez de la chance !


  • Du très haut niveau auquel Lucien Cerise nous avait habitué depuis son apparition sur E&R (ou en tout cas depuis que je l’ai remarquée).

    Il est toujours essentiel de connaître le comment de la manipulation psychologique, et comme je l’avais commenté dans sa dernière vidéo, l’observation humble et honnête sur sa propre personne reste le meilleur poste d’observation à mon avis de l’action de toutes ces techniques qui s’appliquent à toute la population.

    Jusqu’à maintenant, les réactions qu’ont suscité les interventions de Lucien ont constitué de très bonnes illustrations de ce dont il parle...
    Certains auraient tout intérêt a pratiquer cette observation de soi le plus promptement possible.


  • Une des conférences les plus importantes vu sur le site E&R.

    Cela demande un peu de concentration...mais quelle récompense !

    merci


  • Point de vue( s’il est autorisé) d’un ignorant.
    Commentaire à propos du conférencier sur les avis différents émis au sujet de sa conférence :

    Ne tolère aucune critique, ne répond à aucune question ou orientation différentes de la sienne, n’admet que les références qui lui sont et furent inoculées par le système avec la fâcheuse certitude universitaire que tous ceux qui l’écoutent sont des ignorants, usant même de l’humiliation à l’égard de certains pour cause d’orthographe et sans savoir qu’il est lui-même à des années lumières de la langue Française, qu’il n’use que par la novlangue "à la mode."
    S’il y a une chose que le journal E&R enseigne c’est bien d’user de son esprit critique, du moins c’est ce qui me semble.
    Ce que tentent de critiquer certains est le contenu de la conférence et non pas le conférencier.
    Drôle de façon de résister !


  • "Dans tous les domaines, il y aura toujours un fossé entre ceux qui commencent et ceux qui ont plusieurs années, voire décennies, d’expérience derrière eux.
    C’est ce qu’on appelle la hiérarchie entre l’élève et le maître.
    Et les premiers comprennent rarement les seconds quand ils s’imaginent les avoir déjà dépassés."

    Telle est la réponse offerte à ceci :
    Critique de la pseudo raison scientifique de la censure Kantienne où le principe de raison est basée sur le rapport de la condition au conditionné et qui est un contre sens philosophique grossier dont se nourrit la Science.
    Qu’est-ce que la langue Française aujourd’hui devenue ? Celle des disciplines scientifiques impénétrables pour le non initié (d’ordre universitaire).
    Cela consiste donc à réaliser exactement ce qui est dénoncé dans cette confèrence ! Ainsi donc la Science est infectée !
    Un discours remarquable, mais c’est l’ordre du langage qui est à revoir, c’est à dire que nous sommes là où nos adversaires nous ont conduit : Dans la prison de la dialectique scientifique, pseudo contraire de la réflexion philosophique et qui ne doit aucunement être(la réflexion philosophique) consubstantielle à la science, c’est à dire que la philosophie, au sens de ce qu’elle est où, à celui que Platon et d’autres développent, ne peut-être exclusivement une philosophie de la science mathématique, biologique, informatique, quantique, cognitive et sociologique :
    La partie étant devenue plus grande que le Tout, ce qui est une absurdité assez remarquable !
    Pourtant ceci est ! Le triomphe de Socrate de Descartes et de Kant !
    Il faut me semble-t-il s’extraire de l’état d’objet de "la science" en tant que "chercheur" pour éviter toute "contamination" . »
    Pour cela il faut remodeler son propre langage et lui rendre son essence originelle qui est « l’expression de l’être » et de son sens véritable, comme de sa perspective, c’est à dire pour employer un mot savant : son ontologie.
    Par exemple le même discours recomposé pour un public néophyte voire sans contact avec l’intellectualisme de l’univers universitaire
    Renoncer à l’esprit critique c’est renoncer à l’être.
    Qu’est-ce que l’être ?
    Ce qu’est l’être est en dehors du rapport qu’exerce la condition sur le conditionné. Il est par ailleurs intéressant de remarquer le triple emploi du verbe être pour le définir, ce qui devrait donner à réfléchir à nos génies de la sciences.

    Faut-il présenter ici sa CI et sa Biographie ?

    JM


  • Sur la psychose et le flou identitaire : je parle de la psychose en termes de vécu phénoménologique ; la fragmentation du Moi aboutit bien à du flou, c’est-à-dire une multiplicité identitaire non maîtrisée, c’est-à-dire à du "flou", car les limites de l’identité ne sont plus fixes, elles bougent et sont mouvantes.
    Sur le complexe d’Oedipe et la "gratification différée" : plutôt que d’appliquer la méthode de propagande stalinienne de disqualification avant débat en attaquant les auteurs du message plutôt que le message lui-même (correction en passant : les concepts de Freud viennent de la Grèce antique et Lacan n’était pas luthérien), essayez de comprendre que l’Oedipe est aujourd’hui reconnu par tous les psychologues sans exception, même s’ils ne le savent pas, dans le mécanisme de "gratification différée".
    Merci de votre attention.

    Merci de vôtre attention...
    On est pas vos étudiants béats Lucien ! Ni des journalistes écoutant Attali sur RFI
    Réponse sans écho retour

    Ce n’est pas parce que tous les tenants d’une école reconnaissent une interprétation erronée comme juste qu’elle en devient une vérité pour autant.
    De toute façon j’ai écris : ne relève pas exclusivement de l’Oedipe...
    Ensuite je cite Freud et je parle du délire Lacanien...
    La phrase suivante ne fait pas référence à.eux... C’est simplement une figure de style, comme en Français on aime à pratiquer.
    J’ai lu Sophocle et les mythes grecs de Robert Graves... Merci de prendre vos interlocuteurs pour des ignorants, c’est très sympathique. Et même s’il ne sont pas allés à l’école, ils se sont peut-être instruits tous seuls.
    Pour ce qui est de la gratification différée on est dans un registre frontière et je ne pense pas que l’on puisse en discuter ici.
    Quant à la psychose, cher ami, quant on a un moi fragmenté donc détruit ou en voie de destruction on n’est plus dans le flou identitaire on est dans la démence dépourvue de ce type de notion.
    Ensuite il faudrait savoir ce que vous entendez par identitaire...Ce qui renvoie à identité et non à individuation du moi...
    Ceci dit j’admire vôtre travail et il n’y a ici qu’un échanges d’idées, une sorte de confrontation corticale et surtout merci pour vôtre réponse

    ...Silence radio
    JM


Afficher les commentaires suivants