Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Nicolas Dupont-Aignan : ’’L’argent des français est dilapidé pour aider les banques’’

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

26 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Ce monsieur est un agent du système reprenant les idées du fn pour lui faire barrage. Cordialement

     

    • l’arnaque du siècle = dupont aignant = personne qui a le profil de l’agent du systeme

      franchement le NDA il m’inspire pas confiance. je m’en méfie

      pour voir s’il est sincère, il faudrait voir ces positions sur israel

      Jamal du 69


    • Ecoutez les mecs,

      Même pas besoin de sortir d’une école de cinéma pour analyser cette interview. Toute les réactions de ce journaliste sont factice, il fait mine de s’étonner à chaque réplique de Aignan, ça suinte le cirage de bite pour affaiblir Marine.

      Marine lui dirait la même chose qu’il la couperait toute les 5 seconde avec suffisance, mais là il fait genre qu’il découvre que les banques c’est pas bien (lol) pour un journaliste de LCI ça la fout mal... ^^

      Booster un candidat qui dépasse pas les 2% et dont les idées rejoignent une analyse économique juste, c’est malhonnête. On a jamais vu personne passer de 2% à + de 50% en moins d’un an.

      Dupont Aignan n’est pas une candidature honnête : que ça soit avec lui même ou avec nous, peu importe j’ai envie de dire.

      Je serais pas surpris qu’il devienne le Bayrou de 2012.


  • Dans cette vidéo ce qui m’interpelle c’est Barbier. Le faux gauchiste à l’écharpe rouge, le petit bonhomme avec une grosse tête. Donc, si je comprend bien et d’après ce que j’ai déjà pu voir, celui-ci est donc :

    - Le Point, Europe 1, L’Express ...
    - LCI - Animateur (dans cette émission)
    - i-Télé - Ca se dispute (toute les semaines pendant 3 ans)
    - France 5 - C’est dans l’air (à un abonnement depuis longtemps)
    - Canal + - Est invité comme commentateur régulièrement
    - Sud Radio - invité régulièrement

    Si c’est pas un agent de l’Empire, je ne comprend plus rien au film. On est presque 70 millions dans ce pays, et on est obligé de prendre toujours les mêmes. Ce mec là je ne peut plus le blairer depuis bien longtemps.

    NDA est également un leurre pour aspirer quelques voix au FN, c’est évident. D’ailleurs, il dit bien à la fin de l’interview, que contrairement à Marine Le Pen, lui veut conserver le système. Ça promet !


  • Zouiiiiiiiiiiiiii sirène de détection de quenelle pourrie !
    Beau discours... d’agent à la solde du système (il le dit lui-même). Il est là pour casser la politique FN nationaliste. Le fait que Barbier fasse semblant d’être super concentré, intéressé même (jeu subtil des caméras sur son visage pour renforcer l’effet hypnotique) et qu’il ne le descend pas avec des questions sarkosionistes est LE signe révélateur d’une parfaite connivence sur les sujets et la présentation. 2eme signe de barrage au front : quand il se défend d’être pareil au FN mais qu’il pense la MEME chose. 3eme signe : l’imitation d’un discours FN par le ton, les faits exposés.
    Prrrrrrt Quenelle éliminée, nettoyage du système subliminal.
    AAAAAhhhhh de l’air pur.

     

  • Depuis qu’ils ne veulent plus de Marine au second tour et repartent sur un classique PS/UMP, non seulement ils bloquent Marine mais également font monter NDA, qui servait jusqu’ici de valve de secours pour freiner le FN. On pourrait bien voir les Identitaires dans les médias bientôt si nécéssaire.


  • Il faut arreter de placer le FN sur un pied d’estale, bien que son programme soit globalement cohérent. Quand Aignan dit qu’il n’est pas sur la meme ligne que le FN il a bien raison, après tout Marine joue le jeu de l’empire avec la diabolisation des musulmans, en comparant les prières de rue à l’occupation. Aignan le dit lui-meme, il ne veut pas diviser les français et il a bien raison. Alors dire qu’il est un agent de l’empire c’est soit de la paranoia compulsive, soit de la débilité profonde. Dire que Marine est anti-systeme c’est vraiment à mourir de rire, elle fait 30% dans les sondages, est invitée par Pujadas(! !)et dans bien d’autres émissions et vous voulez nous faire croire que c’est elle qui nous sauvera des mains du systeme. Aignan lui n’a quasiment aucune visibilité médiatique, il fait 2% dans les sondages, et rien dans son discours ne montre une quequonque connivence. Je suis pas là pour taper sur le FN, y’a des choses bien mais beaucoup de mauvaise chose.

     

    • Le FN est considéré comme le pire parti de France par toute l’intelligentsia du système. Cela devrait être un indice de son taux de subversion. Si Dupont-Aignan reste à 2%, alors il ne sert à rien. Pour qu’il serve à quelque chose, il faut qu’il arrive à 50% + 1 voix. Si cela arrive, direz-vous alors qu’il est dans le système du fait de sa popularité, et qu’il ne faut plus voter pour lui ?


  • Cela ne m’a prouvé en aucun cas que Dupont-Aignant soit un récupérateur de voix du FN.


  • ce qui me gène c’est l’évitement de questions dérangeantes l’immigration le droit du sol la préférence nationale les prières dans la rue mais avec Marine le pen c’est d’emblée la diabolisation que NDA semble approuver... au nom d’un gaullisme qui sent la naphtaline pour un jeunot car rejoindre le gaullisme de Chirac question gaullisme(vaste débat sentimental)... comme Chevènement qui en dernière analyse ne désespère pas de la gauche ps.
    Certes ses idées sont justes bien que sur la Libye être d’accord au début puis se raviser c’est d’une naïveté comme si l’OTAN agissait pour protéger des civils sur les questions internationales jmLe Pen est bien plus gaulliste.
    bref on est cool avec lui et hystérique avec Marine


  • Si marine ne fait pas d’éffort sur la question des musulmans.
    Pour moi ce sera NDA.

     

  • Tres bonne prestation.

    Il est vrai qu’avec Asselineau, Melenchon et Le Pen, il est de ceux qui ont vu l’arnaque de l’argent dette.

    Remarquez que malgrès la propagande journalistique, il faut tenir et distiller la vérité.

    Le problème aussi est le système des 2 tours de notre démocratie...Mais il ne faut pas avoir peur, si je vote Le Pen au premier tour, je pourrais aussi voter Melenchon au second, ou inversement.

    Mais pour l’instant le principal objectif est de réveiller les français et le pilier de se réveil est nottement la loi de 1973. A chacun de faire avancer la vérité.

     

    • Abroger la loi de 1973 pourrait être une bonne chose en soit. Mais que répondre aux libéraux qui vont associer cette mesure avec l’inflation. Je m’explique. En effet, l’état pourrait se financer beaucoup plus facilement,ou du moins, faire une meilleur affaire que se tourner vers les banques et les marchés financiers ou en émetant des bons du trésor. En revanche, cela accroîtrait la masse monétaire du fait de l’augmentation des emprunts à des taux d’intérêts faible voir nuls, d’ou justement cette mesure afin de lutter contre l’inflation résultant du procédé que je viens d’évoquer. En clair, l’abrogation de la loi signifierait une hausse de l’inflation assez conséquente. Quelles réponses peut-on donner à ce genre de contre argument ?


    • Je pense que beaucoup de politiciens l’ont vue. Je crois que Giscard l’a très bien vue.

      Mais entre voir et dénoncer, il y a un gouffre.

      Il en a mis du temps Mélenchon pour en parler de cette lo quand même !


    • @kalink
      La création monétaire a-t-elle ralentie grâce à l’introduction de cette loi ? Je n’ai pas vérifié mais j’en doute fortement et j’ai entendu que non.
      Par ailleurs croire qu’une entreprise privée avec un tel privilège serait plus vertueuse qu’un État ça me parait assez naïf.


    • @kalink

      Ah, on dirait que tu n’as pas lu "comprendre l’empire", tu trouveras la réponse dans ce livre.


    • Voilà ma réponse à cet argument : L’acceptation d’un emprunt dépend en effet du taux d’intérêt car, en théorie, plus le taux est faible moins il y a de risque de non remboursement. Le problème c’est que la réalité est autre, la dernière crise l’a révélé avec des instruments financiers dans le taux était conséquent mais qui étaient transformés en crédits immobiliers très risqués car octroyés à des gens de modeste bourse.


  • Nicolas Dupont Aignan, fait partie des Young leader, french américaine fondation (FAF), groupe de réflexion euro-atlantiste.

     

  • @petit_poney
    Si, j’ai lu comprendre l’empire. Or, si je pose cette question, c’est parce sa réponse ne se trouve pas dans le livre ( de mémoire il me semble).

    @Oshio Heihachiro
    "La création monétaire a-t-elle ralentie grâce à l’introduction de cette loi ?" Oui, c’est d’ailleurs le motif de cette loi. Au lendemain des trente glorieuses, l’augmentation du taux d’inflation était trop élevé . Or, et c’est ce que vous dirons les (néo)-libéraux, grâce à cette loi, l’augmentation de la masse monétaire diminue. En effet, l’état est désormais obligé d’emprunter à des taux d’intérêts plus élevés , par conséquent, on a une diminution de l’accroissement de la masse monétaire et donc de l’inflation. C’est un mécanisme économique avéré (Cf ,les cours d’éco que l’on nous inculque...) . La BCE vous explique même que si la masse monétaire augmente de tant, vous aurez un taux d’inflation de tant. Ma question cherche à avoir une explication, car je ne peux concevoir que l’oligarchie à la tête de la BCE ait raison.

    @petitFilsdAdametEve
    "L’acceptation d’un emprunt dépend en effet du taux d’intérêt car, en théorie, plus le taux est faible moins il y a de risque de non remboursement. Le problème c’est que la réalité est autre, la dernière crise l’a révélé avec des instruments financiers dans le taux était conséquent mais qui étaient transformés en crédits immobiliers très risqués car octroyés à des gens de modeste bourse." Cela ne répond en rien à cette argument néo-libéral. Je voulais en venir au conséquence de l’abrogation de la loi de 1973 sur l’inflation (je vous recommande la vidéo d’explication du mode de fonctionnement de la BCE sur la lutte contre "le monstre de l’inflation", les libéraux redoute plus que tout l’inflation, bête de la géhenne libéral...). Ceci dit, et pour répondre à votre remarque, cette loi concerne l’état français. Or , pour l’instant, la France emprunte autour de 3-4%(l’avenir peut être bien différent, comme pour l’Espagne ou la Grèce). De plus, les états sont des investisseurs dits "zin-zin" (rien à voir avec mamie zinzin des guignols...), ce sont donc des partenaires stables pour le marché. Après, je sais que l’euro et le dollar sont sous-perfusion et que le gouffre n’est pas loin, toujours est-il qu’à court terme, les pays développés et les pays émergents restent des éléments importants des marchés mondiaux (en particulier financiers).


  • PS : Je voudrais ajouter en guise de complément de mon commentaire précédent que l’état devrait être englouti par le marché ( je reprends les dires de l’oracle attali, chère à nos coeurs...) tout ça dans une chute du dollar et de l’euro. L’avenir semble radieux...

    Sinon, si quelqu’un pourrait me répondre sur la loi de 1973...

     

    • Saine interrogation. Ce qui se conçoit bien s’énnonce clairement, je vais tenter l’exercice.

      D’une part, voyons à qui profite cette loi et par qui a-t-elle été votée ?
      Pas de bol, les même. Bon, la légitimité de la loi 73 en prend déjà un sacré coup, passons...

      D’autre part, un emprunt sert à construire la nation (agriculture, recherche, logement, armement, administration...), pour ensuite le rembourser. L’état crée de l’emploi et augmente la masse monétaire en circulation. Il y a naturellement inflation.

      La courbe de Philips (voir Chouard et la dernière conf d’Asselineau sur "les 10 raisons de sortir de l’euro") nous explique que les deux phénomènes sont liés (du genre y=1/x). Or, pour réduire la masse monétaire allouée au peuple, le chômage de masse est essentiel, c’est le NAIRU (Non Accelerating Inflation Rate Unemployment) qui fixe le chômage minimum (8%) nécessaire pour maintenir la marge de bénéfice des entreprises : salaires maintenus bas par mise en concurrence hommes/femmes/immigrés/jeunes/vieux/plagistes/géraniums/clés de 12....

      L’europe n’a QUE pour objectif de réduire l’inflation, donc de maintenir les marges privées au détriment du chômage maintenu artificiellement haut par la "libre" circulation des travailleurs et par la ponction de la masse monétaire "excédentaire". Ponction opérée via l’INTERET de la dette.

      Euh, j’ai bon ?

      Nota : Ne pas oublier que l’europe, boufée par les lobbies, ne fait que défendre le commerce, pas du tout les peuples (huile de moteur autorisée dans l’huile de cuisine à 10%, farines animales, herboristerie illégale, loi NOME...). La loi de 73 est inclue dans l’article 123 du traité de lisbonne.

      NDA, critique la loi de 73 mais ne demande pas l’abrogation de la constitution européenne qui pourtant nous l’impose. Ce qui, malheureusement mais en toute objectivité, fait de lui un bouffon.


    • @Adrien
      J’ai donc la réponse à mon interrogation ou plutôt la confirmation de mon ressentie. L’abrogation de cette loi permettrait de financer des projets mais cela entraînerait à coup sûr de l’inflation. Enfin, et je suis d’accord avec vous, il vaut mieux de l’inflation contre du plein-emploi, une balance commerciale positive et de la croissance que de mener une lutte contre l’inflation acharnée au nom du néo-libéralisme alors que cela nous a mené dans la situation ou nous nous trouvons aujourd’hui.


  • de toute facon quand je vois la tournure du bordel en ce moment ca me fait penser à la folie des grandeurs avec sarkozy qui remplace de louis de funès.