Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Jean-Jacques Rosa : ’’Les grecs sont obligés de sortir de l’Euro’’

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

16 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • c’est pas la jeunette de chez g.sachs qui etait passée dans une autre émission pour parler de soit-disant dévaluation chez les gracs en cachant le terme approprié qu’on lui a rappelé à l’ordre comme étant une déflation ? Ce qui veut dire que g.sachs y est pour beaucoup de la baisse de 20% des salaires des grecs ?
    Je ne sais pas de quand date cette émission “Aujourd’hui”, mais la déflation est arrivée avant ou après le bilderberg ?


  • Vous ne toucherez pas à la Fille de Zeus.


  • Un journaliste non collabo ? Il va avoir des ennuis lui !


  • ce n’est plus va te faire voir chez les grecs, mais tu vas te faire avoir comme les grecs.


  • bonjour a tous, tout nouveau sur ER, je trouve ce site vraiment interessant et les com tres plaisants a lire.
    si je comprends bien, Mr Rosa a le meme raisonnement que Mme Lepen.
    Mais pourquoi quand Mr Rosa passe a la tele pour l’expliquer, le journaliste est attentif a ses propos et lorsque Mme Lepen en parle, les journalistes la font passer pour une idiote naive qui ni connais rien.
    La sortie de l’euro est elle vraiment possible ??

     

    • La sortie de l’euro n’est possible qu’en sortant de l’Union Européenne en vertu de l’article 50 du traité de Lisbonne.
      Tous ceux qui prônent une sortie de l’euro tout en restant dans l’UE mentent.

      A ce jour, il n’y a qu’un seul parti politique qui a inscrit dans son programme la sortie de l’UE. Ce n’est ni le Front National ni Debout la République. C’est l’U.PR de François Asselineau.


    • Un économiste est forcément plus compétent sur le sujet que MLP ou un journaliste, du coup le journaliste passerait pour un benêt s’il cherchait à le contredire (que l’économiste ait raison ou pas d’ailleurs... ).


  • Une monnaie surévalué de 170% cela ne peut pas fonctionner, c ’est un enfer pour les peuples européens !
    J’ écoutais le petit sarko lors de son discours sur l’euro, mais c ’est incroyable comment cet avocat de métier nous donne des leçons de morales en matière d ’ économie alors qu’il n’ y connait absolument rien !
    Cette monnaie ne sert que l ’interet des banksters et de l ’oligarchie sioniste, elle enfonce les économies des pays dans la récession jours après jours.
    Il entretient le mensonge en nous fesant croire que que sortir de l ’euro serait pour la france une catastrophe, c ’est faux !
    Pour la France se serait une victoire et une véritable bouffée d ’oxygène afin de redevenir compétitif aux niveaux des exportations et nous pourrions ainsi relocaliser nos industries et le chomage baisserait.
    L’ économie a été volotairement rendu complexe par les banksters via la bourse pour que les gens n’y comprennent plus rien et se faire spolier plus facilement sans qu’ ils se rendent compte de rien.
    L’euro est la plus grande arnaque du siècle, et pour en sortir il faudra voter marine !.
    Vive la france !


  • Une petite semaine pour imprimer des francs, ce serait super !
    .
    Pour ceux qui ont des économies, j’ai un consil à leur donner à tous en attendant :
    .
    achetez des pièces en argent et des napoléon. çà protégera votre épargne de l’inflation.


  • On va etre manger à la sauce grec,Feta Salakis.En tout cas si ça pète comme le dit Soral A,il faudra que les peuples se dirigent vers Strasbourg où siègent le parlement européen,et à Bruxelles pour leur donner le coup de grace,et en finir avec ce système dictatorial.

     

    • Je commencerai par mon propre parlement... et dans la soirée on fait l’Elysée, Matignon, la rue de Solférino, quelques coin à La Défense...

      Paris by Night, c’est beaucoup plus efficace... Le problème n’est pas l’Europe, le problème c’est d’en être membre (enfin, c’est juste une partie du problème, et peut être pas la plus grosse).


  • "Une monnaie forte ca favorise les importations"

    Tout se tient, l’euro est fort, on delocalise dans un pays a bas cout et on importe se qu’on a delocalise, en faisant de gros benefices.

    Les francais sont au chomage, les indiens en esclavage, et le banquiers sur les plages a se bronzer le boule.

    C’etait prevu des le depart.

    Maintenant que tous les evenements se condensent dans le temps, car tout va beaucoup plus vite, les promesses lors du traite de maastricht et la sortie de l’euro de la grece nous apparaissent etre dans la meme sequence.

    Je trouve incroyable qu’il y ait encore des gens qui ne voyent rien.


  • j’ai 40 ans et peut vous dire que je gagnais mieux m’a vie il y a 20 ans de cela,je fais partie des gens manipulé qui a cru au baratin d’une France protègée par l’Europe et sa monnaie.Il s’est passé tout le contraire,je n’ai jamais vu autant de délocalisations qu’en se moment,de chomeurs et de pauvres.Autant j’étais un farouche partisant de l’Europe qu’on nous avait vendue,autant je la honnie aujourd’hui.Qu’ils demandent par référendum et ceux avec de vrai débat si les Français veulent revenir au Franc,allez messieurs et dames les oligarques un peu de courage.


  • enfin un journaliste (à retenir) qui a de l’empathie pour écouter des thèses toujours tabou ; et superbe leçon finale on peut être petit géographiquement mais prospère


  • Le problème est le suivant : comment passer à la drachme alors que la dette est en euros, et que l’appareil productif grec est totalement ruiné par l’euro (la Grèce n’a pas le tissu industriel de la France...