Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Nigel Farage au sujet du futur référendum pour la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

32 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • http://www.letudiant.fr/etudes/salo...

    Pour se former aux métiers de demain, amis étudiants, allez au salon de l’apprentissage ce weekend !

     

  • Respect à Monsieur Farage, je ne sais pas comment il arrive à garder son sang froid devant ces sourires méprisants à la fin de son intervention.


  • Les baltringues rient jaunes à la fin du discours. mihmihmihmhi ils ne savent pas où se cacher...

     

    • Oui et ils sont raison de rire jaune. N’oublions pas que son allusion à l’Irlande n’est pas anodine. Le Sinn Fein reprend du poil de la bête en Irlande du Nord et même en Eire. N’oublions pas que ce parti s’est distingué par son euroscepticisme farouche ces dernières années. Wikipédia les classe comme "Nationaliste de gauche" ; tu m’étonnes ! Une partie du pays n’est même pas libérée qu’ils devraient soumettre cette demi-indépendance à quelques bureaucrates à Bruxelles ?
      On risque de voir, au Royaume-Uni, des clivages politiques rigolos, du style Sinn Fein qui soutient des initiatives du Parti Conservateur contre les travaillistes, qui furent son soutien historique. Mais allons ! Dormez tranquilles braves gens, la question européenne n’est pas déterminante...


  • Les sourirs de Barroso et CONsort sont très éloquents à la fin...ils sont même très réjouissants si l’on se souvient de cette phrase de Churchill :

    "Quand vous jouez et que vous êtes sur le point de gagner, souriez à votre adversaire, si vous êtes sur le point de perdre, adressez-lui un sourire plus grand encore !"


  • HA HA HA tout le monde rient a la fin et c’est le peuple qui pleurent !

     

  • Et ils rigolent, ils rigolent les coupains Barroso et Schultz !

    Dans le sillage de Farage, Cameron lance le débat afin de lui piquer la vedette. C’est très intelligent en vue des futures élections, clairement machiavélique certes, mais enfin c’est tout à son honneur.

    Vivement le référendum d’initiative populaire en France ! Imaginez une seconde

    > On initie un référendum sur la participation à l’UE en l’état.
    > On initie un référendum sur le système de prêt Banque centrale -> fonds privés -> Etats c’est-à-dire tout le monde. Et on raye l’étape inutile.
    > On initie une réforme constitutionnelle sur plusieurs années, en permettant son élaboration sur le modèle des travaux de Chouard.

    Avec ça déjà, on aura progressé.

    (Mode naïf désactivé)

    Notre seul moyen de nettoyer les équilibres en place tient à notre capacité de décision sans passer par les chiens de garde.

    La priorité pourrait alors être définie ainsi :
    TOUT FAIRE POUR OBTENIR LE DROIT AU REFERENDUM D’INITIATIVE POPULAIRE

    Qu’en pensez-vous ?

     

    • J’en pense que l’oligarchie ne se tirera jamais cette balle dans le pied !
      Je suis d’ailleurs assez sceptique sur ce referendum anglais qui serait programmé "à l’horizon 2015-2017" ça dépend s’il y a du vent...
      Surtout que nous sommes bien placés avec les Pays Bas et l’Irlande, pour savoir ce qu’il advient des résultats de referendum qui ne conviennent pas (2005 : Peuple = 56 % de NON - 2008 : ’Représentation Nationale’ = OUI à + de 80%)
      Nous vivons dans de fausses democraties, espérer changer les choses en respectant les règles est juste illusoire => une activation du mode naif ;)

      « Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est pour le peuple le plus sacré et le plus indispensable des devoirs. » Robespierre

      Manifestement nos compatriotes ne sont pas prêts ! Trop manipulés et soumis, encore trop nourris et pas assez dans la merde…
      Ça pourrait venir remarquez, mais ce n’est même pas certain.
      Regardez les grecs, entre se faire laminer et se soumettre où se révolter, ils ont choisis !
      Les français lobotomisés ne feront pas mieux :(
      «  Demain la Gouvernance mondiale où la révolte des Nations », malheureusement nous ne sommes pas encore assez à avoir compris l’Empire !
      Quoiqu’il arrive merci infiniment pour tout Monsieur Soral !


    • completement d’accord : referendum d’initative polpulaire (avec decision du referendum imposée et appliquée) ok : on a besoin d’une revision de la constitution..


  • Espérons que les anglais vont choisir de sortir de l’UE. Toute façon meme si cest pas le cas l’UE disparaitra comme l’URSS un de ces quatre.


  • Ces sourires et rires narquois inssuportables nous prouve une fois de plus le mépris du peuple (des peuples) par les élites européistes et mondialistes enfermées dans leur carcan idéologique. Ces DEMONS veulent faire passer Nigel Farage (ou tout autre leader politique visant à défendre les interêts du peuple) pour un clown populiste et incompétent.
    UNE BONNE VIEILLE ASTUCE SATANIQUE pour leurrer les peuples. Voilà comment opère le diable.

     

  • Ils rigolent ils rigolent. Mais il y a un proverbe qui dit : rira bien qui rira le dernier...

    Quand la colère des gens sera à impossible à contenir, quand un "fou-furieux" tirera sur cette commission et que les gens suivront au lieu de le désarmer. Ou carrément des gars de l’armée qui en auront marre de servir de chair à canon et ne plus être payés. Après l’Ubris vient la Nemesis...

    Hervé


  • La corde : voilà ce qui fait grimacer les pendus.


  • Je n’ai personnellement aucune confiance en ce Nigel Farage. Depuis 2/3 ans il critique l’euro, la dette, Merkel, Draghi etc...mais jamais il ne pointe du doigt la plus grande planche à billet par habitant mondial. Médaille d’or. Pompon.
    J’ai nommé la Bank Of England (rappelons le 1ère Banque centrale avec des actionnaires privés ==> 1694). United Kingdom son pays d’origine si je ne m’abuse.

    Les brita niques, peuple le plus endetté au monde (dette publique + dette entreprises + dettes ménages + dettes sociétés financières = près de 1.000% du PIB UK soit grosso modo 1 million de livre S par personne). Et les monétisations à outrance de son chef de gang, Mervin King.

    Jamais il ne critique Cameron. Bref même si ses accusations ne sont pas sans fondements, l’absence de condamnation de son propre pays le décrédibilise à mes yeux. Mais j’ai ma petite idée sur les motivations qui animent ces p’tites diatribes...

     

    • Et quelles seraient ses motivations d’après toi ?


    • partage tes informations stp. je suis dans la même situation mais si t’as des infos sur qui tire les ficelles du pantin (si marionettiste il y a), je suis preneur. Afin de remonter à la seule et unique question qui importe toujours : pourquoi.


    • Jamais il ne critique Cameron.

      ..peut-être parce que c’est un ancien du parti conservateur ?
      Il faut arrêter de voir des surdéterminismes partout. Ou comme le dirait Soral "Il ne faut jamais renoncer à comprendre la complexité des déterminations.*"
      Tout le monde n’est pas 100% d’accord ou contre une ligne politique... il y a des nuances. Et les comprendre, les confronter dans la discussion est le début de la formation politique.
      En ce qui concerne Farage lui-même, j’apprécie et j’admire ses interventions. D’abord parce qu’elles sont justes et bien menées et parce que j’ai, comme lui, une bien faible opinion de l’UE.
      Ensuite parce que si nous étions compatriotes et dans une période saine (si ça a jamais existé) nous serions de valeureux adversaires et la chambre basse aurait autrement plus de gueule qu’à l’habituel.
      Moi-même communiste jusqu’à la trogne, je passe sur ses délires anti-rouges et anti-étatiques, parce que j’ai bien compris où était l’urgence politique. Et ce constat est justement partagé par nombre des visiteurs de ce site : ce qui cumule tout, c’est l’union européenne. Rompons avec cette dernière, après nous parlerons. Au moins, 95% des connards de la dernière société seront délégitimés, donc les choses seront claires et neuves.

      Cordialement,

      *Je cite de mémoire, l’esprit y est en tout cas :
      Alain Soral, de la virtuosité du logos


    • @ West West Y’All et Atlantis...Farage, cet ex-trader sur matières premières n’est qu’un agent de la City, de la BoE et de la clique de banquiers juifs qui la dirige. Son rôle est double. Primo donner l’illusion que la démocratie fonctionne et inviter tous les mecs un peu moins naifs sur la façon dont tourne le monde à écouter notre bel orateur.

      C’est la technique du gateau empoisonné. On dit vrai sur de nombreux éléments pour faire passer les plus gros mensonges, une fois la confiance gagnée. Secundo, n’oublions pas que la création monétaire et le renflouement des grandes instutions financières a une contrepartie : la baisse de valeur de la devise émise. Il faut tout faire pour cacher cette monumentale arnaque de l’inflation monétaire pour la populace qui s’est fait Royalement entubée (Thanks Elisabeth, do you want a cup of tea ?). Dans tes fesses et ton épargne et ton pvr d’achat. Et dans un système de change flottant, comment "dissumuler" la baisse de la valeur d’une devise ? En tapant sur les autres monnaies, en particulier l’euro. Si l’euro se casse la gueule vis à vis de la livre sterling, l’argument politique imparable du"vous avez crééez de la monnaie ex-nihilo sans stérlisation pour renflouer la Banque et la conséquence en est une baisse du cours de la livre par rapport aux autres monnaies" ne tient plus debout.

      La baisse du cours est facile à démontrer, un simple graphique suffit à éclairer le gugus qui regarde JP-Pernaut en pétant sur son fauteuil. En revanche prouver la baisse de la valeur, c’est bcp moins intuitif et plus difficile à prouver. Ils peuvent donc continuer à émettre leur devise papier-Q, endetter au maximum la population et renflouer les potes en galère.


    • @ Koorosh. J’aime bien penser par moi-même. J’apprécie Alain Soral, son éloquence, sa finesse d’analyse et sa lucidité. Pour autant je ne vais pas sortir un de ces arguments et le tenir pour une vérité absolue. D’ailleurs si tu suis bien les paroles de ton guide, le bras armé de la mafia sionisto-kabalisto-zoharienne est la Finance internationale (la Banque). C’est la source de leur pouvoir (disons depuis la main mise de l’économie et des finances des Provinces-unies à la fin du 16ème). D’autant qu’ils ont le MONOPOLE. Ils ont la machine à faire de l’argent.

      C’est l’alpha et l’oméga. Qui leur permet de mener à bien leur projet religieux. C’est à dire l’arrivée du Roi-Messie sauveur du peuple juif. Dirigeant depuis le Temple de Salomon reconstruit à Jérusalem un monde uniformisé par la destruction des Nations, de la chrétienté et de l’Islam. C’est à dire la victoire de l’Internationalisme. Du cosmopolitisme ardemment défendu par des Attali et BHL. Un monde dans lequel les sionistes règneraient sans partage depuis le grand Israel. Et depuis le début (disons depuis l’arrivée du vrai Messie, c’est à dire Jésus-Christ) ce plan Antéchristique nécessite ce qu’ils appellent la Révolution permanente. Car ils ont deux ennemis : pour reprendre les termes de René Guénon, l’autorité spirituelle, c’est à dire la chrétienté, et le légitime détenteur du pouvoir temporel, le Roi.

      La Réforme, la révolution anglaise, la révolution française, la révolution russe (Charles 1er décapité, Louis XVI guillotiné, Nicolas II assasiné ===> toute la symbolique), les printemps arabe ne sont que des émanations de cette Révolution. Deux chevilles ouvrières, avec pour point commun l’internationalisme, d’un côté la Finance Internationale et de l’autre le Communisme.

      Communisme si cher au crypto-juif jésuite Adam Weishaupt, fondateur des illuminés de Bavière. La démarche de Karlito Marxito n’était pas une analyse objective dont la finalité serait la révolution. La Révolution était le préjugé, l’objectif préalable. Il falait construire tout un référentiel doctrinal pour justifir la Révolution. Et pas l’inverse. D’ailleurs il suffit de creuser un peu l’histoire de la révolution russe et de connaître ses rééls instigateurs (les financiers Warburg, Schiff, Rothschild etc...) et l’origine askhénase des principaux acteurs (leon Bronstein, Lev Kamenev Rosenfeld, Yakov Sverlov, Moisei Uritski, Grigory Zinoviev etc...


  • le cynisme de Barroso montre que celui ci se fiche éperdument du sort du peuple et de sa voix : le référendum.


  • Comme bien du monde ici, il y a pas un mois en arrière j’aurai pensé qu’effectivement barrosso et consors riaient jaune. Entre temps j’ai pu voir la vidéo ou farrage tombe le masque. Et barrosso et sa clique son conscients du fait que farrage est prisonnier du schéma énoncé par Bossuet (Dieu se rit des hommes qui se plaignent des conséquences alors qu’ils en chérissent les causes). Farrage veut garder un système électif mais ne pas avoir de diminution des libertés ni d’avoir d’augmentation de taille de la pyramide. Preuve qu’il n’a rien compris à ce qu’était le système mis en place par les francs maçons pour remplacer les royautés. Donc il peut s’exciter autant qu’il veut, il n’est que le naif clown qui amuse ceux qui le savent prisonnier de ses illusions.


  • effectivement Cameron fait de l’enfumage pour l’instant...

    nous avons eu droit dans les médias audiovisuels aux habituelles balançoires : catastrophe économique et financière pour le pays, les étrangers qui vivent et travaillent en GB ainsi que les entreprises étrangères vont partir blablabla.
    On nous a également montré la City, la gorge serrée, l’angoisse dans la voix du journaleux pour nous annoncer sa chute si le référendum était fait et surtout si la sortie de l’UE l’emportait.

    Or c’est la city qui mène la barque et ce n’est pas d’hier, même hors de l’UE, c’est elle qui tiendra le manche.

    Ce qui leur fait le plus peur, malgré les rires de la fin, c’est que d’autres pays le demandent, l’obtiennent et que finalement le château de cartes s’écroule...

    *TOUT FAIRE POUR OBTENIR LE DROIT AU REFERENDUM D’INITIATIVE POPULAIRE*

    Même si on obtient les 4,5millions de signatures, il faut l’acceptation de 1/5 du parlement, être jugé recevable par le conseil constitutionnel avant d’être publié au journal officiel... moi je vous le dis, c’est le parcours du combattant et c’est loin d’être gagné.


  • ah ah ! RMC (dans une rubrique au nom une fois de plus anglophone !) a demandé à ses auditeurs si il faudrait un référendum EN FRANCE pour savoir si on veut rester dans l’UE.
    92% répondent oui !
    http://www.rmctalk.fr/fr/dossiers-en-images/1117/08101/faut-il-un-referendum-sur-notre-maintien-dans-l-ue.html?t=reactions


  • ok avec tout les commentaires ..mais stop avec "satanique ceci,satanique cela"....vous vous décrédibiliser avec ce jargon pseudo religieux....lisez messadié cela nous fera des vacances..


  • C’est gerbant de les voir rigoler après ça.

    Je n’en peux plus de ces satanistes. Quelle formidable illusion qu’ils ont crées, ce sont des architectes incroyables.


  • ouais on va y croire, ha ha ha...le royaume uni et leur pote usa, eux qui sont à l’origine de l’union européenne, ça fait vraiment RIGOLER... lire les livres jaunes.... le livre de cooper sur la conspiration des gouvernements (1999) et j’en passe......je suis morte de rire


  • Une question qui me semble pertinente et qui j’espère passera le filtre du médiateur !
    Pourquoi ne voit-on jamais une intervention des Le Pen père et fille ?
    J’imagine qu’E&R serait tout heureux de les relayer !
    Déjà que je suis dubitatif de voir des opposants à la construction européenne siéger au parlement, je ne comprends pas, si ce n’est les 15000 euros pas mois, le but de leur présence et la cause qu’ils défendent en roupillant au fond de l’hémicycle !


  • Si même Farage commence à faire dans la Quenelle... (petite photo en haut à droite de l’article)


  • M. MEDVEDEV, notre grand ami russe, vient d’indiquer avoir rencontré Cameron à Davos et se dit optimiste sur l’avenir de l’UE, une organisation brillante et solide avec laquelle la Russie a de belles perspectives commerciales. Barroso peut continuer de rire comme un gros porc !


Afficher les commentaires suivants