Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Nouvelles révélations sur l’évasion fiscale au Luxembourg

Jean-Claude Juncker de nouveau dans la tourmente

Le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, se retrouvait de nouveau dans la tourmente mercredi après la deuxième salve du scandale LuxLeaks confirmant l’ampleur des pratiques d’évasion fiscale au profit des multinationales mises en place au Luxembourg quand il était premier ministre.

Plusieurs médias internationaux ont publié mardi soir de nouvelles informations visant notamment les américains Skype, qui appartient depuis 2011 à Microsoft, Walt Disney et Invista, filiale de Koch Industries des frères ultra-conservateurs Koch.

Cette nouvelle vague du LuxLeaks est intervenue quelques heures avant la prestation de serment officielle de l’ensemble de la Commission Juncker devant la Cour de justice de l’UE... à Luxembourg.

Position affaiblie

"Objectivement, je suis affaibli, car le Luxleaks laisse croire que j’aurais participé à des manoeuvres ne répondant pas aux règles élémentaires de l’éthique et de la morale", a reconnu Jean-Claude Juncker dans un entretien paru mercredi dans le quotidien français Libération.

Jean-Claude Juncker se défend en rappelant que 22 des 28 pays de l’UE pratiquent le rescrit fiscal, qui permet à une entreprise de demander à l’avance comment sa situation fiscale sera traitée dans un pays afin de faire de l’optimisation fiscale en répartissant coûts et profits entre filiales situées dans différents pays.

Pas moins de 28 000 pages

S’appuyant sur quelque 28 000 pages de documents obtenus par le Consortium international des journalistes d’investigation (ICIJ), une quarantaine de journaux avaient révélé il y a un mois qu’entre 2002 et 2010, quand Jean-Claude Juncker était premier ministre, le Grand-Duché avait passé des accords fiscaux avec 340 multinationales, dont Apple, Amazon, Ikea, Pepsi, Heinz, Verizon et AIG, afin de minimiser leurs impôts, privant les États européens de milliards d’euros de recettes fiscales.

LuxLeaks2 implique 35 nouvelles sociétés, parmi lesquelles Skype, Walt Disney, Koch Industries, mais aussi le canadien Bombardier ou Telecom Italia. Ces rescrits ont été conclus entre 2003 et 2011.

Le Luxembourg a réagi mercredi en assurant "soutenir" la volonté de Commission européenne de présenter rapidement un projet de directive sur l’échange automatique d’informations en matière de rescrits fiscaux.

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

8 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1055260
    le 10/12/2014 par Colère bleu blanc noire
    Nouvelles révélations sur l’évasion fiscale au Luxembourg

    Objectivement, je suis affaibli, car le Luxleaks laisse croire que j’aurais participé à des manoeuvres ne répondant pas aux règles élémentaires de l’éthique et de la morale




    Il va nous faire pleurer le jean-Claude, mais non ! Mon pauvre vieux, tu n’étais au courant de rien losque tu étais premier-ministre. C’est même mieux, que certains as de la pleurniche professionnelle.
    Et voilà aussi la réponse où Apple planque ses milliards pour échapper au fisc tant états-unien qu’européen.
    Vendu ! Acheté ! Pourri ! Cela s’appelle soustraction et aide à l’évasion fiscale, mon cher Jean-Claude, et des banquiers, suisses entre autres, se sont retrouvés devant la justice pour cela.
    Quelques mois, voire années au frais pour mensonge, très gros mensonge, te feraient le plus grand bien !

     


    • Quelques mois, voire années au frais pour mensonge, très gros mensonge, te feraient le plus grand bien !



      Le président de la commission européenne ? Au violon ? Tu prends tes rêves pour des réalités, l’ami. Des personnes moins haut placées se maintiennent en poste malgré les scandales et la honte, alors une figure aussi importante de l’oligarchie, le mec peut violer un nourrisson et nous expliquer ensuite qu’il doit absolument rester en poste pour faire barrage a l’extrême-droite. Ca passera comme une lettre à la poste. On en est là.


  • 3 000 milliards de fraude fiscale par ans pour la zone dans son propre discourt pendant les débats à l’élection de L’UE


  • On voit vraiment ce à quoi sert l’ Europe ainsi que l’ allégeance de celle-ci au Grand Capital voulu par tous nos politiciens complices ; il n’est pas possible que toutes ces malversations "légales" soient faites à l’insu du plein gré des politiques en particulier ainsi qu’à celui des Hauts et des Petits fonctionnaires en général ! Ce que l’on sait, par ce qu’on nous le dit de façon méprisante, c’est que tous les accords "pourris" sont préparés, même pas discutés, décidés à huis clos par nos élites, auto-proclamées, sous la houlette des lobbies financiers des USA : on peut le voir avec l’OTAN aujourd’hui !

     

    • Bonjour,

      Effectivement tout le monde le sait ou pouvait le savoir. Rien n’a jamais été caché et ces journalistes n’ont encore une fois pas découvert grand chose.

      Les Luxembourgeois ont eu l’intelligence de créer leur propre leur propre pétrole. D’un petit territoire sans ressources naturelles, des dispositions fiscales - et surtout comptables- attractives pour les grandes entreprises ont fait un pays de cocagne où il fait bon vivre. Surtout pour les petits. Une secrétaire de direction ou un ouvrier du bâtiment y vivent encore comme un Américain des années 50. Et les frontaliers (Français, allemands et belges) qui y travaillent en profitent aussi. N’oubliez pas aussi que la France a toujours pratiqué le rescrit fiscal et que toutes les entreprises d’une certaine taille ont des filiales charnières au Luxembourg.

      Je vois ça comme du nationalisme intelligent de la part de Juncker et comme de l’enfumage malhonnête de la part de ceux qui l’attaquent. Si vous voulez du paradis fiscal "scandaleux", occulte et qui ne sera jamais inquiété, il faut simplement chercher dans les sphères d’influence des pays vraiment puissants : l’Etat du Delaware aux Etats-Unis, Makao, Singapour pour la Chine, l’Ile de Man, les BVI ou les îles Caiman pour le Commonwealth.

      Ne vous trompez pas d’ennemi.


  • Cela fait des décennies que le GD de Luxembourg pratique ainsi. Tout le monde le sait. Dans les années 1980-1990, des représentants de fiduciaires installées là-bas (4 heures de Paris) démarchaient en France des clients privés ou professionnels au vu et au su de tous. Alors pourquoi tout ce barouf aujourd’hui ? J’ai moi-même écrit des articles sur les captives de réassurances dans la presse française et, en 1990, négocié une réassurance au profit d’Opel France avec une filiale du groupe General Motors installée au Grand-Duché. Il n’y avait aucun secret...


  • Le Luxembourg : 1er PIB d’Europe par habitant ! On comprend pourquoi, on vient de découvrir le pot aux roses ! Il faut que ces enc... rendent le pognon surtout, on ne va pas se contenter de mots comme des gonzesses, rien qu’à nous les Français ils ont du nous faucher dans les 100 milliards . Juncker 1er escroc d’Europe .

     

    • #1056293
      le 11/12/2014 par Europe peut-être, Juncker non !
      Nouvelles révélations sur l’évasion fiscale au Luxembourg

      @zézé



      Juncker 1er escroc d’Europe.




      Oui ! bien sûr, et c’est bien pour cela qu’il est le président de la comission, pour que l’on soit assuré de son silence, et également pour pouvoir le faire chanter au besoin.
      Voilà la seule et bonne raison, tous les autres escrocs sont couverts par son silence, car c’est comme cela que fonctionne la belle Union européenne.