Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Obama gracie Bradley "Chelsea" Manning, le soldat lanceur d’alerte

Condamnée à 35 ans de prison pour avoir transmis plus de 700 000 documents confidentiels à Wikileaks, Chelsea Manning sera libérée fin mai. Sa fragilité émotionnelle a pesé dans la décision du président sortant, laquelle révolte les républicains.

 

À trois jours de son départ de la Maison-Blanche, Barack Obama a annoncé mardi soir une nouvelle vague de grâces et de réduction de peines. Sur la liste des 273 condamnés à qui le président a souhaité accorder une « seconde chance », selon les mots de la Maison-Blanche, un nom a retenu toute l’attention : Chelsea Manning, l’ancienne source de WikiLeaks. En août 2013, cette militaire transsexuelle qui s’appelait alors Bradley Manning avait été condamnée par une cour martiale à trente-cinq ans de réclusion pour avoir transmis plus de 700 000 documents confidentiels au site internet fondé par Julian Assange. Libérable en 2045, elle devrait finalement sortir le 17 mai prochain de sa prison militaire du Kansas.

[...]

Ces derniers jours, la rumeur avait enflé, nourrie par des sources anonymes au ministère de la Justice et à la Maison-Blanche. « Le monde regarde et nous espérons que Barack Obama sera du côté de la justice, et que son héritage sera celui de quelqu’un qui s’est battu pour les droits des personnes transgenres, et qui n’aura pas éteint une des étoiles les plus brillantes de notre communauté », déclarait récemment l’avocat de Chelsea Manning, Chase Strangio.

[...]

Au sein de l’administration Obama, la décision de commuer la peine de Chelsea Manning n’a pas fait l’unanimité. Selon une source militaire citée par CNN, le secrétaire à la Défense, Ash Carter, y était notamment opposé. « L’ensemble de la communauté du renseignement est découragée par cette utilisation inexplicable du pouvoir exécutif », a confié ce haut responsable, jugeant la décision du président « profondément hypocrite compte tenu de la dénonciation par Obama du rôle de Wikileaks dans le piratage du parti démocrate ».

Dans le camp républicain, la décision du président sortant a suscité une levée de boucliers. « C’est tout simplement scandaleux. La trahison de Chelsea Manning a mis des vies américaines en danger et exposé certains des secrets les plus sensibles de notre nation. Le président Obama laisse derrière lui un dangereux précédent en montrant que ceux qui compromettent notre sécurité nationale ne seront pas tenus responsables de leurs crimes », a tonné dans un communiqué le président de la Chambre des représentants, Paul Ryan.

Le très respecté sénateur John McCain, vétéran du Vietnam, a dénoncé une « grave erreur dont je redoute qu’elle encourage de futurs actes d’espionnage et sape la discipline militaire ». L’une des réactions les plus virulentes est venue du plus jeune sénateur des États-Unis, Tom Cotton, considéré comme l’une des étoiles montantes du parti républicain. « Quand je commandais des soldats en Afghanistan, le soldat Manning nous affaiblissait en faisant fuiter des centaines de milliers de documents classifiés à Wikileaks, a martelé l’élu de l’Arkansas dans un communiqué. Je ne comprends pas pourquoi le Président ressentirait une compassion particulière pour quelqu’un qui a mis en danger la vie de nos troupes, diplomates, agents de renseignement et alliés. Nous ne devrions pas traiter un traître comme un martyr ».

Lire l’intégralité de l’article sur liberation.fr

 

Le raid du 12 juillet 2007 de l’armée américaine en Irak, transmis à Wikileaks par Bradley Manning (en anglais) :

Le bilan d’Obama, sur E&R :

Barack Obama, outil de l’oligarchie, lire chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

30 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1645880

    C’est grâce à Bradley Manning que l’on a pu avoir la preuve du comportement abject des US en Irak : un reportage filmé de leur propre hélicoptère a révélé au monde entier le massacre d’une dizaine de civils par des "soldats" US .


  • Bradley Manning a notamment transmis à Wikileaks la fameuse vidéo de la tuerie de civils à Bagdad le 12 juillet 2007 :
    https://www.youtube.com/watch?v=Fkn...
    Cette vidéo, diffusée par les chaînes télévisées, a eu un impact important sur l’opinion publique. A ce titre, Manning est un personnage héroïque pour tous les anti-guerre américains.
    Manning n’a entamé sa transformation en femme qu’en prison militaire, après des années d’isolement complet (peut-être sous l’influence de personnes visant à le décrédibiliser). Un jour, il redeviendra Bradley Manning. Prions pour lui.

     

  • Hahaha, Bradley-Chelsea (ou ce qu’il-elle voudra) peut-être, mais c’est tout de même lui-elle qui a fait fuiter la vidéo de l’hélico US se croyant à la fête foraine en Irak. Plus des tonnes de documents classés défense.

    Alors c’est clair qu’il s’agit de manip de la part d’Obwana, pour justifier (un chouilla) son prix Nobel, car sinon il aurait arrêté les poursuites contre Snowden également. Mais bon le titre est un peu excessif camarades :)


  • C’est curieux cette lubie de ces présidents sur le départ à vouloir gracier à tour de bras. Ils espèrent certainement entrer un peu plus dans les livres d’Histoire comme des "gentils" hommes d’Etat. Vanité tout n’est que vanité.
    Edward Snowden attend aussi sa grâce dans le seul pays qui a bien voulu lui donner l’asile. ........la France ? Ah bin non, pas cette fois !


  • #1645914

    Deux poids deux mesure si vous êtes blanc et hétéro 35 ans de prison
    si vous entrez pas dans cette case vous êtes libéré même si la trahison est reconnue
    libéré pour des questions d’emotion ? autant libérer tout les prisonniers des usa

     

    • Exactement et c’est pour cette raison que j’ai toujours eu des doutes concernant l’authenticité de ce changement de genre qui s’est produit très opportunément au moment exact de ses emmerdes ! Je me suis toujours demandé s’il n’avait pas fait cela dans l’espoir d’obtenir une certaine clémence. De nos jours être homosexuel ou transgenre c’est voir son capital sympathie monter en flèche, de plus cela permet d’obtenir de meilleures conditions d’incarcération, un aménagement de sa peine en étant mis à l’écart des autres lascars... Je ne serais pas étonné qu’après sa libération et un changement d’administration nous retrouvions un Chelsea Manning redevenir Bradley tout court (il me semble qu’il n’a pas procédé à d’opération médicale mutilante, donc il pourra redevenir intégralement ce qu’il a toujours été)


    • Bonjour goy, cela s’explique simplement qu’en étant enfermé toute la journée, coupé du monde social et intime, une transition et un changement d’identité complets deviennent une évidence et plus accessible. Il n’y a aucun opportunisme. La réclusion l’a juste facilité, vu qu’il se travestissait et posait des questions bien avant. Je dis bravo à Manning pour avoir franchi le pas, tant mieux pour elle. Par contre, ce qui est discutable, est que la grâce présidentielle soit fondée sur un facteur émotionnel ou les conditions même du condamné. Cela veut dire que la décision est pleine de discrimination positive si elle n’est pas appliqué à d’autres condamnés qui l’auraient été pour exactement les mêmes accusation (ce qui n’est pas le cas pour Snowden).


  • Je me demande combien de Black il y a en prison pour qu’il donne la priorité à un traître à la Nation. Chelsea Manning a commis un acte de trahison grave.

     

    • #1645972

      Si cest un traitre, alors nous sommes les premiers à trahir notre nation lorsqu’on critique , décortique et informe sur les différents réseaux qui dirige notre pays. Si je pouvais balancer tout ce qu’il a balancé sur son pays, dirigé par des traitres comme chez nous, je me sentirais comme un héro et non un traître.......snowden serait un traître ?

      Merci pour tes lumières en tout cas


    • #1646249

      Encore un qui n’a rien compris et qui vient ramener sa fraise à tort et à travers...C’est pitoyable de lire pareille insanité intellectuelle et morale.


  • Pour une fois, Obama est dans le vrai. Ce Bradley (Chelsea) est un très brave homme et nous lui devons beaucoup pour son courage. En quelque sorte un héros des temps modernes. Qu’il soit par ailleurs perdu dans sa vie privée est une autre affaire, et c’est malheureusement dans l’air du temps. A mon sens, le sous-titre d’E&R est ici un jugement trop hatif.

     


  • Tom Cotton, considéré comme l’une des étoiles montantes du parti républicain. « Quand je commandais des soldats en Afghanistan, le soldat Manning nous affaiblissait en faisant fuiter des centaines de milliers de documents classifiés à Wikileaks..."



    C’est vrai ! Et au meme moment, tu assassinais des innocents qui ne t’avaient jamais attaqués et risquais la vie de jeune américains désœuvrés afin de protéger le traffic de drogue majeur crée par la CIA ces dernières années.


  • Cheval de Troie lâché par Obama pour foutre le bordel dans l’administration Trump.
    Obama s’est bien gardé de faire ce geste d’encouragement du whisleblowing sous son administration.
    Dorénavant tous les gogos anti Trump travaillant dans l’administration vont penser qu’ils ne purgeront au pire que 4 ans s’ils se font attraper à balancer leur pays.
    Grand bien leur fasse, ils feront 35 ans car le bilan de Trump sera tellement bon que les américains l’éliront pour 2 mandats et continueront à voter pour les républicains après lui.

    Un traître reste un traître et c’est ce qu’est Obama.

    Ps : entre la boxe et le sprint il faut choisir.


  • Il faut pas oublier que Julien Assange a dit qu’il reviendrait aux Etas-unis si Manning était gracié.

     

  • "Chelsea" a été envoyée en prison par BO alors "qu’elle" était encore Bradley.

    Je parie ma vie que les tortures subies en prison + les conditions d’isolement (23h par jour pendant au moins 3 ans) ont contribué a accélérer sa transition pour étouffer le fond de l’affaire.

    Maintenant Hussein se fait passer pour un héro alors qu’il détruit la vie du soldat Manning.

    Nous sommes à 100% dans l’ère prédite par Orwell.

     

    • Bradley Manning a subi toutes les panoplies d’ingénieries sociales et de tortures mentales résultant des années de recherches du mossad et de la cia.
      Un cobaye dont les expérimentations dans l’isolement le plus total ont conduit à cette transformation en phase avec leurs projets.


  • cette militaire transsexuelle qui s’appelait alors Bradley Manning

    Enfin bon...

    Sinon c’est curieux tout ça avec snowden qui dit merci à obama alors que je croyais que les USA voulaient sa peau....


  • Manning, comme Snowden ont fait beaucoup pour nous tous, ils ont révélé énormément de choses. Chacun dans des domaines différents. Que Manning soit un Trans, personnellement je m’en fous, ce qu’il a fait demande beaucoup de courage. Donc Snowden c’est bien, mais Manning non ? Et pourquoi ?

    Je suis vraiment content d’apprendre qu’il va être libéré, et peu importe les calculs politiques d’Obama qu’il peut y avoir derrière.

     

  • #1646036
    le 18/01/2017 par Palm Beach Post : "Cult !"
    Obama gracie Bradley "Chelsea" Manning, le soldat lanceur d’alerte

    Probablement un pion sur un échiquier, comme Obama lui-même, mais "une nouvelle vague de grâces et de réduction de peines", ça, c’est bien.
    Donner une seconde chance.

    Dommage que certains commentaires passent tout au prisme de leurs lubies.
    Si vous saviez...


  • C’est quand qu’il gracie Snowden ?...

    Ah merde, ouais c’est vrai... Celui-là ce n’est pas possible de le gracier vu qu’il est encore dangereux pour l’état profond...

     

    • En fait, il ne peut pas être gracier puisque aucune accusation officielle dans une cour de justice étasunienne n’a été portée à son endroit. Je ne tiens pas à défendre Obama, loin de là, mais dans le cas de Snowden, a t-il vraiment l’autorité et les moyens pour faire quelque chose ?


  • Contente que Manning soit libérée.
    Je pense aussi que c’est une héroïne des temps modernes, comme Assange.

    PS, en apparté : Je suis farouchement opposée à la LGBTisation de nos enfants à l’école, mais c’est une bonne chose que Manning soit une héroïne transexuelle.
    Dans quelques décennies, lorsqu’on constatera les ravages de la LGBTisation de nos enfants, je pense qu’une homophobie planétaire va surgir.
    Alors, il faudra se souvenir qu’en dehors des militants fanatiques LGBT, d’autres gays comme Manning font honneur à leur communauté (il y a des homos/trans opposés au danger (pour l’enfant) de l’adoption, la folie GPA/PMA pour tous).

     

  • Félicitations à la rédaction de E&R pour la modification rapide de son premier titre que je trouvais un peu trop discriminant et pas vraiment dans l’esprit "réconciliation et égalité". Il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis. (Personnellement ça a toujours été mon avis ;). Bonne continuation.


  • "Le très respecté sénateur John McCain" ...

    J’adore l’apostasie de Libération.


Commentaires suivants