Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Un jour en France : mercredi 18 janvier 2017

Hidalgo bête et méchante, migrants contre SDF, Guillaume Meurice contre la France

 

Quand la lucidité vient à l’Anne de Paris (au bout de 5 ans)

Anne Hidalgo c’est un peu notre contre-mascotte. Pas parce qu’elle serait une femme, ce qui n’est ni une qualité ni un défaut en soi, mais son apport au supra-monde des idées se limite à quelques embouteillages dans la capitale. Pourtant, se sentant investie d’une mission laïco-divine, elle a envoyé aux concurrents de la primaire de gauche socialiste une lettre de cinq pages, où elle exprimait ses « propositions ». La décence nous interdit de dire en quoi cette contribution essentielle au débat a été reconvertie, mais voilà que la comtesse des Bouchons s’imagine un destin présidentiel. Vous avez bien lu. Heureusement, c’est programmé pour 2022, ce qui nous laisse le temps de changer de pays, ou de maire. La seconde solution étant plus pragmatique, étant donné que les prochaines municipales auront lieu en 2020.

Passons sur le contenu de la lettre, qui explique en gros que la dette des États ou des villes, c’est peanuts, ce qui compte, c’est « la dette environnementale ». En voilà une qui a gobé les âneries de la conférence de Paris sur le climat, dont tout le monde se tape, sauf Leonardo Di Caprio, ce qui le change de ses détournements de fonds. Deux jours plus tard, toujours dans Le Monde, Anne déclarait sa non-flamme à Hollande, Macron et Valls, selon elle « responsables de l’immense gâchis » du quinquennat. Tiens, pour une fois, on est d’accord avec elle.

« Selon moi, il y a trois personnes responsables de l’immense gâchis du quinquennat qui se termine : François Hollande, qui a décidé de la politique à conduire, Emmanuel Macron, qui a été son conseiller et l’inspirateur d’une pensée qui a très largement fracturé la gauche, et Manuel Valls. »

Réponse du président en exercice, le fantomatique François « 4% » Hollande (déjà remplacé à la tête des armées), dans le Canard enchaîné du jour : « Je suis sidéré par sa violence et sa bêtise ». Fin de l’histoire d’amour socialiste...

 

 

Mourir de froid près d’un centre (chauffé) pour migrants

Il y a de l’ambiance au PS, n’est-ce pas. Un bel exemple de front uni contre l’ignorance, la pauvreté et la violence qui gangrènent la France. À propos de pauvreté, un SDF est encore mort de froid cette nuit à Paris, la ville rose. Avec les centaines de migrants qui déboulent, l’espace pour nos SDF se réduit comme peau de chagrin.

 

JPEG - 135.5 ko
Le lieu du décès du SDF se situe à 31 minutes de marche du centre Humanitaire Paris-Nord

 

On ne va évidemment pas mettre ce mort sur le dos du maire, ça c’est pour les antisocialistes primaires. Mais la rapidité avec laquelle les pouvoirs publics ont trouvé des milliers de place pour les clandestins laisse pantois. D’ailleurs, les responsables politiques n’ont toujours pas répondu à cette question de la préférence internationale.

Ni Guillaume Meurice, l’humoriste qui monte. Mais qui monte où ? Dans l’échelle hiérarchique de la bien-pensance, et à une vitesse supersonique. Il ne redoute pas de faire dans le « SOS Racisme » version 1984, c’est-à-dire, pour résumer, dans le « salauds de Français ». Tenez, dans sa chronique du jour, consacrée au racisme supposé de la police, il déclare qu’il a « honte d’être français ».

 

 

On pensait que le job de chier sur la France était passé de mode, avec le renouveau patriotique, qui bouleverse la donne en politique et dans les médias, eh bien non. Sur France Inter, on résiste, on reste résolument antifrançais, et avec nos sous. Faudrait pas que ce petit apparatchik de la propagande déguisé en humoriste antiraciste l’oublie. Sinon on lance une pétition pour ne plus payer la redevance. Sur change.org, les employés de la CIA pondent des pétitions débiles pour maudire les méchants Russes d’Alep, mais toujours rien contre le détournement de la redevance, refilée à des escrocs qui nous insultent du matin au soir. Rassurez-vous, ça viendra, le processus est enclenché.

C’est avec ce genre de chronique qu’on comprend bien pour qui bosse Guillaume : George Soros, et avec l’argent de ces salauds de Français !

 

Les choix politiques tuent

Mais ne nous perdons pas. Le vrai problème, c’est la violence sociale, c’est-à-dire ce que l’oligarchie impose à ceux qui ne peuvent pas se défendre. Nous, on peut renvoyer la balle à ceux qui nous bombardent du matin au soir de ces injonctions antifrançaises, mais il y en a qui sont démunis devant ce torrent de saletés. Eh bien ils n’ont qu’à adhérer à E&R ! Ça, c’est de la politique, du rapport de forces républicain. Les Français ne doivent pas se laisser insulter et dépouiller – ça va en général ensemble – sans résistance ni réponse. Bien sûr, tout cela dans un cadre légal. N’allons pas imaginer une horde de crânes rasés qui poursuit le bobo gringalet à la sortie de la Maison de la radio, c’est pas le genre de la maison. Nous, on lutte sur le terrain des idées.

Violence sociale, violence oligarchique, paupérisation ? La chaîne (publique, encore une fois) LCP nous en a sorti une bien bonne :

 

 

À les écouter, les prix ont à peine augmenté depuis l’imposition de l’euro. Ceux qui vivent en bas savent très bien que le kilo de tomates (en grappes) est passé en moins de 10 ans de 3 francs à trois euros. Un prix multiplié par six, tout simplement. Et pas cette pseudo inflation de 2% par an. Le coût de la vie calculé sur le fameux « panier de la ménagère », c’est encore un foutage de gueule. La pauvreté, elle est là, et ses responsables nous mentent. Avec la complicité des humoristes du Système. Quel sale boulot.

Voir aussi :

30 juin
Un jour en France : vendredi 30 juin 2017
Adieu Loulou Nicollin, la priorité de Macron 1er, un député voilé !
19
29 juin
Un jour en France : jeudi 29 juin 2017
Tour de France sexy, Marseille anti kebabs, TGV Paris-Vinci-Bordeaux
24
28 juin
Un jour en France : mercredi 28 juin 2017
Rwanda/France, la rééducation nationale, Amrani/Valls
24
27 juin
Un jour en France : mardi 27 juin 2017
Les super riches, amoureuse d’un migrant, Pôle Emploi bidon, T411 à la rue
28
26 juin
Un jour en France : lundi 26 juin 2017
Xavier Niel le sauveur, Rebecca contre la chantilly, Stéphane Guillon le collabo viré
17
23 juin
Un jour en France : vendredi 23 juin 2017
La vérité sur les affaires NKM, Grégory et Hanouna
24
22 juin
Un jour en France : jeudi 22 juin 2017
Zemmour défonce (Aurore) Bergé, le cinoche Mélenchon, Macron un Roi seul ?
23
21 juin
Un jour en France : mercredi 21 juin 2017
Fête de la Musique mondiale, Starbucks aime les migrants, les multi(anti)nationales
13
20 juin
Un jour en France : mardi 20 juin 2017
Alerte canicule, alerte terrorisme social, deux morts pour la France
31
19 juin
Un jour en France : lundi 19 juin 2017
Lendemain de cuite politique
24
16 juin
Un jour en France : vendredi 16 juin 2017
La France dit adieu à Helmut Kohl, le bac d’histoire-géo, l’affaire Grégory-Bayrou
11
15 juin
Un jour en France : jeudi 15 juin 2017
Le petit Grégory rebondit, Hidalgo reine du chemsex, Booba corrige le bac de philo
37
14 juin
Un jour en France : mercredi 14 juin 2017
Sauvez Najat !, sauvez Bayrou !, sauvez l’école !
13
13 juin
Un jour en France : mardi 13 juin 2017
Musée de l’Homme antiraciste, députée LREM foireuse, Michel Onfray est Dieu
57
12 juin
Un jour en France : lundi 12 juin 2017
La mort du politique, la naissance de l’a-politique, et la victoire des mathématiques
31
9 juin
Un jour en France : vendredi 9 juin 2017
Blanquer dénajatise l’école, le boum du télétravail, Hanouna contre le CSA
10
8 juin
Un jour en France : jeudi 8 juin 2017
Taxi 5 sans Samy Naceri, Yannick Noah paye sa prune, Lefebvre balance et Griveaux blanchit
9
7 juin
Un jour en France : mercredi 7 juin 2017
Le Quasimodo de Notre-Dame, Barbier sur Macron TV, suicide paysan
13
6 juin
Un jour en France : mardi 6 juin 2017
Taddeï dans le cul chic, Dieudonné contre le Giflé (Valls), une Seconde Guerre mondiale sans guerre
11
5 juin
Un jour en France : lundi 5 juin 2017
Ruquier "cocufié" par Mélenchon, Drucker "déplacé" sur France 2, Les Enfants de la télé sans Arthur
8
2 juin
Un jour en France : vendredi 2 juin 2017
Thomas Pesquet atterrit, un Sénégalais patriote, Têtu contre les Grosses Têtes
24
1er juin
Un jour en France : jeudi 1er juin 2017
Aubenas se paye Ruffin, Tony Parker lâche Najat, la semaine de 4 jours
5
31 mai
Un jour en France : mercredi 31 mai 2017
Maxime Hamou dérape, Hanouna contre les gays, StreetPress dénonce
16
30 mai
Un jour en France : mardi 30 mai 2017
Arte antisémite ?, Blanche allume Polanski, Diane Kruger l’antinazie primaire
18
29 mai
Un jour en France : lundi 29 mai 2017
La milice Act Up primée à Cannes, la SNCF contre le public, Despentes dévisse
24

Sur la trahison socialiste, l’humour d’en bas et la lutte contre la pauvreté,
lire chez Kontre Kulture

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

10 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1646025
    le 18/01/2017 par révi-sioniste
    Un jour en France : mercredi 18 janvier 2017

    Ce qu’ils oublient consciencieusement de mentionner dans la vidéo de propagande sur l’euro c’est qu’avant, les salaires augmentaient en proportion de l’augmentation du cout de la vie tandis que depuis l’euro, les prix augmentent et les salaires diminuent.

     

    • #1646115

      C’est la logique européiste : les prix augmentent en fonction du ... coût de la vie !

      Hidalgo est pathétique : les rats quittent le navire.

      ah oui, je voulais aussi dire que j’adore cette rubrique, "un jour en France". Malgré les mauvaises nouvelles (mais le vent semble tourner en ce moment), c’est une véritable sucrerie littéraire.
      Bravo à l’auteur.


    • #1646146

      La désindexation des salaires avait été décidée bien avant... en 1982, encore des socialistes...
      Il faut dire qu’entre temps, on a eu des socialistes de droite dévoués à la cause mondialiste.


  • #1646112

    Concernant l’augmentation suite à l’euro, n’importe quel bouquin de droit qui est chargé d’estimer le montant d’un préjudice l’indique par un tableau très explicite.

     

    • #1646162

      Suffit de voir les pubs pour bagnoles, maintenant c’est tout vendu à crédit, 150 par mois pas cher ! Et toutes les marques, dans une sorte de connivence auto-banquière.
      Au-delà de 3 chiffres c’est devenu indigeste pour le trimeur de base.


  • #1646145

    Il suffit de regarder ,et il y a quelques années en arrière .Le prix des carburants ,quand le prix du carburant augmentait ,ce qui était rare ,c’était de 1,2 voir trois centimes de franc par an .Depuis l’euro,c’est 10 , 15. voir 20 centimes d’euros ,ce qui n’est pas tout à fait la même chose,et dont les prix varient tous les deux jours .Tellement bien qu’on n’y prête même plus d’attention .Dans les stations-service ,les prix étaient les mêmes partout .Maintenant tout le monde fait sa petite salade ,les stations ont fermé ,et les Grandes surfaces ont pris le relais ,pour, s’en mettre un peu plus dans les fouilles .Et le dindon ,c’est toujours le même.

     

    • #1646442

      Le prix du carburant, très bien ! Mais cet argument est constamment lié au genre "encore agacement des automobilistes, etc..." du type le Français n’arrête pas de se plaindre ! Parlons plutôt des aparts, des fruits, de l’eau, du ticket de métro ou encore des bakets que les marques américaines ressortent et que les moutons achètent pour 3*le prix (euros en francs et euros d’ajourd’hui) ! Ainsi par exemple une paire du numéro 23 de basket valait à sa sortie en France dans les années 90-91.. autour de 600 F, disons pour simplifier, auourd’hui nous sommes à 150€ pour les mêmes ! et bien sûr, ça coute cher de ressortir le même model d’où le fait qu’elle coute plus chère.. et là je parle de mode, ce qui reste illusoire par rapport à la priorité 1 LA NOURRITURE ! avec 50F, avt tu mangeais pendant des jours, aujourd’hui avc 50€ tu ne bouffes rien !... pour cet euro, la génération de l’euro est comme qui dirait ds le monde de mini et tous ses amis ! Ils n’ont aucune lucidité d’une paire de bsket à 1000 F ou encore 1 bière au bar 5€ ou encore un appart 1 000 000 F ! ! un apart de 500 000F vaut aujourd’hui 300 000€ près de 2 000 000 € ! ! et là tu sens que tu l’as ds le baba ! Je fais partie de ceux dont les parents sans connaitre le Français gagnaient près de 3000 €/mois en faisant un métier "ingrats" d’parès tout mes amis d’école et ajourd’hui la France fait le système " de troc" ! tu me troc ton slip et moi je te prête mon soutien gorge !... la France est foutue !


  • #1646165

    Quand un arbre est si vermoulu, que peut-on encore faire avec celui-ci ?!

     

    • #1646242

      ça brûle très bien parce que les micro-trous du bois sont oxygénés, et donc les flammes disposent de comburant in situ...

      Geof’, amateur de feu de cheminée


  • #1646508
    le 19/01/2017 par Judas Nanass
    Un jour en France : mercredi 18 janvier 2017

    il déclare qu’il a « honte d’être français ».

    Il a le droit de penser ça mais à ce compte là qu’il aille au bout de sa logique, change de nationalité et dégage de chez nous. Je sais pas moi, allez, au hasard : en Israël...
    Ouste, du vent, du balai, des parasites et des tocards comme ça la France peut s’en passer sans aucun problème.