Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Patrick Poivre d’Arvor visé par une enquête pour viols

"Je lui ai dit, arrêtez Patrick, ça ne va pas !"

L’affaire PPDA, si on peut la présenter comme telle, est extrêmement sensible, car elle touche au consentement, c’est-à-dire à la psychologie profonde de l’être.

« Après le journal, une assistante conduit Florence Porcel jusqu’au bureau de PPDA. Selon le récit de la jeune femme, la star de l’info lui demande ses impressions sur sa prestation mais se montre peu bavard, occupé à dédicacer des photos. Quand, tout à coup, il ferme la porte, lui propose un verre d’alcool avant de l’agresser sexuellement en l’embrassant puis en introduisant sa main dans sa culotte. Les faits se seraient déroulés rapidement, sans signe annonciateur.

La jeune étudiante, tétanisée par la tournure de la situation, se met alors à exécuter mécaniquement ses demandes qu’elle décrit comme pressantes, comme se déshabiller. Puis vient le rapport sexuel, avec pénétration vaginale, dont elle assure qu’elle n’était pas consentante. Florence Porcel affirme n’être pas parvenue à s’enfuir sous l’effet de la surprise et de la sidération, mais soutient que sa panique était clairement perceptible et qu’elle a émis des cris de douleur. “Est-ce que vous réalisez que vous êtes devenue une femme ?” lui aurait dit son agresseur présumé à l’issue de l’acte. Avant de prendre aussitôt congé de la jeune femme en lui demandant de taire cette relation. » (Le Parisien)

 

Un rapport sexuel peut être brutal et consenti, il peut aussi être doux et non consenti, tout dépend de la relation entre l’homme et la femme ou, pour être modernes, entre le dominant et le dominé, le pénétrant et le/la pénétré/e. On ne va pas faire dans l’écriture inclusive mais les juges vont devoir être très forts pour juger du consentement entre deux adultes, des années plus tard.

« L’aura de cet homme et son inexpérience sentimentale aurait même déclenché chez elle des sentiments amoureux qu’elle juge aujourd’hui créés artificiellement par cette emprise. Partagée entre la colère et la passion, elle admet ainsi avoir continué à lui écrire après l’agression présumée, y compris pour des échanges à caractères érotiques. Plus déstabilisant, elle accepte même une nouvelle relation sexuelle, à laquelle elle consent cette fois, toujours prise dans ce tourbillon sentimental paradoxal. Il s’agissait, dit-elle, de ne plus subir cette relation et d’expérimenter un rapport sexuel sans contrainte. »

Le problème, c’est que des violeurs habiles peuvent passer entre les mailles du filet de la justice, mais que des innocents peuvent aussi tomber suite à une accusation de viol rétroactif qui ressemble plus à une vengeance qu’à autre chose. Tous les cas existent, et nous ne prendront pas parti ici.

« Après une longue psychothérapie et une discussion au sujet de cette expérience douloureuse avec ses parents en 2018, l’écrivaine trentenaire dit avoir pris conscience tardivement de la gravité des faits. Elle s’est finalement résolue à se tourner vers la justice dans un contexte de libération de la parole sur les violences sexuelles. »

Sur la foi d’une dénonciation tardive, mais qui peut se comprendre (le choc, la prise de conscience d’un acte non consenti qui a des conséquences psychiques sur le long terme), un rapport sexuel peut être requalifié en viol. C’est le cas de cette jeune femme de 21 ans à l’époque, qui en a 37 aujourd’hui, et qui a mis 16 ans à requalifier ses relations sexuelles avec PPDA en viols. Si les réactions des féministes sont assez faciles à comprendre sur les réseaux sociaux, voici celle de Stéphane Édouard, qui a le mérite de lever un point de droit complexe.

 

 

 

Ce sera le travail des juges, et on leur souhaite bon courage dans cette ambiance de délation généralisée, qui peut faire du bien à certains (les vraies victimes), et du mal à d’autres (les vrais bourreaux, et aussi les innocents). Mais que les féministes ultra, qui voient parfois du viol partout (c’est le fondement de leur lutte antipatriarcale) avec leur concept de culture du viol ne tombent pas dans cette facilité qui consiste à croire que les amoureux du droit seraient tous des défenseurs de violeurs.

Pour être justes, et qu’on ne nous accuse pas de machisme partial, voici le passage assez chaud Béatrice Balle chez PPDA en mars 1992 :

 

 

Dans cette affaire, sortie par Le Parisien, cet organe qui a toujours de bonnes informations de l’Intérieur, l’icône médiatique qu’est PPDA est abattue en deux coups de hache, les 18 et 19 février 2021. Si le premier papier est factuel et ne prend pas trop parti, le second est assez meurtrier puisqu’il élargit l’enquête aux proches ou aux connaissances professionnelles de PPDA, qui toutes appuient sur la « lourdeur » du dragueur. Il est clairement lâché par les siens, le petit monde de la télé.

« Dans le petit monde de la télévision, cette affaire PPDA ne surprend personne. Bien au contraire. “À chaque fois qu’un scandale MeToo éclate, je ne peux m’empêcher de me demander Pourquoi rien ne sort sur Patrick Poivre d’Arvor ?” lâche une reporter qui a travaillé à ses côtés pendant une décennie. “Poivre”, comme le surnomment ses proches, a une solide réputation de collectionneur de femmes. Du tapis rouge du Festival de Cannes aux loges VIP de Roland-Garros, une femme est immanquablement accrochée à son bras. Jeune et jolie, de préférence.

Mais l’entourage de celui qui a présenté sans discontinuer entre 1987 et 2008 le “JT le plus regardé d’Europe” sait que les femmes sont devenues une obsession. PPDA est toujours à l’affût, pour ne pas rater une occasion de conclure. Quitte à se montrer très oppressant avec ses cibles. “C’est un gros dragueur, bien lourd”, résume une vieille connaissance qui soupire : “Et je ne suis pas certaine qu’il se soit calmé avec le temps…” »

On remarquera que l’enquêteur (qui a commis beaucoup de bourdes) Jean-Michel Décugis est encore à la manœuvre. Tout le monde savait que PPDA était un dragueur lourd, un « queutard » comme on dit vulgairement. Alors, dans le petit monde de la télé, comment comprendre que ses dragues fonctionnaient encore ?

« D’autres ont vécu des expériences bien plus traumatisantes. Il y a plus de dix ans, une ex-journaliste d’une radio nationale a été victime de la vedette de TF1. Après une interview pour sa station, elle propose à la star de TF1 qui l’a raccompagnée jusqu’à son domicile de monter boire un verre, comme il le suggère. Une fois à son domicile, elle doit repousser les assauts du présentateur qui va finalement, faute de mieux, se livrer à un plaisir solitaire sur son canapé. Elle n’a pas voulu directement nous raconter son histoire que nous tenons de l’un de ses proches. »

Et là on parle d’une journaliste d’une radio nationale. Certes, PPDA a su tisser un réseau de relations politiques solide, mais cela n’explique pas tout : il était connu comme le loup blanc en matière de sexualité. Si l’on peut comprendre qu’une jeune femme vierge ait pu être surprise, et violée (ce que la justice dira), c’est le tableau de chasse des femmes averties qui interroge, et que les féministes devraient étudier plus précisément.

« C’est pourtant à TF1 que les témoignages sont les plus nombreux. Les collègues féminines de “Poivre” n’ont pas échappé à ses avances. Lors de déjeuners en tête-à-tête qu’il sollicite régulièrement, il n’oublie jamais de faire un point sur leurs histoires de cœur, bien avant le café. À la rédaction, les anciennes alertent chaque nouvelle recrue. “Dès qu’une stagiaire arrivait, la première chose qu’on lui disait c’est Fais gaffe, ne monte jamais seule dans l’ascenseur avec PPDA”. »

Justement, le second article du Parisien évoque un de ces cas, où une femme avertie rencontre l’ogre.

« “J’avais 28 ans quand j’ai rencontré Patrick Poivre d’Arvor lors d’une manifestation. C’était en 2005, je travaillais dans un grand quotidien et j’étais à la recherche d’un nouveau poste”, confie Juliette, 44 ans, ancienne journaliste reconvertie dans la communication. “Entre nous, le courant était bien passé. Il avait été flatteur. En partant, il m’a demandé mon 06. Il m’a appelée deux trois fois, toujours de longues discussions. Quand il m’a donné rendez-vous dans son bureau à TF1, j’y ai vu une opportunité professionnelle. C’était le présentateur du 20 Heures !
On m’avait mise en garde sur sa réputation mais je voulais quand même tenter ma chance. J’ai tout de suite senti le malaise quand j’ai croisé le regard de sa secrétaire. Je lui ai donné mon CV. Il l’a jeté à la poubelle sans même le regarder. Je me suis sentie humiliée. Je me suis levée pour partir et lui s’est levé pour essayer de m’embrasser. Je lui ai dit : Arrêtez Patrick, ça ne va pas ! Et ça s’est arrêté là. C’était tellement gênant, j’en étais toute tourneboulée. Quand j’ai raconté la scène à mon copain, il a voulu lui casser la gueule”, ajoute-t-elle. »

L’appétit de l’ogre Patrick est sans limites. C’est même devenu une private joke en interne :

« Le témoignage de Juliette confirme le “modus operandi” relaté par Florence Porcel. Qu’elles ne sont pas les seules à avoir connu. Les deux assistantes de Patrick voient défiler ces visiteuses qu’elles surnomment entre elles pour rire “le McDo de Patrick”. “Chaque soir après le JT, on le voyait passer dans les locaux avec des créatures éthérées perchées sur des hauts talons”, confie une de ses anciennes collègues. »

Apparemment, ça a défilé pendant des années au « McDo » de TF1, puisque PPDA est resté près de 30 ans à la tête du JT, sans oublier son émission littéraire (avec beaucoup de jeunes femmes écrivains invitées) dont TF1 n’avait rien à faire mais qui était le cadeau pour conserver son présentateur vedette. Vol de Nuit, aujourd’hui, fait l’objet de tous les jeux de mots.

 

 

Toujours bien informé, Thierry Ardisson avait taquiné l’écrivain Claire Castillon, qui avait été dans la grotte de l’ogre...

 

 

– La Rédaction d’E&R –

 


 

Selon nos informations, une enquête judiciaire pour « viols » a été ouverte cette semaine contre l’ex-star du 20 Heures de TF1. Une écrivaine l’accuse d’avoir abusé d’elle à plusieurs reprises entre 2004 et 2009 dans un contexte d’emprise psychologique et d’abus de pouvoir.

 

Cette après-midi d’avril 2009, arrivée dans le bureau de l’ex-présentateur du 20 Heures de TF1, Florence Porcel garde son manteau pour, dit-elle, n’adresser à celui-ci aucun signe équivoque. L’étudiante, qui prépare un mémoire sur les livres écrits par des personnalités médiatiques de la télévision dans le cadre de ses études, se méfie de l’homme et connaît sa réputation avec les femmes. Mais l’épaisseur du vêtement n’aurait pas refroidi les ardeurs du journaliste et écrivain Patrick Poivre d’Arvor qui lui aurait imposé une fellation sans protection par la force.

La jeune femme assure aussi que, quatre ans auparavant, le présentateur vedette, de 36 ans son aîné, aurait abusé d’elle dans son bureau après l’avoir invitée à assister aux coulisses du journal du soir. Elle est alors âgée de 21 ans, en convalescence d’une tumeur au cerveau et encore vierge.

Ce récit cru, Florence Porcel vient de le livrer à la justice après avoir gardé le silence pendant seize ans. Cette chroniqueuse et écrivaine âgée de 37 ans aujourd’hui, qui a connu un petit succès sur YouTube avec ses vidéos de vulgarisation scientifique, a déposé plainte contre PPDA auprès du parquet de Nanterre. Ce qui a débouché, selon des sources concordantes, sur l’ouverture cette semaine d’une enquête préliminaire très sensible pour « viols », confiée à la brigade de répression de la délinquance contre la personne (BRDP) de la PJ parisienne.

Une nouvelle affaire de violences sexuelles présumées dans laquelle se mêleraient fascination, emprise, relation toxique et abus de pouvoir. Elle vise une icône cathodique, entrée dans les foyers des Français durant trois décennies, à la réputation de séducteur. Mais depuis plusieurs années, certains n’hésitent plus dans la profession, sous couvert d’anonymat, à décrire une face plus sombre, un homme qui pouvait avoir un comportement lourd, voire très insistant avec les femmes.

Florence Porcel, qui n’a pas souhaité s’exprimer pour le moment, a rencontré l’ex-star de l’information au sommet de sa gloire, à l’automne 2004. Apprentie écrivaine inscrite à la Sorbonne à Paris et en école de comédie, elle est admirative du PPDA romancier plus que du journaliste. Dans sa plainte, elle raconte qu’elle lui adresse à l’époque une lettre pour lui témoigner son émotion à la lecture de son dernier ouvrage et y joint quelques écrits amateurs signés de sa plume pour avoir un avis professionnel.

Quelques jours plus tard, l’étudiante reçoit sur le répondeur de son téléphone portable un message d’un numéro masqué. Il s’agit de PPDA qui l’invite à le rappeler à son bureau. Les jours suivants, un numéro inconnu tente de la contacter chaque soir aux alentours de 23 heures. Dans la soirée du 7 novembre 2004, un dimanche, elle finit par décrocher. Au bout du fil, surprise : le présentateur du 20 Heures de TF1 en personne. Après un échange que la jeune femme décrit comme courtois au sujet de sa lettre, PPDA lui demande son âge, une description de son apparence physique avant de lui poser des questions franches et embarrassantes sur sa vie intime : son absence de petit ami, sa virginité, la fréquence à laquelle elle se masturbe, les habits qu’elle porte…

Lire l’article entier sur leparisien.fr

Comme prévu, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

124 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Oui mais vous comprenez, le problème en France ce sont les cathos tradi hein.

     

    • En 1996, TF1 Publicité générait pratiquement 1 milliard de Francs de CA par an avec un service d’une centaine de salariés... bref le fric, le lucre, les putes, la promotion canapé, les jolies filles de l’accueil... Mammon à la tour TF1 de Boulogne-Billancourt, quartier du Point du jour (du jouir) : rendez-nous Jésus.


    • #2670425
      le 19/02/2021 par Soral a comme d’hab raison
      Patrick Poivre d’Arvor visé par une enquête pour viols

      Rn7
      C’est rigolo de toujours être obligé de se foutre une étiquette
      Le gouvernement et les médias nous en mettent pas assez, faut que l’on s’en rajoute
      Mais les tradis sont pas mieux que les autres
      Pas pire mais pas mieux
      On s’en branle un peu de savoir qui et de droite, de gauche, tradis, modernos, athées, païens, c’est le jeu du pouvoir, horizontaliser les lutte
      Abauzit ou Conversano, Cousin ou Soral, de Lesquen ou Ayoub, E&R ou Civitas, vegan ou viandars, jeunes ou vieux, agriculteurs ou permaculteurs, rural ou citadin.... Punaise Soral n’arrête pas de nous le dire, arrêtons de regarder ce qui ne va pas chez les autres et essayons de nous élever
      L’armée de Spartacus
      Soral a comme d’hab raison


    • #2670604
      le 19/02/2021 par Parle à mon culte
      Patrick Poivre d’Arvor visé par une enquête pour viols

      Quest-ce que tu viens nous bassiner avec les catho-tradis qui ont jamais été une menace pour quiconque ! C’est plutôt l’islam la bête noire du régime en ce moment !


    • Tu as beau raconter ce que tu veux, les véritables tradi aiment le sexe comme tout le monde mais ne se comportent pas comme Weinstein, PPDA ou Duhamel.
      Il faut arrêter de raconter n’importe quoi.


    • #2670853
      le 19/02/2021 par C’est ça ou rien
      Patrick Poivre d’Arvor visé par une enquête pour viols

      Rn7
      A parce que il y a le vrai et le faux tradi ??
      Putain c’est complexe ton truc
      Et qui donne le certificat pour le label vrai tradi élevé au missel Saint Pie V. ??


    • C’est Rn7 qui donne le label de "vrai tradi" ! D’ailleurs ceux qui ont exterminé les cathares n’étaient ils pas de "vrais tradis" ? Il y avait même un tribunal de "vrais tradis", c’était l’inquisition.


    • Allez demander à Bourbon ce qu’il en pense, apologètes de la décadence. Il faut effectivement remettre l’église au milieu du village en Occident afin de stopper ce retour à la sauvagerie primitive que l’on observe chaque jour.


  • Il était réputé pour avoir un succès phénoménal avec les femmes ! Actrices, journalistes... il était insatiable, paraît-il.

     

    • Enfin, des les années 1990, tous savaient dans "Paris" que PPDA offrait des promos canapés. Dzs copines etudiantes ont eu des offres de travail qu’elles ont refusées.

      Rappelons qu’il a perdu sa place pour avoir traité Sarkozy de petit, qu’il est beau et séduisant, que c’est un homme blanc de plus de 50 ans pas de la même tribu que Drucker.
      Cette histoire rappelle l’affaire Spingora. La Florence est une bourgeoise,.pas très belle, qui écrit et produit des trucs vraiment pas terribles.
      Elle ne veut pas être considéré comme un coup comme des centaines d’autres. Même processus psychanalytique de traumatisme a posteriori, appuyé par la justice, aux ordres du pouvoir en place.

      Ce qui aurait fait rire il y a 10 ans, est possible.
      Allez voir le blog de la greluche c’est édifiant.


    • Le pouvoir, l argent, la célébrité ça aide . Si c était un ouvrier gagnant le smic c est pas sûr qu il aurait autant de succès, car beaucoup de femmes sont vénales et prêtes a tout pour réussir


    • Pour conclure, le fameux "système mediatique" mêle les dizaines de noms coupables d’affaires pedo-criminel, tels Louvin, Berry, Duhamel... a des affaires de sexes...dans un soucis d’égalité.
      C’est plus que dégueulasse, satanique. PPDA était un chaud de la quequette, moins que Louis XIV ou François 1er ; la belle affaire.
      N’y aurait il pas un objectif de castrer définitivement l’homme blanc ?


    • @Système
      Il était le 20h incarné, synonyme de pouvoir dans les merdiats et donc comme une lumière il attirait les moustiques, considéré comme un tremplin. Les politiques se battaient pour en être dans son putain de bécane à mensonges, le 20h pourrit.
      Les Guignols sur canal+ en avait fait la marionnette principale, c’est vous dire combien ce type avait de l’influence.
      Maintenant ses histoires de culs, c’est mon dernier souci, mais bien obligé de constater une bizarrerie, cette femme violée tombe amoureuse et se retrouve à coucher consentante avec lui, est ce qu’il y a encore de la raison dans ce pays ?


    • « il est beau et séduisant »

      LOL !

      Je l’ai croisé à la gare de Nantes en 95, le Poivre : rares bouclettes sur fond de calvitie galopante, blazer défraîchi, futal jaune canari trop large et trop court, traînant les pieds bref une serpillère ambulante.

      La SNCF a retardé le départ du train pour Paris rien que pour sa gueule. Il a zézayé "Vous êtes adorables" avec son air de chien battu, de faux modeste.

      Quelques heures plus tard, il était à son poste au 20 heures...



  • l’écrivaine trentenaire



    tout est dit, circulez il n’y a rien à voir.


  • Non mais c est quoi ce délire
    Elle s est fait violer et s est laissé faire sous l effet de la sideration !!!!
    Si les faits sont avérés, Ca sent la promotion canapé car on ne va pas me dire qu une jeune femme normalement constituée ne peut pas s opposer a un homme soit en lui mettant un coup dans les parties ou en criant (sachant qu il était dans son bureau) et cri qui aurait pu alerter

     

    • Renseignez-vous. L’effet de sidération est bien connu et est utilisé dans les sectes sexuelles (voir le travail d’Alexandre Lebreton).

      C’est une réaction animale de figement, lorsque vous ne pouvez ni fuir ni combattre. Cela s’appelle l’inhibition de l’action (Henri Laborit), et c’est abondamment sourcé en neurologie (dissociation traumatique).

      Vous pouvez voir le film Mon oncle d’Amérique, avec Depardieu, aussi !


    • Alexandre Lebreton dont parle Passant est un de ces Français qui n’ont rien de plus à faire que de recycler les fantasmes des Amerloques concernant « la pédocriminalité élitiste, aussi appelée le pédo-satanisme », qui relève d’une toute autre culture, protestante, où l’on croit mordicus que la vie n’est rien d’autre que le champ du combat du Bien et du Mal.
      C’est avec des idées comme cela que l’on transforme en ruine le pays d’Afrique le plus développé.
      Il est désolant que l’on importe sur E&R de telles sottises.
      De même la culture #MeeToo a été chiée par l’ignoble convergence entre le féminisme et le puritanisme. Il y a des antécédents directs. Voyez le livre de Joan Acocella, « Creating Hysteria. Women & the Myth of Multiple Personality Disorder ».


  • #2670265

    Ça tape tout azimut, pourquoi ????????
    Étrange

     

  • #2670266
    le 19/02/2021 par Goetz von Berlichingen
    Patrick Poivre d’Arvor visé par une enquête pour viols

    SE excellent dans ses commentaires


  • #2670270
    le 19/02/2021 par Jean-Jacques bourrin
    Patrick Poivre d’Arvor visé par une enquête pour viols

    Son blog maintenant effacé, ses interventions sur sa ch..nne yt parfaitement consternantes, ses écrits lamentables, son apparence ingrate en plus de son lourd dossier médical plaident pour la maladie qui a abattu son discernement ("admirative du romancier" qui n’écrit même pas ses pitoyables oeuvrettes).
    Ceci dit ça éclaire d’un jour nouveau l’aut’ croque-mort télévisuel comme un genre de détraqué complet, pire qu’un acteur de pornhub.


  • Pas surpris quand on a une fille anorexique... Un jour il faut payer

     

    • #2670417

      question : était-elle anorexique car il a fait des trucs sexuels déplacés sur elle ? Est-ce possible que ce soit ça la cause de l’anorexie ?


    • @nanouchette
      C’est une possibilité. Plus de 90% des filles anorexiques ont subi une transgression d’ordre génital ou sexuel à un âge où leur structure mentale ne leur permettait pas de réagir (cad s’opposer avec les moyens du bord) à ce comportement (de l’ordre de la correctionnelle en général pour donner une idée). Cela induit des représentations de soi-même et des comportements pathologiques ultérieurement.
      Ces transgressions viennent souvent d’un membre de la famille ou d’un proche, climat incestueux ou incestuel, c’est une récurrence. Nous ne sommes pas dans des causalités univoques voire directes pour autant, un type d’abus entraînant un symptôme. Il y a tjrs des facteurs individuels et environnementaux dont il faut tenir compte.
      Là où je ne suis pas surpris, c’est que malheureusement quand ces événements se produisent dans un milieu "libéral libertaire" (le pire de la droite ou le pire de la gauche) transgressif, relativiste, "progressiste" etc... la victime est mal barrée. Soit parce que le milieu est directement responsable du délit (la majorité des cas), soit parce qu’il n’offrira pas les modèles susceptibles de réparer ou compenser.
      Je crois que sa fille en est morte. Il s’est copieusement répendu dans les médias suite à cela. Quand on passe son temps à niquer de la stagiaire sur son lieu de travail, on n’est pas à même de comprendre ou protéger sa fille anorexique. On peut dire maintenant sans se tromper qu’il avait "autre chose à foutre".
      La cohorte de psy et de psychanalystes ratés n’est parfois pas plus recommandable. Je vous laisserai consulter les morceaux choisis de Dolto sur les petites filles abusées... Sa conclusion est qu’elles l’auraient bien cherché... Et des tas de psy soutiendront cette position. Un sketch de Dieudonné pris au premier degré est en dessous de la réalité dans la bêtise comme dans le sordide.


  • Les féministes me saoulent mais il y a autre chose qui me dégoûte : les forceurs. C’est quoi cette attitude de singe ? J’espère qu’on ne défend pas ça ici.

     

    • Pas de "forcing" ici, juste une groupie decervelée qui des années plus tard à honte d’elle même et n’assume pas ses actes.. C’est toujours un raccourci facile de prétendre avoir été sous emprise, ça permet de ne pas avoir à assumer ses erreurs. Les "stars" de la télé, quelles qu’elles soient sont des pervers sexuels, y a pas de secret.


    • Il te faut quoi pour constater un comportement de détraqué sexuel chez PPDA au vu de tous les témoignages ?
      Qu’elle joue de la situation est une chose mais ce type sérieux, si c’était mon père j’aurais honte.


  • Ce type d’accusation ne peut être prouvé. Pourquoi s’en occuper, si tard ?
    Il est grave de violer, très grave de déflorer malgré la jeune femme.
    Mais qu’est-ce qui prouve quoi ?
    Il ne devrait même pas être posssible de poursuivre en justice de tels faits non vérifiables, sur lesquels ont passé les années. car il existe la possibilité de chantage de la part de la jf ou femme mûre.
    Celle-ci peut toujours raconter sa vie dans un livre ; la réputation de PPDA en souffrira, ce qui est déjà beaucoup.
    Il y a des criminels avérés, avec des crimes prouvés, ici et maintenant, en particulier sur les enfants.
    S’en occuper est prioritaire.
    PPDA et ses abus supposés sur femme majeure, affaire classée.
    Il est vrai que la jeunesse se fait avoir ; c’est le propre de la jeunesse. Ah si jeunesse savait, si vieillesse pouvait !
    On peut donc toujours attaquer ses parents, la fac, les copains, les amants etc. Mais tout de suite, svp. Ah si j’avais su, j’aurais pas venu !
    On apprend par coups durs successifs ! On n’a jamais grandi autrement.


  • #2670277

    Que PPDA se tapent des minettes de 21ans plutôt thon que top ne me dérange pas mais ça cherche à cacher quoi ces trucs de mathusalem affichés dans les merdias ??? la nénette est à moitié actrice, scénariste...ça pue la diversion...c’est quoi le gros truc qui est caché dessous qu’on ne doit pas voir ? Cette insignifiance de l’info cache à mon sens quelquechose de gigantesquement dangereux pour le pouvoir. Y a t il un rapport avec l’annulation du journal de 13 h sur TF1 ?


  • #2670278

    C’est tout le problème de la femme qui n’assume pas sa nature et ses attitudes.
    Mais si elle se dit avoir été "sidéré" par le comportement de PPDA, pourquoi ce dernier ne pourrait il pas se dire avoir été "envouté" par la présence de FP.
    Et bien parce que l’homme (le mâle) est l’élément actif de la situation, et donc considéré comme le seul responsable.
    La femme attifée de façon provocante et suggestive n’a plus une attitude considérée comme active, et n’est plus considérée comme responsable des sentiments qu’elle suscite chez l’homme ... c’est à l’homme de contrôler, la femme, elle, aux termes de la loi et de la morale, est irresponsable.
    Moi je fais juste le constat que les femmes d’aujourd’hui (la plupart, pas toutes) s’habillent comme les putains d’il y a 60 ans n’auraient pas osées le faire .
    Libre à qui veut de trouver çà bien !


  • #2670280

    Pour le coup (...de rein,si j’ose m’exprimer ainsi !), en ayant pris en compte son récit sur l’affaire, j’ai quelque doute quant à la crédibilité de cette jeune femme. Quelle femme de 21 ans peut se faire "violer" dans une rédaction d’une grande chaîne de télé et revenir remettre le paquet (décidément !!) quelques temps après ?
    Dans ce monde du spectacle glauque, tout est bon pour faire parler de soi et s’octroyer son quart d’heure de gloire.
    Dorénavant, chaque femme qui tombera sous le charme d’un homme sera une potentielle victime et pourra faire de lui un monstre, selon son humeur et ce qu’elle a mangé le matin.
    Pour de vrai, monde de dégénérés !


  • Je ne veux pas faire mon faux prude et donner raison aux féministes de tout bord, mais j’ai du mal avec tous ces porcs prédateurs qui profitent de leur pouvoir, de l’imaginaire collectif qui consiste à croire que parce qu’ils sont "pros" qu’ils sont clean d’un point de vue moral.
    Cela dit, aux fans de PPDA, qu’ils se rassurent, au vu du témoignage assez bancal au final et l’absence de preuves, mais surtout avec cette fameuse prescription, il ne risque pas grand chose.


  • À chaque fois qu’un membre de la communauté se fait choper pour viol ou inceste, le système créé un écran de fumée en jetant un goy à la populace.


  • #2670292

    Moi, en tant que femme, je n’ai jamais compris son obstination a charmer comme un petit garçon innocent, yeux écarquillés impénétrables et bouche en cul-de-poule 24 sur 24. J’ai toujours trouvé cette attitude pas nette. Un vrai séducteur s’assume et c’est d’ailleurs encore plus séduisant.

    Enfin, je ne suis pas du tout surprise de ce nouveau scandale qui le touche. Les procureurs de la république n’aiment pas les imposteurs mielleux et je lui souhaite donc bonne chance. Et puis, serait-il vraiment innocent mais tout de même condamné, je ne cache pas que je savourerais l’ironie et l’humiliation de la justice immanente à son égard. J’étais furax de le revoir sur les antennes. J’espère qu’on en sera débarrassés pour de bon.


  • #2670300

    La première question que je me pose est : Pourquoi toutes ces affaires de "moeurs" sortent en ce moment les unes derrière les autres ? Et pourquoi la Presse en fait-elle ses choux gras ? A qui cela peut-il profiter ? Manoeuvre de diversion ?

     

    • @Praetorius

      C’est curieux, en effet !
      - Les effets collatéraux des carnets d’Epstein ?
      - Règlements de comptes entre des clans politiques en vue des Pestilencielles 2022 ?
      - Empêcher PPDA de prendre la place d’une journalope en 2022 ?
      - Saturation des merdias pour ne pas parler de l’essentiel ?

      Les "violées" sont probablement coachées & payées, c’est assez plausible...


  • Je ne suis pas sure qu’il soit normal dénvoyer au tribunal un homme auquel on a pas su dire non ( en tant que majeur conscient informé) mais est ce que l’on peut en parler sur les réseaux sociaux et libérer la parole sans soucis ,et si oui le demi accusé ne risquerait pas d’avoir une longueur d’avance s’il décide lui même d’un procès pour diffamation ? La femme doit apprendre à se défendre, à conscientiser la politesse, la rendant plus sincère, réaliser les pulsions sexuelles des hommes, ne plus en avoir peur et faire semblant de rien voir jusqu’au point d’être abusée. Être un peu plus punk pour défendre son cœur et corps dans ce monde de dominants dominés. C’est vraiment un conditionnement très puissant selon moi.
    cest important que la parole se libère, ça rééduque les générations suivantes

     

  • Cette pseudo victime était dans une stratégie érotico-amoureuse (style j’te prends j’te quitte) qui relève plutôt du roman-photo et on ne sait plus bien qui manipulait l’autre. La plupart des couples sont passés par là. Faut-il pour autant faire comparaître tous les français devant un tribunal ? Effrayant. Toutes les femmes de France ont un pistolet judicaire braqué sur leur conjoint.

    On attend le moment où un homme admettra avoir été violé par une femme ; Tout le monde sera plié de rire. Et pourquoi ?

    On sait l’effet de la célébrité sur les femmes. Etre sautée par un académicien est le grand phantasme de ces dames.

    Quant à moi, j’ai observé les académiciennes. Passer une nuit avec Marguerite Yourcenar, merci ! Une gouine cuistre et chiante. Les bas bleus de Molière qui prétendent à la célébrité sont aussi sexy que Simone de Beauvoir. Beuark !


  • C’est reparti ! Encore une histoire qui va sûrement faire chialer l’homme blanc à l’annonce de cette nouvelle. A cette allure là, il risquerait bientôt de se retrouver à cour de larmes lacrymales. Moi ça me donne plutôt envie de danser sur la chanson de Francky Vincent "Vas y Francky c’est bon". Vas y Patrick c’est bon, Vas y Patrick c’est bon bon bon...


  • Oh là là mais ça n’arrête pas en ce moment...

    Apocalypse = Révélation

     

    • Tout à fait, mais malheureusement, 99.99% de la population reste encore les yeux grands fermés pour paraphraser l’autre, y compris ici vu les commentaires....
      Pas grave, le tour de chacun viendra, c’est inéluctable.


  • #2670320

    Ex-Lubrics !
    C’est pas ce con qui avait pissé sur le canapé de ss compagne chez TF1 par vengeance ?
    Quant à la donzelle bafouée, je rejoins Stéphane Édouard... Quel milieu ! Quel cloaque !
    Et il voulait être Académicien ? Bon, ici, on dira que « en même temps, et finalement... », il aurait pas été « pire ».

     

  • En 1995, entre midi et deux, des putes montaient dans son bureau dans les derniers étages de la tour TF1 à Boulogne-Billancourt, je les croisais à l’accueil, les filles de l’accueil étaient vraiment très jolies.

     

  • Pourquoi ne pas les faire porter un petit micro attaché à l’extérieur d’un pull ou d’un costume qui permet d’entendre et d’enregistrer toutes les conversations ? Cela se fait déjà dans certaines compagnies aux States où les gens, fatigués de devoir payer des sommes astronomiques pour harcèlement sexuel, ont instauré cette mesure. Il est trop facile pour les femmes d’émettre ce genre d’accusations sachant qu’elles peuvent tjs compter sur le soutien inconditionnel de l’homme Blanc, cet être qui est parvenu ce tour de force à faire en sorte que ses femmes soient émancipées avec en échange et pour seul remerciement : une castration complète. J’en suis persuadé que même les eunuques chinois qui travaillaient dans la cité interdite "jouissaient" de plus de droits que l’homme blanc actuel. Et ça je dis sans aucun cynisme.


  • #2670332
    le 19/02/2021 par Il est où le soleil
    Patrick Poivre d’Arvor visé par une enquête pour viols

    Vas y qu’j’te sors des histoires des années 80 pour noyer l’affaire béchamel et ses frères la truelle du haut sommet de l’état,tout comme Zandvoort et ses ramifications chez les têtes couronnées franco-italo-suisso-neerlandaises...
    Ça m’dégoute de pas voir des citoyens avec haches et cordes aller cherché tout ces sous êtres.
    Mettez le masque va,et vos œillères...


  • #2670339

    Le scénario est de Delphine Ernotte et les costumes de Caroline Fourest.....


  • #2670341

    Avec cet énergumènes combien de nanas bien ambitieuses sont passées par son canapé ? C’est la croisée des chemins : soit je réussis (Claire Chazal, Audrey Pulvar par exemple, cette dernière n’en était pas à son premier canapé) soit ça marche pas et des années après ça mange pas de pain de tirer sur l’ambulance et de hurler avec la meute. Petit quart d’heure de gloire.


  • #2670345

    Florence Porcel... Ca fait très pseudo de film X ça.


  • Pour bosser dans un milieu où il y a beaucoup de jeunes stagiaires et techniciens(nes) au service de personnes dont le poste mais aussi les carrières parfois font qu’ils jouissent de fait d’une certaine aura voire d’un statut de "star" du métier, je peux constater que les pratiques de harcèlements et de comportements inappropriés sont légions. il y a d’ailleurs eu des assises du métier sur le sujet tellement ces pratiques ne sont pas isolées :
    https://www.leparisien.fr/culture-l...
    On est souvent surpris d’ailleurs quand on apprend que même untel tellement délicieux et tellement professionnel a pu aller aussi loin, ou qu’un autre s’est acharné sur une minette dont il pouurait quasiment être le grand père. Il ya pléthore de témoignages de jeunes femmes qui parfois subissent l’ostracisation d’une équipe et quittent leur poste tellement ce qu’elles vivent peut être violent intérieurement et il n’est pas rare qu’elles soient isolées de façon insidieuse mais incontestable quand elles osent parler au sein d’une équipe. le milieu se tait, couvre, alors il est plutôt positif que ces femmes, ou ces hommes, prennent la parole (une remarque au passage ; le dominant n’est pas nécessairement le pénétrant et le dominé n’est pas toujours le pénétré) Se jouent aussi des rapports ambigûs de séduction, fascination liée au milieu professionnel et au prestige, des relations de pouvoir et domination que la hiérarchie favorise, avec un rapport originel établi dans un mode de soumission. Bref c’est complexe. Mais il faut aussi reconnaitre qu’il y a pleins de jeunes personnes armées d’un redoutable pouvoir de séduction, leur jeunesse, leur plastique, alliées à une ambition féroce qui les fait user & abuser de ce pouvoir. Alors, entre les prises de parole libératoires, thérapeutiques même des années après, et l’opportunisme méprisable et la vénalité de personnes qui s’engouffrent aujourd’hui dans le tunnel "me too", qui conduit dans le n’importe quoi et on a vu détruire des foyers, des carrières voire des vies, l’histoire regorge d’exemples.
    Pour terminer on sait que ces pratiques sont vieilles comme le monde et que pleins de beaux gitons devaient se faire enculer par de vieux sénateurs concupiscents derrière les colonnes du sénat de la Rome antique, avec là aussi avec plus ou moins de consentement. Bonne chance au juge pour démêler le vrai du faux ...

     

  • #2670348

    Pendant sa carrière, il a dû faire de l’ombre à certains et la vengeance étant un plat qui se mange froid........


  • On dirait qu’il y a une attaque des féministes pour nous faire croire que les hommes ne sont pas fréquentables.


  • Oui, c’était un coureur de jupon. Et alors ?
    Ce n’était pas un criminel et c’était son droit d’avoir un passe temps face au malheurs de la vie. En quoi ça nous regarde sa vie privée ?
    Les journaux qui parlent de la vie privée des gens devraient être lourdement remis à leur place.
    Ici, ça nous apporte quoi de foutre en l’air la vie privée des gens ?

     

    • Détendez-vous, il n’y a pas de police des braguettes chez nous (c’est également la philosophie d’AS), mais l’interet de cette info est qu’elle s’inscrit dans une tendance de dénonciation d’abus d’actes sexuels (avérées ou pas) dans la continuité du "balanceTonPorc" &co.


  • #2670364

    il est dans de beaux draps le Poivre d’Arvor...Vu le nombre degonzesses qui’l s’est tapé dans son bureau de TF1, il n’est pas sorti du bordel. Quelques pauvresses à la dérive, mal recasées, ménopausées, sans le sou et frustrées, tenteront de se refaire les bottines Louboutin à peu de frais. La bête de sexe étant millionnaire, il y a de quoi se faire un ptit billet à bon compte, hein, et tant pis s’il fait un petit tour en prison (faut pas rêver non plus hein)...Procès retentissant à venir, du pain béni pour les médias et la présidentielle qui s’annonce, on finit toujours par lyncher ce qu’on a adoré,...

    Au suivant car il y a encore beaucoup beaucoup de mâles blancs sexués à démolir


  • . PPDA
    . Georges Tron
    . Weinstein
    . DSK
    . Bill Cosby
    et j’en oublie une flopée.
    Le point faible de tous ces hommes - l’appétit sexuel - était connu dans leur milieu professionnel mais toléré et passé sous silence.
    Et à moment donné, on les lâche et on se sert de cette deviance contre eux alors qu’on les a laissés persévérer dans cette voie.


  • #2670391

    "sous l’emprise" : ca s’appelle la séduction. le viol c’est différent.

    je ne comprends pas qu’on flingue la vie d’un mec alors que l’enquête n’a encore rien révélé.. et qu’elle ne révélera rien d’ailleurs (comment enquêter sur les faits 17 ans après ? y a t-il des témoins ?)

    un mot d’une femme et la vie sociale d’un type peut se terminer.


  • Vous savez que vous êtes en train de me pénétrer, alors que je ne vous ai pas demandée d’entrer .Vous pourriez tout de même demander avant .
    Vous ne seriez pas Patrick Poivre d’Arvor, j’aurais crié au secours, mais là pour une dédicace, s’en est une, le coup de tampon faisant foi .
    Tout ceci devient ridicule et grotesque,car au bout de 17 ans elle vient de se rappeler qu’il y aurait peut être un petit billet à prendre avant qu’il calanche .

     

  • #2670408

    l’inquisition des mœurs dans des affaires concernant des personnes paradoxales et contradictoires nommées femmes, au bout de plusieurs années histoire qu’elles s’inventent bien un scénario afin qu’elles acceptent de se pardonner elles même de leur débauche. Donner ses orifices à un homme dégueulasse pour un intérêt matériel ne leur est supportable que sur le moment d’une promesse, implicite ou pas. La contre partie s’évaporant avec le temps, ne leur reste que leur propre réprobation.
    En gros elles n’assument pas d’avoir été des ptites putes.
    Là ou des enfants ne peuvent assumer leurs désirs sexuel ou l’emprise d’un adulte, rendant ce dernier responsable d’un acte sexuel même apparemment consenti, quand il s’agit de femmes adultes, ce n’est pas le même problème.
    Ou peut-être que si finalement...
    N’est-ce la preuve que les femmes adultes ne sont pas toutes aptes à prendre des décisions d’adultes responsables, comme accepter sur l’instant de donner leur propre corps (Et le vote ?...) Peut-être qu’il faut interdire la relation sexuelle rapide, tout le contraire de ce que la société nous vend comme allant de soit, car la femme ne peut généralement pas l’assumer sur le long terme.
    Cela rejoint la morale d’antan, finalement.
    Ou bien on retourne encore plus avant, ou il n’y avait pas du tout de morale sexuelle, chacun baisait librement sans être jugé, que ce soit avec le même sexe, une connaissance de l’instant, plusieurs personnes...

    Encore une batterie d’électricité sociale qui fonctionne avec les 2 pôles que sont la morale populaire réelle opposée aux mœurs encouragés comme étant la norme, qui grille tout opposant au système en touchant les 2 bornes.


  • #2670410

    male blanc (en plus breton donc celte, grave erreur) de plus de 50 ans hetero, catho, et non cocainomame.

    il a presque tout faux.

     

  • #2670419

    Du solide ce Poivre ... mais qui a quand même besoin du système made in France pour prétendre à rigidité. Bien sûr "l’étranger" mais plutôt son bon vieux bureau français et ses privilèges minables mais très bien garantis grâce à un Elysée "qui peut compter sur lui" pour faire culturel haut de gamme, sauf que ?
    Une fois peut être, dans son bureau qui n’est peut être pas ovale, la porte qui se refermera ne sera pas celle qui aura été ouverte par "une collaboratrice" ou une secrétaire.


  • #2670427

    Ce PPDA viens de remonté dans mon estime , apparemment il adore les ptit chatounnes je n’y vois rien de choquant bien au contraire , s’il ne consomme pas tout ce qui a moins de 16 ans bien constituer et les cigares a moustache ce bouc en train a tout mon soutien , je sait ce que certain vont répondre "et si c’étais ta fille machin" et si mon oncle en avais sa serait ma tante

     

    • El Picador (en contreplaqué ?) apprends déjà à écrire un français correct avant de proférer des âneries vraisemblablement plus grosses que ton entrejambe . On s’en bat les rouleaux que vous aimiez les "ptit chatounne" toi et ton nouveau pote PPDA. Cet opportuniste libidineux bouffi de lui-même (ce journaliste quoi..) a servi la soupe et fait dans l’émotionnel bas de gamme pendant 30 ans t’as oublié ? ,.. Montrant ce bel exemple à la génération qui lui a succédé : Barbier, Calvi, Apathie, Haziza... j’arrête la liste est trop longue !


    • #2671229

      @ Krunk

      Où est le rapport (sexuel ?) entre sa posture de journaliste et ses préférences et relations sexuelles ?

      Perso, votre réaction est plus liée à de la jalousie qu’à une posture éthique solide basée sur une réflexion poussée guidée par des valeurs supérieures.

      Tout homme sexuellement actif a envie de jeter une jeune femme qui lui est soumise contre un mur et de la faire jouir dans un râlement de plaisir. Et c’est le fantasme partagé symétriquement par un tas de femmes. Sauf que l’objet de leur fantasme est un mec qui n’est probablement pas nous...

      Donc avant de juger poivre d’abord sur ce qu’il a acquit la possibilité de faire, jugeons si il y a abus ou pas.
      Et votre appel à un argument totalement hors sujet me fait penser que vous n’êtes qu’un frustré sexuel...

      Idem les mecs qui vivent très mal que leur fille de 16 ans se tapent un homme plus vieux : Ce n’est que de la jalousie sur ce qu’ils fantasment de faire. Désolé pour vous dont c’est le cas et qui me lisez. Vous avez probablement été l’objet de l’entraînement de séduction de votre fille, si vous vous le prenez pour de l’affection filiale, votre cerveau reptilien, lui, ne voit que les possibilités animales d’une personne devenue sexuellement consommable, et lui appartenant. Et quand le consommateur pourrait être, de par son age et son physique, le père, alors là, c’est le pompon. Parce que intuitivement le père sait que sa fille baise symboliquement avec lui.
      D’ailleurs les mères, généralement, le vivent beaucoup moins mal...
      Sauf celles qui se font piquer le mec qu’elles convoitent par leurs filles...

      Tout ça est très important, car c’est avec ce genre de dissonance cognitive basée sur des mécanismes refoulés, et donc des sujets tabous, que le système nous manipule. Entre autres...


    • @ el picador : et si cela avait été ta mère, ta sœur ou tes cousines ?
      ça commence à remonter au cerveau ou il faut que je continue ?


    • #2671324

      @Patrie Haute
      Vous en racontez des belles conneries...
      Vous allez l’air d’y croire en plus. L’avancée de la civilisation humaine ne se fera sans doute pas avec vous.


    • #2671457

      @ Lemon (un zest ?)

      Je ne crois rien, je constate et je déduis, et paradoxalement en déduisant j’ajoute à ma connaissance. Je peux être dans l’erreur, mais certainement moins que celui qui croit et qui donc décroît dans le raisonnement.
      Continuez donc à croire mon brave, ainsi ce n’est non seulement l’humanité qui ne va pas avancé avec vous, mais vous qui êtes incapable d’avancer, pétri dans vos croyances.

      Continuez à croire et laissez donc les autres réfléchir. D’ailleurs si c’est pour faire part de vos croyances, je ne suis pas persuadé que ce soit le bon endroit pour.

      N’oubliez pas que vos croyances ne dépendent que de ce qui vous arrange bien, et qu’elles sont autant de cornes par lesquelles le système attrape les bœufs pour leur faire tourner la tête où il veut.

      Bien à vous, ooooh croyant...


    • @Patrie Haute (ou Pas très Hot ?)
      Pardon mais votre bricolage psychologisant est d’autant plus cocasse que vous vous prenez tellement au sérieux... Ne comprenez vous donc pas que tout est lié ? L’effectivement delicieuse vitalité de l’instinct sexuel brut dont vous parlez ne trouve sa pleine mesure que dans la magie sensuelle de la VRAIE séduction, dans l’incandescence physique et spirituelle que nous propose la sexualité inspirée par l’amour et le profond respect de l’autre. C’est cela avoir le sens de la valeur haute mon cher Patrie Haute (ou chair pas très haute ?.. Bon j’arrête..) .. et cela n’a rien à voir avec les habitudes de consommateurs/prédateurs matérialistes de tous ces égos sur pattes qui infestent les medias et le monde des élites en general.


    • #2672620

      @ Krunk

      Le sujet n’est pas votre vision de l’amour mais est-ce qu’il y a eu contrainte...

      La vision des relations de poivre à bâbord ne vous regarde pas.

      Vous n’avez rien compris à mon message.

      Bien à vous


  • Le pouvoir monte à la tête dit-on , j’ai l’impression qu’il descend plutôt .
    Sans maîtrise le désir rend fou .


  • Sur le fond, le fait d’être capable d’avoir une érection à la pensée de faire violence à qui que ce soit, en dit bien assez long sur la maladie mentale du prédateur. Ceci est encore plus vrai quand celui-ci occupe une position sociale dominante, ce qui en dit également très long sur le type de société qui promotionne ce genre de psychopathes, ceux qui leur servent de larbins et de complices, ceux qui les protègent et ceux qui les rétribuent. Faut-il faire un dessin ?


  • #2670431

    On assiste à une avalanche de gens avec des graves problèmes de braguette et d’égo-centrisme qui nous dictent ce qu’on doit faire ou pas de manière plus ou moins détournée , et qui abusent de leur pouvoir de petits matérialistes opportunistes tout en faisant la lèche à des porcs plus gros et plus efficaces que eux , et qui savent s’entourer de pécores et autres girouettes " libérées " elles mêmes avides de pouvoir à tout prix ...

    Quel merdier !!!


  • Promotion canapé qui à échoué - un classique

     

  • #2670445

    Et pendant qu’on nous parle de ces affaires sexuelles, Poivre, Duhamel, Berry, Tron, en nous donnant tous les détails salaces qu’on n’a pas demandé à connaitre, pendant ce temps il y a un silence sépulcral sur l’affaire Epstein. Dans cette affaire la CIA et le Mossad ont mis en place un réseau d’esclaves sexuelles avec des gamines d’une dizaine d’années, ce n’est pas rien quand même. Et on voit apparaitre les noms de Bill Clinton, de Bill Gates, de Jack Lang, on voit que beaucoup de gens sont allés dans un appartement parisien de l’avenue Foch, on voit que Patrick Drahi est comparé à Robert Maxwell entre autre pour les achats de médiats, tout ça mériterait peut-être une petite couverture médiatique.

     

    • "on voit que Patrick Drahi est comparé à Robert Maxwell entre autre"
      Vous voulez probablement parler de Patrick Draï I presume ?


    • Il avait comme voisin proche, Claude Goasguen. Celui, qui déclarait la main sur le coeur, avec le m3 d’huile bien connu, diamantaire, à ses côtés, je rêverai d’être juif.
      Cela m’a toujours semblé curieux !!
      Ce genre de déclaration était-elle, dû à Epstein et des dossiers ?.

      Il est mort, du Covid, enfin plutôt d’une crise cardiaque, mi-mars 2020.


  • Il y a 60ans, j’ai été violé par Biden. Je fais comment pour obtenir réparation ?


  • #2670465

    Petit conseil aux mâles alpha à la libido foudroyante : avant chaque rapport sexuel avec une femme (certificat de naissance en main), il faudra envisager de signer un contrat stipulant le consentement de celle-ci. Ca devient ridicule ces accusations ! J’ai pas envie d’être mesquine, mais en plus vu la gueule de cette Florence, je pense que PPDA était sous influence de vodka (100% d’alcool) ce qui a assurément provoqué une cécité temporaire chez lui. Toutes les mêmes ! Je suis d’accord avec Stéphane Édouard, cette incontinence émotionnelle, et ce refus de la femme de reconnaître les rapports dominant/dominée au lit, est le résultat de nombreuses années de lavage de cerveau entrepris par ces espèces de femelles bêta incapables de jouir qui détruisent les fondements de l’Occident. La Justice doit faire son travail et doit contrecarrer ces petites menteuses flippées qui sont en manque d’attention et d’érection visiblement.

     

    • Un mâle alpha ne viole pas : les femmes lui courent après. Ce sont les bêtas qui violent, des bêtas qui ont gravi des échelons à force de courbettes, et qui se servent de leur statut pour compenser leur manque de charisme naturel...


    • #2670790

      Messieurs, faites-vous moines. C’est plus prudent et plus économique.
      Et profitez-en pour vous cultiver.


    • #2671203

      Pourtant il avait épousé très jeune la femme qui avait eu un enfant avec lui. Pour ce qui est du suicide de sa fille Solene, il ne faut pas accuser le père de pédophilie sans preuves car ça peut être très blessant pour lui. Il avait assez de femmes à se mettre sous la dent. On comprend aussi pourquoi Claire Chazal n’est pas restée avec lui. Il est vrai qu’on attaque les mâles blancs de plus de 50 ans. Pourquoi maintenant ?


    • @ vf
      Très bonne remarque


  • Elle a bon dos l’emprise psychologique..
    Un bon coup dans le service 3 pièces et c’est tout le placard qui est rangé.


  • Il a toujours parlé de sa fille décédée afin de masquer ses turpitudes.. très bonne technique afin de faire pleurer dans les chaumières. A sa décharge, il n’a pas abusé d’enfants.. Ces conquêtes (ou « victimes ») étaient libres de décliner ses propositions. Un enfant non.. Duhamel, Berry, Louvain, ont assassiné l’enfance de combien de petits..


  • Tous ces abus sexuels et viols dévoilés par les médias sont juste l’écran de fumée pour cacher le scandale du confinement, contre un virus crée de toutes pièces par l’oligarchie, puisque’il faut donner de la viande aux chiens (médias) afin que les français occupent leur esprit à autre chose que de se venger du pouvoir concernant ce confinement injustifié au regard des chiffre. Vous pouvez aussi constater qu’il n’y a pas de condamnation à des peines de prison lourdes, et que c’est juste des petites amendes à payer. PPDA est juste un laquais et second couteau. Il ne faudrait surtout pas choquer psychologiquement les violeurs, et leur retirer leur liberté. Le haut pouvoir se sentant menacé lache de la bride, mais lui est bien emmitouflé, et peut continuer ses déviances. Ce n’est pas leurs médias qui les ont mis au pouvoir qui vont les dénoncer.

     

  • #2670524

    "Jeune gourgandine sidérée la bave aux lèvres"
    Voilà le titre ne manquant pas de piquant du prochain livre de Poivre.


  • #2670580

    Ça ne manque pas de sel ! Juste après Duhamel, Berry et Tron : le Poivre d’Armor... Les épidémies s’additionnent : Covid et phlébite de ch’val ?


  • #2670641

    Ça va être une affaire non élucidée ...


  • Quelle pudeur dans la mise au point entre DB et PPDA. L’échange est à la fois cavalier et chevaleresque, au point que c’en est presque nostalgique.


  • Merci d’informer nous autres gueux de province des turpitudes de PPDA.... "tout le monde savait" ben non, on ne savait pas ! Paris n’est pas la France, merde !!!!

    Est-ce qu’il y a encore des gens sains dans cette ville ? Ou bien est-ce Sodome-et- Gomorrhe sur Seine ?


  • #2670709
    le 19/02/2021 par Pierre Jean Morrandini Chalençon
    Patrick Poivre d’Arvor visé par une enquête pour viols

    Prions bien fort pour qu’il ait une mézouzah et un copain ou deux qui s’appellent Cohen et qu’ils lui fassent une lettre pour en certifier


  • Quel délice de retrouver la sublime Béatrice Dalle dans cette séquence ! Elle y remet à sa place ce mielleux vecteur d’infos mainstream qui nous aura saoulé pendant des années ...

    Il aura surtout séduit, mis sous hypnose des milliers de téléspectatrices, ménagères de cinquante balais, ces vioques, désormais sous influence à vie, par le Tranxène merdiatique inoculé aux 20 h ! Il n’est pas le seul, hélas !

    Il est là le VIOL des consciences par le rituel de la messe du 20h ! ....dont il ne sera jamais accusé.

    Toutes ces ménagères + 50 ans au cerveau lobotomisé branché sur les radios périphériques, sur les émissions blablateuses et aux « 20 H », croient désormais dur comme fer aux infos-Covid(11/9) !

    Toutes ces Florence déflorées dans notre « France déchâkralisée » maçonnisée, matronisée, dorcellisée, ressortent leurs culottes plongées dans le marasme de l’époque finissante, un marais de misère spirito-sexuelle dans une « fosse » abondance matérielle devenue où se perdent les énergies-informations de l’Éros divin.

    « L’Église voulait faire croire à la spiritualité en obligeant au religieux, de même Freud crut à l’éros en mettant la bride sur le cou du cheval qui hennit sa libido. Et, c’est bien pour cela qu’il n’y a pas plus de jouissance aujourd’hui dans les églises que dans les lits. Freud crut libérer l’Être mais servit les dieux de l’Avoir. » Annick de Souzenelle - Le Féminin de l’Être - ch. Verbe et Esprit, Moi et Éros p.324

     

    • #2670838

      Pas besoin de se jeter sur les ménagères de 50 ans il suffit de regarder les 2 jeunes journalistes parisiennes en chaleur, la blonde et la brune qui demande au vieux PPDA
      ’’laquelle tu préfères ?’’
      Comme si elles attendaient leur tour.......
      La blondasse les yeux tout écarquillés durant 10 minutes sans relâche et la brunasse qui se lèchait les babines entre 2 rires niaiseux.
      Cet homme est un lecteur de nouvelles ! Aucun sex-appeal niet !!
      Mais où sont passé les femmes ?


    • @ Enki,

      J ai apprécié votre commentaire façon "célinniene". Joli !


  • #2670793
    le 19/02/2021 par Imperméable à ces minauderies
    Patrick Poivre d’Arvor visé par une enquête pour viols

    Pauvre femme, mais pauvre femme ! Mais quel malheurs de naître femme au milieu de tout ces hommes, quel malheur ! Mais que va t’elle devenir !

    Elle qui est si innocente, et les hommes si méchants et manipulateurs, je me souviens déjà à l’école tout ces jeunes hommes qui manipulaient ces pauvres filles innocentes...
    Enfin non c’est une blague, j’ai jamais connu de filles innocentes et manipulées. Des filles qui manipulent des gars je n’ai par contre connu que ça.

    Ça s’arrêterait donc quand les gars ont de l’argent ?
    Face à l’homme de pouvoir, donc friqué, la femme retrouverait t’elle l’innocence de ses 5 ans ?
    J’ai 2 nièces, et aussi loin que je me souvienne, elles ont toujours été manipulatrices, enfin disons depuis qu’elles ont 5 ou 6 ans. Et leurs pères enfin mes frères marchent à fond dans la manipulation.

    Moi pas, et je m’en excuserais pas.

     

  • #2670804

    Dans ce monde de menteurs, de manipulateurs, les frustrés essaient de régler le problème Darwin, le 100 millions de spermatozoïdes par jour, et l’unique ovule. Il faut absolument que tout passe par une morale et une idéologie de guerre, de supériorité, de dégoût. avec tout ce qu’ils balancent continuellement dans l’information, dans le programme de la nouvelle génération, nôtre vie entière devra être enregistré numériquement pour ne pas être coupable.


  • Béatrice Dalle est magnifique !
    Je pense que des affaires vont encore sortir car tous ceux qui se sont tus pendant des années ,ont enfoui leurs traumatismes, peuvent ressentir un déclic quand d’autres amorcent la parole. Après l’affaire DSK,de nombreuses femmes avaient pu parler d’abus subis. Il ne faudrait pas que ce soit juste un effet Kouchner.
    Cet homme n’est pas du tout séduisant, c’est comme Hollande je me demande ce que les femmes peuvent leur trouver ! Beurk ! Argent et pouvoir qui ne sont pas associés à une âme forte sont plus répugnants qu’autre chose car pas du tout légitimes.


  • #2670854

    Patrick d’Arvor est un queutard invétéré ce qui est connu dans le milieu littéraire notamment..comme toute cette clique qui se prend pour des Dieux et qui pense disposer de la plèbe féminine pour assouvir ses pulsions..une petite histoire à Besançon lors d’un salon du livre ce type qui venait pour une journée et repartait le lendemain avait branché lors du cocktail ma compagne bien trente années de moins que lui et comme à une pute lui avait donné le numéro de sa chambre son hôtel pour qu’elle vienne le rejoindre . ;elle avait bien entendu refusé..il lui avait simplement dit qu’elle ne savait pas ce qu’elle perdait..ils se prennent pour nos maîtres comme ils ont de la notoriété tout est permis..la femme devant écarter ses cuisses pour satisfaire leurs pulsions..cette affaire finalement ne m’étonne point


  • et après tu te demandes pourquoi de plus en plus d’hommes se désintéressent du mariage... si c’est pour tomber sur des cruches pareilles.


  • Les juges Français sont de très haute qualité et vont pouvoir profiter de cette belle occasion médiatisée pour montrer leur bon sens légendaire et leur indépendance d’esprit vis-à-vis des modes et pressions sournoises de l’opinion publique dominante.
    Ils vont tout simplement incarcérer Florence Porcel puisque le seul élément solide et prouvable dans cette affaire, reste ses déclarations écrites, spontanées et sans contrainte.
    Elle se livre pieds et poings liés à la machine judiciaire en avouant s’être adonnée à la prostitution caractérisée avec racolage, les circonstances aggravantes étant la préméditation et la récidive. Enfin l’abus de droit flagrant consistant maintenant à porter plainte, achève de définir sa cause. Les faits sont qualifiés et les délits sont constitués.
    Bref, elle est cuite et archi-cuite. J’ai confiance en la Justice de mon pays.


  • Extrait : "elle accepte même une nouvelle relation sexuelle, à laquelle elle consent cette fois"
    - Notez, vous pouvez "accepter" une relation sexuelle "sans consentir" selon ces journalistes du Parisien : Jean-Michel Décugis et Jérémie Pham-Lê.

    Bref, morale de cette ridicule histoire de cul :
    Florence Porcel est une gourgandine gourmande qui en a redemandé et elle a été servie. Puis lorsqu’elle a réalisé ce qu’elle avait fait, elle a fait une dépression chez son psy pendant 16ans...
    Qu’elle écrive un roman et le truc sera adapté au ciné avec un César à la clef dans la catégorie "flûte féministe".
    Je propose un titre pour le livre : Orgasmes et Remords
    Comme chacun sait, le coeur d’une femme se situe à l’entre-cuisse. Faites du sport les gros !


  • #2670972
    le 20/02/2021 par Observateur des Artistes
    Patrick Poivre d’Arvor visé par une enquête pour viols

    Objectif 1 de l’artiste de l’Elysée : Fournir des boucs émissaires au peuple en colère.

    Objectif 2 de ce Monsieur : Contenter une fraction de ses sponsors ( les Féministes ) en leur donnant la capacité de cracher sur des violeurs.

    Objectif 3 de ce Monsieur : Détruire des chefs ou modèles de l’Ancien Régime.

    Objectif 4 de ce Monsieur : Aider ses amis avocats à se remplir les poches.

    Objectif 5 de ce Monsieur : Appauvrir des hommes, enrichir des femmes.

    Objectif 6 de ce Monsieur : Donner aux femmes de nouveaux moyens de dominer les hommes.

    Objectif 7 de ce Monsieur : Rendre les applications de consentement à un rapport sexuel indispensables donc
    a) enrichir des actionnaires
    b) fournir des informations aux services

     

  • #2670988
    le 20/02/2021 par Patrick Poivrot d’Abord
    Patrick Poivre d’Arvor visé par une enquête pour viols

    Je sais pas si c’est une bonne idée d’aller chercher dix femmes à Sion !


  • Ce que je trouve frappant, à la lecture de tous ces témoignages, c’est de constater comme ces « « célébrités » baisent triste. Des situations minables, des filles perdues, une sexualité pas très satisfaisante : une vie ratée. On hésite entre la honte, la consternation, la pitié, et le fou-rire.


  • #2671238

    Donc, en gros, "tout le monde" (il y a aussi un monde en dehors du petit milieu audiovisuel parisien, hein) savait mais ne disait rien... mais mettait en garde les nouvelles jeunettes qui se retrouvaient dans son entourage pro...
    Franchement, on peut leur reprocher ce qu’on veut, à lui l’abus de pouvoir et la réification de tout ce qui porte une chatte, à elle de surévaluer la portée objective de l’agression, et à tout les autres d’avoir fait des courbettes de façade.
    Qu’il y ait instrumentalisation ici et là de ce genre d’histoires, soit.
    Je trouve la "libération de la parole" très saine. Elle est malsaine quand on a affaire à des malsains, agresseurs ou victimes, qui cherchent à se couvrir pour les uns, à profiter pour les autres.


  • #2671283

    Querelles, guerres de loges, de partis, règlements de comptes...
    https://www.leparisien.fr/faits-div...
    On assiste à un changement du milieu
    Les crapules s’auto éliminent
    Comme dans la mafia on fait le ménage et on change les chefs de réseaux
    Mais on restera dans la même engeance, la même merde, les mêmes crapules, mais avec de nouveaux visages et de nouveaux noms


  • Poivre d Arvor prefere se concentrer a parler d une petite voleuse de bijoux , plutot que de parler de la grande mafia organisé BILDERBERG auquel il a été invité plusieurs fois. Un baltringue du système mondialiste


  • Patrick Poivre d’Arvor, s’appelle en réalité Patrick Poivre. Pour son pseudonyme (nom d’artiste), il s’est adjoint "d’Arvor", le patronyme de son Grand-Père ! C’est plus classe, non ?
    C’est comme Giscard, ces queutards se sentent mieux avec une particule, on se demande bien pourquoi ?

     

  • #2672911

    Deuxième affaire style Dutroux aux Pays-Bas : l’élite néerlandaise impliquée.

    La vérité ne pourra pas être étouffée : Le peuple sait :

    https://www.youtube.com/watch?v=X98...


  • Je sais par une proche qui bosse à la tévé que Poivre était un niqueur fou, il saute sur tout ce qui bouge. C’est pathologique. On est au-delà de la revanche du mec dont la tête est une erreur de la nature, et qui se rattrape auprès des femmes sur le tard.
    En revanche je viens de lire sur cette affaire, je ne vois pas de viol.


Commentaires suivants