Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Payée une misère pour produire le ballon du Mondial

Elle ne connaît ni Messi ni les plages de Copacabana, mais Gulshan Bibi y sera pourtant, via « Brazuca », le ballon qu’elle a assemblé de ses mains avec ses collègues, surtout des femmes.

Le 12 juin, lors du match inaugural Brésil - Croatie à Sao Paulo, des centaines de millions de supporteurs célébreront le début de cette grand-messe du football à travers le monde. Y compris à Sialkot, dans l’est du Pakistan, où Gulshan et les autres ouvrières du sous-traitant Forward Sports regarderont moins les joueurs que Brazuca, le ballon blanc lardé de courbes noires et multicolores du géant sportif Adidas, né dans leur usine.

« J’ai vraiment hâte que la Coupe du Monde commence. Les ballons que nous avons fabriqués y seront utilisés, et toutes les femmes de l’usine ici en sont très fières », dit-elle à l’AFP. Au Pakistan, pays musulman de plus de 180 millions d’habitants, la religion sportive s’appelle cricket, loin devant le football où l’équipe nationale n’est que 159e mondiale. Mais cela n’empêche pas le « pays des purs » de jouir d’une longue et vive tradition de fabrication des ballons.

La société locale Forward Sports y fabrique depuis le milieu des années 90 pour Adidas des ballons destinés à la Ligue 1 française, à la Bundesliga allemande, à la Ligue des Champions et maintenant au Mondial-2014. Après plusieurs scandales liés au sort de ces enfants-ouvriers travaillant de longues heures pour un salaire de misère pour les grandes marques occidentales, Adidas s’est efforcé d’améliorer les normes en vigueur chez ses partenaires locaux.

Dans son usine nec plus ultra située à un jet de pierre de la Grand Trunk Road, autoroute chaotique et empoussiérée, le PDG de Forward Sports, Khawaja Masood Akhtar, insiste d’entrée de jeu sur ce point. Tous les employés, dont de nombreuses femmes voilées ou le visage ceint d’un foulard, doivent prouver qu’ils sont majeurs, pièce d’identité à l’appui. Et travaillent ces jours-ci de longues heures pour répondre à la demande.

Face à l’incapacité de son fournisseur chinois de répondre à l’ensemble de la demande en Brazuca, Adidas s’est tourné vers l’usine de M. Akhtar pour doper sa production à l’approche du Mondial. En à peine un mois, la société pakistanaise avait trouvé les machines nécessaires et installé la chaîne de montage. Pour un peu plus d’une centaine de dollars par mois, légèrement plus que le salaire minimum au Pakistan, mais bien moins que le prix d’un Brazuca (160 dollars), les ouvrières collent les six pièces de polyuréthane hélicoïdales sur la membrane de caoutchouc de ce ballon high-tech.

Les jointures sont ensuite traitées avec un enduit d’étanchéité, puis le ballon chauffé et compressé dans un moule pour obtenir une rondeur parfaite. Adidas a passé plus de deux ans pour développer ce ballon de 437 grammes et 69 centimètres de circonférence, et l’a testé auprès de 600 joueurs dont l’Argentin Messi, le Britannique Gerrard ou l’Allemand Schweinsteiger.

But de l’opération : éviter la controverse du Mondial-2010 où « Jabulani » avait suscité l’ire de certains joueurs, dont des gardiens, par ses rebonds et mouvements dans les airs jugés erratiques. Chaque ballon subit au total une batterie de 80 tests sur des machines importées d’Allemagne. « On les teste à 95% d’humidité, à des températures de 60 degrés, ce sont les conditions les plus extrêmes », explique M. Akhtar. Chaque Brazuca doit également résister à 3500 tirs à 50 km/h sur des plaques d’acier.

Jusqu’à présent, les commentaires sont plus élogieux à l’égard du ballon officiel du Mondial-2014. « C’est un bon ballon, je crois que les joueurs de champ vont l’aimer », déclarait récemment le portier de la sélection brésilienne, Julio César. Mais le vrai test débute dans moins de dix jours, au coup d’envoi de l’épreuve. D’ici là, l’usine de Sialkot continuera de produire chaque heure une centaine de nouveaux ballons.

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

22 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #855017

    Adidas appartient aux héritiers de Robert Louis Dreyfus, mort en 2009, celui qui avait , avec l’aide du Sépharade Peyrelevade, du Crédit Lyonnais, escroqué Tapie qui ne se remet pas d’avoir vendu un milliard de francs Adidas qui pèse aujourd’hui 10 milliards d’euros en Bourse, c’est à dire 60 fois plus... La famille Dreyfus qui paie 100 dollars par mois ses ouvrières pakistanaises... Les gens qui font du fric dans le foot sont aussi ignobles que son public est infantile .

     

  • "Face à l’incapacité de son fournisseur chinois de répondre à l’ensemble de la demande…".
    J’adore cet argument pour gogo repris sans le moindre recul par le chien-chien journaliste qui pond un publi-reportage dithyrambique.
    Le Pakistan, sa puissance nucléaire, ces islamistes, ses services secrets ultra-compromis, sa pauvreté, ses usines high-tech. De quoi faire jouir n’importe quel libéral de la "communauté internationale".


  • #855043
    le 11/06/2014 par Heureux qui, comme Ulysse...
    Payée une misère pour produire le ballon du Mondial

    La religion du football qui vit du port du voile islamique, cela se tient (dans la société de l’inversion, bien entendu) ! Un peu déçu, quand même, j’ai dû mal comprendre le sens du Coran et ses vertus...
    Navré de manquer de respect à ces femmes courageuses, mais je ne verrai pas leurs ballons, pas plus que la "Coupe du Monde" d’ailleurs.

     

    • J’ai du mal à comprendre votre post.


    • #855587
      le 11/06/2014 par Heureux qui, comme Ulysse...
      Payée une misère pour produire le ballon du Mondial

      @ Jorge

      Je faisais simplement remarquer que ceux qui se prétendent musulmans et exploitent des femmes pour servir cette ignominie élevée au rang de religion qu’est le football professionnel n’ont visiblement pas saisi les enseignements du Coran.


    • @ Heureux qui, comme Ulysse...

      Entièrement d’accord.
      Ce qui ne les empêche pas d’argumenter sur les bienfaits du foot dont les vertus anesthésiantes seraient hautement bénéfiques pour les peuples.
      Foutaises : en Algérie les foules uniquement masculines se bousculent dans les gradins et leur régression mentale n’a alors d’égal que celle dont ils font preuve en bagnole ou lorsqu’ils exigent de leur épouse qu’elle leur apporte un café sur le champ. Insupportable pour qui conserve un tant soit peu de bon sens !!!
      Désolée pour la digression mais la religion servant de paravent à la bestialité est l’une des pires mascarades qu’il m’ait été donné de voir. Pour rester soft.


    • #856204
      le 12/06/2014 par Béret Vert Marius / Solidarité à Norbert Jacquet
      Payée une misère pour produire le ballon du Mondial

      @ Heureux qui, comme Ulysse...

      Bonjour cher Ami,

      La religion du football qui vit du port du voile islamique, cela se tient (dans la société de l’inversion, bien entendu) ! Un peu déçu, quand même, j’ai dû mal comprendre le sens du Coran et ses vertus...

      Ça, c’est du même acabit que les pasteurs ( ou plutôt hommes d’affaires ) protestants noirs qui prétendent communiquer avec le Messie la nuit dans leurs rêves, et qui vous promettent le Paradis si vous achetez leur Bible ( d’ailleurs, je me demande si le contenu de cette Bible sont les Textes Saints, ou les textes trafiquées qui permettent ce genre d’hérésies... ) dédicacées avec couverture en Or à 50 Euros. Je les connais tous ces groupuscules vu que toutes les semaines ils font leurs conférences genre U.S.A avec de la Musique, des grandes salles, du Monde à Saint-Denis dans les locaux ou j’ai de la famille qui travaille.

      Pour l’Islam c’est pareil, on arrive à faire croire que égorger des hommes, tuer des enfants, pour une femme on peut devenir un objet sexuel pour assouvir les désirs de ces glorieux combattants parce que c’est écrit dans le Coran ( alors que il existe une histoire qui dit que un homme est allé en Enfer pour avoir tué un chat en le séquestrant et en le privant de nourriture. Un chat ! Alors imaginez un enfant... ).
      C’est curieux, pour moi qui me suis fixé comme objectif de le lire 1 fois chaque année avant mon anniversaire ( ça fait trois fois maintenant ), je n’ai jamais trouvé ces passages la, ni ceux que l’on nous récite à longueur de journée dans les médias.
      Mais c’est vrai que je n’ai pas le génie de BHL, des médias pour comprendre le sens de ces versets, ni vous cher Ami, n’est-ce pas ?

      Et à propos, je voudrais vous faire partager cette citation qui revient souvent dans le Coran, car je remarque que parfois il arrive que des internautes ont du mal à saisir vos commentaires pragmatiques qui invitent à la profonde réflexion, et que ces derniers pensent que vous vous prenez pour un Dieu :

      " Dieu peut se passer de ses créatures mais l’Homme ne peut pas se passer de Dieu. "

      Maintenant, peu importe pour Dieu si sur 7 Milliards d’Humains seuls 3 000 sont des gens du Livre, dans la Paix et la Vérité, mieux vaut avoir ces 3 000 la que 2 Milliards de personnes qui vont assister à la grande messe du Mondial de Football, c’est sur, ces derniers auront le droit à un aller direct pour le Ciel !

      Amicalement,

      Béret Vert Marius.


    • #856496
      le 12/06/2014 par Heureux qui, comme Ulysse...
      Payée une misère pour produire le ballon du Mondial

      @ Un cendy & Béret Vert Marius / Solidarité à Norbert Jacquet

      Surtout ne changez rien à votre vision, elle est la bonne. Tout le clinquant et les paillettes n’ont rien de commun avec une saine lecture des Ecritures.
      Regardez les cathédrales, leur apparition n’est pas anodine, elles impressionnent effectivement, mais elles impressionnent qui ? L’autorité à laquelle elles seraient dédiées ? Il faut vraiment être déficient mental pour oser le prétendre.
      Voyez le contraste avec nos villages médiévaux et leurs églises romanes, là, tout est harmonieux et à l’échelle de ce que nous sommes. Et on voudrait nous faire croire que l’époque était sombre et morbide !
      Et la laideur objective des pyramides, où est la grâce là-dedans ? Non vraiment, il faut être bien conditionné pour ne pas déjà envisager qu’elles ont une "autre réalité" !
      Vous qui avez su conserver cette "orientalité" et ce sens du beau qui l’accompagne, ne laissez pas les imposteurs vous en défaire, soyez contemporains mais pas "modernes", l’époque que nous traversons est inédite dans l’histoire terrestre de l’humanité, nous avons le choix entre la plus grande élévation que permet maintenant la connaissance scientifique profonde (les contingences physiques n’étant plus une difficulté) et celui de sombrer, la balle est dans notre camp !


    • @ Heureux qui, comme Ulysse...

      Alors que mainte fois dans le Coran il est recommandé aux hommes de ne pas succomber à la surenchère et à l’arrogance, les roitelets du golfe s’en sont faits les champions. Des tours de bétons à n’en plus finir, en long en large et en travers pour en mettre plein la vue. Une région du monde délibérément bâtie sur une opposition fondamentale aux textes qu’elle dit respecter et même servir. Évidemment il y a de quoi se poser des questions, et les bonnes si possible.



      nous avons le choix entre la plus grande élévation que permet maintenant la connaissance scientifique profonde (les contingences physiques n’étant plus une difficulté) et celui de sombrer, la balle est dans notre camp !



      Je me réserve le droit en effet de faire les choix qui me conviennent, dans la mesure du possible au moment opportun. La vie nous permet à tout âge de faire des projets et parfois de la réorienter pour nous élever comme vous le suggérez. J’ai en tout cas l’intention de le faire.


    • #857198
      le 13/06/2014 par Heureux qui, comme Ulysse...
      Payée une misère pour produire le ballon du Mondial

      @ Un cendy

      Vous n’imaginez pas comme votre propos est rafraîchissant pour moi ! Ayant toujours refusé de me plier au dictat des racailles plus ou moins "réislamisées", je passe naturellement pour un raciste aux yeux des imbéciles mais votre commentaire me rassure. J’y retrouve la sagesse de ceux dont on ne parle jamais, ces populations qui vivent au Maghreb loin des villes et qui sont prêtes à offrir à l’étranger de passage tout ce qu’elles ne possèdent même pas et au-delà sans rien attendre en retour.
      Là-bas, on y est bien, on ne ressent pas l’insécurité parce qu’elle n’existe pas, et ces gens seraient sous-évolués selon nos critères occidentaux et devraient se ranger à la "modernité"... sans commentaire.
      Merci à vous.


  • Je propose qu’on la fouette si elle a débordé.


  • #855128
    le 11/06/2014 par Déclassé social
    Payée une misère pour produire le ballon du Mondial

    Tout le monde est content.

    Elles sont contentent, elle gagnent de l’argent et elles ont leur foulard.

    C’est merveilleux.

     

  • y’a pas que les ballons y’a aussi la bouffe et les vêtements ,ils font travailler des pauvre une misère pour nous revendre les articles 10 voir 100 fois plus cher chez nous .

    tablette chocolat grande surface,nike,adidas,ect...

    au final c’est les multinationales qui s’en fout plein les poches .

    big boss ground zeroes


  • la question est plutôt de savoir Quand est ce que le ballon de football de la coupe du monde a été produit dans des conditions de travail qui ne relèvent pas de l’esclavage moderne ?

     

    • J’aimerai vraiment connaître le ration entre le coût réel de production et le prix de vente moyen dans les magasins, une fois que tous les intermédiaires se sont gavés.

      Je suis certain que les unes (ces femmes qui les fabriquent) comme les autres (ceux qui les achètent) se font avoir sur toute la ligne.


  • LE MONDE SE DIVISE EN 2 CATÉGORIE :
    Dans les religion monothéiste ,il y a 2 catégories de travail : il y a le travail de la terre pour vivre et faire vivre les autres et il y a le travail forcé pour faire vivre les autres
    il y a 2 religions qui encourageaient la première catégorie et il y a l’autre religion qui encourage la deuxième catégorie

    Ces pakistanaises travaillent dans la seconde catégorie
    Sur la planète on va dire qu’il reste 1% du monde qui travaillent dans la 1er catégorie
    Sur la planète on va dire qu’il y a 1% du monde qui fait travailler les 98% restant dans la 2eme catégorie

    C’est depuis l’école que les 98% du monde est conditionné pour le travail de la 2eme catégorie

    ...................................................................... ............LES ESCLAVES ,LES MAÎTRES,LES HOMMES LIBRES


  • #855424

    Un simple ballon ?

    Non ! LE ballon Adidas que dribleront les dieux du stade.

    Qu’est ce que l’on imagine pas pour créer le fétichisme de la marchandise.

    Sinon le ballon de la dernière coupe du monde roule encore tout aussi bien.


  • Payer une misère, ouais c’est le problème. L’autre problème c’est qu’on ne peux plus rien faire fabriquer à la main de façon qualitative ailleurs. Qui sait encore coudre le cuir en France ? :)
    ..il ne suffit pas d’enfoncer une aiguille, coudre du cuir c’est une spécialité.

     

  • Tout ça à cause d’une image où apparait des femmes voilés, il y a des types qui s’acharnent sur l’Islam alors que le sujet n’a rien à voir. Vos commentaires ne reflètent que votre intolérance et votre ignorance.

    Sachez qu’il fut un temps en Europe, où les chrétiennes portaient aussi le voile et encore aujourd’hui dans des endroits en Russie par exemple :
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Orthod...


Afficher les commentaires suivants