Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Pays-Bas : de l’art d’étouffer les affaires pédo-rituelles

Les mêmes « dysfonctionnements » de la justice et des services sociaux existent en France, en Belgique, au Canada, en Angleterre, aux Pays-Bas. On constate que des parents protecteurs perdent la garde de leurs enfants après qu’ils ont dénoncé des viols. Le témoignage qui suit est celui d’un père de famille hollandais, Ben van den Brink, qui raconte comment les institutions ont tout fait pour protéger le réseau pédophile qui a attaqué ses filles et leur mère.

Pour Ben van den Brink, tout commence en 2009, quand il découvre que ses deux filles, nées en 1994 et 1998, sont violées et maltraitées par leur grand-père maternel et des amis à lui. Dans la foulée, sa femme Leonie lui raconte qu’elle a été victime des mêmes abus par son père, d’autres membres de la famille et des amis. Ben est furieux et se rend directement chez son beau-père, qui appelle les flics. 11 policiers viennent l’empêcher de faire un esclandre.

Quelques semaines plus tard, le 15 septembre 2009, Ben est arrêté pour avoir menacé son beau-père, alors qu’il s’était rendu chez les flics d’Alkmaar pour porter plainte. Il va alors passer six mois en prison.

A ce stade, on est obligé de constater que la réaction de la police et de la justice a été complètement aberrante. Comme dans l’affaire du Var, au lieu de protéger les enfants on s’attaque au parent qui dénonce les viols commis en réseau.

Lire la suite de l’article sur dondevamos.canalblog.com

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

14 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Les deux filles s’appelaient Nirvana ? (Dont l’une née en 1004 ?)

    Plus sérieusement, c’est horrible : on commet un "Crime" sur tes filles et toi, on te jette en prison parce que tu voulais les aider... J’espère que ce pauvre homme a eu au moins justice aujourd’hui.

     

  • Il y a aussi eu l’affaire des ballets roses en France :
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Affair...


  • C’est malheureux à dire mais tant qu’il n’y aura pas un "gros bordel", du genre un père qui pète un câble (se sacrifie pour les autres) et fait un bon "exemple" de ces raclures, il n’y aura que-dalle les amis. Personnellement je le ferai sans hésiter, je filmerai tout, les aveux, informations sur les "boss", pas besoin de cogner, juste je l’ attache, le baillone et quand il (la raclure), me verra "préparer le matos", il se fera dessus, même les numéros de sécu de ses potes il les crachera.
    Aucune pitié, concession pour ces chiens vu que la justice n’est pas pressée de les coffrer.

     

    • Tout à fait malheureusement depuis l’affaire Dieudonné et ces histoires de pédophile, on peut se demander s’il ne vaut pas mieux se faire justice soi même.

      Le mec l’aurait juste "menacé", quelqu’un qui a violé sa femme et ses filles, vous trouvez pas ça un peu léger ? Une dérouillée bien violente aurait été le stricte minimum et encore certains trouveront ça trop gentil


    • Ah bon, tu l’as vu dans les osselets ou le mar de café ?

      La radicalisation est aussi un piège si l’on reste seul. Mais si des milices citoyennes faisaient justice, ce serait différent, les médias auraient un mal fou à les faire passer pour des terroristes ou des désaxés.

      De plus, la plupart des gens sont pris au dépourvu car la police se retourne contre eux. Il faut déjà avoir cette information avant de penser à de l’autojustice.
      En outre, ces réseaux sont mafieux et utilisent des méthodes très violentes, comme relaté dans le livre de Thomet (avec également un fourgon entier de flic qui débarque pour tabasser une famille qui voulait protéger ses enfants). Il faut donc être préparé à un combat sans merci.


    • Un père a déjà fait ce qu’il fallait.
      Cela n’a hélas rien changé...
      http://www.dailymotion.com/video/xp...


    • Bonne méthode ,mais moi je préconise comme au bon vieux temps en France,le supplice du pal pour ce genre d’énergumènes !!


  • Dietrich Bonhoeffer a dit :"Pour tester les valeurs morales d’une société, il suffit de regarder comment elle traite ses enfants."
    (...)


  • #761605

    La surmédiatisation des prêtres catholiques pédophiles n’étaient qu’un leure, pour détourné l’attention de la réalité du phénomène. Statistiquement les prêtres catholiques sont les moins à risque pédophilie et comme par un hasard on en a fait médiatiquement les uniques coupables d’un tel crime. Cherchez l’erreur ! On te fait regardé à droite et c’est à gauche que tout ce consome tranquillement dans les salons mondins. Et si tu as le malheur de dénoncer les faits, c’est toi qui est accusé de pédoph*l*e. On connait le truc !


  • Merci, Nour.

     

    • Bonsoir et de rien, bien que je n’ai pas capté pourquoi le "merci". J’ai oublié de dire aussi que si de plus en plus de gens, faisaient "pression" sur leurs élus locaux (maires, députés, commissariats, gendarmeries etc), ça pourrait peut être bouger...Mais j’en doute vu le boxon national chez nos amis belges ( aff. Dutroux), qui n’a rien changé apparemment. Donc j’opterai pour les "séquestrations" en les filmant (les pédo-criminels), quand bien sur à 200% ce sont des raclures, puis je posterai leurs aveux sur le net, j’en enverrai partout sites, élus etc. Je ne suis pas violent, je ne fais pas l’apologie de la violence mais dans mon bon droit, self- défense, défense d’une cause juste je suis capable de tout et là on parle de mômes une Noble Cause.

      Je passe le salam, la paix à tous et toutes.


  • Et après ça, les organisations des droits de l’homme viennent nous casser les pieds au Maghreb avec les droits des femmes et des enfants ... Que chacun balaie devant sa porte !


  • Y’a de quoi faire un film.
    Priez pour que la Justine Divine ne tarde pas.