Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Petit tour dans la presse française occupée amoureuse du généralissime Macron

La presse française sous occupation de l’OTAN communique

C’est à la fois tragique, et comique. Tragique si l’on aime la France et ses alliés historiques, plus la paix et la fraternité ; comique si on a le cuir durci, et qu’on regarde avec distance le spectacle de ce monde médiatique agonisant, perdu dans son asservissement pathologique, dans son abandon de toute souveraineté, de tout courage, de tout honneur, de toute morale.

 

Là encore, après l’épisode covidiste où les Français esclavagisés devaient mettre un masque humiliant pour fermer leur grande gueule de Gilets jaunes et produire un papier débile pour pouvoir sortir de chez eux, où ils étaient tenus par une peur préfabriquée, une nouvelle peur entre en scène pour prolonger le delirium national. La dernière peur, cette mauvaise comédienne, étant sortie sous les sifflets et les tomates...

D’abord, Le Monde, toujours à la pointe du combat, celui de l’OTAN et des forces de l’Axe, le nouvel Axe, l’axe américano-sioniste (AAS), qui nous parle d’un gros bouchon sur la route de Kiev.

 

 

On reviendra ailleurs sur le numéro historique du 28 février 2022, chargé de désinformation jusqu’à la gueule, qui résume à lui seul l’effondrement déontologique de la presse française, devenue l’organe officiel de l’OTAN et de l’AAS. On se répète, parce que c’est tellement impensable qu’on a du mal à y croire.

Comme en 1991 avec la première guerre du Golfe, comme en 2003 avec l’invasion de l’Irak, bref, toutes les guerres de l’Empire, nous entrons dans une période de propagande inouïe. Même la presse people embraye, et veut peser dans la balance militaire. C’est le cas de Public, avec cette une inédite :

 

 

Ce qu’il faut comprendre ? Condamné par un cancer « effroyable », le maître du Kremlin n’en a plus rien à foutre de rien et du coup, il peut balancer le feu nucléaire sur 7 milliards d’innocents, dont 66 millions de Français (plus les migrants qui sortent des stats). C’est justement là que Slate, cet organe issu de la fuite de Jean-Marie Colombani du journal Le Monde, intervient :

 

 

Oui, effectivement, si un Satan 2 tombe sur Paris, blouf, plus rien, plus de couple présidentiel, plus de médias mainstream, plus de BFM, plus de rats, de migrants et de ghetto homo, un drame, quoi.

Si on se réfère à des faits historiques, on peut par exemple imaginer le largage sur Paris de la même bombe A envoyée sur Nagasaki au Japon le 9 août 1945. D’une puissance explosive de 20 kilotonnes, celle que l’on appelait alors « fat Man » viendrait frapper directement le cœur de la ville, créant une boule de feu nucléaire d’un rayon de 260 mètres. La chaleur de la bombe dévasterait tout sur son passage, faisant 100 % de morts sur plus d’un kilomètre carré. Au-delà, des dégâts seraient importants sur une surface totale de 32 kilomètres carrés – soit grosso modo la moitié des arrondissements de Paris.

D’un point de vue humain, le bilan serait là aussi dramatique : l’explosion ferait plus de 120 000 morts. Et c’est sans compter les 310 000 blessés, notamment en raison des incendies et du rayonnement thermique de la bombe. Un chiffre élevé dû à la densité de la ville, mais qui reste presque dérisoire comparé à celui potentiellement atteint avec une bombe bien particulière : la Tsar Bomba.

 

On a très envie de faire un site parodique appelé Slute, mais ça ferait mauvais genre, et puis on n’a pas le temps en ce moment. Trop de sollicitations, d’analyses et de tri informationnel à faire !

On redescend un peu sur Terre avec Var-Matin, ou plutôt sur mer, puisqu’on peut compter sur le CDG pour se sortir de l’anéantissement russo-nucléaire.

 

 

On sent que ce porte-avions, plus souvent au garage que sur les routes maritimes, va nous faire un bien fou, en faisant trembler Poutine. Face au CDG, les méchants Russkofs n’ont que l’amiral Kuznetsov à opposer !

Les images de ce monstre sont rares, beaucoup viennent d’être effacées par nos services de censure (vous pouvez vérifier), mais il reste cette vidéo RT, avec un petit chant patriotique en bande-son :

 

 

Cependant, il y a toujours des traîtres, et les pires d’entre eux : des traîtresses ! C’est le cas de la jolie Anne Nivat, épouse Bourdin, qui ose aller contre le vent dominant, et qui défend ici les chaînes pro-russes sanctionnées par l’axe Leyen-Macron :

 

 

Merde, on vient d’écouter la Nivat (faut toujours écouter ce qu’on relaye), et elle n’est pas vraiment en train de défendre RT et Sputnik, on est déçus. On retire « jolie », donc. Du coup, ça fait un peu je rachète mon image et celle de mon mari. Elle parle carrément de « destitution » de Poutine en 2024, date des prochaines élections russes.

 

Conclusion de toute cette masse de salades ?

L’étoile de Macron monte encore plus haut dans le ciel ! C’est carrément devenu l’étoile des nations, la figure de la liberté, de la, de la, de tous les trucs bien, Poutine incarnant le contraire, les trucs mal. On est désolés, on ne trouve pas les mots devant cette lumière du monde libre, qu’un psychiatre italien avait osé qualifier de « dangereux psychopathe » en 2017.

Conséquence, Macron, qui était à 25 % dans les sondages (bidonnés par l’Élysée et achetés aux instituts de sondages qui ont besoin de l’argent de nos impôts pour installer une fausse hiérarchie politique dans la tête des brebis sur le chemin de l’abattoir), doit être maintenant entre 30 et 150 %... Marrant, cette presse complètement inféodée à l’Élysée et aux forces occultes qui dénonce la pauvre presse russe inféodée au Kremlin... La paille et la poutre, toujours !

À Paris Match l’honneur d’encenser notre généralissime adoré, avec une prophétie autoréalisatrice (les élections, si elles ont lieu, seront truquées comme jamais) de toute beauté :

 

 

Plus la Macron tape de son petit poing sur la table (qu’on espère pas trop dure), plus sa cote monte, plus le peuple Français l’adore, lui vouant un culte presque stalinien. On a failli dire poutinien, mais on s’est retenus.

 

 

Comment a-t-on pu imaginer une seconde que ce grand chef de guerre, au bilan politique certes désastreux, a pu être un fat, culotté et vaniteux petit garçon troublé par sa maman ? La Troisième Guerre mondiale a fait de Manu un homme décidé, et de Poutine un garçonnet désorienté. C’est le narratif officiel, hein.

 

Bonus : Les Russkofs de Cavanna

 

Comme prévu, sur E&R :

 






Alerter

60 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • L’ interdiction de RT ne sanctionne pas les Russes, mais les Européens.
    Cette censure est plus que douteuse, pourquoi priver le public de la
    propagande de tel ou tel ? Toute propagande devrait être librement accessible.
    (Tant qu’elle n’enfreint pas la loi).

    Il y aurait la bonne et la mauvaise propagande ?
    Au nom de quoi on rétablit le délit d’opinion ?
    Nous ne sommes officiellement même pas en guerre, ni en conflit.

    Plus les jours passent, plus il apparaît que "l’agression Russe" sert de prétexte pour justifier des mesures économiques/ géopolitiques qui vont nous porter conséquences à nous ! Autant, sinon plus qu’a la Russie.

    Il est beau le monde libre ! Qui censure les opinions contraires,
    déclare vouloir "mettre à terre" l’économie d’un pays de 300m+ d’habitants.
    (Avec quelles conséquences pour les civils ?)
    Les peuples Européens et Ukrainien servent de boucliers humains pour mener une guerre non déclarée contre un pays même pas hostile !

     

    Répondre à ce message

  • Il semble que seul Jadot et ses écolos s’inquiètent des ventes d’armes lethales qui sont a-ecologiques, par la France et l’Europe.

    Nous sommes donc par la faute de Macron et l’UE, de nouveau devenus ceux qui alimentent la guerre contre le peuple russe.
    Alors que le peuple russe se défend pour se libérer des ultra-mondialistes décadents adversaires de notre Humanité, nos religions, nos métiers, nos nationalités.

     

    Répondre à ce message

  • Je suis E&R depuis plusieurs années, je suis contre Macron et voyais Putine plutôt d’un bon œil. Je ne sais pas si mon commentaire sera publié ici.
    Je me demande aujourd’hui comment on peut soutenir ce Putine président botoxé qui refuse de vieillir à un point qu’il voudrait remonter le temps et qui met les pieds dans un merdier incroyable en nous y entraînant. J’espère que la France, l’UE, l’Otan iront jusqu’au bout du bout, quoi qu’il en coûte comme on dit.
    Si vous aimez autant le mode de vie russe qu’est-ce qui vous a empêché d’aller vous y installer ?

     

    Répondre à ce message

    • Honnêtement je suis en général en faveur du faible.
      Mais là je souhaite vraiment que Poutine obtienne tout ce qu’il souhaite et que les euros gagas, l’OTAN, bhl, toute cette oligarchie qui nous méprise, rabaissent leur caquet et regardent leurs pompes.
      Ils ont cherché la merde en Ukraine ( qui n’est plus le faible à mes yeux : US derrière ) ... Poutine a suffisamment patienté.
      Le plus vite sera le mieux car les populations souffrent.

       
    • Apparemment, vous suivez E&R en diagonale et le mieux serait que vous retourniez d’où vous venez, ce site n’est pas accessible à votre cerveau, ravagé par la propagande .. Ce genre de réaction débile mérite soit le mépris soit un pain !

       
    • #2917019

      On peut soutenir Poutine dans la mesure où la Russie est une puissance militaire qui ne peut pas se permettre de laisser se déployer l’OTAN à sa porte.
      On peut soutenir Poutine dans la mesure où l’on considère les Glucksmann, les Zelensky, les Soros, les Femen et autres Einthoven comme nos ennemis.
      La question ici étant de savoir si Poutine agit vraiment en joueur d’échecs ou s’il fonce dans un chiffon rouge tenu par un troisième homme... triangle médiatique ukrainien, une analyse de Lucien Cerise serait la bienvenue.

       
    • Et toi tu soutiens un régime ukrainien corrompus et un joueur de piano à bite qui bombarde le Dombass depuis 8 ans et a fait 14000 victimes ! Une opération de police de poutine s’avérait indispensable !

       
    • Mais euhhh. Nous t’avons reconnu bernard henry.

       
    • à Sojo39
      Bon, les trolls qui se font passer pour des sympathisants E&R c’est pas nouveau.
      Sinon, vous employez le style d’expression des javélisés du cerveau tel que « met les pieds dans un merdier incroyable en nous y entraînant. ».
      Les seules qui t’y entrainent "par la tignasse", sont Macron, en bon caniche de l’OTAN, propriété des Attali et Cie. La Russie, tout en se défendant de manière pro-active, n’a rien demandé à personne.

      Quand on te cherche des poux dans la tête, il y a deux façons de faire : soit attendre de te faire démolir avant de te défendre si tu en es - encore - capable, soit tu prends les devants et tu tapes assez fort pour passer l’envie à ton assaillant de le refaire.

      Sinon, critiquer Poutine parce qu’il refuse de vieillir et qu’il se fait « botoxer », honnêtement, ça ne me serait jamais passé par l’esprit, c’est une pure expression de gonzesse, certainement en open-space. Tu m’as l’air d’un journaliste qui travaille au milieu des cruches, ou alors t’es une cruche (mâle ou femelle).
      Le sérieux de la politique n’est jamais une affaire de bonne femme, retourne mater les culs en maillots de bain tendance que t’auras jamais, dans un sens ou dans l’autre.

       
    • Bhl, attali, gonzesse, open space, cruche, vos réactions à mon message sont pathétiques. Vous êtes loin du niveau d’un Soral dans l’analyse et l’argumentation.
      J’attends l’analyse de Soral sur cette intervention, force est de reconnaître que Putine est allé se vautrer en Ukraine. Même s’il a la peau de Zelensky, ce dernier à déjà réussi à mettre tout l’occident contre Putine et peut être bientôt le peuple russe aussi.

       
  • Compte FB de ma femme fermé car elle a eu l’outrecuidance, afin de faire fermer un peu le caquet de ses proches ukrainophile depuis 3 jours, elle a donc disais-je, mis en ligne des photo de AZOV, les néo-nazi ukraingnos avec leurs zolis drapeaux à croix gammée. Comme quoi montrer la réalité , si elle n’est pas conforme à la doxa ,est toujours interdit.

     

    Répondre à ce message

  • Mon petit doigt me dit que si le CC envisage de barrer la route au programme de EZ ou MLP en cas d’élection, c’edt ue celle de Macron est loin d’être acquise.
    https://www.bvoltaire.fr/le-conseil...
    Il faut se défaire de la réalité virtuelle diffusée dans les médias qui n’est pas le réel dans la population, même s’il y a évidemment des moutruches prêts à voter pour lui . A partir d’un certain niveau de colère, la propagande aggrave les choses.
    Enfin, si les négociations entre Zelensky et Poutine aboutissent, la guerre sera pliée avant le premier tour.

     

    Répondre à ce message

  • Pour l’instant avec ces bourrins de l’affichisme que cherche cet "occident" médiatique ( je rappelle tt de même que moi même suis un occidental et on peut d’ailleurs parler de l’ authentique profit...) avec la monopolistie, ce n’est que du papillonnage a la petite semaine, avec des sanctions dont l’inertie de buvard n’en fera qu’un retour dans nos gueules. Ces cons, il cherchent par l’ingénierie de draft de l’opinion qu’une dévaluation massive de l’euro pour notre reappose de la reindustrialisation.....Ils ne raisonnent toujours pas en physiciens, étant dépendant de l’import énergique.....Ce n’est pas scientiste, je rassure le patron AS, c’est Pascal et non Descartes d’ailleurs en évitant les collabos, et tant mieux pour "tonton" AS lui qui maîtrise l’absolu mécanique politique dans son combat dissident, parce qu’il va reprendre les rennes, et sans péjorative de jacquots, mais pour le bien du profit qui est le nôtre.termine !

     

    Répondre à ce message

  • Les Russes ont vu le machiavélisme des américains ans Co au Moyen Orient...ils iront jusqu’au bout de manière massive. Ils ont compris qu’il fallait enrayer les têtes des Ténia qui contrôlent l’Ukraine.

     

    Répondre à ce message

  • Macron a beau jouer les petits coqs,
    ...les français et leurs médias devraient enfin révéler et avouer tout ce que l’Europe doit au Président Poutine, leur souveraineté, une relative sécurité., etc.. !
    ...bizarre, personne n’a jamais osé le dire encore. Pourquoi ?

     

    Répondre à ce message

  • La photo avec la Tour Eiffel est bienvenue.
    Je me demande pourquoi l’âne de Paris
    ne l’a pas encore décoré aux couleurs de l’Ukraine !
    [ vous avez une idée ? ]

     

    Répondre à ce message

  • Rien de pire qu’un dictateur dans une démocratie.
    Macron a déclaré la guerre économique totale à la Russie, ce que Hillary Clinton n’a pu faire il le fait. Macron travaille pour les puissances étrangères et chie continuellement sur la France.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents