Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Pétrole de schiste américain : la fin d’une bulle ?

Les installations de forage pétrolier aux États-Unis sont en chute libre depuis la décision de l’OPEP de maintenir sa production de pétrole le 27 novembre dernier et le passage du baril de pétrole sous la barre des 70$.

Ouverture de nouvelles plate-formes d’exploitation de pétrole et gaz naturel aux États-Unis

Si certains se réjouissent de cette chute de 25% des installations de forage pétrolier en 3 mois, synonyme d’une remontée des prix du pétrole à moyen terme, celle-ci pourrait néanmoins siffler la fin de la récréation pour la production de pétrole de schiste aux Etats-Unis qui pourrait baisser dès 2015.

Et qui dit baisse de la production américaine du pétrole de schiste dit baisse de la production mondiale de pétrole, qui hors États-Unis baisse depuis Janvier 2011. De la à parler de pic tous pétroles, il n’y a qu’un pas que je ne franchirai pas … dans l’immédiat.

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

4 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1114142

    tome 14 Les aventures de l’état islamique en Arabie-saoudite .


  • Ça commence à se voir que le gaz de schiste a un problème. A la fin de l’année, le pétrole va remonter et la Russie rigoler.


  • #1114783

    A ce propos, voir aussi l’article de Jacques Sapir publié ici le 14 janvier 2015, dans lequel on peut lire :

    "En fait, on peut s’attendre à une réduction de plus 30% du nombre d’installations de forage aux États-Unis dans les 10 prochaines semaines. Cette baisse affecte tous les bassins d’extraction. Dans celui du Texas et du Nouveau Mexique, où sont situés un tiers des installations (502 pour un total au 31 décembre 2014 de 1482), la chute la première semaine de 2015 a été de 28 installations soit 5,6% du total. Le phénomène est massif et se retrouve sur les divers bassins."


  • Peut aussi etre strategie US a long terme pour sauvegarder ses propres reserves de petrole et gaz