Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Politique migratoire : Biden recule et conserve le plafond fixé par Trump

Le président des États-Unis avait initialement affirmé souhaiter admettre jusqu’à 60.000 nouvelles personnes pour l’année en cours. Avant de finalement rester à 15.000, seuil fixé par son prédécesseur républicain.

 

Il s’agissait de l’une de ses promesses de campagne. Ce vendredi, le président des États-Unis Joe biden a pourtant retardé son projet d’une augmentation importante du nombre de réfugiés admis aux États-Unis, et conserve pour l’instant cette année le plafond historiquement bas de 15.000 personnes fixé par Donald Trump. Cette décision a suscité des critiques virulentes au sein de son camp démocrate.

Face au tollé, sans précédent dans son propre parti depuis son arrivée au pouvoir en janvier, la Maison-Blanche a immédiatement tenté de rétro-pédaler en assurant qu’il ne s’agissait que d’une décision provisoire, appelée à être revue à la hausse d’ici mi-mai.

 

Crises

Le président des États-Unis avait initialement affirmé souhaiter admettre jusqu’à 60.000 personnes lors de l’année budgétaire en cours (qui s’achève en octobre), avant de porter le plafond à 125.000 lors de l’année budgétaire suivante ; une multiplication par huit par rapport aux chiffres légués par son prédécesseur républicain.

Cette promesse s’inscrit dans sa volonté affichée de renouer avec une politique migratoire « humaine » pour tourner la page des restrictions anti-migrants des années Trump.

Mais le gouvernement américain est aussi confronté à une crise à la frontière mexicaine, avec des arrivées par milliers de migrants. L’opposition républicaine accuse Joe Biden d’être responsable d’un « appel d’air ».

 

Besoin de « reconstruire »

Il a finalement confirmé le quota fixé par l’ex-président pour cette année, en raison du besoin de « reconstruire » le programme d’admission de réfugiés, a annoncé vendredi son conseiller pour la sécurité nationale Jake Sullivan sur Twitter.

Lire l’article entier sur bfmtv.com

À lire, sur E&R :

 






Alerter

16 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • C’était donc ça, le fameux "trust the plan" ?

     

    Répondre à ce message

  • #2711296

    Ce qui explique pourquoi l’avenir de Derek Chauvin va se révéler bien sombre. Il fallait à tout prix donner quelqu’un en pâture à la gôshiasserie pour atténuer son ire sur la question migratoire (pour ce qui est de l’international : il suffit de continuer à maintenir le story-telling sur "Poutine l’homophobe mangeur d’enfants qui a aidé à faire élire Trump" afin que les pacifistes de gôsh se taisent). En reculant sur la question migratoire, le vieux croulant aux semelles de savon se ménage légèrement les forces de police afin de les rendre un peu moins désobéissantes car sans elles, pas d’état-policier possible (et elles n’auront pas l’argument du "Il faut que l’on gère l’afflux migratoire, ça demande du temps et des effectifs" pour se donner le droit de ne pas obéir aux directives du vieux croulant). C’est ça la politique : faire des concessions et déshabiller Pierre pour habiller Paul (ou l’inverse). En plus, les démocrates n’ont qu’une majorité légère au sénat et au congrès, ce qui atténue pas mal leur victoire de Novembre dernier (d’où la nécessité de faire ce genre de concession sur l’immigration alors que c’était un des chevaux de bataille des démocrates en 2020).
    Les républicains ont pavoisé quand le dernier Impeachment contre Trump a échoué et ils ont eu bien raison. Il suffit de 4 années de gestion présidentielle catastrophique et liberticide (et grâce au COVID, ça ne va pas manquer) pour rendre les gens nostalgiques des années Trump.

    Et pour comparer avec la situation Française et voir en quoi même une défaite serrée peut présenter des avantages : on se rend compte maintenant que les Lepen sont bel et bien l’épi-centre de ce qui ne va pas en politique. Moi aussi j’ai bien rit en 2002, mais il faut bien le reconnaitre : sans eux, pas de Macron possible, ni de 2nd mandat Chirac...et surtout pas de président raflant TOUT avec des scores avoisinant les 60 à 80% de votes favorables.
    Macron se permet tout ce qu’il se permet pas juste parce qu’il est drogué et mégalomane, mais surtout parce que la haine anti-lepen viscéralement ancrée dans le peuple français lui a donné un poids déraisonnable.

    Je suis de moins en moins pessimiste pour 2022 : si MLP passe et qu’elle sort de son rôle de faiseuse de rois, de vraie arbitre de la scène politique française, elle mourra politiquement (qu’elle démissionne ou pas), si Macron repasse, peut-être que les souffrances infligées à ce qu’il restera du peuple français lui seront salvatrices sur le long-terme.

     

    Répondre à ce message

    • N’importe quoi ! La politique migratoire est subordonnée à la politique économique. La guerre économique contre la Chine implique de relever les barrières douanières ( ce qui fut fait par Trump) et donc de limiter l’immigration en retour. Inutile d’aller chercher des explications alambiquées, par ailleurs...

       
    • #2711544

      @ système

      On traite d’alambiqué ce que l’on ne peut comprendre, j’en suis désolé pour vous.
      L’immigration est un prétexte en or pour l’oligarchie afin de faire du chaos créatif. Si l’oligarchie ne le fait pas à l’instant T, c’est bien parce qu’elle est contrainte par la vie politique interne au pays. D’autant plus que les démocrates comptent bien s’engager dans les accords transpacifiques, croire que Bidon va faire du protectionnisme et rapatrier les usines aux USA en imposant des tarifs douaniers à la Chine ou à d’autres, c’est aussi naïf que de croire que Macron parle au 1er degré quand il dit qu’il faut fabriquer des masques en France et qu’il faut donc relocaliser. Ce ne sont que des mots ! Le commerce sans-frontière n’est pas une politique pour ces gens-là, c’est un dogme religieux contre lequel toute transgression peut s’apparenter à du sacrilège.
      Il s’agirait de regarder la scène internationale avec un peu plus de maturité et surtout d’arguments.

       
  • La guerre commerciale contre la Chine oblige à relever les barrières douanières, et donc à limiter drastiquement l’immigration ...
    Les USA n’ont plus les moyens de leur suprématie monétaire qui leur coûtent un bras chaque année. A l’inverse, chez nous, les faibles droits européens ( inférieurs à 10%) empêchent mécaniquement toute baisse de l’immigration ( qui agit, elle, comme de l’huile dans les rouages de la machine économique)....
    En France, un tel consensus est impossible...

     

    Répondre à ce message

  • #2711316

    Où commence l’intelligence du pouvoir aux Etats-Unis ?
    Où se trouve le réel pouvoir aux USA si Joe ne tient pas "ses promesses" ?
    Les immigrés ont-ils un poids et donc un pouvoir aussi aux USA qui est plus fort que la Maison Blanche et donc plus fort que l’Amérique dégénérée qui pique du pif et prend l’eau de toutes parts ... ?
    Trump ou Joe ou Trump et Joe face aux immigrés et immigrées aux States ... ? Des sueurs froides ? Et donc cette incohérence pourtant sur "du simple" et faible car "en-dessous" ; comme en France d’ailleurs ?
    La politique "migratoire" en France ou aux USA, le révélateur de la véritable intelligence dans un pays ?

     

    Répondre à ce message

  • #2711326

    C est toujours comme ca , avec la gauche américaine
    Obama avait fait pareil
    Il y a le discours de gauche en campagne , puis il y a les actes de la gauche, une fois élue

     

    Répondre à ce message

  • C’est l’effet Trump, une sorte d’effet Kiss-Cool !
    https://www.youtube.com/watch?v=tPU...
    Trump a laissé les clefs de la maison USA à un locataire, Biden, qui ne peut pas toucher au frigo.
    Il peut repeindre les murs et changer les tapis et pas plus !

     

    Répondre à ce message

  • Bienvenue dans la réalité monsieur Biden. On est plus dans matrix...et ça va durer quatre ans (normalement).

     

    Répondre à ce message

  • #2711595

    Ce quota n’est que paperasse législative, il en est rentré déjà beaucoup plus depuis l’investiture de Biden, qui avait appelé tous les latinos à se précipiter à la frontière pour fêter son élection. En réalité, l’oligarchie américaine a activé un plan de submersion du pays que l’on peut comparer à ce qui se passe en Europe suite aux guerres menées contre la Lybie et la Syrie. Biden ne "recule" que pour le théâtre, devant des Républicains complices pour la plupart.

     

    Répondre à ce message

  • Donc on accueille plus d’immigrés en France qu’aux USA si je lis bien ces chiffres, gros max 125.000 chez les Américains et plus de 200 000 en France chaque année. Si on fait le ratio 328 millions contre en gros 70 on prends 10 fois plus de monde, non ?

     

    Répondre à ce message

  • #2712021

    Biden a fait le grand ecart entre les diverses mouvances foireuses qui cheminaient avec les democrates, il a fait dans l electoralisme a outrance et 4 mois apres sa prise de poste ca commence a se lezarder ! Le bellicisme dont fait preuve cette momie est d ailleurs bien au dela de celui de Trump qui faisait pourtant hurler au scandale tous les gaucho US mais presente un interet, detourner l attention de la masse et lui faire oublier que la quasi integralite des engagements qu il a pris, les ricains vont se les mettre profond ! Au rythme ou vont les choses j imagine pas ou on en sera dans un an que ce soit en terme de relations internationales ou de respect de ses engagements, Biden promet du lourd mais pas dans le bon sens !

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents