Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Pour Moshe Ya’alon, il vaut mieux que la Syrie tombe aux mains de Daech que de l’Iran

Lors d’une conférence à l’Institute for National Security Studies (INSS) à Tel Aviv le 19 janvier 2016, le ministre de la Défense israélien, Mosche Ya’alon, a fait une déclaration osée : s’il devait choisir entre l’Iran et l’État islamique, a-t-il dit, il « choisirait Daech ».

Ya’alon a expliqué que l’Iran possède des capacités supérieures à celles de l’État islamique et reste la plus grande menace pour Israël. Il a argué que si la Syrie devait tomber dans les mains d’une de ces puissances, il préférerait qu’elle revienne à l’Etat islamique plutôt qu’à l’Iran ou à des groupes soutenus par l’Iran. « Nous pensons que Daech sera vaincu de toute façon après les pertes qu’il a encaissées et grâce aux attaques contre ses réserves pétrolières », a-t-il déclaré lors de la conférence, selon Ynetnews.

Ya’alon a affirmé que les problèmes actuels au Proche-Orient montrent que la région est à un « point culminant du choc des civilisations ». Il a ajouté qu’Israël partage des intérêts communs avec les puissances sunnites régionales, qui seraient également menacées par l’Iran chiite.

Quelques jours seulement après que les Etats-Unis ont commencé à lever certaines sanctions contre l’Iran – une partie de l’accord que le premier ministre israélien, Benyamin Netanyahu, et Ya’alon avaient rejetée – les déclarations du ministre belliciste ont été largement interprétées comme la preuve d’une différence de priorités entre Israël et les États-Unis. Sur les réseaux sociaux, un certain nombre d’observateurs ont critiqué ses propos, quand d’autres ont expliqué qu’ils relèvent simplement d’un regard rationnel sur la situation du point de vue israélien.

La déclaration de Ya’alon semble mettre en lumière une croyance largement répandue dans les cercles israéliens de la Défense, celle selon laquelle Daech n’est pas vraiment un problème pour Israël et que l’Iran et les groupes qu’il soutient, comme le Hezbollah, en sont un bien plus important. Cette croyance a été soutenue par la politique : Israël a évité toute implication dans le combat contre l’Etat islamique, mais a frappé le Hezbollah à l’intérieur même de la Syrie.

Ya’alon a répété maintes fois son opposition à l’accord nucléaire avec l’Iran, soutenu par les États-Unis, arguant qu’il rendait la guerre avec l’Iran encore plus probable. Il a aussi contesté l’idée que l’État islamique constituerait une menace directe contre Israël. « Daech est un phénomène nouveau, issu d’Al-Qaïda. Ce n’est pas une menace pour nous », a-t-il déclaré à Lally Waymouth du Washington Post en 2014. « J’espère que la coalition menée par les États-Unis permettra de contenir Daech. »

Les déclarations de Ya’alon mardi contrastent avec celles du président israélien, Reuven Rivlin, qui a expliqué que l’idéologie extrémiste de l’Etat islamique est une réelle menace pour Israël. « Beaucoup d’Israéliens ne comprennent pas la force du courant qui rafle les jeunes Arabes à la sortie de l’école et les fait choisir presque inévitablement l’État islamique. »

 

Traduction E&R.

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

25 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Daech veut détruire la Syrie de Bachar alors que l’Iran veut la sauver . Les ennemis de mes ennemis sont mes amis...

     

    • C’est aussi surtout que ces lâches s’en prennent à plus faible qu’eux ... Quoi qu’on puisse dire les mecs de DAESH sont des insectes manipulés par leurs maîtres ils leur sera bcp plus facile à dératiser que les perses, états-nation (seul avec la "turquie") si il en est multi-millénaire, beaucoup mieux organisé, et infiniment plus "loyaux" sans cette mentalité de "traître inculte, possédé et perdu" que DAESH me fait ressentir... On parlait du Mahdi et du Dajjal, je crois bien que la concrétisation physique du Dajjal c’est bien DAESH ... Même si les pires sont "avec nous" US GO HOME


  • Si Daech s’empare de la Syrie elle en offrira le sud - jusqu’à Damas - à Israël "pour lui donner une plus grande profondeur stratégique afin de protéger "son" plateau du Golan" .


  • Pour comprendre qui a foutu le bordel en Syrie depuis 2011.

     

    • En effet , " il vaut mieux " signifie " on a fait et on continuera à faire tout pour ". Déjà q ’ ils appuyaient Al Nostra officiellement , maintenant Daesh ils assument aussi .La pantomine de L Etat islamique a fait long feu , ( Poutine a Dégonflé la supercherie ) et cette clique de mercenaires pseudo islamiques apparaît dans sa vérité aux yeux les plus myopes : une grande nouvelle machination pour détruire un etat ( encore un ) et terroriser les masses zombies d ’occident avec le "grand méchant cruel islamiste "


  • Echec et mat contre tous les supporteurs de l’idéologie tafkiriste qui nous fatiguaient ici avec leurs théories fumeuses selon lesquelles l’Iran serait en fait l’allié d’Israël (Si j’ai bien lu ça ici). Le ministre de défense israélien vient de mettre fin à ce débat absurde et puant. Comme nous le disions, Israël est l’allié objectif des tafkiristes. A la lumière de cette vérité, désormais irréfutable, tout devient clair comme l’eau de roche :

    - Israël a intérêt à ce que la guerre en Syrie dure afin d’affaiblir ce qu’il considére comme ses adversaires stratégiques (en premier lieu l’Iran et le Hezbollah).
    - La prise de pouvoir des tafkiristes à Damas offrirait à Israël un argument en or en vue de continuer ses guerres de conquête et enfin, embarquer tout le monde dans sa guerre des civilisations (même les plus sceptiques en Occident ne résisteraient pas au plaisir d’applaudir l’anéantissement l’EI ou al Qaïda par la valeureuse Tsahal) et -une pierre, deux coups- noyer complètement la cause palestinienne.
    - Les soins prodigués par des hopitaux israéliens aux éléments djihadistes du Front al nosra blessés dans le Golan n’étaient pas anodins.
    - L’incohérence des positions occidentales n’en est pas une. Elles suivent béatement la politique de leur allié israélien et ce, en dépit de leurs propres intérêts. Menacées par des djihadistes sunnites, Paris, Londres, Washington auraient dû rompre ou menacer les monarchies du Golfe et s’allier avec la Russie. Ben non, elles font tout le contraire.
    - La Russie fait grincer les dents parce qu’elle a mis en échec cette stratégie visant à mettre au pouvoir des islamistes à Damas. Chose qui aurait pu accélerer la fameuse guerre des civilisations.


  • Quand on joue à l’apprenti sorcier , faut pas ( re) pleurer une fois de plus , en cas de dégâts collatéraux éventuels ! C’est comme dans tout Man , faut assumer !


  • Bien sûr, c’est bon pour le Grand Israël.


  • Daesh, la branche cachée de la colonie israélienne.


  • apologie du terrorisme... ??????!!!!!!!


  • "Beaucoup d’Israéliens ne comprennent pas la force du courant qui rafle les jeunes Arabes à la sortie de l’école et les fait choisir presque inévitablement l’État islamique".

    AH BON ... ?!

    bon courage a tous.

     

  • Et après ça dire agir pour la Paix......les vipères règne sur cette foutue planète !


  • Alors que 99% des officiels israéliens veulent bachar à leur frontières, mais bon, comme toujours, vous mettez en perspective que ce qui vous arrange, l’épouvantail " daech ", cette mystification dont la réalité est plus médiatique que politique justifiant le Sunni-bashing ambiant aidant beaucoup à cela...histoire de continuer à recevoir des pistaches d’Iran et que les banquiers de Poutine continuent d’assurer les fins de mois de Marine...

     

    • #1377942

      99% des officiels israéliens veulent bachar à leur frontières




      Intéressant "constat", avez-vous conduit une enquete auprès d’eux pour avancer ce chiffre avec tant d’assurance ?

      D’ailleurs, les responsables sionistes souhaitent tellement que le gouvernement syrien reprenne le controle de la frontière avec le Golan occupé que depuis le début du conflit, Tsahal a conduit plusieurs frappes contre le Hezbollah et l’Armée arabe syrienne, tout en prenant soin d’épargner, que dis-je, d’ouvrir l’accès à ses hopitaux aux formations "rebelles" (Al-Nosra, ASL etc) qui occupent la zone frontalière et rendent la faveur au régime sioniste en se gardant de retourner leurs armes contre lui. En plus des discours, les faits parlent d’eux-memes.

      Et pour finir, ce n’est pas de "Sunni-bashing" dont il s’agit, mais de la dénonciation de groupuscules à la solde de l’empire, qui souscrivent tous au wahhabisme, doctrine très éloignée du sunnisme traditionnel et propagée à coups de pétrodollars séoudiens.


    • "Alors que 99% des officiels israéliens veulent bachar à leur frontières"

      Lesquels ? Des noms ? Pourriez-vous poster ici des extraits des propos d’officiels israéliens prouvant vos dires. Je crois que vous essayez de noyer le poisson. Belle tentative ! Les propos du ministre israélien sont accablants pour les Tafikistes.Un baiser de la mort.Ils sont complètement nus !


  • un des rôles dévolus à Daesh est de casser la continuïté territoriale pro chiite qui allait de Téhéran, jusqu’au Sud Liban, fief du Hezbollah.
    Si Daesh a annoncé qu’il allait bientôt s’en prendre à Israel, c’est uniquement pour faciliter son recrutement auprès d’apprentis djihadistes venus du monde entier, qui reprochent à Daesh de tuer beaucoup plus de musulmans que d’ennemis de l’islam .

    Au minimum, Israel est un allié passif de Daesh, mais je pense que la collusion va plus loin .


  • Les organisateurs de la guerre en Syrie , aident daech à contenir le hezbollah qu ils redoutent plus que tout et supervisent diaboliquement celle ci tout en espérant ce qui sera bon pour Israël . Espérons leur route pleine d embûches , pour tous les morts dont ils sont coupables .


  • Ce n’est pas qu’il "choisirait" Daech, c’est qu’il a choisi Daech.


  • Ils ne savent que se frotter les mains devant le chaos des pays musulmans… Les seules à dénoncer leur illégitimiter sur la TERRE de la PALESTINE… Et au vue de ses propos nous pouvons imaginer le pire pour ce MONDE…



  • il vaut mieux que la Syrie tombe aux mains de Daech



    La suite de ce scénario que fantasment les sionards :

    Israël ( aidé par ses "gentils" soutiens ) attaque légitimement et très violemment la Syrie ( royales bar, phosphore blanc pour tout le monde ) et récupère au passage les territoire pour son Grand Israël...du coup cette citation est très compréhensible et logique.

    PS : après lecture de La Controverse, j’ai du mal à nommer ce pays Israël sans avoir un sentiment d’irrespect envers les vrais israélites...( mais je n’en suis qu’au début du livre )


  • Le plus ancien monastère chrétien d’Irak rasé par l’État islamique :
    http://www.la-croix.com/Religion/Mo...

     

  • C’est vrai qu’en pratique, etrangement, daech n’a jamais frappé Israel...
    Et quand on sait que c’est une bande de mercenaires montee de toutes pieces par les services US et Israeliens, conformement aux interets des 2 - tenter de maintenir le dollar par le petrodollar pour les premiers, installer le chaos dans tout le moyen orient avec la perspective du grand Israel pour les seconds - on comprend bien qu’en effet, daech represente un risque moindre pour Israel qu’un authentique opposant comme l’Iran.


  • Évidemment. Ce sont des " amis".


Commentaires suivants