Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Pour la Russie, des frappes américaines en Syrie constitueront une « violation grossière du droit international »

« Je n’hésiterai pas à agir contre l’État islamique en Syrie, comme en Irak », a affirmé, le 10 septembre, Barack Obama, le président des États-Unis. Depuis le 8 août, l’aviation américaine effectue des frappes aériennes contre les jihadistes de l’EI dans le nord et l’ouest du territoire irakien.

Or, ces actions ne peuvent avoir que des conséquences limitées dans la mesure où l’organisation terroriste dispose de bases arrières en Syrie. L’on retrouve le même type de problème que l’OTAN a connu en Afghanistan, les combattants taliban trouvant refuge dans les zones tribales pakistanaises, plus précisément au Nord-Waziristan. D’où d’ailleurs le recours aux frappes de drones américains dans ces régions…

Seulement, il n’est pas question pour la coalition qui est en train de se former de demander quoi que ce soit au régime syrien étant donné que la plupart des pays appelés à y participer souhaite son départ. Qui plus est, quand on joue avec le feu, on finit par se brûler : c’est ce qu’a fait Bachar el-Assad en faisant preuve de beaucoup d’indulgence, par le passé, à l’égard des jihadistes qui, aujourd’hui, contrôlent de vastes territoires en Syrie.

Aussi, frapper l’EI en Syrie s’avère délicat. Ce 11 septembre, le secrétaire d’État syrien pour la Réconciliation nationale, Ali Haïdari, a répété l’avertissement formulé il y a peu par les autorités de son pays. « Toute action sans l’accord du gouvernement syrien serait considérée comme une attaque contre la Syrie », a-t-il dit. Quant aux moyens de ripostes, il n’a pas été précis. « On ne peut pas parler de la riposte syrienne avant qu’une attaque ait lieu et cela dépend de la nature de l’attaque », a-t-il simplement affirmé. « Il faut coopérer et coordonner avec la Syrie et obtenir son aval pour n’importe quelle action sur son territoire que ce soit de nature militaire ou autre » a-t-il insisté.

Cela dit, l’aviation israélienne a effectué plusieurs raids en Syrie, notamment pour bombarder des convois d’armes destinés au Hezbollah, sans avoir subi de dommages. Toutefois, la défense syrienne a abattu, en juin 2012, un RF-4E turc qui s’était aventuré brièvement dans son espace aérien.

Quoi qu’il en soit, et comme l’on pouvait le supposer, la position syrienne est soutenue par la Russie. « Le président américain a annoncé la possibilité de frappes sur les positions de l’Etat islamique en Syrie sans l’accord du gouvernement légal » (le régime de Bachar al-Assad) a déclaré Alexandre Loukachevitch, le porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères. « Une telle initiative en absence de résolution du Conseil de sécurité de l’ONU constituerait un acte d’agression, une violation grossière du droit international », a-t-il estimé.

Par ailleurs, l’Allemagne et le Royaume-Uni ont exclu de mener des frappes en Syrie. « Pour le dire assez clairement, on ne nous a pas demandé de le faire et nous ne le ferons pas », a déclaré Frank-Walter Steinmeier, le ministre allemand. À vrai dire, une telle position était attendue… En revanche, celle exprimée par Londres l’est moins.

Le Royaume-Uni soutient « entièrement l’approche des États-Unis consistant à former une coalition internationale » contre l’EI, comme l’a fait valoir Philip Hammond, le ministre britannique des Affaires étrangères. Mais, lors d’un entretien donné à Reuters, ce dernier a déclaré : « Laissez-moi dire les choses clairement, la Grande-Bretagne ne participera à aucune frappe aérienne en Syrie. Nous avons déjà eu cette discussion à notre parlement l’an dernier et nous ne réexaminerons pas cette position. »

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

18 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Ce qui serait encore mieux c’est que les Russes livrent enfin des S 300 à la Syrie, mais Poutine aurait promis à Bibi de ne pas le faire .


  • "Rien, ils ne savent rien, et ils ne veulent rien savoir !" Voyez vous ces va-t-en guerre, si vous n’etes pas avec eux... vous etes avec la Russie, et la ! je ne peux que dire : échoués la première fois avec la Syrie en 2012 (pour impliquer les Russes), ensuite avec l’Ukraine, et c’est pas fini, "Le président Russe et Ukrainien se sont entendu sur un cessez-le-feu" "Bokoharama, merde, ça m’a glissé ,Barak obama : Non il est trop tôt de parler de cessez-le-feu" ??? Hummmmm... ça commence à devenir très intéressant ! la suite tous le monde peut la deviner...


  • Excellent ! Espérons que ça suffise à calmer les charognards de l’OTAN.


  • La ficelle est trop grosse ! Ils n’ont pas bombardé la première fois directement , donc ici on passe par le sas : ( les djiadistes présents en Syrie ) ! Vous croyez que l’ours va regarder sans broncher ? ...mais com´d’hab , ils essayent une autre stratégie !


  • JSS News : " Israel veut aider la Russie contre les sanctions occidentales et gagner des PDM " (parts de marché) . En fait Israel est prêt à envoyer des techniciens et ingénieurs agronomes pour permettre à la Russie d’etre autosuffisante dans le domaine alimentaire .

     

  • C’est bien de condamner l’intention US de frapper en Syrie, ce serait mieux de livrer des S 300 à Bachar...


  • Toutes ces fourberies nazis pour détruire la Syrie et continuer la destruction programmé du moyen-orient au bénéfice des satanistes qui occupent la Palestine !!!


  • Israël se rapproche de plus en plus de la Russie. Les deux pays, malgré de profonds désaccords sur la question iranienne, ont toujours eu des relations commerciales excellents, basées surtout sur le respect et la confiance, ce qui est étonnant lorsque l’on parle de commerce.

    Le fait que sur le conflit de Gaza Poutine soit resté neutre, même s’il a déclaré qu’Israël avait le droit de se défendre, a rapproché encore plus la Russie et Israël d’autant plus que Netanyahu ne peut pas blairer Obama et que les Israéliens n’ont que peu goûté quelques condamnations qu’ont faites les Américains sur les victimes civiles à Gaza.

    Les services secrets israéliens n’ont jamais autant formé d’agents russes, et dans l’entourage de Poutine il y beaucoup de juifs.

    La Russie n’est pas un ennemi d’Israël, il faut que certains l’acceptent. C’est une réalité géopolitique indéniable. Pourquoi Poutine n’a pas pipé mot pendant le massacre à Gaza ? Même Obama a été plus virulent à l’encontre d’Israël.

    De plus, Poutine est viscéralement agressif envers les antisémites. Les Ukrainiens (de Kiev) par exemple ont toujours démontré leur haine envers les Juifs. Pendant la seconde guerre mondiale, les Ukrainiens ont été parmi les plus zélés pour traquer les Juifs.
    Poutine le rappelle régulièrement dans les médias, il a la haine de l’antisémitisme.

    Donc voir Poutine comme un obstacle à l’impérialisme US, oui, cela ne fait aucun doute, c’est évident
    Mais certains ici, motivés par un fantasme de voir l’anéantissement d’Israël essaient de se convaincre que la Russie de Poutine est LA grande et Seule puissance capable de réaliser ce dessein.
    Or, c’est une grave erreur.

    Le schéma USA-Occident-Israël VS Russie-Chine-Iran-Syrie, c’est bon pour les gogos qui considèrent la géopolitique comme un match de foot qui opposent les Bleus contre les Rouges. Allez les Rouges, et à mort les Bleus. Ben non, c’est plus compliqué que cela.

     

    • Poutine est malin, il ne veut surtout pas se mettre Israel à dos, mais il n’en pense pas moins .


    • Comme tous ( ou presque..) les russes, Poutine ne doit pas les aimer, il faut le comprendre, depuis des siècles , ils exploitent la mougik ! Mais la communauté qui a migré vers Israel est importante , structurée , et très calibrée par le formatage soviétique , sur le plan commercial elle a des intérèts dans les échanges avec la Russie .....De plus, beaucoup ne sont meme pas juifs, ils ont juste prétexté de lointaines origines, une christianisation forcéede leurs ancetres, pour faire leur alyah et , en fait gouter des conditions de vie plus confortables !


  • En réponse concernant au S300, le système a beau être performant la règle d’engagement c’est violation du territoire puis riposte. En ce qui concerne les frappes israéliennes en région damascène, elles ont eu lieu depuis le territoire libanais il me semble... Donc S300 ou S400 le résultat est le même, l’aviation israélienne prend très peu de risque a bombarder les zones frontalières liban-syrie. La donne serait différente si la Turquie interdisait le survol de son territoire par une aviation quelconque et que le Liban s’armait en conséquence ( l’aviation israélienne survolant quasi quotidiennement le Liban )

    Adnan


  • La France ne doit pas renier son histoire.
    Elle doit refuser les frappes et même favoriser la requête du clan Assad


  • #964013

    Le terrassement va commencer pour la construction du "grand Israël"


  • Le problème c’est qu’il y a beaucoup de sayanims en Russie et que Poutine a plus peur d’eux que de ses adversaires politiques !!


  • "...la Grande-Bretagne ne participera à aucune frappe aérienne en Syrie. Nous avons déjà eu cette discussion à notre parlement l’an dernier et nous ne réexaminerons pas cette position. »

    My goodness me !! Ce qu’omet de préciser cet article, c’est que le parlement british refuse l’intervention en Syrie de peur d’aider le gouvernement de Bashar qui lutte contre ces mercenaires à la solde de l’empire, et non pas par respect des frontières et de la souveraineté de la Syrie... Qu’on se le dise.


  • PERSONNE NE VOIS LE PIÈGE ????

    1/ On bombarde en Syrie
    2/ La Syrie ou la Russie Descend un ou plusieurs avion
    3/ La Syrie et la Russie défendent les terroristes
    4/ Il faut renverser Bachar pour lutter contre l’EIIL
    CQFD


Afficher les commentaires suivants