Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Pour un discours communautariste

Libre Journal de la résistance française, Radio Courtoisie le 25 mars 2015

 

 

Martial Bild recevait Julien Rochedy à propos de sa récente tribune Pour un discours communautariste :


Lire l’intégralité de la tribune de Julien Rochedy :

Sur l’immigration, chez Kontre Kulture :

Pour un rassemblent du peuple de France
avec Dieudonné et Alain Soral :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

51 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1151642
    le 29/03/2015 par stef1304
    Pour un discours communautariste

    1 -
    La qualité de l’échange sur un sujet aussi sensible est reposant. On se prend à rêver d’entendre cette qualité de tenue dans l’échange sur une antenne de grande audience.

    2 -
    Sur le fond, les réponses de l’orateur aux questions ne sont pas toutes claires.
    Exemple : sources sur ses chiffre de l’immigration ?
    10 millions, c’est effectivement 1/6e de la population.
    Exemple : comment veut-il faire pour faire accepter la charge de notre sécu au gouvernement algérien, israélien ou norvégien ?

    3 -
    Question : Il y a un rapport entre la tribune de Rochedy et le logo de RC sur la même page ?!?

    4 -
    Sur le fond, la préservation d’un certain éco-système national revient un peu à se créer une sorte de réserve culturelle nationale... de réinventer une nouvelle forme d’exception culturelle française, un peu comme les réserves naturelles.

    s’il ne retient pas les critères de nationalité actuels, sur quels critères, veut-il se baser ? pour redéfinir/actualiser/protéger le roman national, on passe sur quels critères ?

     

    • #1151911
      le 29/03/2015 par ptitpère
      Pour un discours communautariste

      10 millions me semble être un chiffre très en dessous de la réalité, sachant que les seuls Algériens et descendants d’Algériens sont déjà à eux seuls plus de 7 millions à vivre en France selon l’Ambassadeur de France en Algérie. Quant au dépistage de la drépanocytose dans les maternités françaises - maladie qui ne touche que des gens de couleur - il concerne d’ores et déjà 40% des naissances sur le territoire (et ce chiffre augmente d’année en année)... D’ailleurs les projections de l’ONU concernant la population française ne nie pas la réalité du grand remplacement, puisqu’eux-mêmes parlent parfois de "populations de remplacement" dans leurs rapports officiels, et projettent même que ces populations représenteront près de 90% des gens qui peupleront la France d’ici la fin de ce siècle (ce qui n’a rien de surprenant lorsqu’on constate l’ampleur des flux migratoires et le taux de natalité de ces populations par rapport à celui des françaises de souche européenne).


  • #1151646
    le 29/03/2015 par Kubrickerman
    Pour un discours communautariste

    On dirait que Julien Rochedy a vu le passage de Conversano à Meta TV.

     

    • #1151844
      le 29/03/2015 par Mirs
      Pour un discours communautariste

      On dirait plutôt qu’il a vu les interventions de Ozon ou le dernier passage d’Abauzit sur cette Tv en froid avec le président d’e&r,
      on le sent tendu, presque déprimé quand il parle, il doit être en train de comprendre des choses et voir ses illusions passées se briser devant le réel...
      Mais il rêve, les élites en place, ne veulent pas d’assimilation tel qu’il pourrait l’entendre et encore moins de communautarisation des indigènes, non.. Ils veulent détruire intégralement la France, rappelez vous des citations de Peillon sur la république ou la révolution : extraire l’enfant de tout ses déterminismes, familiaux, religieux, ethnique, on peut même rajouter culturels, nationaux, les dominants sont des fous furieux, des idéologues psychopathes, ils ne lâcheront rien là dessus, ils veulent créer leur homme nouveau de régime totalitaire, et pour ça, ils doivent particulièrement cibler le peuple d’origine du territoire afin de n’en laisser aucune trace, ils veulent un peuple totalement métissé, sans véritable lien avec ce territoire, ils veulent que vous changiez de sexe, que vous soyez athées ou new âge, ils veulent vous maintenir dans un bas état mental pour vous dominer, ils veulent l’autodétermination individuelle totale quitte à forcer les gens plutôt que de les voir s’autodéterminer réellement, ils veulent se prendre pour Dieu et recréer une humanité sans lien avec les millénaires écoulés.
      C’est ça l’état profond Français, la maçonnerie.
      Pourquoi laisseraient ils faire Rochedy ?
      Au contraire, ils mélangeront de force les gens, Valls trouve qu’il n’y a pas assez de blancos, car ils ne veulent aucun communautarisme, et de l’autre coté, il parlera d’apartheid, triste façon de dire la même chose qu’avant, ils ne veulent pas qu’il y ai des noirs d’un coté, des maghrébins de l’autre, des blancs encore à coté, même si ça permet le vivre ensemble, ils veulent mixer tout le monde et ça passe par une politique de peuplement comme il dit, en résumé, parsemer tout le monde sur tout le territoire en se disant qu’à la fin tout le monde se métissera et que seule la communauté universelle de la république existera. Donc il font l’inverse de ce qu’il dit et ça ne pourra pas être contré politiquement question de vote communautaire...
      SI cette question se règle, je crains que ça ne soit pas politiquement..


    • #1151915
      le 29/03/2015 par ptitpère
      Pour un discours communautariste

      Ou peut-être aussi que Julien Rochedy voit la réalité telle qu’elle est, et non pas avec des lunettes roses déformantes et qu’à partir de là il parvient au même constat et donc aux mêmes solutions que Conversano et tant d’autres. Une même maladie appelant souvent un traitement similaire.


  • #1151754
    le 29/03/2015 par MedecineNucleaire
    Pour un discours communautariste

    Julien Rochedy dit que si "ça se passe mal", alors sa solution permettra de mettre en place la remigration. Mais comment peut-il en être sûr ?
    On pourrait parfaitement imaginer que les zones communautarisées de façon officielle, au lieu d’accepter docilement d’être renvoyées "chez elles", demandent simplement à rester sur place en réclamant leur autonomie complète du reste de la France, ce qui rentrerait parfaitement dans le cadre du régionalisme mis en place par l’union européenne. Dans ce cas la France se verrait amputée d’une partie de son territoire.
    Enfin je ne sais pas... vous pensez que c’est surréaliste comme scenario ou pas ?

     

    • #1151776
      le 29/03/2015 par H.Gallo
      Pour un discours communautariste

      Surréaliste ? Ça s’appelle de la ségrégation raciale ou l’apartheid et c’est interdit par le droit international.

      Secondement, le régionalisme est une stratégie totalitaire de domination des peuples par affaiblissement des états et n’est donc aucunement souhaitable.


    • #1151780
      le 29/03/2015 par karimbaud
      Pour un discours communautariste

      pas du tout surréaliste maintenant que le ver " communautaire " est dans la pomme France !...l’immigration DE MASSE a aussi servi a çà, en plus d’exploiter des gens via des boulots pénibles et de réaliser le fameux dumping social sur le monde du travail .


    • #1151847
      le 29/03/2015 par Mirs
      Pour un discours communautariste

      Non
      Mais je pense que les peuples des régions auraient plus de chances de devenirs autonomes avant, puis si ce genre de délires arrivait, la situation ici serait catastrophique et proche d’un état de guerre


    • #1151866
      le 29/03/2015 par Daniel
      Pour un discours communautariste

      C’est un scénario fort probable que celui que vous avancez, et il correspond bien a un plan que "nos gouvernants" ont mis en place déjà au Kosovo en 2008, au détriment de la Serbie.


    • #1151917
      le 29/03/2015 par ras
      Pour un discours communautariste

      son idée d’abandonner des zones urbaines complétement communautarisé déjà a l’heure actuelle est infaisable
      avec le fort taux de natalité de certaines population c’est repousser le problème 20-50ans après le problème dégeulera dans les zone limitrophes de plus l’idée d’abandonner des zones qui il y a encore pas longtemps vivait des de souches ainsi que l’histoire lié a ces endroits est juste amorale, après débat intéressant et posé


    • #1151922
      le 29/03/2015 par ptitpère
      Pour un discours communautariste

      Mieux vaut encore que ces populations prennent leur indépendance, quitte à devoir leur lâcher une partie du territoire afin qu’ils fassent leur vie de leur côté, plutôt que de poursuivre à tout prix la cohabitation forcée actuelle qui nous mène chaque jour un peu plus vers la guerre civile.
      Et puis au moins comme ça ils s’auto financeront, ce qui donnerait une véritable bouffée d’oxygène aux Français, en plus de leur apporter un climat bien moins tendu et bien plus agréable à vivre.


    • #1151936
      le 29/03/2015 par ptitpère
      Pour un discours communautariste

      @karimbaud, l’écrasante majorité des immigrés extra-européens est arrivéé très récemment (depuis une trentaine d’années), et n’est pas venu pour travailler (ils viennent au titre du regroupement familial, et moins de 6% ont un contrat de travail...) donc le mythe du pauvre immigré exploité peut encore s’appliquer aux premières vagues d’immigration italiennes ou polonaises, voire à la rigueur aux quelques Maghrébins arrivés au tout début des années 60 pour travailler chez Renault ou dans le bâtiment, mais sûrement pas aux millions d’extra-européens qui ont débarqué ces trois dernières décennies et qui ont surtout participé par le surcoût social colossal qu’ils représentent, à creuser la dette qui servira demain à mettre au pas la Nation France.
      L’objectif premier des dernières vagues d’immigration en provenance d’Afrique Noire et du Maghreb est avant tout de parvenir à la destruction de l’Etat Nation France (et des autres nations qui subissent le même sort), par l’endettement colossal lié au surcoût social de cette immigration (souvent parasitaire), et à la division du peuple français ; par la segmentation ethnico-raciale qui en résulte. D’ailleurs si l’objectif était uniquement de faire chuter les salaires comme vous le prétendez, ils auraient continuer à faire venir des Polonais ou des Roumains...


    • #1151940
      le 29/03/2015 par ptitpère
      Pour un discours communautariste

      Vous perdez votre temps @Daniel, les Français sont des bisounours et voient le phénomène migratoire au travers de leurs lunettes roses déformantes, pensant que tout ça (le Kosovo etc), ça n’arrive qu’aux autres...


    • #1152702
      le 30/03/2015 par Indépendances nationales
      Pour un discours communautariste

      Il y a quinze ans, un binational célèbre (Bernard Kouchner) aidait l’armée albanaise (UCK) à séparer le Kosovo de la Serbie et à y pratiquer une épuration non seulement culturelle (destruction d’édifices religieux) mais également ethnique (massacres). Et alors que le Kosovo est le berceau la Serbie, les médias occidentaux prétendaient qu’il en était une colonie qui se libérait (en installant sur son territoire la plus grosse base militaire US extérieure...).

      Aujourd’hui, avec les encouragements d’un autre binational célèbre (Laurent Fabius), les néonazis de Kiev ont essayé la même épuration sur la population du Donbass. Et les médias occidentaux rabâchent le même mensonge à propos de l’Ukraine, berceau de la Russie mais présentée comme une colonie qui veut s’en libérer (en adhérant à l’UE et à l’OTAN...).

      Dans dix ou vingt ans, un probable troisième binational aidera le califat de Seine-St Denis (sans doute débaptisé) à faire sécession et à négocier un concordat directement avec l’UE (sans passer par Paris).

      Et alors que quelques rois de France sont enterrés à Saint-Denis, les médias répéteront en boucle que ce département n’est que le vestige d’une infâme colonisation, et qu’il faut rendre ce territoire à ses vrais habitants ! Et comme on n’enseignera plus du tout l’Histoire de France (mais plutôt celle du Mali), les jeunes générations goberont ce discours médiatique.

      Les deux techniques complémentaires utilisées par les binationaux dont nous parlons sont la BABELISATION et la BALKANISATION des anciens Etats-nations. Ce afin de les soumettre au gouvernement mondial, qui sera installé là où Jacques Attali le prévoit...


    • #1152923
      le 30/03/2015 par Lonewolf
      Pour un discours communautariste

      Non ce n’est pas surréaliste et c’est ce qu’il devrait se passer avant quinze ans,probablement suite à des émeutes ethniques de banlieues style 2005 mais en bien plus violent qui ressembleront aux émeutes de Los Angeles !!
      Nos amis musulmans dont certains en sont venu au communautarisme ethnique et religieux par défaut (crise identitaire +impossibilité de s’assimiler en changeant de paradigme culturel) doivent bien comprendre que les "petits blancs" vont finir eux-aussi par se communautariser,d’ailleurs ça a déjà commencé dans le Nord-Pas de Calais,l’Aisne,le Vaucluse,le Var,etc...et les scores du FN dépasseront d’ici dix ans les 50% dans certaines régions,à moins que le système l’interdise d’ici là...
      Un parti nationaliste ethnique racialiste pur et dur risque de voir le jour d’ici quelques années si le Fn échoue à conquérir le pouvoir,et si nous avons entre temps des espèces de "bantoustans" dans la Région de Lille,à Marseille ou dans le 9-3 cela sera très difficile à éviter pour nos dirigeants qui n’en veulent pas mais n’ont par contre rien contre un parti musulman digne de la fiction de Houellebecq !!!
      Nous allons de fait vers un éclatement de la France dans l’Europe des régions avec un multiculturalisme à la fois imposé par l’oligarchie par le haut et les français issus de l’immigration par le bas,et cela sera violent dans tous les sens du terme,reste juste à savoir si nous devrons en passer ou non par une guerre civile ,car il ne faut pas croire que ce site est représentatif des français et encore moins des jeunes français musulmans ni des patriotes français de souche européenne:nous sommes pour la plupart ici des personnes d’un certain niveau d’éducation,possédant un sens critique largement au-dessus de la moyenne et se posant les bonnes questions,mais quand je parle d’ E et R au gens dit normaux,la plupart me prennent pour un antisémite fascisant ou un conspirationiste...
      Rochedy est d’un optimisme à tout épreuve ;la jeunesse sans doute...
      Moi je pense personnellement qu’il est trop tard non seulement pour revenir au modèle assimilationiste français (trop de gens vivant aujourd’hui dans des zones ou le français blanc de culture catholique est ultra-minoritaire ou a
      quasiment disparu)mais aussi pour sauver le substrat ethnique et culturel français,on sauvera peut-être la Bretagne et la Bourgogne à condition que ces régions finissent par prendre leur indépendance et encore...
      Par contre dans le Sud cela risque d’être chaud (show ?).


  • #1151759
    le 29/03/2015 par Alex
    Pour un discours communautariste

    Autant qu’ils dise tout de suite que le France est submergée est qu’il faut instaurer la rémigration .Car c’est de là que part son constat . C’est en total opposition avec la réconcilation nationale à mon avis . Et c’est complètement anti-républicain .

     

    • #1151937
      le 29/03/2015 par intox6
      Pour un discours communautariste

      C’est exactement ce qu’il dit. A la fin de l’interview, il donne son véritable point de vue, c’est à dire que le communautarisme qui sera instauré ne sera pas viable et qu’il y aura à terme la guerre et ou la remigration. Il prône le communautarisme uniquement pour que les français de souche se préparent à ce genre d’événements.
      Et oui cela représente la mort du modèle républicain, il le dit clairement à plusieurs reprises.


    • #1152156
      le 29/03/2015 par Rudy
      Pour un discours communautariste

      Je ne vois pas en quoi c’est contraire à la réconciliation nationale ? E&R relaye autant les "musulmans patriotes" et Kemi Seba/Ryssen etc. Puis concernant le fait que ce soit "anti-républicain" j’espère que c’est une blague.


  • #1151790
    le 29/03/2015 par anony
    Pour un discours communautariste

    Je suis mitigé car il y a du vrai et du faux dans son discours ; bien sûr que l’hyothèse du "grand remplaçement" serait la fin de notre pays, car en tant que fançais de souche, je ne tient pas à être en minorité, soumis à une culture amércaine et dissous dans ma spécificité issue du plus vieil état-nation du monde.
    Mais la vision de Rochedy est par trop pessimiste ; le métissage généralisé n’arrive quasiment jamais ; l’histoire montre que les gens ne se mélangent pas, et sauf à créer des bantoustans et aggraver les tensions, on peut maintenir une forme d’assimilationisme, en stoppant l’immigration.
    Enfin, la France n’est pas les US, et les maghrébins ne s’organiseront jamais sur le mode asiatique ; une partie des étrangers ici ne parle même pas le Français !
    Ne forçons donc pas la vision apocalyptique, mais peut-être qu’à terme une guerre ethnique serait la moins pire des choses, car elle mettrait à jour l’absolue impossibilité de constuire une nation hybride et antagoniste, ou la délinquance de masse et un islam mal compris posent la question de la survie de cette nation, et forcerait politiques et intellectuels à changer d’avis face à une "purge" forcée, ou la France ne peut plus imposer ni l’ordre, ni sa culture classique.
    IL faut parfois dans l’histoire des séismes violents pour renaitre ;
    Pourrait-on alors repartir sur de nouvelles bases ? A part faire le dos rond et attendre, je crains qu’il n’y ai rien à faire...


  • #1151810
    le 29/03/2015 par Ti
    Pour un discours communautariste

    Il n’y a pas 15 millions de personnes à assimiler. C’est de la folie. La majorité des gens issues de l’immigration maghrébine ou subsaharienne, au cours de ces 30 dernières années, ne représentent pas 15 millions. De plus, la majorité des gens issue de cette immigration ne sont pas à assimiler, ils le sont déjà en partie, avec quelques particularités culturelles qui ne posent pas de problème. Les gens à assimiler sont en général bien ciblé dans certains endroits ou la concentration migratoire est énorme et ou il y a des arrivées régulière. Même si l’immigration est un sujet grave il ne faut pas non plus en exagérer les proportions : presque tous les gens issues de l’immigration africaine que je connais n’ont pas besoin d’assimilation.

     

    • #1151930
      le 29/03/2015 par ras
      Pour un discours communautariste

      l’assimilation ça ne passe pas que par le langage hein... ça passe aussi par les habits, la nourriture, les mœurs, la façon de vivre de voir les choses et l’attachement à ce pays et là il y a encore du boulot !


    • #1151938
      le 29/03/2015 par ptitpère
      Pour un discours communautariste

      On ne doit pas connaître les mêmes. A moins que pour vous "être assimilés" se borne à aller faire la queue à la CAF et à aller voter "socialiste" une fois de temps en temps en pensant qu’on pourra continuer à parasiter le plus longtemps possible...


    • #1154299
      le 01/04/2015 par Ti
      Pour un discours communautariste

      Non non. Ils travaillent dans des services commercial, dans la santé, dans l’audiovisuel, dans la musique ou dans le bâtiment et ils ne portent ni voile ni boubou. Par contre ils offrent des dates quand tu viens chez eux et des gâteaux orientaux quand tu les invite : quelle horreur !


    • #1154482
      le 01/04/2015 par .ptitpère
      Pour un discours communautariste

      @Ti, la quasi totalité des immigrés et descendants d’immigrés extra-européens (Maghrébins et Noirs africains) que je connais (et j’en connais une palanquée), vivent d’aides sociales, avec lesquelles effectivement il achète des dates qu’il m’ "offre" lorsque je suis invité chez eux.


  • #1151839
    le 29/03/2015 par Reno Chemot
    Pour un discours communautariste

    A part de se mettre les Français lusophones sur le dos, si je comprends bien Julien Rochedy, les "communautés", comme classes fictives intermédiaires, et parce que loyales envers l’État qui défend leurs intérêts et leur bien-être, pourraient s’ "auto-gérer" sur le plan de la population (d’immigration, donc de police), des prestations sociales, etc. Cela semble couillu dans la forme, mais encore plus à coté de la plaque que le "républicanisme" qu’il critique : la gestion communautaire, par le communautaire, c’est une conception américanisée, comme les services de police privés tenus par des asiatiques aux USA. ça n’efface pas la différence de classes sociales réelles. Ce n’est pas notre culture.


  • #1151859
    le 29/03/2015 par albert
    Pour un discours communautariste

    ROCHEDY, c’est la doctrine CHAUPRADE à visage caché !!!

     

    • #1151894
      le 29/03/2015 par Eloise
      Pour un discours communautariste

      Plutot Laurent Ozon.
      D’ailleurs on a une communaute qui est deja prete a partir.


    • #1151904
      le 29/03/2015 par ptitpère
      Pour un discours communautariste

      Pourquoi "à visage caché" ? Ce serait une honte d’être opposé à la société multiculturelle chaotique qu’on essaye de nous imposer ? Si vous êtes pour ce monde orwellien c’est votre problème mais personne n’est obligé d’y adhérer.


    • #1152087
      le 29/03/2015 par albert
      Pour un discours communautariste

      Pourquoi "à visage caché" ? Ce serait une honte d’être opposé à la société multiculturelle chaotique qu’on essaye de nous imposer ? Si vous êtes pour ce monde orwellien c’est votre problème mais personne n’est obligé d’y adhérer.

      Et le choc des civilisation sa te dit peut être quelque-chose, si on est contre la guerre civile on est donc pour le multiculturalisme.
      La mise en place du communautarisme est l’étape nécessaire à l’instauration d’une société multiculturelle, les état-unis en sont un parfaite exemple.
      L’identité Française doit rester inaltérable et inaltéré.


    • #1152121
      le 29/03/2015 par ptitpère
      Pour un discours communautariste

      @albert je n’ai strictement rien compris à ce que vous racontez, mais on va simplifier : quand la France finira par ressembler à un grand "9.3" et que les Français de souche et de culture européenne auront presque totalement disparu, ce sera encore la France "inaltérée et inaltérable" selon vous ?


  • #1151997
    le 29/03/2015 par Léon XIV
    Pour un discours communautariste

    De toute évidence, E&R est lui-même devenu un communautarisme, mais il refuse encore de l’assumer, car le communautarisme n’est pas que culturel, il est surtout idéologique.

    La réconciliation nationale ne sera possible que lorsque les différents communautarismes ne seront plus sous la tutelle d’un seul et même gouvernement, leur séparation politique est devenu nécessaire afin de sauver ce qui reste de la vrai France.


  • #1152022
    le 29/03/2015 par alex
    Pour un discours communautariste

    Bonjours a vous tous .* En 1989-90 , a l’’école collège ; on me disait 66*-65 millions d’habitants et 6-7 d’immigrés , et a ce jour 2015 , donc 25 ans après ; on veux me faire croire que la population a baissée et que ces immigrées sont du meme nombre voire moin ;dans les merdias bien-sur ; quoi-que ... Il suffit de voir "sa ville" changer en 10 ans ; comme pour la météo ; tu pointes ton nez dehors et tu sais quel temps il fait , au lieu de regarder la tv ..........Il y a bien au moin 15 millions de personnes externes a nos "pensées culturelles religieuses"...Rien contre , mais le nombre te bouffes la gueule point barre ..***C’est naturel* ..Maintenant je préfères la vérité en face que le mensonge et l’hippocrisie ...


  • #1152050
    le 29/03/2015 par luk
    Pour un discours communautariste

    "L’assimilation" c’est le terme politiquement correct employé par le système pour désigner le grand métissage des peuples européens.

    En refusant "l’assimilation", Julien Rochedy fait preuve de bon sens, et est réellement dans l’opposition au Nouvel Ordre Mondial, dont le but final et de métisser tous les peuples... sauf un : le peuple élu !

    (Pour plus de précision, lire les livres d’Hervé Ryssen).

     

    • #1152108
      le 29/03/2015 par albert
      Pour un discours communautariste

      Et l’empire romain et les rois de France était pro métissage aussi, nous sommes un pays latin et nous croyons donc en la domination de la culture.
      La France avec ses identités régionales très forte, n’a pas eux comme autre choix que l’assimilation, la France fonctionne comme un Empire a l’échelle d’un pays et c’est beau.
      Premier pays européen à autorisé le mariage extra ethnique, à reconnaitre le droit du sol,etc.....
      De plus il y a de nombreux pays qui ne pratique pas l’assimilation et qui sont très métissé, ça n’a rien a voir.
      Tous ça mène au Diviser pour mieux régner.


    • #1152467
      le 30/03/2015 par ras
      Pour un discours communautariste

      les rois de France était pro métissage ?

      je pense qu’on a pas lu les mêmes bouquins
      je pense plutôt que si "les rois de France" avaient vu les vagues massives depuis le XXe siècle
      ils auraient couper le robinet depuis longtemps ainsi que ceux qui aide a l’ouvrir


  • #1152059
    le 29/03/2015 par Nantes
    Pour un discours communautariste

    Monsieur Rochedy dit tout haut, ce que tout le monde pense tout bas. En ces temps d’hypocrisie générale, c’est courageux de sa part !


  • #1152088
    le 29/03/2015 par ...
    Pour un discours communautariste

    Si le communautarisme prôné par Rochedy mène invariablement à la remigration alors oui faisons le. Ou sinon, ce sera la guerre ethnique. Je suis en train de lire "La guerre et la paix" Volume 1 du génial Proudhon qui en parle justement. Deux communautés que tout oppose : race, religion, échelle de valeurs, moeurs, mentalité etc... ne peuvent pas vivre sur un même territoire. C’est, ou la fusion, à savoir l’assimilation par une des deux (c’est à dire soumission) et je suis entièrement d’accord avec Rochedy et en l’occurrence Proudhon sur le fait qu’il est impossible de le faire avec des millions et des millions de personnes, ou le conflit pour la suprématie de l’une sur l’autre. Et ce ne sera pas une guerre à proprement parler mais l’extermination de l’une ou l’autre parce que, encore une fois, par trop différentes. Il suffit de voir ce que le conflit entre les monarchistes et les "révolutionnaires" à donner pendant ce qu’on a appelé à juste titre "La Terreur" pour se faire une idée ; entre catholiques et protestants etc... ; sachant que les parties en présence étaient Françaises. Imaginons un instant seulement ce que ça pourrait donner entre deux peuples opposés venant de deux continents différents. Le nier c’est se mentir à soi même. Alors il faut donc y remédier avant qu’on en arrive là. Que ce soit d’ici un, dix ou trente ans...

     

    • #1152259
      le 30/03/2015 par anonyme
      Pour un discours communautariste

      Tu remarquera surtout que là où les musulmans sont passés il existe toujours des chrétiens de "souche" (en Orient et en Andalousie) par contre là où les chrétiens sont passés il n’existe plus de musulmans de "souche" (Andalousie et autres).
      Donc oui chez vous c’est toujours avec la terreur, pas cher nous.

      Vous parliez de système de valeur ???


    • #1152340
      le 30/03/2015 par ...
      Pour un discours communautariste

      Vous mélangez tout et parlez des choses superficiellement. Il y avait des chrétiens en Orient et en Andalousie (surtout) avant les musulmans. Le monde n’a pas commencé en 800 ans après JC... Encore heureux que les catholiques y soient donc restés. En revanche si on parlait un peu des massacres et exodes forcés que subissent ces gens là à l’heure où l’on parle en Orient justement ? Question purement rhétorique...
      Et vous dîtes "chez vous et "chez nous" ; en effet ici c’est chez nous et nous y faisons ce que nous voulons comme vous faites ce que vous voulez chez vous, mais ne venez pas imposer ce dont nous ne voulons pas chez nous. Ce n’est pas bien compliqué à comprendre.
      En tous cas, vous êtes un bon exemple de ce genre de personnes avec lesquelles il est difficile de discuter ; tout de suite c’est "nous on est meilleur" bla bla bla... Alors que la réalité est toute autre. Nous avons une situation concrète qui illustre ce dont je parlais dans mon post précédent et qui va se passer à l’échelle nationale, dialogue impossible et l’un veut soumettre l’autre et inversement, la réponse adéquate à ce genre de comportement vulgaire, outrancier et agressif, c’est donc comme le propose Rochedy et moi-même modestement : la remigration. Je vous souhaite donc à l’avance et espérons-le le moins tard possible : Bon voyage...


  • #1152299
    le 30/03/2015 par Naslil
    Pour un discours communautariste

    Le discours de cet homme m’effraie au plus haut point et remet en cause le concept de réconciliation nationale . Je suis né dans ce pays , j’en ai absorber la culture , en plus de celle de mes parents . Je suis d’origine algérienne de mère et marocaine de père , et pourtant je suis fiers d’être français , heureux d’être né sur cette terre remplis d’histoire avec un patrimoine merveilleux , j’ai grandi ici , je me suis forgé ici , je me sent comme n’importe quel citoyen français je ne comprend pas l’hostilité qu’on peut avoir envers les descendants d’immigrés même si ok certes il y en a qui haïsse la France ou ne se sentent pas français il faut y trouver une solution raisonnable c’est certain . Mais comment voulez-vous que j’intègre dans mon esprit une "remigration" possible dans une terre que je ne connais qu’en été pour passer les vacances . Mon pays c’est la France , sous prétexte que des idéalistes mal intentionné voudrait une France a majorité blanche je devrais renoncé au pays qui m’a vu naître ? Ce n’est pas en racialisant le débat qu’on arrangera les choses , il serait temps d’accepter qu’il y ai des Français de couleurs désormais l’histoire fait que "vous" avez joint votre destin au notre . Toutes ces histoires me rendent complètement schizophrène pour ainsi dire . Conservé la culture française , aucun soucis c’est même primordial , racialisé le débat , non je ne suis pas avec vous sur ce point là .

     

    • #1152363
      le 30/03/2015 par ...
      Pour un discours communautariste

      C’est toujours la même chose. Vous personnalisez la question ! Sans paraître brutal, mais on ne parle pas de votre petite situation personnelle. On parle de phénomènes de masse, de millions de personnes. Si vous êtes parfaitement intégré à la France et bien tant mieux. La remigration sera pour les personnes qui vivent comme au bled, ne parlent pas Français, s’habillent comme au bled, vivent comme au bled, veulent des mosquées partout, le halal généralisé, ou leur pendant nuisible, ceux qui sont americanisés (rap, ultra violence, trafics etc...), bref tous ceux qui sont hostiles à la France et à son identité. C’est quand même dingue qu’il faille préciser cette évidence... A moins que vous ne vous sentiez solidaire avec ces gens-là, vous n’avez aucune raison de vous identifiez à eux.


    • #1152464
      le 30/03/2015 par paulhenry
      Pour un discours communautariste

      Remigration ne veut pas dire tout le monde en même temps et surtout pas qu’il ne doit y avoir personne d’origine étrangère sur le sol français.
      Ca ne veut pas dire non plus que l’on doive a tout prix avoir la nationalité pour vivre dans un pays : après tout, on peut aimer un pays et son histoire sans "en être", comme on dit. Racialiser le débat ne vous empêche pas d’aimer la France, d’en savoir plus sur elle que la plupart des français eux-même. Je suis blanc, je vis au Japon, j’aime ce pays mais je ne serais jamais japonais. Ni chinois, ni sénégalais... Ce qui fait le plus de mal, ce n’est pas de ne pas pouvoir acceder à des droits abstraits de plus en plus illimités, ce sont plutot les rêves impossibles qu’a vendus la République, et qui étaient d’autant plus faciles à vendre qu’elle n’a pas demandé aux principaux concernés, les de souches, ce qu’ils en pensaient.

      Ensuite, s’ils serait en effet bon que les immigrés les plus récents remigrent, il peut y avoir des alternatives bien plus souples comme le controle des naissances des populations ayant réintégré une communauté. Mais je crois que les descendants d’immigrés ayant gobé le discours republicain ne sachent pour la plupart que recracher celui-ci à la figure des de souches qui n’ont rien demandé et se dire dans leur droit. Si ca se passe comme ça cela risque en effet de mal se terminer.


    • #1152601
      le 30/03/2015 par maril
      Pour un discours communautariste

      l’histoire fait que "vous" avez joint votre destin au notre

      Paroles à la Kery James,
      Seule l’immigration voulue par des élites malades a lié le destin de populations extra-Européennes au notre.. Car vous avez l’air de dire que c’est le passé colonial de cette république qui l’a lié, ce n’est pas entièrement faux, mais il l’a aussi délié.. Et c’est encore une affaire de politiques et non de peuples,
      En suivant votre logique, si nos peuples sont tant liés, pourquoi alors les pays d’Afrique subSaharienne ou du Nord, ne font ils pas venir des millions d’Européens chez eux ? Je suis pas sur que ça passe bien de dire en Algérie que nos destins sont liés avec eux...

      Je ne pense pas que Rochedy ou les gens parlant de ces concepts visent les gens assimilés, je pense plutôt qu’ils parlent avec une vision globale, si ce type de politique devait survenir, elle prendrait des décennies, concernerait prioritairement les gens qui n’ont pas la nationalité de ce pays, ensuite, les bi nationaux, puis ceux qui ont la nationalité Française mais qui veulent partir d’eux mêmes ou encore ceux qui ont la nationalité Française mais qui militent dans des organisations anti-Françaises ou qui se revendiquent identitairement d’une autre civilisation.
      En additionnant le tout ça fait beaucoup de monde,
      Mais tout ça n’arriverai que politiquement, car si ces choses ne sont pas traitées politiquement, là en effet, ce pays finira mal..

      A titre personnel je veux une France à majorité blanche, encore heureux... pourquoi je la voudrais à majorité pas blanche ??? Puis ça va même plus loin, je la veux surtout à majorité peuplée de ses peuples historiques, même pas d’histoire de blancs là dedans et rien de mal intentionné.. car justement.. si tu change le peuple d’un territoire, n’espère pas garder la culture de ce peuple...


  • #1152468
    le 30/03/2015 par amir_90
    Pour un discours communautariste

    Qui dit qu il y a 15 millions de personnes à assimiler ? Et ca n est pas vrai que l ensemble des immigrés ne souhaitent pas s assimiler, ou alors selon ses propres critères ! 15 millions de personnes refusent de changer de couleur de peau est de dzvenir blancs durant leur sommeil ? Oui peut être ! Bon dieu il y a même des etrangers qui acceptent de changer de nom pour devenir français ce que je trouve d’ailleurs humiliant et complètement stupide car ca ne garantit absolument pas leur assimilation.par contre que des immigrés s engagent dans la legion ca doit pas lui poser de problèmes qu ils aillent se faire dégommer à 4 coins du monde pour qu’il puisse debaler des âneries en toute sécurité pendant qu’il se baffre "au restaurant amidi avec des journalistes" quelle honte !


  • #1152475
    le 30/03/2015 par Indépendances nationales
    Pour un discours communautariste

    Très intéressant, mais lorsque Julien Rochedy dit que l’assimilation n’est désormais ni possible ni souhaitable, il confond deux choses différentes : l’assimilation à la culture d’accueil (tout le monde devient Français) et le métissage culturel, qui est la fusion dans une NOUVELLE culture (tout le monde devient "américain"). Il y a donc quatre options :

    1) L’assimilation, tradition française, ayant permis d’assimiler les précédentes immigrations organisées par le patronat avec des Polonais, Italiens, Espagnols, Portugais (tous chrétiens ou marxistes comme les Français). Mais avec l’afflux actuel, à la fois massif (pour que le chômage reste supérieur au NAIRU) et multiculturel (pour "babéliser" le prolétariat), elle parait en effet un objectif désuet.

    2) La remigration, qui nécessiterait un gros bâton (un régime dictatorial) ou une grosse carotte (incitations financières, prises sur quel budget, avec quelle nouvelle dette ?...). Et sur quels critères ?

    3) Le métissage culturel, qui comme son nom l’indique est la création d’une NOUVELLE culture, où les anciennes (l’autochtone comme les importées) DISPARAISSENT. Il s’est bien développé depuis les années 1980 avec l’"américanisation" des nouvelles générations, qui avaient remisé leurs origines (quelles qu’elles soient) aux oubliettes.

    4) Le communautarisme, qui au contraire renforce les différences culturelles en s’appuyant sur les origines (réelles ou fantasmées) et organise une guerre de tranchées inter-communautaire. C’est l’exemple US, où les communautés concurrentes ne restent reliées que par un nationalisme messianique impérialiste agressif. Et c’est la voie choisie maintenant par notre oligarchie, qui avec l’apologie permanente de la diversité, du multiculturalisme, de la préservation de ses racines (surtout étrangères), fait tout pour substituer au sentiment d’appartenance nationale ou de classe celui d’appartenance à une communauté, à une tribu.

    Mais qui aussi, par dessus cette fragmentation communautaire, incite les habitants d’Europe (où l’indépendantisme national est désormais interdit), au-delà de leur diversité, à être tous dans le camp occidental du "Bien", détenteur de la vérité, du bon mode de vie, des meilleures institutions possibles, et chargé de les imposer au monde entier, en allant casser la gueule à tous les rebelles (Russes, Chinois, Iraniens, Vénézueliens, Syriens, etc.).

    (à suivre)


  • #1152479
    le 30/03/2015 par Indépendances nationales
    Pour un discours communautariste

    (suite et fin)

    Ce choix d’un communautarisme intérieur couplé à un "néo-nationalisme occidental" agressif vis à vis de l’extérieur nous est imposé. Il ne faudrait pas que le constat juste de Julien Rochedy entraîne des gens sincèrement désireux de préserver leur identité communautaire, à devenir finalement des idiots utiles du Nouvel Ordre Mondial...

    La solution serait peut-être d’accepter (par réalisme) ce communautarisme intérieur désormais de fait, tout en continuant à refuser la pseudo unité occidentale et son corollaire, le "choc des civilisations".

    Enfin, il ne faut jamais totalement découpler le culturel de l’économique et toujours défendre le protectionnisme national (position médiane entre le libre-échange et l’autarcie, tous deux nuisibles) et la sortie des carcans supranationaux (Euro, UE, OMC).


  • #1152999
    le 30/03/2015 par Marius
    Pour un discours communautariste

    Un souffle de fraîcheur avec Julien Rochedy.


  • #1154358
    le 01/04/2015 par paix et paix
    Pour un discours communautariste

    C’est une très bonne analyse. Dans les sociétés multiculturelles, le seul modèle qui fonctionne c’est communautarisme. C’est d’ailleurs la base de toutes les société. C’est pour cela que l’on se regroupe en communes, régions, états, et ce de manière naturelle. Celui qui ignore sa communauté va se faire bouffer. Le plus belle exemple est ce qu’il se passe dans les grandes prisons pluri ethniques...

     

    • #1154498
      le 01/04/2015 par ptitpère
      Pour un discours communautariste

      L’idéal étant quand même que chaque communauté vive sur un territoire bien défini, et autonome (même économiquement), ce qui permet d’éviter que certaines "élites" ne puissent profiter des dissensions entre les dites communautés afin de régner par la division et le semi chaos permanent. Aussi la condition sine qua non à la réussite d’un modèle communautariste, est que chaque communauté ait son propre territoire afin de pouvoir y vivre en autonomie selon ses propres règles, ses propres mœurs et sa propre culture, sans avoir à composer avec les autres communautés, comme c’est le cas aujourd’hui en France avec cette cohabitation forcée de différents groupes ethniques et religieux, qui n’ont strictement rien à voir les uns avec les autres. Bref, le modèle communautaire qui fonctionne le mieux, reste la Nation ethniquement et culturellement homogène, plutôt que le patchwork communautariste actuel (différentes communautés antagonistes obligées de "faire pot commun" sur un même territoire).


    • #1155013
      le 02/04/2015 par Paix et Paix
      Pour un discours communautariste

      Vous avez raison car une nation ne peut être homogène qu’avec un nombre limité d’apport extérieur.


  • Afficher les commentaires suivants