Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Pourquoi Syriza a-t-il signé un curieux pacte militaire avec Israël ?

Alors qu’un cataclysme financier s’abat sur la Grèce, des avions de chasse israéliens arpentent librement le ciel hellène depuis plusieurs jours. Un exercice d’entrainement de grande ampleur dans le cadre d’accords bilatéraux signés entre la Grèce et l’État juif. Étonnant de la part de Syriza qui se voulait un grand défenseur de la cause palestinienne...

La géopolitique réserve toujours des surprises inattendues : un axe militaire serait-il en train de s’édifier en coulisses entre la Grèce et Israël ? L’étrangeté a éclaté ce lundi 3 août, dans un communiqué passé inaperçu. L’armée de l’air israélienne se félicitait d’un pittoresque « exercice d’entraînement », de « grande ampleur », s’étant déroulé fin juillet dans le ciel hellène. Onze jours durant, des hélicoptères de l’État hébreu ont ainsi joyeusement bourdonné aux côtés des aéronefs grecs, dans le cadre d’une manœuvre conjointe de leurs aviations militaires.

Des hélicoptères israéliens sur le Mont Olympe

Les survols ont été nombreux : il y eut là des jets de surveillance Beechcraft B-200 « Tzofit », des hélicoptères spécialisés, ainsi que des avions de transport C-130. Défi de taille pour les pilotes israéliens, car l’exercice a notamment pris place autour du célèbre Mont Olympe (2 917 mètres), et des chaînes de montagnes avoisinantes. « Des zones montagneuses qui n’existent pas en Israël », a observé le lieutenant colonel Matan, commandant de l’armée israélienne, cité dans le communiqué et apparemment ravi de découvrir un nouveau terrain de jeu.

« Nous comprenons la grande importance d’une activité conjointe avec l’Etat d’Israël, qui contribue à la sécurité de nos deux pays », a déclaré, sans maquiller son enthousiasme, le commandant de la base de Larissa, dans la région de Thessalie, où s’est déroulée l’opération. « Les choses que nous avons apprises ensemble ont contribué à l’amélioration de la coopération entre nos armées. »

Ces détonantes escouades se sont déployées dans l’espace aérien grec des suites d’un important accord militaire, qui s’est conclu à Tel Aviv le 19 juillet dernier, entre le gouvernement israélien de Netanyahu et le gouvernement dirigé par Syriza.

Un pacte similaire à l’accord Israël-États-Unis

Pour le moins étonnants, mais d’une importance capitale, ces accords bilatéraux ont été ratifiés à la demande du ministre grec de la Défense, Panagiotis Kammenos, fondateur du parti de la droite radicale Anel, et allié de circonstance de Syriza au pouvoir.

Cosigné avec son homologue israélien, Moshe Ya’alon, membre du Likoud, l’accord confère une immunité légale au personnel militaire grec et israélien au cours de leurs entraînements dans chaque pays. Outre l’immunité, il prévoit également des « entraînements conjoints » entre Tsahal et les forces grecques. D’après le Jerusalem Post, ce pacte n’a pour seul équivalent que celui signé entre l’État juif et les États-Unis, leur allié héréditaire.

Lire la suite de l’article sur marianne.net

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

17 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • "Syriza" est probablement noyauté en haut lieu par des atlantistes type "young leaders", ceci expliquant cela.
    La peur est que la Russie reprenne son influence (naturelle) sur la péninsule grecque, (et donc par extension aux Balkans) ; pour une rare fois, israel est le sous-traitant des us.
    Tsipras est un pleutre dont l’histoire ne retiendra pas le nom.....

     

    • Les gens un minimum au courant de comment fonctionnent les choses aujourd’hui ont pu prédire immédiatement que Syriza était une supercherie. Ce n’est pas de la clairvoyance, ni des aptitudes analytiques hors norme, juste le refus de croire aux contes de fée et la connaissance des mécanismes du pouvoir dans les sociétés modernes. En premier lieu dès lors qu’un parti politique est mis en avant par les médias c’est qu’il y a anguille sous roche. Ce dernier va souvent servir des intérêts occultes qui bien souvent ne sont pas compris par les cadres du parti eux mêmes (idiots utiles). Et quand les cadres d’un parti prennent conscience qu’ils sont des idiots utiles et qu’ils ne veulent plus jouer le jeu au mieux ils disparaissent des grands médias, ce qui signifie la mort sociale de leur parti, au pire dans les cas les plus extrêmes sont mis en état d’arrestation voire assassinés. L’outil internet permet en partie de contrer cela...


  • C’est un pacte qui avait pour unique et seul but de percer les failles du systeme de défense Russe S300. La Grece etant le seul pays proche du régime Sioniste a en disposer. L’Iran qui, en l’état actuel doit en disposer (a mon avis) ils nous disent qu’ils vont seulement etre livrés ( ce serait etonant ) donne de serieuses sueurs froide aux Sionistes . Tout le reste c’est du folklore médiatique pour faire croire a la populace lobotomisée que les Sionistes auraient renoncé a bombarder l’Iran. Eh ben bon courage ! Il parait que Soleimani le cauchemar d’Israel a rencontré Poutine,ca promet.Non ,mais comment fait on pour etre obstiné de la sorte ?

     

    • Le bombardement de l’Iran par Israël n’est rien d’autre qu’un fantasme et en restera un tant que l’armée américaine ne sera pas composée exclusivement de drones.
      Imagine que Bibi envoie ses avions chier sur l’Iran, le pays agressé ripostera, les américains s’en mêleront et verront dans la foulée la Russie entrer sur le terrain. Sachant qu’il y eu une démo il y a moins d’un an ou deux d’un avion russe pouvant mettre en échec facilement un navire de guerre américain essentiel dans le déploiement de l’USAF, et que américains comptent énormément sur leurs avions, ne resteraient alors que les bases américaines et celles de l’OTAN (bien qu’un peu éloignées) pour suppléer les israéliens et leurs alliés ? Déjà que les USA sont frileux à l’idée de perdre beaucoup de soldats dans un futur affront militaire, d’où l’intérêt qu’ils portent au développement de drones pour minimiser au maximum les pertes humaines, et sans compter que la Russie pourra recevoir je pense l’appui d’autres nations asiatiques si le conflit devenait inquiétant essentiellement pour la Chine, puisque la prise de l’Iran rapprocherait les USA de la Chine, pour le moment il n’ y a rien craindre de voir les israéliens s’aventurer de façon menaçante vers l’est.
      Il faudra commencer à serrer des fesses le jour les USA enverront leurs drones depuis chez eux. D’ici là....


    • L’Iran VA recevoir des S400 et non des S300 qui sont eux déjà installé en Syrie (ce qui a évité son bombardement).
      La Russie est quand à elle équipé de la derniere génération S500 et prepare la future génération S600.
      Bon je sais ça va tres vite mais il faudrait au minimum se mettre à jour.... C’est comme pour les logiciels.... Lol.


  • Pourquoi "curieux " ce sont des escrocs et des traitres pro UE, c’est au contraire très logique !
    Nul doute que leurs alter ego de Podemos et du FN feraient la même chose s’ils étaient au pouvoir !

     

  • Question trahison en tout genre Tsipras n’a pas fini de nous étonner : Et dire que certains lui cherchent encore des excuses pour sa trahison concernant la dette grecque et une éventuelle sortie de l’UE .
    Ce type est définitivement une crapule et je plains ceux qui le soutiennent encore .

     

    • Les premières victimes de Tsipras sont les grecs. Il trahit tous les gens avec qui il négocie : son peuple, ses proches, la Russie, les créanciers car les contribuables européens mettront pour la énième fois la main au porte monnaie pour combler l’un des nombreux renflouement de leur dette. Un voyou, un escroc, un pantin que l’on actionne pour exécuter une sale besogne. Tsipras s’avère être le modèle type de l’ensemble des dirigeants européens actuels prêts à servir nos prédateurs mondialistes contre leur peuple.


  • La raison n’a rien à voir avec Syriza.

    Le Ministre de la Défense est Panos Kammenos, du parti Grecs indépendants (droite eurosceptique).
    Tsipras a cherché sa tranquillité en donnant Kammenos en gage à l’armée grecque.
    Les privilèges de l’armée ne sont pas remis en cause.
    L’armée grecque est ainsi quasi-autonome vis-à-vis du gouvernement.
    il y a une analyse de Breiz Atao là-dessus


  • Aube Dorée va remporter les prochaines élections en Grèce donc les traitres Grecs passent alliance avec... les juifs Israelien , c’est eux qui taperont sur le gouvernement Aube Dorée comme l’OTAN a tapé sur les Serbes du Kosovo , des fois que vous pensiez que les peuples européens aient un droit démocratique de vote , détrompez vous , lorsque le petit peuple terrassé par le cartel de l’extrème droite financière vote c’est forcément néonazi c’est connu , se sont les oligarques apatrides qui ont décidé cela... combien de temps durera ce cirque ? 100ans ? 200ans ? par contre lorsque la revanche sonnera , l’épuration ethnique au niveau européen sera 10 fois ce que les nazis ont fait en leur temps .


  • Peut être un entrainement pour l’opération SAMSON ???


  • Les grecs ont peur de la Turquie .


  • Pour un petit billet !

     

    • la seule question est de savoir si Israel a fait un beau chèque à l’état grec, ce qui pourrait encore se defendre du coté de cet état en faillite..........ou si les services spécialisés israéliens ont fait des virements avec plusieurs zéro, sur les comptes chypriotes de quelques décideurs grecs bien placés .


  • "allié héréditaire" ???


  • Il ne faut cependant pas oublier qu’ethiquement parlant, les Grecs ont une bonne part de Pheniciens etablis la-bas depuis l’antiquite, "assimiles" depuis, mais ayant bien conserve leurs traits caracteriels d’origine. Cela explique en partie l’affinite avec l’etat juif, vu cette parente ethnique entre juifs et pheniciens. Et en plus depuis Alexandre le Grand, epris de Gnose Pan-Sophique, et aussi donc de Gnose Jahvique, il y avait des rapports avec les juifs et leur temple central a Jerusalem ainsi que leur essaimage en Mediterranee, et particulierement en Grece, dont les Actes des Apotres et Saint Paul nous parlent a profusion, surtout a Salonique ou ils s’etaient etablis et cela jusqu’a maintenant. L’Eglise Orthodoxe ayant assume l’Ancienne Tradition des Mysteres Antiques du Logos et leur continuation ininterrompue dans les Mysteres Chretiens via Saint Jean (a Patmos). C’est la qu’est depuis l’Avenement du Christianisme par la Resurrection du Christ la ligne tellurique de scission entre Chretiens Orthodoxes et juifs, comme partout ailleurs du reste.
    Donc "prions pour les juifs" (vieille Tradition Chretienne en general et Catholique en particulier) afin qu’ils comprennent le profond anachronisme dans lequel ils se prelasent depuis lors, vu qu’ils ont manque le rendez-vous du "FAIT CENTRAL DE TOUTE L*EVOLUTION HUMAINE". voila en gros pour replacer cette "etrange" alliance militaire entre ces deux entites. Pour les Grecs il leur faudra faire la part des choses entre eux et trouver une ligne commune pour sortir du bourbier. Faisons leur confiance pour demeler l’echeveau ou encore ce nouveau noeud gordien : la aussi Alexandros a donne l’exemple a suivre.


Afficher les commentaires suivants