Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Pourquoi tant de haine ? #33 – Louis-Ferdinand Céline (avec Lounès Darbois)

Pourquoi tant de haine ? est une émission d’ERFM, la radio en ligne et en continu d’Égalité & Réconciliation.

 

Pour ce trente-troisième numéro de Pourquoi tant de haine ?, Monsieur K. recevait l’auteur et poète Lounès Darbois pour une émission consacrée au monument Louis-Ferdinand Céline.

 

Si vous rencontrez des problèmes avec la lecture de la vidéo Lbry, n’hésitez pas à privilégier les navigateurs Chrome et Firefox !

Soutenez E&R avec odysee.com

 

Rendez-vous sur ERFM pour écouter et télécharger l’émission !

 

Retrouvez Lounès Darbois chez Kontre Kulture

 

Voir aussi :

10 mai
Pourquoi tant de haine ? #37 – Le christianisme des origines (avec Camille Mordelynch)
29
16 février
Pourquoi tant de haine ? #36 – Le Virus et le Président (avec Jean-Loup Izambert et Claude Janvier)
13
25 janvier
Pourquoi tant de haine ? #35 – Viktor Orbán (avec Thibaud Gibelin)
8
Novembre 2020
Pourquoi tant de haine ? #34 – Métaphysique du sexe de Julius Evola (avec Félix Niesche)
26
Novembre 2020
Pourquoi tant de haine ? #32 – Émission spéciale "Élection américaine"
81
Octobre 2020
Pourquoi tant de haine ? #31 – Le réchauffement climatique (avec Camille Veyres et Jérôme Halzan)
28
Septembre 2020
Pourquoi tant de haine ? #30 – Hommage au travail d’Emmanuel Ratier (avec Xavier Poussard de Faits & Documents)
36
Août 2020
Pourquoi tant de haine ? #29 – L’autonomie (avec Carmen Daudet, Marco et Victorien)
10
Août 2020
Pourquoi tant de haine ? #28 – Peut-on être autre chose qu’un Français de souche ? (avec Camel Bechikh)
68
Juillet 2020
Pourquoi tant de haine ? #27 – Sionisme et mondialisme (avec Pierre Hillard)
29
Juillet 2020
Pourquoi tant de haine ? #26 – Comprendre la monnaie : de simple moyen d’échange à outil de domination
35
Juin 2020
Pourquoi tant de haine ? #25 – Fake news, confinement, crise économique : Soral et Jovanovic répondent !
93
Mai 2020
Pourquoi tant de haine ? #24 – La journée mondiale d’Al-Qods, avec Youssef Hindi et Aïssa
9
Avril 2020
Pourquoi tant de haine ? #23 – Le double assassinat des frères Kennedy (avec Laurent Guyénot et Jean-Marc Roeder)
25
Mars 2020
Pourquoi tant de haine ? #22 – La révolution arc-en-ciel (avec Martin Peltier)
10
Mars 2020
Pourquoi tant de haine ? #21 – Coronavirus, Foresti, Fauré : Alain Soral décrypte !
83
Mars 2020
Pourquoi tant de haine ? #20 – Avec Marcel Campion !
28
Mars 2020
Pourquoi tant de haine ? #19 – L’affrontement Proudhon-Marx
Avec Pierre de Brague
61
Février 2020
Pourquoi tant de haine ? #18 – Avec les Gilets jaunes constituants et Nous voulons vivre !
54
Février 2020
Pourquoi tant de haine ? #16 – Affaire Matzneff : Alain Soral remet les pendules à l’heure !
188
Février 2020
Conversation avec Jean-Marie Le Pen : la vidéo de Pourquoi tant de haine ? #13
27
Février 2020
Pourquoi tant de haine ? #17 – Immigration, religion et géopolitique avec Youssef Hindi
10
Janvier 2020
Pourquoi tant de haine ? #15 – Pierre le Grand chez Louis XV
Invité : Philippe Champion
6
Janvier 2020
Pourquoi tant de haine ? #14 – Le socialisme
Avec Pierre de Brague et Louis Alexandre
15
Décembre 2019
Pourquoi tant de haine ? #13 – Avec Jean-Marie Le Pen
Autour du second tome de ses mémoires
34
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

46 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Lounès a vraiment fait un bel hommage à ce grand homme qu était Louis Ferdinand Céline. Mr Darbois a une grande culture livresque qui n a rien à envier à tout un monde culturo mondain. Après avoir lu sociologie du gamer, actuellement sociologie du dragueur, je prendrai mon temps pour lire sociologie du hardeur. Merci Mr Darbois et Mr K pour cet instant culture du haut du bastion de la résistance


  • Merci pour cette évasion incroyable ????

     

  • Beau résumé de L Darbois.
    Si cela sort maintenant, c’est pas un hasard. Nous sommes comme en 1936 au début de la troisième guerre mondiale.

    Pour les jeunes surtout. Céline explique tout : l’amour, l’amitié, la trahison, le mot de 4 lettres et l’idiotie du goy avine qui est heureux de son sort... Céline c’est la France.

    Houellebecq loue les pamphlets ça c’est pour les 95% des lecteurs qui ne comprennent rien, et pensent qu’il s’attaque à l’islam dans Soumission. Houellebecq porte ses couilles.

    Les satires, sujet interdit à la fac. Quand une thèse sort tous les 10 ans dessus, Klarsfeld est là pour vérifier la bonne tenue de la soutenance.
    L’université n’arrive pas encore à l’enterrer totalement, mais le noit dans une tonne d’imondice de Beauvoir à Malraux, jusque Duras.

    Parlez avec un universitaire. Il y a le Céline bien et qui devient fou. Smile.

    Comme dit, tout est actuel dans Bagatelles, 84 ans après !

    Analyse de SE passionnante, qui a son père noir, et est un patriote de combat pourtant. L’âme se transmettrait-elle par le père ? D’où la volonté de negrifier la blanche ? Évident ?

    Sur le bavardage, Madame Bovary dit tout des 1857 avec le temps livre, et l’idiotie qui va en découler. Homais puis Lacan grand vainqueur.

    Allez visiter sa tombe et sa maison, dans ce qui n’est plus vraiment une banlieue campagnarde, à Meudon.

    Céline - Caravane oui. Un torrent d’horreur dans le Voyage et deux personnages atteignant le sublime, Alcide en Afrique renouvellant son bail pour éduquer une vague nièce dont les parents sont morts, et la prostituée dont il tombe amoureux à New-York, qu’il quitte par lâcheté. On est dans le soleil.

    La vie se divise en deux catégories : les celiniens, et les autres. Céline pour 1000 ans !

     

  • #2597089

    Je sentais que Lounès Darbois "viendrait à" Céline tôt ou tard…
    Un autre (rien à voir avec Lounès D.) qui y viendra (s’il n’y est pas déjà) : Greg Toussaint (dont l’humour descend de toute façon de LFC). C’est plus "léger", c’est une autre route, mais la direction est la même.
    Peut-être L. Drbois plus par le "concept" et G. Toussaint plus par la langue, mais tout le monde sera RÉUNI en LFC. N’importe qui se servant de la langue française : nous sommes tous LFC !

    PS. L. Darbois utilise un magnifique terme qui définit Céline (si c’est sa trouvaille, bravo !) : "dépucelage spirituel".

     

  • Lorsque j’étais étudiante (filière littéraire), au programme nous avions son chef-d’oeuvre : "Voyage au bout de la nuit". Je n’ai pas lu tous ses bouquins. Je l’admire dans le sens où il a ressenti le besoin de dénoncer ce que - nous-mêmes - vivons aujourd’hui. Son héritier de lutte est sans aucun doute Alain !

    L’invité - Lounes - est remarquable de connaissances. Je le sens passionné et il en parle tellement bien. Je le remercie vivement de nous avoir permis de voyager dans le monde de Céline...

    Notre époque est bien pire. Nous sommes colonisés par la même élite que dénonçait Céline.

    Cet homme - humble et touchant - a marqué notre littérature et a laissé sa trace.

    Un grand MERCI à E&R et surtout Alain qui nous enrichit intellectuellement.


  • Merci aux deux acteurs de cette émission qui devrait être diffusée en cours de français ou d’histoire dès le collège.

    Comme le dit l’adage :

    "L’église est à nouveau au milieu du village".

    Encore merci pour votre bravoure, votre érudition et votre honnêteté.

    Stéphane

     

    • Il me semble retrouver l’outre mer dans ce message de remerciement. On se boit une bière quand tu veux mon cher stéphane !


    • @Teddy
      Oui avec plaisir, seulement je vis en France et dans moins de trois mois tous les bars et restaurants seront fermés alors pour la bière ce sera à la maison. Sauf si nous avons le plaisir de constater le réveil du peuple.
      Faute à qui l’on sait, merci E&R d’avoir mis les noms sur les organisateurs du massacre économique, et bientôt physique par leur vaccin.

      A l’occasion mon frère d’infortune.

      Stéphane


  • Je suis un Celinien a mort. Je ne considère pas Celine comme les plus grand écrivain Francais du XX siècle, mais comme le plus grand écrivain tout court. Comme Il le dit a Pauwels, il avait de la finesse comme la chienne de traineau qui pressent la crevasse et sauve l’équipage.
    Et ben votre émission m’a bouleverse. Vous avez conte Celine avec une telle justesse. Encore merci a vous deux.

     

    • Céline a du génie et du talent, c’est certain. Il a été courageux et couillu c’est indéniable, en plus d’avoir eu un rare "flair", mais je n’irais pas jusqu’à dire qu’il est le meilleur auteur francophone, tout simplement parce qu’il y a déjà Léon Bloy tout en haut.

      C’est d’un autre registre, ainsi qu’une autre époque c’est vrai, et les deux hommes sont au moins comparables par leur génie, leur lucidité et leur courage. Mais Bloy l’emporte par son âme, d’une envergure bien supérieure et qui frôlait le statut de prophète ! bien plus "élevé" que Céline, même si ce dernier se tient bien au dessus des autres "lourdeures" littéraires qu’on nous fait bouffer à toutes les sauces.


    • Marcus on ne va pas s’énerver avec quelqu’un qui met Bloy devant Céline, cependant sur une émission disparue de yt, Bardeche souligne que Bloy rencontre la star de l’époque, Villiers de l’Isle Adam sur les quais de scène qui lui suggère d’arrêter ses singeries et de devenir catholique réactionnaire. Malgré tout le génie formelle, stylistique et analytique de Bloy, il ne parle pas de tout, contrairement à Céline.


    • Cher Gilles, je vous l’accorde, Céline est accessible à tous et peut servir d’excellent marche pied à quiconque cherche la Vérité sur la condition humaine et sur la société contemporaine, et c’est vrai qu’il a su, grâce à son âme de poète, saisir le siècle dans son entier et le dérouler à nos pieds tel qu’il était : plein de boue, de lâchetée, de médiocrité et de lourdeur. Parce qu’il est doué, perspicace et lucide dans ses écrits, on ne peut qu apprécier la lecture de Céline, à l’exception bien sur de ces fameux ennemis du genre humain, cibles de ces textes, qui se contorsionnent à la simple évocation de son nom.

      Bloy, quant à lui, ça passe ou ça casse. Je sais que son écriture rebutte et en refroidis plus d’un, surtout les athées ou les tièdes. Mais mon Dieu quelle éruption lorsqu’on est happé ! Une fois qu’on comprend et qu’on apprend à aimer Bloy, on en est captif pour longtemps et on sent que la Littérature a enfin trouvé un sens. Plutôt que d’être un simple ornement ou un exutoire pour les délires bourgeois, la littérature devient chez Bloy un prolongement des visions mystiques et des paroles des prophètes. Et il est certain que la sainteté chez l’Homme, c’est ce qu’il y a de plus haut et de plus beau. Bien plus élevé que le génie, quel qu’il soit. En fait, un génie bien inspiré, c’est un Saint qui a raté sa vie tout simplement.


    • Bonjour,

      Je profite de ce fil de discussion bien que le sujet initial soit le grand Céline, pour poser une question sur Bloy n’étant pas familier de celui ci.
      Par lequel de ses écrits conseilleriez vous de commencez afin de s’imprègner de son œuvre et d’y prendre goût ?
      Merci d’avance.


    • Bloy est un virtuose.
      Céline est un génie.

      Céline a tout dynamité, alors que Bloy ( que je trouve très impressionnant par ailleurs) peut encore être assimilé aux décadentistes, et à toute la clique des convertis de la fin du XIXème.

      Céline est un iconoclaste. Il est le seul à pouvoir être aussi fin en étant aussi outrancier. Tous ceux qui ont essayé de l’imiter se sont cassé les dents.


    • @Edgard, je vous conseil de débuter tout simplement par ses 2 romans : "Le désespéré" ainsi que "La femme pauvre".

      Ses autres écrits ainsi que ses pamphlets sont tout aussi excellent, mais plus compliqués à aborder que les 2 romans susmentionnés, qui par ailleurs vous procureront de savoureux passages basés sur ses propres pamphlets : les romans ne sont d ailleurs pas vraiment fictionnels, plutôt autobiographiques (dans la même veine que Céline : ce sont les deux des auteurs qui ont vécus avant d’écrire, au contraire de pas mal de parasites des Lettres qui n’ont jamais quittés leurs salons)


    • à Gilles : Lisez le Salut par les Juifs de Bloy, il parle bien de "tout", simplement ce n’est pas un brocanteur de l’antisémitisme, c’est un esprit au-dessus de la médiocrité de son temps, tout comme l’est sans doute Céline à sa manière.

      à Edgard : certains vous recommanderaient de commencer par Le Désespéré dans une édition avec notes pour savoir à quel contemporrain de Bloy correspondent certains personnages. Personnellement j’ai commencé par Jeanne d’Arc et l’Allemagne, je ne pense pas que ce soit un mauvais choix de commencer par un de ses portraits, ni d’ailleurs de commencer par ses journaux intimes qui sont un passionnant regard sur son temps. J’éviterais peut-être ses essais dans un premier temps, très pointus (mais splendides aussi).


    • L’exégèse des lieux communs m’a fracassé la tête. Ainsi que Sueur de sang, sur la guerre de 1870, mais Markus doit mieux connaître.


  • Quelle puissance intellectuelle ! Merci Messieurs !


  • Bonsoir Messieurs,

    J’écoute aussi souvent que possible les émissions de M. K qui sont toujours intéressantes. Quand j’ai vu que Monsieur Lounès Darbois, intervenait dans celle-ci, j’ai pris de temps de l’écouter avec soin, d’une part parce qu’elle traitait de Céline dont j’ai lu pas mal de livres, et suis devenu un célinien convaincu, et d’autre part car je possède un des livres de M. Lounès Darbois, que je n’ai pas encore lu pour l’instant. Je voulais connaître un peu plus son auteur.
    Et bien, je n’ai pas été déçu loin s’en faut.
    Même si je lis pas mal de livres dans l’année, sur des sujets éclectiques, j’ai été époustouflé de la culture littéraire que possède M. Darbois.
    Je tiens donc à le féliciter pour son savoir littéraire, et la qualité de son intervention célinienne, vraiment intéressante, d’autant que Monsieur K, lui a permis de présenter ses connaissances avec brio.
    Merci à ces deux Messieurs pour cette émission de grande qualité.
    J’espère que Monsieur K invitera encore à l’avenir M. Lounès Darbois.


  • Je constitue depuis longtemps une base de données vidéos/audios pour l’éducation de nos enfants. Afin qu’ils reçoivent en « formation accélérée » ce que nous avons mis des années à acquérir. Tout est sélectionné et trié selon différentes catégories. Par exemple politique. Historique. Artistique. Philosophique. Je ne sélectionne que le meilleur. Cela va sans dire que cette émission en fera partie.
    Merci à vous de partager toutes ces richesses. Rien de ce que nous faisons est vain. Donnons le meilleur de nous mêmes et travaillons. Pour le progrès de notre espèce. L’avenir est à nous.

     

    • Dans la même idée de « Pléiade personnelle », au-delà des félicitations quant à la qualité lexicale de la tenue des propos et du ton qui leur est prêté, j’ai une question à l’un et l’autre des intervenants ou quel qu’il soit d’autres sur E.R., s’il vous plaît : j’avais lu « Voyage au bout de la nuit » en version bouquin papier, puis des années plus tard, j’ai bien évidemment récupérer les autres ouvrages en .pdf, au gré des trouvailles successives. Cependant, j’ai fini par comprendre qu’une chronologie de lecture m’échappait, ce que Lounès Darboix et M. K. semblent affirmer ici : aussi, et dans l’idée de transmettre cet ensemble avec une certaine cohérence, quel conseil de lecture pouvez-vous nous donner au regard de ladite chronologie des titres de Céline, afin de saisir au mieux l’ensemble ?


  • Ouah, c’est du lourd, mais du vrai ! Ca m’a donne l’envie de relire toute l’oeuvre de Celine pour me forger mon opinion...


  • Monsieur K, Lounès Darbois... quelle émission !
    Délicieuse et profonde, riche de culture et de finesse, quelle joie, quel bonheur !
    Un pur et grand moment de haute intelligence.
    Merci à vous deux, chapeau bas. Mais vraiment. Merci.


  • Merci messieurs, confiné dans mon atelier à travailler, j’ai passé un moment extraordinaire à vous écouter parler de ce monstre sacré .

     

  • "Alors que certains de ses partenaires sont poursuivis ou lourdement condamnés pour des faits de corruption en République démocratique du Congo (RDC), l’homme d’affaires israélien Dan Gertler contre-attaque. Il s’est exprimé, ce lundi 16 novembre, face aux Congolais dans une vidéo. Il leur promet de pouvoir prendre des parts dans les royalties de la mine de Metalkol."
    (...)
    "Nous avons décidé de manifester aujourd’hui parce que nous pensons que Dan Gertler est un voleur économique. Il a pillé la RDC avec son ami Kabila […]. C’est pour nous un motif essentiel pour qu’il ne puisse plus avoir des marchés en RDC et aussi pour exiger l’ouverture des enquêtes sur ses avoirs."
    RFI

     

    • Vous ne pourrez rien faire le business l’emporte. Israël est en Afrique dans tous les domaines toutes les richesses africaines seront gérées et en échange Israël apportera l’éducation, formera des agriculteurs, des médecins, des ingénieurs l’accès à l’eau, les nouvelles technologies, en échange de l’extraction et exploitation de l’uranium, lithium, pétrole, diamants, or, bois etc....ils ont une avance excellente par rapport aux chinois, aux européens, les Libanais et autres...qu’ils ont pratiquement éjectés. Bravo à la diaspora efficace de ce petit pays qui rafle tous les contrats africains même l’électricité sera posée sans Borloo.
      L’ Afrique est la priorité des priorités et au point de vue économique les ressources considérables des pays africains seront gérées en partenariat avec les Israéliens.


  • J’ai reçu les Pamphlets de Louis-Ferdinand Céline - Un indispensable devoir de mémoire…
    - Bagatelles pour un massacre
    - L’école des cadavres
    - Les beaux draps
    par la librairie Omnia Veritas Ltd basée en Irelande, à Dublin

     

  • Waow ! Vous nous embarquez, messieurs, sur le navire de l’intelligence, de la littérature élégante et vraie, de l’expérience et du combat. PTDH devient une référence pour les bonnes oreilles. Cette émission et la précédente sur les élections sont pleinement enthousiasmantes. ( et celles d’avant également !) Vive l’esprit d’ER dans les moindres recoins. Un grand merci à tous. Le navire ER avance avec fierté, sérieux et allégresse !


  • Sublime émission ! Effectivement les pamphlets sont le coeur nucléaire de l’oeuvre de Céline. J’ai la version canadienne , excellente par ailleurs, et c’est mon livre de chevet avec le Nouveau Testament.
    J’ai aussi l’excellent petit bouquin celinien de Lounes d’Arbois sur l’arnaque sémitique du porno. Je recommande sa lecture à tous les camarades, un puit d’information et de drôlerie, Lounes fait honneur à son maître . Que c’est vivifiant de lire ça à notre époque si déprimante !
    Bref un grand bravo à ER , Mr K et Soral pour cet extraordinaire travail d’éveil des consciences !


  • Franchement brillant ! Lounès quelle belle emission, quel bonheur d’entendre ces lectures de Céline. Je partage entièrement ton avis. Ceux qui aiment Céline ’sauf les pamphlets’ ne comprennent pas son oeuvre.... Ou font semblant ;)


  • Je n’ai pas la culture de Mr K ni de Mr Darbois
    Et pas non plus de beaucoup de lecteurs
    Tout en travaillant j’ai quand même écouté presque toute l’émission.
    J ’en avait des frissons, notamment sur le passage d’après guerre 14 /18 ou certains ! sont venus prendre la place des pauvres gens perdus pour la France, oubien la comparaison de Céline (intuitif) à la Chienne de traîneau,
    Je comprends que mes ancêtres petites gens des campagnes, avaient nouri sans modération une caste dont il ne fallait pas parler,
    Pas beaucoup plus aujourd’hui ! Sous peine de Ryssenisation(prison)
    Grâce à la volonté de Mr Soral, à la culture des intervenants, l’on peu avoir une autre vision de nos êtres, que celle (comme disait Céline) du français alcoolique.
    Merci encore


  • Sur Thémistocle et le fait qu’il soit un "bâtard" : sa mère était trace, donc aussi européenne que son homme, grecque, voir plus encore puisque roumaino-bulgare. Thémistocle est un européen de souche qui, étant aussi trace, fait preuve d’un courage hors normes contre l’invasion de Xerxès Ier.

     

    • Pour l’anecdote : Pour ses concitoyens, Thémistocle était considéré comme ayant eu une éducation lacunaire et imparfaite car... Il ne savait pas chanter et jouer de la musique en même temps !

      En effet, la musique et le chant constituaient le parachèvement de l’éducation grecque, et il était donc inconcevable pour tout citoyen respectable de ne pas maîtriser ces deux disciplines. D’ailleurs mal chanter ou mal jouer de la musique était passible de coups de bâtons, pour sacrilège et outrage aux muses... Il y a pas mal d’escrocs de la chanson ou du showbiz d’aujourd’hui qui n’auraient pas fait long feu chez les Athéniens...


  • Magnifique émission, du grand art !


  • Émission géniale. Merci camarades.


  • Emission magnifique, réjouissante.

    Lounès Darbois, que je découvre, est finalement bien plus célinien que tous les officiels des plateaux de télé (les Luchini, Sollers, Gibault, Vitoux, etc.).

    Leçon magistrale pour qui veut réellement comprendre "l’esprit Céline", et sa petite musique...


  • J ’ adore Lounes Darbois sa voix intelligente sensible ; il parle magnifiquement De Céline ! interessant et riche d ’un bout à l ’autre ; juste une petite remarque ; Paul Morand est un remarquable écrivain qui gagnerait à être mieux connu chez ER pour le style admirable et ses idées si proches des nôtres . Mais dire que Céline le reconnaît comme son Maître , c ’est grandement exagéré et je ne crois pas qu ’il ait jamais exprimé les choses aussi clairement ; il a dit qu ’il trouvait du plaisir au style de Morand , lui qui d ’un manière générale persiflait , brocardait sans respect le style des "grands écrivains " de son époque qu ’il qualifiait d’ éternels pasticheurs de Voltaire : déjà Anatole France puis Gide , Mauriac . . . enfin tous ! il était d ’un mépris total ! il ne faisait , et encore si on insistait , qu ’une légère exception pour deux ou trois écrivain dignes d ’intérêt ( dont Morand ) mais c ’est tout et encore du bout des lèvres .Un Maître Morand pour Céline ! c ’est exagéré et cela l ’aurait même irrité .Il était l ’inventeur d ’un style lui ! qu ’il ne devait a prersonne ; tout au plus Morand avait esquissé quelques pas vers une invention d ’une nouveauté en style ; Céline disait "c est rare un style " il y en a un tous les trois cents ans !

     

    • Lettre de Céline à Milton Hindus : "(...) Paul Morand est le premier de nos écrivains qui ait jazzé la langue française" (...) " C’est vraiment un découvreur de style - un authentique écrivain-né - de très rare espèce" (...) "un satané authentique orfèvre de langue - je le reconnais pour mon maître"


  • Fait amusant : Céline a fait paraître en 1925 un petit ouvrage, « La Quinine en thérapeutique ». Quinine dont la chloroquine est un dérivé.
    Hasard ou prophétie ?


  • Excellente émission !

    Où peut-on trouver le passage lu au sujet de l’école comme étant la cause qui va orienter les adultes ensuite à aller vers le faux plutôt que vers la vérité ? Merci d’avance pour votre réponse


  • Quand on relit "Bagatelles" .... on est quand même scié de la contemporanéité du texte... Tout ! Tout ! Tout !
    Faut juste changer le mot vinasse pour came !
    Quand au meilleur de l’analyse celle du Briton ! Putain c’est incroyable !!!
    J’en passe et des meilleures... Comme la crise sanitaire...
    Ou le passage SDN avec la chasse vénérienne pour tenir les masses par la dictature sanitaire...
    En gros ils nous refont le coût tous les quatre vingt ans !!!


Commentaires suivants