Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Poutine et les enjeux du scrutin russe – Débat entre Anne Nivat et Xavier Moreau

À l’approche du premier tour de l’élection présidentielle russe du 18 mars 2018, RT France a organisé un débat entre Anne Nivat et Xavier Moreau.

 

 

Retrouvez Xavier Moreau chez Kontre Kulture :

Lire également :

Xavier Moreau, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

43 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Anne Nivat, Madame Jean-Jacques Bourdin à la ville, chienne de garde de la pensée unique atlanto-sioniste, tu pesnes si c’est elle qui va briser les stéréotypes, pfff.

     

    • Hier, Anne Niva, qui donnait une entrevue sur les ondes de Radio-Canada au sujet de son nouveau livre en expliquant qu’elle y donnait la parole aux russes, résistait aux recadrages qu’effectuaient l’animatrice Catherine Perrin sur le ton de "oui mais Poutine et son régime sont abominables alors qu’en occident nous représentons le phare de l’humanité", et en bout le ligne elle a assez bien réussi à garder la discussion hors du sentier idéologique balisé par le système politico-médiatique.

      Le lendemain, dans ce débat donnée à RT avec Xavier Moreau, elle sert la soupe à ce système.

      http://ici.radio-canada.ca/premiere...


  • Anne Navet ... ne dit que de la merde !

    Sauf sur un point, elle a raison : la souffrance du russe du quotidien dans les années Eltsine (et même la décennie précedante de perestroika) est incommensurable en comparaison avec celle du francais du quotidien.


  • Eh bien je préfère écouter Xavier Moreau, qui a une tête bien faite, que la virago hystérique Nivat qui le castre continuellement et se prenant être l’intermédiaire entre Poutine et le peuple Russe !!! Que ne ferait elle pas pour fourguer son opuscule !

     

    • @Friendly

      Personnellement je trouve que Xavier Moreau a très bien tenu tête à la virago qui s’est sabordée elle-même. Il a toujours dit des choses très intéressantes sur la Russie qu’il connait bien mais il me semble qu’il a gagné ces derniers temps en assurance et en aisance au micro.
      Autrefois j’admirais profondément Anne Nivat quand elle crapahutait en Tchétchénie et dans les républiques caucasiennes voisines pour Ouest France et Libération, par la suite en Irak, en Asie centrale et en Afghanistan. Mais quelle déception depuis quelques années !


  • Anne Nivat c’est pas la femme de Jean-Jacques Bourdin ?

     

  • Les russes sont l un des rares peuples a faire encore appel a la raison. Ils se souviennent tres bien de la fin de l ere sovietique avec les pénuries dans tous les domaines , ils se souviennent tres bien de l ere Eltsine avec l essor des oligarques cosmopolites, le vol et le pillage des biens nationaux, les humiliations constantes infligées par l occident etc etc. Avec Poutine, la grandeur de la Russie est retablie, l economie est retablie (c est avec Poutine que les classes moyennes se sont redressées et ont commencé a voyagé a travers le monde et investir aiileurs..) , la Russie impose le respect total . Le peuple russe sent bien que les liberaux russes proposent tout simplement un retour au passé qu il execre : la soumission a l occident. Les sanctions occidentales vis a vis de la Russie sont d ailleurs le meilleur allié de Poutine, car elles rapellent aux russes que l atlantisme n a pas renoncé a abattre leur pays, leur nation qu ils adorent, et donc les russes eux memes !


  • Quel arrogance il y a en vers les Russes


  • Anne Nivat , puante de suffisance.
    Oui c’est vrai les Russes votent massivement Poutine et personne ne les force, mais ce n’est pas pour autant que c’est une démocratie comme la notre.
    Sans blague, nous on aurait donc le top du top de la démocratie parce que la notre a nous est sponsorisée par Rotschild et Drahi . Quelle chance on a !

     

  • ça commence bien et posément, pour finir un peu comme chez les dingues hystériques de france info, dommage !
    vive Poutine et Kim jong un !

     

  • Les dires de Mme Bourdin "la France par rapport à la Russie est un pays démocratique" .Ou elle vit la dame ? . Ça se voit qu’elle est à la bonne école avec le mari à BFMWC , chaine de la propagande sionnarde .


  • à quand un débat Xavier Moreau - Pierre Hillard sur Poutine ?

     

  • Quand on veut faire un travail sérieux on ne mets pas sur le même plateau un analyste de la qualité de Mr Moreau et une personne qui est là, non pour échanger mais pour s’écoutée parlée et encore elle c’est retenue car elle était sur RT elle n’ a pas eu cette politesse sur les autres médias.
    Une preuve de plus que les médiocres sont à la manœuvre.

     

    • Je ne partage pas votre opinion : il s’agit de la chaîne RT-France et cette chaîne tant décriée
      - en premier lieu par Macron lui même - a fort bien fait d’inviter une journaliste mainstream pour
      débattre avec Xavier Moreau. Comme cela on ne pourra pas dire que cette chaîne n’invite
      que les pro-russes et pro-Poutine.
      De plus c’est une excellente occasion de permettre aux internautes de "comparer" les arguments
      des intervenants et d’en tirer eux-mêmes les conclusions.
      Peut-être serait-il temps de comprendre que le "mal est au service du bien" pour qui sait
      retirer ses oeillères !!!!


  • Il faudrait que cette dame cesse de vouloir imposer un crédo unique, d’être l’arbitre ou le porte-parole, d’élever la voix, couper la parole, en disant que l’autre à tort ou se décrédibilise parce qu’il n’obéit pas aux dictats des news officielles. Tout cela montre son manque de maturité (" moi je "), sa soumission et son affolement.

    Madame Anne Nivat tente, nous reconnaissons ces méthodes, d’instiller une opposition à la Russie à travers Poutine, tout en prétendant présenter un visage plus " nuancé " de la Russie. Elle utilise de la manipulation verbale quand elle répète " La Russie fait peur ", " la souffrance du peuple Russe ". Son but est de mettre sa pierre à l’édifice mondialiste en parlant de la Russie sous le prisme " démocratique " (étalon néo colonialiste, néo esclavagiste Américano bancaire ) qui montre une Russie qui pourrait aller mieux (lendemains qui chantent, propagande "happy, youpy"). Situation dégradée qui serait due au " régime autoritaire " de Vladimir Poutine. (" régime " pas gouvernement donc illégal. " autoritaire " donc passéiste, terroriste ; rhétorique similaire sur la Syrie dans les médias occidentaux).

    Passons sur son psychologisme de propagande journalistique (BHLisme ou bouffonnerie botulique), où Poutine ne connaitrait pas le politiquement correct, n’aurait pas dû recevoir Marine Le Pen ( деталь истории ) et qu’il y a des " faits " dans l’affaire de l’espion Russe à Londres. Mais alors, donnez les échantillons et laissez la Russie collaborer à l’enquête !

    La vérité sur Poutine s’inscrit dans la durée de la civilisation russe et dans un espace asiatique plus large, devenu la première puissance économique mondiale. La Russie et la Chine dérangent les USA quand ils basent leurs échanges sur le rouble ou le Yuan. Poutine dérange parce qu’il a un soutient populaire massif et quand il lutte contre les oligarques juifs mafieux. Quand il veut supprimer le système de contrôle bancaire américain Swift ou se libérer de la tutelle de l’internet US qui formate les civilisations et les consciences. Poutine dérange les projets d’hégémonie de l’Empire Mondialiste qui a menti, volé et tué et qui ne peut, n’en a jamais eu l’intention, apporter de solutions durables, fortes et équilibrées dans le développement commun face à la transition énergétique.

     

  • Hahaha, si c’est pour railler Mme Bourdin débattant avec Xavier Moreau, autant faire comme le Camp du Bien en général : débattre entre soi... D’autant plus qu’Ayssar Midani était invitée sur le débat de F24 (sujet = Syrie, vous vous en doutez) ce soir ! Le manichéisme n’est souhaitable ni d’un côté ni de l’autre...


  • Anne Nivat titulaire d’une bourse d’étude Fulbright
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Progr...

     

    • Ah ah, excellent j’allais écrire le même message. Développons un peu...

      Anne Nivat obtient en 1996 un doctorat en science politique de l’IEP de Paris2.
      En 1996-1997, elle est titulaire d’une bourse Fulbright à Harvard, aux États-Unis.

      Le programme Fulbright est un système de bourses d’étude (les bourses Fulbright) très sélectif et basé sur le mérite, subventionné conjointement par le département d’État des États-Unis et par les gouvernements des pays désireux d’y participer. Le programme Fulbright a été créé aux États-Unis en 1946 dans l’espoir qu’au lendemain de la Seconde Guerre mondiale les échanges culturels et éducatifs entre pays contribueraient à asseoir durablement la paix.

      Créé en 1946 à l’initiative du sénateur de l’Arkansas J. William Fulbright ce programme de bourses d’excellence est considéré comme l’un des plus prestigieux. Il existe actuellement dans 144 pays, et compte parmi ses anciens boursiers plusieurs prix Nobel (deux en 2002).

      Les bourses sont accordées à des étudiants, des chercheurs, des enseignants et des professionnels désireux d’élargir leur formation, leurs recherches ou de partager leurs compétences en matière d’enseignement pendant une année universitaire dans le pays partenaire. Le programme est administré par 51 Commissions Fulbright bilatérales, les ambassades des États-Unis et des organisations partenaires.

      Depuis la création de ce programme en 1946, plus de 250 000 bourses Fulbright ont été accordées : environ 100 000 à des ressortissants des États-Unis et 150 000 à des ressortissants d’autres pays. Il existe aujourd’hui dans le monde plus de 150 organisations d’anciens boursiers Fulbright.

      Voilà voilà.....Ça va être compliqué de censurer les articles de Wikipédia pour "Fake News" ou "complotisme"... Heureusement que les Russes n’ont pas fait 1/10eme de ce programme, sinon, on ne serait déjà plus là pour en parler !


    • Anne Nivat, journaliste, protestante est mariée à Jean Jacques Bourdin, journaliste, protestant. Elle est connue pour beaucoup critiquer Poutine. Elle est lauréate de la bourse Fulbright à Harvard, programme américain pour l’étude des pays de l’est (veille informationnelle ou espionnage soft). Elle a été en poste à Prague pour une revue de propagande américaine née durant la guerre froide, financée par le sénat américain.

      En 1999 elle part interviewer les "rebelles" tchétchènes en guerre contre la Russie. Elle est arrêtée par les russes. en 2000 elle reçoit le prix Albert-Londres pour son livre Chienne de guerre : une femme reporter en Tchétchénie. Elle couvre les guerres d’Irak et d’Afghanistan toujours pour parler de la souffrance des populations dans la guerre face au pouvoir russe ou pro russe. En 2012 elle est arrêtée en Russie pour être entrée illégalement sous un visa d’affaires au lieu du visa de correspondant de presse.

      Anne Nivat est docteur en science politique ; Sa thèse de 1996 Médias et pouvoir politique en Russie pendant la transition : une difficile marche vers l’autonomie de la fin de l’URSS à la renaissance de la Russie, 1985-1994 "Les multiples interactions entre le médiatique et le politique sont l’objet principal de cette thèse. les médias y jouent un rôle de premier plan. Les médias soviétiques, puis russes constituent un enjeu politique de pouvoir. La thèse montre le rôle positif joué par les médias dans la démocratisation de la société russe. L’autonomisation des médias russes a joué un rôle capital dans le passage de la Perestroïka soviétique à la Russie pluraliste."

      Anne Nivat a écrit un livre " la république juive de Staline ", ’ce projet fou du communisme soviétique’ (France Info). Anne Nivat a aussi tourné un documentaire sur la diversité du peuple russe. Elle a écrit un livre sur la France Dans quelle France on vit , qui ne parle pas des villes ni des élus et qui a comme sous-titre : une enquête vérité !

      Le travail d’Anne Nivat, est partial (parti pris) et partiel (incomplet). Il se compose d’un discours romanesque, émotionnel, d’entrevues de populations et témoins de guerre choisis, à seule fin d’influencer le lecteur par la souffrance humaine pour l’orienter vers un discours anti russe et démocratisant humaniste mais sans poser les questions de fond : comment en est-on arrivé là, qui en est responsable et qui en profite. Anne Nivat est donc pour moi un agent pro américain.


    • @Tom En gros du journalisme de bonne femme alimentaire typique. Circulez ! y a rien à voir, ni à lire.


    • @skawiwen

      Merci pour l’nfo. Il serait intéressant aussi d’avoir en mémoire la biographie du jeune Georges Nivat à la fin des années 1950.
      Olga Ivinskaïa, la maîtresse de Boris Pasternak, lui consacre quelques lignes très intéressantes dans ses mémoires : "Otage de l’éternité. Mes années avec Pasternak" (Fayard 1978. Traduit par Anne et Stéphane Tatischeff".


  • Je me suis arrêtée à 15min du débat au moment où Xavier Moreau dit "si François Hollande ....5% de chômage.... Vladimir Poutine lui il a un bilan positif", il a apporté le rayonnement de la Russie à l’étranger. Son analyse sur Xenia Sobtchak est très juste.
    Quant à Anne Nivat (si j’ai bien compris la nana de BFMWC), elle est venue faire sa promo son livre son documentaire blabli blabla.... elle m’insupporte et son argumentaire est bidon.


  • Anne Nivat devrait aller en Arabie Saoudite pour y étudier la société saoudienne. Ca la calmerait, ou plutôt on la calmerait.


  • dès le début je n’ai pas senti cette femme : suffisante, "moi je", pas de respect de la parole, mimiques et attitudes dédaigneuses, convaincue d’être supérieure aux autres ...

    dans le forum, j’ai appris que c’était la nana de Bourdin ... : ok, j’ai compris ...

    mais bon : face à Xavier moreau il faut bien apporter de vrais ennemis bien pourris, sinon cela va ressembler à de la propagande de France Télévision ...

    ps : je pense aussi qu’elle utilise souvent le mensonge avec finesse.


  • Moreau est sur le constat et les résultats, nivat est sur l’émotionnel et la morale. Tout est dit. Poutine sera élu haut la main, démocratiquement et surtout légitimement. Et ça emmerde tous les supranationaux mondialogogo qui ne vivent que dans l’idéologie. Face au concret l’idéologie vole en éclats.


  • Cette Anne Niva, aurait pu se faire remplacer tout aussi bien par Caroline Fourest ... (bon, j’exagère ... mais à peine !).
    .
    Elle n’était là que pour empêcher Moreau de s’expliquer ...
    Merci à Xavier, donc pour toutes ces confirmations ...


  • Gé-nia-le, cette devineresse ! Elle est capable de nous prédire que M. Poutine n’arrivera probablement pas au terme de son mandat ! Et ça, tout juste après avoir prétendu qu’une loi visant l’interdiction de l’usage de la langue russe avait été le déclencheur de la crise ukrainienne !
    Alors que toute personne ayant l’intelligence de s’informer correctement sait que c’est tout d’abord et essentiellement le refus par l’Etat ukrainien de l’aide financière de l’U.E., avec l’adhésion à cette hydre géopolitique comme terme de chantage, au profit d’une aide plus avantageuse de la Russie qui a poussé à bout les forces occidentales et qui les menées à instiguer le coup d’Etat en guise de représailles...
    Mais comme elle n’a de cesse de nous répéter qu’elle a vécu pendant dix ans en Russie, dans l’anonymat de la grande Moscou et dans la luxuriance de la bourgeoisie élitiste, nous sommes obligés, forcés de croire qu’elle connaît parfaitement le peuple russe. Ce sont là des prétentions dont il prendre garde !!!


  • En gros elle est venue faire la promotion de ses torchons. Elle a parlé, interrompue et je n’ai rien compris à son charabia.
    Que du vent. Je n’achèterai pas son livre. Sans intérêt.
    Next !


  • Je ne suis pas d’accord avec certains d’entre vous, je l’ai trouvé assez bonne la Anne sur la forme. Elle était plus prolixe, rapide, claire, elle ne cherchait absolument pas ses mots. Mais vicelarde quand même car elle a tenté à plusieurs reprises de ridiculiser Xavier Moreau, par de petits pics verbaux, se plaçant d’emblée comme celle qui savait tout, qui connaissait tout de la Russie, "ah ben tiens on est d’accord alors", façon de dire tiens le mec il a un flash d’intelligence dans un océan de nullité,... In Fine on ne peut pas dire qu’il y avait une très grande différence de vue sur la Russie mais là ou on a compris le double jeu de Anne c’est sur la Crimée, s’alignant parfaitement avec la doxa américaine sur le sujet....Elle tient à son job hein, et que dirait papa Drahi à son obligé Bourdin, si Anne se positionnait dans ce dossier pour la vision russe,


  • Travailler pour le peuple de son pays :NATIONAL POPULISTE
    ou travailler pour les Élites de son pays :NATIONAL SOCIALISTE
    ou travailler pour le/les peuples étrangers : INTERNATIONAL POPULISTE (COMMUNISME)
    ou travailler pour les Élites étrangères INTERNATIONAL SOCIALISTE
    ou travailler pour les Élites de son pays et les élites étrangères MONDIALISTE SOCIALISTE

    La première chose que fera un président ou un roi ou un dirigeant qui travaille pour le peuple c’est de supprimer les élites.
    Travailler pour les élites et pour le peuple c’est inconcevable pour la simple raison c’est que les élites ont besoin du peuple pour exister mais que le peuple n’a pas besoin d’élite pour exister en d’autre terme le sommet a besoin d’une base mais que la base n’a pas besoin de sommet c’est simple comme bonjour

    Macron a supprimer l’ISF et il a augmenté la CSG pour compenser le manque à gagné issue de la suppression de l’ISF
    Poutine n’a pas supprimé les oligarques voleurs

    Je pense que le modèle à suivre c’est celui de l’Islande (enfin je crois à moins que...) et de la monarchie Française
    Attendez si vous n’êtes pas d’accord comparé la fortune d’un SDF et celle de Be.Ha


  • Anne Nivat c’est le mec a mademoizelle Jean-Jacques Boudin ?

     

    • Exact. Le vieux Bourdin est aux fourneaux. Anne Nivat a payé une nounou tchétchène pour s’occuper de son enfant. Elle précise " pour me remplacer 24H sur 24 ." Il faudrait se demander si cette situation est légale et éthique. D’un coté elle critique les sociétés traditionnelles "autoritaires" mais elle exploite une femme pour ce gage de droiture lié à cette culture. La maternité sans l’aimer. C’est beau la démocratie de marché.

      Anne Rivat est un agent médiatique de l’occident américanisé sur un modèle judeo protestant. La seule chose qu’elle dit c’est qu’il faut étudier plus précisément l’ennemi, ne pas aller trop vite dans le processus de "démocratisation", c’est à dire d’américanisation de la Russie et utiliser les médias et les relais ONG pour faire ce travail de sape. Bien entendu elle ne fera jamais un reportage sur la tyrannie sanglante israélienne. Elle a la compassion sélective et le sens du profit.


    • @Fredt
      « C’est beau la démocratie de marché. »
      Oui je pense qu’en plus elle consomme avec sa compagne Jean-Jacquette , des godes ceinture ,sex-toy et du viagra, des fouets, des gants mapa, vaseline et du latex, le tout devant du porno bien crade
      Et à la télé, ça fait la moraline au petit peuple
      La bourgeoisie et ses privilèges non discutables


  • Bravo monsieur pour votre analyse, votre calme, madame est "moi je" d’une mauvaise foi incroyable ! Sa posture en dit long ! Grand reporter laisser moi rire


  • BRAVO XAVIER MOREAU
    Madame Anne Nivat, classique bobo féministe séductrice issue de la médiacratie.
    - ’Poutine sera élu car il n’y a personne en face de lui’ : confusion cause et conséquence
    - ’Poutine est toujours en réaction’ : confusion entre vision stratégique indépendante et réaction asservie à une idéologie mondialiste
    - ’sentiment d’humiliation des russes pour l’Ukraine’ : confusion entre raison et manipulation de ’l’opinion publique’ (qui reste une énigme par définition)
    etc...

    Merci à E&R de transmettre ce débat classique du ’médiacrate’ qui veut se prouver être le professeur de Vérité impartial tout en faisant passer sa ligne éditoriale face au spécialiste de terrain factuel.


  • D’accord avec Omar, Anne Nivat n’a pas été mauvaise sur ce coup. Je l’ai vue aussi chez Zemmour et Naulleau.
    Ce que je retiens et qui est dingue, c’est qu’au temps de la guerre froide, les soviétiques tentaient de passer à l’ouest et nous enviaient alors qu’aujourd’hui c’est l’occident qui est obligé d’agiter toute une propagande pour qu’on n’aille pas à l’est et constater que c’est pas si mal que ça, bien même.... Retournement de l’histoire.


  • Soyons clairs : on le voit clairement à travers ce débat,les médias de l’oligarchie teste une nouvelle approche pour ses médias mercenaires. Les journaleux de ces médias -facilement reconnaissables dès le premier regard et la première phrase -se déguisent en adoptant un"nouveau"style d’attaque,moins frontal,mais en biais. Ce pauvre et minable style est fait d’un"nouveau"lexique,qui consiste à user de termes sans aucun intérêt,du genre : nuance,l’image de la Russie,stéréotype,la surenchère,élites politiques,la Russie est un grand mystère,etc...Cela permet,selon les"stratèges"de l’oligarchie,de tromper les peuples pour deux ou trois décennies,le temps de trouver une autre tromperie,ou de tomber-dans le cas de la Russie-carrément sur un autre traître-genre Gorbatchev-pour "régler" définitivement le compte à ce pays.
    Ceci dit,passons au sujet du débat,celui de Poutine et de l’avenir de la Russie.
    L’enjeu central de l’empire russe,peut être résumé comme suit :
    Hier,l’URSS était une superpuissance respectée,et même crainte par l’oligarchie occidentale.
    Aujourd’hui,après la trahison gorbatchovienne,elle est devenue un
    pays moyen,supportant la menace militaire à ses frontières du côté de l’Ukraine,occupant un strapontin, à côté de pays comme l’Afrique du sud,dans le BRICS.
    Demain,avec Poutine,on ne voit guère de perspectives rassurantes. Bien
    au contraire,lui et son équipe,se contente de replâtrage pour s’assurer d’une "côte de popularité »qui leur permet de gérer leurs carrières politiques. Quant à opérer de profonds changements pour que la Russie retrouve son statut de
    superpuissance et de protéger le pays d’une deuxième tragique trahison de type gorbatchovienne,cela est le cadet de leur souci. L’équipe Poutine,devait fixer comme priorité des objectifs qui permettent de rétablir l’empire russe dans son statut de superpuissance et de dresser un rideau de fer infranchissable par les traitres intérieurs. D’ailleurs,un des candidats aux élections présidentielles,
    propose de quitter l’OMC,se débarrasser des deux cents milliards de dollars de bons de trésor américains,etc...C’est à dire,de dégager la Russie de la gueule du prédateur états-unien. Autrement dit,envisager sérieusement de revenir au trône de l’URSS,au lieu de croupir sur un minable strapontin de pays bégayant-envers l’oligarchie états-unienne-des ripostes attirant moqueries et mépris en Occident.
    ( À suivre )


  • ( Suite et fin )
    Avant de conclure,notons que l’analyse extrêmement pertinente de Pierre Hilard,diffusée sous forme d’entretien sur E&R,est d’une justesse
    irréfutable au sujet de la politique poutinienne trop laxiste vis à vis du »nouvel ordre mondial »...
    En conclusion,voici une prophétique réflexion de James Baldwin,qui s’applique dramatiquement aux russes :
    Les gens qui refusent de voir les choses telles qu’elles sont ne font qu’appeler leur propre destruction,et quiconque persiste à demeurer en état d’innocence longtemps après que l’innocence est morte devient un monstre. ( Fin )


Commentaires suivants