Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Procès de la drogue à la Castellane

Les "nourrices" pleurent mais ne balancent pas

Une mère célibataire qui jette 280.000 euros par la fenêtre, un maçon surendetté qui veille sur 850.000 euros : les "nourrices" de la Castellane à Marseille ont raconté ce qui les avait conduit à mettre un doigt dans le trafic de drogue. Sans rien lâcher sur les commanditaires.

Rouage essentiel du deal, ces "nourrices" ont comparu depuis mercredi devant le tribunal correctionnel de Marseille, qui juge l’un des plus gros trafics de drogue de cette ville, à plusieurs dizaines de milliers d’euros de chiffre d’affaires quotidien.

Le matin du coup de filet de juin 2013 qui a conduit à ce procès, les policiers en faction en bas de la tour K, épicentre du trafic de cannabis, voient deux sacs s’écraser à leurs pieds.

A l’intérieur, 280.000 euros en petites coupures, une arme de guerre, un pistolet Beretta chargé, et une liasse de télégrammes de police, des documents confidentiels.

Treize étages plus haut, Djamila, 55 ans, dit avoir paniqué. "Ça a tapé à la porte. J’étais affolée, j’ai jeté les sacs par la fenêtre sans réfléchir (...) je voulais pas perdre mes enfants", sanglote-t-elle.

Djamila est l’une des "nourrices" chez qui les trafiquants stockent leur matériel, maniant un mélange de bâton - les menaces dans une cité "forteresse" dont ils contrôlent les accès -, et la carotte - une rémunération qui permet d’arrondir les fins de mois.

 

- Remplir le frigo -

Jean-François, également dans la tour K, dit avoir touché 1.600 euros par mois pour laisser les trafiquants disposer de son débarras. Payés le 28 de chaque mois, "comme dans un vrai boulot" relève la juge.

T-shirt blanc, carrure solide, il n’a pas le look d’un banquier. Son appartement était pourtant devenu le coffre-fort des dealers. Les policiers y ont saisi trois sacs, contenant pas moins de 850.000 euros et une compteuse de billets.

"C’était pour remplir mon frigo, payer mes assurances, mon gasoil et mes cigarettes", justifie ce maçon, reconverti dans la sécurité après des soucis de santé.

Son épouse fait des ménages et il y a, avec les enfants, six bouches nourrir dans l’appartement de ce quartier populaire du nord de Marseille, qu’il habite depuis vingt ans.

"J’étais en difficulté d’argent, j’ai dit oui", et une à trois fois par semaine, "le monsieur cagoulé" venait déposer sa marchandise, raconte-t-il. Vers 18H00, 18H02, 18H03, c’était précis", raconte-il. "Pas après, car il y avait mes enfants à la maison".

  Lire la suite sur ariegenews.com

Le particularisme marseillais sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

21 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1271675
    le 18/09/2015 par bruce marine
    Procès de la drogue à la Castellane

    Dommage que je ne sois passer sous la fenêtre quand la dame a balancé les 280 000 € en petites coupures ! Sinon c’est quand qu’il passe en justice le fils Fabius ?

     

    • #1271708

      A mon avis, jamais ; les sionistes ne jugent pas entre eux.


    • #1271731
      le 18/09/2015 par Florent
      Procès de la drogue à la Castellane

      Bien dit Bruce !
      Les FABIUS, on finirait presque par croire qu’ils sont intouchables ?....... On se demande bien pourquoi...


    • #1271735
      le 18/09/2015 par Eloise
      Procès de la drogue à la Castellane

      Oui, le fils Fabius et cette maghrebine (rien que le nom m’amuse)

      http://www.leparisien.fr/politique/...


    • #1271742
      le 18/09/2015 par Français et chrétien d’arrière garde
      Procès de la drogue à la Castellane

      Le petit fabius est intouchable comme son père et comme tous les mafieux de la drogue du PS et d’eelv, un peu comme la non-sanction des racistes du PS, qui parviennent même à se faire défendre par les journaleux franco-sionistes !


    • #1272160
      le 18/09/2015 par VORONINE
      Procès de la drogue à la Castellane

      Un peu d’indulgence pour le fiston , sa vie a peut etre été rose, mais pas toujours facile : je voudrais vous y voir , avec un père responsable , mais pas coupable, et de plus alcoolique !


    • #1272312
      le 19/09/2015 par L’idiot de service
      Procès de la drogue à la Castellane

      T’es génial, car j’avais complètement zapper ce zigoto ! Comme le boulot de l’oubli Français se fait à merveille ! ! ..., tu me diras , il y a tellement de comédie en ce moment, qu’il est difficile de suivre tout et tout.... C’est pour cette raison que je m’en remets à hollande, lui nous guidera ds le droit chemin ou plutôt son banquier MACRO qui va nous pondre une lois ou tu paieras pour bosser.. d’ailleurs c’est déjà fait ! Vive la comedia del arte Française !


  • #1271679
    le 18/09/2015 par anony
    Procès de la drogue à la Castellane

    Un système alternatif criminel dangereux, ou l’état ne peut plus s’imposer dans certains endroits....

    Si on ajoute la perte du pouvoir d’achat, la culture de l’omerta (plus méridionale, souvent), et le fait que les maires locaux ont parfois achetés la paix sociale (mairies communistes en île-de-france, par ex.) ; on récolte un laxisme et une poudrière généralisés, sur fond d’anti-France.....


  • #1271687
    le 18/09/2015 par Javert
    Procès de la drogue à la Castellane

    Procès de lampistes . On ne touche évidemment pas aux commanditaires, tous israélites franco-marocains, apparentés à de nombreux parlementaires . Par ailleurs il est question de pénaliser les clients des prostituées, alors que les clients de dealers ne sont jamais inquiétés . Pourquoi ?... Les punir leur rendrait service car la drogue est beaucoup plus dangereuse pour la santé que la femme .


  • #1271688
    le 18/09/2015 par The Shoavengers à la FED
    Procès de la drogue à la Castellane

    Procès de la drogue ? Pratique. Misère du néo-libéralisme plutôt.


  • #1271696
    le 18/09/2015 par merdia
    Procès de la drogue à la Castellane

    "le monsieur cagoulé" venait déposer sa marchandise, raconte-t-il. Vers 18H00, 18H02, 18H03, c’était précis", raconte-il. "Pas après, car il y avait mes enfants à la maison".

    Ces dealers ont un vrai sens du respect pour les enfants...Déjà 2 ans de moins pour ces taulards et une relaxe pour ce nourrice.


  • #1271723
    le 18/09/2015 par curtis newton
    Procès de la drogue à la Castellane

    Je me demande à qui j’en veux le plus ? Des malheureux qui jouent aux nourrices pour faire bouffer leurs gosses, ou aux fumiers au sommet de l’État qui jouissent d’une impunité totale et d’un train de vie confortable au frais de la République ?...

     

    • #1272391
      le 19/09/2015 par Starkamanda
      Procès de la drogue à la Castellane

      Ils vivent dans des HLM où le loyer à payer est facultatif, bénéficient d’assez d’aides sociales pour nourrir, loger, soigner, scolariser toute une famille ... mais insuffisant pour s’acheter un Iphone5s, ou un GalaxyOne, partir au bled les cabas chargés de cadeaux, ...


  • #1271730

    Le comportement de certains habitants dans les quartiers est déplorable, on touche souvent le fond du fond intellectuel, résultat d’années de pseudo politique urbaine qui n’ont fait que détruire ces zones à tout point de vue

    (ps : j’y vis )


  • #1271913
    le 18/09/2015 par Nanard
    Procès de la drogue à la Castellane

    Bon les gosses, arrêtez de chialer, compris ? A vous Madame : Nom, prénom, âge, carte de séjour et vite. Métier ? Ah nourrice, çà c’est bien (humour de flic de base). Maintenant, on va parler sérieux. Toi la frisée aux lardons, tu va nous donner les noms des mecs et tout nous dire sur les filières. T’en fais pas, on va vous protéger toi et les gosses, pas d’inquiétude, on est là... S’il le faut on vous déménagera à deux pas d’ici, dans une case neuve... T’as compris le deal ?


  • #1272051

    Au moins du temps de Khadafi en Lybie on etait expeditif, et on ne tergiversait pas. Ceux qui etaient pris a ces vices-la, a n’importequel echelon, et Allah le sait et les connait bien tous, etaient passes au hanschar. Voila ce qui etait expeditif, disuasif et efficace. Et sauvait bien des VIES en aval, surtout de ce cote-ci de la mEditerranee. Je pense que l’on revienfra au naturel dans ce domaine.


  • #1272211

    La Castellane c’est le dossier mis en exergue par les médias pour mieux masquer la réalité d’une France qui s’est dramatiquement enfoncé dans le travail clandestin depuis la crise de 2007 (de laquelle nous ne sommes d’ailleurs toujours pas sortie aujourd’hui) et ses cohortes de sans-emplois jeunes et moins jeunes qui sont prêts à accepter la clandestinité plutôt que de moisir au RSA ou de vivoter avec un mi-temps légal et sous-payé.


  • #1272316
    le 19/09/2015 par goy pride
    Procès de la drogue à la Castellane

    Réseau qui a pris un peu trop d’ampleur devenant ainsi trop visible (règlements de compte à la kalach’ en pleine rue hors des quartiers populaires), cela devient de plus en plus difficile à contrôler, les riverains voyant la situation empirer année après année commencent à se poser d’étranges questions (collusion entre les flics et les trafiquants ? Collusion entre les politicards locaux et le trafic de drogue ?) alors on envoie les flics dégrossir un chouïa tout ça, un petit coup de ménage pour faire bonne mesure et repartir sur des bases plus saines !


  • #1272317
    le 19/09/2015 par goy pride
    Procès de la drogue à la Castellane

    Et vous remarquerez aussi que l’on tape sur les "nourrices", c’est à dire des petites gens au courant de rien qui ne que des acteurs secondaires de ces réseaux...


  • #1272344
    le 19/09/2015 par Aiguiseur de guillotines
    Procès de la drogue à la Castellane

    Ou comment des gens normaux tombent dans la magouille la plus sordide pour survivre.
    Je les defends pas, je constate.


  • #1291670
    le 13/10/2015 par Shariz
    Procès de la drogue à la Castellane

    « Procès de la drogue à la Castellane » ou Comment éliminé la concurrence.

    Quand "on", vous dit qu’il faut trouver un logement et un emploi à tous ces "nouvelles chances".
    Il s’agit simplement d’un changement de personnel ou de trouver de nouveaux territoires pour "leurs" produits.
    Dans moins d’un ans, vous verrez de nouvelles têtes vendre les mêmes produits aux mêmes endroits, et tout cela sous la protection de la police. Pendant cette année, il sera difficile de trouver de la "drogue douce", ce qui fera monté les prix, alors qu’il sera très facile de trouver de la "drogue dur" à très bas prix. Je vous laisse imaginé les conséquences sur les plus fragiles.


Afficher les commentaires suivants