Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Prolongation de l’état d’urgence sanitaire : feu vert du Sénat

L’état d’urgence sanitaire est un coup d’État !

Contre l’avis du gouvernement, les sénateurs ont donné leur feu vert à l’aménagement du régime de responsabilité pénale des employeurs, élus locaux et fonctionnaires.

 

[…]

La chambre haute dominée par l’opposition de droite a adopté le texte par 240 voix pour (LR, LREM, Les Indépendants, et la majorité des groupes Union centriste et RDSE). Vingt-cinq se sont prononcés contre (dont les communistes) et 80 se sont abstenus (la plupart des socialistes).

Le texte va maintenant être examiné à l’Assemblée nationale, mercredi en commission, puis jeudi dans l’hémicycle, en vue d’une adoption définitive avant la fin de semaine. […]

[…]

Le Sénat a voté la date du 10 juillet pour le terme de la prolongation de l’état d’urgence, alors que le texte du gouvernement indiquait le 24 juillet. « Ça ne fait pas une grande différence », selon le chef de file des députés LREM Gilles Le Gendre, qui « ne pense pas que ce soit la dernière fois qu’on ait à prolonger l’état d’urgence ».

Contre l’avis du gouvernement, le Sénat a donné un très large feu vert au dispositif du rapporteur visant à aménager le régime de responsabilité pénale des employeurs, élus locaux et fonctionnaires amenés à prendre des mesures pour la sortie du confinement.

La présidente du RN Marine Le Pen y voit un « projet de loi d’auto-amnistie préventive ». « La macronie n’a pas traîné », a-t-elle lancé sur Twitter. […]

[…]

Ils ont longuement débattu de la possibilité de rouvrir l’accès aux plages et forêts, entre « espoir » donné aux Français confinés et risque de fournir un nouvel espace au Covid-19.

Dans la soirée, le Sénat a approuvé la création d’un « système d’information » pour identifier les personnes infectées par le coronavirus et leurs contacts. Mais en l’encadrant strictement : limites à la dérogation au secret médical, instance de contrôle et encore droit individuel d’opposition dans certains cas.

« Si on n’a pas de "tracing", on n’a pas de déconfinement » à partir du 11 mai, afin que les malades s’isolent, a prévenu le ministre de la Santé, opposé à certaines des modifications opérées.

Lire l’intégralité de l’article sur francetvinfo.fr

 

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

15 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Il apparaît que ce confinement est une arnaque aux dernières infos : Ferguson vient d’être convaincu de non respect du confinement : il a reçu trois ou quatre fois son amie qui vit ailleurs, chez lui. Ferguson, l’analyste mathématique à l’origine du confinement, et responsable du massacre inutile et ruineux d’ovins et bovins en 2002 et 2009 suite à ses modèles matheux et à une panique orchestrée par les médias, a reçu en 2020 une soixantaine de millions de dollars de Bill Gates. Son bras droit est le cauchemar du conseil scientifique embauché par Salomon, très pote à Kouchner. Le tricot se détricote, il faut tirer encore un peu.
    Discutailler des eaux et forêts devient un peu superfétatoire. MLP a raison : ces gens de la confinature des autres cherchent actuellement à se dédouaner.


  • #2456302

    Celui qui n’applique pas les "consignes de sécurité" sera considéré à l’égal d’un terroriste car il mettra en danger la collectivité, sera éventuellement dénoncé par ses propres voisins, abêtis et conditionnés, sera verbalisé, voire emprisonné... voire euthanasié.

    Au revoir Al-Qaïda, welcome Al-Corona !


  • Quand il faut voter pour des lois importantes en faveur des Français ,l’ hémicycle est , toujours ( presque) vide ...


  • Auto-Amnistie ? Parfait ! Plus de barrière « Justice », plus de plainte, plus de recours...
    La jurisprudence sur le Document Unique des entreprises va évoluer ?
    Si un gosse meurt à l’Ecole, le « justiciable » fera justice lui-même ?
    Çà me paraît peu réfléchi, mais en même temps...


  • Les vieux croutons du Sénat veulent maintenant nous la jouer petits pains au chocolat tout chaud sortis du "four !"


  • C’est maintenant que nous cessons d’être des hommes libres pour devenir des animaux, bêtes qui se précipitent comme un troupeau quand elles ont peur, le loup caché dans la forêt qui est la banque et la société secrète, le chien de berger qui est le policier ou gendarme qui verbalise et sermonne le promeneur isolé dans la nature, ou qui va respirer sur une plage déserte. Quand il n’y a aucun discernement, il ne sert à rien de citer les statistiques, comme celles qui témoignent du fait que les pays qui confinent déplorent dix fois plus de morts ! Par voie de conséquence, il est inutile de rapporter que le tabagisme fait en France 60.000 morts chaque année, la pollution de l’air 50.000 , et l’obésité plus de 17.000 depuis le 1er Janvier. Pour 25.000 morts qui seraient dus au coronavirus, et dont seulement 1% ne mourraient que du coronavirus, ce qui est un chiffre de même ordre de grandeur que la grippe, on confine la population et détruit 30% de l’Économie de toute une nation. Par contre, on se garde bien d’interdire les bureaux de tabac et les fast-foods, on évite d’expliquer qu’une alimentation saine renforce l’immunité, on n’a surtout pas daigné détaxer les produits biologiques. Par ailleurs, on affirme avoir réalisé des stocks gigantesques de masques qui en réalité n’existent pas et on interdit aux pharmacies d’en vendre, on s’acharne avec TOUTE la Presse à démolir la chloroquine et le professeur Didier Raoult, et on fait en sorte que les tests ne respectent surtout pas le protocole adéquat. Crime contre l’Humanité ?


  • Je n’ai jamais vu ce pays gouverné de la sorte .Nous avons affaire à la pire des voyoucraties comme jamais .
    Je pense qu’il va falloir passer à la vitesse supérieure pour arrêter toute cette mascarade grotesque .Il en va de notre vie


  • numérique ou physique, il s’agit de finaliser un passeport sanitaire reposant sur des fondements liberticides

    tout cela pour une épidémie instrumentalisée de A à Z
    nous en sommes donc aux hors d’œuvres qui précédent les plats principaux

    toutes les personnes saines sont des patients en devenir donc confinables pour espérer le rester ( sains )
    tous les patients sont des confinés de fait , en attente de redevenir sains
    pile tu perds , face je gagne, un bonetot a l’échelle planétaire

    le chemin est bien bordé, d’un coté l’eugénIsme et la iatrogènie, et de l’autre le traçage, en dehors des électrons libres, donc des délinquants

    bref tout le monde ne sera autoriser de brouter uniquement là ou il se trouvera, herbes ou pas, leurs passeports étant "open" ou "closed" selon les nécessités du moment

    punitions per tutti, pas de plages (raisons de plus pour ne pas partir en vacances), pas plus de 100 km, et l’épée de Damoclès chaque jour au dessus de la tête, si d’aventure les gestes barrières n’étaient pas respectés, a défaut de copier cent fois
    "c’est a cause de mon attitude que des gens meurent" vous serez de nouveau confinés, qui aime bien, chatie bien,

    là, ils nous aiment trop, non ? c’est plus de l’amour c’est de la rage

    on veille aux grains, attendez vous a entendre les "anges gardiens " sonner a votre porte
    au début ils seront seuls, mais je penses qu’ils seront par a suite très bien accompagnés


  • La ’’république’’ est bien un régime immonde, qui mobilise ce qu’il y de pire dans le bipède. C’est une maladie mentale un marasme moral, une faute de goût, une ruée dans l’ignoble et l’infâme, une monstruosité en terme ’’d’organisation sociale’’, une perte de temps dramatique, un affligeant gâchis en vies humaines, une fuite dans rien. Une tyrannie de sociopathes, sadiques, mégalocleptomythomanes, escrocs vicieux pourris jusqu’à la moelle. Une réussite totale dans l’ordre de l’Échec sur le Réel, une machine à échouer. Ils ne cessent de dire des conneries que pour en faire. C’est sans espoir.


  • incroyable !
    https://www.20minutes.fr/societe/27...

    méme grillés ils persistent à justifier l’injustifiable.


  • Chaque jour, on s’enfonce dans une dictature de plus en plus visible. Personne ne bronche, j’ai envie de leurs coller des grandes tartes à ces endormis du bocal.
    Heureusement que j’ai ma micro ferme à gérer, ça m’occupe l’esprit mais j’ai la haine quand je me connecte, le soir après le taf, pour lire les infos sur le net.
    Les français vont-ils se bouger le fion, ou au moins les neurones pour désigner l’ennemi ?
    Le temps passe, la dictature s’installe et nos chances de victoires diminuent mais leurs pouvoirs se renforcent.
    Les américains nous montrent l’exemple, les chasseurs où êtes vous ?


  • Il n’y a pas deux façons de faire face à une épidémie. Sauf si elle sert un autre agenda. Elle devient alors un moyen polyvalent de résoudre des problèmes locaux de natures différentes : contre-insurrection, crise financière, coup-d’état etc...etc..selon la situation des régimes vendus qui instrumentalise le prétexte. On met à profit l’effet de sidération, et on fait durer tout le temps nécessaire par tous les moyens. C’est ce qui a été fait ici-maintenant. La domination transnationale a mis en balance ce qu’elle avait à perdre entre un arrêt total des économies et le péril imminent dans lequel ses turpitudes l’avaient mise. Elle a préférée perpétrer sciemment l’attentat épidémique comme crise toutes mains. Mais les Chinois vont bientôt clairement dénoncer la responsabilité du labo P4 de Wuhan. L’attentat bactériologique sera éventé, les coupables identifiés (ils sont déjà connus).


  • Dans 8 mois(32 petites semaines) l’hiver. Comme chaque année, avec l’hiver, l’épidémie annuelle de grippe va réapparaître...Est-ce que désormais nous devons nous attendre au même genre de délire catastrophiste et catastrophique que cette année ? On reste totalement interloqué/abasourdi par la façon totalement insensée dont cette crise (cet attentat ?) a été gérée. On a eu l’impression d’institutions aux prises avec quelque chose d’inconnu, d’inouï de complètement nouveau alors que, depuis les origines, rien n’a accompagné davantage l’existence des hommes que l’épidémie. Il y a donc régression dramatique dans la manière collective d’y faire face. De plus, la situation dans les autres domaines démontre clairement qu’ils sont également touchés par cette régression, ce qui implique une régression globale. L’impact international démontre aussi que cette régression est générale dans des systèmes où règne la même idéologie.


  • Ce qui est nouveau, c’est l’hôpital comme menace de mort. L’hôpital comme arme de chantage ; la ’’médecine’’ comme objet contondant dans la commission de meurtres de masse prémédités. Le message de la domination est clair :’’avec notre milice, nous faisons ce que nous voulons. Nous avons interdit le traitement et organisé le manque de moyens de protection et de test ; soumettez-vous ou, si vous êtes atteints par le virus que nous avons propagé, nous vous crèveront à l’hôpital’’(26000 morts à ce jour). C’est juste machiavélique.


  • Les populations bientôt autorisées à sortir de leurs habitations transformées durant deux mois en maisons d’arrêt, vont être placées sous intense contrôle policier afin d’endiguer d’éventuelles résurgence d’insurrection. Si le phénomène est d’une ampleur inquiétante, l’armée sera mise à contribution, et la tyrannie réinstaurera la détention à domicile, sous prétexte de seconde vague de contagion. On peut envisager cet agenda comme d’ores et déjà appliqué à court terme, au moins dans certaines zones géographiques à fortes concentrations de populations (sauf s’il s’agit d’émigrés), les premières mesures servant d’exemples dissuasifs. L’objectif est de soumettre les autochtones à l’agenda de remplacement et de spoliation.


Commentaires suivants