Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Le coronavirus circulait en France bien avant la fin janvier

Plusieurs sportifs, de retour des Jeux mondiaux militaires organisés fin octobre en Chine, se sont plaints de symptômes à leur retour. Ils pourraient avoir contracté le Covid-19.

 

[…]

[Élodie Clouvel, pentathlète] : « On était à Wuhan pour les Jeux mondiaux militaires fin octobre. Et, en fait, il s’avère qu’après on est tous tombés malades. Valentin a loupé trois jours d’entraînement. Moi j’ai été malade aussi. […] J’ai eu des trucs que je n’avais pas eus avant. On ne s’est pas plus inquiété que ça parce qu’on n’en parlait pas encore. »

Sa conclusion est là aussi sans équivoque : « Il y a beaucoup d’athlètes des Jeux mondiaux militaires qui ont été très malades. On a eu un contact avec le médecin militaire récemment qui nous a dit : je pense que vous l’avez eu parce qu’il y a beaucoup de gens de cette délégation qui ont été malades. »

Pour rappel, jusqu’à aujourd’hui, le premier cas reconnu de Covid-19, en Chine, remonte au 17 novembre. Les Jeux mondiaux militaires – près de 10 000 athlètes représentant 100 nations – se sont, eux, déroulés du 18 au 27 octobre. Ils étaient déjà apparus dans la chronologie des événements lorsque Zhao Lijian, porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, avait laissé entendre sur Twitter, le 12 mars, que le coronavirus pourrait avoir été introduit par la délégation américaine y ayant participé.

Ce mardi, BFMTV a aussi fait état, sous couvert d’anonymat, du témoignage d’un des 281 athlètes français présents à Wuhan et « tombé malade tout comme plusieurs membres de la délégation française » à son retour.

Élodie Clouvel, de son côté, n’a pas souhaité donner suite à nos sollicitations pour reparler du sujet. Sa sortie médiatique du 25 mars n’aurait pas forcément été du goût de la hiérarchie militaire. […] Des athlètes tricolores, présents à Wuhan, avaient pourtant reçu, il y a quelques semaines, un appel de l’armée pour les rassurer. « On nous dit : il n’y a pas de risque, vous êtes repartis le 28 octobre et le virus est arrivé le 1er novembre », témoigne l’un d’entre eux.

[…]

Lire l’intégralité de l’article sur leparisien.fr

 


 

Covid-19 : un cas testé positif fin décembre en France, selon un chef de service réanimation

Un professeur de réanimation en Île-de-France a exhumé un prélèvement du 27 décembre d’un malade suspect, qu’il affirme avoir testé positif au Covid. Selon lui, le virus aurait circulé en France avant la date officielle des premiers cas, fin janvier.

 

Le professeur Yves Cohen pense avoir détecté un des tous premiers cas de Covid-19 sur le sol français, fin décembre. Cette date contraste avec les données officielles françaises, qui recensent les premiers malades, le 24 janvier. Le patient en question aurait séjourné à l’hôpital Jean-Verdier de Bondy (Seine-Saint-Denis), et a été testé pour une pneumonie le 27 décembre.

Yves Cohen, chef du service réanimation des hôpitaux Jean-Verdier et Avicenne à Bobigny, (Seine-Saint-Denis) et l’interniste Jean-Ralph Zahar ont eu l’idée de ressortir des tests PCR effectués sur des patients pour des maladies respiratoires avant les débuts de l’épidémie. En effet, ces tests ne sont pas limités à la détection du coronavirus, mais ils sont utilisés de longue date pour d’autres maladies respiratoires. Il leur a juste suffit d’exhumer les prélèvements qui avaient été congelés.

« On a repris toutes les PCR testées chez des patients qui avaient des pneumonies en décembre et janvier pour lesquels un diagnostic était négatif », a-t-il expliqué sur le plateau de BFM TV le 3 mai. « Et sur les 24 patients, nous avons eu un positif au Covid-19, le 27 décembre, quand il était hospitalisé chez nous, à Jean-Verdier », a-t-il affirmé.

Ce patient aujourd’hui tiré d’affaire, avait été malade quinze jours et a contaminé ses deux enfants. N’ayant pas voyagé avant son hospitalisation, le patient concerné ne s’explique pas comment il a été infecté au Covid-19. Son épouse n’a pas développé l’infection. Le professeur se demande si elle n’a pas contracté le virus en restant asymptomatique.

 

L’épineuse question des patients « zéro »

Ce malade de Bondy serait-il le patient « zéro », le tout premier contaminé d’Île-de-France ? Officiellement, les premiers cas de Covid-19 en Europe ont été détectés sur le territoire français, le 24 janvier. Mais depuis ces annonces, les chercheurs suspectent une arrivée du virus en Europe bien plus précoce, comme le suppute une étude de l’Institut Pasteur publiée le 28 avril.

En Italie, les premiers malades n’ont été identifiés que le 20 février, en Lombardie. Mais le mathématicien Stefano Merler, de la fondation Bruno Kessler, après l’étude des courbes de ces premiers cas, en est arrivé à la conclusion que le virus se répandait avant cette date. « En janvier, bien sûr, mais peut-être même avant. Nous ne le saurons jamais », a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse avec l’Institut supérieur de la santé italien le 24 avril.

En Chine, les scientifiques estiment qu’il sera très difficile de retrouver le patient zéro, à cause du « grand nombre de données complexes » et des « cas asymptomatiques », selon Liu Peipei, un expert du Centre chinois de contrôle et de la prévention des infections, intervenant à une conférence de presse le 28 avril. Les données officielles fournies par la Chine à l’Organisation mondiale de la santé (OMS), établissent les premières contaminations dans le pays au 8 décembre 2019. Mais le South China Morning Post, un quotidien basé à Hong-Kong, déclare avoir consulté un rapport gouvernemental établissant qu’un des premiers patients a été contaminé dès le 17 novembre 2019. Et selon une étude chinoise publiée dans la revue scientifique médicale britannique The Lancet, le premier cas de Covid-19 aurait été identifié le 1er décembre 2019.

 

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

25 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Et si le virus avait été délibérément "lâché dans la nature " au moment des jeux militaires mondiaux pour être répandu efficacement et a coup sûr à travers le monde ?
    Je ne pense absolument pas a une volonté chinoise , qui serait complètement contreproductive.
    Comme la rappelé Soral, le laboratoire P4 de Wuhan est une "co-production" Sino-Franco-Etasuniene.
    Et des personnes nuisibles capable de fomenter une telle saloperie mondialiste, il y en a à foison autant en France qu’ aux USA.


  • Si des précautions avaient été prise au bon moment par des gens responsables que nous payons très chère, et un système de santé qui nous coute la peau du cul nous n’en serions pas rendu là .
    Maintenant que le réveil va être très dur à cause de l’incompétence de glands qui auront mis le pays dans une grande difficulté économique, avec des faillites et l’enfermement de la population sans oublier de le sanctionner parce qu’il a mis un pied dehors après avoir acheté des bouteilles de coca .
    Si ça ce n’est pas la cause de responsables au gouvernement, alors qui est responsable ? Il ne suffit pas de vivre grassement sur la bête pour dire après, ce n’était pas moi et je vais m’amnistier .


  • 10 000 athlètes issus de tous les pays du monde, réunis en un seul endroit.
    Cà sue, ça souffle, çà transpire ... donc çà se contamine bien !
    De plus c’est jeune et en bonne santé ... donc çà résiste bien, tout au plus quelques petits malaises, mais çà ne meure pas ... donc pas d’alerte !
    Et après tout le monde rentre dans son pays avec le précieux cadeau à distribuer à ses compatriotes, sans modération !
    Reste une question : C’est kiki l’a amené le petit virus couronné ?


  • Témoignage personnel : mon grand père de 84 ans, a fait une pneumonie plutot sévère en Décembre. Il vit dans en Seine Saint Denis. Pas de réanimation ni d’hospitalisation mais plusieurs semaines ou il a été très affaibli. Aucun facteur de risque chez lui, il a récupéré normalement et est actuellement en très bonne santé. Aucune infection dans son entourage proche. Peut etre était-ce tout autre chose que ce virus mais ça pourrait coïncider.

    Si les premiers cas chinois ont été recencés fin Novembre, ca fait probablement un moment que le virus circule tout autour du monde compte tenu des echanges et autres voyages personnels et commerciaux.


  • #2456403

    Si le Covid19 était donc bien présent cet hiver, inconsciemment en Île de France pendant cette période de grève, nous avons voyagé en transports en commun tassés comme des sardines. Pourquoi n’y a t-il pas eu plus de propagation...

     

    • Oui bonne question.
      C’est comme les marins du navire de la Marine américaine, l’USS Kidd, qui ont pu contracter le coronavirus après plus d’un mois en mer sans aucun contact avec la terre.
      Le navire avait quitté Pearl Harbor le 20 mars 2020, et c’est seulement le 22 avril qu’un premier marin a commencé à présenter des symptômes de la maladie.


    • @Marie Claude,

      Personnellement, je pense qu’il y a eu beaucoup plus de gens qui ont attrapé ce virus qu’on veut bien nous faire croire.
      Le chiffre que l’oligarchie politico-médiatique nous avance avec les seulement 9 ou 10% de la population touché, est le justificatif de la continuité des mesures de restrictions des libertés individuelles. L’oligarchie ne veut pas sortir du confinement (voir la dernière vidéo d’AS ). Dès qu’il y aura une remontée officielle de cas : rebelotte le confinement, ou alors vaccination obligatoire ou encore flicage de la population via le traçage...
      Dans mon cas, après réflexion, j’ai eu tous les symptômes mi-février (donc avant confinement ).
      J’ai tousser à m’en arracher les poumons pendant une semaine, en me levant le matin, mon t-shirt était trempé (donc je devais être fiévreux ), et ma compagne m’a rappelé récemment que je lui est fait la remarque que je ne trouvais pas de goût aux aliments. Pas de nez qui coule en revanche. Vu que je suis fumeur, j’ai pensé à un moment que c’était dû à la clope. Ça a duré une semaine, je me suis soigner comme pour un rhume avec tisane le soir. Toute ma petite famille c’est enrhumé après moi, mais sans quinte de toux.
      Je suis persuadé aujourd’hui d’avoir déjà eu ce virus.
      Je me rappelle également qu’à cette période là, beaucoup de mes collègues de travail avaient des symptômes grippaux.


    • #2456521

      Parce que c’est d’la merde ! Zavez pas vu le dernier SAPTR ?



    • Pourquoi n’y a t-il pas eu plus de propagation...



      C’est un peu comme en physique quantique, ce coronamachin n’existe que lorsqu’il est médiatiquement observé


  • il court il court le covid,
    il est passé par ici ,
    il repassera par là.
    C’est de plus en plus l’arlésienne leur machin. difficile de garder son sérieux :
    des négatifs qui sont contagieux des positifs qui ne le sont pas : on est en pleine physique quantique.
    Mangez en, c’est gratuit ; et si vous trouvez que ça a un goût de pisse, soyez heureux c’est que vous n’êtes pas porteurs.


  • Le mensonge est la base du capital, donc rien d’étonnant à ces dissimulations, qui vinrent d’abord de chine. Les autres ayant embrayé. D’ailleurs pourquoi des athlètes US plutôt que d’autres ?
    Rechercher le patient zéro au Wuhan où il y a eu comme un léger changement démographique, c’est sérieux ? On a l’impression que leur but reste la survie bourgeoise comme d’ailleurs partout dans le monde.


  • J’ai eu tous les symptômes de cette maladie, mal de gorge, poumons qui brûlent, énorme fatigue, fièvre, migraines, perte du gout et de l’odorat entre la dernière semaine de décembre et la première de janvier. Ce n’était pas du tout comme la grippe ou autres symptômes habituels. J’étais à Paris les deux semaines précédentes


  • J’adore l’argument "vous êtes partis le 28 octobre et le virus n’est apparu que le premier novembre !" Balaise l’armée française, elle connaît au jour prêt l’apparition de virus.
    Par contre sur le fond, je pense que le virus s’est bien échappé du laboratoire bien avant la date officielle mais le problème est que les infectés en bonne santé (des athlètes par définition ) n’ont que peu ou pas de symptômes d’où le retard des alertes et la large propagation dans les pays occidentaux qui ont sans doute envoyé le plus de représentants.
    Ceci dit ça n’explique pas la disparition de la grippe saisonnière qui aurait donc laissé gentiment la place à son pote le covid 19.


  • N oublions pas que la souche A part des USA, en août dernier. Des personnes ont développé des pneumonies aiguës, et sont morts sous respirateurs artificiels. Ils ont dénoncé le vapotage, mais comme des médecins expliquaient que c était impossible, ils ont répliqué le vapotage de cannabis !
    Puis, ils ont fermé en urgence le labo de Fort Dietrick.
    La souche B est en Asie, Wuhan. Rapporté volontairement ou non, par des militaires US.
    La souche C est en Europe.
    Les morts de pneumonies aiguës en Italie, ont débuté en octobre. Après la vaccination contre la grippe, ils ont du faire une deuxième campagne de vaccination contre les pneumocoques.
    En France, la base de Creil a lâché les militaires dans la nature. Pour faire diversion, ils ont été chercher les expatriés français à Wuhan.
    Enfin, le labo de Wuhan est financé par les USA et la France, sans oublier que Pompeo, était directeur de la CIA pendant deux ans...il peut toujours accuser la Chine, il tombera de toutes façons, avec les autres.

     

  • On nous dit : il n’y a pas de risque, vous êtes repartis le 28 octobre et le virus est arrivé le 1er novembre », témoigne l’un d’entre eux
    Un peu comme le nuage radioactif de Tchernobyl en 1986 quoi...

     

    • Le but est d’intégrer l’idée d’épidémie, le vrai fond de commerce, feignant l’incompétence ou l’appât du gain pour encore plus effrayer le poltron de base. Et pour les seuils de radioactivité, il y a sans doute beaucoup de mensonge. Comment peut on croire qu’une chose peut se propager à travers des millions de corps à partir d’un malade ? Et pour revenir chaque année...
      Pour gagner des milliards en matière de santé, il n’y a pas trente six solutions. C’est mensonge et fabrication maison, point barre. Il faut comprendre comment ils font, qu’ils mentent tout le monde le sait.


  • Et si les Chinois avaient raison ?
    Ce pourrait bien être la délégation américaine des Jeux militaires qui leur aurait rapporté le "mistigri".

    Alors que les athlètes américains ont pour habitude de super-dominer toute compétition d’athlétisme internationale, ils ont ramené de ces Jeux zéro titre et zéro podium : https://fr.wikipedia.org/wiki/Athl%...

    Comme si ces athlètes étatsuniens avaient été complétement hors de forme, non pas après la compétition comme certains Français, mais pendant celle-ci.
    On est donc en droit de supposer qu’ils se seraient présenter aux Jeux avec le coronavirus et non pas qu’ils l’aient chopé à Wuhan.

    Quant aux pressions qu’exerce l’état major des armées sur ses bidasses pour qu’ils se taisent, elles ne font que confirmer que le qualificatif de "grande muette" qui leur est attribué n’est absolument pas usurpé.

    Quoi qu’il en soit, ce serait aux journaleux d’enquêter sérieusement sur ce sujet, mais ne rêvons pas. Tous les chercheurs de vérité ont été débarqués des médias mainstream depuis déjà fort longtemps. Leur rôle consistant désormais à se contenter de relayer le story-telling concocté par leurs employeurs. Ces derniers faisant tous parti de la caste anti-peuple des milliardaires


  • En continuant à remonter le temps, on peut retrouver une épidémie "mystérieuse" (selon les termes du CDC) de pneumonies durant l’été 2019, ici un article de la presse US du 06/09/2019, le suspect N°1 était alors la e-cigarette :



    The Centers for Disease Control and Prevention reported a rising number of cases of mysterious pneumonias linked to vaping on Friday. Now, the agency reports 450 people from 33 states and one U.S. jurisdiction have been affected.

    Three deaths have been confirmed, authorities said, and another is being investigated.



    https://www.statnews.com/2019/09/06...


  • non seulement cela et en plus ils cachaient 136 millions de masques qu’ils n’ont pas mis à disposition des soignants !

    des soignants sont morts à cause de leurs escroqueries .

    c’est pas sur leurs balcons que les charlis doivent taper avec leurs casseroles .
    mais ils sont devenus complétements cons en france ?

    ils tapaient sur leurs balcons avec leurs casseroles pendant que le gouvernement cachait 136 millions de masques ! depuis des mois ! et faisait crever des milliers de gens .

    putain mais réveillez vous les français , arrétez d’étre cons , vous devenez une menace pour votre entourage .


  • Ce coronavirus 19 circule depuis l’automne/début d’hiver et n’est pas plus dangereux que les quatre autres souches de coronavirus qui circulent en europe chaque automne/hiver depuis des décennies et dont tout le monde se foutait jusqu’à lors.

    Tout cela (ne pas soigner correctement les malades, confinement, gestes barrières, surveillance généralisée, panique et ruine économique en conséquence) est une gigantesque arnaque criminelle.

    J’espère qu’ils seront punis très sévèrement pour cela.


  • #2456726

    ce n’est pas compliqué a savoir , ça ne remonte pas a mathusalem cette histoire , un test sanguin , recherche d’anticorps au covid19 et la réponse est clair !


  • je suis complotiste
    j’ai souvenir d’un article sur le site qui évoquait les sorties inopportunes de matériel des laboratoires militaires américains au rythme de 1 tous les 3 jours sur les 10 dernières années (article sur le site y’a loin)
    gates a fait des expériences sur le coronavirus mais qu’avec des animaux, donc sans conséquences, c’est pour ça qu’il ni y’a pas d’expérimentation animale, ça sert à rien...
    à ce niveau ça devient de l’art


  • J’ai eu tous les symptômes du Coronavirus la semaine de 22 février. Fièvre, angine, toux grasse à m’en racler les poumons, perte du goût et des odeurs, rémission rapide puis rechute puis plus rien. Ma fille et ma nana aussi, et sans qu’on se soit vus mon frère et sa femme et ses enfants aussi. Tisane, miel et vitamine C.
    Nîmes et Narbone.
    Aucunes séquelles nous sommes tous en pleine forme.


  • #2457008

    1er message pour moi sur le site...
    Si en tant que musulman convaincu je ne peux adhérer à l’ensemble de l’idéologie défendu par ER, j’éprouve cependant un profond respect pour le travail de plusieurs penseurs du site (Mr Soral, Mr K...). Le travail de réinformation est essentiel afin de mettre à mal le projet de chaos et de guerre civile souhaitée par l’oligarchie sataniste mondiale...
    Ex boxeur pro, j’estime connaître mon corps et être à son écoute. C’est ainsi que mi Novembre je fus pris d’une fatigue intense inconnue pour moi jusqu’alors, de courbatures, et de nombreux symptômes neurologiques (état de confusion, trou de mémoire pour trouver mes mots, perte d’équilibre, maux de tête inhabituels...). Lorsque je tentais de décrire mon état à des proches, la phrase récurrente que j’employais était : "j’ai l’impression que mon cerveau manque d’oxygène...".
    Inquiet qu’à 43 ans ma santé se détériore, alors que ma robustesse m’avait souvent permis de faire face aux coups durs de la vie, que nous connaissons pour beaucoup, je me decidai mi décembre à faire un Check up santé. Le bilan sanguin ne révéla rien...
    C’est en lisant, en Avril, un article sur les "nouveaux" symptômes neurologiques relevés, que je fis le lien. Pour l’anecdote, après vérification de mes relevés bancaires, je me remémora une discussion avec le gérant d’un "buffet à volonté " chinois, proche de mon domicile. J’ai été régulièrement manger la bas en octobre et début novembre (2 à 3 fois/semaine), et je fus étonné de ne pas y voir le "patron". Lorsque de nouveau il fut présent, il m’expliqua avoir été très malade (une grippe selon ses dires...). Il est à noter que l’ensemble du personnel est chinois, et fait régulièrement des allers/retours au pays, comme tous migrants venus gagner sa croûte honnêtement, afin d’aider sa famille...


Commentaires suivants