Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Punir (et faire payer) les pauvres

Par Seb Musset

Régulièrement ton monarque te sort ses petits bras musclés pour te jurer ses grands dieux que cette fois il va terrasser l’insécurité.

Ça travaille ton imaginaire, et tandis que tu crains ce qui pourrait t’arriver tu ne lui reproches pas ce qu’il a raté.

Dans Punir les pauvres, Loïc Wacquant a décrit le processus du tournant pénal américain des années 80 dont les noirs subirent principalement les frais : Au fur et à mesure que s’atrophie l’état providence, se développe sur le terrain un état policier concentrant l’essentiel de sa répression sur les pauvres.

Nous vivons le remake à la française.

Le rôle primordial de la télévision. Désormais est diffusée en trois huit sur les chaines gratuites de la TNT (des amis du monarque) une bien piètre image de La France d’en bas (celle qui regarde justement). On dirait du Ettore Scola : Affreux, sale et méchant.

Pauvre, obèse, illettré, fraudant les allocs, le RMI et la sécu, éduquant comme un manche ses enfants criminels multi-récidivistes à 9 ans : Le pauvre tabasse sa femme et n’est jamais assez courageux au travail comparé à ces spécimens extra-terrestres de dévotion salariale qu’on lui oppose à chaque reportage.

Pauvre ou bien parti pour le devenir, il faut que cela rentre dans son crâne, qu’il fasse gagner du temps à la police et de l’argent à l’état : Qu’il se considère d’emblée comme coupable.

Coupable d’être pauvre. Tandis que d’autres capitalisent en attendant l’acte II de la crise, dynamisent fiscalement, échappent à l’impôt en toute légalité, se confectionnent des retraites chapeaux à 1400 siècles de SMIC, que le pouvoir abandonne tout sauf sa jouissance personnelle, le bien-être fiscal de ses amis fortunés et sa sécurité, vénérant lui-même l’idole argent, le pauvre va payer pour son crime : il n’est pas riche.

- Il paiera au nom de la culture du résultat et d’une loi en 50 tomes que nul n’est censé ignorer : Un état policier bien managé fait rentrer beaucoup d’argent.

- Il paiera par la privation de ses libertés, pour avoir téléchargé ce film dont il n’aurait pu payer la place en salle ou pour avoir voler ce steak au Kipositive discount du quartier parce que le dix du mois il n’a déjà plus de monnaie. Ah les belles prisons privées que les promoteurs immobiliers vont pouvoir construire avec cette manne de coupables !

- Il paiera de sa vie, parfois.

- Les moins pauvres d’entre lui paieront également via une taxation indirecte, inique et camouflée, et rejoindront plus tôt qu’ils ne le croient les rangs des fauchés.

Bref, le marché du malheureux est promis à l’expansion et aux coups de colère.

C’est à cela aussi que sert l’état policier : Préserver le pouvoir de l’insurrection qui vient.

Des solutions politiques ? Oui, si elles vont radicalement à l’inverse du processus de destruction actuellement à l’œuvre :
- Une forte taxation des riches,
- La création d’une banque d’état,
- La garantie par celui-ci que chaque citoyen ait un toit, des soins décemment remboursés, une alimentation équilibrée aux coûts et aux conditions de production rationnels, un enseignement sanctuarisé,
- Le relèvement du salaire minimum, le renforcement des droits du travailleur et de celui qui ne travaille pas.

Des blessures méprisées par le monarque, qui deviennent intolérables au quotidien pour de plus en plus de ses sujets. Une fois soignées, elles feraient pourtant baisser l’insécurité plus qu’il ne le fera jamais.

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

2 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #11851
    le 28/04/2011 par karimbaud
    Punir (et faire payer) les pauvres

    Je suis l’premier...quelle pitié (depuis décembre 2009) !..................................çà en dit long sur l’impuissance que ressentent les gens, même au niveau du commentaire que l’on ne prend même pas la peine de faire (cause perdue d’avance pense-t-on peut-être ?), dès que l’on aborde ce qui devrait être la première préoccupation d’une société digne de ce nom : l’injustice !


  • #34117
    le 29/07/2011 par Jargon Nautique
    Punir (et faire payer) les pauvres

    Merci pour ce montage accompagné des commentaires explicites.
    La toile doit se draper de reportage correctement documenter pour comprendre la fête qui se prépare.