Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Quels intérêts à la création d’un "Kurdistan" ?

Le pétrole pour les États-Unis, la dislocation du Proche-Orient pour BHL

L’instabilité régionale et la guerre pour déloger Daech de Mossoul, ainsi que l’état actuel du système politique irakien rend possible l’apparition d’un État kurde indépendant, mais les États-Unis n’y sont manifestement pas intéressés.

 

L’apparition d’un Kurdistan indépendant en Irak n’est sans doute pas dans l’intérêt des États-Unis, car un tel État demanderait davantage de soutien financier et militaire que ne reçoivent à présent les Kurdes faisant partie de l’Irak, estime Steven Cook, du Conseil américain des Affaires étrangères.

« Les politiciens américains sont opposés à l’indépendance kurde, craignant que l’éclatement de l’Irak ne débouche sur une effusion de sang, ne torpille la sécurité de la Turquie et ne provoque un conflit avec l’Iran. Bien des analystes affirment également qu’un État kurde ne serait pas économiquement viable », indique l’expert dans son étude.

Et d’expliquer que les Kurdes ne manqueraient pas alors de réclamer une assistance économique, vu le nombre important de réfugiés syriens à leur charge. « Le seul intérêt concret poursuivi par les États-Unis sur les territoires kurdes, c’est le pétrole, et cette ressource peut bien pousser Washington à s’ingérer enfin dans le destin du Kurdistan », a estimé pour sa part l’américaniste Alexandre Assafov, interviewé par RT. Et de rappeler que depuis les cinq dernières années, les États-Unis avaient inclus plus d’une fois dans la sphère de leurs intérêts des pays riches en pétrole.

« Ils savent qu’il existe encore des gisements non prospectés sur les territoires kurdes. Et c’est cette seule raison pour laquelle cette région est importante pour les Américains. Ils peuvent instaurer leur contrôle sur le Kurdistan irakien, en le rendant dépendant de Washington. Et tout cela rien que pour s’assurer un accès facile aux gisements », souligne l’interlocuteur de la chaîne de télévision russe.

Il prévient toutefois qu’avec l’arrivée au pouvoir du président élu américain Donald Trump, tout le concept de la politique extérieure des États-Unis sera modifié. « Il a été bien explicite en déclarant que l’Amérique n’organiserait plus de coups d’État dans d’autres pays, cela coûtant cher et ne profitant pas à Washington. Aussi, n’est-il pas à exclure que le Kurdistan irakien soit laissé tranquille », indique M. Assafov.

Or, il y a plus de deux ans quand le groupe djihadiste État islamique a occupé Mossoul, le président du Kurdistan irakien, Massoud Barzani, a déclaré que Bagdad n’était pas capable de garantir la sécurité des Kurdes et que c’était la raison pour laquelle ces derniers avaient la ferme intention d’avancer vers l’indépendance absolue.

« En réalité, les Kurdes sont aussi nécessaires à l’Irak que l’Irak est nécessaire aux Kurdes », affirme Steven Cook. Et d’ajouter que les uns sans les autres, ils ne pourraient tout simplement pas nettoyer des terroristes Mossoul et le nord-est du pays.

« En dépit des méfiances entre Erbil (capitale du Kurdistan irakien, ndlr) et Bagdad, les troupes arabes loyalistes de l’Irak et les insurgés kurdes se complètent et se renforcent mutuellement », lit-on dans l’ouvrage de l’expert américain.

Sur le projet américano-sioniste pour le Proche-Orient,
lire chez Kontre Kulture :

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

15 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1643743

    Si vous étiez Kurde et que les terres de vos ancêtres étaient sous la coupe de fanatiques nationalistes arabes baathiste comme c’était le cas en Syrie et en Irak, mais aussi sous la coupe de fanatiques nationaliste turc et perse chiite pour le Kurdistan iranien. Ne souhaiteriez vous pas créer un état nation kurde indépendant réunissant tous ses enfants ? Moi je suis de souche kabyle, je comprend tout à fait les kurdes, je les jalouse même. Bravo à eux et bon courage.

     

    • #1643792

      Non c’est des conneries pour ignorant ça...
      La réalité c’est qu’un Kurdistan c’est surtout un israël 2, un deuxième pays qui sera ami avec israël et les américains au beau milieux des pays arabes qui ne peuvent blairer ni l’un ni l’autre et a juste titre alors non merci on veut pas d’un Kurdistan.


    • #1643841

      Vive le Kurdistan libre ! comprenant le sud-est de la Turquie, le nord de la Syrie, le nord de l’Irak et une partie de l’Iran . Justice pour le peuple kurde !


    • Les Kurdes sont composés de peuples qui ne parlent pas la même langue ! donc c’est une astuce de l’Empire de nous les présenter comme un seul peuple


    • #1645360

      @Alexou Ton commentaire pue l’arrogance quand même, t’es qui toi, t’es arabe, t’es originaire de la région ?
      En quoi es-tu légitime pour prétendre que le combat des Kurdes (en tout cas de certains d’entre eux) pour leur autonomie et/ou indépendance ne l’est pas ? Et encore cette manie de mettre les Arabes sur un piédestal et en faire les gentils de la région ; l’impérialisme arabe ne te dit rien ?
      Tu crois que les Arabes ne sont pas également des envahisseurs dans la région ?
      Ils ne peuvent pas blairer les Kurdes à juste titre ? Bah dans ce cas crois-moi que l’inverse est tout autant valable, les Kurdes ne peuvent pas blairer les Arabes et ce également à juste titre :)


    • #1649058
      le 23/01/2017 par jojo l’affreux
      Quels intérêts à la création d’un "Kurdistan" ?

      Sans prendre position sur le bien-fondé de telle ou telle position, le problème Kurde est uniquement la conséquence de 1000 ans d’impérialisme Arabe dans la région ! Il faut rendre à César ce qui appartient à César, pour une fois que le problème ne vient pas du colonialisme des méchants blancs.


  • Pour avoir rencontré des réfugiés politiques kurdes en Angleterre il y a une poignée d’années, je peux vous dire que ces "dissidents" étaient très excités à l’idée que plusieurs pays régionaux finissent morcelés par Daech et la guerre en général, afin que cela finisse par leur permettre d’avoir un Etat kurde... (je ne généralise évidemment pas avec tous les Kurdes)

    Ca m’avait mis la puce à l’oreille, surtout en voyant à quel point les médias occidentaux étaient à fond derrière les combattants kurdes. (avec l’arrivée de BHL, tout cela s’éclaircit enfin)

    Bref, on pourrait se demander si finalement, le but de la guerre contre la Syrie n’était pas de créer une principauté wahabbo-salafiste (difficile à soutenir devant l’opinion publique), mais plutôt un Etat kurde... (très facile à soutenir devant l’opinion publique)

    Sachant que tout ce qui importe pour l’Empire, c’est de morceler les pays sur des lignes ethno-confessionnelles, afin de les affaiblir. Donc la solution kurde serait plus viable sur le long terme. (moins dingues et incontrôlables que Daech, appréciés par le public occidental, etc)

     

    • #1643842

      Depuis le Traité de Sèvres qui leur promettait un Etat, c’est à dire depuis 1920, les Kurdes attendent que la communauté internationale tienne sa promesse . Cela fait 96 ans qu’ils attendent !


    • #1643943

      Les kurdes...Marco Polo en parle déjà dans son" Livre desmerveilles" comme d’un peuple de farouches exités , passablement sanguinaires . Les caractères des peuples évoluent peu au fil des siècles , surtout si , comme les kurdes ils ne sont pas soumis au métissage .


  • Les US sont redevenus premier producteur mondial de pétrole. Les producteurs de pétrole de schiste ont réussi à tenir bons malgré la baisse des prix en restructurant leur activité.
    Donc je vois pas trop en quoi ils auraient besoin du pétrole du Moyen-Orient aujourd’hui...


  • #1643960

    Quels intérêts à la création d’un "Kurdistan" ?
    Si la France avait été morcelée en 1815 (comme prévu par certaines nations) ; que dirions nous aujourd’hui : Quels intérêts à la création d’une "France" ?
    Est ce l’avis des USA ou BHL qui priment ?

     

    • #1644109

      Vous avez raison , l’intérêt sera pas pour eux , et encore moins pour les
      pays environnants , les USA et autres se sont trop investis à les soutenir
      pour être désintéressés.....


  • #1644103

    Pour ma part , je pense que ces kurdes font le bonheur des occidentaux
    (USA) en particulier , car par le biais de ces sépartistes , ils veulent créer
    le morcellement de cette contrée riche en pétrole , les Kurdes d’ailleurs
    concrétiseront leur indépendance régionale que le jour ou ils auront
    signé des accord très avantageux avec les USA et occidentaux , ils
    attendent cela depuis très longtemps , c’est pour cela que les Kurdes
    sont autant soutenus et depuis très longtemps .

    L’appas du gain les feront se mettre dans la gueule du loup , au lieu
    de soutenir le pays dont il dépendent , se consolider , se protéger du
    profiteur étranger , leurs gains seront du gagne petit et ils ne seront
    pas libres , ils auront tout gagner , bien mal acquit ne profite jamais !

     

    • #1644509

      Lire et recommander le livre "scénario énergétique 85-2025" commande par le Pentagone, en 1975 au MIT et sorti en 1979, qui demande : faites-nous des recommandations pour que "la dernière calorie sur Terre sera américaine". 47 experts tries,dans différentes formes d’énergies, ont fait les recommandations dont voici quelques unes :
      - mettre la main sur les grandes réserves le plus tôt possible avant que leurs pays ne développent des défenses adéquates
      - freiner la consommation locale pour préserver les gisements
      - laisser en dormance les gisements non révélés (ou sont les HC du Nil ?)
      - ....


  • #1647418

    Pour répondre au titre ,il faut violer le sacrosaint principe de l’intelligibilité des frontières .
    créer un état kurde est une étape importante dans la stabilisation de la région ,une guerre entre un état kurde et un état arabe serait bien moins destructrice qu’une guerre entre les irakiens kurde et les irakiens arabes .
    les guerres entre ethnie sont très destructrices elle se font a coup de massacre ,elles sont émaillé de violes de déplacements de population elles aboutissent a des famines et a une destruction total du pays concerné ,pour s’en convaincre il suffit d’étudier des guerres comme celles de Yougoslavie ,du Rwanda ,du biafra (Nigeria ),du Congo ,du soudan ...etc.
    En comparaison les guerres entre états sont plus humaines ,les civiles sont protégé ,les infrastructures non stratégiques ne sont pas ciblé et elles se règlent rapidement par le jeux diplomatique pour s’en convaincre il suffit d’étudier des guerres comme celles entre ,l’inde et le Pakistan ,l’UK et l’argentine ,la Libye et l’Égypte ,l’Algérie et le Maroc ,la Russie et la Géorgie ...etc ,guerre rapidement oublié tant elles n’ont pas fait de vrai dégâts .
    Si j’étais un arabe du moyen orient ou un pers ou turc ...etc ,je préférait me battre dans l’armé de mon pays contre l’armé régulière de la république kurde ,plutôt que de me battre dans la milice de ma tribu contre une milice kurde ,rien que pour ça la création d’un Kurdistan serait nécessaire .