Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Questions sur les dangers d’un vaccin

Depuis qu’elle a reçu les trois doses du vaccin Gardasil, cette jeune fille souffre de troubles de l’équilibre, vomissements... Pour sa famille, le vaccin en serait la cause. Les spécialistes démentent.

Laëtitia, dans les logements de la gendarmerie de Digne où elle réside avec ses parents, rêve du Dr House. D’un médecin qui ne rabroue pas et qui pose enfin LE diagnostic sur les mystérieux troubles dont elle souffre depuis quatre ans.

Précisément après les trois injections, en 2008, du vaccin Gardasil, destiné à prévenir le cancer du col de l’utérus. C’est sa mère, Rachel Celli, qui a insisté pour qu’elle soit vaccinée, après avoir elle-même subi l’ablation de l’utérus en 2001.

"Ma fille avait 16 ans, elle était dans la ’cible’ potentielle des papillomavirus contre lesquels ce vaccin est sensé lutter, précise Rachel. Dans la famille, nous sommes pro vaccins, j’ai voulu la protéger. À la première injection, elle a eu de la fièvre mais cela allait encore. À la deuxième, la fièvre est montée à 40º, elle a été prise de vertiges, de violents maux de tête. En juin 2008, avant la troisième injection, ma fille n’allait pas bien du tout. Le médecin qui devait faire l’injection a contacté l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) pour s’assurer que sa santé n’était pas en danger. On lui a assuré qu’il pouvait la faire."

La chronologie n’est sans doute pas la reine des preuves pour les scientifiques mais, à partir de cet été 2008 et de la dose "NH13360", Laëtitia est passée du "côté obscur". Elle nous reçoit avec sa maman à l’ombre protectrice de sa maison.

"J’ai eu des migraines épouvantables qu’on ne soigne efficacement qu’aujourd’hui, je ne supporte plus le bruit et la lumière. Et encore moins la chaleur. J’ai des troubles de l’équilibre, je vomis au moindre effort. Sans parler des impressions de ’déjà vu’." Plus grave, elle a dû subir l’ablation d’un kyste de 6,5cm sur un ovaire. Et un délicat examen de l’intestin grêle pour savoir d’où venait sa pathologie.

Son parcours universitaire, au gré de ses hospitalisations, s’est fracassé en vol : après le bac, elle a raté deux fois sa première année de médecine à Marseille et sa dernière demande de dérogation a été refusée par l’université. "Votre état de santé ne le justifie pas", lui a-t-on répondu. À 20 ans, sa vie sociale est proche du zéro absolu.

"Difficile d’aller en boîte ou au soleil avec des amis dans cet état-là", se désole-t-elle en écartant sa frange brune. "J’essaye de la faire sortir, de l’emmener une demi-heure avec moi faire les magasins", reprend Rachel. Plus que complices de shopping, elles sont devenues enquêtrices sur internet en plus d’un parcours médical aux allures de marathon. "Laëtitia vient de subir un électrocardiogramme et une échographie cardiaque, détaille sa mère. Un dopler est prévu." Devant elle, elle étale résultats d’examens et pièces du dossier de santé, qui semblent submerger la famille Celli peu à peu.

"J’en veux à ces médecins qui lui disent de reprendre le sport et qui soupçonnent une’maladie imaginaire’." Mais le mal, même mystérieux, est toujours présent. "Laëtitia vit comme une femme ménopausée." Alors, sur le site officiel de l’Afssaps et sur tous les forums santé du Net, Rachel -qui a cessé de travailler- et Laetitia ont accumulé de l’information sur le Gardasil et ses effets indésirables. Pour elles, la vaccination est en cause.

"Un rapport américain parle de 94 décès et de milliers de troubles sérieux", souligne Laëtitia. Elles ont contacté un avocat, Charles-Joseph Oudin, spécialiste des problèmes de santé, qui défend une cinquantaine de victimes du Mediator, le fameux produit du laboratoire Servier causant des cardiopathies vasculaires.

Une autre jeune fille, Laura Agnès, 16 ans, de Rives (Isère) qui souffre de maux semblables et de poly-radiculonévrite (affection du système nerveux), mais n’a pas fait la troisième injection, a fait la même démarche. Toutes deux ont déposé un dossier à la commission régionale de conciliation et d’indemnisation des victimes. "Le fait de savoir si le Gardasil est efficace ou pas, s’il y a d’autres alternatives pour protéger les femmes du cancer du col de l’utérus, n’est pas mon débat, souligne Me Oudin. Il y a deux victimes qui ont développé des pathologies lourdes après le vaccin et ne les présentaient pas avant. Nous voulons établir s’il y a un lien. Pour le reste, on peut se poser des questions sur le matraquage dont a bénéficié le Gardasil."

Le laboratoire Sanofi-Pasteur MSD, qui fabrique le Gardasil, indique, par la voix du Dr Yan Leocmach, "qu’il compatit à la détresse de ces jeunes filles et collaborera totalement avec la commission d’indemnisation". Il rappelle que cette instance "peut dédommager une malade sans pour autant déterminer une faute". Alors que les spécialistes mettent en avant le rôle préventif fort du Gardasil, comme celui de son "parent" le Cervarix, dans un contexte général de méfiance sur la vaccination, Laëtitia veut "avant tout savoir et retrouver une vie normale, digne d’être vécue".

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

9 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #37426

    Et moi qui me souciait de ne pas avoir pu être vacciné !


  • #37444

    Merck (le fabriquant du produit) a tenté de rendre ce vaccin obligatoire pour les filles de 11 et 12 ans si elles veulent pouvoir bénéficier d’une quelconque scolarité.

    Les ventes du vaccin leur ont rapporté 235 millions de dollars en 2006. Les 3 doses coûtent la modique somme de 360 dollars.

    source : http://www.washingtonpost.com/wp-dy...


  • #37460
    le 12/08/2011 par Kanbei
    Questions sur les dangers d’un vaccin

    Les vaccins contiennent tous des métaux lourds très toxiques, ou au moins des protéines étrangères au corps humains qui sont également néfastes. Leur efficacité n’a jamais été prouvée scientifiquement, et la virologie moderne repose sur les travaux frauduleux de Pasteur. L’existence des virus pathogènes n’est pas mieux prouvée. Les maladies s’expliquent par le mode de vie et les carences nutritionnelles.

    Concernant cette malheureuse fille, ses symptômes sont typiques de l’intoxication aux métaux lourds, en particulier le kyste, les vertiges et les maux de tête (les vomissements aussi, du reste). Il existe des procédés de désintoxication tels que la désintoxication par ionisation (sorte d’appareil de bains de pieds), les injections de produits chélateurs, et toutes sortes de compléments alimentaires qui coûtent cher. Françoise Cambayrac, dans son livre "Vérité sur les maladies émergentes", en parle. Il y a aussi Russel Blaylock, dans "Health and Nutrition Secrets", et bien d’autres ouvrages.

    Certains dégâts sont irréparables, mais les sujets jeunes guérissent mieux et plus facilement. Ce n’est pas de la magie mais de la médecine, je poste ce commentaire au cas où des personnes soient intéressées.

    PS : E&R ferait peut-être mieux de parler beaucoup de ce genre de sujets, car c’est d’une importance cosmique, bien plus que tous les sujets relatifs au Moyen-Orient, avec tout le verbiage analytique ennuyeux ressorti à chaque fois. L’esprit analytique nous fait crever. Centrons-nous sur les choses sérieuses ; devenez monarchistes et chrétiens.


  • #37472

    Ne vacccinez pas vos enfants il vaut mieux traiter que de s’injecter du mal

    http://www.sylviesimonrevelations.c...


  • #37493

    est il vrais que pasteur était un franc macon protestant ?


  • #37558

    Aïe, vous me faites flipper les gars.
    ma fille a reçu ce vaccin il y a 3 ans... .... ....


  • #37607
    le 13/08/2011 par merlin
    Questions sur les dangers d’un vaccin

    Vaccin = poison
    J’ai quelqu’un de ma famille qui a été malade du syndrome de Guillain Barré, et je soupçonne les injections régulieres pour la désensibilisation d’une allergie, or ces injections contiennent de l’aluminium (comme les vaccins)
    Je vous conseille de regarder la video du libre penseur avec Claire Séverac sur "complot mondial contre la santé" ; ils parlent du gardasil brièvement et des vaccins

    http://www.dailymotion.com/video/xh...

    et aussi cette vidéo : "Un prochain scandale sanitaire, le Gardasil" : http://www.dailymotion.com/video/xj...

    Soit dit en passant j’ai aussi un proche décédé de la sclérose en plaques contracté à cause du vaccin Hépatite B


  • #37700
    le 13/08/2011 par Nicolas
    Questions sur les dangers d’un vaccin

    Je connais quelqu’un qui s’est fait vacciner lors de la campagne H1N1. Depuis, le ciel lui est tombé sur la tête puisqu’il est atteint d’une paralysie généralisée qui ne cesse de s’étendre.
    Ancien prof de sport, c’est quelqu’un d’assez athlétique qui avait l’habitude de faire de l’exercice et d’entretenir son corps.
    Lorsque la maladie s’est déclarée, il a été voir une neurologue qui, en premier lieu, était plutôt inquiète lorsqu’il lui a confié qu’il s’était fait vacciner.
    Il a fait par la suite une série d’examens dont les résultats n’ont démontré aucun lien entre la maladie et le vaccin, selon les médecins. Ils ont diagnostiqué une maladie de Charcot, parlent de maladie orpheline, mais sans donner aucune explication quand à la cause.
    Actuellement, la paralysie se renforce, non seulement il n’arrive quasiment plus à se déplacer, mais commence aussi à avoir des difficultés à déglutir, puisque les organes internes commencent également à se paralyser. Il est dans un tel état qu’il ne veut plus voir personne, restant seul avec sa femme. Bientôt, il n’arrivera plus du tout à s’alimenter.
    Dans quelques mois, il sera mort.


  • #43866
    le 08/09/2011 par Nicolas
    Questions sur les dangers d’un vaccin

    Je conclue mon message précédent du 13 août à 12h30. (#37700)

    L’homme dont je parlais dans ce message est bel et bien mort, étouffé.
    Il est décédé ce mardi 6 septembre 2011, les choses sont allées plus vite que je l’imaginais. C’est certainement mieux ainsi.