Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Qui est Richard Malka ?

Pour E&R par la revue Faits & Documents

Archétype du libéral-libertaire décomplexé, Richard Malka appartient à la bande de Charlie Hebdo, dont il est l’avocat depuis 1992. Ce très proche de Philippe Val qui se considère comme le « fils spirituel » de George Kiejman s’est fait connaître en défendant le « droit au blasphème » dans l’affaire des caricatures de Mahomet, tout en intervenant régulièrement contre Dieudonné. Considéré depuis lors comme le spécialiste du droit de la presse, il a été classé par le magazine GQ parmi les trente personnes les plus influentes des médias en France en 2010 et occupe depuis 2012 la 15ème place du Classement des avocats les plus puissants. Bref, celui qui passe ses vacances avec les Badinter est l’avocat qui n’en finit plus de monter, ayant défendu pêle-mêle Clearstream, le couple Strauss-Kahn-Sinclair, la crèche Baby Loup, Frédéric Haziza ou encore Beny Steinmetz, une des toutes premières fortunes d’Israël… Richard Malka est également l’avocat de l’escroc présumé à la taxe carbone Cyril Astruc, qui poursuit aujourd’hui Égalité & Réconciliation pour diffamation.

 

« Je n’ai aucun sens patriotique, mais j’aime ce pays pour sa culture qui possède une vrai tolérance à l’égard des écarts, des failles des uns et des autres en matière de sexualité. »

Richard Malka, Les Temps Modernes n°671

 

« DSK est accro au sexe ? Et quand bien même ? Lorsque Victor Hugo est mort, les putes ont dit : “Cette nuit, c’est gratis”, tellement il était bon client. »

Richard Malka, Le Point, 8 décembre 2011

 

« Ce disant, il se caresse le crâne – qu’il a lisse et rehaussé de deux oreilles piquantes. L’instant d’après il dégaine son sourire d’homme-enfant ami du genre humain, qui, selon l’expression d’une ami, “cherche à charmer toutes les poignées de porte”. Il ne comprendrait pas que l’une d’elles lui résiste. D’ailleurs, ni les hommes, ni les femmes, ni les enfants ne lui résistent vraiment […]. “Ce qui me fascine c’est la transgression, c’est Thanatos” s’enflamme celui dont des têtes de mort enlacent le poignet gauche. »

Le Point, 8 décembre 2011

 

« Il y a ces bottes de moto qu’il croise devant lui et ces bracelets de force qui lui font un poignet de fier-à-bras, jurant avec cette silhouette de gringalet […]. Il y a les succès de prétoire et un homme arrivé qui évoque ce “sentiment d’imposture qui ne le quitte jamais” […]. Petit dernier très materné d’une fratrie de trois, Malka n’a pas d’enfant et n’en veut pas. Il a beau être pour le mariage gay, ce célibataire hétéro se fiche de la conjugalité […]. Il a voté oui en 2005, Européen convaincu, pas tourmenté par le libéralisme économique. Il a zappé Royal en 2007, osant Bayrou puis blanc, ne supportant pas sa pudibonderie charentaise. Il a choisi Hollande dès le premier tour en 2012. On ne l’y reprendra plus. Il ne comprend pas que la gauche veuille punir les clients de prostitution, s’abstienne de légaliser le cannabis ou se tortille en mollassonne sur la laïcité. »

Libération, 15 octobre 2013

 

« Certains ont des morpions, moi j’ai Malka. »

Denis Robert, Le Point, 8 décembre 2011

 

 

« Fils spirituel » de Georges Kiejman, membre de l’équipe de Charlie Hebdo

 

Richard Malka est né le 6 juin 1968 à Paris 11ème dans une famille juive marocaine « qui ne jurait que par les maths » (Livres Hebdo n°652). Ainsi est-il le fils d’un tailleur pour dames originaire de Meknès et « ses parents sont des “juifs libéraux” qui tenaient à ce qu’il fasse sa bar mitzvah » (Libération, 15 octobre 2013). La seule personne à qui il doit des comptes, c’est sa mère, femme au foyer, Alice, « à la table de laquelle il dévore, si possible chaque samedi, la traditionnelle “tafina”, ce plat “étouffe-juif” marocain ». Elle « désespère, jure-t-elle, de marier son petit dernier » (Le Point, 8 décembre 2011). Il est en effet le cadet d’une fratrie de trois : un de ses frères est pneumologue tandis que l’autre, Alain Malka, diplômé de l’École nationale supérieure de l’aéronautique et de l’espace, a effectué toute sa carrière chez Air France, ayant été directeur général de la filiale Caraïbes Océan Indien (« un milliard deux-cent millions de recette ») avant de devenir en 2013 directeur général adjoint d’Air France Cargo.

« Petit dernier très materné » (Libération, 15 octobre 2013), Richard Malka a donc poursuivi ses études dans les écoles publiques du quartier La Roquette-Saint-Ambroise dans le 11ème arrondissement de Paris jusqu’au lycée Voltaire, où il obtiendra un bac C en 1986. Après avoir commencé des études en école de commerce, il s’inscrit en droit à Nanterre. Non sans avoir pensé devenir journaliste, il passe un DEA de droit des affaires (1991) et prête serment au barreau de Paris le 10 janvier 1992. Il entre immédiatement au cabinet de George Kiejman, chez qui il avait effectué son pré-stage. À cette époque, celui dont il se considère comme le « fils spirituel » est ministre socialiste.

Considéré comme le « dernier bouffon de Mitterrand » (Challenges, 4 novembre 2010), George Kiejman est membre du club Le Siècle, où il a été parrainé par Alain Minc. «  Ceux pour lesquels il plaide sont rarement des obscurs  », comme devait le résumer Le Monde du 4 octobre 1990. Il a notamment défendu François Truffaut, Jean-Christophe Mitterrand, Roger Hanin, Danielle Mitterrand, Jacques Attali, les États-Unis (procès Abdallah), la Licra, la Ligue des droits de l’homme, les éditions Hachette, la Sacem et TF1. Longtemps l’incarnation du courtisan éconduit, il deviendra finalement ministre de François Mitterrand entre 1991 et 1993. À propos de cette époque, Kiejman reconnaîtra avec beaucoup d’honnêteté : « Je n’ai pas été un grand ministre […]. Par l’apparence, j’étais le symbole de la gauche caviar » (Libération du 12 mars 2004). Il n’empêche que cette époque fut l’opportunité d’une véritable formation accélérée pour Richard Malka. Des années plus tard, en 2010, Malka obtiendra la relaxe de son mentor, poursuivi pour diffamation par Olivier Metzner et Françoise Bettencourt-Meyers : « La pression ne pouvait pas être plus grande. Je défendais mon père » (Le Point, 8 décembre 2011).

La deuxième rencontre structurante est celle qu’il fait, également en 1992, avec l’équipe de Charlie Hebdo, dont il va accompagner la renaissance. Cet « enfant de 1968 » est leur avocat depuis lors. Dans les années 1990, l’hebdomadaire s’en prend aux patriotes, au catholicisme et à l’armée et Malka gagne ses procès contre l’AGRIF (Alliance générale contre le racisme et pour le respect de l’identité française et chrétienne) ou contre Bruno Mégret. Dans la rédaction, c’est du directeur Philippe Val (1992 à 2009) que Malka est le plus proche. D’aucuns les diraient « meilleurs amis du monde » (Denis Robert, Acrimed, 19 décembre 2011).

 

Richard Malka par lui-même :

 

Philippe Val, comique reconverti en patron de presse, a commencé comme chansonnier en binôme avec Patrick Font. Connu sous le nom de « Font et Val », le tandem durera plus de 25 ans. Soixante-huitards libertaires, Font et Val se lanceront à plein dans la lutte contre le Front national, participant à de nombreux colloques, signant des pétitions, etc. Ils porteront même la bonne parole en loge (par exemple « Faut-il interdire Le Pen ? » devant la loge Pierre-Mendès-France du Grand Orient de France le 14 mai 1990). En juillet 1996, Font sera mis en examen pour « attentat à la pudeur et attouchement sexuel sur mineur de moins de quinze ans » et finalement condamné en mars 1998 à six ans prison ferme. Les experts psychiatres le décriront comme « un pédophile type ». Bien sûr Philippe Val arguera qu’il connaissait très mal Font (Charlie Hebdo, 11 septembre 1996). Au tournant des années 1990-2000, Philippe Val va largement évoluer vers une idéologie assez proche de celle des néo-conservateurs étasuniens de l’équipe Bush. Ses positions vont largement changer : lui qui avait été un antimilitariste virulent sera favorable à l’intervention de l’OTAN au Kosovo (avec des propos du type « on a appris la semaine dernière que les milices [serbes] faisaient boire de l’acide sulfurique aux enfants pour voir ce que ça fait », Charlie Hebdo, 23 juin 1999). Lui qui fut l’un de fondateurs du mouvement antimondialiste Attac défendra le « oui » (quand Cavanna, Siné ou Charb opteront pour le « non ») au référendum sur la Constitution européenne (il signera à cette occasion un pamphlet, Le Référendum des lâches. Les arguments tabous du oui et du non à l’Europe, Le Cherche-Midi, 2005). Il est également très hostile à l’Internet, signant notamment, en janvier 2001, un éditorial retentissant sobrement intitulé « Internet : la Kommandantur libérale » :

« À part ceux qui n’utilisent le réseau que pour bander, gagner en bourse et échanger du courrier électronique, qui est prêt à dépenser de l’argent à fonds perdus pour avoir son petit site personnel ? Des tarés, des maniaques […] des nazis, des délateurs. »

S’étant rapproché de Bernard-Henri Lévy, cet ami de Carla Bruni dirigera France Inter de 2009 à 2014.

Philippe Val s’en prendra violemment à Denis Robert suite à la publication de Révélation$ (2001) et La Boîte noire (2002) sur la banque Clearstream, dont l’avocat n’est autre que Richard Malka. Ainsi le directeur de Charlie Hebdo écrira dans l’hebdomadaire (10 avril 2002) :

« Nous n’avons pas parlé de ce livre parce que, en accusant sans aucune preuve sérieuse cette société dont le moins que l’on puisse dire est qu’elle ne participe pas à la transparence des mouvements financiers internationaux, il la renforce […]. J’ai d’ailleurs l’intuition que c’est la raison pour laquelle Richard Malka, défenseur incontestable de la liberté de la presse, a accepté cette affaire. »

Des années plus tard Val comparera encore les travaux de Denis Robert aux « Protocoles des sages de Sion » (Charlie Hebdo, 25 juin 2008). En avril 2011, au terme d’une dizaine années de rebondissements judiciaires, Denis Robert gagnera définitivement contre Clearstream. Le journaliste publiera alors un billet rageur contre ses principaux détracteurs :

« Ma victoire judiciaire – magnifique – contre Clearstream les a obligés in extremis à virer les passages me concernant et ma présence au générique. [Il fait référence au documentaire réalisé par Daniel Leconte Le Bal des menteurs (2011), NDA.]. Daniel Leconte n’est pas seul. Ils sont une petite bande avec Philippe Val, Richard Malka, un avocat qui est aussi celui de Clearstream et Élisabeth Lévy (l’ex de Malka). […] Ces types qui, depuis dix ans, ont voulu gommer une réalité. Malka et ses amis Val, Leconte, Lévy en tête de peloton. Ils ont perdu. J’ai gagné. Ce sont eux les falsificateurs. » (Politis, 17 avril 2011)

La liberté de la presse, la laïcité et le « droit au blasphème » comme étendard

 

C’est avec Charlie Hebdo et le fameux procès des caricatures de Mahomet que Richard Malka va connaître son heure de gloire. Une semaine après la publication des caricatures, il devait signer dans Libération (15 février 2006) une tribune intitulée « Religions, la critique libre pour tous ». Dans un remarquable exercice de pilpoul, il élaborait déjà son argumentaire contre l’accusation de deux poids deux mesures entre Dieudonné et Charlie Hebdo :

« Dans un cas, c’est bien une religion qui est en cause et la liberté de critique doit être permise quelle qu’elle soit, dans l’autre, c’est précisément une communauté qui est stigmatisée à raison de sa religion, ce qui devrait, pour le moins, être moralement condamné par tous, si ce n’est judiciairement, comme l’ont été les discours odieux de Catherine Mégret sur la communauté musulmane . Là encore, il n’y a pas “deux poids, deux mesures” ou alors, par honnêteté intellectuelle, il faudrait, sous prétexte d’accepter les diatribes de l’un à l’égard de la communauté juive, admettre ceux de l’extrême droite à l’égard des musulmans. »

Bien qu’il « se félicite d’avoir étudié le Talmud « pour l’agilité d’esprit que cela développe » (Libération, 15 octobre 2013), les failles de son argumentaire seront mises au grand jour publiquement en juin 2012 lors d’une une visite en Israël. Alors qu’il participe au forum « Démocratie et religion » (avec Alain Finkielkraut, Pascal Bruckner, Raphaël Enthoven, Caroline Fourest, Frédéric Encel, Shmuel Trigano, Marie Drucker, Élisabeth Lévy, etc.) organisé au théâtre Habima (Tel-Aviv) par l’Institut français d’Israël, l’ambassade de France en Israël, le quotidien Haaretz et France Culture, le journaliste israëlien Yaron London l’interpelle :

« Je peux m’imaginer une situation dans laquelle un caricaturiste dit vouloir s’en prendre à la foi juive mais dessine des juifs très laids, bossus, avec un grand nez, peut-être avec une liasse de billets à la main […]. Il écrit qu’il ne s’en prend pas au juifs mais à la foi juive [...]. À qui s’en prendrait-on ? À la foi ou aux croyants ? »

Richard Malka, pris au dépourvu, tente de répondre :

« C’est toujours compliqué, ces questions-là [….]. Là, vous parlez de ce qui fait beaucoup penser aux caricatures d’avant-guerre. Quand vous dessinez un juif avec un gros nez et une liasse de billets, vous n’êtes pas du tout dans la symbolique religieuse, vous êtes dans l’incitation à la haine… Là, vous faites un amalgame entre la religion et ceux qui pratiquent la religion. »

Le journaliste israélien ne lâche pas le morceau :

« Et si vous dessinez Mahomet – qui a un visage sémite – avec un turban et une bombe, cela ne veut pas dire que vous méprisez l’islam, cela veut dire que vous méprisez les Arabes ! Alors, pourquoi vous êtes prêt à défendre ceux qui publient ce type de caricatures ? »

Et la rhétorique de Malka de s’enrailler :

« Je les ai déjà défendus… Mais cela veut surtout dire qu’on s’en prend à ceux qui posent des bombes, aux terroristes, à ceux qui dévoient l’islam... Ils le font au nom du Prophète. On ne peut pas nous enlever le rire qui est une défense et la possibilité de caricaturer ces personnes qui se revendiquent du Prophète. »

La question qu’aucun journaliste français ne posera à Richard Malka :

 

Mais pour l’heure, Richard Malka prépare la défense de Charlie Hebdo avec Georges Kiejman. Soutenu par tous les médias et les partis politiques, le journal bénéficiera de tous les leviers de pression, avec notamment une pétition parue dans Libération du 5 février 2007 soutenue par SOS Racisme, la LICRA, le Grand Orient de France et signée notamment par Élisabeth Badinter, Claude Lanzmann, Pascal Bruckner, etc. Au procès, un courrier de soutien de Nicolas Sarkozy sera lu par Georges Kiejman et dans l’après-midi du premier jour du procès, François Hollande, alors Premier secrétaire du parti socialiste, viendra en personne témoigner en faveur de Charlie Hebdo. Richard Malka, désormais incontournable, sera à l’affiche du documentaire de Daniel Leconte (Malka est l’avocat de sa société Doc en Stock) C’est dur d’être aimé par des cons, qui retrace l’affaire du point de vue des vainqueurs. Malka est omniprésent dans le documentaire : « Il n’était pas censé prendra autant de place mais c’est un grand acteur », explique le réalisateur (Le Point, 8 décembre 2011). Sa prestation vaudra à Richard Malka une montée des marches au Festival de Cannes en 2008. Dans la foulée, Philippe Val sera récipiendaire d’un prix du B’naï B’rith (Actualité juive, 4 septembre 2008).

 

JPEG - 38.1 ko
Les « dissidents » de Charlie Hebdo
sur la Croisette.
De g. à d. : Philippe Val, Richard Malka, Georges Kiejman, Daniel Leconte, Claude Lanzmann, Francis Szpiner et Cabu

 

Il est toujours aujourd’hui l’avocat de Charlie Hebdo, assigné en justice par la Ligue de défense des musulmans de Karim Achoui pour sa Une du 13 juillet 2013 « Le Coran c’est de la merde, ça n’arrête pas les balles ».

Entretemps, Richard Malka s’est installé à son compte en 1999. S’il a par exemple défendu les squatteurs de la place de la Bourse (cf. Les Combats de la bohème chic, Le Point du 25 août 2000), c’est dans le droit de la presse et des médias que Richard Malka voulait à tout prix se faire un nom. C’est ainsi qu’il avait proposé gratuitement ses services à Philippe Cohen en 2003 lors de la sortie de La Face cachée du Monde : « Il était inconnu, il se paierait en notoriété. Le grand procès par lui espéré n’aura pas lieu » (Le Point, 8 décembre 2011). Avec Philippe Cohen, il signera le scénario de La Face Kärcher de Sarkozy (2006) dessiné par Laurent Sourisseau, alias Riss, également membre de l a rédaction de Charlie Hebdo. La bande dessinée sera un véritable succès de librairie avec plus de 200 000 exemplaires vendus.

 

JPEG - 65.7 ko
Richard Malka participe a des publications avec Charlie Hebdo comme dans le supplément au n°828 d’avril 2008

 

Comme scénariste de bande dessiné, il a signé une vingtaine d’albums depuis 2004 (dont la série L’Ordre de Cicéron, qui sera adaptée en feuilleton par Arte, ou encore une reprise des Pieds nickelés). En tant que scénariste de bande dessinée, Richard Malka bénéficie de bonnes critiques d’Élisabeth Lévy (cf. « Maître Malka et Mister Richard » dans Causeur de décembre 2009) par exemple. C’est sous cette étiquette qu’il se présentera à la presse communautaire :

 

(Ouvrir l’image dans une nouvelle fenêtre de votre navigateur pour l’agrandir.)
Actualité juive, 28 décembre 2006

 

« Ce jeune ténor du barreau français, chouchou des médias » (Micro magazine, 2 juillet 2012) sera l’avocat de la directrice de la crèche Baby Loup attaquée aux prud’hommes par une salariée renvoyée en 2008 pour port du voile islamique. Il est venu au dossier via les Badinter, croisés auparavant lors d’un séjour à Dakar. C’est un proche du couple puisqu’il passe tous les ans ses vacances avec eux (Libération, 15 octobre 2013), comme en octobre 2012 à La Gazelle d’Or à Taroudant (Maroc), où on retrouvera Malka et les Badinter déjeunant avec l’avocat chiraquien Gilles August et sa femme, Marie-Laure Buisson, Philippe Val, Marc-Olivier Fogiel, Audrey Pulvar, etc. (M Le magazine du Monde, 14 décembre 2012).

Dans l’affaire Baby Loup, Malka a obtenu du Conseil des prud’hommes la validation du licenciement en décembre 2010 : « Avec ce jugement, la justice protège la laïcité. Je prends acte de cette magnifique décision qui fera certainement jurisprudence » (L’Express, 13 décembre 2010). Alors que l’affaire est devenue le porte-étendard du néo-laïcisme de gauche, Richard Malka recevra, au détour d’un énième rebondissement judiciaire, les soutiens d’Élisabeth Badinter, Pascal Bruckner, Alain Finkielkraut, Élisabeth Lévy, Daniel Leconte, Paul Thibaud et Philippe Val, qui cosigneront avec lui une tribune parue dans Causeur d’avril 2013 : « Baby Loup : si le droit se trompe, changeons le droit ! », et relayée sur le site du comité Laïcité-République.

 

JPEG - 70.7 ko
Richard Malka peut compter sur ses groupies Élisabeth Badinter (à gauche)
et Élisabeth Lévy (à droite)

 

Auparavant Richard Malka avait reconnu fort honnêtement : « La laïcité pour une crèche, si je ne médiatise pas, je perds » (Micro magazine, 2 juillet 2012).

Quand Richard Malka dit, à propos du voile, qu’« on ne peut pas imposer ça à des enfants » sur l’antenne dirigée par Philippe Val, son contradicteur est... Claude Askolovitch (France Inter, 20 septembre 2013) :

 

 

Membre de l’intelligentsia de gauche, avocat des puissants

 

« Ce propriétaire d’un 80 mètres carrés haut perché en bord de Seine » (Libération, 15 octobre 2013) a donc réussi à devenir incontournable en matière de droit de la presse et des médias. Il est l’avocat des groupes NRJ, Beur FM, de la maison d’édition L’Association, des Éditions du Cherche-midi, des journaux Métro et Entrevue, mais aussi de Caroline Fourest et Fiametta Venner contre Jean-Marie et Marine Le Pen en 2012 et de Carla Bruni-Sarkozy (grande amie de Philippe Val également) quand elle attaque en mars 2014 Patrick Buisson et Atlantico en référé pour atteinte à l’intimité de la vie privée. Il a fait condamner Rachida Dati, attaquée pour diffamation par les époux Halter dans l’affaire du Mur de la paix (2011). Avocat de LVMH, il surveille également d’un œil vigilant le traitement médiatique en France des affaires de Benny Steinmetz, magnat du diamant, considéré comme l’un des hommes, si ce n’est l’homme le plus riche d’Israël.

Le couple Sinclair-Strauss-Kahn fera appel à ses services le 7 novembre 2011 pour les retombées médiatiques de l’affaire du Sofitel. C’est encore une fois Élisabeth Badinder qui a aiguillé Anne Sinclair sur Richard Malka au retour de vacances passées avec l’avocat et Philippe Val. Après avoir rencontré DSK, Malka a donc poursuivi pêle-mêle L’Express, Le Figaro, Le Nouvel Observateur, Paris Match, VSD et Henri Guaino pour atteinte à la vie privée dans l’affaire du Carlton de Lille. Il fera également condamner Marcella Iacub, une de ses amies.

Ce libertaire est intervenu dans bon nombre d’affaires de mœurs comme dans l’affaire de l’exposition « Présumé innocent », où il défendra le directeur du Centre d’art contemporain (CAPC) de Bordeaux attaqué par l’association La Mouette pour « diffusion de message violent, pornographique ou contraire à la dignité accessible aux mineurs » et « diffusion de l’image d’un mineur présentant un caractère pornographique ». Une affaire que Malka remportera puisque un non-lieu sera prononcé après des années de procédure. Quand le 16 mai 2014 la Cour de cassation rejette le pourvoi de l’association La Mouette, Richard Malka déclare :

« C’est une défaite salutaire des ligues de vertu, qui ont tenté d’imposer leur vision névrotique de la sexualité à une société dans son ensemble, en assimilant art et pornographie. S’il fallait retirer tout les nus pour plaire à quelques talibans névrosés, on devrait fermer la moitié du Louvre. » (Ouest France, 16 mai 2014)

Il sera également l’avocat de Nicolas Busnel, gérant du « Love Shop » installé à 90 mètres d’une école élémentaire dans le Marais de Paris, condamné à la fermeture en février 2012.

 

Richard Malka, avocat du « droit au blasphème », veut faire payer Dieudonné le 3 janvier 2014 :

 

Il sera l’un des plus actifs dans la cabale contre l’humoriste, signant notamment une tribune dans le Huffington Post, dont Anne Sinclair, une de ses clientes, est directrice éditoriale.

Richard Malka conseillera à France Inter (son président était encore Philippe Val) de saisir la justice suite à la diffusion de l’extrait d’un sketch de Dieudonné filmé en caméra caché par Complément d’enquête (France 2, 19 décembre 2013) :

« Moi, tu vois, quand je l’entends parler, Patrick Cohen, j’me dis, tu vois, les chambres à gaz… Dommage. »

Le lendemain, Malka s’indignait dans Le Monde (20 décembre 2013) :

« Il est invraisemblable qu’en 2013, de tels propos soient tenus […]. En désignant ainsi Patrick Cohen à la vindicte du public, en le stigmatisant à raison de sa religion réelle ou supposée et en regrettant la disparition des chambres à gaz, M. M’Bala M’Bala se rend coupable de l’infraction d’incitation et de provocation à la haine. »

Pourtant, il s’agissait d’images volées, procédé que Richard Malka avait dénoncé lors de la diffusion de l’émission Les Infiltrés (France 2, 6 avril 2010), qui avait livré des pédophiles à la police :

« Cette émission est une honte, de la délation pure et simple […]. On se trouve réellement dans une espèce de retour à la barbarie. » (Les Temps modernes n°671)

 

Cet article a été écrit en exclusivité pour Égalité & Réconciliation par la revue Faits & Documents d’Emmanuel Ratier.

Visiter le site de la revue : faitsetdocuments.com.

Voir aussi :

20 septembre
Émission spéciale "affaire Epstein" avec Alain Soral et Pierre Jovanovic
Faits & Documents : l’émission #5
192
19 juin
Faits & Documents vous présente la cartographie des réseaux de pouvoir sur le gouvernement et le Parlement
29
7 mai
Faits & Documents : l’émission #4
28
25 avril
Les Gilets jaunes constituants rencontrent l’équipe de Faits & Documents
16
30 mars
Faits & Documents : l’émission #3
Invité : Gabriele Adinolfi
5
20 février
Faits & Documents : l’émission #2
Invitée : Valérie Bugault
21
29 janvier
Faits & Documents : l’émission #1
Invité : Pierre-Antoine Plaquevent
24
5 janvier
Qui sont Christophe Castaner et Laurent Nuñez ?
Pour E&R par la revue Faits & Documents
25
Décembre 2018
Qui est Gilles-William Goldnadel ?
Pour E&R par la revue Faits & Documents
12
Août 2018
Qui est Michèle Marchand, la patronne de presse qui gère l’image du couple Macron ?
Pour E&R par la revue Faits & Documents
28
Avril 2018
Qui est Yassine Belattar ?
Pour E&R par la revue Faits & Documents
54
Janvier 2018
Qui est Gérard Miller ?
Pour E&R par la revue Faits & Documents
55
Septembre 2017
Qui était Pierre Bergé ?
Pour E&R par la revue Faits & Documents
76
Juin 2017
Les Français au sommet du Bilderberg 2017
Pour E&R par la revue Faits & Documents
8
Juin 2017
Qui est Agnès Buzyn, ministre de la Santé du gouvernement Philippe ?
Pour E&R par la revue Faits & Documents
44
Avril 2017
Qui est Emmanuel Macron ?
Pour E&R par la revue Faits & Documents
121
Mars 2017
Qui est Aymeric Chauprade ?
Par la revue Faits & Documents
37
Mars 2017
Qui est Edwy Plenel, patron de Mediapart ?
Pour E&R par la revue Faits & Documents
89
Octobre 2016
Qui est Éric de Rothschild ?
Par la revue Faits & Documents
17
Juillet 2016
Qu’est-ce que la DILCRA de Gilles Clavreul ?
Par la revue Faits & Documents
38
Mai 2016
Qui est Renaud ?
Par la revue Faits & Documents
149
Mars 2016
Qui est Roger Cukierman ?
Pour E&R par la revue Faits & Documents
87
Février 2016
Qui est Raphaël Glucksmann ?
Par la revue Faits & Documents
27
Janvier 2016
Qui est Alain Finkielkraut ?
Pour E&R par la revue Faits & Documents
204
Avril 2015
Qu’est-ce que StreetPress, le web-magazine de Jonathan Myara ?
Pour E&R par la revue Faits & Documents
41

Voir aussi, sur E&R :

Retrouvez Emmanuel Ratier et la revue Faits & Documents
sur Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

62 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #840212
    le 29/05/2014 par Cavalier bleu
    Qui est Richard Malka ?

    Il séduit ce type là ! Les filles sont pas dégoutées. Il est gluant.

     

    • #1088872
      le 14/01/2015 par OUI OUI
      Qui est Richard Malka ?

      Il séduit ce type là ! Les filles sont pas dégoutées. Il est gluant.



      chez les femmes l’argent est le plus puissant stimuli érotique.


  • #840215
    le 29/05/2014 par LearningFish
    Qui est Richard Malka ?

    Encore un Suédois bien sympathique...

     

    • #1103755
      le 27/01/2015 par Soldat du Christ...
      Qui est Richard Malka ?

      Euh !! non je suis pas sûr, mais je ne pense pas qu’il soit suédois, même s’il en a tous les traits...quand même !!
      (mais il est vrai que comme cela, et, avec un casque, des moustaches et des couettes, on pourrait le prendre pour un Viking "sous Crack bien-sûr")



  • #840219
    le 29/05/2014 par VS
    Qui est Richard Malka ?

    Le parfait petit sataniste modèle...


  • #840238
    le 29/05/2014 par Rabbi
    Qui est Richard Malka ?

    Leur religion a fait des Israélites de véritables CLONES : ils pensent tous au meme moment la meme chose, ça aide pour toutes les "affaires", combinaisons, magouilles et conspirations imaginables .


  • #840240
    le 29/05/2014 par MARISIS
    Qui est Richard Malka ?

    oui bon...c’est un avocat qui fait son boulot et fait en sorte d’être bien vu de ses clients. à part ça, pas grand chose de folichon...

     

    • #846167
      le 04/06/2014 par antoun
      Qui est Richard Malka ?

      tu travaille pour le crif ou tu veux faire carriere au ps pour trooller comme ca ? marisis


  • #840252
    le 29/05/2014 par Nana
    Qui est Richard Malka ?

    Un parasite de plus au service de...sa communauté !

    Je note qu’aucun défenseur de "la liberté" ne s’élève contre le fait qu’en France on ait plus le droit de dire qu’on est contre la politique israelienne , ou qu’haziza fait du journalisme de caniveau auréolé par son statut d’intouchable . Le jour ou les mêmes défendront la liberté d’expression pour tous y compris contre israel ou la communauté élue en France alors oui, ils auront mon respect et mon soutien, en attendant ça mérite que du dégueulis.

    Je cite ce malka "On ne peut pas nous enlever le rire qui est une défense et la possibilité de caricaturer ces personnes". C’est drôle ça marche pour les musulmans mais pas pour Dieudonné :)


  • #840253
    le 29/05/2014 par voronine
    Qui est Richard Malka ?

    Quelle famille...Je me demande depuis longtemps s’il existe des juifs qui rentrent du boulot fatigués avec des ampoules aux mains , un peu comme les goys quoi !

     

    • #840487
      le 29/05/2014 par MARISIS
      Qui est Richard Malka ?

      Il faut leur reconnaitre ça, ils accordent beaucoup d’importance aux études, ce qui explique aussi pourquoi ils ont certains postes, n’en déplaisent à certains...leur communautarisme n’explique pas tout.


  • #840262
    le 29/05/2014 par Bénito
    Qui est Richard Malka ?

    Je n’ai absolument aucun respect pour ce genre de personne, sans moral ni honneur,qui pour moi sont parmi les rares chosent qui différencie l’homme de l’animal. Bien qu’encore certain animaux on le sens de la gratitude et de la fidélité, celui-ci est un opportuniste qui aurait pu vendre sa mère si cela lui aurait permis de monter quelques marches.
    Le plus pure exemple de narcissisme intellectuel, celui qui défend le plus ces propres intérêts que ceux du bien commun et du vivre ensemble, dépourvu de la plus infime parcelle d’empathie.


  • #840265
    le 29/05/2014 par europhobe et fier de l’être
    Qui est Richard Malka ?

    Excellent article, une vision du personnage sculptée au microscope, ça renforce le sentiment d’une véritable mafia aux reines de ce pays, baignant dans une corruption généralisée

    Extrait de l’article Mon expérience de Franc Maçon sur Agoravox :

    http://www.agoravox.fr/tribune-libr...

    "Tous frères, pourvu que ça paie !
    J’ai quitté la franc-maçonnerie pour plusieurs raisons. D’abord, les loges d’Ile-de-France ont été au cœur de l’affaire des financements occultes du PS dans les années 1980. L’une des courroies de transmission de la fameuse affaire Urba fut une loge de la région parisienne. Ensuite, dans les loges, il existe la face visible, c’est-à-dire les réunions que l’on tient tous les quinze jours. Mais il existe aussi une face invisible que la plupart des francs-maçons ne connaissent pas. Des « fraternelles » : il s’agit d’associations de francs-maçons d’une même profession ou ayant des intérêts entre eux. Autant dire que lorsqu’il s’agit de faire des affaires, des recrutements, etc., les fraternelles fonctionnent toujours à plein, surtout lorsque ce sont des personnes haut placées et cela, bien qu’elles soient remises en cause régulièrement. J’écrivais plus haut que, découvrant les visages de ma loge, je n’avais vu aucun homme politique ou décideur de ma région. Hélas, les trafics d’influence se font dans un autre lieu que le temple, tout en étant restreints aux seuls francs-maçons. Cette autre déviation s’appelle « les ateliers supérieurs ». Pour ma part, tout en étant parfaitement assidu aux travaux de ma loge, je n’ai jamais eu l’honneur d’y être invité. Mais ce que je sais, c’est que les ateliers dits « supérieurs » sont des repères de corruption, de subordinations d’influences, etc., sous couvert de... l’origine ancestrale de la maçonnerie, c’est-à-dire, des mythes que je décrivais plus haut."


  • #840290
    le 29/05/2014 par Gerard John Schaefer
    Qui est Richard Malka ?

    Denis Robert, justement, dans un entretien (dBD) :

    "J’avais quitté le milieu de la presse où j’avais un poste installé où je gagnais bien ma vie, je leur ai fait une sorte de bras d’honneur en partant. Au lendemain de la sortie de mon livre Révélation$, j’ai eu cinq papiers négatifs dans Le Monde la même semaine. Pour tuer quelqu’un on ne fait pas mieux. Je n’ai pas de rancoeur contre Edwy Plenel qui ne devait pas m’aimer. Quand à Jean-Marie Colombani et Alain Minc, ils sont quand même très liés aux banques. Par contre, je reste effaré par l’ignominie de la bande à Richard Malka, Philippe Val et Elizabeth Lévy, tous ces gens qui ont mis en place une sorte de rouleau compresseur contre moi. Ce n’était qu’un tissu de mensonges et de calomnies, qu’ils ont déversé dans la presse, chez les politiques."

    C’était à l’occasion de la sortie du dernier tome de L’Affaire des affaires, il y dit aussi que ces procédures judiciaires coûtent beaucoup d’argent et d’énergie... toutes similitudes...


  • #840299
    le 29/05/2014 par piet
    Qui est Richard Malka ?

    C’est exactement ce qu’a fait Dieudonné, rire du terroriste juif intégriste aux papillotes et à la kalache, la même chose que pour les caricature de Mohamet avec la bombe dans le turban, attention moi je suis chrétien catholique et je suis pour toutes ces caricatures, mais on a bien un cas flagrant de deux poids deux mesures. C’est l’évidence même. On peut jouer du pipo et faire du pilpoul à l’infini, le fait est là.

     

    • #840547
      le 29/05/2014 par Fat
      Qui est Richard Malka ?

      Cela me rappelle une histoire qui date exactement de 6 ans, où on a eu droit à un défilé de schizophrènes philosophes qui nous expliquaient qu’il était inadmissible que certains écrivains boycottent le salon du livre car dédié à Israël. En effet la culture ne doit pas être prise en otage ! Ces mêmes personnes appelaient à boycotter les jeux olympiques en Chine pour ses agissements avec les tibétains (palestiniens).


  • #840307
    le 29/05/2014 par Christian 4TT4LI
    Qui est Richard Malka ?

    Talmud+sionisme+colonisation de la France= richard malka
    Le pilier d’une civilisation c’est sa justice. Or lorsque que vous levez le matin en sachant que tout est truqué intrinsèquement pour que vous gagniez, que votre plaidoirie peut être l’inverse de celle que vous avez plaidé la veille, que vous triomphez déloyalement dans toutes vos affaires par les réseaux communautaires, alors vous êtes un "ténor" du barreau et votre maman, Alice, peut être fière d’avoir enfanté un dégénéré tribaliste qui laissera sa griffe malsaine sur la société.


  • #840331
    le 29/05/2014 par slougui
    Qui est Richard Malka ?

    ben oui , le cynisme de ces gens n’ a aucune limite.. mais tant qu’ils seront protégés il n’ont aucune raison de se priver de la laine des bons moutons goyims


  • #840345
    le 29/05/2014 par chris 777
    Qui est Richard Malka ?

    Je poste un commentaire pour dire
    que je posterai pas de commentaire
    sur ce sinistre personnage.

    En effets, vu qu’apparemment ce guignol ou ses sous-fifres
    passent le plus clair de leurs temps a éplucher les publications
    et commentaires d’E&R et que le fond de ma pensée
    mettrai E&R et moi-même
    en danger,
    sachez,messieurs les scrutateurs,
    qu’a force de vous affrontez,
    que le "ni pardon, ni oublie"
    que vous prônez a tout vas
    deviens de en plus valable dans la dissidence.

    A bon entendeur ...
    Je ne vous salue pas,
    que le malheur vous escorte dans votre quotidien.


  • #840428
    le 29/05/2014 par Organe
    Qui est Richard Malka ?

    A l’image de Klugman pour les chrétiens.
    Toujours sur le front pour attaquer passivement l’islam et les musulmans.


  • #840440
    le 29/05/2014 par zouzou24
    Qui est Richard Malka ?

    les références sont impressionnantes, je comprends pourquoi la partie adverse n’a que le mensonge en réponse ! Bravo M. Ratier !


  • #840461
    le 29/05/2014 par al-haqq
    Qui est Richard Malka ?

    Un article bien long pour une bien piètre personne. Cet homme est aussi creux qu’un tronc d’arbre pourri. Pas de valeurs ou alors très changeantes selon les affaires et les cachets. Qui se jette telle une hyène affamée sur les affaires confrontant vice et vertu, en prenant soin de monter le débat en bouillabaisse médiatique parce que sinon c’est cuit. Qu’il se réveille un peu, à force de crier à la meute journalistique le peuple finira gavé de ces histoires montées de toutes pièces pour conforter les clivages sociaux orchestrés par l’oligarchie. Ce Monsieur pense très certainement avoir atteint le sommet, il nage au fond du caniveau et le pire c’est qu’il aime l’odeur qui en émane et dont il a finit par être imprégné.


  • #840505
    le 29/05/2014 par Fat
    Qui est Richard Malka ?

    Après cette longue lecture, il ne me reste plus qu’à dire " qu’au dessus c’est le soleil" !


  • #840517
    le 29/05/2014 par Slav
    Qui est Richard Malka ?

    L’avant garde de la République qu’on vous dit...


  • #840573
    le 29/05/2014 par Filux
    Qui est Richard Malka ?

    Daniel Darc, ... moi j’aimais mieux quand il faisait de la musique !


  • #840591
    le 29/05/2014 par Rocketmann92
    Qui est Richard Malka ?

    Ce n’est pas comme pour les fils d’immigrés dans les années 60 qu’on entassait avec leur famille dans des bidons villes ou les père travaillaient chez Bouygues,Renault, Citroen et vider les poubelles avec les noirs africains.Leurs fils n’ont jamais été aidé à poursuivre des études bien au contraire ce sont des voix de garages , plombiers,peintres,maçons et autres travaux manuels !!Par contre pour ces petits juifs séfarades à qui tout était permis ont pratiquement tous réussis avec l’aide des pouvoirs publics et leur communauté qui se sont accaparés le Marais et le Sentier !!Aujourd’hui, ils sont médecins,avocats,juristes,ils sont à la tête des plus grandes universités,ils font la loi dans les sphères du pouvoir !!

     

    • #1089617
      le 14/01/2015 par Soda
      Qui est Richard Malka ?

      ...Exact, ce sont les mêmes qui pompaient sur toi en maths, qui copiaient ton look malgré leur physique ingrat, ton phrasé aussi, leurs soeurs bavaient sur toi sauf que toi, tu zonais dans ton quartier loin du centre ville où eux résidaient, ils partaient au ski l’hiver, aux States l’été, avaient une vespa avec un blouson en cuir chevignon, une paire de Weston et un stylo Mont Blanc...de vrais vampires...


  • #840600
    le 29/05/2014 par Zut
    Qui est Richard Malka ?

    Je suis prête à louer un avion pour les rapatrier en Israël... afin de libérer la France de ces pourritures.
    Contacter le site.


  • #840727
    le 30/05/2014 par Etienne
    Qui est Richard Malka ?

    Je pensais que les prostituėes parisiennes avaient surtout apprėciė le personnage de Fantine qui en était une.


  • #840835
    le 30/05/2014 par samra
    Qui est Richard Malka ?

    Je ne peux m’empêcher de citer le Général De Gaulle en voyant cet escroc talumdique :"Un peuple d’élite, sûr de lui-même et dominateur". S’en est suivi l’année suivante l’éviction du Général ,et plus tard la loi rotschild .. !


  • #840870
    le 30/05/2014 par f
    Qui est Richard Malka ?

    Encore un qui "jou(i)e" à la vilaine Lulu...


  • #840879
    le 30/05/2014 par VERITE
    Qui est Richard Malka ?

    Comme quoi, le Droit on le tord dans tous les sens pour lui faire dire ce qu’on veut... la Morale est bien au dessus, ne vous en déplaises bande de dégénérés. Val, Malka, Levy, Halter, Badinter et Cie, tout ce petit monde qui se gravite autour réciproquement et qui s’échange les tuyaux, les bons procédés bien mafieux, bien dégueu, mais å part ça non y a pas de complot, y a pas 2 poids 2 mesures ?! Réveillons les gens qui dorment, en attendant la Justice Divine la seule infaillible et qui vaille.


  • #840896
    le 30/05/2014 par VERITE
    Qui est Richard Malka ?

    Malka avocat de Beur FM ?! Ça ne m’étonne qu’à moitié en fait, mais je fais passer l’info, merci E. Ratier vrai journaliste d’investivation.


  • #840898
    le 30/05/2014 par Alain
    Qui est Richard Malka ?

    "Ce disant, il se caresse le crâne – qu’il a lisse et rehaussé de deux oreilles piquantes..."
    Il n’est pas le seul à avoir les oreilles piquantes, parmi les plus belles il faut citer : Sarko, Val (très pointues), de Caunes (comme Spock), Fogiel, Carla, Encel, Kassovitz, etc, etc..., curieusement ils appartiennent à la même fratrie.


  • #840915
    le 30/05/2014 par justicepourtous
    Qui est Richard Malka ?

    Bon si je comprends bien Maître Malka au sujet des contribuables qui se doivent d’acquitter leurs impôts ou amendes... On peut compter sur lui pour s’intéresser au cas du fils de notre Ministre des affaires étranges, j’ai nommé Laurent Fabius dont le fils à acquis un appartement de 7 millions d’euros sans être imposable. Quand même !!!! Donc j’attends de voir ce "chevalier blancs" à l’oeuvre !!!


  • #841091
    le 30/05/2014 par sid
    Qui est Richard Malka ?

    Pour ajouter une petite précision à ce commentaire,



    Il faut leur reconnaitre ça, ils accordent beaucoup d’importance aux études, ce qui explique aussi pourquoi ils ont certains postes, n’en déplaisent à certains...leur communautarisme n’explique pas tout.



    Il savoir que les enfants de cette communauté doivent étudier en profondeur la Torah dès l’age de 7 ans. Ceci explique peut être cela, si en plus on rajoute les moyens financier.

     

    • #841790
      le 31/05/2014 par MARISIS
      Qui est Richard Malka ?

      son père est tailleur et sa mère est femme au foyer...leurs trois enfants sont devenus respectivement médecin, DG à air france et avocat. qu’ils étudient la torah et le talmud ne change rien au fait qu’ils apportent beaucoup d’importance aux études.
      Je ne cautionne pas son comportement, je ne fais que constater quelque chose d’évident chez cette communauté.
      il est important de savoir comment ils pensent et fonctionnent pour comprendre comment on a fait pour se mettre dans ce merdier.


    • #1088973
      le 14/01/2015 par laferrailleuse
      Qui est Richard Malka ?

      La réussite des études aujourd’hui, c’est surtout l’aspect financier qui fait la différence. Lorsque ta famille doit te financer jusqu’à 30 ans, c’est bien évident que les prolos n’y ont pas accès. Et c’est surtout grâce à ce handicap que les communautés riches réussissent à prendre les clés du pouvoir.

      Ensuite viennent les initiations et les adoubements au sein des réseaux professionnels qui interdisent l’accès aux responsabilités des fils de prolos qui se sont accrochés dans la quête des diplômes. Le plafond de verre est installé depuis bien longtemps et les quelques fils de pauvre qui s’égarent dans ces milieux deviennent vite des pestiférés. Ils sont souvent obligés de redescendre dans des emplois de rond de cuir pour subsister.

      Ces gens méprisants on une grande faculté à détecter et à évincer les enfants de prolos sur le choix d’une cravate ou d’une façon de manier la fourchette ou la petite cuiller. Tout est verrouillé, surveillé, encadré afin de laisser croire à l’ascenseur social par quelques exemples médiatisés qui ont fait leur allégeance mais pour le reste, c’est tintin. Les prolos deviennent gênant et c’est bien pour cela qu’on travaille à les remplacer par des robots tout en les éradiquant.


    • #1090059
      le 15/01/2015 par dudule
      Qui est Richard Malka ?

      Beaucoup de gens se consacrent aux études... mais ne bénéficient ni de solidarité tribale, ni de népotisme effréné, ni de réseaux, ni de favoritisme victimaire d’aucune sorte !
      Mais motus...


    • #1090612
      le 15/01/2015 par Frédérick
      Qui est Richard Malka ?

      Quelle que soit l’origine ethnique d’une personne, les atouts typiques pour réussir sont :

      - Viser une carrière dans la caste des "parleurs" plutôt que dans celle des "producteurs".

      Le parleur sera pratiquement toujours mieux rémunéré que le producteur. Entre autre parce que c’est la caste des parleurs qui décide de la rémunération de chacun... Les études servent surtout à rentrer dans la caste des parleurs, pas dans celle des producteurs. Elle servent aussi beaucoup à formater les esprits. Discutez avec un gradé académique et vous vous rendrez rapidement compte que huit fois sur dix, derrière les références et les sophismes, vous trouverez un esprit qui cherche à voir le monde tel qu’on lui dit qu’il est plutôt que comme il est vraiment.
      Autre grand avantage, quand on parle, on influe sur l’autre.

      - Appartenir à un réseau.

      Que ce soit par votre naissance ou de votre propre initiative, c’est quand même bien d’être entouré de copains... En plus quand on est uni dans un but commun, c’est encore mieux ! Affinité pour votre propre groupe ethnique, envie de sauver les baleines, besoin de lutter contre le fachisme ou de théoriser sur l’irresistible pulsion oppressive de l’homme blanc ? Choisissez ce que vous voulez, vous verrez alors qu’avec le facteur "parole" cité précédemment et celui de la morale que je citerai après, vous aurez de beaux jours assurés devant vous.

      - Avoir certaines prédispositions morales.

      Serez-vous capables de regarder de l’autre côté quand un de vos collègues servira de bouc-émissaire pour les conneries de votre patron ? Pourrez-vous sans sourciller ruiner d’un coup de crayon ou d’un clic la vie de centaines de personnes que vous n’avez jamais rencontrez et qui vivent à des milliers de kilomètres ? Si vos réponses sont affirmatives, je sens que vous êtes sur un cheval gagnant !
      Mais si vous jouissez carrément de souiller l’innocence, si votre réflexe instinctif est de renifler les faiblesses et les vices des personnes que vous rencontrez, si le mensonge sort plus naturellement de votre bouche que la vérité, si vous vouez une adoration sans bornes au règne de la matière, si votre objectif est de participer à la perversion du monde et pour finir, si vous recherchez une alliance avec des personnes ayant les mêmes penchants, là, vous avez tous les atouts en main !

      Le talent, l’intelligence, le charisme, la beauté, le courage, la force et une naissance fortunée pourront vous aider, mais les véritables priorités sont celles que j’ai citées avant.


  • #841238
    le 30/05/2014 par Anticorps
    Qui est Richard Malka ?

    Du même gang que Meyer Lansky ?


  • #841326
    le 30/05/2014 par Quenelle finale
    Qui est Richard Malka ?

    Encore un de ces arrogants qui donne la nausée,
    faciès dégoulinant et luisant de suffisance,
    ce croquemort donne des frissons d’horreur.
    Vite la sarbacane à quenelles de Mozart M’Bala,
    je suis au dessus du Mal-ka !


  • #841409
    le 30/05/2014 par ouhm
    Qui est Richard Malka ?

    Suprématisme et haine de l’autre, c’est évident que ce type veut se venger des musulmans et chrétiens qu’il hait ou de la France qu’il est incapable de comprendre.. il devrait lire l’enracinement de Simone Weil.
    Juif par racialisme même pas par foi, qui ne comprendra jamais l’autre..
    Il ressemble à Attali un peu


  • #841447
    le 30/05/2014 par Popopodi
    Qui est Richard Malka ?

    J’ai sur mon frigo un vieil autocollant d’un groupe des années 90 appellé "Malka family". Quitte à niquer la peinture du dit frigo je vais tout faire pour le virer de là car se mettre une boule au ventre avant même de manger n’est pas sain..


  • #841891
    le 31/05/2014 par Un cendy
    Qui est Richard Malka ?

    Malka a à coeur de faire respecter son droit à faire taire Dieudonné. Somme toute logique de la part d’un membre d’une clique soucieuse de modifier le droit quand il la démasque et met à nu sa médiocrité et ses manœuvres. La noirceur d’ âme de ces dames rend du coup MLP tellement humaine qu’on en viendrait presque à...Bref, à voir.


  • #841919
    le 31/05/2014 par financier
    Qui est Richard Malka ?

    Richard Malka, ce talentueux avocat au service des puissants est aujourd’hui membre en règle de l’intelligentsia francaise.

    Richard Malka est un professionel de la mise en scène, un être affabulateur très talenteux.

    Les gens talentueux ont tous une faiblesse : Le cas Dieudonné a permit de dévoiler que pour Richard Malka, la défense des grands puissants passe prime sur la liberté d’Expression dont il était le Champion nationale.


  • #842230
    le 31/05/2014 par protegeonslapalestine
    Qui est Richard Malka ?

    ER est d’une rare générosité ; ER fait preuve d’une spectaculaire ouverture d’esprit. Pourquoi dis-je cela ? Parce que pour consacrer une page entière à un nobody, à une non-entité bouffie de vanité et à l’ego hypertrophié qui suggère que la méritocratie, c’est le luxe de se lever à pas d’heure, il faut vraiment que ER ait le cœur sur la main ! D’autre part, tout quarantenaire bien portant ne se réveille pas au côté d’un chat noir mais d’une chatte... peu importe la couleur !
    Pourquoi ne pas retirer cet article qui accorde à ce Malka une importance qu’il n’a pas ? J’aimerais plutôt voir un sujet sur KARIM ACHOUI, l’avocat de la pègre repenti devenu le Robin des Bois de la cause musulmane en France. Au moins, ce type-là est rock and roll : beau, du bagou, opportuniste, charmeur, jouisseur et subitement musulman après s’être pris des balles sous la peau. UN VRAI DANDY, quoi, qui a arraché l’examen du barreau à force de talent et en s’appelant Karim Achoui, ce qui était loin d’être gagné d’avance.

     

    • #845012
      le 03/06/2014 par MagnaVeritas
      Qui est Richard Malka ?

      Tu te trompes. La plupart des membres de l’oligarchie sont des ectoplasmes, des nobody comme tu dis. Des savonnettes car tu ne peux jamais vraiment les saisir.

      Si FD l’a détecté comme important, c’est qu’il l’est. C’est un des rédacteurs du bureau de la propagande, ses frères sont bien placés et il a un gros réseau. Son influence n’est pas à sous-estimer. D’autant qu’il fait sûrement partie des avocats "spéciaux" et que c’est sans doute une truelle.


  • #845089
    le 03/06/2014 par Sky25
    Qui est Richard Malka ?

    Je ne comprends pas cet homme... Je ne comprends pas ceux de son "espèce"... Pourquoi vouloir le Mal plutôt que le Bien ?

    Il n’y a aucun intérêt à vouloir et à FAIRE le mal... Ce gars est d’accord pour défendre les pédophiles (l’expo était VRAIMENT choquante), les fausses subversions, les manipulations les plus dégueulasses mais alors dès qu’il s’agit de la vérité, il transpire, il oublie son vocabulaire, il ne trouve plus ses mots...

    La vérité fait-elle si peur ? Se la voile-t-il à ce point ? ?

     

    • #1089325
      le 14/01/2015 par Woo-Tong Pyjama
      Qui est Richard Malka ?

      Il faut comprendre la gnose, d’origine talmudique, et qui est à la base de la FM : en faisant le mal, en transgressant, l’homme lève ses "limites" morale à son potentiel. En tuant, il lève la limite morale qui l’empêchait de tuer, il est plus puissant. En violant un enfant, il détruit l’être que la société protège plus que tout, et donc il lève la plus sacrée des limites.
      C’est la promesse du serpent : en transgressant -en péchant-, je vous rendrai l’égal de Dieu.
      Toute la réthorique de la fm est fondée sur ce parcours qui consiste à "libérer la dimension divine de l’homme". En réalité, sa propension à aller au bout du péché.
      Ces gens-là vénèrent le serpent, adorent le démon, et détestent le Dieu qui leur pose des limites, qui dénonce le péché. Mais plus que tout, ils détestent le Dieu-homme qui aime et pardonne, et qui leur demande d’aimer et de pardonner.


    • #1114939
      le 09/02/2015 par mimile
      Qui est Richard Malka ?

      D’accord avec l’explication du gnosticisme. Ce principe déviant provient du dualisme original qui consiste à relativiser le bien et le mal en fonction de ses propres désirs. Catharisme, Sabataïsme, Zoroastrisme, Lamaïsme, tantrisme, Théo-antroposophie, wika, new age, rainbow, etc .
      On le trouve en chacun originellement mais exacerbé quand il est érigé au niveau du devoir ou de la religion . AInsi on appelle en sanskrit ces systèmes, asuri vanashram car il sont l’organisation tourné vers la satisfaction des sens comme le sont les asuras depuis des milliards de lustres.
      Un des buts de la vie serait d’identifier en soi ces tendances et les remplacer progressivement par la foi.
      Rien de nouveau sous le soleil.


  • #846249
    le 04/06/2014 par Pamfli
    Qui est Richard Malka ?

    « à que tié beau mon fils » n’avait sûrement de cesse de répéter sa maman, le problème c’est qu’elle était la seule à le voir : je l’imagine intervenir dans l’école de république à chaque fois que, dans les cours de récréation, le petit Richard se faisait embêter par ses vilains camarades antisémites plein de Hhhaiiinnne à son égard, maman volant à son secours pour le remettre immédiatement et toujours plus haut sur son piédestal... Bref un individu sans vergogne, sans grand intérêt qui parle beaucoup trop heu que de lui, de l’ordinaire narcissique que notre société produit malheureusement à profusion...
    Pas de quoi perde plus de temps, sachant qu’au regard du dossier qui est présenté de manière synthétique dans cet article, nous voyons déjà ses nombreuses contradictions qui sauront sûrement convaincre le Juge que, finalement, Malka ce n’est pas grand chose pour la communauté humaine.

     

    • #846312
      le 04/06/2014 par Pamfli
      Qui est Richard Malka ?

      Au fait, il n’est pas le seul à avoir obtenu un BAC C mais étant à l’avant-garde de la république, forcément son chemin aura été bien moins sinueux que celui d’une sous merde de banlieue... Néanmoins attendons ce qui va venir, ce qui les fait tant trembler.


  • #1088837
    le 14/01/2015 par Faraway
    Qui est Richard Malka ?

    Merci M. Ratier pour ces informations qui, à mon avis, font avancer la contre-enquête citoyenne sur Charlie (contre-enquête est un euphémisme puisque, en raison de l’exécution prévisible des suspects, il n’y aura pas d’enquête). Mon intuition est que, depuis le départ de Val, Charlie décevait ses sponsors, les maîtres d’oeuvre du Choc des civilisations. Charb n’a-t-il pas mis le nez d’Israël dans son caca à plusieurs reprises (voir ses couvertures anti-Israël). Il faut toujours commencer par la même question : à qui profite le crime ?
    L’histoire des false flag prouve en outre qu’il faut toujours plusieurs raisons convergentes pour lancer une telle opération (faire d’une pierre deux ou trois coups) : en l’occurrence, il a pu sembler opportun de 1) passer l’éponge sur une équipe de Charlie décevante et coûteuse, 2) engranger un gros bénef qui remboursera les capitaux investis à pertes (aller visiter le site de Charlie, vous n’aurez accès qu’à une seule page, celle pour payer), 3) relancer la machine Charlie Hebdo plus islamophobe que jamais, et surtout : 4) faire payer à la France son soutien (symbolique) à la Palestine en lui injectant un début de guerre civile, et 5) justifier de nouvelles lois liberticides sous couvert de lutte contre le terrorisme, 6) Faire passer Israël pour le rampart contre l’islamisme, 7) etc...

     

    • #1090389
      le 15/01/2015 par pipiou
      Qui est Richard Malka ?

      je pense exactement comme vous ! pourquoi les gens ne s’en rendent ils pas compte ? tous ces moutons qui ne voient que ce qu’ils ont envie de voir et qui suivent la foule sans comprendre exactement le fond de tout ceci ?


  • #1088908
    le 14/01/2015 par laflippe
    Qui est Richard Malka ?

    aujourd’hui il vaut mieux être pédophile que de dire la vérité, t’es mieux vu.


  • #1088974
    le 14/01/2015 par roberto
    Qui est Richard Malka ?

    malka, ça veux dire "petite" au féminin. il n’y a rien à rajouter.


  • #1089028
    le 14/01/2015 par kenelles et ananas
    Qui est Richard Malka ?

    A voile ou à vapeur ?


  • #1089150
    le 14/01/2015 par l2on
    Qui est Richard Malka ?

    Bah il est sympathique ce garçon (je l appelerai pas bonhomme non plus) .
    Vu d’où il vient, comment pourrait-il en être autrement ? c’est dur d’echapper aux determinismes, que l’on soit riche ou pauvre...

    En plus tout roule pour lui, alors pourquoi se remettre en question ?
    Et se remettre en question , imaginez le chemin à parcourir... quand on a tout pour soi, ca semble déraisonnable d’aller "contre" ...

    Sinon, un excellent article, objectif, sans parti pris, M. Ratier fidèle à lui même. Bravo pour ce travail indispensable !
    Il est un des seuls(voir le seul) à le faire "pour le grand public"..l’interet général !


  • #1089835
    le 14/01/2015 par hibiscus
    Qui est Richard Malka ?

    Au delà de l’information, une étude fouillée digne d’intérêt.
    A quand un résumé de ce bel ouvrage de Charles Enderlein .
    _ : le Grand Aveuglement ?


  • #1090223
    le 15/01/2015 par Marie59
    Qui est Richard Malka ?

    Ce type est vide ! et le torchon Charlie Hebdo fait l’apologie du vide et du nihilisme mai 68 !

    Ce n’est pas les valeurs françaises qu’il défend, ce n’est pas la laïcité, mais ce laïcisme morbide qui a conduit la société à l’impasse actuelle, ce même vide qui a poussé des milliers de jeunes à devenir djihadistes ! Les gens se réveillent enfin, et, un peu partout, se désolidarisent de ce slogan "Je suis Charlie" qui est le symbole même de ce qui a conduit à ces drames ! Le message que la France, que l’Occident, a donné au monde entier avec ce slogan est la revendication de ce vide abyssal et la perte des vraies valeurs ! Il aurait fallu une marche pour la paix et contre le terrorisme sans ce slogan. Nous sommes vraiment dirigés par des aveugles et des irresponsables !


  • #1091825
    le 16/01/2015 par Soldat du Christ...
    Qui est Richard Malka ?

    Ce sont ces types qui nous ont vendu pendant des décennies, la laïcité, et la liberté de chacun.
    Qui, aujourd’hui nous vendent l’interdiction de croire, sauf pour les juifs...
    Alors, qui est fasciste, qui défend l’extrême-gauche contre le français enraciné, qui défend les sociétés et les écoles(même si cela ne me plait pas, ils sont pour moi dans un double langage, un mensonge totalitaire, une fausse excuse !) contre les femmes musulmanes voilés, qui défend la LDJ contre les nationalistes ou les quenellistes, qui attaquent CIVITAS, qui attaquent Dieudonné, qui attaquent les personnes qui font des quenelles, qui attaquent Faurisson, les nationalistes, etc...C’est eux !!
    Ils ont la mémoire sélective, et ils défendent pour les juifs le droit de liberté que le français non juif n’ont pas, et attaquent d’autres (des non juifs) contre cette même liberté, il faut qu’ils soient d’accord sur le combat ,qu’ils approuvent les droits et les devoirs, sinon, c’est le procès, le battage médiatique, et l’insulte suprême (l’antisémitisme à tout va...) .
    Par-contre, eux peuvent cracher sur le christianisme, sur l’islam, sur les croyants, les patriotes, qui dénoncent l’escroquerie juive et sioniste...
    Alors, a-t-on le droit de dénoncer cela, ou, est-on de suite un fasciste, un néo-nazi, doublé d’un antisémite rétrograde, avons-nous juste le droit d’aimer et d’être fier d’être français de souche catholique, ou, même cela est une atteinte à la condition des juifs en France ?
    Et ai-je, juste le droit de poser cette question sans risquer le procès, même juste d’intention ?
    Rappelons-nous ce qu’ils ont fait au grand résistants, tel Léon de Poncin (la tentative dans faire à vie un fasciste antisémite), lui qui c’était battu contre l’Allemagne nazi, lui qui avait sauvé des juifs ...


Commentaires suivants