Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Je suis Shoarlie

« On va continuer à faire nos bonshommes. Notre boulot de dessinateur est de mettre le petit bonhomme au coeur du dessin, de traduire l’idée qu’on est tous des petits bonshommes et qu’on essaie de se démerder avec ça. C’est ça le dessin. Ceux qu’on a tués étaient juste des gens qui dessinaient des bonshommes. Et aussi des bonnes-femmes. » Quand Luz déclare sur le site des Inrocks le 12 janvier 2015 que les membres de la bande de Charlie étaient juste de simples dessinateurs qui ne faisaient que croquer des petits bonhommes, il se trompe, et nous trompe.

 

Un racisme de gauche

 

La dureté des dessins, mal ressentie par les communautés musulmane et catholique qu’on pouvait choquer sans grand risque, vu leurs représentation médiatique quasi nulle, le fut plus encore par les modérés – qui recevaient cette pluie de crachats inexplicable – que par les ultras, preuve qu’un effet d’impact maximal a toujours été recherché. C’était d’ailleurs le credo du tandem Choron/Cavanna, créateur de Charlie Hebdo il y a 45 ans, avant que Choron ne soit dépouillé de son titre au début des années 90 par la trahison des anciens. Dès lors, Charlie prit une tournure différente.

 

 

Les accroches de une, qui se doivent d’être vendeuses selon le principe « le scandale c’est la pub du pauvre », étaient de moins en moins motivées par la grosse déconne gauloise, et de plus en plus par la détestation, une détestation politique classique, celle de la gauche contre tout ce qui symbolisait la droite : curés, militaires, bourgeois, patrons, Blancs, tous proclamés racistes, capitalistes, colonialistes, machistes et honteusement antisémites. L’esprit de Vichy ! Un tir groupé plus connu sous le nom de « la connerie ». Un racisme de gauche, en vérité, sûr de lui et dominateur, ne souffrant aucune discussion : discuter, c’était tout de suite se mettre du mauvais côté. Sinon, comment Cabu aurait-il pu injecter dans ses croquis pendant 50 ans autant de mépris de classe sans une hostilité originelle, permanente, magistrale, à l’encontre des beaufs ? Il fallait au moins ça, un réacteur nucléaire à base de cet uranium enrichissant qu’est le dégoût, pour lancer aussi sûrement et aussi prestement dans la même cible autant de flèches, par milliers, par dizaines de milliers. Pour ce travail de sape dans la lignée de Cabu, les néocharlie furent largement récompensés par la socioculture : passages télé, embauches multiples, car si leur trait était libertaire (la ligne dite crade), leurs idées, elles, étaient parfaitement soumises à la ligne du parti dominant.

« À Charlie, avant qu’on soit embêtés par les musulmans intégristes, on a eu affaire à l’extrême droite catholique. Ça s’est terminé normalement devant les tribunaux, ils ont perdu et voilà. Ils attaquent pour tester en espérant gagner et que la législation change. Les juifs, on doit constater qu’ils ne nous font pas chier. Dans Charlie, on traite surtout de l’Église catholique parce qu’elle est encore très majoritaire. » (Charb à Libé en 2006)

Que personne n’y voie la basse tentative de justifier la tuerie de la sorte : il n’y a aucun rapport entre le contenu de Charlie depuis 10 ans, en réalité aussi subversif qu’un magazine féminin branché, puisqu’il n’a jamais ciblé le vrai pouvoir, et le sort terrible qui a été celui de ses animateurs. Disproportion, distorsion absolue, qui est désormais entre les mains de la justice… pour peu qu’on y croie. Les dessins emprunts de bienveillance, pour utiliser le terme à la mode, font moins mal, mais ont moins d’impact. La haine, la détestation sont publicitaires, et nous le savons tous. Dire ou faire du mal est un vecteur très puissant pour un message. Le mal est un medium. Et les auteurs de Charlie, comme tous les extrémistes, ce qu’ils étaient devenus, des barbus à leur façon, touillaient dans la chair de leurs cibles favorites, justifiant une véritable haine en retour, sans mettre les rieurs de leur côté. Rappelons le dessin sur Marine Le Pen, attaquée sur son physique plutôt que sur sa politique, représentée en étron. Degré zéro de l’humour, de l’inspiration, et surtout, de l’empathie. Enlaidir plutôt que caricaturer habilement, salir plutôt que critiquer finement, étaient devenues les deux mamelles du journal. La louve aux multiples tétons aura perdu sa grâce.

 

 

La disparition progressive de la bienveillance (charrier ses ennemis mais leur accorder malgré tout de l’humanité) explique la désaffection grandissante du public à l’encontre de cette publication. Inversement, le dessinateur Reiser, qu’on taxait pourtant de féroce, et qui a été à l’origine de cette pépinière de talents graphiques, et du style coup de poing dans la gueule, faisait rire dans tous les sens, à gauche et à droite, des uns et des autres, car chacun en prenait pour son grade. Il ne ciblait que l’ignorance (dans ce milieu, on dit « la connerie », ce qui a l’avantage de la rejeter loin de soi), qui endosse tous les habits du monde. Les dessinateurs du dernier Charlie, à force de ne cogner que sur les mêmes, ont fini par être assimilés à cette agressivité obsessive, contrairement à leurs prédécesseurs. Le journal est alors devenu le symbole et le fer de lance de l’exécration politique, déclenchant des réactions… d’exécration politique.

Il y a deux sortes de dessinateurs : les politiques, et ceux qui pratiquent l’humour total, on pense à Vuillemin, absolument inclassable, hors concours, comme l’est Dieudonné en one-man-show. Ceux dont le trait et l’humour servent un dessein politique, et ceux qui ne servent que l’humour, qui n’ont d’autre projet que l’humour. Les prosélytes puritains à la Charb, et les gros déconneurs à la Siné. Deux espèces qui peuvent cohabiter, mais pas longtemps : les vrais rigolos de Charlie, ces « droits communs » que sont Martin, Faujour, Lefred, Siné et compagnie, furent plus ou moins expulsés par les « politiques » Cabu, Charb et leurs soldats bien alignés. Où l’on retrouve hiérarchie et soumission bien militaires au milieu des bouffeurs de militaires ! Croqueurs de flics et de curés, les détenteurs illégitimes de Charlie se posèrent en nouveaux flics et curés : flics de la pensée, et curés d’une église politique bien déguisée sous ses oripeaux islamo-cathophobes et, coïncidence, furieusement compatible avec le sionisme au pouvoir. On ne tue que ce qu’on remplace.

 

Un journal de bande décimée

 

Le drame qui a frappé la tête pensante de Charlie n’est ni la punition, ni la rançon de leur racisme de gauche. Non, c’est un montage de service – ou de services – qui s’est servi du positionnement marketing de ce journal en perdition pour asséner un coup violent au peuple français, qui commençait à dériver quelque peu, politiquement. Non pas vers la droite ou la gauche, ni même vers l’extrême droite ou l’extrême gauche, qui ne font peur à personne dans l’élitosphère, mais vers une lucidité qui menace le pouvoir de contrôle du système médiatico-politique. Le grand rassemblement de peur (on crée la peur par les coups pour que le troupeau resserre les rangs et coure vers l’enclos prévu à cet effet) qui a eu lieu dimanche 11 janvier 2015 porte la marque du Maître, qui a fouetté les brebis qui essaimaient dans les bois, les champs, et la dangereuse liberté de penser. Une reprise en main vigoureuse qui a nécessité de frapper un faux symbole de liberté, qui ne parlait plus à grand monde. De l’atroce realpolitik du pouvoir réel.

 

 

Charlie, dont le rôle aurait dû être d’exprimer la vraie, la joyeuse, la saine subversion française, rabelaisienne, antiaméricaine et antisioniste, non par obsession mais parce que ce sont les deux maîtres du moment, a loupé le train du peuple, pour finir dans les décors, c’est-à-dire avec les félicitations du pouvoir (voir la pire homélie funèbre qu’on puisse imaginer, sur France 2, avec Nagui, Lapix et Cohen), et le mépris des lecteurs intelligents. Il n’est, là, pas du tout question d’Islam. Ce n’est pas l’Islam qui a affaibli Charlie, bien au contraire : c’est l’islamophobie et dans une moindre mesure la cathophobie qui ont maintenu ce titre sous respiration artificielle depuis les caricatures de Mahomet en 2006. Et qui l’ont propulsé dans une impasse, celle de la surenchère dans la couv islamophobe et cathophobe, pour ne pas dire sioniste, une surenchère forcément bien vue par l’élite, moins par le peuple lecteur, qui s’est senti trahi, abandonné : Charlie tapait sur les derniers représentants, défenseurs ou consolateurs des pauvres, le Parti communiste mis à part. Mais, dans sa version Pierre Laurent, a-t-on encore le droit de l’appeler comme ça ?

La survie du journal a donc été paradoxalement basée sur un positionnement perdant, un choix éditorial lourd de conséquences, celui de Philippe Val, qui a littéralement tué l’intégrité journalistique et l’humour libre, non soumis à des calculs politiques ou réseautaires, intégrité et déconnade qui faisaient le charme du vrai Charlie. Les amoureux du foutage de gueule jouissif des vrais maîtres le savent, c’est le faux Charlie qui est mort, et désormais mourant, mais avec, ô miracle, les fées du système qui se pressent autour de lui, et se vengent ainsi, avec un délice de perversité gourmande, de la défaite d’un des derniers titres non-alignés. C’est ça qui est révoltant : la récupération morbide.

Si nous ne pleurons pas la mort de Charlie aujourd’hui avec le chœur des pleureuses hypocrites, qui n’ont jamais acheté un Charlie, ni l’ancien ni le nouveau, et que ce vieux batave de Willem a raison de vomir, c’est que nous l’avons pleurée depuis longtemps, depuis 20 ans et sa vassalisation. Et la mort brutale de ses représentants n’y change rien. Ne nous jetez pas la pierre de l’inhumanité, car nous, nous payons chaque jour par l’opprobre le prix de l’honnêteté vis-à-vis de nos lecteurs, et des lecteurs qui ne sont pas nôtres. Nous ne mentons pas. Et puis, nous sommes lucides : personne ne se précipitera, si nous mourons, avec pluie de pleurs et millions, pour sauver notre peau. Elle est mise à prix, car la subversion, qui échappe à toute récupération, a changé de camp. Quand on dit « nous », on ne pense pas uniquement à E&R, mais à tout ce que la Toile comporte d’esprits lucides, non conformes, s’amusant de la dinguerie d’un système aujourd’hui incarné par ce Duce d’opérette de synagogue de Valls, qui réussit le tour de force de faire passer Sarkozy pour un grand chef d’État. Les journalistes du Monde et de Libé disent fachosphère, nous répondons lucidosphère (en évitant tout rapprochement avec Lucifer). Sans haine, ni arme, ni violence.

 

Je suis Shoarlie

 

JPEG - 73.3 ko
Allez les hyènes, le cadavre est encore chaud !

 

Passons sur l’horrible récupération des morts-vivants de Charlie par France 2 le soir de la Grande Marche détournée, marche de la paix détournée par les commanditaires du terrorisme mêlés aux prestigieux invités ! On rappelle pour ceux qui n’étaient pas nés en 1934 que la Longue Marche de Mao et de ses troupes commença à 130 000, pour se terminer un an plus tard, 12 000 km et des dizaines d’embuscades plus loin, à 30 000. La Grande Marche parisienne, sans oublier ses petites sœurs de province, fera heureusement moins de victimes. Pas sûr cependant qu’elle mènera à la victoire du peuple de France, totalement trahi dans l’affaire. Mû par son émotion, et sa peur de la Mort assassine et aveugle (pas tant que ça), il a cherché à éviter l’inhibition de l’action en se retrouvant, dans la solidarité, pour resserrer ses liens. Il a alors été coiffé de ses maîtres, qui ont accouru pour mener le troupeau… nulle part, en tout cas pas à l’Élysée ou à Matignon, que les brebis respectent encore, maîtres qui ont fini par communier, sans l’encombrant peuple évidemment, dans la grande synagogue de la Victoire. Là, on transforma, sous les ors de la République Sioniste, le besoin de paix civile de tout en peuple en raffermissement du pouvoir, de son étreinte, de sa strangulation, de sa surveillance, en élargissant SA définition du terrorisme. Désormais, sera déclaré terroriste tout Français qui ne sera pas pour le pouvoir, c’est simple comme bonjour.

Première victime, qui n’a pas attendu les calendes : un certain Dieudonné, d’après les rumeurs humoriste, mais qui ne passe plus à la télé, poursuivi pour apologie du terrorisme, pour avoir commis l’attentat suivant : « Je me sens Charlie Coulibaly. » On croyait nager dans une nouvelle ère de liberté d’expression, pour que « plus jamais ça », la Shoah, Charlie, tout ça. On peut compter sur le nouveau Charlie, troisième ou quatrième du nom, pour ne pas sombrer dans ce terrorisme. Nous, eh bien, il faudra qu’on fasse triplement, quadruplement attention à nos mots.

Cavanna avait raison, on n’imagine pas jusqu’où la connerie de l’animal humain peut tomber. Jusqu’où va-t-on descendre, se demandait un sociologue il y a 12 ans. Réponse : on sait toujours pas, mais on y va.

Voir aussi, sur E&R :

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

57 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1087291
    le 13/01/2015 par Althus
    Je suis Shoarlie

    Bel article synthétique.

    Une caricature sans bienveillance n’est en effet que du venin.
    Charlie hebdo est un journal fielleux qui ne sert qu’une seule devise : ordo ab chaos.

    Pour cela, ce journal, farci de francs macons comme les condoléances officielles du maître des frères la truelle l’ont révélé, vise à jouer les pyromanes, à diviser la société, à encourager le racisme et la violence, à créer le chaos nécessaire à la mise en place des lois liberticides d’un petit nombre qui travaille pour un monde encore plus asservi (pour nous les serfs, pas pour eux les maîtres).

    Quand ce venin se retourne finalement contre ses auteurs, ce n’est en fait que l’aboutissement de leur politique, même si je suis sûr et certain qu’ils espéraient, lâches et vils qu’ils étaient, que ces attentats s’abattent seulement sur des quidams innocents et non également sur eux mêmes.


  • #1087306
    le 13/01/2015 par ghost
    Je suis Shoarlie

    Ce double attentat tombe à MERVEILLE : ce sont d’abord des Français qui en ont été victimes, et le lendemain ce sont 4 juifs : quoi de mieux pour SOLIDARISER Français et Juifs : c’est ce qui est advenu . Seulement le combat des Juifs ne se déroule pas seulement en France, il se déroule aussi au Proche-Orient : le double attentat va permettre de solidariser les Français avec la politique de Satanyahou, qui vise ouvertement à la "destruction des forces de l’Islam", c’est à dire à rien moins qu’au massacre des Musulmans . Le mot d’ordre des sionistes en France : VENGEANCE et massacre des Musulmans de France et de tous les Musulmans du monde . Les sionistes ont du pain sur la planche mais on va la leur savonner .

     

    • #1088423
      le 14/01/2015 par BabyBoom
      Je suis Shoarlie

      ce n’est pas aux Francais de defendre l’Islam ou les Musulmans ( Indonesie, Russie, Saoudite ou Algerie) :
      Les Oughours sont depossedes de leurs Terres au Xinjiang ( Territoires occupees par la Chine Communiste de Pekin), et personne ne bronche, mais voila Charlie et 4 juifs assassines ( dont le fils du Grand Rabin de Tunis enterre a TelAviv !!!) pour s’alarmer sur la securite d’une communaute incapable de s’elever par un apport positif a cette Societe Occidentale souvent decriee : osez interpeler vos tuteurs Musulmans maitres en Islam...mais laissez nous Dieudonne pour rire encore !


  • #1087321
    le 13/01/2015 par alan
    Je suis Shoarlie

    Analyse magistrale, merci !


  • #1087324
    le 13/01/2015 par Un Belge
    Je suis Shoarlie

    Cet hypocrite de Valls poursuit sa croisade contre la liberté d’expression après avoir tenté de nous faire croire qu’il est pour la liberté d’expression.

    Je m’attends à de nouvelles lois gravement liberticides et à la fermeture de sites tels que celui-ci.


  • #1087329
    le 13/01/2015 par Hydro
    Je suis Shoarlie

    Très bon article et résumé de la situation inique et cynique de la république sioniste.
    Merci à toute l’équipe E&R pour votre réactivité, la qualité de vos analyses, votre lucidité.
    Bien à vous...


  • #1087345
    le 13/01/2015 par pandanlagl
    Je suis Shoarlie

    "Je me sens Charlie Coulibaly.", pas "Je suis Charlie Coulibaly."
    Vous n’allez pas faire comme le Figaro quand même, merde !

    Allez, je vous aime tout de même <3


  • #1087378
    le 13/01/2015 par coyoterevolte
    Je suis Shoarlie

    Merci et salut à toi, rédacteur(s) anonyme(s) d’E&R.
    Bon article qui traduit ma pensée.


  • #1087393
    le 13/01/2015 par lothare
    Je suis Shoarlie

    Aujourd’hui les crayons subversifs relayés sont sur E&R tous les dimanches ! A chaques fois quelles tranches ça fait du bien !

    Mais j’imagine qu’avec un titre pareil, la stasi va pas tarder à débarquer...


  • #1087409
    le 13/01/2015 par Lacattt
    Je suis Shoarlie

    l’effet ne s’est pas fait attendre !! en effet les censeurs en remettent une couche !!!
    le maire de Cournon d’Auvergne Bertrand Pasciuto veut interdire Dieudo de venir au zénith le 6 février !!
    qu’en est il des autres spectacles prévus dans les autres villes et que fait on pour sauvegarder la liberté d’expression ?


  • #1087410
    le 13/01/2015 par la main visible
    Je suis Shoarlie

    « À Charlie, avant qu’on soit embêtés par les musulmans intégristes, on a eu affaire à l’extrême droite catholique. (Charb à Libé en 2006)

    Ne pas confondre :
    Avoir à faire à quelqu’un
    Faire affaire avec quelqu’un

    Erreur de Charb ou du pigiste de Libé ? En tout cas une faute récurrente (parmi plein d’autres) dans la torcho-presse.

     

    • #1087872
      le 13/01/2015 par rosy
      Je suis Shoarlie

      Non, c’est bien "avoir affaire à quelqu’un"


  • #1087496
    le 13/01/2015 par Marko
    Je suis Shoarlie

    Un mot de trop de Dieudo sorti de son contexte et ça lui revient en plein dedans ! Cela me fait râler parce que sa lettre est un message de paix. La prochaine fois même une virgule ne passera pas. Ils n’en ratent pas une pour le harceler. Tiens bon Dieudonné !

     

    • #1088335
      le 14/01/2015 par toujoursplus
      Je suis Shoarlie

      faut pas s’en faire, il est evident qu’il a fait expres, braquer le projecteur sur leurs menteries est son activité favorite, le jour meme il leur glisse celle-la, quel talent


  • #1087501
    le 13/01/2015 par depassge
    Je suis Shoarlie

    Un article sans concession et lucide, qu’il se maintienne comme ligne politique de E&R. Bravo, dirait-je, moi la particule, l’anonyme non pas par peur mais parce que je crois que la parole doit se partager comme le pain, comme le pain elle doit être bonne, comme le pain elle doit nourrir ce qui ont faim de tout. On peut exiger de soi mais pas des autres et je comprends très bien ceux qui ont besoin du regard des autres pour exister en usant de la publicité, de la renommée et d’un tas d’autres astuces comme les vitrines, les joliesses, les postures, les masques des convenances, etc. Mais l’important est de rester sincère et redevable envers ceux qui nous donnent leurs regards. Et surtout ne pas les trahir en les vendant au plus offrant des cyniques que le hasard, la ruse, le crime, la traitrise, le vol déguisé en droit ou le vol tout court, élèvent sur des collines de fumier ou d’humus fumant où ils croient voguer sur les nuages de la considération, de la distinction et de la noblesse, et ce grâce à leurs mérites et non pas grâce à tout ce qui a été sacrifié pour produire ce fumier ou cet humus sur lequel ils se prélassent et poussent.


  • #1087505
    le 13/01/2015 par Julien
    Je suis Shoarlie

    Excellent cet article. Il résume bien ce que je pense et ça fait du bien de le lire si bien mis en forme.

    Néanmoins cela annonce une période très difficile à venir. Marche ou crève j’en ai bien peur...

    Réconciliation Nationale est notre bouée de sauvetage. Merci d’exister.

     

    • #1091508
      le 16/01/2015 par Spinoza
      Je suis Shoarlie

      "Excellent cet article. Il résume bien ce que je pense et ça fait du bien de le lire si bien mis en forme."
      Il y a une très grande différence entre avoir une idée plus ou moins confuse et la mettre sur papier de façon cohérente et rationnelle. Essayez vous même la prochaine fois et vous verrez que ce n’est pas si facile même si l’on croit avoir toutes les idées en poche, sans cela nous serions tous de bons écrivains.


  • #1087529
    le 13/01/2015 par awrassi
    Je suis Shoarlie

    Excellent titre ! il résume tout, comme un titre doit le faire ...


  • #1087538
    le 13/01/2015 par frenchy
    Je suis Shoarlie

    Je commence réellement à m’inquièter pour Dieudo et vous Alain...il faut des boucs emissaires je suis en colère

    Bise fraternelle à vous deux


  • #1087565
    le 13/01/2015 par dandelion
    Je suis Shoarlie

    Bravo pour cette subtile et intelligente analyse !
    merci à toute la rédaction.


  • #1087594
    le 13/01/2015 par Aryn
    Je suis Shoarlie

    D’où tenez vous vos sources sur l’inhibition de l’action ? :)


  • #1087628
    le 13/01/2015 par flameche58
    Je suis Shoarlie

    Très bel article, très sensible et tellement juste, j’ai connu Charlie hebdo dans ma jeunesse et il est vrai que nous riions de bon cœur, sans méchanceté.
    Je conseille à ceux qui ne connaisse pas de trouver les dessins de Reiser.
    Merci aux auteurs de me permettre de partager un sentiment de tristesse que je n’ai pu éprouver cette dernière semaine.


  • #1087751
    le 13/01/2015 par LDPF
    Je suis Shoarlie

    Mais qui se cache derrière les éditos de la "rédaction d’E&R".. ? Une fine plume en tous cas. Un régal pour l’intelligence. Quelques lignes pour une synthèse excellente où rien ne manque.
    Compte tenu du plus que lamentable niveau médiacratique, là on change de cagorie. Il ne leur reste que la "grosse Bertha", la masse, la quantité. Pour ce qui est de la qualité, elle est chez E&R, c’est net !

    Salut les charlot...


  • #1087780
    le 13/01/2015 par Sentenz@
    Je suis Shoarlie

    Très bonne analyse, bravo E&R, il est important de rappeler certaines choses.
    Je vous invite à visionner 2 documentaires très intéressants pour illustrer tout ça.

    Il y a d’abord le documentaire sur Siné : ’Mourir ? Plutôt crever !’ où l’on voit le contexte dans lequel le légendaire dessinateur a crée ’Siné Hebdo’ après s’être fait virer manu militari par Val pour une boutade jugée antisémite ; avec bien-sûr une attaque de la LICRA représentée par Jakubowicz, et BHL en soutien pour faire son numéro habituel...
    C’est Val qui a pourri l’esprit de ce journal pour ensuite sévir sur France Inter où il a viré Guillon et Didier Porte, ce mec est un ennemi de la liberté d’expression quand elle ne sert pas ses intérêts d’arriviste.
    Un ancien collaborateur de Charlie Hebdo dit clairement qu’il faisait des speechs de 2 heures pendant les conférences de rédaction et je cite :’C’était la messe où pendant 2h il fallait écouter le prophète qui expliquait comment fonctionnait le monde
    On comprend mieux la ligne du journal et pourquoi Caroline Fourest est venue y appuyer le travail de Val.

    L’autre documentaire c’est ’Choron, Dernière’, réalisé par Pierre Carles et Eric Martin.
    Là on voit la manière dont Val a délibérément cherché à trahir l’esprit complètement punk du professeur Choron, la vraie essence de Hara-Kiri et Charlie Hebdo (première mouture).
    Cet homme qui poussait à la subversion, au politiquement incorrect, qui a influencé l’humour transgressif à la Reiser, Coluche ou Desproges mais assez intelligent pour ne pas stigmatiser des gens dont l’influence et le pouvoir sont faibles, voir nuls...
    On comprend d’autant mieux pourquoi Alain Soral se réclame de cette école et de cette influence.
    D’ailleurs les caricaturistes de ce site sont de cette tradition, on voit l’influence de ces dessinateurs et je tiens à rappeler que le dessinateur Bluj a lui même reçu des menaces de mort, bravo les gars, courage, et merci pour votre fidélité à cet esprit.
    Dans ce doc, il est honteux de voir comment Val parle de Choron, le dénigre, Cabu (influencé) semble mal à l’aise aussi, mais Cavanna lui rend justice heureusement.
    Il est intéressant d’y constater que les unes étaient uniquement décidées par Val alors qu’à l’époque de Choron existait un droit de veto si un dessinateur exprimait des désaccords.
    Enfin, toute la nouvelle bande de Charlie à Cannes avec BHL en tête de file pour promouvoir un doc sur les caricatures, impensable à l’époque du professeur, une trahison des idéaux...

     

    • #1088272
      le 14/01/2015 par NouvelleFrance
      Je suis Shoarlie

      Je peux très bien imaginer un clash entre le prof Choron et la Fourest.........mdr.....un petit jeu de cons, Caroline ?


    • #1095783
      le 20/01/2015 par Tamouria
      Je suis Shoarlie

      Ou peut-on les trouver ces documentaires sur Siné et Choron, j’ai ouverture video de Siné sur EetR, une pub annonce qu le film va commencer ds 1 minute,et après. l’écran noir. Toutes les autres videos sont ouvrables sauf celles de Siné.
      Qu’est-ce-que ça veut dire ?

      A part ça Bravo Dieudonné !


  • #1087810
    le 13/01/2015 par Frédéric
    Je suis Shoarlie

    C’est scandaleux, cette photo de Fourest en train de faire une quenelle nazie inversée ! Je suis très, très choqué !


  • #1087815
    le 13/01/2015 par zouzoulafolle
    Je suis Shoarlie

    Il est évident que demain des millions de gens vont comprendre pourquoi ils ne lisaient pas charlie hebdo, que nombre d’entre eux ne trouveront pas ça drôle, et que nombre d’entre eux n’y comprendront même rien. Ces trois millions d’exemplaires diffusés, les dizaines ou centaines de millions qui vont y jeter un oeil, la on se dit que c’est plus une honte pour la France qu’une fierté.


  • #1087884
    le 13/01/2015 par solaine
    Je suis Shoarlie

    Article hautement pertinent !
    Merci E&R.


  • #1087904
    le 13/01/2015 par Rachid
    Je suis Shoarlie

    "Sans haine, ni arme, ni violence."

    Reference a Albert Spaggiari l’auteur du "casse du siecle"

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Albert...

    eh oui le genie francais s’exprime dans tous les domaines...

    et s’ils veulent remplacer Charlie j’ai quelqu’un a leur proposer : Papacito

    http://fdpdelamode.com/


  • #1087908
    le 13/01/2015 par le corbeau
    Je suis Shoarlie

    Ce qui est dingue c’est que les paroles prononcé par Dieudonné ne sont absolument pas présent dans la bête immonde donc je vois pas pourquoi ils désirent un arrêté préfectoral,de toute façon c’est contre productifs . Si la parole enragée explose sur les réseaux sociaux c’est en partie de leur faute car ils nous ont exclus des médias même Ramadan le sioniste infiltré n’ existe plus. Les médias sont partis trop loin dans la censure,en matière de liberté d’expression la France est probablement l’un des pire pays au monde .23


  • #1087997
    le 13/01/2015 par L’Australien
    Je suis Shoarlie

    Waow... bel article bien synthétisé qui remet l’église au milieu du village (si j’ose dire)


  • #1088034
    le 13/01/2015 par Gentiltoto
    Je suis Shoarlie

    Ca y est, nous y sommes, la Stasi est de retour. A moi Coluche, réveille moi, dis moi que tout cela n’est pas vrai que ce n’est qu’un cauchemar, Walls, les terroristes... Tous les types qui s’en prennent à notre libre arbitre, si tu revenais tu te flinguerais. Si on interdit Dieudonné pour une connerie de ce niveau ou en serons nous dans 5 ans ? la tôle pour ce qui rient de ses vannes ? les galères pour une quenelle ? ce climat est anxiogène à mort, je retourne me coucher.

     

    • #1088419
      le 14/01/2015 par parzifal
      Je suis Shoarlie

      Salut Gentiltoto,
      ce n’est pas se coucher qu’il faut, mais se lever ! ;)


  • #1088037
    le 13/01/2015 par Marie59
    Je suis Shoarlie

    Si on avait encore des doutes quant à l’idéologie réelle sous couvert de "liberté" de cette marche il suffisait de regarder le grand show de France2 le soir même ! Ce n’était qu’une infâme et ignoble récupération ! Les deux religions musulmanes et chrétiennes étaient tournées en dérision, avec caricatures blasphématoires etc. J’hallucinais ! C’était pitoyable, pas drôle (avec bien-sûr, Anne-Sophie Lapix, dans son rôle habituel, celui des rires off...,tellement son rire semble forcé) c’était juste de la provoc gratuite... J’ai éteins, j’avais trop la nausée....


  • #1088038
    le 13/01/2015 par Fanch
    Je suis Shoarlie

    Cà ne tient pas. Je m’explique :

    Admettons tout d’abord que l’attentat ait été une manipulation des services.

    1) A l’image des attentats du 11/09 (et d’autres, GB notamment), l’effet prévisible (attendu) était une réaction islamophobe (cf attaques de mosquée) et une demande de sécurité renforcée (qu’on commence à nous vendre). Or, on a eu des manifestations massives, plutôt spontanées au départ, où la foule affirmait la volonté de défendre sa liberté (d’expression) et son désir de fraternité "intercommunautaire". Rien ne nous dit que l’islamophobie et le sécuritarisme ne finiront pas par l’emporter, mais la tâche sera plus difficile maintenant qu’elle n’apparaissait le 6 janvier.

    2) Quels objectifs pouvaient viser le complot ?

    a) déstabiliser la France pour la soumettre davantage au calendrier de l’OTAN ? dangereux, car cela permettait l’ascension d’une Lepen plutôt pro-russe. Echec de l’opération, car l’unité nationale n’a pas été qu’un slogan, elle a pris forme physiquement, et renforce l’exécutif français. Preuve de l’échec : les USA ont loupé le coche de la manif, et risquent de souffrir longtemps de ce déficit de présence institutionnelle, républicains compris (ambassadrice US reléguée au dernier rang des officiels...).

    b) vendre une nouvelle guerre ? Y’avait-il besoin de se donner autant de mal, alors qu’on est intervenu en Lybie, au Mali et en Irak-Syrie sans la moindre opposition ? (et les messages dans les manifs étaient exclusivement pacifiques, donc nouvel échec)

    c) opération franco-française destinée à augmenter la côte du Président ? à supposer que notre exécutif ait les compétences et la discipline nécessaires pour être capable d’une telle machination, c’était diablement jouer avec le feu. Le feu Lepen d’abord, le feu de l’humiliation à n’avoir pas su empêcher les attaques ensuite, et (dans le cas où les manifs étaient voulues) le feu lié au fait d’avoir mis le peuple massivement dans la rue (les gens pourraient y prendre goût)

    Donc, en conclusion, la réaction du peuple français aux attentats était imprévisible et les conséquences de cette réaction le sont tout autant. Si conspiration (sioniste) il y a eu, elle a échoué.
    On devrait plutôt se réjouir que les Français ne soient pas des Américains, et que plutôt que de se cloîtrer chez eux dans la peur de leurs concitoyens, ils se soient mis debout pour revendiquer la "réconciliation nationale" (car c’est bien de cela qu’il s’agit). Charlie n’était qu’un prétexte, et alors ?

     

    • #1088288
      le 14/01/2015 par Arshy77
      Je suis Shoarlie

      Je pense que tu oublie un élément important, ce sont des prestidigitateurs et pas une personne ni un seule groupe mais une guerre de clan de magicien.
      Ils ont tirées les leçon du passer il y a fort longtemps et ont eux le temps de peaufiné. Regarde comment il y a 500, 200 et 80 ans ils obtenaient ou gardait le pouvoir. Ils ont l’expérience, les règles du jeux et les moyen de diffusion avec eux.
      Ils n’ont plus besoin d’un plan ont est aujourd’hui dans un monde de désinformation. Ils prennent une direction envisage le maximum de possibilités, le temps que leurs actions récoltes leurs conséquences, puis il ce servent de ces même conséquences.
      Nous sommes les pions sur leurs échiquier !


    • #1089169
      le 14/01/2015 par Capitaine
      Je suis Shoarlie

      L’objectif : la mise en place de la dictature globale.
      Qu’on la qualifie de sioniste, bancaire, cosmopolite ou autre chose importe peu.
      Mais cette politique va engendrer l’imprévisible.
      L’enseignement de mon maître Freund me permet d’aborder cet avenir avec optimisme.
      Comme AS, je prie pour voir de mon vivant la révolte des peuples car je ne peux concevoir leur asservissement par une engeance aussi misérable qu’immorale.
      Oui, levons-nous.
      Et mettons nos misérables vies au bout de nos convictions, n’hésitons pas à en consentir le don pour quelque chose de noble qui nous dépasse...
      Et d’ailleurs, comme Sun Tzu nous le dit, c’est notre seul espoir de survie, mais il nous faut ne pas y penser.
      Celui qui a peur est un peureux... comme on dit dans les paras.


  • #1088140
    le 13/01/2015 par Mathieu
    Je suis Shoarlie

    Très bonne analyse, le titre de l’article est très pertinent.
    La soirée, que j’ai évité de regarder, était visiblement dégoulinante d’émotion d’après certains qui ont eu le courage d’y jeter un œil.
    Et pour être honnête, je n’ai que très peu regardé les événements de la semaine, sachant que j’aillais tomber sur du Sifaoui, du Chalgoumi, de la Fourest, du Canal Plus et du CàVous hyper objectifs et ayant pris de la distance (c’est de l’ironie, bien évidemment).

    Bien content de me ré-informer, bien qu’il faille regarder ce qu’il se fait de la part des "Troupes d’Occupation Mentales", comme les nomme si bien Laurent Ozon, pour voir le niveau

    Gare à vous si "vous n’êtes pas Charlie", la nouvelle religion sacralisée.

     

    • #1088359
      le 14/01/2015 par Leïla
      Je suis Shoarlie

      Je suis horrifiée de voir comment les gens dans la rue, sont à ce point devenus lobotomisés. C’est quoi leur problème ? Ils sont bêtes à manger du foin c’est à dire dans l’ incapacité à relier les évènements entre eux et donc dans l’incapacité à comprendre les stratégies, où ils sont sous-hypnose à force d’aller au régulière des loges maçon-niques, projet MK, pas de mémoire. J’en ai même entendu un qui a déclaré "vivement que le nouvel ordre mondial soit mis en place !" (! ????).
      La laïcité est vraiment une religion dangereuse. Si tu n’aimes pas la laïcité, on te tue.


  • #1088406
    le 14/01/2015 par RN
    Je suis Shoarlie

    Et voilà que Dieudo a été mis ce matin en garde à vue...


  • #1088420
    le 14/01/2015 par Bachar
    Je suis Shoarlie

    Dieudo vient d’être arrêté ! C’est officiel la France est une dictature !

     

    • #1088495
      le 14/01/2015 par Soldat du Christ...
      Je suis Shoarlie

      Tu t’en aperçois qu’aujourd’hui !!!


  • #1088438
    le 14/01/2015 par Rien Agratter
    Je suis Shoarlie

    Très bel article....une analyse fine et nuancée qui colle à la réalité. Je crois que les Français sont prêts à rehausser leur pays au niveau des grandes nations.


  • #1088444
    le 14/01/2015 par quiqui 27
    Je suis Shoarlie

    Citoyens de FRANCE vous pouvez dormir tranquille , notre ministre de l’ intérieur a déjà mis en application les mesures contre le terrorisme de VALLS, le dangereux DIEUDONNE est en garde a vue la république respire . Pendant ce temps sur les chaines d’ info en continu , les employés visibles , dissertent en long et en large sur vidéo , le pourquoi du comment les policiers n" ont pas pu répondre aux tirs a l’armes de guerre des terroristes , en affirmant la légèreté des moyens de défenses donc disposent nos flics ... qui fait ...qui fait l’ apologie .


  • #1088481
    le 14/01/2015 par Soldat du Christ...
    Je suis Shoarlie

    Soral & Dieudo, même s’ils ne sont pas, pour moi, des exemples, je trouve admirable leurs combat, je les trouve authentique, fort, fier, chevaleresque ....
    Loin de baisser leurs pantalons, et sans baisser leurs têtes, pas plus les yeux...
    Ils sont pour moi, des héros (je sais que beaucoup se diront, il exagère, mais pas du tout !) .
    L’état, le système, toujours derrière eux, à les harceler, merdias, hommes politiques, pseudos artistes et intelos de pacotilles (en bref ! toutes les raclures, qui veulent se faire mousser un peu au près d’un système, d’une doxa...) ou, comme dans la télé-réalité, chaque jours, il faut faire sa débilité journalière, sa lèche quotidienne,son pitre !! (culte de l’image,de l’apparence, de soi ,l’homme au centre de tout, plus de sacré, de divin...).
    J’ai honte, encore plus aujourd’hui ,de voir les actualités...
    Charia Hebdo part, comme des petits pain, on se les arrache, alors qu’un homme comme Dieudo (un papa, qui travaille pour sa famille ...un homme un vrai...) indépendant s’évertue à nous rendre fier,et à se battre !! (pour lui, pour nous, pour notre pays et contre ce système...juif & Franc-mac..)
    Moi, qui glorifie le fait d’être français, qui porte aux nues notre pays...
    J’ai honte de ce pays, de ce peuple, que nous sommes devenu, défiler derrière, Sheytanniahou Israel et Merkel, toutes ces raclures, ces monstres, qui tuent militairement ,économiquement, des femmes (maman), des enfants (fils)...
    Ils volent, ils pillent, tel des racailles, qui rackettent et qui tuent des victimes, tous les jours...
    Je suis touché, dans mon cœur, de voir cela, de voir comme on nous traite, avec l’approbation de notre jeunesse, de notre peuple, de nos collègues de travail (tous des moutons) et à coté de cela tous les jours, on se fait traiter de fascistes, de nazis, par tout le monde... Alors que notre seul tort, c’est d’aimer notre pays, d’être fier et un peu moins débile et de voir comme cette oligarchie, nous exploite, se moque de nous (pour rester polit ...)... !
    Donc oui, bravo monsieur A.Soral, monsieur Dieudo, monsieur H.Ryssen ,V.Raynouard ,A.Escada ...
    Je continuerais dans la mesure de mes moyens, de vous faire des dons, quitte, comme toujours à nous privé (mes enfants , ma femme et moi) à coller, à tracter pour vous... toujours, dans la mesure de mes petits moyens, longue vie à vous !!
    Et que Dieu puisse être à nos coté tous les jours !!
    Oui... vaincre ou mourir... vive la France... Vive le Christ-Roi...

     

    • #1098113
      le 22/01/2015 par Nada
      Je suis Shoarlie

      Merci, je m’associe et souhaitais rajouter : merci Professeur Faurisson.


  • #1088566
    le 14/01/2015 par Erdoval
    Je suis Shoarlie

    Excellente analyse. C’est notamment pour la qualité de la réflexion que je fréquente assidument le site E et R. Merci à tous les contributeurs.
    J’ai écrit récemment de nombreux commentaires sur les entrées relatives à l’affaire Charlie Hebdo. Je voudrais rajouter quelques lignes sur la manipulation de masse, façon national socialisme, à laquelle nous avons assisté. Tout repose sur l’exploitation du grand choc émotionnel provoqué par une opération sidérante commise par un commando contre le comité de rédaction de Charlie Hebdo. Pour tout le monde (je dirais même le monde entier) il y a eu sidération, c’est-à-dire incrédulité, incompréhension, incapacité momentanée à penser. Il s’agit d’un choc traumatique dont nous avons été les victimes de deuxième plan. On sait qu’il faut traiter très tôt les victimes sur le plan psychologique de telle façon qu’elles ne s’enferment pas dans ce qui risque de devenir un choc post traumatique incapacitant plus ou moins gravement notamment les fonctions cognitives, par le ressassement . C’est d’ailleurs pourquoi ont été mises en place sur l’ensemble du territoire des cellules d’urgence psychologique qui sont activées chaque fois que nécessaire, le plus souvent lors d’accidents, de catastrophes ou d’attentats. Dans le cas Charlie c’est toute la communauté nationale qui a été touchée : de ce fait aucune prise en charge psychologique autre que par le truchement des média, n’était possible. Il est donc très important d’analyser le traitement médiatique de l’affaire et de son onde de choc psychologique. Il y a là une énorme matière à recherche et analyse. Je me contenterais d’observer que tout a été fait par la répétition 24h/24 (comme le 9/11/2001), par les médias audiovisuels pour enfermer les français dans l’évènement, dans l’émotion, les submerger de fausses réponses à leur incompréhension, en un mot pour les empêcher de penser, c’est-à-dire de se poser des questions et tenter d’y répondre. Et on est est allé jusqu’à leur proposer d’abandonner leur propre identité, à travers l’opération "Je suis Charlie", c’est-à-dire de se fondre dans une foule anonyme, un troupeau de morts vivants puisque ce Charlie là est mort. Une telle opération montre bien la détermination du système : tout esprit critique, sous quelque forme que ce soit doit être éradiqué. Car il s’agit de nous transformer en petits soldats de l’oligarchie atlantico-sioniste.

     

  • #1089215
    le 14/01/2015 par Ramadram
    Je suis Shoarlie

    Merci ...merci ..merci ..merci même les caricatures n’étaient que des reprises ...j’étais abonné à Charlie Hebdo ...mais y a longtemps avant que le titre ne soit racheté. ..respectivement se soit vendu.... ce qui est arrivé est très regrettable et inadmissible. ..mais il n’en reste pas moins que les victimes étaient des traîtres du peuple au service d’un ordre supérieur ...soit disant ..


  • #1089271
    le 14/01/2015 par coolcoolcool
    Je suis Shoarlie

    Bel article ! Je vous suis très reconnaissante de ne pas prendre vos lecteurs pour des abrutis, c’est rafraîchissant. Et de dédramatiser un peu l’évènement face à la la parano qui s’installe.

    Ces cons veulent faire de Charlie Hebdo notre 11 septembre de la liberté d’expression, mais je pense que sur le long terme "l’affaire Dieudonné" aura eu au moins une conséquence positive : convaincre pas mal de gens de l’hypocrisie de Valls & cie qui deviennent soudain les chantres de la liberté d’expression. Si on tombe là-dedans on va finir comme les ricains, dix ans après le 11 septembre : toujours pas marre d’entendre l’argument 9/11 pour justifier tout et n’importe quoi. Enfin, un peu marre, mais il aura fallu attendre qu’ils découvrent la mise sur écoute de toute la population par leur gouvernement. Avec un peu de chance, le deux poids deux mesures qui existe actuellement entre les hymnes à la liberté d’expression et la nouvelle affaire Dieudonné permettront à certains d’ouvrir les yeux sur d’autres hypocrisies.


  • #1089557
    le 14/01/2015 par thihen42
    Je suis Shoarlie

    Remarquablement bien résumé ! Félicitation !


  • #1089832
    le 14/01/2015 par bauhaus
    Je suis Shoarlie

    il n’y a que michel Onfray qui a été assez juste dans son analyse à mes yeux


  • #1090035
    le 15/01/2015 par Fatzé
    Je suis Shoarlie

    Vous les avez vus avec leur sourire digne des "lifting" les plus ratés : pour l’homme de gauche ça a au moins l’avantage d’expliquer le proverbe suivant "passer de Con.haine, à Con.sourire" (..)


  • #1090891
    le 15/01/2015 par Shogui
    Je suis Shoarlie

    Allez voir juste sur Wikipédia l’article sur la Gestapo. Vous allez vous dire qu’on est pas loin du tout du truc ! Un petit extrait :
    "« La Gestapo a la tâche de rechercher toutes les intentions qui mettent l’État en danger, et de lutter contre elles, de rassembler et d’exploiter le résultat des enquêtes, d’informer le gouvernement, de tenir les autorités au courant des constatations importantes pour elles et de leur fournir des impulsions »
    — Décret d’Hermann Göring du 10 février 193619.
    L’absence de tout cadre légal, avant le décret de Göring, n’empêche pas la Gestapo d’agir dès 1933. Sur la base des décrets des 28 février 1933 et 8 mars 1934, qui mettent en place la détention de protection (Schutzhaft), elle peut emprisonner ou interner en camp de concentration qui bon lui semble, sans limite de durée, sans chef d’accusation et sans procès. L’absence de tout contrôle juridictionnel sur les agissements de la Gestapo est officiellement confirmé le 10 février 1936, par une loi qui indique notamment que « les ordres et les affaires de la police secrète ne sont pas sujets à l’examen des tribunaux administratifs », loi qui ne fait que confirmer un avis de la Cour administrative de Prusse de 1935, selon lequel une mise en détention de protection ne peut être contestée devant un tribunal."
    Et aussi l’article sur "Propagande".
    N’oubliez de cliquer sur les renvois pour consulter les références.
    Qui sont les réels pestiférés des gouvernants de notre époque ? Qui sont fliqués, pourchassés, chassé, ostracisés à cause de leur différence... de points de vue ? Argument contre art qui ment.


  • #1091231
    le 15/01/2015 par Frédérick
    Je suis Shoarlie

    Et oui, Charlie Hebdo c’était de la dissidence d’opérette, de la dissidence au format consumériste.
    Leur manière de traiter Dieudonné fut révélatrice...

    Mais pour que toutes ces récentes morts violentes ne soient pas inutiles, tirons la leçon majeure de ces évènements tragiques que j’exprimerai en quelques mots :

    Quand on couche avec le pouvoir, on finit par se faire baiser.


  • #1095257
    le 19/01/2015 par raoulvolfony
    Je suis Shoarlie

    Le Grand Orient de France adoube Hassen Chalghoumi

    Le 12 janvier, le Grand Orient de France (GODF) organisait rue Cadet à Paris une conférence sur le thème « Être franc-maçon après le 7 janvier », allusion à l’attaque de Charlie Hebdo.

    Pour l’occasion, Daniel Keller, « grand maître » du Grand Orient, avait pour invités Joseph-Macé-Scaron, directeur de la rédaction de l’hebdomadaire Marianne, et… Hassen Chalghoumi, président de la Conférence des imams de France !

    L’imam Hassen Chalghoumi avait déjà été adoubé par le CRIF, le voilà publiquement validé par la franc-maçonnerie.

    LES INJONCTIONS DE BIBI VONT ETRE EXECUTE AU PAS DE COURSES PAR NOS PROPRES RESPONSABLES PAS COUPABLES
    http://www.martinique.franceantille...

    nous y voilà.....


Afficher les commentaires suivants