Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Réchauffement climatique : un enseignant convoqué par sa hiérarchie pour appel à la raison

Pierre Dimitri Mottier enseigne les sciences dans le secondaire en Suisse, dans le Valais. Il a les compétences pour suivre les débats sur le réchauffement climatique et ses opinions ne coïncident pas vraiment avec la doxa. Il l’a fait savoir publiquement et posément dans une vidéo mise en ligne le 23 septembre, dans laquelle il condamne l’embrigadement des élèves.

 

Derrière le prof, une croix. Et l’on devine sur le côté des icônes. Eh oui, en plus, Monsieur Mottier a été ordonné prêtre dans l’Église orthodoxe en 1993. Il n’en fallait pas tant pour que sa hiérarchie réagisse. Il a été convoqué par le Service de l’enseignement afin de s’expliquer. Le livre de Soljenitsyne Le Premier Cercle a été intelligemment placé derrière l’enseignant.
Au regard des commentaires sous la vidéo, il semble pourtant avoir plus de soutiens que de reproches, y compris chez des élèves et parents d’élèves. La propagande réchauffiste serait-elle allée si loin que ceux à qui elle est destinée s’en détournent. Sans doute pas encore. Mais l’enrégimentement des élèves du secondaire pourrait bien faire s’élever de plus en plus de voix.

 

À ne pas manquer, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

54 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • La République en train de se ramasser ! c’est passionnant.

    Vive le Christ-roi, pour que vive la France reine des nations (ou goyim) !


  • Pas étonnée, ici en Suisse on roule pour les mêmes que vous en France, et en Occident en général. Il y a juste une autre manière de faire, plus sournoise, hypocrite.

     

  • Le réchauffement climatique est un prétexte diffusé par la doxa, dont le but est d’enfoncer dans le crâne des citoyens cette idéologie pour en faire une dictature de la pensée, et ramasser le pactole .À la fin , c’est toujours une histoire de fric, car notre santé ils en ont strictement rien à foutre .
    Vous polluez avec vos bagnoles, mais avec les usines qui brulent, et les cathédrales, les bateaux qui traversent les océans, et les avions qui circulent .Vous inquiétez pas tout va bien .

     

    • Ce n’est pas une histoire de fric. C’est une histoire de pouvoir et donc de contrôle.

      Le système crée l’argent, par milliard à partir de rien. La FED génère de l’argent autant qu’elle le veut.

      Le système n’a donc pas besoin d’argent. Il a besoin d’obéissance pour garder son pouvoir.

      Comme l’argent ne peut pas tout acheter, le système utilise le mensonge et les croyances des gens.

      Vous vous trompez de niveau : ceux qui se battent pour l’argent ne sont que les mercenaires du système. Le système ne se bat pas pour l’argent, il se bat pour le pouvoir, l’argent il le fait pour se payer les mercenaires.

      Le système est composé des familles propriétaires des banques centrales.


    • @ michel amm

      Moi je regrette, mais le pouvoir et l’argent cela va de pair .


    • Michel amm > ALLÉLUIA ! Quelqu’un qui pense exactement comme moi !
      Quand est-ce que certains comprendront que ce n’est plus une question d’argent...
      Tout est autour du pouvoir. L’argent n’est qu’un moyen pour accéder au pouvoir. L’argent n’est nullement une finalité, et pourtant, beaucoup ne parlent que de ça.
      Et tout ça ne date pas d’hier.
      "Si Dieu n’existe pas, il faudrait l’inventer". C’est ce qui est en train de se passer. À moins qu’il soit déjà là ?


    • Non ! l’argent que crée les banques commerciales et la banque centrale reste virtuel, tant que les ânes que nous sommes ne l’ont pas transformé en argent réel par le mécanisme travail/Emprunt, donc le seul argent valable c’est celui qui se trouve en circulation et qui représente une quantité de travail.

      La seul façon de récupérer cet argent réel, c’est les impôts, les charges et les taxes.
      La taxe carbonne permettra au système (vampires) de récupérer le fruit du travail des gents sans trop se fatiguer et cela à l’échelle mondiale.


    • On ne va pas s’esgagasser entre nous. Comme disait feu Jacques Martin, ’tout le monde a gagne’. Ici on pourrait dire ’tout le monde a raison’.
      Il me semble que la resultante de toutes les heresies contemporaines allant du rechauffisme, feminisme, au Lgbtisme, au remplacisme, a l’avortementisme, a l’euthanasisme, au vaccinisme, et j’en passe, est la meme partout : c’est a dire la disparition de l’indo-europeen.
      Le but du rechauffisme etant d’instiller (comme pour le colonialisme) la haine de soi, qui conduit a la depression, puis au suicide (certains couples ne veulent pas faire d’enfant a cause de l’environnement !!!)
      Le suicide etant la cause de deces number 1 dans beaucoup de pays europeens ou dans des pays comme la Nouvelle Zelande. Donc avortement, vaccins, suicide, euthanasie, homosexualisme, ou ne pas vouloir faire d’enfants ont tous la meme resultant = Zero blancos


  • Qu’est-ce que j’aime des Suisses aussi bien inspirés par le Saint-Esprit de Dieu que M. Soral et M. Mottier !
    Comment le disent si bien les Vaudois, il n’y en a point, il n’y en a point comme nous, les CH, pour dire tout haut ce que beaucoup pensent tout bas, et libérer ainsi l’expression de la Vérité !

    "L’urgence climatique" merdiatique est effectivement "un terrorisme" qui n’est pas du tout islamique, même si le scribe islamophobe Zemmour l’attribuera aussi aux croyants fidèles soumis à Dieu.


  • pute ou chomeur,choisis ton camp camarade...
    le capital ne donne pas de salaire contre rien, il exige l’obeissance en echange...


  • « l’urgence climatique est un terrorisme »
    très juste et bien vu !


  • Ah finalement y’a pas que des fous qui habitent près chez moi


  • Pourriez-vous nous expliquer, Monsieur, pourquoi les glaciers des Alpes ne cessent de diminuer depuis 150 ans qu’on les photographie ?

     

    • Oui intéressant. On ne peut pas nier qu’il y a un réchauffement en Europe et Arctique (ouverture des mers de Sibérie pour le commerce etc).
      Par contre à ce que je sais il y a également une augmentation des glaces en Antarctique et que les satellites mesurent que la température mondiale n’augmente plus depuis 20 ans (donc refroidissement ailleurs).
      Mais apparemment on arrive à la fin de plusieurs cycles de réchauffement (long de 300 ans et court de 50 ans). Donc peut être que dans les années à venir on va s’amuser à voir toutes les instances internationales, ONG, médias faire des contorsions pour tenter de ne pas passer pour des menteurs face à la réalité. Si jamais ça arrive assez rapidement ça peut être la chute forcée de cet empire parce que ça ouvrira violemment les yeux à des millions de moutons occidentaux. Et s’ils ont menti des décennies sur ce sujet, pourquoi pas sur d’autres...


    • Si ça peut vous rassurer, les glaciers jouent au yoyo (sur des temps géologiques) depuis bien plus longtemps que la très courte période où l’homme a commencé à brûler en masse du carbone fossile...


    • Le climat change par nature, à toutes les échelles d’espace et de temps. La période dite du Petit Âge glaciaire fut la plus froide de tout l’Holocène (depuis 11 000 ans). Nous en sommes sortis depuis le XIXe siècle et c’est tant mieux. Et c’est pour cela qu’il y a réchauffement et donc un recul des glaciers. Cela a été dit maintes et maintes fois sur ce site, mais pour rappel, sachez que durant tout notre interglaciaire, les glaciers des Alpes ont été moins étendus qu’actuellement environ la moitié du temps.


    • Peut-être que le réchauffement n’est pas d’origine anthropique et qu’il ne faut pas accabler l’homme pour cela. Pour la pollution oui, mais pas pour le climat.


    • Allez voir la vidéo sur YouTube, et reconsidérez votre question.


    • Tout simplement parce que vous ne regardez que les 150 dernières années...
      Si vous regardiez sur les 10000 dernières années, vous verriez que les glaciers ont parfois régressé beaucoup plus qu’actuellement sans qu’on puisse l’imputer à l’activité humaine.


    • Parce que les glaces diminuent au nord mais augmentent au sud, c’est comme ça. ! Le pôle SUD bat des records de froid tous les ans avec augmentation de la banquise, tandis que le pôle Nord a tendance à fondre. Ben oui, on y peut rien et c’est pas des cons qui marchent pour le climat qui vont inverser la tendance ou inverser les pôles ! Donc il n’y a AUCUN réchauffement global de la planète !


    • Pour faire très simple, voyez-vous depuis la dernière période glacière qui date d’environ 22000 ans, les glaciers recouvraient une bonne partie de l’Europe, mais pas seulement. Ainsi, il s’agit de cycles ayant différends stades sur des périodes s’échelonnant sur des dizaines de milliers d’années. Ainsi, les glaciers fondent, eux aussi. Il est probable qu’un jour, ils redeviendront ... glaciers mais je crains fort que nous ne seront plus de ce monde depuis longtemps. La seule constante au niveau du climat, c’est le changement.


    • @ Lucien

      Réponse : parce que le bon Dieu a laissé le frigo ouvert !...

      Trêve de plaisanterie, oui le climat s’est réchauffé comme il l’a fait tout au long des 4,5 milliards d’années d’existence de cette bonne vieille Terre alors que l’homme n’existait pas encore...

      Posez-vous la question :* une étoile, le soleil, représentant un million de fois la terre en volume est un gigantesque réacteur à fusion nucléaire. Les réactions qui se passent en son coeur ne sont pas d’une uniformité et continuité parfaites d’où les variations de son activité. Au début de la formation de la Terre, le Soleil était bien moins chaud. En vieillissant il augmente sa température et dans un milliard d’années son activité sera de 2 à 4% supérieure à celle d’aujourd’hui. Vous voyez le tableau...

      Les savants le savent bien mais ils se la ferment parce qu’ils ne veulent pas se retrouver au chômage ou sans subvention...Certes nous rejetons du CO2 mais des extinctions massives d’espèces ont déjà eu lieu il y a des millions d’années, dues en partie aux volcans...

      Tout ce cirque fait partie du terrorisme intellectuel que met en place le Nouvel Ordre Mondial pour "unifier" les peuples sous la houlette d’une "instance élue" (mais non élue !). Et tout est du même tonneau...

      ps* : je ne suis pas un complotiste et je suis un scientifique à la retraite.


    • Ce Monsieur, qui fut l’un des pionniers de ce que j’appelle la contestation climatique et la première bête noire du GIEC, va vous l’expliquer du fond de la tombe où il repose.
      Vous constaterez par son pedigree qu’il était quand même bien placé par son pedigree pour le faire :

      http://ppognant.online.fr/vivian

      Le développement qui suit fut écrit après la canicule de 2003. Tout ce qui concerne les glaciers est dans le chapitre II de (a) à (d),

      http://virtedit.online.fr/3article.html

      D’autres textes du même scientifique sur le même sujet sont disponibles ici :

      http://virtedit.online.fr/vivian_ar...

      Extraits de ce site général très complet :

      http://la.climatologie.free.fr/somm...

      Si cela ne vous convainc pas, tant pis. Vous irez rejoindre le pauvre troupeau des fans de Jean Jouzel (ses gros cacas) et de Greta Thunberg (ses petits vents).


    • Pourriez-vous nous expliquer Lucien pourquoi le volume de glace augmente en Antarctique ?...
      Pourquoi les mêmes idéologues nous prévoyaient une future et très proche « ère glaciaire » dans les années 70 ?...
      Mefions nous du venin propagandiste diffusé par le giec (pas de majuscules pour les minuscules) !
      Amicalement,
      Mouloudji.


    • Pourquoi les glaciers fondent ? Parce que c’est cyclique et que ça aurait lieu, hommes ou pas.


    • Ben, en fait, on s’en branle complètement. Vous préféreriez que les glaciers recouvrent la moitié du pays ? Et quand bien même, vous feriez quoi ?


    • Bonjour / Bonsoir,

      Donc il y a 150 ans, l’activité humaine était déjà néfaste pour l’environement ?
      Ces glaciers ont-ils toujours été là ?
      Que représente la mémoire d’homme par rapport à l’âge de la planète ?


    • Un élément de réponse il me semble, que ce monsieur pourrait vous donner...
      Bien sûr, Wikipédia n’est pas toujours très fiable sur certains sujets mais...https://fr.wikipedia.org/wiki/Glaci...
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Glaci....

      C’est la fête des Anges Gardiens aujourd’hui. Et l’anniversaire d’Alain Soral ! Heureux anniversaire Monsieur Soral !


    • Milutin milankovic
      James croll
      Excentricité
      Obliquité
      Précession
      Nutation
      Galillée
      Activité solaire
      Orbite lunaire
      Volcans
      Etc..........
      Autant de paramètres qui modifient le climat a des proportions que vous n imaginez même pas...alors bon........sans compter le doute sur la véracité des mesures de températures et la mise en exergue systématique et alarmiste de n importe quel coup de vent a plus de 90 km/h par les merdias.......et je ne parle même pas des opérations locales d ensemencement des nuages en chine en Europe aux états unis et en Russie ou ailleur pour raison économiques et politiques ....et cela vous donne toute la soupe de mensonge et de mer... Qu on nous sert depuis 40 ans....a savoir que depuis 40 ans on nous dis que ça va être la fin du monde dans 10 ans si on ne fait rien...........et on émet de plus en plus de co2 et le niveau des mers n a pas augmenté d un poil et la France ou l Europe n est pas devenue un désert etc..........
      Escroquerie totale !!!!!!!!!!!
      Es pics de chaleurs citadins et les innondations en europes sont uniquement dues a la betonisation systématique.


    • En restant dans la région, je vous suggère de vous intéresser au travail de M. Jean-Claude Pont dont vous trouverez une tribune sur le sujet sur le lien ci-dessous. M. Jean-Claude Pont est Docteur en mathématiques de l’EPFZ et a été longtemps titulaire de la chaire ’’Histoire et philosophie des sciences’’ à l’Université de Genève. Sans parler qu’il est également guide de montagne (des glaciers il en a vu … :)

      https://www.letemps.ch/opinions/que...


  • Prendre ses responsabilités ? C’est fait, départ en 2013 à l’occasion de la réforme des lycées. Combien sommes-nous à quitter l’éducation nationale pour ne pas devenir des relais de la propagande d’état ? Elle s’insinue dans tous les domaines d’apprentissage.


  • La convocation de cet enseignant traduit en effet un conséquent manque de liberté d’expression sur la question, ici au sein du système éducatif suisse.

    Cependant, si on a le droit d’être climatosceptique, je ne comprends pas l’intérêt de s’évertuer à vouloir absolument démonter cette théorie, et en généralisant ce scepticisme à toutes les autres problématiques écologiques.

    Si le réchauffement climatique actuel est peut-être d’origine naturel (notre planète étant sujette, depuis la nuit des temps, à des alternances entre périodes glaciaires et périodes de réchauffements), voir même totalement inexistant pour les plus "non-convaincus", la disparition en masse des espèces (faune et flore) et l’épuisement des ressources (fossiles, forêts, etc) sont deux phénomènes qui, à l’heure actuelle, sont bien causés par l’Homme et ses activités.

    Certains me diront que d’autres extinctions de masse d’espèces ont eu lieu dans l’Histoire de la Terre, mais celle-ci est, d’après moi, bien due aux activités humaines : pollution de l’eau, de l’air et des sols, déforestation, artificialisation des terres, extermination d’espèces dites "nuisibles" (loups, ours, etc).

    Or, aimer sa nation et vouloir la sauver, veut également dire, d’après moi, sauver son patrimoine naturel et paysager, et sa diversité floristique et faunistique. Mais aussi la qualité de son eau, de son air et de ses sols (plus que meurtris par l’agriculture intensive).

    En bref, en tant que nationaliste et écologiste (oui, on peut être les deux), j’estime que le réchauffement climatique (que je crois réel) peut avoir des effets néfastes sur les milieux naturels et sur les sociétés humaines, mais que les urgences, les sujets centraux, demeurent la disparition des espèces animales et végétales à vitesse grand V, ainsi que la pollution généralisée des milieux. Ces deux problèmes étant essentiellement dus au capitalisme débridé et à l’hyper-consommation qu’il a engendré.

    Les solutions pour résoudre ces problèmes écologiques n’étant évidemment pas celles proposées par les élites mondialisées, mais plutôt une sortie du système pervers et néfaste dans lequel ils nous ont embrigadés, induisant un retour à plus de sobriété, voir de décroissance économique (pour faire court et très résumé).

    Même si, et c’est le sujet de cet article, toutes les opinions concernant ces sujets devraient pouvoir être librement exprimés et entendus.

    Bon courage à toute l’équipe d’E&R, que je remercie pour leur travail.

     

    • Tu rêves. Leur terrorisme intellectuel ne connaît pas de limite. Ils sont dans la surenchère systématique.

      Regarde bien, ils ont commencé avec l’histoire d’un soit-disant mec mort en croix, et grâce à cela, ils ont justifié la mise en servitude de toutes les nations.

      Puis, le nombre de frères augmentant, et le prétexte ne suffisant plus, ils ont usé de l’histoire sur les juifs et la shoa. Même principe : un martyr au nom duquel il faut obéir aux ordres et rester en servitude, sinon, ça veut dire qu’on est un criminel.

      Mais ça aussi ça se casse la gueule, tant du coté des juifs qui refusent d’endosser ce rôle, que des esclaves goyim.

      Alors, il fallait trouver plus puissant qu’un mec en slip sur une croix, plus puissant que l’histoire des chambres à air, donc, ils ont sorti le martyr des martyrs : la planète, la nature.

      Désormais, si tu refuses ton statut d’esclave, ça veut dire que tu commets un crime contre la planète ! lol ...

      Ils sont bons pour l’asile, j’en suis absolument persuadés. Tu n’auras jamais le droit de dire le vrai si ce vrai porte préjudice au statut inique de ceux qui dominent par le terrorisme depuis des millénaires.

      Ils continuent de raconter des conneries sur l’extinction des dinosaures avec une histoire de comète, alors que chacun sait que c’est la terre qui explose à intervalles réguliers, sous la pression engendrée par le réchauffement dû à la proximité d’une étoile, en l’occurrence, le soleil.

      C’est universel : une planète qui offre la vie, offre aussi la mort, car son étoile fini toujours par la faire exploser, tel un œuf au sein d’un four à micro-ondes. L’homme n’y est absolument pour rien, et n’y peut absolument rien, sauf aller se planquer sur la face cacher de la lune pour se protéger des éjections de matières en fusion, ce que sont en train d’organiser l’oligarchie, pendant qu’elle inonde le monde de chaos pour couvrir sa fuite future.

      C’est au moins la seconde fois qu’ils feront cela . . .Et qui sait depuis combien de temps ils le font ... Maintenant, tu comprends mieux ce qu’ils sont prêts à faire comme atrocités, ce qu’ils sont prêts à raconter comme conneries, pour garder le contrôle . Et tu le comprends encore mieux si tu laisses une place à l’idée que des êtres peuvent avoir une longévité que nous n’avons pas.


  • C’est étonnant que les écolo en sucre ne soient pas choqués par le CV du représentant français du GIEC:Jean Jouzel ,Directeur de recherches au CEA.Pour les mous du bulbe,CEA veut dire Commissariat à l’Énergie Atomique et aux Énergies Alternatives.
    La ficelle est juste énorme .....C’est vrai que le nucléaire est top écolo.

     

    • Là vous vous trompez : le CEA, dans bon nombre de ses labos, n’est qu’un CNRS bis, j’y connais bon nombre de chercheurs dont l’activité n’a rien à voir avec l’énergie nucléaire (ni avec les "énergies alternatives"... gros greenwashing de dernière minute n’ayant rien à voir avec les buts premiers de l’institution).

      Le seul défaut de Jouzel, c’est d’être accro aux médias... c’est une drogue dure qui le fait sortir de son rôle de scientifique pour pouvoir continuer à parler devant les micros et caméras. Pour le chercheur timide et complexé par son strabisme qu’il était, c’est une sorte de revanche. Mais au fond il est absolument sincère, j’en suis convaincu, et juste inconscient d’être manipulé.


  • Celui qui dénonce le mieux la fomentation de ce casse du siècle, qui ne pourrait se faire sans la complicité des politiques, pour en avoir étudié de près le montage, est le professeur GERVAIS de l’université de Tours, auteur de "L’urgence climatique est un leurre". Il le démontre lors d’une conférence organisée par Solidarité & progrès en décembre 2018 :
    https://m.youtube.com/watch?v=iK3G8...


  • Rien sur la dissolution de la miviludes ? Va -t-on rentrer dans l’obscurantisme ?


  • Réchauffement climatique = religion du nouvel ordre mondial pour faire les poches des goys avec les taxes

     

  • Avant d’écrire des commentaires navrants, quelqu’un s’est-il informé sur la Précessions des Equinoxes ? Et puis d’analyser le Dryas Réçent ?

    Ensuite, on peut s’exprimer avec raison...

     

    • Ah ouf !! enfin un savant ......
      Mais mon cher, il suffit d’observer la multitude de contradicteur érudits, prof_analyste et tutti-quanti pour juste avoir le droit de se poser quelques questions sans être féru à ce point.
      Dans le monde totalement pourri qui nous entoure, nul doute que tout un tas de salauds sont en quête du moindre élément pouvant leur permettre d’ensuite s’emplir les poches....
      Aucun besoin d’être un érudit pour faire ce constat. Le réchauffement est-il dans cette besace ??
      Un parallèle : le 11 septembre par exemple ou, à ce jour, plus de 20.000 ingénieurs et spécialistes mondiaux se grattent la tête pour savoir comment sont tombées les tours.... Ah oui des complotistes sûrement.... Tout notre savoir ne nous aidera pas à savoir si cela est manipulé ... C’est probablement bien plus compliqué que "la Précessions des Équinoxes" ou autre "analyse des Dryas Réçent"... Alors selon toi, à cette lecture, s’instruire sur quelle base et trouver la "raison" sur quel support STP ?


  • 5’46" « l’urgence climatique est un terrorisme »
    bien vu et très juste, merci monsieur !


  • Monsieur Mottier, merci je partage tout ce que vous dites.

    Je me demande bien en quoi le climat est déréglé aujourd’hui... On se fout de nous...

    Je pense également que la manipulation du peuple contre le réchauffement climatique va se retourner contre ceux qui l’organise. ils l’auront bien mérité...


  • "les politiques qui ont initié cette journée du climat jouent à un jeu très dangereux"

    Non car assumé.
    L’écologisme est une mystification étatique de la marchandise, détournant la contestation sociale réelle (celle des gilets jaunes) vers le leurre inoffensif et inconsistant du "sauvons la planète".
    Les fanatiques écolos-bobos ne veulent pas abolir le Système mais le repeindre en vert, et ce n’est pas trois pichenettes au politiciens qui va changer quoi que ce soit.

    J’ajoute que l’écologisme est par ailleurs radicalement anti-social : rackets fiscaux, apartheids technologiques, privations de libertés...
    Le qualificatif de "social" pour évoquer ces gesticulations est donc inapproprié, "sociétal" est plus exact.


  • Vous voyez que des bons "profs", ça existe !


  • Il en faudrait beaucoup des comme lui. Mais ça progresse...
    C’est d’ailleurs pour cette raison qu’ils int lancé l’opération Greta. Comme dans l’ex URSS, plus la dissidence augmentait, plus la propagande était violente.


  • Cependant, pour quelle raison le pouvoir en place se tirerait lui-même une balle dans le pied étant donné qu’il ne jure que sur le capitalisme ?
    Je veux bien croire que la taxe carbone soit une arnaque, mais je ne vois pas en quoi le fait de vivre de façon écologique serait un bénéfice pour les politiques, car une personne qui se dirige vers l’écologie et qui reprend intérêt en la santé et le bien-être de la nature, en vient automatiquement, avec la connaissance, à se séparer du système en place et à s’y opposer. Pensez-vous vraiment que le pouvoir est fait une erreur, ou qu’un petit groupuscule d’homme politique est décidé de créer tout ceci pour leurs propres réélections ou intérêts politiques comme vous l’expliquez ?
    Pouvons-nous contre dire le fait que la pollution des océans soit de plus en plus importante, que nous ne détruisons pas la faune et la flore, que les lobbys ne détruisent pas la santé, l’agriculture, que la consommation a profusion d’objet inutile soit un futur radieux pour l’humanité, etc ?
    Pour ma part, je pense que le problème est beaucoup plus complexe, c’est personne font tout pour détourner notre intention sur la destruction des espèces, santé et de notre environnement, en créant un débat sans fin sur "Le climat change t-il selon nos émissions de CO2". il n’est pas question de qui a tort ou raison sur l’impact du CO2, qui est un leurre, il est question d’observer notre monde, les espèces qui y vivent et de se rendre compte que nous le détruisons, il n’est pas question de détruire la planète car tout ceci ne lui fait, ni chaud, ni froid, mais que nous détruisons notre espèce et les autres sur cette planète.
    Il serait plus juste de penser que le pouvoir ne craigne pas du-tout cette extinction, au contraire il se prépare dans son coin, et qu’il est trouvé moyen, comme d’habitude, de profiter de cet événement en le transformant à sa guise (taxe carbone et autres), car les personnes qui dirigent ce monde sont égocentriques, et ne pense aucunement aux prochaines générations mais simplement a leurs comptes en banque et conforts.

     

    • Vouloir prendre soin de l’environnement c’est la face souriante et sympathique de l’écologie.
      Ce que l’écolo ne voit pas, ou refuse de voir, ou admet sciemment, c’est que sa doctrine n’est que l’instauration d’un capitalisme propre mais totalitaire, arrogant et liberticide, dont les déjections font l’objet de tris sélectifs, d’un commerce équitable globalisé, de galeries marchandes éco-responsables zéro-émissions à énergie positive, et d’une recherche techno-scientifique sans cesse régénérée par la recherche d’un absolu inatteignable : minimiser l’entropie lors des transferts d’énergie (au passage, si un industriel parvient à fabriquer un système économisant 50% d’énergie à performances égales, vous pensez bien que cela va surtout lui permettre de prendre le monopole du marché grâce à une baisse de prix incontestable...).
      Et tout ça, ce ne sont pas quelques oligarques égocentriques qui le manigancent dans leur coin, c’est simplement la dynamique propre au capitalisme et c’est inscrit dans les gènes de sa mystification écologiste.

      Vouloir prendre soin de l’environnement n’a aucun sens dans les modes de fonctionnement en harmonie avec la nature, tels qu’ils ont perduré jusqu’au début du 20ème siècle. Par défaut, on vivait bio, on mangeait bio, on mourrait bio.
      Faire porter au quidam (et à sa 205 diesel) tout le malheur du monde est une épouvantable escroquerie, de cet "esprit canal" des métropoles globalisées qui l’accuse aussi de la traite des nègres ou de la collaboration.


  • Un homme dont la compétence dans le domaine climatique est indiscutable ne doit pas avoir un avis contraire à la doxa. Ah mais !

    Sinon, c’est un négationniste.

    Pas une émission animalière, pas un reportage sur une quelconque région dans le monde, qui n’ait pas son (voire ses) couplet sur le réchauffement climatique, quand il n’ est pas accompagné d’un autre sur le prétendu esclavagisme des blancs européens (pour rappel, en Europe, l’Eglise a mis fin à l’esclavege quelque part entre l’Antiquité tardive et le haut Moyen Age).

    Sur les ondes, écrans, radios et journaux bien sûr, seule la propagande est autorisée, qui falsifie les faits historiques...


  • Je dois être un gros naïf, mais clairement, que l’origine du changement climatique soit humaine ou non (ce qui est totalement incertain et au fond anecdotique), je trouve difficilement contestable l’existence même du phénomène.
    Quoi qu’il en soit, sur fond de crise du sens généralisée, on peut voir là l’occasion de créer un récit collectif dans lequel tout n’est pas à jeter, loin s’en faut.
    L’opposition frontale, la dénégation ? Très bien, mais on passe à côté de quelque-chose.
    La position d’E&R me fait penser à celle du FN pendant bien des années : une opposition de principe qui empêche toute velléité d’infléchir le cours réel des évènements.
    Alors que le taulier fait sans cesse appel au réel, là ça me donne l’impression d’un déni pur et simple. J’espère me tromper, ou que des éléments stratégiques fondamentaux m’échappent.

     

  • Les ours polaires sont en pleine forme, Mlle Thunberg. La supercherie climatique, une vérité qui dérange http://charles-danten.blogspot.com/...


Commentaires suivants