Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Espagne : le Tribunal constitutionnel déclare illégal le référendum catalan

Le Tribunal constitutionnel espagnol a déclaré illégal mardi le projet de référendum sur l’indépendance de la Catalogne, déjà rejeté par le gouvernement central. Les nationalistes au pouvoir dans cette région veulent organiser ce scrutin le 9 novembre.

« Dans le cadre de la Constitution, une communauté autonome ne peut, de manière unilatérale, convoquer un référendum d’autodétermination pour décider de son intégration à l’Espagne », écrit le tribunal dans son arrêt. Celui-ci annule partiellement la déclaration de souveraineté votée par le Parlement catalan en janvier 2013.

Le tribunal déclare « nul et inconstitutionnel » le principe selon lequel « le peuple de Catalogne a, pour des raisons de légitimité démocratique, un caractère de sujet politique et juridique souverain ». Il reconnaît en revanche le « droit à décider » du peuple catalan tant qu’il s’exerce dans le cadre de la Constitution.

Sentiment nationaliste

Le chef du gouvernement catalan, le nationaliste Artur Mas, avait annoncé le 12 décembre un accord avec les autres forces régionales, à commencer par les indépendantistes de gauche de ERC, pour organiser le 9 novembre un référendum sur l’autodétermination de cette région. La question sera double : « Voulez-vous que la Catalogne soit un État », et si oui : « Voulez-vous que cet État soit indépendant ? »

La Catalogne, une région du nord-est de l’Espagne à la très forte identité culturelle et linguistique, peuplée de 7,5 millions d’habitants. Elle a connu ces dernières années une forte poussée du sentiment nationaliste, attisé par la crise économique qui a alimenté un sentiment d’injustice et accru les tensions politiques.

Distribuer les richesses

La région, qui fut l’un des moteurs économiques de l’Espagne avant de devenir l’une des plus endettées du pays, reproche notamment au gouvernement central de ne pas redistribuer équitablement les richesses. Elle réclame aussi une plus grande autonomie fiscale.

Le gouvernement espagnol ne cesse de répéter qu’un référendum serait illégal et qu’il n’aura pas lieu. La Chambre des députés doit débattre de cette question le 8 avril.

Voir aussi, sur E&R :
- Sean Connery appelle à voter en faveur de l’indépendance de l’Écosse
- Référendum sur l’indépendance de Venise

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

23 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • J’attendais ça avec impatience. Bravo au pouvoir en place, une fois n’est pas coutume. Les décérébrés indépendantistes gauchistes l’ont dans le fion ! Une quenelle stratosphérique bien profonde aux casseurs mono-neuronaux des nations.

    "La catalogne a connu ces dernières années une forte poussée du sentiment nationaliste, attisée par la crise économique", dit l’article.

    - > "nationaliste", mes fesses ! ce sont des égoistes matérialistes finis bien modernes qui n’ont aucune solidarité envers leurs frères des provinces plus pauvres, ni aucun sentiment national, rien ils n’ont rien, et j’espère bien désormais que l’armée sera mobilisée en cas de persistance agressive et revendicative de ce scrutin débile qui ne sera désormais qu’un spectacle de foire, une crème catalane. ;-)

    J’espère aussi qu’il en sera de même pour l’Italie et Venise, et que ça servira de leçon aux indépendantistes basques, etc, tous les ignares qui ne comprennent rien aux manipulations mondialistes de destruction de la Nation.

    A la niche, les fouteurs de m.... ! ^^


  • C’est maintenant devenu la nouvelle lubie de nos chère élite de déclarer les référendum illégal.

    Franchement c’est à regretter le passé ou la guillotine et la fusillade était de rigueur. Parce que là il y en a vraiment un bon paquet "d’élite" traître à faire fusiller.

     

    • Ce n’est pas une lubie du tout, un référendum est un référendum quand tout le pays vote, et non une province seule !
      C’est ça la Nation ! Où avez-vous appris vos bases ?

      Sinon, des fouteurs de merde de la même espèce pourrait faire un référendum municipal et demander l’indépendance de Paris, de Marseille, etc, pourquoi pas, avec la même logique débile ?

      Quant à la fusillade et aux coups de pieds au derche, ils sont à réserver aux traitres à la Nation qui suivent précisément votre raisonnement.


    • Quid du référendum en Crimée d’après votre message ??

      Personnellement je peux comprendre l’envie d’une région à plus d’autonomie (l’indépendance c’est peut être un poil abusé) lorsqu’elle se fait enfiler...
      Nous sommes officiellement dans l’Europe même si nous ne l’avons voulu, donc en extrapolant votre message même avec un referendum la France ne pourrait sortir de l’Europe car nos "compatriotes" pourrait éventuellement se retrouver dans la merde...
      Enfin j’extrapole :)

      Je pense que tout referendum doit être jugé légal car le peuple DOIT avoir la parole aussi souvent que possible et celle-ci doit être respectée.


    • Alors plusieurs chose pour répondre.

      Premièrement, comparer la catalogne à Marseille ou Paris c’est un argument de mauvaise foi total.
      Deuxièmement, j’ai jamais affirmé que le morcellement des état en région est une bonne chose dans mon message.

      Et le coup du référendum qui doit consulter tout le pays vous appliquer le deux poids deux mesure alors puisqu’en Espagne c’est interdit alors qu’on applaudit tous des deux mains pour la Crimée même si c’est pas exactement les même situations (indépendance pour l’un et rattachement pour l’autre. La Crimée ressemblerait plus au cas de l’Alsace si un jour elle voudrait être de nouveau rattaché à l’Allemagne)


    • Pour Slim-jo, concernant la sortie de l’Europe pas besoin d’un referedum, il suffit d’appliquer l’article 50, c’est prévu...


    • @coolspots : Des millions de Français sont morts pour rattacher l’Alsace à la France, pardon pour que l’Alsace redevienne Française, ce qu’elle était à l’arrivé des Romains dans les Gaules.
      C’est les Allemands qui nous ont volé du territoire et pas le contraire : la preuve en est que dans la Ruhr il y a le trône de Charlemagne roi des Francs qui avait été installé dans la partie la plus orientale de France pour mieux gérer sont empire, ainsi que la civilisation et l’évangélisation des barbares Germaniques (on espérait à tort qu’une fois civilisés, ils seraient aussi pacifiés et qu’ils cesseraient de nous envahir). Si les gens dans la région parle uniquement l’allemand aujourd’hui, c’est parce que les Allemands ont fait preuve de beaucoup d’intolérance concernant les dialectes locaux avec les habitants qu’ils n’ont pas tué. Vous pouvez regarder les cartes d’Europe du moyen-âge, les Allemands n’ont pas cessé d’envahir tout le monde, leur voisin de l’est comme de l’ouest et du sud, à un époque ils estimaient même que Lille, Paris et Lyon était Allemande, c’est culotté non ?
      Le rattachement de l’Alsace est un casus belli légitime et je suis partisan de répondre aux Allemands avec la plus grande fermeté en tuant hommes, femmes et enfants jusqu’à ce qu’ils nous aient rendu notre capitale impériale et la ville Cologne et reconnu que les frontières légitimes sont celles qui ont l’antériorité, c’est à dire celles qui prévalaient à l’arrivée des Romains, c’est à dire le Rhin (bien qu’il soit rapporté que les Allemands étaient occupés à tenter de nous envahir quand nos amis Romains sont arrivés en Alsace-Lorraine).
      Citez plutôt la Corse à ce moment la, elle est passé du giron Génois au giron Français sans que personne n’en meurt.


  • Si ça peut inciter Manu le Franquiste à retourner chez lui ; alors je suis pour ! ;-p

    Non, je plaisante. Il faut vraiment espérer que les Catalans ne soient pas assez fous pour faire désagréger tout leur pays & les rendre éminemment vulnérable aux euro-renards.


  • C’est comme si la Bretagne, la Corse ou la Savoie organisait un référendum sur l’indépendance . Historiquement la monarchie espagnole s’est donnée beaucoup de mal pour agréger LES Espagnes tout en refoulant les Arabes, on voit mal les Catalans déchirer le pacte national . Mais les Catalans en ont assez de banquer pour les feignasses d’Andalousie, comme les Lombards sont las d’entretenir un Mezzogiorno maffieux .

     

  • Il faudrait peut-être faire un débat sur l’opposition apparente entre le principe de l’intangibilité des frontières et le principe de l’auto-détermination des peuples.

     

  • "Droit des peuples à disposer d’eux-mêmes"


  • Dans ce pays sous très haute influence maçonnique il reste encore des gens raisonnables !
    La bourgeoisie catholique espagnole se réveillerait-elle après des années de silence et passivité ? Ont-il fini par piger que laisser le sociétal entre les mains des gauchiste lucifériens allait inexorablement mener le pays vers la destruction et que leurs propres enfants même en étant scolarisés dans les plus prestigieuses institutions privées catholiques ne seraient pas épargnés de cette destruction programmée ?

     

    • peut-être est-ce simplement un plan -diabolique- de l’Oligarchie pour s’assurer que la Catalogne bascule bien vers l’indépendance ? je m’explique : un référendum peut échouer ( il faut une forte particiption et au moins 50,1% de oui)
      maintenant, s’il s’agissait d’un plan des élites pour passer en force et être sûr du résultat final ? faire en sorte que l’UE s’en mêle ? et que ce cas fasse jurisprudence en Ecosse, en Bélgique etc ? les gouvernements succesifs ont tous prêté la main à la mise sur orbite des régions espagnols, et maintenant, à quelques longueurs du rivage, le présent gouvernement freinerait des quatre fers ? je n’y crois pas : je pense qu’il s’agit là d’une arnaque qui vise à placer ces référendums directement sous la tutelle de Bruxelles, comme tous ceux qui suivront...


  • Oui a la liberte du peuple Catalan.
    Oui a la liberte du peuple de Crimee.
    On le voit sur ce site toujours 2 tendances s affrontent les reels partisans de la liberte des peuples ;de la resistance a l ordre mondiale.d un cote et de l autre ceux qui sont pour la liberte a geometrie variable liberte pour les Palestiniens pas pour les Catalans liberte en Crimee pas en Ecosse ou en Corse. Il y aurait de mechants colonialistes (ceux qu on aime pas) et des gentils (les etats europeens dont la france) Une mise au point de ER sur ce sujet serait un jour souhaitable. Y a t il des peuples qui ont le droit de vivre libres ? et dautre qui doivent rester soumis par les etats europeens ?

     

    • Tu es un romantique. Peut-on dire que le système mafieux corse participe de l’indépendantisme ? Veux-tu savoir quelle est la communauté riche et influente en catalogne ? qui tire les ficelles ?


    • Ce que tu dit est ridicule !
      Regarde comme l’Europe veut ABSOLUMENT que la Catalogne, l’Ecosse, la Flandre et demain la Bretagne ou la Corse obtiennent leurs indépendances...

      Alors que en Crimée, qui refuse ABSOLUMENT à ce que cette région sorte de l’Ukraine ?
      Qui refuse toute discussion sur la Palestine, pardon "Israel" selon le vocabulaire de l’UE ?

      Ce que l’Europe veut, c’est toujours pour faire un "mauvais coup" !
      Alors si elle "soutient" les délires indépendantistes (de Catalogne, de Corse ou de n’importe où ailleur !) de certains illuminés, cela prouve juste que cela sert les intérets de l’empire dont l’UE est aux ordres. Les peuples dont tu parle seront encore plus soumis à l’Europe et aux intérets Américains qu’a la France ou à l’Espagne !
      Il n’est absolument pas question de "liberté" (naïf que tu es !) mais de domination impérial !
      Que pourras faire demain une Catalogne indépendante, tout seule, face à l’ogre Européen ?
      Rien...
      C’est pour ça que l’UE cherche à détruire les nations, pour les détruirent de l’intérieur et les "dominées" sans possibilitées pour elles de se défendrent ! (de minuscules régions en faite !)

      A contrario, l’UE refuse catégoriquement le référendum de Crimée...
      Donc cela signifie que c’est une excellent chose : Tout ce qui peut mettre des batons dans les roues à l’Empire et à son "vassal" l’UE est excellent pour la dissidence !
      Voila pourquoi, les commentaires d’ER sont ce qu’ils sont : Des commentaires de "patriotes", non d’agents du système aveuglés par les manigances impériales !

      Pour schématiser :
      Référendum de Crimée = L’UE n’en voulait pas = Bonne chose
      Référendum de Catalogne = L’UE veut cela = Mauvaise chose
      Référendum d’Ecosse = L’UE veut cela = Mauvaise chose


  • Etre nationaliste passe d’abord par les valeurs du pays et le "cœur" des gens qui y habitent, ont peux pas obliger tous le monde à adhérer... Maintenant je pense que le mieux c’est un retour à la démocratie direct et l’autogestion, il faut délocaliser le pouvoir et la législation par ville et même par quartier (indépendance total), pour un amoureux de la France (comme moi) cela ne me pose pas de problème.

    Soyons même radical, afin de sortir du pouvoir bancaire et et de l’esclavage par l’argent j’ai pensé à un système ou en fin de vie il serait interdit d’accumuler autant d’argent pour nos enfants, ce n’est pas leur rendre service (les enfants les plus riches sont souvent les plus cons, les moins humains), afin de remettre au gout du jour l’éducation des valeurs et nous gagnerons en profondeur d’âme. L’argent sera redistribué ensuite pour les petites entreprises, les infrastructures, les soins, les familles en difficultés...

    Bien-sur ceci n’est possible qu’avec une rééducation des consciences auprès des valeurs des religions traditionnelles (qu’on y croit ou pas ces valeurs sont "quand même" indiscutables !)

    A terme l’abandon monétaire est mon rêve avec un société fonctionnant sur la confiance et l’exemplarité basé sur le principe de l’altérité : plus tu feras des choses pour les autres, plus les autres feront des choses pour toi.....mise en route d’un cercle vertueux ! (pour l’instant c’est utopique)

     

    • Pour répondre à la remarque sur le sentiment national,je peux expliquer qu en tant que Corse ,patriote,je ressens un veritable attachement envers ma langue,mon histoire (vielle de 10000ans) ma culture,mon pays. Je comprend et respecte les patriotes Francais sinceres,ceux qui veulent liberer leur pays des dominations mondialistes ,qui veulent sauver leur culture.Cependant si je me sens solidaire de la lutte des patriotes francais ,je ne suis pas Francais mais Corse et ma Nation etait d ailleurs reconnues par les differents rois de France meme par Louis XV.(Qui a conquis notre pays) Par contrer la République Francaise a toujours nie l existence de ma nation et de son droit a exister. Contrairement a la Grande Bretagne ou a L ex URSS qui bien qu étant des pays forts et puissants reconnaissaient les Nations qui les composaient, La france ne reconnait rien de cela. Elle ne reconnaitra bientot plus sa propre nation au train ou vont les choses.


  • Au vu de certains messages, il y a confusion sur les changements de statut par référendum organisés en ce moment. Ne pas confondre la Crimée qui a voté pour un rattachement historique avec un autre pays souverain, la Russie, et la Catalogne, région "communautaire" riche de l’Espagne, qui prône ici la division dans un pays déjà affaibli, et sans aucun rattachement.
    Je ne pense pas qu’un quelconque sentiment national soit ici exacerbé au même titre qu’en Crimée... Les catalans veulent faire cavalier seul en profitant de leur situation très avantageuse par rapport aux autre régions espagnoles ; en gros, les rats quittent le galion.


  • On vous l’a dit et répété ; dans la ’nouvelle démocratie’ le référendum populaire est illégal. On va vous ’expliquer’ quoi faire, dire et penser et vous obéirez, la ND c’est ça.


  • L’Espagne tente de résister le mieux qu’elle peut a sa décomposition prévu depuis longtemps, l’Allemagne par le biais de l’UE est en train de décomposer toute les nations d’Europe de façon progressive, et toute ces mini régions issus de la décomposition vont être immédiatement reliés et absorbé a l’UE avec comme seul gouvernement centrale celui de Bruxelles !! Le voilà l’ultime plan de l’Union Européenne, décomposer les États-Nations en plein de mini régions avec comme seul gouvernement centrale celui de Bruxelles !!
    Bienvenu dans le nouvel ordre mondiale mes potes !


Afficher les commentaires suivants