Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Référendum en Catalogne : le président visé par la justice

Le président de la Catalogne, Artur Mas, fait officiellement l’objet de procédures judiciaires pour avoir organisé un référendum sur l’indépendance de cette région espagnole.

Le tribunal supérieur de justice de Catalogne a jugé recevables 32 procédures judiciaires intentées contre le président nationaliste.

Le 9 novembre, le gouvernement catalan a tenu une consultation symbolique sur l’indépendance de la région, même si la Cour constitutionnelle espagnole avait interdit la tenue d’un tel référendum. L’option du oui l’a emporté à près de 81 %.

Selon la justice espagnole, l’organisation de cette consultation relève de la désobéissance civile et constitue aussi un abus de pouvoir et une usurpation de fonctions. Le parquet a également souhaité des poursuites pour malversation, en raison de l’utilisation de deniers publics.

Ces plaintes, « personnellement je ne les comprends pas », a déclaré Artur Mas, peu avant l’annonce du tribunal. « Qu’on vous traîne devant les tribunaux pour avoir mis des urnes à disposition pour que les gens votent, cela n’est pas compréhensible. Mais c’est la réalité et je respecte pleinement les décisions des instances judiciaires. »

Madrid considère que seul l’ensemble des Espagnols peut se prononcer sur l’avenir d’une région.

Les procédures judiciaires visent également la vice-présidente de la Catalogne, Joana Ortega, et la conseillère régionale de l’Éducation, Irène Rigau.

 

Voir aussi, sur E&R :

Sur le régionalisme en Europe chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

9 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • MDR, les hypocrites ne pouvaient pas mieux faire pour que le futur Président Espagnol soit ce même Artur Mas !
    C’est du "pain béni" pour lui et pour nos frères Espagnols, car le peuple catalan veut Artur pour s’occuper d’eux( et à une large majorité), de même tous les espagnols ,bientôt ,voudront ce même Artur pour les représenter et les défendre au National contre l’Enflure Mondialiste.

    L’Étau se resserre définitivement.... Heureux de vivre en ces Temps que nous allons vivre ! La présence du Christ ,l’Unique Sauveur, n’a jamais été aussi présente qu’aujourd’hui. Belles et Heureuses fêtes de la Nativité à Tous.


  • Artur Mas a agi au nom du "Droit des peuples à disposer d’eux-memes", il n’a pas compris qu’il a été remplacé depuis longtemps par le principe (non-écrit) du "Droit des sionistes à disposer des peuples" .

     

    • Va expliquer ça a certains quand tu leurs parle du peuple Breton et du peuple Corse. Une petite pour la route (du proto-Sionisme ?)
      « Après l’union forcée avec la France, les villes bretonnes furent envahies par des Français qui écrasèrent ou même remplacèrent les commerçants locaux, francisèrent les gens qu’ils employaient ou touchaient d’une autre façon. Les ports du roi comme Lorient ou Brest, étaient des villes de garnison en territoire étranger et le terme de colonie était fréquemment employé pour les décrire » — Eugen Weber, La fin des terroirs. La modernisation de la France rurale.


  • Rien qu’à constater l’enthousiasme visiblement naïf et irréfléchi des catalans pour leur indépendance on pouvait craindre des lendemains qui déchantent pour eux et pour d’autres régions européennes qui auraient pu les suivre .Les mesures prises contre Mas devraient dissuader d’autres velléités, çà va dans le bon sens.


  • #1066601
    le 23/12/2014 par CamaradeSouverainneté
    Référendum en Catalogne : le président visé par la justice

    Des qu’un soubresaut de démocratie arrive, certains sont la pour remettre le peuple à sa place...
    Espérons que le peuple cesse de se laisser faire.

     

  • Ouais les salauds c’est sans frontière ! Alain Soral, de sa position de victime, pourra témoigner.


  • Et si la France veut s’évader du camp de concentration européen, les matons bruxellois pourront la poursuivre en justice en disant que toutes les cellules de l’Europe doivent se prononcer ?


  • Le mondialisme (avec son actif représentant l’UE) prend en tenaille les nations. D’un coté la commission européenne de l’autre les régions encouragées à s’émanciper de ces nations oppressantes.

    Le but ? Diviser pour mieux régner. Avec une ribambelles de régions sous sa coupe, l’UE avec tout ce qu’elle nous impose (genre traité transatlantique) n’aura plus rien capable de lui résister.

    Cet Artur Mas qui s’exprime en américain (la langue de l’UE américaine) après avoir organisé un référendum pour la sécession, à lui tout seul un symbole de ce qui se trame.

    Asselineau a raison, il faut sortir de ce foutoir de l’UE au plus vite.