Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Référendum en Grèce : le "non" l’emporterait à plus de 60 %

Les quelques 19 000 bureaux de vote ont fermé en Grèce à 19h (18 h en France). Les électeurs étaient amenés à se prononcer sur cette question :

« Faut-il accepter le plan d’accord soumis par la Commission européenne, la Banque centrale européenne (BCE) et le Fonds monétaire international (FMI) lors de l’Eurogroupe du 25 juin, qui est composé de deux parties : Réformes pour l’achèvement du programme en cours et au-delà et Analyse préliminaire de la soutenabilité de la dette ? »

D’après les sondages à la sortie des urnes et réalisés par téléphone, ce serait le « non » qui l’emporterait. La chaîne Mega donne entre 49,5% et 53,5% au « non » et entre 46,5% et 50,5% au « oui ». La chaîne Star estime que le vote « non » se situerait entre 49% et 54% et entre 46 à 51% pour le « oui ».

Les premiers résultats devraient être communiqués autour de 20h.

 

Mise à jour à 20h50

D’après les premiers résultats donnés par les autorités grecques, le « non » l’emporterait à plus de 61%.

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

74 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Quelque soit le resultat, si effectivement ça se joue à 5-6% max ... moi ça m’interpelle quand meme au minimum, voir m’inquiete carrement.

    Avec tout ce que les grecs se sont pris dans la tronche, où on peut meme parler de souffrances pures, et ce depuis des années désormais... je m’attendais à quelque chose de beaucoup plus tranché, quel que soit le resultat meme.

    Vu qu’il sont passés par ce qui nous attend.... moi ça m’inquiete en terme de "reveil des mentalités".... :-/

     

    • Peut-être que le peuple Grec cherche à déterminer quelle solution lui causera humainement le moindre mal, et, dans ce cas, la relative sécurité d’une austérité à l’européenne contre l’instabilité que le non va causer peut justifier un certain attachement à cette Europe punitive.

      Il est, je pense, inutile et malsain de se moquer du camp du oui en les qualifiant de quasi-masochistes dans leur vote. N’oublions pas que eux aussi ont vécu la trahison des élites et les conséquences sont douloureuses pour tout le monde.


    • C’est vrai que dans l’absolu tu as raison mais acceptons cette première victoire et ce petit coup de canif dans l’édifice européiste. N’oublie pas la propagande avec les scénarios catastrophes et apocalyptiques qu’ont subit ces pauvres grecs !
      Alors cette victoire du non et cette résistance du peuple grecque est vraiment une excellente nouvelle et démontre que tout leur intimidation ne prend plus !!
      Après on verra ce qu’on fera Tsipras ...


    • Si c’est le "Non" qui l’emporte malgré tout le matraquage européïste et les intimidations,ce serait un signe de bonne santé pour eux et pour nous.


    • Finalement l’écart serait très important (20 points), de là à penser que les sondages en questions étaient bidonnés ... ;)


  • Bonne nouvelle pour eux même si ça risque dur pour eux (et pour nous) au début...

    Mais ils vont pouvoir remonter la pente alors qu’avec un crédit au cul et une croissance nulle, ils resteront endettés à vie.


  • Pourvu qu’ils répondent "NON"


  • J’ai vu sur un site grec le non à 59,96%, là on va voir le vrai visage de ces ordures de non élus de l’UE...le visage du diable !


  • Barvo les Grecques grande leçon de résistance à la doxa européenne !


  • Dans deux mois ils ont Daech..

    Apres le terrorisme bancaire, le terrorisme sponsorisé.

     

    • Je sens plutôt une version mise à jour et en Grèce des brigades rouges. Tu prend des radicaux, tu les aide à instaurer la violence pour décrédibiliser le vote du non, et hop, les votants* se mettent à voter comme il faut.

      * Avez-vous remarqués que les médias utilisent maintenant le qualificatif de "votant" ? Et sans prétendre y voir aucune diminution de statut par rapport à "citoyen". Le mot citoyen exprime quand même autre chose que le misérable "droit" de choisir entre une case et une autre une fois tous les 5 ans.


  • C’est OXI (non) à 60-65% avec des pointes au dessus de 70 depuis 19H00, il est 20H00.


  • Au de la du problème grecque on peut voir dans ce non important, une prise de conscience accompagnée d’une volonté planétaire de mettre un terme aux dégâts du règne de la finance


  • Les Grecs devraient payer 30 milliards d’impôts par an et ils ne les paient pas : jusqu’à présent ils empruntaient à l’Europe, sachant pertinemment qu’ils ne rembourseraient jamais car ils n’ont aucunement l’intention de se mettre à payer l’impôt ! 30 milliards multiplié par dix ans : ça fait les 300 milliards qu’ils nous doivent (après que la dette aie déjà été divisée par deux) . Et Varoufakis a encore le culot de vouloir continuer à nous emprunter de l’argent ! Invraisemblable . Il faut leur fermer définitivement le robinet, qu’ils se démerdent et surtout : qu’ils essayent de TRAVAILLER, ce n’est pas si douloureux que cela .

     

    • Quelle analyse lumineuse. Peut être devriez vous revoir "l’argent dette" de P. Grignon. C’est un dessin animé, il y a des versions plus ou moins longues.


    • merde quand même !


    • Comment veux-tu qu’ils arrivent un jour à finir de rembourser les usuriers de la BCE et du FMI,sans parler des chacals des banques privées avec un taux de chômage (officiel) de 30%,60% de pauvres et un salaire moyen de 500 € par mois ??
      Quand t’as plus de pantalon ça ne sert à rien de se serrer la ceinture !!!
      Sinon il faut savoir que les impôts des salariés grecs sont ponctionnés à la source,que les armateurs ne paient pas comme la plupart de nos multinationales sous prétexte qu’ils font leur beurre à l’étranger et que l’église orthodoxe non plus mais qu’elle n’a pas contre aucun financement de l’état pour remplir le rôle qu’elle remplit auprès des plus démunis comme les Restos du Coeur ou le Secours Catholique chez-nous !!!
      De plus à part les fonctionnaires,la plupart des grecs n’ont pas vu la couleur de ces dizaines de milliards annuels qui à près de 90% ne servent qu’à rembourser les intérêts faramineux de leurs prêts bancaires.
      Moi non plus je ne suis pas d’accord pour que le pognon du con-tribuable européen aille financer la spéculation et le racket bancaire sous couverture d’aider les grecs mais le peuple grec qui lui souffre en silence n’y est pour rien !!!
      Comme le disait il y a peu Sapir face à Ruth Elkrieff,les grecs sont aujourd’hui en excédent primaire,et un défaut ferait qu’il n’auraient plus besoin de l’argent du FMI ou de la BCE vu qu’il n’auraient plus personne à rembourser car 90% de ce pognon prêté de ce fric ne sert qu’à engraisser les banquiers qui empochent mensuellement ou trimestriellement les intérêts de la dette grecque !!!
      C’est comme moi si j’étais un gros rentier et te prêtais une partie de l’argent de mes locataires pour que tu me rembourses des loyers que tu n’as pas les moyens de payer tout en te forçant à emprunter à taux d’intérêts abusif pour tu sois obligé de t’endetter à vie,bref c’est une escroquerie !!!
      Les locataires c’est grosso modo les français et les allemands qui sont tondus fiscalement pour de mauvaises raisons et le rentier c’est la BCE qui pique via nos taxes le pognon du con-tribuable européen pour le prêter au gouvernement grec,quand il ne le met pas directement dans sa poche et imprime à la place de l’euro-PQ avec la planche à billets...


    • Ça sert à ça la dette ! Tu penses que ces banquiers ne savent pas que les Grecs ne pourront jamais rembourser ?
      Ils en sont parfaitement conscients, maintenant que les Grecs ne peuvent pas payer, ils vont les faire payer de différentes façons. Mettre leur armée au sein de l’ Otan, céder les plages, les commerces, les œuvres d’art, offrir des bases militaires aux Américains, les terrains agricoles, la Grèce dispose de la plus grande réserve minière d’ or d’ Europe !


    • on a leur a pas preté d’argent ? l’argent est allé dans les banques

      puisque tu t’interesses aux impots pourquoi TOTAL ne paye pas d’impots de 40 ans ?

      on vit sous la dictature des marches financiers " cest a dire de Vanguard group, Blackrock, FMR, ou State Street qui ont tout acheté la plupart des banques et des societes. et comble du culot qui possedent ces 4 societes ??? ELLE MEME. cest le flou le plus absolu..

      le site peut nous faire une enquete sur ces 4 societes qui possedent toute la planete ????

      et qui sont les actionnaires de Monsanto, Apple, Microsoft, IBM, Exxon, Mac Do. Actionnaires de la FED, Google, Facebook, Yahoo, Philip Morris, Bank of America, JP Morgan , Citigroup , Wells Fargo , Goldman Sachs et Morgan Stanley, Alcoa Inc. Altria Group, AT&T, Boeing, Washington Post, Caterpillar, Coca- Cola, Filip Morris, General Electric, Unilever, Teva, General Motors, Hewlett- Packard, BASF, Deutche Bank, Intel, 3M, Pfizer, Procter & Gamble, Time Warner, Walt Disney, Viacom, CBS Corporation, NBC Universal, Samsung, Vivendi, Nestle,Total, Publicis, Axa, Bnp Paribas etc et par leurs centaines de filliales possedent tout. OUI TOUT.

      et puis l’argent on leur a pas prete puisque les banques l’avait pas cest la bce nos impots qui ont prete aux banques et qui nous repretent notre propre argent avec interet

      ou alors les banques créent l’argent qu’elle nous prete car elle ne l’ont pas. Cest ca l’argent dette.

      cest pas la peine de venir nous repeter ce qui se dit a la tele.. nous aussi on a la tele...


  • Un "non" à peine au-dessus de 50% ?! Les Grecs sont masochistes...

     

  • Tant mieux et bon vent ! On s’est assez fait berner par les Grecs qui ne paient toujours pas d’impôts et qui vont sûrement continuer à pleurnicher pour obtenir une nouvelle rallonge . Entre eux qu’est-ce qu’ils doivent se marrer en pensant à ces pigeons d’européens .

     

    • C’est sûr qu’ils doivent bien se marrer avec une reduction de 50 % de leurs salaires et de leurs pensions de retraite...


    • On s’est fait berner par les grecs ou on s’est fait berner par l’europe ?


    • Propagande merdiatique:les salariés grecs sont ponctionnés par le fisc à la source,enfin ceux qui ont encore la chance de bosser...
      Tiens voici des stats sur la Grèce pour éclairer un peu ta lanterne et tu comprendras pourquoi leurs situation à l’intérieur de la zone euro est intenable !!!

      Le bilan de l’austérité imposée depuis 6 ans par Berlin,Bruxelles et le FMI aux grecs :
      _Plus de 1 000 000 d’emplois perdus
      _98,2% d’augmentation du taux de pauvreté
      _35% des entreprises fermées
      _38% de baisse du salaire moyen
      _27,5% de baisse du PIB
      _45% de baisse des retraites
      _30,4% de baisse du revenu des ménages
      _42,8% d’augmentation de la mortalité infantile
      _196,5% d’augmentation du chômage
      _272,7% d’augmentation du taux de dépressions
      _35,5% d’augmentation de la dette publique
      _83,2% de réduction de l’activité dans le BTP
      _20 personnes qui se suicident CHAQUE JOUR !!!

      Vive l’austérité et l’esclavage par la dette,le peuple grec va bientôt pouvoir mourir guéri,par contre les ex-dirigeants et les oligarques grecs qui ont presque tous transféré leurs pognons à l’étranger se portent comme un charme...


    • à Roche et Nostradamus..
      Les baisses de salaires et les augmentations que vous évoquez s’expliquent facilement : c’est un simple retour à la normale, car les aides allouées à la Grèce depuis 20 ans ont fait artificiellement grimpé le niveau de vie de la population, et d’autant plus que les Grecs ne payaient guère d’impôts locaux avant 2012...Les Grecs ne peuvent prétendre au même niveau de vie que les Allemands ! les Italiens, les Portugais ont fait des efforts, pourquoi pas les Grecs ?


  • quelqu un croit encore que l’avis des grecs sera respecté (si ils votent contre le FMI, l Europe et cie) ?

    Les créanciers feront ce qu ils veulent.... ils contrôlent tout
    en dernier ressort, ils seront même capable d’envoyer Daesh en Grèce


  • Çà ne changera rien .....Si voter changeait quelque chose, il y a longtemps que ça serait interdit. "Coluche"


  • Malgré les sondages bidonnés et repris par tous les médias-merde européens les Grecs ont dit aux escrocs qui dirigent l’Europe (dans le mur) d’aller se faire voir, mais pas chez eux !! Juste bravo à ce peuple qui refuse cet anschluss de la grosse Bertha et de ses valets !!!


  • à lire les commentaires des uns et des autres, je me dis que la victoire n’est pas pour demain. Vous semblez oublier que les Grecs ont vécu sur la bête depuis ces 20 dernières années ( au moins ) et qu’il renâclent à payer leurs impôts - là où les Espagnols, les Italiens et les Portugais se sont saignés aux quatre veines pour s’acquitter d’une large part de leurs dettes...
    Quelle que soit l’issue du référendum, il faudra les faire payer, d’une façon ou d’une autre...il serait immoral qu’ils s’en sortent si bien tandis que le reste de l’Europe a fait, et continue de faire des efforts...

     

    • vous vous êtes égaré ceci n’est pas le site de BFM TV...


    • Tout à fait d’accord . Il y a de cela des années un restaurateur grec me disait, sans gêne aucune, que "les Grecs sont les maquereaux de l’Europe" . Ca suffit, plus un rond pour ces gens là qui refusent de payer leurs impôts, pour ces armateurs milliardaires qui n’en paient pas non plus (pavillons de complaisance), pour l’Eglise orthodoxe, le plus grand propriétaire terrien qui ne paie rien . Mais vous allez voir qu’il est déjà question de leur "prêter" (!) encore quelques dizaines de milliards d’euros dans les jours qui viennent !


    • à lire les commentaires des uns et des autres, je me dis que la victoire n’est pas pour demain.

      Sur qu’avec des raisonnements tordus d’européistes dans ton genre on n’est pas sauvé effectivement. Tu t’est égaré mon pauvre, ici on soutiens les grecs qui comme de nombreux peuples européens se font souiller. Garde toi bien de faire le malin parce qu’un jour viendra (avant même que tu ne chope ton premier cheveux blanc) où ça sera au tour de la France d’y passer, et on taxera les Français de tout les maux.

      De plus pour un pro-européen, tu as une drôle de conception de l’Europe des nations. Si t’est pas rentable tu crève ? C’est pas une Europe des peuples ton affaire, c’est un monopoly géant pour enculeur de mouche dans ton genre. Europe de technocrate, et de ploucs pour répéter des inepties comme des perroquets.


    • Vous parlez comme sur France 2, la première fois ou Pujadas a dit que l’UE est probablement l’une des plus belles escroqueries de ces derniers siècles en effet remettre toute l’Europe entre les mains d’escrocs, de corrompus de non élus, de va en guerre et qu’il attendait le jours des premières arrestations de véreux.
      J’ai éteint direct ma TV et je ne l’ai jamais rallumé c’était inacceptable d’entendre de tels propos sur un média contrôlé par les copains justement des vauriens précédemment cités.
      Depuis j’erre de site en site à la recherche de paroles de François de préférence il est rassurant.


    • Personne de sensé ne peut dire que les "Grecs " ne sont en rien responsables de cette faillite mais ce n’est pas une raison pour faire payer encore une fois les plus petits ce qui est la règle dans nos "demi-cratie ! Et je ne comprend pas pourquoi lorsqu’un" Kerviel" européen avec la complicité de ses chefs boursicotent avec les économies des ouvriers et des artisans du pays et "détourne 5 milliards d’euros(parce que ce fric n’est pas perdu pour tout le monde ) ont ferai encore payer ce cochon de pauvre ! le fric volé aux peuples d’Europe qu’ils soit Grec ou espagnole sert aussi à payer les Sofitel du violeur DSK et de la clique qui se gave sur le Bête ,Alors la bête DOIT prendre le DROIT de se défendre et de foutre en l’air ce système maffieu qui la bouffe de l’intérieur et de "l’extérieur ! Et si les rapace de Bruxelles et leurs "protecteurs" se frotte les mains en rachetant la Grèce au mètre carré, après avoir crée cette situation , il serai criminel de demander au seul peuple de se sacrifier et de crever en silence !!!!


    • Mero , non il a raison je vois pas pourquoi on devrait payer alors qu’ils ne veulent pas faire d’efforts.

      Les Grecs ont décidé démocratiquement et souverainement de leur sort, maintenant il faut assumer ses choix.


    • Clown...

      "Les" Grecs ? ou "des" Grecs ? Comment peut-on avoir d’aveugles mystifiés et contre-révolutionnaires sur ce site ?
      L’adversaire de tous les peuples, et a fortiori du peuple grec, est l’usure bancaire internationale, ainsi que toutes les cliques politiciennes de gauche, de droite, du centre, du nord, de l’ouest, du sud...

      Les Grecs viennent de rappeler aux européens complètement aliénés par leur social-démocraties locales que la lutte des classes contre le pouvoir totalitaire de l’argent est une réalité transhistorique.

      Les Grecs ne dirigent pas leur pays, pas plus que les Français ou les Italiens. Utilisez un peu votre cerveau et respectez l’histoire de tout le continent européen, votre continent, qui n’est qu’une suite légitimes de jacqueries et de séditions contre tous les pantins capitalistes en mouvement dont vous semblez apprécier les chaînes de l’esclavage.


    • à MaxC...

      Tu n’as rien compris : l’avenir de la France, des nations européennes passe pour une Europe puissance ; il suffit de réformer les statuts et de se défaire de l’influence américaine ( lourd programme, j’en conviens..) Quant à la Grèce, elle voudrait vivre au même niveau que l’Allemagne - malgré une productivité ridicule ! et ils renâclent à payer des impôts locaux, en plus...
      Alors oui, je n’ai aucune sympathie pour ces gens-là, aucune pitié non plus...


    • Avant de "tirer" sur cette grece déjà agonisante, il serait bon de revoir cette petite vidéo de Paul Grignon sur l argent dette. Il ne faut pas se tromper d’adversaire ...


    • @la pythie

      Alors oui, je n’ai aucune sympathie pour ces gens-là, aucune pitié non plus...

      Donc arrêtons de parler d’Europe au sens de ce qu’elle représente actuellement, ce mot est souillé par des décennies de technocratie. On ne fait pas du neuf avec du vieux, je suis totalement pour l’Europe des Nations où Europe en tant que continent s’efface par rapport à Nations (tout l’inverse d’aujourd’hui). En fait l’Europe n’a pas de sens, c’est la cohésion des nations et leurs échanges qui a du sens. C’est aussi la compréhension que l’Europe en tant que telle est une construction atlantiste et qu’il faut impérativement faire le ménage la dedans sous peine de replonger quel que soit la forme que prendrait cette nouvelle organisation. Autant dire qu’on a le temps de crever avant que ça arrive.


  • Bon bah le gars de moneymakeredge s’est bien planté on dirait :) même dans la misère et la précarité, l’homme peut encore avoir un sursaut de lucidité et voir plus loin que son besoin immédiat.

     

  • Le berceau de la civilisation Occidentale à eprouvé de nouveau que le peuple pouvait encore gagner contre ses spéculateurs et ses usuriers… Qui n’hésiterait pas à mettre le MONDE en exclavage pour leur intérêt… $€£


  • Ce peuple a de la dignité.
    Il est intéressant de voir les résultats du sondage du "Parisien", si vous étiez grec pour quoi auriez vous voté". Le "non" l’emporte à 70 %
    Alors Flamby quand est-ce que tu nous le fais ce référendum, qu’on se tire de ce cloaque ?


  • Oh ne vous inquiétez pas ils ont encore bien des cartes en mains pour étouffer cette gronde populaire dans le cas ou le gouvernement Grecque est sincère ( ce que je doute ! ). Ils peuvent sortir l’atout des résultats falsifiés car ne collant pas avec les sondages truqués, ils peuvent même bannir le déviant et le lyncher pour donner exemple à ceux qui oseront suivre son chemin etc. etc. ! Mais je crains que le pire ne soit que la stratégie du référendum est été puisée dans une théorie de la psychologie du travail qui a plus que fait ses preuves, selon laquelle un employé libre de s’exprimer sur la politique de l’entreprise aura l’impression d’avoir eu un rôle sur le choix final, et acceptera sans broncher jusqu’aux décisions qui iront à l’encontre de ses souhaits. Effectivement, les nations sont devenues de grandes entreprises.


  • fermer les Bourses plusieurs jours....s’impose.


  • Et une fois de plus normal 1er a perdu une occasion de se taire en faisant les gros yeux et en menaçant les grecs...
    Il a l air de quoi aujourd’hui à dire qu il faut respecter le vote ?


  • Hellénophobe et neutre semblent bosser pour Bruxelles ou je me fais des idées ?

     

    • Tu ne te fais pas d’idées mais à mon avis ils sont plus de deux sur ce forum à balancer de la propagande bruxelloise. Je suis attéré par la bêtise apparente de certains arguments à deux balles, héllènophobes bien entendu, qui démontreraient une totale méconnaissance de la situation grecque et de l’économie s’ils étaient émis de bonne foi. Mais comme une telle ignorance est impensable, il faut bien se rendre à l’évidence : ce sont des agents de propagande.

      De toutes façons on le sait, la NSA, le GCHQ et leurs homologues français disposent d’unités dédiées à la propagande sur le net. Leurs interventions sont tellement primaires et dénuées d’argumentation qu’elles sont facilement reconnaissables. Il suffit de les ignorer. En fait il vaut même mieux les ignorer car toute réponse, en plus de constituer une perte de temps et d’énergie, opacifie le débat et empêche de se concentrer sur les interventions intelligentes.


    • on appelle ca des "trolls" dans le jargon informatique...


  • La Grèce dit non, très bien ils peuvent sortir maintenant et se débrouiller comme des grands.

     

    • Tu rêves : ils préfèrent vivre aux crochets de l’UE plutôt que travailler davantage. Et cela se comprend : c’est la seule façon qu’ils ont trouvé d’avoir le même niveau de vie que les Européens du Nord....


  • Personne ne sait comment le gouvernement grec va mener les négociations suite à cette victoire pour lui. Il semble en effet vouloir se maintenir dans l’UE
    Nous pouvons néanmoins affirmer sans risque de nous tromper qu’il reste des résidus de souveraineté dans les états, ceci à mon avis est le message extrêmement positif de ce référendum. En effet, malgré l’artillerie lourde utilisée par les technocrates de Bruxelles pour tromper les électeurs grecs (faux sondages, manipulations médiatiques...) sans parler du chantage au quotidien des juncker et autres schaüble, les grecs sont restés dignes dans leur choix. Bravo à eux et surtout bel exemple donné aux autres pays de l’UE souhaitant en finir avec ce système esclavagiste.


  • C’est très bizarre tout les commentateurs affirmant selon des sondages que le oui et le non étaient au coude à coude. Les sondeurs auraient ils menti pour influencer les électeurs grecs ?

    Malgré tout bravo au peuple grec d’avoir permi de montrer le vrai visage des "institutions européennes ". Les choses s’accélérent pour espérons mettre un terme au cauchemar européen de l’UE.

     

  • "Nunc est bibendum" (Νῦν χρῆ μεθύσθην)
    (C’est maintenant qu’il faut s’enivrer).

    "Nunc pede libero pulsanda tellus".
    (C’est maintenant il faut frapper la terre d’un pied libre).

    Horace fête la chute de Cléopâtre. Alcée de Mytilène, de son côté, faisait allusion à la mort du tyran Myrsilos.

    Aujourd’hui, le tyran Myrsilos-Europe est tombée !

    Buvons ! Dansons ! Frappons la terre d’un pied libre ! ("pede libero" ...)


  • Allo ? Bill Gates ? Ici Mario Draghi......


  • Les Grecs nous montrent comment fonctionne
    l’Europe,si on est endette et meme si les populations
    Europeennes on fait des sacrifices plus 120 milliards
    de cadeaux ce n’etait qu’une entree,donc on fait vote
    le peuple voulez-vous payer Oui ou Non ou vous voulez
    donner que quenelle a cette Europe qui accepte tout !!
    malheureusement c’est comme ca que ca marche,le
    chantage tout simplement.


  • Les Grecs ont plus de couilles que nous l’avions anticipé ! Perso je n’avais aucune certitude sur le résultat de ce référendum, je n’excluais ni le oui ni le non...les deux options étaient possibles...


  • Moi j’avoue que j’ai du mal à comprendre tout ça.

    Ce que je comprend c’est que le peuple grec est dans une sale situation depuis plusieurs années.

    En y regardant de plus près les grecs ont du voter soit oui à l’austérité imposée par l’union européenne, soit non. En comprenant ça c’était évident qu’ils allaient voter non.

    Mais après je ne comprend pas pourquoi la banque centrale européenne leur a fait des prêts aussi importants. J’ai entendu parler de 300 milliards d’euros à rembourser ?
    Qui pourrait rembourser une telle somme ? Franchement ça me parait impossible. Même nous en France on a du mal quand il faut sortir un milliard pour construire un truc.
    Est ce que ils remboursent vraiment leur emprunt, ou bien ils paient juste l’intêret de la dette ?
    Car nous il me semble que quand on rembourse la dette on ne rembourse pas la dette mais à peine l’intêret de la dette.

    Pour moi la finance est aussi compliquée que de la physique quantique...

     

    • Bonjour rom1, pour qu’on n’ose pas poser de question par peur du ridicule et de ne pas comprendre la réponse.
      C’est vrai que le "Il faut dire la vérité au gens, il va falloir se serrer la ceinture" est plus simple ...


    • @Rom1

      "Mais après je ne comprend pas pourquoi la banque centrale européenne leur a fait des prêts aussi importants"

      Préparez vous à vous poser la même question pour la France, lorsque notre dette (+ de 2000 milliards €) aura passé les 100% des richesses du pays (PIB), ce qui ne devrait pas trop tarder vu que nous en sommes à 97%.

      "Mais pourquoi les institutions financières (toutes confondues) ont prêté + de 2000 milliards à la France, l’obligeant de ce fait à avoir recours à 200 milliards € de dettes supplémentaires tous les ans pour maintenir son niveau de vie artificielle, alors qu’elle n’a pas et n’aura jamais les moyens de les rembourser ?"

      Et dans les journaux allemands, vous aurez les trolls payés par l’U.E qui traineront dans la boue, le Français fainéant avec ses 35H et malhonnête avec ses fraudes au fisc et aux allocations, jusqu’à ce qu’à son tour...

      l’Allemagne, qui avec ses 78% d’endettement (environ 2 200 milliards €), ne pourra plus soutenir à elle seule le reste de l’Europe, entrera dans la spirale, avec comme seule consolation que l’U.E n’aura plus les moyens de payer des trolls pour baver sur les Allemands.

      Une piste pour comprendre à qui profite la manœuvre :
      1% de la population mondiale, composé des gros actionnaires de la finance et des multinationales, détient 85% des richesses mondiales.
      La finance prête de l’argent fictif et encaisse des intérêts réels, pour que le consommateur achète des marchandises qui seraient autrement hors de portée de sa bourse, et engraisse les multinationales qui les vendent.


    • La réponse réside dans les intérêts très cher ami c est la clé du système banquaire facturer des intérêts sur de l argent crée de toute pièce et ce n est pas seulement l austérité le problème mais le rachat massif de la Grèce par les privés internationnaux


    • C’est en fait très simple : les Grecs ne paient pas d’impôts . Donc le gouvernement doit emprunter pour faire tourner la boutique . C’est bien joli mais comme ils ne paient pas d’impôts il leur est impossible de rembourser . Au bout de plus de 500 milliards de dette, l’Europe, bien bonne fille, a refusé de leur allonger encore des prêts s’ils ne s’engagent à faire payer l’impôt . Il est certain également que si les eurocrates leur ont tant prêté d’argent, c’est pour toucher des RETRO-COMMISSIONS, il est impossible que ces eurocrates aient déversé tant d’argent dans ce tonneau des Danaïdes s’ils n’y avaient pas intérêt . N’oublions pas que ce sont les US qui ont placé Juncker à la tête de la commission pour le remercier d’avoir permis aux multinationales US de ne pas payer d’impôt quand elles opèrent dans l’UE, elles vont au Luxembourg pour profiter de son "optimisation fiscale" concoctée par ce même Juncker . C’est le plus grand fraudeur de l’histoire de l’UE qui se trouve à la tête de l’Europe ! Il a dû toucher un drôle de pactole - et il va à la messe tous les dimanches...


    • "Mais après je ne comprend pas pourquoi la banque centrale européenne leur a fait des prêts aussi importants. J’ai entendu parler de 300 milliards d’euros à rembourser ? "

      300 mds € c’est la dette publique totale détenue par plusieurs créanciers : le FMI, le FESF, les Etats européens en direct et la BCE, et aussi un peu par le secteur financier (banques, assurances, fonds de pension...), chacun détient une part de cette dette publique. Les prêts ont été fait dans le cadre des plans d’aide accordés à la Grèce, en réalité les plans ont surtout aidé le système bancaire grec qui a été recapitalisé par l’Etat avec de l’argent public, ainsi que les banques françaises et allemandes principalement. La dette grecque qui était détenue en grande partie par les banques privées jusqu’en 2012 a été transférée vers le secteur public (Etat grec), se transfert a été financé par des prêts accordés par les créanciers à la Grèce, la dette a ainsi augmenté de 120% à 180% dans le même temps. Le rapport sur la dette publique rendu au parlement en Mai dernier par le Comité sur la Dette Publique stipule même que plus de 80% de l’argent prêté au travers des plans d’aide est revenu aux créanciers sous forme de remboursement de dette, de paiement des intérêts, de recapitalisation etc... Autant dire que le Grec de la rue n’a jamais vu un seul euro des milliards prêtés à la Grèce, par contre c’est lui qui est tenu pour responsable et qui doit faire des efforts en baissant son salaire, sa pension et supporter des réformes (hausse de la TVA, privatisation d’entreprises publiques...) pour rembourser cette dette publique.

      Aucune dette publique d’aucun pays n’est remboursable, si le système tiens c’est uniquement parce que les Etats s’endettent encore plus pour rembourser les dettes qui viennent à échéance, c’est une fuite en avant qui finira très mal, les épargnants seront forcément spoliés.

      "Est ce que ils remboursent vraiment leur emprunt, ou bien ils paient juste l’intêret de la dette ? " toutes les dettes sont remboursées avec le capital et les intérêts c’est ce qu’on appelle le service de la dette. Je ne sais plus qui disait qu’on ne payait que les intérêts, le FN jcrois, mais c’est absolument faux, ça montre leur méconnaissance du sujet.

      C’est rendu complexe pour qu’une minorité comprenne vraiment ce qu’il se passe en détail, si c’était simple à comprendre, je crois que la majorité n’accepterait plus de subir un système aussi inique, spoliateur et pervers que celui là.


  • On entend un peu partout à la télé : " Maintenant la Grèce attend de l’argent frais " . Dommage que ce soit NOTRE pognon qui doive une fois de plus être versé à ces fraudeurs qui s’estimeraient déshonorés s’ils payaient leurs impôts !


  • C’est quoi ces sondages à la truelle ?

    Alors de 45 a 51% on est pas sûuuuur... queeeee... peut être on se laisse une marge pour truquer.

    Finalement le résultat final met 10 points dans la vue des sondages. On croirait un sondage français des intentions de vote FN. 10points sous la vérité pour décourager les moins téméraires.

    Je suis même étonné que ce référendum ai eu lieu sans incendie ou massacre.

    Ou alors... Les conditions demandées par l’Eurogroupe étaient faites pour un NON venant des grecs ?

    L’avenir nous dira quelle était l’anguille sous le caillou du référendum.


  • Entendu à la télé : " il est tout de même difficile de demander aux slovaques de mettre la main à la poche , eux qui ont des retraites de 400 euros, pour aider les Grecs à maintenir leur niveau de pension à 800 euros " (le journaliste, lucide, s’appelle Brunet, il est très remonté contre les Grecs et il a raison) .

     

    • Les grecs emmerdent l’usure et ils ont raison.
      Rembourser un prêt : ok.
      Rembourser des intérêts : légal mais immoral.
      Ils ont préféré risquer de mourir dans l’honneur, qu’être sûrs de mourir en couillons.

      Nous sommes les prochains. On nous mettra le pistolet financier sur la tempe, en nous ordonnant rembourser les intérêts d’une dette qu’on a déjà remboursée plusieurs fois.
      J’espère que là au moins, au pied du mur, tu comprendras qu’il ne s’agit que d’esclavagisme à l’échelle macro économique ; donc plus discret, et plus violent.


  • Vous ne comprenez donc pas que si le peuple grec vote non ce pays vivra des souffrances bien plus grandes sous l’action des oligarques, et utiliseront cette exemple pour faire peur aux européens en leurs montrant bien que si ils sortent de l’Europe le même sort les attendra.


  • petit témoignage, pour vous vous donnez une idée de comment les grecques se sont fait entubés. C’est un pote à moi pakistanais qui est resté une année en Grèce. Déjà (une anecdotes, quand ils se parlent entrent eux, ils terminent leurs phrases en disant pédé, je ne parle pas le grecque, mais même les médecins entre eux, dans les bureaux etc, ils se parlent comme cela, pas trop net !!) Enfin, ce n’est pas de cela que je veux parler, mais ce gars pakistanais a travaillé dans plusieurs villages, dans l’agriculture il y a peut être 11/12 ans. Et ce qu’il a vu et qu’un anglais lui a traduis car il parle parfaitement anglais, c’est que les paysans qui avait un petit bout de culture, se disait en faillite et touchaient directement de Bruxelles 25 000 €uros. Alors dans le village ils faisaient tous pareil, se plaindre et toucher les pépètes. Ils devaient être un peu bêta, pour croire que cela tombaient tout seul du ciel. Les banques les ont bien eues, et eux croyaient ou ne voulaient pas croire ou penser qu’un jour la facture arriverait. L’arnaque a été énorme mais ils (les grecques, pas tous mais beaucoup) se sont bien goinfrés. Voilà le résultat aujourd’hui, et je ne sais pas si il peut y avoir une solution. A part sortir de l’europe et se débrouiller comment ?Je ne sais pas. Mais l’euro groupe ne leur fera pas de cadeau, sinon les autres pays qui souffrent autant demanderont des comptes, des aides, des délais, qu’on efface un peu l’ardoise. Bref, je ne suis pas Cassandre, mais comme on dit en Angleterre wait and see.

     

    • Objection votre honneur. Moi c’est pas un pakistanais qui m’a informé mais un grec qui possède quelques lopins de terre.

      Lors de l’entrée de la Grèce dans l’UE, Bruxelles a dit la chose suivante aux agriculteurs : arrêtez de faire de l’èlevage, à partir de maintenant la viande de porc va être importée d’Irlande et du Danemark, et pareil pour le reste (mouton, boeuf, etc). Idem pour le vin, l’huile d’olive et autres produits d’origine agricole. En échange d’un arrêt de votre production, on va vous subventionner. Pas le choix, c’est comme ça.

      Résultat, les exploitants ont été dédommagés de leur manque à gagner mais les ouvriers agricoles ont été mis sur la paille, sans la moindre subvention. D’où une explosion du chômage. Mon pote grec, ne pouvant exploiter ses terres, s’est exilé en Espagne pour y bosser comme serveur de restaurant. Maintenant que le vent s’apprête à tourner, il vient de rentrer en Grèce dans l’optique de recultiver ses champs et de ré-embaucher.

      Donc toucher des pépettes, c’est vrai, mais c’était pour abandonner leur activité, débaucher leurs compatriotes et acheter des produits plus chers qu’avant. C’est donc un peu normal qu’il se soient plaints. Mais c’est pas aussi simpliste que ta version pourrait le laisser croire.

      Ici en Espagne, ça a commencé pareil. Après l’entrée dans l’UE, les magasins étaient inondés de produits importés et ça débauchait à tours de bras. Seulement depuis la crise, les espagnols n’ont plus les moyens d’acheter ces produits plus chers et ils ont brutalement disparu des rayons. Par exemple, le cheddar irlandais a été remplacé par une imitation espagnole et tout le reste est à l’avénant. Il me semble que l’industrie française de la pêche a subi le même sort, les pêcheurs ont été mis sur la paille en échange de subventions versées uniquement aux patrons pêcheurs, résultant en un accroissement du chômage et une envolée des prix dans les magasins. Si ma mémoire est bonne, la consommation de poisson en France a énormément chûté depuis quelques années pour cause de crise et de prix trop élevés.

      C’est ça l’effet kiss-cool de l’UE. Les pays du nord ont monopolisé la production et la vente au détriment des pays du sud, en y causant du chômage. Ce que la Grèce a connu est identique à ce qui s’est passé en Espagne et en France. Je ne connais pas suffisamment la situation portugaise ou italienne mais je ne serais pas étonné qu’ils aient vécu la même chose de leur côté. Voilà la réalité économique de l’UE.


    • Très intéressant. Ne pas oublier que l’Amérique est un pays qui s’est fondé à coup de faillite frauduleuse La faillite des sociétés de railways, la faillite générale de 1929 , la faillite de 2008 (subprime : on a payé) etc. Ils ont ainsi pillé l’Europe et nous font la leçon. Alors les grecs ! moi je veux bien les entretenir avec ce que les américains nous ont laissé


  • L’europe / Empire USA-Israel, ne peut pas perdre la grece au regard de la geostratégie purement militaire vis-a-vis de l’ukraine,crimée,>russie et turquie,syrie>Daesh.

    Donc en fait les grecs sont en position de force , il peuvent faire " ce qu’ils veulent ".

    Ils devraient peut-être se mêler de la Guerre puisqu’apparemment ils la font si héroiquement...

    Les grecs ont le climat pour la culture , et ils ont du pétrole, ou est leur probleme ?
    Ils empruntent pour acheter quoi ?

    Sinon, d’accord avec : stop payer des interets ad vitam eternam ,

    On sait que la dette à déjà été payé plus que entièrement en interets.
    techniquement on à emprunter 100, on a déja rembourser environ 115 , mais il nous reste 100+ environ 25-45 d’interets à rembourser.

    Et ça parce que le système est verrouillé pour empecher une fin de remboursement.

    C’est exactement ça la " greed " humaine qui est l’idéologie de base de votre monde, de demander / prendre sans fin à l’autre , et les constructions qui l’appuyent pour justifier qui prends à qui.


Afficher les commentaires suivants