Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Revue de presse économique de Pierre Jovanovic - Janvier 2016

Pour cette revue de presse de janvier 2016, Pierre Jovanovic reçoit le député européen Bernard Monot, conseiller économique de Marine Le Pen. Jovanovic se demande pourquoi Monot, qu’il considère comme crédible et brillant, n’est pas plus exposé par le FN dans les débats médiatiques où ce parti se fait généralement laminer.

« Vous êtes pour moi le seul homme politique aujourd’hui, en termes d’économie, de la classe politique française, à avoir parfaitement compris tout ce qui va se passer, et depuis longtemps, je suis témoin que depuis 2008 vous aviez la même analyse que nous ici dans la revue de presse, alors que tous les autres hommes politiques et tous les autres partis ne voyaient même rien venir »

Les précédentes leçons du professeur Jovanovic, voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

25 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • La question est légitime, c’est bien d’en poser, et la réponse de Monot est tout aussi vraie :
    on se rappelle que Pujadas avait essayé d’imposer à MLP un débat deux fois plus long qu’à la normale à la dernière minute et que celle-ci avait (eu raison de) refusé.

    Donc je pense qu’effectivement il y a un filtrage et une pression des médias, mais est-ce que Marine est assez combative sur ce point ?

    Quant à l’argument de Monot qui dit que "personne ne le connaît", là n’est pas le problème, du moment que le discours est le bon !


  • #1381563
    le 26/01/2016 par Heureux qui, comme Ulysse...
    Revue de presse économique de Pierre Jovanovic - Janvier 2016

    Pour ceux qui douteraient encore que la maîtrise du langage n’est pas une coquetterie de "littéraire" mais le fait des hommes de science et de savoir authentique (hommage appuyé mais méprisant aux crétins qui voient des poètes partout, les cuistres se reconnaîtront), constatons qu’un Valls veut "tirer des conséquences" et "prendre des dispositifs" quand monsieur Bernard Monot nous dit dans la même phrase qu’il faut "tirer des conclusions" et "prendre des dispositions".
    Est précis dans le verbe celui qui a une tête bien faite, qu’on se le dise !

    Utilisons les supplétions de notre langue pour dire à nos zélus, supplétifs du pouvoir obscur donc réel, d’aller se faire foutre au présent comme au futur !

     

    • Cher ami,
      Ce que vous dites est tout à fait pertinent !
      Je me permettrai de rajouter que : notre langue française s est façonnée à partir de notre philosophie dont le socle est notre spiritualité catholique. C’est probablement pour cela que certains disent que la France a un rôle majeur dans la sortie du chaos mondialisé. du chaos mondialisée.


    • A Heureux qui comme Ulysse...

      La critique est toujours très positive.

      C’est à prendre comme un compliment, car cela veut dire que l’on pense que l’autre, peut faire mieux que ce qu’il fait.

      Merci à vous donc de ne pas mépriser votre auditoire !

      Mais il y a peut-être une manière de faire et de dire qui est davantage recevable( un message n’existe que s’il est reçu !) qu’une autre, sans pour autant tomber dans la mièvrerie, ne pensez-vous pas ?


    • #1382928
      le 27/01/2016 par Heureux qui, comme Ulysse...
      Revue de presse économique de Pierre Jovanovic - Janvier 2016

      @ Titman

      Oui, l’esprit français authentique (trop peu de personnes en sont désormais les dépositaires) est à nul autre pareil (la spiritualité y tenant en effet un rôle premier) et produit le progrès véritable, raison pour laquelle nos zélus feront tout pour le voir disparaître car ils ne peuvent le contenir à leur service exclusif et par conséquent le dominer.

      @ Une femme

      J’ai beaucoup de difficulté à vous suivre dans vos incantations permanentes à vouloir me voir verser dans une posture indulgente qui est certes "moderne" mais ne nous fera en rien avancer.
      Non, l’égalité n’existe pas, elle serait même un non-sens dans la nature, si une élite doit se détacher et produire une réaction salutaire face au projet mortifère en cours, cela ne se fera pas en ménageant les susceptibilités de chacun, désolé !
      Je ne "méprise" personne qui ne saurait le mériter (notre temps nous est compté, pour être efficaces, consacrons-nous à ceux qui ont la bonne attitude) et encore moins un "auditoire" qui n’a jamais entendu le son de ma voix, désolé (bis).
      Ne voulez-vous pas apprendre au lieu de gémir ? Une personne qui vous veut du bien ne vient-elle de vous indiquer que le choix des mots compte dès lors qu’il s’agit de formaliser une pensée ?
      Pensez-vous que votre auriculaire se nommerait ainsi s’il vous servait à vous gratter le nez ?


    • Heureux qui comme Ulysse,

      Je crois que vous ne m’avez pas comprise ou peut-être est-ce moi qui me suis mal fait comprendre.

      Il ne s’agit pas de cultiver l’indulgence pour l’indulgence car cela n’aurait aucun sens.

      Je crois qu’il faut bien au contraire manier la rigueur indispensable pour qu’alors et seulement alors la souplesse advienne. Sans rigueur la souplesse s’évanouit et s’éteint, il lui faut un cadre pour qu’elle se déploie sinon c’est son propre contraire qui se manifeste. Le contraire, c’est- à -dire la rigidité, engendrée par la peur , peur car elle, l’énergie de vie, n’a pas trouvé de cadre qui la structure, l’enveloppe, la contienne.

      Je crois aussi que l’égalité n’existe pas, c’est le principe de la vie qui impose la différenciation et que vouloir que tout soit pareil revient à inviter la mort à disposer de nous si tout se vaut, plus rien n’a de valeur et tout dégringole.

      En revanche, ce que je me permettais de vous dire, c’est que lorsque la rigueur est installée, ce n’est pas la peine d’en rajouter une couche. La réception d’un message répond à des règles que vous ne pouvez négligemment et de façon "trop indulgente" oublier.

      C’est tout.


  • Bernard Monot mérite d’être mieux connu. Pensée claire, parle bien, compétent, inspire confiance.

    Je verrais bien Media Presse Info faire une longue interview de lui. Peut-être pourrait-il faire un travail de pédagogie auprès du public à l’aide de vidéos ? On a bien besoin de gens comme lui pour contrer un peu la propagande permanente.


  • En 2010 les "gourous" spécialistes du calendrier Maya nous annonçaient le changement de monde vers un monde sans profit ! Voilà nous y parvenons péniblement. Quand le changement quantique prend place vous ne pouvez pas lutter, et Jancovici a pu l’expliquer clairement en 2012 que la croissance n’existerait plus ! Viendra alors le temps où chacun se retrouvera démuni et face à l’absurdité qu’à engendré le capitalisme. La chute est réelle et certains sont prêts d’autres pas du tout (la majorité) ! Comme les politiques pilotés par les escrocs ne sont d’aucune sagesse, ils ne préviendront pas les peuples de leur incompétence, ingérence, impuissance devant la bêtise qu’ils ont entretenu depuis 40 ans et préfèreront amener une sale guerre qui est à éviter absolument si l’humanité veut entrevoir sa régénération et ne pas disparaître !


  • Intéressant de suivre les vrais indicateurs, ceux qui s’occupent du monde réel comme le Baltic Dry. Olivier Delamarche concernant le vieillissement du Japon avait pris les couches culottes ; ils en vendent plus pour les petits vieux incontinents que pour les bébés. En France concernant l’indice INSEE ils font des trucs du style faire sortir le pot de Nutella pour faire entrer la balle de tennis. Concernant le PIB l’idée générale est de tenir compte de la prostitution, des drogues dures et des armes de guerre. Les accidents de voitures font grimper notre PIB en France, ça fait des flux monétaires. Aux Etats Unis ce qui tire leur PIB vers le haut ce sont les poursuites judiciares, poursuivre n’importe qui en justice pour n’importe quoi est devenu leur sport national.

    Bientôt tueur à gage, traficant d’organes, marchant de petits enfants pour réseaux pédocriminels, mercenaire, destabilisateur d’"états voyoux" (rogue states like Iraq, Lybia, Syria...), savant fou, etc... On vit une époque inédite !

     

    • Tu ne crois pas si bien dire vu que, sur directive européenne, les pays incluent désormais dans le calcul de leur PIB ce qu’ils appellent "l’économie parallèle", ce qui signifie le trafic de drogue et la prostitution.
      Cela permet de bidonner le PIB avec des chiffres invérifiables car ce sont des "professions" qui ne déclarent rien, et ainsi de rassurer les marchés un tantinet sur l’insolvabilité des pays.


  • #1381707

    Vous êtes pour moi le seul homme politique aujourd’hui, en termes d’économie, de la classe politique française, à avoir parfaitement compris tout ce qui va se passer

    Propos élogieux mais mérités. Après tout la vérité est toujours bonne à dire.


  • C’est sur que devant un Mr Macron, Bernard Mono aurait était certainement plus convaincant .L’ambigüité chez les médias ,c’est qu’il y a toujours des invectives mais toujours pas de débats avec des gens concernés ,sur l’Euro et ses conséquences, l’Europe,les frontières, tous les sujets techniques avec des contradicteurs sur des heures de grandes écoutes .On sent bien qu’il y a une omerta .
    Quant on entend Mr Valls : l’économie proposé par le FN serait dangereux, et mettrait le pays à plat ( je le rassure il est déjà à plat ) mais il n’y a aucune précision de ce qu’il avance ,proposer un débat avec Mr Mono ou Mr Jean-Richard Sulzer ,cela ferait peut être avancer les débats,mais malheureusement c’est toujours l’insulte,qui n’apporte absolument rien.

     

    • " C’est sur que devant un Mr Macron, Bernard Mono aurait était certainement plus convaincant"
      Je suis pas sure que l’argument de Macron avec l’exemple des airbus soit vrai .
      Selon moi cela n’aurait aucune conséquences . Les Chinois ,sont de trés bons commerçants , s’ils ont décidé d’acheter (avec éventuellement transfert d’une partie de la technologie certe ) des airbus plutot que des boings , c’est pas pour nous faire plaisir, derrière il y a eu une étude de marché serieuse , et ils en ont besoin .
      Si demain , on leur dit, on va vous taxer certains produits à l’entrée de nos frontières , je ne suis pas sur qu’ils répondent , et bein nous on vous achetera plus vos airbus .


  • #1381911
    le 26/01/2016 par Libre de penser ce que je veux
    Revue de presse économique de Pierre Jovanovic - Janvier 2016

    Les Hedge Funds sont une escroquerie américaine à grande échelle. Comme il n’y a pas d’équivalent de la Sécurité Sociale aux USA, les salariés doivent se constituer leur propre retraite avec l’espoir de finir leurs vieux jours paisiblement. Ils ont investi une vie salariale durant dans un hedge fund pour se retrouver à poil quand ces truands de la finance se sont bien servis et ont vécu grassement avec l’argent déposé des épargnants. Ces truands pratiquent la cavalerie boursière, c’est-à-dire utilisent toutes les crapuleries pour atteindre une performance financière optimale absolue dont ils utilisent les mêmes actifs que les gérants traditionnels mais sur la base de stratégies différentes. En l’espèce, cela signifiant qu’ils jouent au Casino en gagnant des mises en trichant mais pris la main dans le sac ne paient pas une amende => gagnant sur toute la ligne. Mais le vice de ces escrocs en col blanc ne s’arrêtent pas là, quand ils ont tout perdu, ils ferment leurs portes (se mettent en faillite) pour éviter de rembourser ce qu’ils doivent aux épargnants DONC c’est du vol manifeste.

    Toute la finance internationale est construite sur une arnaque où le travailleur se retrouve perdant / perdant. Perdant lors de la contraction d’un emprunt si non remboursement alors il perd ses biens ; il est ensuite spolié par l’Etat via ses impôts, les multiples taxes à payer et selon le pays paye des cotisations sociales afin d’en profiter ultérieurement ; cela se dit vite car nos génies stellionataires de la haute-finance pratiquent le hold-up à tous les niveaux. Ils se rincent d’abord puis vous essorent en un temps record.

    Bernard Monot avec Bruno Gollnisch passeront très peu dans les médias car diseurs de vérités dérangeantes pour les manipulateurs du système (financiers, politiques, associations, médias mainstream, lobbys...) ; c’est pour cela, qu’ils doivent être relayés par les sites alternatifs plus souvent. Ceux qu’ils disent à le mérite de faire réfléchir. Un seul petit bémol pour M. Monot, il faut qu’il prenne confiance en lui surtout quand il intervient devant l’EU sinon il est bien meilleur débatteur que lecteur. Face aux requins politiciens, aura-t-il les épaules assez larges pour y faire face ? J’en doute un peu bien qu’il soit talentueux dans son domaine.

     

    • sur la securite sociale tu te trompes. depuis le new deal et donc avant la france, les usa ont une securite sociale, qui coute tres cher aux cotisants...et si tu perds un bras au travail, tu es pris en charge par le systeme...et a la retraite tu recupere ce que tu as cotisé et cela fait une retraite de base.

      la difference avec la france c est que les etrangers aux usa cotisent mais n’y ont pas droit. il faut 10 ans de cotisation avant de pouvoir pretendre a des cheques de la secu americaine. Et au bout de 10 ans de cotisation on te la refusera si tu n es pas passé a un statut de resident (carte verte) qui est tres difficile a obtenir en realité, contrairement a la propagande hollywoodienne.


    • Et l’AME est distribuée au bout de six mois de présence sur le territoire sans condition de ressources...


  • Pour la seule France, 2 000 Milliards d’€ de dette... Je veux bien. Mais, en comparaison, dans le monde entier, il y a aujourd’hui 7 milliards d’individus. Le différentiel entre la dette "française" et le nombre d’habitants "du monde" est de "285".
    Bordel !

     

    • #1382271
      le 27/01/2016 par Libre de penser ce que je veux
      Revue de presse économique de Pierre Jovanovic - Janvier 2016

      Contribuables.org vous donne le compteur de la dette en temps réel. Au 27/01/2016, la dette de la France s’élève à 2 183 562 K (K équivaut à un multiple de 1000).

      Sans investissement dans l’économie réelle, notre locataire élyséen actuel a plombé la dette française de 343 millions. C’est le génie économique de nos politiques véreux quand ils sont aux manettes.

      https://www.contribuables.org/tag/o...


  • Voir article Charles sannat de ce jour sur le même sujet. bien à vous


  • Pour "passer" à la télé, il faut être un tueur, or Monsieur Monot est un timide, il n’y a qu’à voir comme il se cache derrière ses yeux plissés dès qu’il est dans un débat.

    C’est pas de sa faute, c’est même plutôt un compliment, mais il ne faut pas chercher ailleurs pourquoi MLP n’arrive pas à l’imposer aux différentes chaînes. Je ne crois pas du tout qu’il aurait fait mieux que Philippot face à Macron, parce que c’est du cirque et pas de la compétence.

     

    • #1383130

      Malheureusement vous avez raison . Il y a aussi le fait que Phillipot est reconnu visuellement, Monot non ; donc en terme d audience (froid et clinique) Monot n est pas assez bien pour les chaines .
      Et puis si les ondes hertziennes voulait du débat cela ce saurait. Même quand le front est a la télé on tombe trop souvent dans du vrai faux débat qui devient inintéressant très vite .
      Macron Phillipot c’est la ( le titre de la video est digne de nabila)
      https://www.youtube.com/watch?v=ts3...


  • Ce type est vraiment brillant ! Comment se fait il qu’on ne le voit jamais ?

     

    • Brillant, certes.
      Mais on sent dans cette interview qu’il est limité dans son expression par le fait que les français préféreront souvent un mensonge qui rassure à une vérité qui dérange.
      Ainsi le FN ne peut jouer pleinement le lanceur d’alerte au niveau économique sous peine d’effrayer son possible électorat et d’ainsi pousser les masses vers les menteurs des autres partis qui sauront tranquilliser celles ci par leurs contre-vérités dogmatiques pro-euro et pro-institutions européennes.


  • Bonjour à tous,

    je ne comprends pas comment tous les économistes peuvent relayer l’information d’une inflation nulle voire négative, de quelle inflation parlent-ils ?

    Je prétends que même aujourd’hui, elle vaut de 4 à 5%, donc je ne comprends pas ce martèlement médiatique sur la déflation. Par ailleurs, une déflation est-elle à craindre dans toutes les situations ? Quelle amplitude serait effectivement dangereuse ?

    Je suis preneur d’explications, merci d’avance.


  • Le Soral de l’économie. Un incontournable !
    Merci à Pierre pour se super travail qu’il a effectué sans broncher toutes ces années.

    Préparez-vous !


Commentaires suivants